Comment se soigner par les rêves ?

Les sciences qui vous soignent

La naturopathie, l’aromathérapie, l’homéopathie, l’acupuncture, la médecine générale, la kinésithérapie, la kinésiologie ou encore les pédopsychiatres. Toutes ces disciplines ou professions peuvent soigner l’un de vos problèmes, traumatismes ou autres.

Une multitude de discipline sont à votre disposition pour soigner vos os cassés ou luxés, vos dents cariés, votre vessie défectueuse et même vos accès de colère frénétique.

Avec de l’argent (ou une bonne sécurité sociale), on peut espérer se faire soigner pour tous nos maux, si bien sûr, ce n’est pas trop grave.


Les problèmes personnels

Une fraction plus précise du corps médical ou paramédical, peut servir pour soigner la « tête » des gens. Quand je dis la tête, je parle du psychisme, du comportement humain, des sentiments et des émotions. Loin de les connaître tous, il existe moult personnes capables de vous aider, dont certaines ont déjà été cité dans les paragraphes précédents.

Ces personnes là ne m’intéresse pas. La personne qui m’intéresse, c’est  le spécialiste de vos émotions, le professionnel de votre personnalité, c’est-à-dire vous !

« L’oniropathie »

Ne cherchez pas ce mot sur la toile, car je viens de l’inventer à l’instant pour l’écriture de cet article. L’oniropathie, comme je l’appelle, est la science médicale des rêves. L’étude de vos rêves et la compréhension de leur signification peut vous aider dans la résolution de problèmes psychologiques, affectifs, moraux, émotionnels ou même relationnels.

Autant que ça ? Non pas forcément. L’étude des rêves n’est pas non plus une science exacte, notre cerveau génère des rêves qui symbolisent des centaines de problèmes différents, des états différents, des traumatismes, des changements de vie, etc.

L’oniropathie, c’est gratuit et accessible par tous.

Les types de rêves

Vos rêves peuvent être simplement compensatoire, pour apaiser votre esprit d’un environnement un peu trop oppressant. Vous pouvez également faire des Grands Rêves (GR) qui vous indiquent l’extrême béatitude et plénitude de votre esprit en ce moment. Les cauchemars bien sûr font partie du lot, chez les petits comme chez les grands.

Le but du jeu

Vous l’avez peut-être déjà compris, je suis en train de vous introduire le sujet de l’auto-analyse par les rêves pour se comprendre mieux et débloquer des schémas négatifs dont on ignore même l’existence.

Le but du jeu sera de me raconter l’un de vos rêves dans les commentaires, selon des règles bien précises, et je vous proposerai, en tout bien tout honneur, une interprétation.

Je tiens à vous préciser que je ne suis pas un expert dans l’interprétation des rêves. J’étudie mes rêves et ceux de mon entourage depuis presque 3 ans, ce sujet me passionne énormément et m’a ouvert les yeux sur des dizaines et des dizaines de problèmes que je connaissais ou non !

Au-delà de la dimension «médicale » des rêves, c’est avant tout une expérience unique que de se plonger dans le monde de ses rêves. C’est, quelque part, être à l’écoute de « soi », son soi très profond, celui qui ne peut que s’exprimer quand la conscience dort tranquillement.

Les règles du jeu

Voici les règles pour poster votre rêve et les quelques conseils que je peux vous donner pour faciliter la lecture et l’interprétation des rêves.

  • Choisissez de préférence un rêve qui revient régulièrement (souvent les plus intéressant à interpréter).
  • Par défaut, choisissez le rêve qu’il vous plait, cauchemar, voyage dans le temps, transformation animale, meurtre…
  • Votre rêve ne doit pas dépasser 500 caractères ( = une page word environ, taille de caractère 12 time news roman, sans modifier les marges).
  • Donner un titre à votre rêve, n’importe quoi, ce qui vous passe par la tête, cela peut être une information intéressante.
  • Votre rêve doit être narré au présent, jamais au passé.
  • Si dans votre rêve des personnes connues interviennent, de votre famille ou des amis proches, il faut que cela soit écrit directement dans la narration du rêve

Exemple :

« Je mange avec mon père sur la terrasse. »

« David (mon beau-frère) arrive en voiture mauve dans les airs. »

  • (Règle optionnelle) Vous pouvez noter mon interprétation sur 10. Je ne le prendrais pas mal, je peut être totalement à côté de la plaque ou plutôt bien partie. Cette note pourrait être intéressante (des détails peuvent être ajoutés!)

Maintenant que vous savez tout, tout le monde au lit ! Notez votre prochain rêve si ce jeu vous intéresse.

Pour les rêves très personnels dont vous voulez absolument une interprétation, vous pouvez me l’envoyer sur mon adresse mail (contact). Discrétion garantie, je n’ai aucun intérêt d’aller raconter votre rêve personnel à qui que ce soit.

16 Comments

  1. Selva

    Aller, j’me lance.
    J’en ai choisi un, mon préféré, parmi mes fichiers. Généralement je les écris très vite en me réveillant, en notant d’abord les mots clés puis en développant, et en essayant de me rappeler, au fur et à mesure des détails.

    En titre: voyage
    Je suis sur un chemin, je prends des photos d’un arc en ciel en forme de m au loin. Il est bleu, vert et jaune. Il y a des poteaux qui me gênent la vue. Un bateau à vapeur en bois est sur un fleuve. Je réalise que je suis en équateur. Des guides m’invitent à monter sur le bateau. Une fois à l’intérieur il y a pleins d’escaliers. Je fais connaissance avec 2 néozélandais, 2 autres (probablement un couple) qui ne parlent ni anglais ni français, les nz pensent que je ne parle ni anglais ni français (i’m sure she don’t speak a world of french) et je leur répond (i’m french and i understand everything you just said). Il sont nz et j’ai vécu en nouvelle calédonie. Ils connaissent, ils s’y sont arrétés avant d’aller en australie. Un des deux à beaucoup aimé quelque chose qui l’a piqué là bas. Peut être une fille.On monte des marches, c’est un cul de sac. On trouve nos chambres, un gros monsieur est d’ac’ pour que je squatte le sol. On va au resto. C’est japonais. Des grosses black avec beaucoup de rouge à lèvre rouge, des kimonos, et des grands chapeaux chinois nous servent des plats de pates qu’elles doivent porter à deux. On discute à table entre touristes. On m’explique qu’il faut que je fasse des photos. Mais je l’ai oublié. Je vais alors être qualifiée de double gourou car je ne peux pas prendre de photo, mais ce n’est pas bien car ça signifie double malédiction. Ils considèrent que comme on est des occidentaux c’est notre truc à nous de prendre plein de photos. Foutus japonais (il n’y en a pas beaucoup par ici) foutus chinois (il n’y en a pas beaucoup par ici). Tiens je suis allée en Chine.

    1. Jérémy

      Super Selva !

      Je suis en train de l’analyser mais j’ai pas beaucoup de temps en ce moment, je te promet une réponse rapide !

      A bientôt !

      1. Selva

        Merci!

        Prends ton temps, j’suis pas pressée, juste curieuse!

  2. Audrey

    Je me lance aussi …

    Ce premier rêve (ou plutôt cauchemar) était en période électorale :
    Titre : Le Pen
    Marine Le Pen et son père viennent chez mes parents. Ils approchent doucement vers la porte d’entrée à pied avec tous ces journalistes, ces bruits et ces flashs d’appareils photo. Mes parents ouvrent la porte et là je suis effrayée en voyant les Le Pen.

    Deuxième cauchemar la nuit suivante.
    Titre : découpée en deux
    Je cherche ma sœur dans l’église, pour une cérémonie (de mariage je sais pas). Je finis par la trouver découpée en deux au niveau des hanches, style la série Dexter, pas de sang, découpée propre nette. Je la trouve morte entre deux bancs dans l’église. Cet endroit est tellement froid et gris. Puis les invités repartent, la cérémonie est annulée, tout le monde est bouleversé, du coup je les raccompagne à leur voiture mais je ne peux pas aller dehors car il pleut et je suis en chaussons …

    Enfin le troisième :
    Titre : dent
    Je perds mes dents.

    1. Jérémy

      hey audrey, merci de jouer le jeu.

      Tes rêves et cauchemars sont vraiment intéressant je m’y penche sérieusement dessus (je sais que tu as une soeur jumelle par contre!)

      Je peux te répondre pour les dents. Le fait de perdre tes dents dans ton rêve signifie que tu es dans une période de faiblesse ou de vulnérabilité. Tu perds de l’énergie (il n’y a aucun rapport avec la mort d’un proche ou quoi que ce soit d’autre).

      Est-ce que tu as fait ce rêve pendant une période sensible de ta vie ? Des difficultés ? La sensation de t’épuiser dans quelque chose peut-être ? Tu peux donner plus de détail si tu le souhaite !

      Merci et à bientôt audrey !

      1. Audrey

        Salut !
        Désolé je n’avais pas vu ta réponse.
        Quand j’ai rêvé que je perdais mes dents c’était il y a un an, mais je ne sais plus trop dans quel état j’étais. Ca devait être à la fin de mes études donc fin de stage et soutenance.

        Le cauchemar sur ma sœur jumelle a été fait 1 ou 2 mois avant les élections, donc mars avril. Au moment là, je finissais un CCD pour en commencer un autre et dans une autre ville. Je quittais Nantes (ville où habite et travaille mon copain) pour aller sur Rennes. Mais je ne vois pas le lien avec ma sœur … quelle énigme !

        Merci pour l’analyse sur les dents, c’est rassurant de savoir que ce n’est qu’une perte d’énergie et pas la perte d’un proche. Quand on se renseigne sur internet, c’est la première chose qui tombe. Et en y réfléchissant, je n’ai pas perdu de proche depuis !

        A bientot
        Audrey

  3. Audrey

    Salut
    As-tu réussis à interpréter mes deux cauchemars ?

  4. Jérémy (Post author)

    Salut Audrey,

    Excuse-moi de te répondre aussi tard. Je me focalise sur ton 2ème cauchemard dans l’église avec ta soeur coupée en deux.

    Dans un premier temps, si c’est un cauchemar, la signification n’est pas très joyeuse car le rêve met l’accent sur des problèmes plus ou moins sérieux en toi.

    L’église, c’est le symbolisme de ton corps. D’ailleurs, à la fin du rêve, tu raccompagnes les invités chez eux, en dehors de chez toi, c’est surtout les chaussons qui m’ont mis la puce à l’oreille.

    L’eglise symbolise le désir d’union entre ton toi physique et matériel avec une entité plus spirituelle, ou inconsciente. Tu parles (peut-être) de mariage, ce serait ton désir (inavoué ?) de renouer entre deux choses, et je pense que c’est à propos de ta sexualité, de ta féminité ou quelque chose comme ça.

    La cérémonie est annulée, cela marque donc l’arrêt du processus de changement (mais lequel ?) Ta soeur doit peut-être te représenter mais comme vous êtes jumelles ce n’est pas évident.

    La coupure au niveau de la hanche divise en deux le haut du corps, la partie masculine, et le bas avec la partie féminine… Là encore, la notion de féminité / masculinité entre en jeu.

    Le fait qu’il ny est pas de sang veut dire que la blessure, ou la coupure est psychique, et que tu ne perdrais pas d’énergie (peut-être). Est-ce qu’il y a eu une « coupure » entre ces notions de féminité / masculinité dans ta vie ?

    Tu es peut-être en train de remettre en question ta féminité, de te poser des questions sur ta relation avec le côté masculin (ton déplacement dans la ville de ton copain a été peut-être un facteur déclencheur).

    En totu cas, la pluie, les chaussons, et le gris que tu ressens induisent pas mal de dépression et de tristesse dans des termes négatifs… Le froid serait du a un passage un peu à vide en ce moment, un manque d’amour. Soit dans ta situation immédiate, soit un manque d’amour dans ton enfance qui jaillit dans le rêve.

    Pour résumer, tu es dans cette église sans trop vraiment savoir pourquoi (mariage ou pas ?), tu devrais donc pousser ton introspection. Il y a beaucoup de symboles qui mettent l’accent sur la féminité et la masculinité, de ton propre corps.

    Pour être plus précis, est-ce que tu sais quel âge tu avais dans l’eglise ? Et ta soeur, son âge ? Est-ce que ta soeur était nue, habillé, ou avec un détail particulier quand elle étaot morte ?

    Est-ce que tu sais qui l’a découpé ? Pourquoi ? Es-tu triste ?

    Est-ce que tu reconnais des invités ?

    Bref, tu peux également me dire si cette première analyse te fait rappeler des choses, si je me trompe totalement ou si on doit creuser ^^ A bientôt

  5. Audrey

    Merci pour ta réponse, je ne m’attendais pas à autant de détail, c’est très impressionnant car tu as mis le doigt là où ça fait mal. Ton commentaire m’a rappelé la relation que j’ai avec ma sœur. C’est très contradictoire ce que je ressens, je l’aime beaucoup et je ne pourrais pas me passer d’elle et d’un autre coté je souffre beaucoup de vivre dans son ombre. J’ai cette sensation que nous sommes un peu en compétition … c’est difficile à expliquer, comme si elle avait les devants sur moi. Chez les jumeaux, cette relation dominé/dominant est courante, très longtemps j’ai été la « dominée », au lycée les choses se sont inversées car je m’épanouissais dans mes études et j’avais de très bons potes, puis cette relation s’est estompée quand on a commencé à faire nos vies de notre coté.

    Cette sensation de vivre dans l’ombre de ma sœur existe toujours même si c’est plus faible, mais elle a justement été ravivée à la période où j’ai fait mon cauchemar. Je venais de commencer un CDD hors de Nantes, il a fallu donc que je revive chez mes parents puisque j’ai eu des difficultés à trouver un appart. Et c’est assez bizarre mais j’ai été très jalouse des certains propos que tenais mes parents (sans me faire de tord). J’avais l’impression qu’il parlait tout le temps d’elle. A mes yeux, ma sœur est la plus jolie, la plus féminine, la mieux fringué, elle a de très bon gout, elle travaille depuis qu’elle a terminé ses études, elle fait un beau métier, elle n’a pas de problème de chômage, elle est très entourée et a de super copine, et encore plein d’autre chose … bref elle est parfaite !

    Voilà pour cette petite analyse, je crois avoir expliqué :
    – des problèmes plus ou moins sérieux en moi : cette relation avec ma sœur
    – le mariage qui est un réel désire (mais pas dans une église puisque que je ne suis pas croyante) ou bien renouer avec ma féminité ce qui est vrai et de plus en plus présent !
    – le passage à vide, le manque d’amour : soit c’est la relation longue distance avec mon copain soit c’est de nouveau cette relation que j’ai avec ma sœur et cette jalousie
    – je raccompagne les invités en dehors de chez moi : à cette période je me sentais chez moi nul part.

    Pour répondre à tes questions :
    – Est-ce qu’il y a eu une “coupure” entre ces notions de féminité / masculinité dans ta vie ? Je prends souvent exemple sur la sœur pour sa féminité et j’ai souvent envie d’être comme elle mais je n’arrive pas à expliquer cette « coupure »
    – est-ce que tu sais quel âge tu avais dans l’église ? Et ta sœur, son âge ? on avait l’âge qu’on a aujourd’hui
    – Est-ce que ta sœur était nue, habillé, ou avec un détail particulier quand elle était morte ? elle était habillé, on était tous élégant, je crois qu’elle portait une robe. Le détail qui me reviens c’est surtout qu’elle est morte entre les deux bancs, c’était étroit comme si c’était difficile de l’atteindre.
    – Est-ce que tu sais qui l’a découpé ? Pourquoi ? Es-tu triste ? Vraiment aucune idée de qui l’a découpé et pourquoi. J’étais très triste, j’ai le souvenir que j’étais effondré.
    – Est-ce que tu reconnais des invités ? j’ai reconnu ma famille et surtout celle du coté de mon père. Je me rappelle d’une tante et de mes cousins.

    Tu as fait une super analyse, tu aurais pu me raconter autre chose, j’aurais trouvé ça super aussi ! Mais en tout cas ça concorde avec beaucoup de chose alors merci ! Si tu as des précisions je suis toujours curieuse d’en savoir plus. J’espère que mes compléments t’ont éclairé aussi sur ton analyse.

    Audrey

    1. Jérémy (Post author)

      Salut Audrey,

      Je suis ravi que la première « analyse » te plaise dans le sens où tu t’y retrouve quelque part car cette analyse ne vaut rien si elle ne trouve pas d’écho dans ta vie et dans tes problèmes.

      J’insiste sur le fait que les cauchemars font parties des rêves les plus important (sauf pour les enfants qui regardent un film d’horreur hein^^) car ils traduisent réellement un problème plus ou moins profond, que l’on a enfoui quelque part en nous.

      Pour revenir sur ce rêve, c’est vraiment compliqué avec les jumeaux car on se sait pas vraiment de qui on rêve vraiment. Je m’explique un peu. Il m’arrive de rêver de mon frère (on est pas jumeau) et selon le rêve, je sais que c’est moi qui suit à travers lui. Pour les frères jumeaux (ou les soeurs) c’est plus compliqué. J’ai personnellement choisi (mais on se rend bien compte que c’est mon choix) que ta soeur jumelle n’était rien d’autre que toi en fait. Mais c’est peut-être plus compliqué que ça.

      Tout se tiens entre la réalité et le cauchemar. C’est bien souvent des évènements que l’on vit au présent qui ravive des peines enfouies et lointaines à travers les cauchemars.

      Plusieurs choses me viennent à l’esprit, déjà la notion de temporalité, tu avais le même âge qu’aujourd’hui, donc le problème est toujours aussi vif aujourd’hui même si tu me dis que c’est plus « faible ». Le fait est que « cette domination » comme tu le dis est toujours là. Les chaussons me font rappeler ta maison, ton corps mais peut-être une notion temporelle avec l’enfance et l’adolescence. On pourrait donc penser que cette compétition existe depuis longtemps entre vous deux, avec comme tu m’as dit, des inversions du rapport de force en fonction des périodes.

      Je vais aller plus loin dans l’analyse. Cette cérémonie que tu as organisée, tu l’as organisée pour célébrer la renaissance et le désir d’union avec ta partie féminine. Je pense que tu cherches énormément à te revaloriser (je le percois dans la cérémonie à l’église, la pluie entre autre). Par contre, tes efforts sont vains, car la cérémonie est annulé. D’autre part, ce n’est pas clair dans ta tête je pense car tu ne sais pas vraiment pour quoi est faite cette cérémonie.

      Je pense qu’au fond de toi, tu le sais, mais qu’il faut que tu l’acceptes avant d’aller plus loin… Tu dois être en pleine remise en question, en plein travail « inconscient » car tu te rends bien compte de cette coupure dans ton rêve et ton subconscient l’a très bien matérialisé, sans tâche de sang c’est très propre.

      Je viens de relire ton commentaire, et en effet, si en plus tu penses réellement au mariage, cela doit chambouler d’autant plus ton subconscient et remuer tous ces blocages du passé.

      Il ne faut pas oublier le but d’un rêve, il nous passe un message qu’on ne veut pas voir et qu’on ne veut pas entendre. Il n’est jamais très glamour et c’est pour cela qu’il est masqué et crypté dans des symboles pour ne pas être choqués et perturbés de trop.

      Maintenant, tu dois te forger un avis (et je pense que tu as toutes les cartes en main) et surtout agir en conséquence. Tu sais ce qui tracasse ton esprit. En tout cas, je trouve ton rêve très positif, tu es en plein dans la démarche, tu essaies de résoudre le problème mais il reste des petites choses à régler.

      J’espère que tu vas régler ton problème, car le rêve te donne le chemin et parfois la solution (faut-il encore la voir) mais il faut l’appliquer maintenant !

      Je te souhaite une excellente continuation, et si jamais tu as d’autres rêves intéressant, n’hésite pas ! Désolé encore d’avoir mis du temps pour répondre !

      Bien amicalement
      jérémy

  6. Régine Hertoux

    Bonjour, j aime bien ta démarche même si elle ne peut pas se substituer à une thérapie dans les cas graves. Connais-tu un vieux bouquin qui s appelle-je crois- « le chateau des songes »? Impossible de me souvenir de l auteur (c est l âge! :-)) ça se passait il y a très longtemps, un savant notait chaque matin ses rêves et il avait accumulé des tas de fiches. L anecdote qui tue : Il étudiait aussi les rêves des chats : pour vérifier si ils rêvaient vraiment qd ils tressaillaient en dormant, ie héros avait fait débarasser tout le château des puces pour savoir si les chats réagissaient aux piqures ou aux rêves…un exploit pour l époque et qui avait mobilisé tout le personnel! De l hygiène sans le vouloir quoi!

  7. juliette

    ba ça alors!
    Mon ami et moi avions laissé notre maison pendant un voyage à 2 femmes – une mère et sa fille – car sans ressources et aussi nous pouvions partir en sachant que la maison serait entretenue pendant notre absence. Elles sont de vagues connaissances et nous avions établi avec elles une relation amicale; elles habitent déjà une partie annexe de la maison à côté de nous gratuitement.
    de retour du voyage avec mon ami, les 2 femmes à qui nous avions laissé notre maison ont vidé la maison de nos affaires et ont pris leurs quartier dans la totalité de celle-ci – plus seulement dans leur partie.
    Nous sommes abasourdi, tout le mobilier a changé, il est devenu tout vieux, moche, sombre, les pièces comme rétrécies.
    leur demandant ce qu’il se passe, le fille explique que maintenant, elles ont racheté la maison et que ça n’est plus chez nous. La mère qui semblait malade et faible avant notre départ (ce qui nous avait aussi convaincu de leur laisser la maison) est toute sereine et souriante, elle n’a plus à faire semblant. elle ne parle pas, sa fille seulement parle.
    je ressens une grande colère, injustice, abus.
    le dialogue se fait entre moi et la fille.
    fin

    pour la petite histoire: Je fais en ce moment bcp de r^ves de maison – en général, ma maison se retrouve squattée ou je dois en partir (dû à une séparation amoureuse) – et je cherche un appartement: retour à mes anciens propriétaires et apparts qui en général ne sont plus libres et je dois trouver autre chose: déçue ms visites d’apparts clairs, ouverts, petits ms ensoleillé: confort.
    dans la vraie vie, je viens d’aménager chez mon compagnon, j’ai tj ma maison ms pense la vendre (je rembourse tj mon prêt); pas vécu en couple depuis qqs 5 ans, la dernière séparation s’est mal terminée av grd sentiment d’insécurité: je n’avais plus d’endroit où vivre car avais tt quitté pour aller le rejoindre et ai dû repasser par la case départ des parents – très désagréable sensation.

    ces rêves sont dérangeants, je me réveille mal à l’aise et avec la bougeotte…
    des idées?
    merci
    Juliette

  8. Micka

    Salut, j’atterris longtemps après la bataille sur cette article ^^ C’est bien de prendre le temps d’écrire un article pour parler de la thérapie qu’est le rêve, du moins son (ses) analyse.
    Même s’il est difficile de faire une analyse sérieuse via les commentaires d’un blog, vu que l’analyse se fait généralement avec une série de rêves comme support analytique, que l’interaction de visu avec l’analysé est importante, ainsi qu’une non projection psychique de la personne qui interprète vers le « patient ». Mais ton initiative est ludique et permet d’introduire au monde compliqué, sombre (au sens de l’inconscient) mais non moins passionnant du rêve !

    J’analyse de temps en temps mes rêves, et même si certaines portes restent fermées (du moins consciemment), d’autres fois cela m’a permis d’avancer, de faire des choix et de gagner en confiance. On est loin du cliché entretenu comme quoi « le rêve c’est absurde, juste un condensé de ta vie passée. » Ou comment ignorer la (grosse) partie immergée de l’iceberg !

    Je rajouterai que les Grands Rêves peuvent aussi exprimer un moment important dans une vie, une nouvelle étape, une « révélation », etc…

    Au vue de ton article, as-tu lu-étudié l’oeuvre de C G Jung entre autres ? Sa plongée dans l’inconscient humain est juste Homérique ! Malheureusement, du moins en France, 95% des gens ne jure que par Freud (je ne renie pas Freud mais au sujet du rêve Jung a dépassé le maître).

  9. mae

    Etrange cauchemar rêve
    Je suis dans un supermarché avec ma mère ma soeur et mon beau père qui (réellement atteint d’un cancer stade 4 et qui es tétraplégique) d’un coup tout le monde me dit (ma soeur ma mère et d’autres inconnu) que en couchant avec lui je vais le guérir dans mon rêve j’ai acceptéj’ai vu l’acte dans un endroit avec beaucoup de lumière de suite fini ma mère était jalouse de moi j’avais réussi a le soigner (très bizarre) tandis qu’elle m’a poussé mon chéri lui pas du tout et me dit « va avec Thierry (le frère de mon beau père) on se rejoint » finalement je me retrouve dans une camionnette debout avec trois jeunes hommes qui conduisent chacun un volant en main moi derrière avec deux ou trois fille embarder il es pas encore 6 h du matin il fait nuit j’ai peur donc je me jette de la camionnette sure une grande route (genre autoroute) et je me rend compte que j’ai oublier mon tel je rattrape la camionnette blanche deux mais deux main il s’arrête récupère mon tel et guette mon chéri sure la route j’ai failli me faire couper en deux car je croyez qu’il était la me se n’es pas lui il m’appelle et me dit te ou bah je lui dit sure la route je t’attend roule doucement au cas ou je te vois que je me jette sure ta voiture :/ il arrive et on s’arrête première a droite devant un local il ya un nain (l’impression de le connaitre mais pas du tout ) le nain dit a mon chéri qu’il cherche quelqu’un pour réparer sa caisse pour tant d’argent mon chéri dit oui et on attend je ne sais quoi puis moi je m’énerve car ma fille(de 8mois) était chez ma grande soeur et j’ai oublié de lui prendre les bibi et tout qui sont chez moi donc je dit oui mais la petite il faut i aller si sa ne pose pas de problème le nain me dit non se n’es pas loin sa va d’un coup thomas un ancien ami de mon chéri surgit (en dirai qu’il n’a jamais eu de soucis entre nous) thomas dit a mon chéri poto ta voiture a un soucie tes portière coter passager ne se ferme pas quand celle coter conducteur sont fermés donc il se mettent chacun d’un côté thomas coter droit et mon chéri coter gauche conducteur arrière il ferme en même temps mais sa marche pas d’un coup il se mette à tapper de tête contre les portière le sang au sol sure la route qui fait une flaque tout le long de la route je dit arrêté vous êtes fou regardé le sang il s’arrête et on part ensemble(thomas mon chéri et moi sans le nain) sure cette route plein de sang et je me réveille crever mal partout et surtout a la mâchoire horrible

  10. Martin Isabelle

    Bonjour,
    Voilà, je fais depuis des années le même rêve et même ma psy que je vois tous les 15 jours n’arrive pas à l’interprêter. Peut-être le pourrez-vous ?

    Je dois partir de mon appartement, chaque fois la raison est différente, ou il est vendu, ou il est en travaux, ou il est inondé etc…Mon ancienne voisine me propose de squatter notre ancien appartement que nous avons bien vendu il y a 25 ans et qui se situe à deux pas du notre actuellement. Cette voisine a les clés, car les propriétaires sont partis pour une durée indéterminée. Je m’y installe avec mon mari (nos enfants, grands maintenant ne nous accompagnent pas) contente d’avoir trouvé un point de chute. Mais très vite la situation perdure et nous vivons dans l’angoisse que les propriétaires reviennent et nous traduisent en justice.
    (Pour info, ces fameux propriétaires se sont fachés violemment avec nous après la vente, estimant avoir été spoliés, ça ce n’est pas dans le rêve, mais dans la réalité)

    Merci à vous
    Isabelle

  11. constans

    Mon reve est celui de ma mère decedee qui m’envele du cou une bete en forme de poisson encore vivant;
    pouvez vous me dire ce que cela signifie
    Merci

Comments are closed.