Mon Chien doit-il Manger Paléo ? (2/2)

croquettes-chats-barf-veterinaires-chiens

Mise à jour du 23/05/13: l’enquête est enfin disponible ! « Ce Poison Nommé Croquette » 120 page d’enquête sur les écoles nationales vétérinaires françaises et les plus grandes marques de croquettes industrielles pour chien !

A propos de la Partie 1 et 2

Je vous présente ici la suite de mon 1er billet publié le 28 mars sur la composition des croquettes pour chiens et chats, les méthodes de fabrications (sous-produits animaux et végétaux), ainsi que les dangers pour la santé de vos animaux de compagnies.

Partie 1

Cet article, sous forme d’enquête, illustre à quel point le lobby de la croquette peut manipuler les organisations internationales, les chercheurs, les vétérinaires, les maîtres et en bout de chaîne, les médors et gros minets. Vous allez découvrir comme je l’ai fait, une bataille pathétique, injuste et hautement lucrative pour les géants du marché de la croquette.  Je vous recommande fortement de suivre les liens fournis si vous désirez fournir une alimentation alternative pour vos animaux, et participer activement à leur bonne santé.

Bonne lecture.

Mon chien mange Paléo

La situation peut paraître étrange mais les pensionnaires adorés de nos niches subissent les mêmes dérives de notre société agroalimentaire, et en payent les mêmes conséquences (obésité, diabète, pancréatite, torsion de l’estomac, etc.) A une seule différence près : eux, ne peuvent pas se plaindre et subissent totalement.

L’alimentation industrielle n’est qu’une partie du problème et l’alimentation paléolithique n’est qu’une partie de la solution. Les « chiens préhistoriques » étaient des carnivores purs et durs, qui possédaient un arsenal anatomique et physiologique efficace pour digérer et assimiler la viande CRUE, les abats, les œufs, certains fruits et végétaux.

Si la polémique et l’ambigüité persiste toujours chez l’Homme, le chien et le chat sont par contre des carnivores stricts qui ne tolèrent pas ou très peu les apports d’amidons (à cause d’une  déficience en amylase) et ne digèrent pas la cellulose.

Il apparait donc extra logique, évident et tellement salvateur pour votre chien de le sustenter avec une nourriture « paléolithique » ou naturelle si vous préférer. C’est justement ce que propose certaines sociétés alimentaires pour animaux de compagnie. La plus célèbre étant BARF pour Biologically Adapted Raw Food ou aliments crus biologiquement adaptés.

De manière tout à fait logique, la société propose à votre chien de manger des os, de la viande crue, des œufs entiers (oui, avec la coquille dont le calcium est assimilable par les chiens), certains légumes, des abats, ou quelques fruits. Vous pouvez d’ailleurs consulter cette page pour avoir une idée d’une ou deux semaines de repas type « paléo » pour votre chien.

Selon le site officiel BARF, les bénéfices pour la santé de votre chien pourront se percevoir au niveau de la bouche, avec des dents en bonne santé (sans tartre), une meilleure haleine, une respiration plus aisée et des risques diminués de gingivites ; également au niveau de la peau et du pelage, qui apparaitra en meilleur santé avec moins de problème de peau ; le système immunitaire sera boosté et les inflammations chroniques seront diminuées ; la digestion sera facilitée et l’assimilation des nutriments améliorées ; les maladies dégénératives, tel que l’arthrite, seront diminuées ; le volume et l’odeur des scelles seront plus faibles et moins odorantes ; finalement, la masse musculaire serait augmentée tandis que le gras plus facilement perdu.

Des dangers pour Médor ?

Manger comme un loup ou un toutou préhistorique ne serait pas non plus sans risques. Voici les principaux risques, plus ou moins vrai et faux, qu’encourent nos chiens en mangeant paléo :

  • Infections bactériennes (salmonelles)
  • Dommages du trachus gastro-intestinale avec les bouts d’os
  • Carences nutritionnelles et déséquilibres physiologiques graves

Pour les deux derniers points, le débat est recevable mais ai-je besoin de rappeler que les chiens ont toujours mangés des os, dans le cadre d’une alimentation naturelle et non à base de croquette ? Est-ce que les croquettes représentent l’aliment ultime pour les chiens ? Est-ce que la science canine à réussi à isoler tous les besoins nutritionnels de nos amis les bêtes, et à les rassembler dans une seule petite croquette ?

Alors que la nutrition humaine n’en est même pas capable avec des budgets colossaux, et des recherches par centaines tous les mois, Royal Canin et compagnies voudraient me faire croire, et vous faire croire, que la croquette est « parfaite » ? Baliverne.

Certes tous les os ne sont pas bon à donner aux chiens, et il convient de se renseigner sur quel type d’os on peut donner ou pas. Mais il m’est impossible de penser qu’une alimentation traditionnelle, originelle et adéquate sur le plan évolutif puisse carencer un être vivant, même pour Médor.

Remarque sur les os. Une recherche très rapide sur le net apporte quelque réponses sur la consommation des os. Il semblerait que les os cuits soient cassant, donc dangereux, alors que les os crus ne présenteraient pas de problème pour l’anatomie et la santé de votre toutou. Voici une 1ère piste, et une 2ème.

Par contre le premier point sur les salmonelles est très intéressant. L’industrie de la croquette accuse violemment les alimentations crues d’être fortement contaminées par les salmonelles, et de les transmettre dans les déjections canines. Régulièrement, des publications affichent les taux de contaminations des repas crus pour chien, ainsi que dans les déjections par les salmonelles. Ces publications tirent ensuite des conclusions quant à la santé des chiens, qui serait menacée, mais également celle de l’Homme en contact avec les fèces (déjections).

C’est le cas de 2 études publiées en 2002 et 2007 qui ont voulu savoir s’il y avait des salmonelles dans l’alimentation crue (type BARF) et si on les retrouvait dans les fèces des chiens (10, 11). Au total, ce sont 26 chiens qui ont consommé des produits crus contaminés aux salmonelles, et ce sont seulement 10 chiens qui ont émis des fèces avec des salmonelles (un peu plus d’un tiers).

Ces deux études ont été publiées dans le même journal, le Canadian Veterinary Journal, qui est lui-même détenue par l’Association Canadienne des Médecins Vétérinaires (ACMV). Vous allez découvrir pour la première fois qu’un journal scientifique, qui sélectionne et valide des publications scientifiques, peut n’être qu’une vitrine pour les lobbies, et en particuliers ceux de la croquette.

Hé oui, cette association canadienne de vétérinaires affiche clairement et fièrement ces meilleurs sponsors de l’année 2013 :

merck-veterinary-journal-canadanian-hills

Nous avons donc un journal scientifique officiel, qui publie des conclusions déterminantes dans l’évolution des recommandations officielles en matière de prévention et de santé canine, mais ce journal est détenu par une association financée par les plus grandes sociétés pharmaceutique de la planète (Merck), et par les deux plus grandes multinationales de la croquette (Royal Canin et Hill’s Pet). Vous avez ici la démonstration du génie de l’Homme qui ne recule devant aucune aberrance pour faire valider à l’échelle internationale des idées, mêmes si elles sont fausses.

Si je pousse le vice encore plus loin, l’étude publiée en 2002 a été financée par la très sérieuse Fondation du Bien-Etre Animal du Canada (FBEAC), dirigée par Alice Crook. Le problème réside dans le fait que Mme Crook maintienne des liens forts et assumés avec l’ACMV, le journal propagande du lobby de la croquette, et qu’elle en fut même la directrice pendant 3 ans ! Oui, c’est à la limite de l’arrachage de cheveux tous ces conflits d’intérêts affirmés sans la moindre gêne.

Des risques de Salmonellose pour les Hommes ?

Les lobby de la croquette surfent sur la vague de l’infection bactérienne aux salmonelles pour discréditer l’alimentation crue donnée aux chiens et chats, et décourager les potentiels maîtres intéressés. Pourtant, une étude publiée en 2005 confirme qu’une alimentation crue (type BARF), qui contient des salmonelles, n’est à l’origine d’aucune contamination chez l’Homme (12).

Ce serait même le contraire selon une étude plus récente publiée en 2010 dans le journal Pediatrics (13). En effet, cette étude a prouvée un lien de cause à effet entre les croquettes sèches pour chiens et chats et les infections aux salmonelles. La principale cause serait le lieu de stockage des croquettes propice au développement des salmonelles.

Et les preuves scientifiques Jérémy ?

Les lecteurs avertis ont sans doute remarqué le désert scientifique dans ce billet sur Médor, mais c’est volontaire, je vous rassure. J’ai cherché sur la toile des références, des articles, des preuves sur les dangers ou les bienfaits de l’alimentation industrielle à base de croquettes versus l’alimentation faite maison à base de produits crus et sans céréales. C’est pour ainsi dire compliqué.

D’une part, il n’y a pas beaucoup de recherche sur le sujet comparé aux centaines de références sur la nutrition humaine. D’autre part, il y a une pression scientifique incroyable du lobby de la croquette, comme j’en ai rarement vu.

Au fil de mes recherches j’ai découvert que 3 « clans «  se font la guerre, une guerre scientifique puis marketing. Le premier clan est constitué des vendeurs de croquettes industrielles (Royal Canin, etc.), le deuxième clan fait la promotion de croquettes plus naturelles, moins industrielles, et enfin le dernier clan comprend les BARF et autres défenseurs d’un régime naturel, mais qui sont pratiquement inexistant sur la scène scientifique.

Le bilan est tristement négatif car les deux premiers clans attaquent fortement les préparations maisons naturelles (risques de carences, maladies bactériennes, etc.), et le deuxième clan aux croquettes plus saines attaquent les croquettes industrielles.

Waltham, CERIN… Même combat !

Par exemple, une étude publiée en 2002 a comparé les apports nutritionnels d’une diète maison (type BARF ou « paléo ») et industrielle (type croquettes riches en amidons et en protéines déshydratées) (1). Bien que tous les résultats de l’étude soient discutables, et que le protocole d’enrôlement et de suivi des chiens soit très limite, les résultats indiquent bien sûr que l’alimentation fait-maison est carencée, excessive et au final dangereuse comparée aux croquettes conventionnelles.

Cette étude a été présentée lors d’un symposium organisé par le Centre Waltham pour la nutrition canine, et l’on retrouve même l’un des auteurs (Richard F. Butterwick) appartenant au fameux centre de nutrition canine. Je connais bien la musique maintenant, et vous aussi d’ailleurs, une visite éclair sur le site officiel du centre Waltham nous fait rapidement démordre.

Waltham est en réalité une vitrine de la Société Mars « Petcare » ou soin des animaux de compagnie qui commercialise 12 marques de croquettes ou de pâté pour chiens et chats. On retrouve notamment les marques phares Royal CaninWhiskasPedigreeCesar et bien d’autres. Pathétique n’est-ce pas ?

Pour mieux vous illustrer cette bataille entre clans, une étude publiée en 2012 a étudié la relation entre les diètes faites-maison pour chien et les maladies chroniques qui touchent les reins (2). Leurs conclusions ? Les recettes maisons sont problématiques pour la santé du chien sur du long terme, à cause de la variabilité des ingrédients (et donc des nutriments) et des risques forts de carences.

Cette fois-ci l’enquête est plus palpitante et plus subtile. Le premier et le dernier auteur de l’article, Mme Fascetti Andrea et Larsen Jennifer, sont respectivement directrice et assistante professeur de DVM ou le centre Davis de Médecine Vétérinaire. C’est un centre privé qui propose de faire des études sur les animaux et dont les sources de financement ne sont pas précisé.

Bref, on apprend également que Mme Larsen est l’une des propriétaires du cabinet de consultation privée (DVM) qui détient un logiciel nommé Balance IT. Ok, voici une nouvelle piste, Balance IT, c’est quoi et surtout, c’est à qui ?

J’apprends sur leur site officiel que Balance IT est la propriété de Sean Delaney, lui-même fondateur de BVM consulting et directeur du pôle Recherche et développement des produits pour animaux de compagnies NaturaNatura Petc’est le fameux clan qui vend des croquettes « plus saines » et plus respectueuse de la santé des toutous et compagnies, qui est la propriété d’une multinationale Procter & Gamble.

Parfois, les 2 clans les plus forts peuvent se mettre des bâtons dans les roues, comme le démontre une étude publiée en 2008 par 14 auteurs dont 13 nous viennent directement de Procter & Gamble, autrement dit de Natura Pet, les croquettes saines (3). Dans cette étude, les auteurs dénoncent les dangers des croquettes industrielles pour la santé rénale des chiens. Un complexe de mélamine (une résine aminée, parfois appelé cyanuramide) et d’acide cyanurique présent dans les croquettes provoquent des dommages aux reins et entraîne le formation de cristaux dans les néphrons.

Comme quoi, même chez les hommes d’affaires, il ne faut pas toucher à la gamelle des autres !

Le pire du pire…

Vous pensez que c’est terminé ? Naïf… On effleure à peine du doigt un scandale scientifique, et sociétal à l’échelle internationale. Au cours de mes recherches, je voyais souvent le nom de Lisa M. Freeman écrit un peu partout. Dans des articles scientifiques, dans des communications officielles qui vantent les croquettes industrielles et mettent en garde contre les diètes faites-maison, même dans les fameuses Guidelines officielles qui statuent les besoins de nos amis les bêtes et qui mettent systématiquement les alimentations naturelles dans la catégorie « carencée » ou « dangereuse » (4 – 6).

Qui est-elle ? Mme Freeman a travaillé 5 ans chez DVM, le fameux consultant en médecine vétérinaire qui appartient à Natura Pet (les croquettes « saines »), pour faire ensuite une thèse dans une école de nutrition à l’Université de Tufts, payée bien sûr par Natura Pet. Mais Mme Freeman cumule les postes à responsabilité puisqu’elle est la présidente (ou chairperson en anglais) de la WSAVA ou World Small Animal Veterinary Association.

Cette association de renommée internationale fait légion dans le domaine médicale vétérinaire, et influence fortement les décisions à l’échelle d’un pays en terme de recommandations nutritionnelles. Or, cette association est financée par les 4 plus grandes sociétés ou marques de croquettes industrielles, à savoir P&G (ou Natura Pet), Royal Canin, Nestlé Purina (qui commercialise une douzaine de marques pour chiens et chats), et Hills Pet, qui détient au moins 4 grandes marques de croquettes ou pâtés alimentaires (comme Science Plan ou Nature’s Best).

Pour conclure ce volet scientifique déjà très lourd, j’ai tout de même trouvé 2 études indépendantes (financées par le département de la défense américain et aucun groupe à croquettes) publiées en 2007 et 2008 qui prouvent un lien de cause à effet dans les cas de néphropathie chez le chien et le chat avec la consommation de croquettes industrielles (7, 8).

Vous pouvez également retrouver sur le net un PDF émis par la société BARF, qui dénonce les textes de lois en faveur des producteurs de croquettes (9). Par exemple, vous y apprendrez que le commerçant peut à partir de 3 % de bœufs afficher « nourriture pour chien avec du boeufs » sur ces emballages. De 25 à 95 %, le paquet peut s’appeler « Formule au bœuf pour chien ». C’est le terme « formule » qui module le nom marketing.


Notes et références

  1. Streiff, E. L., Zwischenberger, B., Butterwick, R. F., Wagner, E., Iben, C., & Bauer, J. E. (2002). A comparison of the nutritional adequacy of home-prepared and commercial diets for dogs. The Journal of nutrition132(6), 1698S-1700S.
  2. Larsen, J. A., Parks, E. M., Heinze, C. R., & Fascetti, A. J. (2012). Evaluation of recipes for home-prepared diets for dogs and cats with chronic kidney disease. Journal of the American Veterinary Medical Association240(5), 532-538.
  3. Dobson, R. L., Motlagh, S., Quijano, M., Cambron, R. T., Baker, T. R., Pullen, A. M., … & Daston, G. P. (2008). Identification and characterization of toxicity of contaminants in pet food leading to an outbreak of renal toxicity in cats and dogs. Toxicological Sciences106(1), 251-262.
  4. Baldwin, K., Bartges, J., Buffington, T., Freeman, L. M., Grabow, M., Legred, J., & Ostwald, D. (2010). AAHA nutritional assessment guidelines for dogs and cats. Journal of the American Animal Hospital Association46(4), 285-296.
  5. Answering owners’ questions about pet foodsLisa M. Freeman, DVM, PhD, DACVN. Tufts Cummings School of Veterinary Medicine. North Grafton, MA.
  6. Feeding Unconventional Diets. Adapted from a nutrition conference given by Lisa M. Freeman, DVM, PhD, DACVN.
  7. Brown, C. A., Jeong, K. S., Poppenga, R. H., Puschner, B., Miller, D. M., Ellis, A. E., … & Brown, S. A. (2007). Outbreaks of renal failure associated with melamine and cyanuric acid in dogs and cats in 2004 and 2007. Journal of Veterinary Diagnostic Investigation, 19(5), 525-531.
  8. Thompson, M. E., Lewin-Smith, M. R., Kalasinsky, V. F., Pizzolato, K. M., Fleetwood, M. L., McElhaney, M. R., & Johnson, T. O. (2008). Characterization of melamine-containing and calcium oxalate crystals in three dogs with suspected pet food-induced nephrotoxicosis. Veterinary Pathology Online,45(3), 417-426.
  9. The intelligent Pet Food Report. BARF
  10. Finley, R., Ribble, C., Aramini, J., Vandermeer, M., Popa, M., Litman, M., & Reid-Smith, R. (2007). The risk of salmonellae shedding by dogs fed Salmonella-contaminated commercial raw food diets. The Canadian Veterinary Journal48(1), 69.
  11. Joffe, D. J., & Schlesinger, D. P. (2002). Preliminary assessment of the risk of Salmonella infection in dogs fed raw chicken diets. The Canadian Veterinary Journal43(6), 441.
  12. Finley, R., Reid-Smith, R., Weese, J. S., & Angulo, F. J. (2006). Human health implications of Salmonella-contaminated natural pet treats and raw pet food.Clinical infectious diseases42(5), 686-691.
  13. Behravesh, C. B., Ferraro, A., Deasy, M., Dato, V., Moll, M., Sandt, C., … & Williams, I. T. (2010). Human Salmonella infections linked to contaminated dry dog and cat food, 2006–2008. Pediatrics126(3), 477-483.

31 Commentaires

  1. Romain

    Salut Jérémy,

    Tu m’as mis la puce à l’oreille (facile celle la) avec tes articles sur les chiens et je m’interroge maintenant sur la qualité des croquettes que mes parents donnent à leur médor, en tout cas si la logique paléo fonctionne pour l’homme, elle doit fonctionner pour médor également, il va donc falloir donner de vrais os et de la vraie nourriture à nos petites boules de poils :)

    Romain

  2. Julien de Paleo Lifestyle

    Il fallait avoir du flair pour trouver cette thématique
    On ne pouvait pas passer à côté dans notre revue du net
    http://regimepaleo.wordpress.com/2013/04/04/la-revue-du-net-paleo-31/

  3. Jérémy (Auteur de l'article)

    @ Julien:

    Haha, merci à toi, encore une fois !

    @Romain:

    Ouais, après cette analyse, je me dit que les croquettes c’est jamais très bon. Mais il y a du bon et du moins bon, donc à voir.

  4. Lyn

    Salut à tous,

    Si vous allez voir vos vétérinaires et leur demandez de vous faire une ration ménagère, il existe des spécialistes qui savent parfaitement répondre à ce besoin que quelques propriétaires formulent, ansi que des compléments nutritionels indispensables pour équilibrer une telle ration pour qu’elle soit saine pour tous les jours. Ils ne sont pas du tout contre la chose, et si les croquettes existent c’est d’abord pour répondre à la demande des consommateurs, les propriétaires, les gens, vous. Parce que c’est facile, c’est moins chronophage, et moins cher. Quant aux sponsors laissez-moi rire, c’est vos impôts peut-être qui vont payer les chercheurs? Ceux qui veulent faire avancer les connaissances en la matière?
    Depuis quand les passionnés ont-ils une formation professionnelle? Vais-je me mettre à prétendre vous apprendre des notions simples d’acoustique? Regardez qui fait les recherches en nutrition humaine, comparez les dollars brassés par cette industrie comparé à l’industrie animale. Venez dire en face de ceux qui font des études plus dures que les médecins pour être considérés comme des charlatans et des pompes à fric quand les médecins partent en voyage payés par les labos et que les pharmaciens prescrivent du paracétamol à un chat. Venez me dire en face que nous qui dédions notre vie entière aux animaux et leur bien être donnons des conseils visant à les rendre malades.
    Les gens qui achètent du canigou et autres croquettes merdiques nutritionellement parlant ne suivent PAS nos conseils.
    Vous imaginez qu’il existe des groupes de vétos fumant le cigare en comparant leurs millions et se tapant sur le ventre en complotant pour faire vendre des croquettes? la plupart d’entre nous passons nos journées à faire en sorte de réparer les dégâts causés sur les animaux de compagnie et les animaux de rente par leurs propres propriétaires qui sont assommés de conseils bien pensants comme les vôtres. Allez dans un hôpital vétérinaire et allez regarder les colonnes vertébrales déformées, les animaux sous-nutris et en carence grave de gens qui veulent apliquer à toutr prix leurs convictions à leurs animaux sans se renseigner sérieusement ni demander à des gens qui passent leur vie à les soigner si c’est bon pour leur animal et comment faire en sorte que cela reste compatible avec leur physiologie.
    Le fait, très simple qui démontre que vos connaissances sont extrêmement pauvres, est que vous mettes les chiens et les chats, animaux très différents, dans le même panier en matière de nutrition. Pour votre gouverne, si le chat est un carnivore strict ce n’est PAS le cas pour les chiens. N’importe quel vétérinaire, n’importe quel éleveur sérieux le sait.
    Vos dires, non scientifiques, sont dangereux pour les animaux de compagnie, et vous qui avez l’air de dire que nous courons après l’argent, sachez que vos conseils risquent d’apporter plus de clients aux vétérinaires… Et ça me fait mal d’avance pour les animaux concernés. Ce n’est pas vous qui avez à les voir souffrir de pareilles inepties.
    Scientifique, ce n’est pas juste un mot, monsieur.

    1. Mathilde

      Merci, Lyn. Enfin un commentaire sensé ! Comment osez vous dire autant d’inepties ! Vous osez prétendre tenir un blog spécialisé en nutrition humaine. Alors première question : que vient y faire l’alimentation animale là-dedans ? Est-ce que les vétérinaires jouent aux nutritionnistes humain ? Et bien non, Monsieur, car nous avons un code de déontologie et un minimum de bon sens… Mais avez vous au moins une formation en nutrition humaine ?

      Mettre toutes les croquettes dans le même panier c’est un peu facile… Oui, les croquettes à 2€ c’est de la merde, mais pour ce prix là vous vous attendiez à quoi ? Du caviar ? Il existe de très bonnes croquettes, si, comme pour tout, on accepte de payer plus cher… Allez faire donc faire un tour chez un vétérinaire…

      En parlant de vétérinaire (oui, c’est vilains messieurs pas beaux qui demandent demandent de payer pour soigner votre animal), sachez qu’ils ont fait au minimum 7 ans d’études après le bac et soutenu une thèse de doctorat… Alors oui, ils veulent décemment de leur métier (vu qu’il n’y a pas de Sécu pour les animaux qui paye à votre place), mais sachez qu’ils ne roulent pas sur l’or (et oui, c’est, rapporté à années d’études équivalentes, la 2ème profession libérale la moins bien payé, juste derrière les infirmières).

      Comme vous avez sûrement dû le deviner, je suis vétérinaire, enfin presque, puisqu’il ne me reste plus qu’à soutenir ma thèse à la fin de l’année pour avoir le titre de docteur. Et rien que dans le cadre de mes stages en cabinet ou des consultations données à l’Ecole où je suis, je peux vous donner un bon nombre de consultions causées par des hérésies nutritionnelles telles que vous nous servez. En voici quelques exemples :

      – dans la rubrique le chien mange des os : un jeune doberman avec un os à moelle coincé autour de la mandibule, un bulldog constipé depuis 3 jours qui s’était régalé avec un os de gigot et qui avait un très beau magma d’os broyé dans le colon, et, plus dramatique, le chiot labrador mort d’une péritonite, l’intestin transpercé par un bout de côte de porc

      – dans la rubrique je fais la cuisine moi même à mon animal parce que les croquettes c’est pas bon (sans tenir compte de tous les animaux obèses parce que nourris abondamment de restes de tables) : un dogue allemand aux pattes déformées car son propriétaire a décidé de lui donner une flopée de compléments en minéraux et vitamines, dépassants allègrement les doses recommandées, ou encore ce chiot croisé qui s’est fracturé le fémur juste en tombant du canapé et qui avait les os tellement déminéralisés qu’on s’est demandé sur le coup si on n’avait pas mal réglé la radio. Mais non, c’est juste que ses propriétaires lui donnaient son escalope/riz/haricots verts depuis tout petit en oubliant un détail : le complément minéraux / vitamines…

      Je pourrais sûrement vous présenter d’autres animaux qui se retrouvent chez le vétérinaire parce que leur propriétaire ont cru bien faire, parce qu’ils l’avaient lu sur internet. Ce n’est pas vous, Monsieur, qui avez ces personnes, souvent en pleurs, en face de vous. Ce n’est pas vous, Monsieur, qui devez réparer les dégâts (quand il est encore temps). Alors, s’il vous plaît, laissez les vétérinaires faire leur travail (car oui, nous avons passé de nombreuses heures en cours de nutrition, avec des spécialistes du domaine), plutôt que de jouer aux nutritionnistes du dimanche…

      Et pour ceux qui veulent avoir des informations fiables pour l’alimentation de leurs animaux, je vous conseille plutôt ce site, tenu par une vétérinaire nutritionniste : http://www.cuisine-a-crocs.com/

      1. valérie

        Bonjour future DR Mathilde

        Soyez un peu « raisonnable » dans vos arguments. Pas besoin d’être au barf pour filer des déchets de table, donner à gogo des compléments inutiles et néfastes.

        Si vous voulez attaquer le barf, prenez comme exemple une ration barf confectionnée selon les régles de l’art du parfait barfeur et non du parfait idiot, qui soi dit en pensant ressemble plus à celui qui achète des croquettes au supermarché. Celui qui choisit le barf se doit d’être un minimum érudit car il devra se documenter pour nourrir son chien puisque vos futurs collègues ne s’interessent pas encore au sujet.

        Parlez donc du vrai sujet au lieu de déverser des arguments hors sujets. C’est ca aussi la rigueur scientifique.

        Vous êtes jeunes, vous n’avez connu que l’ère croquettes…..vous pouvez faire sourire les générations qui ont connu la ration ménagère, y compris les vétos de ces générations….Il y a un train à prendre…vous semblez le râter……demain de multiples chiens seront au barf car de multiples maîtres sont satisfaits du barf, voient une nette différence par rapport aux croquettes et le disent….

        L’intelligence serait de dresser l’oreille, se renseigner. Il y a un marché à prendre, celui du conseil alimentaire pour les rations maison. Vous citez géraldine Blanchard qui commercialise des compléments alimentaires et pour se faire commercialise des rations ménagères copiées collées sur les recettes croquettes c’est à dire bourrées de céréales. Retroussez vous les manches et documentez vous sur le barf. Au besoin paVous rendrez service aux chiens de vos futurs clients.

        PS : on le sait que les chats sont des carnivores stricts, on les met au raw feeding si vous voulez savoir. Mais là n’est pas du tout le sujet de l’article de Jeremy.

    2. valérie

      Bonjour Dr Lynn

      Pourquoi tant de hargne à la lecture de cet article ? Ce ne sont pas les vétos qui sont attaqués mais les fabricants de croquettes qui sont visés. Vous seul faîtes l’amalgame !

      Mes chiens ont été nourris aux croquettes durant 10 ans, je passais mon temps en visite chez les vétos.
      Ils sont au barf depuis 2 ans, après 6 mois de diete barf j’ai cessé mes visites régulières chez les vétos allopathes. J’ai toujours un budget véto : vaccin, séances véto ostéo à titre « préventif ».
      Dans les années 70 80, mes chiens étaient à la ration ménagère et je n’étais pas sans arrêt fourré chez les vétos.

      J’aime bien mes vétos mais j’aime encore mieux voir mes chiens en bonne santé.

      Posez vous les bonnes questions au lieu de hurler car ca c’est du concret et je ne suis pas la seule.

  5. Jérémy (Auteur de l'article)

    Enfin des commentaires de vétérinaires, ou pour bientôt si c’est bien compris ? ; )

    Vous avez toutes les deux, Lyn et Mathilde, une ligne de défense très intéressante: « Les vétérinaires sont des gros salauds qui veulent s’en mettre plein les poches. » Ce serait, à vous entendre, mes propos.

    Sauf qu’à aucun moment je ne parle des vétérinaires en tant que « profiteurs », non, pour moi, et d’après mes recherches, vous êtes des victimes. Victimes d’un système, comme la plupart des médecins le sont, et ce, malgré 5, 8 ou 20 ans de métiers.

    Je n’ai nul besoin d’être un spécialiste des chiens et des chats pour m’intéresser au sujet, comme je n’ai nul besoin d’être un médecin spécialisé en oncologie pour émettre un avis sur les risques de cancers du colon chez l’Homme. C’est un mythe de croire que les « spécialistes » soient les seuls capables d’émettre un avis, bon , sensé et profitable pour tout le monde.

    Vous êtes comme tout le monde: influençable, manipulable et surtout, manipulé. (Force est de le constater).

    – Pour votre gouverne à toutes les deux, les données que je publie dans ces articles sont issu de croquette de bonne qualité, type ROYAL CANIN vendu par la plupart des vétérinaires, et personne ne pourrait me contredire la dessus. Si les vétérinaires en vendent, c’est bien qu’ils acceptent ce produit !

    – Le fait que les consommateurs souhaitent un produit facile à utiliser, rapide, simple et par cher (VRAIMENT ?) ne justifient pas le fait qu’on donne de la merde aux chiens et aux chats ! TOUT les Hommes aiment la fainéantise, en faire le moins possible et surtout dépenser le moins de fric. Alors cela ne m’étonne pas que les croquettes aient autant de succès !

    – Lyn, quand vous parler des sponsors, et des impôts, votre méconnaissance profonde du sujet me laisse pantois. Bien sûr que ce sont nos IMPOTS qui payent les chercheurs, s’ils ne viennent pas d’un institut privé ! Qui d’autre ? Le Pape ? Vous n’êtes à priori même pas au courant de ce que peut être un conflit d’intérêt, et une manipulation des données scientifiques.

    Là je rejoins le discours de Mathilde. Vous me dites que vous devez passer une thèse ? Ah bon ? Vous pensez donc être scientifique ? Vous devez publier des articles scientifiques dans des revues internationales avec comité de lecture ? Non, je ne pense pas. Votre titre, certes honorifique, n’atteste en rien votre capacité de déceler le vrai du faux. Par contre, moi oui.

    La preuve de ce que j’avance ? Dans l’article ! J’ai épluché les études scentifiques sur le sujet, et si vous l’avez bien lu, on remarque très bien la manipulation généralisée des industries de la croquettes, et qu’elles soient merdique ou moins merdique, autant se le dire.

    Certes, je le reconnais, et je l’ai mieux expliqué dans mon article sur Carevox.fr, le chat est un carnivore strict contrairement au chien. Ce qui est d’autant plus grave que les chats ont un apport énorme en céréales, une abberation évolutive, de la part des croquettes (et qu’elles soient de bonne ou de mauvaise qualité).

    – Mathilde, pour les os, oui, tes études de cas sont intéressantes, mais les os étaient-ils cuit ou pas ? Depuis quand un chien qui a toujours mangé des os, et possiblement souffert un peu, risque plus de manger sa nourriture TRADITIONNELLE que de la nourriture industrielle, dégueulasse ?

    Les risques de carence pour un chien nourris à la maison sont réels, et c’est bien pour cela qu’il ne faut pas se lancer bêtement dedans. C’est comme arrêter de manger des produits laitiers sans chercher d’autre source de calcium. Pour les animaux c’est PAREIL ! Et heureusement pour eux, et pour nous, la nature possède absolument tous les nutriments et vitamines et minéraux qu’ils ont besoin. Dans la viande, les oeufs, certains légumes et fruits !

    Punaise, comme l’Homme en fait ! Et de toute façon, les 3 ou 4 cas que tu nous racontes mathilde sont-ils démonstratifs ? Moi, j’ai des publications scientifiques, des preuves réelles, qui attestent d’empoisonnement et de mort à cause des croquettes chez des chiens et des chats, et toi ? Du vent ?

    Mais je peux comprendre, comme j’ai attaqué par le passé les spécialistes de la nutrition humaine (cf, diététicien et compagnie), les vétérinaires ont une très haute image d’eux même, tu m’étonnes avec les années d’études, et sont les plus à même de nous aider… FAUX ! Les plus à même de nous berner ouais !

    – Je rebondis sur le commentaire de Mathildeet sur le passage de l’obésité et des animaux: Oui et ALORS ? En quoi est-ce une preuve ? Les chiens et les chats sont également obèses à force de trop manger des croquettes, mauvaises et dangereuses pour leur organisme ! Bien sûr que si des maîtres abusent, et donnent trop le chien finira obèse, c’est une question de bon sens…

    Vous parlez toutes les deux de respecter la physiologie du chien et du chat et vous acceptez, en tant que vétérinaire, de vendre des CEREALES, de la CELLULOSE indigeste aux animaux dans vos propres cabinets ? ou futur cabinet peut-être ! N’est-ce pas là la démonstration de votre méconnaissance profonde du sujet ? Mais ce n’est pas de votre faute, c’est ce que l’on vous enseigne qui est faux, dommage (et comme pour la plupart des médecins en nutrition humaine aussi).

    Alors soit, vous savez faire des opérations et faire des piqûres, OK, je respecte mon véto pour ça. Mais vos connaissances en matière de nutrition sont autant manipulé par ROYAL CANIN que les Médecins par DANONE ! En gros, peau de balle !

    Et ils acceptent de donner des céréales aux chats… Il va falloir en faire d’autres des articles !

  6. Sylvain

    Hello.

    Je suis tombé sur ce pdf : http://www.rawmeatybones.com/translations/french/PDF-complete.pdf

    Bonne lecture.

  7. Jérémy (Auteur de l'article)

    @ Sylvain:

    J’avais chopé ce PDF lors de mes recherches avant d’écrire les articles mais je n’avais pas pris le temps de le lire. Maintenant c’est chose faite et je comprends un peu mieux la situation actuelle.

    En bref, Hommes et Chiens, même combat, même dérives et mêmes solutions (à peu de chose près)

    1. Sylvain

      Cela ne m’étonne pas je suis très vite tombé dessus en quelques recherches. Je voulais écrire un petit article là-dessus, mais comme tu as tout fait, bah…

  8. sogwen

    je vais apporter mon témoignage également :

    mon chien est au barf depuis maintenant un an et se porte à merveille, bien mieux qu’avec les croquettes haut de game que j’achetai avant à prix d’or

    je me permets de rebondir sur ce qu’a dit lyn en apportant une précision importante: une ration ménagère n’a rien à voir avec le barf car elle est à base de viande cuite (et non crue ) et qu’elle comporte également une part non négligeable de riz cuit qui n’est pas digéré (ou très mal) par les chiens car leur salive ne contient pas d’amylase donc pour pouvoir être digéré c’est le pancréas qui fait tout le boulot d’où un nombre impressionnant de pancréatite chez les animaux nourris aux croquettes ( tient on se demande bien pourquoi d’ailleurs ?)

    en conclusion mon pépère à une forme olympique malgré ses 11 ans et son pb de coeur , plus de tartre,plus de mauvaise haleine ni de soucis de peau et n plu ça ne coûte pas plus cher (lol !!) et il est clair qu’un futur toutou sera sevré directement au cru

    pour plus de détails je vous invite à faire un tour ici : http://www.b-a-r-f.com/

    on trouve de l’aide pour passer son chien au cru mais aussi son chat ou son furet , et de nombreux liens vers des articles scientifiques concernant ce sujet

    ps: si mon lien et déplacé n’hésitez pas à l’enlever

    1. Jérémy (Auteur de l'article)

      Salut Sogwen,

      Merci pour ce témoignage ! Enfin un témoignage contre les croquettes industriels ! Je ne suis pas du tout étonné des résultats que tu obtiens avec ton alimentation sur ton chien. C’est en fait tout ce que l’on peut observer de manière générale sur la santé des chiens.

      Je publierais bientôt une enquête très détaillée sur les croquettes, l’alimentation crue et toutes les manipulations de ce secteur. C’est pour le moment, pas croyable.

      A bientôt.

  9. ERIK

    Bonjour Jérémy et bonjour à tous ceux qui se soucient de leur propre santé (humaine) et celle de leurs animaux de compagnie.
    Si j’écris un court message ici, c’est pour dire que dénoncer toute pratique extrême et abusive c’est bien, et a priori, Jérémy le fait dans le but d’améliorer les choses pas JUSTE dans le but de dire qu’il A RAISON… avoir raison ou tort, cela se prouve et avant de faire tout reposer sur des études scientifiques, pourquoi ne pas se poser la question de la logique?
    @ MATHILDE et @ LYN : je pense comprendre en partie votre réaction ==> vous devez bosser comme des « bêtes » pour atteindre votre diplôme et là Jérémy arrive et dis « Vétérinaires[…]pourris jusqu’à l’os? ». Alors oui Jérémy essaie (je suppose) de créer des réactions vives car cela attire le regard d’utiliser des mots forts, et dans un monde où il faut se faire voir pour être lu, cela semble être un outil plutôt qu’une pensée profonde où il mettrait tout le monde dans le même sac. Alors Mesdames et Messieurs futurs ou actuels vétérinaires, plutôt que de vous sentir attaqués par Jérémy, pourquoi ne pas se demander si ce qu’il écrit est fondé? Pas forcément par la recherche de documents scientifiques, car comme Jérémy le souligne très peu sont « indépendants », mais déjà vous en tant que spécialistes -car votre niveau d’étude permet de penser que vous avez appris de très nombreuses choses sur les besoins en nutriments des animaux que vous allez soigner- ne sauriez-vous pas juger de la logique de l’article? la même que l’on applique à l’Homme: on peut être pour ou contre l’alimentation appelée « PALEO », mais peut-on être pour ou contre la logique? pour l’Homme ou l’Animal c’est la même chose: être logique…
    Ce que je n’ai pas vu dans l’article de Jérémy c’est l’hypothèse qu’avec le temps qui passe (tu écris 30.000 ans pour les 1ers chiens) les animaux auraient pu « évoluer » quant à leurs besoins nutritifs et le fait qu’ils aient ou non une évolution de leur appareil digestif.
    Si tel n’est pas le cas (= que les animaux ont très peu voire pas du tout évolué en terme d’appareil digestif) alors pourquoi pourraient-ils manger des choses qu’ils ne peuvent digérer?

    La logique que j’applique depuis avoir découvert qu’il existait un régime « paléo », c’est de me dire: comment pourrais-je me nourrir si je me retrouvais dans la nature demain sans moyen d’aller au supermarché… et donc la même question pour nos amis les animaux…
    A partir de là je recherche quelques écrits sur la biologie de notre corps (je ne suis pas spécialiste donc je me renseigne: insuline, pancréas, glucides, céréales, légumineuses… ) et pour celle des animaux c’est pareil…. Est-il possible de se dire que des mélanges à base de céréales (l’un des aliments les plus produits au monde?) peuvent devenir l’alimentation de tous les êtres vivants demain?
    moi je n’ai rien « a priori » contre les céréales, sauf que depuis que je n’en mange plus (et j’adorais le pain, l’avoine au p’tit déj, la bière, les pâtes et les pizzas) je n’ai plus mal aux genoux (les 2 genoux opérés pour rupture de ligaments)?
    Donc je n’ai rien a priori contre les céréales, mais juste de se poser la question de savoir si c’est bon ou non pour la santé et surtout ce que cela apporte au corps à court et long terme (pour les humains comme pour les animaux), nous ramène vite vers les questions fondamentales: pourquoi on en mange tant? et pourquoi elles ont été cultivées dans de si grandes proportions? pour nourrir les peuples affamés (famine etc)…
    oui mais… là où ils sont le plus affamés c’est quand même toujours là qu’ils ont le moins de nourriture (céréales comprises)
    Est-ce que nous, dans la nature, nous trouverions des céréales? Est-ce que les céréales sont indispensables à notre corps?
    Je ne suis pas un bon exemple de chasseur donc on pourrait vite me dire oui mais est-ce que dans la nature tu attraperais un cerf facilement… et là je dirais sûrement non, mais un poisson je dirais sûrement oui!
    Pour conclure: mon idée est que sans être contre le modernisme, je suis avant tout pour la logique dans ma manière de m’alimenter.
    Comme j’ai un minimum de sensibilité, si je découvre quelque chose que j’ai pu mettre à l’épreuve de la logique et qui me semble être généralement bon (donc pas malsain = pas de carence etc…) alors je me dis que je vais en faire profiter ceux que j’aime (au moins qu’ils comprennent mon choix dans les grandes lignes) et cela implique les animaux.
    Et c’est là que je remercie Jérémy de son travail, et que je dirai juste une chose de plus: faire accepter au plus grand nombre des choses « dur(es) à avaler » n’est pas simple, et même si je pense que pour se faire entendre et voir il faut « provoquer », tes meilleur(e)s allié(e)s dans cette sorte de combat, seront ceux qui accepteront de t’écouter parce que ton cap est avant tout la logique [et pas « l’anticonformisme », « la rébellion », « l’anarchie »… ou autre…]

    Merci pour ton travail,
    ERIK

  10. DEADJC

    Bonjour,
    étant un fervent défenseur de la cause écologiste et dans une époque ou nous devrions tous réduire nos consommations de viande il me semblent dangereux de pousser à l’alimentation uniquement à base de viande pour nos animaux.. D’autant plus que mon chien et mon chat qui ne mangeaient que des croquettes ont vécu jusqu’à 16 et 21 ans..sans aucun problème.
    Bye
    JC

    1. Jérémy (Auteur de l'article)

      Je n’ai jamais poussé à donner uniquement de la viande et des os à manger pour nos animaux de compagnie ! Dès lors que c’est leur alimentation idéale, pourquoi NOUS nous pouvons manger ce que l’on veut et pas EUX ? Vous êtes écologiste ET égoïste ?

      Je suis par ailleurs ravi que votre chien et chat aient vévu aussi longtemps avec des croquettes… enfin survécu. A bon entendeur, salut (le troll des bois ! héhé)

  11. Jessica

    Bonjour Jérémy,

    Un grand merci pour votre article et votre répartie!

    Depuis plusieurs années maintenant je nourris mes animaux ( chiens,chats,rongeurs) avec une alimentation saine, naturelle et qui respecte leur besoins physiologiques propre à chaque race d’animal car même les rongeurs ne sont pas tous égaux face à la nourriture. Comme je ne fais pas tous les jours la cuisine pour mes animaux, j’ai trouvé une marque suédoise de nourriture pour animaux qui produit uniquement de la nourriture à base de viande consommable pour les humains donc pas de déchets et pour ce qui est du reste, légumes, riz, etc ce n’est que du naturel à 100%! Si jamais, la marque c’est ANiFiT.

    1. Jérémy (Auteur de l'article)

      Merci Jessica,

      C’est une excellente initiative que tu as prise avec tes animaux. Je ne connaissais pas cette marque, merci du tuyau !

  12. Stella

    A nouveau un grand merci Jérémy pour cet article…un grand merci pour eux nos amis animaux.
    En tant que comportementaliste je ne peux que confirmer ce que tu avances. L’expérience de terrain de plusieurs années ne peut que mener à l’évidence que la nourriture industrielle tue les animaux à petit feu ou très rapidement selon la fragilité immunitaire de l’individu. Les chiens à qui l’on redonne enfin le droit au régime spécifique à l’espèce, très bien décrit dans la thèse du Dr LONSDALE citée plus haut, retrouvent un état de santé globale que l’on rencontre rarement autrement. Je ne compte plus les cas de disparition spontanée de ces fameuses maladies inconnues mais qualifiées d’auto-immunes, ou de cancers sans espoir, ou de problèmes de peau, ou de comportements, etc….après que l’on aie remis ces chiens, sous camisoles chimiques depuis des mois quand ce n’est pas des années, au régime cru. Il n’y a qu’à aussi prendre le temps de lire attentivement les témoignages chaque jour, plus nombreux, sur le forum BARF pour prendre la mesure de cette évidence. Les personnes qui défendent le contraire sont soit de mauvaise foi pour d’obscures raisons financières, soit bien trop conditionnées pour oser la remise en question et l’étude de cas qui va avec. Dans les deux cas ce sont nos amis animaux qui trinquent. Les chiens remis au régime spécifique à l’espèce tel que décrit dans la thèse citée plus haut n’ont plus à se rendre chez le vétérinaire, quel que soit l’âge ou la race. Des études honnêtement menées ne peuvent elles-mêmes mener qu’à cette conclusion. Il en va de même quant à l’alimentation humaine. Quant à la prétendue intégrité de la profession vétérinaire…il me suffit de constater avec quelle diligence elle prône encore et toujours la vaccination annuelle sans aucune justification scientifique alors que les observations de la haute toxicité vaccinale ne cessent de s’empiler toujours davantage les unes sur les autres depuis des années, que ce soit à propos de la vaccination humaine ou animale…pour me dire qu’il est grand temps que chacun mène sa propre enquête au lieu de faire une confiance aveugle à de hautes autorités toujours liées aux milieu de la haute finance. A quand un article courageux sur le sujet Jérémy ? (à moins que je ne l’ai manqué) Je renvoie à cet article du vétérinaire Charles DANTEN sur ce « délicat » sujet http://www.ani-food.com/fichiers/vaccination_animaux.pdf

    Merci pour votre travail Jérémy.

  13. Stella

    Je tiens également à remercier VIGGO créateur du forum BARF. http://www.b-a-r-f.com/Alimentation-industrielle/croquetteseau.html

  14. Linda

    Bonjour,il y a tellement de marques de nourriture que je me perd dans tout ça.Moi,je leur donne du Canine Caviar et aussi la marque GrandmaLucys une nourriture désydratée à laquelle on ajoute de l’eau chaude pour la réhydrater et qui sent vraiment bon.Mais est ce de la bonne nourriture????? Je l’espère car je fais attention à leur alimentation.Je vais regarder celle qui est suédoise….Vraiment pas facile de s’y retrouver dans tout ça…:((((

  15. iatusunpilotedanslavion

    Il ne faut pas être un mouton et se laisser manipuler par la pensée dominante, certes, des altentatives aux croquettes existent

    MAIS…

    Pourquoi se baser sur les dires d’une personne avouant elle-même qu’elle n’y connaît rien, et ne pas faire confiance aux spécialistes?

    Vous me direz que les vétérinaires sont corrompus par le système blablabla…

    Ceci dit, si vous leur faites confiance pour soigner votre animal parce que ce sont des professionnels, (j’ose espérer que vous ne vous basez pas sur un blog spécialisé en chirurgie vétérinaire pour réparer la patte cassée de votre chien par une thérapie hollistique et l’acupuncture…)pourquoi au lieu de les villipender, ne pas simplement aller voir votre vétérinaire avec une question simple:

    « J’envisage de donner des rations ménagères à mon chien, que dois-je éviter, privilégier? »
    « je voudrais changer de croquettes, comment faire la transition, à quoi faire attention au niveau de la composition (plutôt que demander quelle marque acheter!!! »
    Je doute que la réponse de TOUS les vétérinaires soit « Aaaah sors de ce corps démon^^ et achète mes croquettes chères gâce auxquelles je pars en vacances en yacht tous les 3 mois… »

    L’être humain me sidère, sûr qu’il est de pouvoir se baser sur internet pour trouver une solution à ses problèmes.

    Un « blog spécialisé sur la nutrition » Allons, un peu de sérieux, si je compille tous les articles que j’ai lu sur le cancer, ça ne fait pas de moi un oncologue, n’est-ce pas?

    Pour éviter les inepties, il faut éviter justement de se baser sur des avis éclairés qui proposent des soi-disant analyses à l’emporte-pièce et jettent l’opprobe sur une profession respectable « je sens que le mieux c’est de donner des couilles de poisson marinées à Médor ils l’ont dit sur internet » (lol)

  16. Antonin

    Merci Jeremy pour tous ces conseils (d’expert?).
    A la lecture de ton site je vais d’autant plus écouter mon véto, qui je pense, est le plus apte à me renseigner sur la santé de mon animal.
    A quand une petite rubrique sur les sujets: Plomberie? Electricité? Menuiserie?

    cdt,

    1. Jérémy Anso (Auteur de l'article)

      Tout à fait d’accord avec toi Antonin ! Ton vétérinaire dispose d’un bagage professionnel important qui pourra t’apporter toutes les réponses à tes questions de santé pour ton animal !

      Bonne route à toi ! Fait la bise à ton véto pour moi :p

  17. dara

    à tous les vetos qui défendent les croquettes : -c’est un vétérinaire australien qui est à la base d’une étude sur le site barf
    – il existe plusieurs vetos qui refuse de vendre des crocs dans leur cabinet et recommande une alimentation plus naturelle
    – pour les carences avec une ration ménagère ça m’étonne pas plus que ça, si il y a pas de complément, puis sur le barf pour le calcium y a les os, les œufs entiers (coquille comprise), et si nécessaire des compléments (pas que pour le calcium)
    – avant de se lancer, c’est sûr qu’il vaut mieux se documenter sur des sites comme : http://www.b-a-r-f.com/
    puis si on a des questions ou autres il y a aussi un forum : http://www.b-a-r-f.com/forum.html
    – pour les os, si ils étaient cuit, c’est un peu normal, et puis il faut adapter la taille des os au chien à nourir
    – puis surtout et la plupart des gens qui nourrissent leur chiens au barf vous le diront il faut rester à l’écoute de son chien
    – et puis une autre page : http://www.b-a-r-f.com/Veterinaires-et-BARF/arguments-a-fournir-aux-veterinaires.html

    pour la défense du barf : -certains chiens qui avait un régime à base de crocs et passés à une nourriture barf et oh miracle, plus de problème de peau, digestion et autre
    – tous les effets positifs sur le chiens ne sont plus à prouver (p’tet scientifiquement mais pas dans la pratique) pour ça je renvois vers le site barf
    – la cellulose présente dans les croquettes ne peux PAS être digéré et y ne peuvent pas bien assimiler les céréales
    – un chien nourri au cru est un très mauvais hôtes pour les parasites car la nourriture est plus vite digéré (si j’ai bien compris)

  18. iatusunpilotedanslavion

    Le site b a r f est ridiculement mal informé, on y lit des inepties sans nom…
    Avancer comme arguments le fait que « certains chiens ont changé de régime alimentaire et que ça a changé leur vie »
    Qu’ils adorent la viande…
    Enfin bref, rien de nouveau ici, juste Dara qui fait de la pub pour ce site idiot…

  19. Paul47

    Concernant les salmonelles qui peuvent être présent dans un régime à base de viande crue (barf), à ma connaissance le risque pour les chiens est faible car même si la viande en contient, l’acidité de l’estomac les détruit ce qui réduit grandement le risque.

  20. Marina

    @ iatusunpilotedanslavion : le site b-a-r-f n’est pas si mal informé que vous le dites. On y trouve plein de renseignements. Néanmoins il est vrai que parfois certaines personnes sur le forum sont des barfeurs extrêmes qui n’apprécient pas qu’on puisse remettre en cause leurs certitudes.

    1. Laure

      Chacun son opinion, mais il faut avouer que le site b-a-r-f regorge d’informations. Je ne dis pas qu’elles sont toutes exactes et c’est pour ça qu’il faut savoir se renseigner ailleurs comme par exemple le site barf.ch.

  21. Linda Doyon

    Bonjour Jérémy,je me casse la tête depuis des années pour trouvée la meilleure nourriture possible pour mes chiens….J’en ai 6 dont l’une à fait 5 colites une à la suite de l’autre..Dès qu’elle terminait ses antibiotiques ça recommençait…diarrhée et le sang…Après plusieurs lectures ,j’ai décidée de la mettre sur croquettes végétariennes…Et surprise,elle n’a plus refait de colite depuis octobre dernier..J’ai fait venir des croquettes VG dÉvolution Diet…Ici,au Québec le choix est rare…Avez vous des marques VG à me recommander…Ici,c’est medical royal canin les plus accessibles..Les autres pays ne livrent pas ici…Manger Paléo pour des chiens ça consiste en quoi exactement?Merci de bien vouloir me répondre svp!Bonne journée

    1. Florence

      Linda, vous donnez des croquettes uniquement à base de céréales et légumes déshydratés à vos chiens ? sachant qu’ils sont carnivores,je doute que ce soit une bonne idée !!!
      Si vous voulez vous rapprochez d’une alimentation naturelle ET adaptée, renseignez vous sur le barf/raw feeding c’est à dire : viandes crues, os charnus crus, panse verte ou mix de fruits et légumes crus, abats diversifiés, le tout en respectant les introductions à faire.
      Au pire, repassez aux croquettes sans céréales mais pitié, pas de croquettes végétariennes pour un carnivore :(

      Au passage, merci Jeremy pour tes articles sur la nutrition de nos 4 pattes, qui est une vraie catastrophe !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *