Manger une Salade au McDo, c’est comme Embrasser une Prostituée à l’hôtel !

salade-mc-do-fast-food

Il y a quelques jours j’ai commencé à feuilleter le journal (les Nouvelles Calédoniennes) sans grande conviction. Quand je suis arrivé à la page 8, je me suis dit : »

Tiens ! Un article sur le McDonald’s ! De quoi ça parle ?!

J’ai rapidement déchanté, c’était en fait un encart publicitaire pour un célèbre Fast-food qui prenait bien le quart de la page et en couleur s’il vous plait ! C’est l’image (tronquée) que vous pouvez voir en guise d’illustration pour cet article.

Voici ce qui est écrit sur le texte en dessous de l’image :

Manger de tout pour ne manquer de rien et rester en pleine forme, c’est l’engagement qualité de McDonald’s depuis de nombreuses années. Parce que la diversité est l’une des clés de l’équilibre alimentaire, McDonald’s propose aux petits comme aux grands des menus variés qui répondent autant à leurs envies qu’à leurs besoins nutritionnels, pour les grands, les petits et tous les appétits !

McDonald’s, naturellement meilleur.

Pour bien comprendre le génie de cette publicité, il faut être attentif à la composition de l’image, au choix des menus, des individus, des boissons. Je vous propose donc de jouer au jeu des 7 erreurs sur cette pub McDo (promis c’est rapide et facile !)

  • Où sont-elles ? Remontez voir l’image du haut !

Réponse en image !

salade-eau-mc-do-malbouffe

5 ronds, pour 3 salades et 2 bouteilles d’eau minérale. Les deux derniers ronds manquants sont pour les frites et le Big mac qui ne sont miraculeusement pas présent sur cette table du célèbre M (probablement mangé par l’adolescent en dehors de la photo !)

La publicité montre avantageusement les tranches de tomates, de concombres et la salade tout en évitant de montrer les blockbusters du temple de la malbouffe, les hamburgers, les frites et le demi-litre de Coca-Cola.

Les publicitaires tentent même de nous faire croire que le jeune homme sur l’image âgé d’à peine 12 ans mange au Fast-food une salade. Une salade. C’est tout simplement IM-PO-SSI-BLE.

On comprend mieux maintenant l’incroyable culot de McDonald’s en parlant de ses produits « naturellement meilleur ». L’utilisation du mot « naturel » avec « Fast-food » ou « McDonald’s » est juste insensée, débile, à vomir.

Mais comment faut-il prendre cette publicité ? N’est-ce pas vraiment intéressant de manger une salade au McDo ? C’est toujours mieux qu’un Royal Cheese et des frites, non ?

La réponse est dans le titre de mon article. Si vous désirez manger une salade, une vraie et une bonne salade pourquoi choisir le McDonald’s ? Cela n’a aucun sens. Vous n’avez qu’à faire vos courses au marché et vous préparer une vraie salade chez vous.

Si vous êtes avec des amis qui veulent se prendre un McDo, n’allez surtout pas vous dire :

« Je vais me prendre une salade, ce sera au moins ça. »

Non ! Si vos amis mangent encore au McDo, il est grand temps de changer d’amis ! Je plaisante évidemment… Même s’il est grand temps que vos amis réalisent l’incroyable merde qu’ils sont en train de supporter, d’encourager au prix de leur santé et de celle de la planète.

Au final, cette publicité est plutôt bon signe. Elle annonce clairement que la marque doit revaloriser son image car elle occulte volontairement les aliments phares, les plus caloriques, et les plus malsains en mettant en avant les produits les mieux perçus (les légumes, l’eau, etc.)

Pour certains aliments les compromis existent, le lait avec le lait cru, le chocolat avec  celui  noir et intense, le pain avec son homologue complet et au levain… Mais pour le McDonald’s, il n’y a AUCUN compromis possible.

Le Boycott est la seule et unique option.

Mon histoire personnelle avec mon amour de Ronald

Quand j’étais à l’université, nous étions avec mes amis des afficionados des repas au McDo. On prenait nos voitures, à fond dans les virages, direction le centre-ville pour mon plat préféré le McChicken avec des nuggets. Parfait.

Au cours de ma 2ème année d’université, je me souviens d’un repas d’allure ordinaire au Fast-food, avec encore et toujours mon plat fétiche, le McChicken. Au milieu du repas, j’ai eu un soudain écœurement de mon plat. Impossible de terminer. Poubelle. Tant pis, j’aurais plus d’appétit demain.

Le lendemain soir, c’est rebelote avec cet hamburger au poulet (du moins en partie) mais la réaction de mon corps a été un poil plus violente… J’ai vomi mon repas 5 minutes après l’avoir fini. Suis-je tombé sur le mauvais hamburger ? Ai-je choisi le hamburger sans anti-vomitif comme on aime se le dire entre potes ? Je n’en sais absolument rien, mais je peux vous garantir que mon corps m’a envoyé le cri d’alarme le plus puissant qu’il possède.

STOP ! ON EVACUE TOUT ! LA C’EST TROP !

J’ai pris ce message au sérieux, très au sérieux même. Depuis ce fameux repas, je n’ai plus JAMAIS mangé au McDonald’s ou au Fast-Food de manière générale. Cela fait maintenant plus de 6 ans que je suis fier de refuser SYSTEMATIQUEMENT et CATEGORIQUEMENT de prendre un repas au McDonalds, au Quick, à KFC ou au Kebab du coin.

Vous faites peut-être parti de ces personnes qui mangent un McDo « de temps en temps ». Mais pourquoi ? Réfléchissez une seule minute à votre prochain repas au Fast-food, voulez-vous vraiment soutenir une entreprise aussi néfaste ?

La tolérance a des limites. Si vous avez trop faim vous n’avez qu’à jeûner, cela ne vous tuera pas !

44 Commentaires

  1. Micmac

    La strategie de McDo est simple, et redoutablement efficace: Elle prend les consommateur dès le plus jeune age.
    Le McDo, on peut y aller tres jeune: il y a de la place, des jeux et un jouet dans le menu.

    Essayez donc d’aller dans un resto normal avec des enfants en bas age et une poussette…
    Rien pour les amuser, les autres clients qui vont raler parce que les enfants font du bruit (ils n’ont jamais eu d’enfants ?) et pas de place pour la pousette.
    Ajoutez à cela un temps d’attente interminable (pour des enfants) et une facture bien plus salée que les frites.

    Les restaurateurs ne veulent pas des enfants dans leur établissements, mais il ne faut pas qu’ils s’étonnent que ces enfant en grandissant prefèrent continuer à aller au mcdo.

    1. Sylvain

      Flunch est un peu comme ça, mais ça n’est pas de la restauration gastronomique c’est sûr.

  2. David

    Je ne comprend pas pourquoi tant de haine. Tout d’abord McDo, personne n’est obligé d’y aller. Ensuite, on dit que c’est de la malbouffe. C’est vrai, mais est-ce bien pire que les brioches pitch, le nutella, les plats préparés des supermarchés gavés de glucose? Est-ce pire que les gâteaux industriels ou céréales en couleurs?

    La logique voudrait d’être contre tout cela. McDo n’est pas une arnaque, car tout le monde sait que ce n’est pas de la nourriture pour tous les jours. Contrairement à d’autres marques qui vendent leurs produits comme tel. Il faut arrêter, McDo n’est pas néfaste. Mauvais oui, mais pas néfaste. On ne meurt pas à la première bouchée.

    Si vous faites une cafetière de café, personne ne vous dit de la boire toute entière. Le McDo c’est pareil, personne ne vous dit d’y aller.

    Des gens mangent parfois un plat cuisiné pour se dépanner. Moi je vais parfois à McDo pour me dépanner (en voyage surtout) car ce sont les seuls à proposer des horaires larges.

    Quand vous buvez un verre de vin pour le plaisir, c’est pas nocif ça? C’est du sucre, des sulfites et de l’éthanol…

  3. Tueurné

    Bonjour,

    Mcdo c est pour les imbéciles !!
    C est comme le rugby c est pour les tarrés !!
    Manger a Mcdonnal moi !!
    Je n ai jamais pensé.
    En plus un burger a 1,50 € non merci.
    Merci Lancelot d’ ouvrir les yeux aux
    imbéciles qui achètent des smarphones
    a 800€.

    1. David

      Vous avez raison pour les smartphone, mais comme on dit, il y a toujours un c** qui se lève. Par contre, j’aimerais avoir votre avis : beaucoup sont volontaires pour critiquer McDo sans limites, mais que pensez-vous de :
      – KFC, subway, burgerking, voire les restaurants (faut pas croire, ils cuisine avec des trucs horribles)
      – plats surgelés, conserves, produits sous-vide (avec glucose, amidon, conservateurs divers)
      – glaces fluos, où aux parfums « simulés » par des arômes
      – fruits créées de toute pièce comme plusieurs variétés de pommes

      Parce que bon, McDo a bon dos, mais d’un côté, il ne cache pas son côté gras et peu recommandable. Ce n’est pas un piège, quiconque va à McDo sait que ce n’est pas saint. Comme lorsque vous buvez un verre de whisky. J’aurais aimé voir ici un peu plus de cohérence. L’article joue sur la peur et sur l’indignation, donc on choisit McDo car plus populaire. Mais les plats surgelés des supermarchés sont bien pires, car présents en plus grande quantités et eux se présentent comme bons.

      Et je passe les kebab, restos de rue, restos chinois, ou même restos tout courts, les pires étant sans doute au bord des plages…

  4. Elisa

    Bon article,mon comm’: j’ai mis les pieds une fois dans un McDo en Alsace, je suis ressortie deux secondes après avec une crise d’asthme tellement ça puait la graisse, non, je n’exagère pas, et si on ne me croit pas tant pis!!!

    1. David

      La question que vous devriez vous poser pour voir si cela est vrai et physiologique, ou simplement psychologique, c’est est-ce qu’il vous ai arrivé la même chose dans les autres restaurants (KFC, friterie, resto chinois, Quick, pizzeria…). Car on critique McDo, mais c’est plutôt la critique de sa nourriture qui est intéressante. Et justement, ce type de nourriture est loin d’être distribué seulement qu’à McDo!

      1. elisa

        L’odeur était insupportable, c’est tout, je ne vais pas faire d’études comparatives,ni non plus me justifier.

Les commentaires sont fermes.