Quand Big Pharma infiltre les Associations médicales : un cas d’école Français

big-pharme-diabete-cardiologue-cholesterol

Pour se soigner avec l’aide d’autrui, vous avez très grossièrement deux possibilités : soit vous passez par un professionnel ou des associations de professionnels, soit vous passez par des individus isolés, avec ou sans formation officiel ou diplôme reconnu par l’état.

Dans le premier cas, la légitimité pour donner des conseils est évidente, car les diplômes, les formations, les compétences et les connaissances sont reconnus officiellement par des organismes d’autorités (l’état, les ministères, etc.)

Il est donc plus aisé et plus naturel d’accorder sa confiance auprès de professionnels diplômés, et encore plus auprès d’associations qui regroupent encore plus de compétences, qui disposent de collège d’experts, et peuvent ainsi donner des avis indépendants au regard de la littérature scientifique récente et de qualité.

Justement, en France, il existe une association médicale (AM) pour à peu près toutes les maladies existantes. Les sociétés de cardiologie, d’échocardiographie, des maladies rhumatismales, des diabétiques, des hypertenseurs regroupent des centaines de médecins de tout horizon et des centaines de milliers de patients et de membres.

Ces associations disposent en règle générale d’un conseil d’administration et scientifique qui balaye la littérature scientifique afin d’émettre des avis et des conseils médicaux solides en toute indépendance, comme elles aiment régulièrement le rappeler aux internautes.

Le rôle de ces associations médicales est majeur dans le diagnostic d’un état de maladie (mon taux de cholestérol est-il trop élevé ? Oui selon la société machin bidule…) et dans le traitement de cette maladie (la société machin bidule me conseille de prendre ce médicament X).

L’indépendance de ces associations de professionnels de la santé est donc primordial pour éviter les abus en matière de prescription médicamenteuse, surtout pour les médicaments douteux et fortement mis à mal dans l’actualité médicale.

C’est justement le but de cet article : faire le point sur l’indépendance des plus grandes associations médicales françaises dans les grands domaines de la médecine (cholestérol, diabète, hypertension, rhumatisme, etc.)

Vous allez découvrir dans cette courte enquête que les plus grandes associations médicales, en termes de patients, de professionnels et d’autorité en la matière, entretiennent TOUTES des liens avec les laboratoires pharmaceutiques qui tirent leur profit de l’état de maladie et de la vente de produits pharmaceutiques.

La situation actuelle me paraît grave, et même très inquiétante pour l’ensemble des patients qui placent une confiance aveugle auprès de ces professionnels et de leurs associations.

Voici en détail ces liens d’intérêts.

Ces associations médicales proches de big pharma !

Un constat bien sombre, une réalité à prendre en compte.

Cholestérol et Statines

C’est un sujet passionnant, une polémique très vive, celle du cholestérol qui bouche les artères, qui provoque des infarctus et qui se soigne avec des statines, des hypolipémiants.

L’une des grandes associations dans ce domaine est sans nul doute la Société Française de Cardiologie (SFC). Dans mon dernier article sur les statines, je suis revenu longuement sur le journal scientifique de l’association « Archives of Cardiovascular Diseases » qui était fortement infiltré par l’industrie pharmaceutique qui commercialise des statines.

La SFC n’est malheureusement pas épargnée des liens d’intérêts entre les membres du bureau et du conseil d’administration avec Big pharma. Sur les 9 membres du bureau, le président, la présidente sortante, le vice-président, le secrétaire général, le secrétaire scientifique adjoint, la secrétaire chargée des filiales et des groupes de travail et même le trésorier ont des liens avec les plus grands laboratoires pharmaceutiques !

Et ce n’est pas tout. Sur les 43 membres du conseil d’administration en place de 2012 à 2016, 27 membres ont entretenu ou entretiennent des relations avec les sociétés pharmaceutiques qui commercialisent des statines.

La SFC possède malheureusement un triste record de conflit d’intérêt en la matière. Que faut-il penser de cette association censée donner aux patients une information indépendante alors que la majorité de son personnel ont des liens avec Big pharma ?

Toujours dans ce registre lipidique, la Nouvelle Société Française d’Athérosclérose (NSFA) se propose d’organiser des conférences, des symposiums et d’attribuer des bourses de recherches à des étudiants qui travaillent dans le domaine.

Bien entendu, la NSFA est fière de nous parler de ses « partenaires privilégiés » qui appartiennent tous à l’industrie pharmaceutique et agroalimentaire.

En 2011, on comptait pas moins de 5 sociétés pharmaceutiques (AstraZeneca, BMS, MSD, Roche, etc.) et deux géants de l’agroalimentaire (Unilever et Danone). En 2012, Sanofi et GSK rejoignent la grande famille de la NSFA, tandis que Roche était toujours un partenaire (dans la catégorie platine) en 2013.

Encore une fois, Big pharma n’est jamais très loin.

Diabète et insuline

On quitte le monde du gras pour rejoindre celui du sucre. En France, l’Association Française des Diabétiques (AFD) est la référence en matière d’association médicale.

L’association forte de ces 130.000 membres, présente comme ces consœurs de cardiologie des liens intrigants avec l’industrie pharmaceutique. C’est ainsi que l’on apprend que notre association pour les diabétiques est en partenariat avec les plus grandes sociétés qui commercialisent des produits pour diabétiques.

On observe également la présence pour le moins surprenant d’un laboratoire qui commercialise des édulcorants artificiels très controversés (l’aspartame) ainsi que la fondation Coca-Cola. Pour une association de diabétique, on fait mieux en terme de partenariat non ?

Un dernier point amusant pour l’AFD. Elle propose un PDF gratuit sur l’alimentation adaptée aux diabétiques. Sans rentrer dans les détails de ce magnifique PDF (qui fera l’objet d’un autre article), nous apprenons à la fin du livre qu’il a été réalisé par la société DinnoSanté qui commercialise des pompes à insuline ! Non, ce ne sont pas des diététiciens à priori !

L’hypertension et les médicaments

L’hypertension est également un sujet délicat en médecine. Les chiffres qui définissent l’état de maladie changent régulièrement, se resserrent sans raison apparente. Bien entendu, si vous êtes déclaré malade, il y a de forte chance pour qu’un médicament vous soit prescrit . Mais alors que faire ? Pouvez-vous écouter la Société Française d’Hypertension Artérielle (SFHA) ?

Ne vous avais-je pas dit que toutes les associations avaient des conflits d’intérêts ? L’ancien et le nouveau président de l’association sur l’hypertension artérielle sont tous les deux liés à l’industrie pharmaceutique, avec les plus grandes sociétés de la planète. On retrouve bien entendu quelques membres du conseil d’administration en situation de conflits d’intérêts avec Big pharma.

Rhumatisme

Pour terminer cette longue série de conflits d’intérêts, l’Association Française de Lutte Anti-Rhumatismale (AFLAR) est tout aussi fière de nous présenter sur sa page des sponsors les plus grandes sociétés pharmaceutiques de la planète, Pfizer, BMS, Merck, Roche, Novartis et bien d’autres !

Conclusions et recommandations

Devons-nous encore être choqué de cette proximité entre des sociétés à but lucratif et des associations de professionnels dont le but est l’amélioration de l’état de santé des patients ?

Pouvons-nous faire confiance à ces associations médicales ? Honnêtement, non. Vous ne pourrez jamais vous forger un avis objectif si vous fréquentez ces associations dont les financements sont en grande partie assurés par Big pharma.

Pour faire le lien avec mon introduction, il est bien triste qu’aujourd’hui autant de doute soit jeté sur les praticiens et qu’il faille se méfier de tout et de n’importe quoi. Pour votre santé, il est préférable de consulter des médecins hors normes, des « charlatans » des semeurs de troubles, comme le Dr Michel de Lorgeril ou le Pr Philippe Even pour le cholestérol.


Notes et références

  1. Société Française de Cardiologie : tous les liens professionnels entre les praticiens et l’industrie pharmaceutique www.sfcardio.fr/php/list_info.php
  2. Société Française de Cardiologie : le bureau en place (www.sfcardio.fr/activites/presentation/organisation) et le conseil d’administration (www.sfcardio.fr/activites/presentation/organisation/activites/presentation/organisation/conseil-dadministration-2006-2007)
  3. Nouvelle Société Française d’Athérosclérose : partenaires de l’année 2011 (nsfa.asso.fr/spip.php?article2120), 2012 (nsfa.asso.fr/spip.php?article2109) et 2013 (www.nsfa.asso.fr/spip.php?article2142).
  4. Association Française des Diabétiques : page des partenaires (www.afd.asso.fr/partenaires/entreprises), avec l’exemple de la Fondation Coca-Cola (www.afd.asso.fr/partenaire/fondation-coca-cola). Jetez un coup d’œil sur la société DinnoSanté qui a réalisé le PDF sur l’alimentation des diabétiques (www.dinnosante.fr/philosophie.html)
  5. Société Française d’Hypertension Artérielle : le bureau (www.sfhta.eu/la-sfhta/bureau/)
  6. Association Française de Lutte Anti-Rhumatismale : découvrez la page des sponsors (www.aflar.org/partenaires-privilegies/les-laboratoires/)

16 Commentaires

  1. Philippe H.

    Bonjour Jérémy,
    encore merci pour ton blog et tes articles présentant les faits sourcés.
    Quand je te lis, je pense à mon père de 62ans, il tousse très fréquemment et très fort, renifle en permanence, s’essouffle très vite. Il prend quotidiennement du Allopurinol 200mg (uricémie), Mono tildiem LP200mg (hypertension), Olmetec 20mg (hypertension) et le Crestor 5mg (cholesterol). Des années qu’il prend ces médocs comme un mouton et je dirais que la situation s’est empiré. Quand je lis les effets secondaires de ces médocs, je vois « toux fréquentes » HAHA on se fout de notre gueule ou quoi! Il a tenté d’arrêter le Crestor et il a constaté que son hypertension est remonté… Que faire! J’envisage de lui faire suivre une cure de Jeûn médicalement suivie pour « faire le ménage ». Pourtant, il mange « bien » (légumes bios, viande, poisson, céréales, verre de vins, rien d’excessif!)… Triste situation si proche de la retraite!

    1. Joël

      Bonjour Philippe,
      Votre père mange bien mais pas ce qu’il faut. Je vous conseille la « diète paleo », pour moi c’était la révolution (-10kg de gras en 2 mois) et mes problèmes articulaires s’arrangent. A lire: « L’alimentation ou la troisième médecine » du Doc Seignalet.

      1. SAPPEY

        Bonjour Joël

        Attention soyons prudents le doct. Seignalet est décédé d’un cancer !
        Il ne suivait pas tout à fait ce qu’il préconisait aux autres, ou bien ça ne fonctionnait pas si bien
        Il « aurait » pris des trucs pas catho, des molécules  » benzyme… »
        Et puis le tout cru tout le temps
        Mais tout n’est pas à rejeter, il y a du bon et du mauvais, lesquels ?
        Salut salut

      2. Nicolas

        suivre un régime aussi peu varié en suivant les conseils d’un type qui a écrit un livre, c’est a dire sans aucune relecture contradictoire.

        Mais bien sûr.

        J’ai rarement vu une chose aussi stupide que le régime paléo, qui est parti de l’article d’un anthropologue, et d’autres gens ont repris ça en oubliant les passages qui ne font pas plaisir (cavernes etc) et en faisant du pognon avec pour des gens en mal de sensation-fortes.

        « chasseurs-cueilleurs », non juste cueilleurs de barquettes et de boîtes en supermarché, un peu de réalisme.

        tout en préférant accuser l’agriculture moderne et les lobbys plutôt que leur incapacité à se nourrir correctement et à ne pas savoir manger des fibres :/ .

        1. Sylvain

          Boyd Eaton ? Lindeberg ? Ou le courant Cohen/Armelagos sur l’impact de l’agriculture/civilisation ?
          Sinon tu peux aussi éviter de fâcher tes interlocuteurs, ils ne sont pas débiles par essence.

    2. SAPPEY

      Hello Philippe
      J’ai pratiquement l’âge de votre père (66ans) et j’ai moi aussi de l’hypertension et en plus une DDB (dilatation des bronches) depuis l’âge de 4 ans, mais je ne prends pas tt ce que votre père ingurgite ! Je tousse mais c normal pour une maladie des bronches.
      Et ces médoc st ts pris pour l’hypertension ? il doit y en avoir pour autre chose !
      Bon, si votre père fume c une autre histoire !
      Car pour l’hypertension il n’y a pas des tonnes de médoc à prendre
      Moi c séloken 100 (il y a d’autres marques) : 1 par jour point barre. Je le prends depuis 16 ans et suis tjrs en pleine forme. Je suis suivie bien sûr ts les 4 mois
      Je fais un peu de sport et de marche rapide, je déguste des bon vins, je mange nature, je sors en boite avec mes 2 filles ts les mois environ, je ne fréquente que les bons restos (1 ts les 2/3 mois car ils st chers) et voilà
      Peut être serait il judicieux de consulter un autre médecin avant d’entreprendre un jeûne médicamenteux ! …..
      Salut et bonne chance à votre papa

  2. tantin isabelle

    Bonjour Jérémy

    J’aime bien lire vos articles ayant moi-même toujours eu et ayant encore l’esprit très critique vis à vis de la médecine, de la pharmacie et de la nutrition en général.

    Dans l’esprit de recheche de conflit d’intérêt, je serais intéressée pour savoir qui est derrière le documentaire « LA SANTE DANS L’ASSIETTE » récemment sorti sur les écrans de cinéma et bientôt en DVD où 2 sommités des USA pronent une alimentation végétarienne, voire végétalienne. Ils accusent la viande et les protéines animales de tous les maux (cancer notamment), et préconisent de manger des céréales, des légumes et des fruits. Le film est convaincant, dérangeant mais rien n’est scientifiquement démontré ! et ils ne font en aucun cas référence à la santé des crétois, des habitants d’Okinawa au Japon, etc ni aux travaux des docteurs de LORGERIL, JOYEUX, SEIGNALET ou KOUSMINE.

    Alors quels sont les intérêts cachés de ce film ? l’église adventiste ? les associations de végétariens ? Je pense que tu es un des sels à pouvoir faire une enquête approfondie sur le sujet et t’en remercie par avance.

    nb : j’ai également interrogé à LaNutrition.com (revue à laquelle je suis abonnée depuis longtemps) son avis sur le filmn et surtout sur les recommandations en alimentation qui en ressortent.

    Une mère de 4 enfants (2 fois 23 ans et 2 fois 20 ans), travaillant dans une banque mais passionnée par tout ce qui est alimentation et santé.

    1. Sylvain

      Bonjour, sur Forks over knives (‘tain ils ont réussi à massacrer le titre anglais qui a plus de panache) en anglais, hélas : http://rawfoodsos.com/2011/09/22/forks-over-knives-is-the-science-legit-a-review-and-critique/
      Le film est bon, mais il ne faut pas prendre toutes les conclusions pour argent comptant (pour les protéines animales c’est un peu plus compliqué que ça en fait)

  3. Sol

    Intéressant votre article !!! Il y a plusieurs années, on a essayé de me faire ingurgiter des statines (pour un peu de cholestérol). Je connaissais déjà les méfaits des statines ; j’ai dit à mon médecin, je reviens dans 3 mois et j’aurai un bon taux de cholestérol : ce fut fait : 1 cuillérée à soupe de vinaigre de cidre chaque matin, et voilà !!!
    L’IMPORTANT est de savoir que l’on est responsable de son propre corps ; qu’on ne se mette pas à genoux devant « ceux qui savent » ; que notre corps est notre seul bien : bayer et les autres s’engraissent sur la sécu : à nous de choisir : ça devrait être notre premier budget.
    Pas de vaccins, des légumes verts, des fruits, c’est le principal. Notre sang doit être ALCALIN : et presque toutes les maladies viennent de notre alimentation et du stress qui le rendent acide….

  4. Pingback: Pharmaceutique | Pearltrees

  5. jibel

    Bonjour,
    Encore et toujours des petits « scandalounets » des familles concernant les lobbies pharmaceutiques …..Comme le dis si bien Sol :
    « L’IMPORTANT est de savoir que l’on est responsable de son propre corps ; qu’on ne se mette pas à genoux devant « ceux qui savent » ; que notre corps est notre seul bien : –
    A bon entendeur ….. 8-)

  6. Valerie S

    La sante dans l’assiette: Forks Over Knives, repose sur des etudes scientifiques et ces medecins sont absolumment dignes de confiance.C’est un documentaire passionnant qui a pour mission d’eduquer.Je vous conseille vivement de le regarder au plus vite.J’habite aux Etats Unis et mon mari est medecin.Adopter une plant based diet est ce qu’il y a de meilleur pour la sante, plus c’est ethique.Absolumment recommende.James Cameron a adopte une plant based diet apres avoir regarde La sante dans l’assiette Et lui Et sa femme ont ouvert la premiere ecole Vegan en Californie.Way to go:).Ecrivez moi si vous desirez plus d’informations.

  7. Nicolas

    Pour le reste, pour rajouter des associations, autant rajouter l’association américaine de diététique, 72.000 médecins nutritionnistes, celle là qui dit que le végétarisme est adapté à tout âge de la vie et a un effet bénéfique sur certaines maladies. (a lire en entier là).
    http://www.alimentation-responsable.com/position-ADA-2009

    Pas sûr que le lobby des fruits et légumes leur ai fait beaucoup de cadeaux pourtant. Le jour où on verra des pubs a la télé pour des lentilles, on m’appelle.

    Ca tombe bien, ça concerne justement pour tout ce qui est cité, cholestérol diabète, hypertension. Personne ne veut payer d’impôts, mais tout le monde veut des nouveaux médicaments plus efficaces, faudrait savoir, l’argent ne viens pas de nulle part. Ou alors, au lieu de compter sur des médicaments, faut peut-être se changer soit-même.

    Donc, perso, je m’en cogne des cadeaux des uns fait aux autres, démerdez vous avec ça, après ça n’est jamais que l’ultime vengeance des animaux qu’on passe notre temps à bouffer dans tout les coins (oh la gélatine de porc sur les tartes aux fraises). Quand on a pas de compassion pour les autres, faut pas s’étonner que les autres fassent du commerce sur notre dos ;).

  8. Zoro

    Bonjour.
    Je suis tombé sur votre page en cherchant dans google  » Aflar +conflit d’intérêt « . En effet, depuis des mois j’enrage contre cet organisme qui se prétend être l’Association des malades victimes de rhumatismes, et qui fait retentir un silence assourdissant sur les dernières avancées de la recherche qui relient chaque jour un peu plus, et ce depuis 2 ou 3 ans, les inflammations articulaires au microbiote intestinal (c’est à dire la flore intestinale ) Voici quelques articles pour étayer mes dires. Il existe aussi des publications de Nature, complexes et payantes que je ne met pas en lien.
    http://www.entrepatients.net/fr/sante/actualites/915046-spondylarthrite-ankylosante-metagenomique-spondylarthrite-nouvelles-cibles

    http://www.polyarthrite-rhumatoide.fr/tag/microbiote/

    Et surtout, mais en anglais :
    http://www.spondylitis.org/spondyplus.aspx

    Refus systématique de son président Jean-Noël Dachicourt de pondre la moindre publication à ce sujet. Ce curieux personnage qui d’après Linkedin cumule la fonction de président de Imagiweb, une boite de com, et dont jai decouvert au cours de mes recherches qu’il s’est illustré à « Un dîner presque parfait » est passé au cours de ces deux dernieres années de  » C’est très intéressant mais je n’ai pas le temps  » à  » Ecrivez donc un article, je le publierai » (Alors que je n’ai aucune légitimité pour cela.) Enfin dernièrement « Vous êtes tres méchant. Arrêtez de m’écrire. »
    Je pense toutefois qu’il sera bientôt contraint d’évoquer ce sujet car cela fait quand même de plus en plus de bruit dans la presse scientifique.
    Quelle n’a pas été ma surprise lorsque j’ai découvert une vidéo diffusée sur France2 dans laquelle sa soeur, Fanny Dachicourt, témoigne en tant que malade sans préciser qu’elle travaille pour Biocitech :
    https://m.youtube.com/watch?v=yrRaOy0-eng&feature=youtu.be

    Il s’agit de la campagne « Ne lui tournez pas le dos ». Beaucoup de medias en ont parlé : france 2, science et avenir etc. Aucun à ma connaissance n’a précisé qu’elle était financée par les labos Abbvie et soutenue par (roulement de tambours ) l’Aflar. Un des vrais problèmes est que les journalistes adorent les dossiers pre ficelée que ces grosses societes leurs refourguent sous pretexte d »altruisme et de santé publique. On peut evidement se demander si les fabricants d’anti TNF n’ont pas intérêt a retarder au maximum la diffusion des informations qui lient les maladies inflammatoires au microbiote. Beaucoup de malades arrivent déjà à contrôler leur maladie à travers diverse pratiques telles que la diététique ou le jeûne par ex. Si cela devait se généraliser, cela représenterait un manque à gagner gigantesque. Mais que faire?

  9. Zoro

    Enfin, je vous prie de tenir compte de cet erratum concernant mon premier message de juillet :
    – Là où il est question du  » président  » de l’Aflar, il s’agit en fait du « directeur »
    – Lorsqu’il est question plus bas de « Biocitech » il faut en fait lire :  » BiodOxis, une société installée au sein de la cité Biocitech. » BiodOxis est ( comme c’est surprenant.) spécialisée dans l’immunohistochimie.

    Pour le reste, j’ai bien peur de ne pas me tromper.

  10. Raoul

    Pour alimenter un peu cette petite enquête, j’ai été approché pour rédiger des textes par une agence de com’ qui s’est occupé du stand de l’AFD au salon de l’agriculture. Et bien les dépenses liées (notamment en ce qui concerne les support de com’ distribués au public) étaient pris en charge par Astra-Zénéca! Le responsable du partenariat chez eux poussant le cynisme jusqu’à rappeler à plusieurs reprises que la loi obligeait à faire mention de ce partenariat (par ex « conçu avec le soutien de… »), mais pas à le mettre en gros caractères…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *