Comment écosser rapidement et efficacement des ambrevades (pois d’angoles) ?

ambrevade-pois-angole-intro-cosses

Souvenez-vous, je partageais avec vous les incroyables avantages de faire pousser de l’ambrevade chez soi, tant pour l’alimentation en mangeant les graines vertes ou sèches, ou bien les jeunes pousses, et tant pour le jardin avec sa capacité d’enrichir le sol en azote et de générer du paillage pour des buttes en permaculture par exemple.

J’évoquais dans ce billet qu’il n’y avait pas vraiment de méthode miracle pour écosser les cosses. Il fallait soit prendre son mal en patience, et les écosser une par une, soit broyer le tout et tenter d’extraire les graines, avec plus ou moins de pénibilité.

Mais à la maison, des ambrevades, on en a des tonnes. Alors à un moment, il fallait bien qu’on trouve une méthode pour tout extraire rapidement et sans trop se fatiguer…

Et cette méthode, on l’a. Elle est rapide, simple et efficace pour récupérer la quasi-totalité des graines dans les cosses. Tout le monde peut la faire car les ustensiles utilisés sont dans toutes les cuisines.

Voilà les ustensiles qu’il vous faudra :

ambrevade-pois-angole-ustensile-cosses

  • 1 grand drap pour démonter avec violence les cosses
  • 1 cuiseur à riz avec son bac supérieur perforé
  • 1 égouttoir à pâte

***

1. Alors pour commencer, il faudra placer les cosses dans le drap, en essayant de le faire avec plus de sérieux que mon neveu adoré (oui on va se faire une partie de billes mon poulet)

***

ambrevade-drap-angole-ustensile-cosses

***

2. Ensuite on ferme bien tout, et… on défonce le sol, les murs, tout ce que vous voulez avec (sans blesser personne les cocos). Oui l’épreuve est un peu physique, mais on s’y fait très bien…

***

ambrevade-ecraser-angole-intro-cosses

***

3. Une fois qu’on a bien démoli la poche par terre, compter une bonne vingtaine d’assauts répétés et violents, vous reposez le tout par terre et on ouvre le trésor…

La première étape de filtration va consister à passer tout le contenu dans le bac de l’autocuiseur, en s’appliquant aussi bien que mon neveu bien sûr.

***

ambrevade-filtration-angole-intro-cosses

Et voilà le résultat de ce premier filtre, et c’est franchement pas mal.

ambrevade-resultat-angole-ustensile-cosses

***

4. On utilise ensuite l’égouttoir qui va tout terminer. On passe donc les résidus avec les graines et on tourne, et on tourne…

Bien sûr, comme vous êtes bon envers votre famille ou vos amis, vous allez les inviter à participer à cette tâche pour apprendre à trier les ambrevades… C’est bien les petits, tonton vous exploite… Mouhaha ha ha.

***

ambrevade-egouttoir-angole-ustensile-cosses

***

Le rendu, au bout de seulement 15 à 20 minutes d’effort est fantastique. Nul besoin de trier quoi que ce soit. Si il reste encore des résidus, vous pouvez les laisser et les retirer dans la casserole quand vous ferez tremper vos ambrevades avant de les faire cuire.

***

ambrevade-final-angole-ustensile-cosses

Voilà vous n’avez maintenant plus aucune excuse pour ne pas vous faire un houmous d’ambrevades, ou des ambrevades façon lentilles thai.

2 Commentaires

  1. Lea Deborde

    Youpi!
    Moment nostalgie, je veux retourner en NC juste pour tester cette méthode…

    Mais quand même c’était chouette aussi les moments apéro à éplucher avec les copains… :)

  2. ANSO MONIQUE

    Léa je suis la maman de Jérémy j’adore les pois d’angoles d’autant plus qu’ils poussent sans problèmes qu’ils sont naturels et qu’il nous faut beaucoup de protéines! et je suis bien contente que Jérémy ait trouvé cette astuce car si non…. ainsi avant cette épisode heureux pour moi mon époux écossait les pois et il en eut marre il fit grève! alors sans mes pois qu’allons nous devenir! pour ma part j’en écosse 2 et encore je ne peux pas faire cela ça m’est impossible, discuter une heure avec plein de bénévoles ça pourrait aller mais tte seule non je ne peux pas et comme nous en cueillons énormément Vive Jérémy mon fils à te revoir sur Plum Léa

L'ajoût de commentaire est désormais suspendu.