Une Astuce de Cuisine pour les plus Gros Fainéants

astuce-legumes-cuissons-faineants

Manger équilibré c’est chiant

Franchement c’est vrai non ?

Qu’est-ce que cela veut dire de « manger équilibré » ?

Il faut faire ses courses un peu différemment, traîner un peu plus longtemps dans les rayons de fruits et légumes ou encore dans les rayons charcuteries et surgelés.

Dans les rayons fruits et légumes il faut prendre des sacs plastiques pour chaque catégorie, choisir les meilleurs fruits et légumes selon la fraîcheur et l’apparence, il faut ensuite les fermer (ou pas), les peser (ou pas), et enfin passer en caisse.

Bref, rien que faire des courses équilibrées afin de manger équilibré c’est la galère, et pour les néophytes, carrément l’horreur.

Le pire est dans la cuisine

Ok, vous avez quand même fait vos courses de fruits et de légumes malgré toutes les conditions énoncées dans le paragraphe précédent.

Il arrive maintenant l’heureux moment de la cuisine ! Oui, il faut bien transformer tous ces aliments bruts en un plat délicieux, avec des sauces, et des accompagnements variés.

Pour commencer, il va falloir rincer tous les fruits et légumes, sauf bien sûr, ceux que vous aller peler. On va dire qu’on est d’accord.

Première option : les faire revenir et cuire à la poêle.

Le temps de cuisson sera proportionnel à l’épaisseur des morceaux. Autrement dit, plus vos morceaux seront épais plus le temps de cuisson sera long.

Pour satisfaire tout le monde, vous devrez donc les éplucher puis les couper finement pour ne pas mourir de faim devant votre série télévisée.

Deuxième option : les faire cuire dans un bouillon, ou à l’eau.

Le temps de cuisson est aussi long, et dépend aussi de la taille des morceaux. Comme précédemment, vous avez tout intérêt de faire des morceaux fins pour ne pas trop attendre.

Cependant, vous pouvez laisser mijoter vos légumes sans trop y faire attention avec cette méthode. Donc au final, si vous anticipez un peu, vous pouvez ne pas trop vous embêter avec la case « découpe en morceaux fins ».

Par contre, ce n’est pas l’idéal d’un point de vue nutritionnel et je le déconseille même au profit de la cuisson vapeur car les aliments cuits dans l’eau perdent plus rapidement et facilement leurs nutriments, si convoités.

C’est pour ces raisons que je vous propose une méthode de fainéant, inventée par un fainéant (moi-même, sisi) et pour les fainéants, afin de manger équilibré.

La méthode des grosses faignasses

Vous devez savoir que pour appliquer cette méthode, vous devez d’abord vous abonner à mes deux chaînes de télévision (comment ça j’en ai pas encore ?!), et m’envoyer un don de 350 dollars néo-zélandais, rien d’autre.

Plus sérieusement, pour cette méthode de faignasse il vous faut un cuiseur à la vapeur ou bien un « rice cooker » avec l’option cuiseur vapeur ou d’une casserole sur laquelle on peut rajouter un compartiment « vapeur ».

Ok, une fois rentré de vos courses, vous allez avoir des carottes, des courgettes, des brocolis, du chou de chine peut-être (très bonne source de calcium), de la citrouille et même un poivron.

Lavez les brocolis, le chou de chine, le poivron, la courgette et la citrouille, cela ne devrait pas vous prendre plus de 45 secondes. Peler une carotte, jetez le tout dans le cuiseur et laissez cuire.

Sans rien faire d’autre.

1 seule minute de préparation et vous pourrez déguster vos légumes parfaitement cuits après les longues minutes de cuisson à la vapeur.

J’ai testé pour vous tous les légumes que j’ai cités, bien entendu. Et je dois dire qu’ils ne sont pas tous « taillés » pour cette méthode.

Les légumes anti-faignasses

Le chou de chine ne donne rien de bien exceptionnel. On retrouve une espèce d’algue morte au fond de son cuiseur, qui est en plus chiante à découper et franchement peu ragoutante.

Mon conseil : découper le chou en deux avant de le mettre à cuire, cela vous rajoute bien 4 secondes de préparation en plus.

Les courgettes sont un peu molles à la fin, alors attention à ne pas finir avec une purée de courgette et une tête toute triste.

Mon conseil : placez-les en derniers dans votre cuiseur et soyez prudent pour les sortir de là.

La citrouille, c’est bien mais il faut quand même la couper en deux ou en quatre (et gratter l’intérieur) parce que sinon elle sera jamais cuite, et vous risquez d’attendre fort longtemps.

Mon conseil: la couper au moins en deux, en quatre c’est bien et en huit, c’est de l’anti-faignasse !

Pour le reste, c’est franchement de la balle. Rien à dire. Les brocolis se récupèrent facilement et se découpent très bien, la carotte est juste tendre, très facile à découper et le poivron se détache très bien de ses graines à l’intérieur (tout part avec la tige, c’est ma compagne qui l’a dit !)

Je pense faire une suite de cette article pour tous les nouveaux légumes (et fruits) qui iront entiers dans notre cuiseur vapeur, et je vous en donnerai des nouvelles !

 


Voilà chers faignasses, vous n’avez plus d’excuses valables pour ne PAS cuisiner vos légumes à la maison. Mais faut-il encore qu’il y en aient dans le frigo.

Excellente continuation à tous, donnez moi des nouvelles et à bientôt.

Jérémy.

21 Commentaires

  1. ClemClem

    un chou chinois chinois entier dans un autocuiseur :o ac une citrouille :o et beh faut avoir du matos de compet ^^ blague a part je suis fan de cuisson vapeur, tellement rapide et sain, merci à l’inventeru de la cocotte minute!! j’ai jamais mangé de chou chinois cuit celà dit, je me le réserve en salade. (tellement bon au passage !)

Les commentaires sont fermes.