Four à micro-onde: la vérité (Partie 1)

four-micro-onde-danger-alimentation

1. Introduction

Enfin un article sur les fours à micro-onde ! Voici un article qui devrait statuer, pour le moment, sur les dangers réels et les erreurs d’interprétation sur le four à micro-onde.

J’utilise dans l’article l’abréviation FOM pour désigner les fours à micro-onde que l’on retrouve dans nos cuisines, mais également ceux utilisés par la restauration, l’hôtellerie et autres.

Je prescrivais dernièrement dans un article d’utiliser les FOM si jamais vous n’arriviez pas à manger votre nourriture froide. J’ai reçu quelques commentaires de lecteurs qui me demandaient à juste titre, si je ne faisais pas la promotion d’une technologie dangereuse pour la santé.

A l’époque, c’est-à-dire il y a quelques mois, je savais qu’il existait une polémique sur le sujet mais je n’avais encore aucun argument pour aller dans un sens ou dans l’autre.

Sauf qu’aujourd’hui, j’ai parcouru la toile et les articles scientifiques sur le sujet.

Ce sujet sera traité en deux parties parce que les données sont denses, et la lecture sera bien plus facile pour vous. Voici le sommaire des deux parties de l’article :

Four à micro-onde : la vérité

Partie 1

  • Ma vision du FOM
  • Le principe du FOM
  • Le FOM et le rayonnement solaire
  • Les dangers supposés pour la santé

Partie 2

  • La réalité des effets du FOM
  • Les effets sur les aliments, et donc sur la santé
  • Formation de produits dangereux et cancérogènes
  • Les effets du champ magnétique des FOM sur la santé
  • Que faut-il faire alors ?
  • Une expérience amusante

Mais avant toute chose, je vais vous raconter comment je percevais les FOM avant…

Partie 1

2. Ma vision du FOM

A l’enfance, on se moque bien de comment est cuite ou réchauffée la nourriture, tant que l’on mange ce que l’on aime. Sur ce point, aucun problème, nous sommes tous d’accord.

Plus grand, à l’adolescence, j’utilisais très régulièrement le FOM pour chauffer n’importe quoi. Tous les plats froids de la veille, des pâtes au fromage, des raviolis ou encore des cuisses de poulet. J’ai déjà essayé de faire des œufs à la coque au FOM également.

Ce n’est que vers mes 20 ans, après avoir lu un livre sur l’alimentation que je découvrais les dangers des FOM : dénaturation de la structure moléculaire des aliments, développement de cancers et affaiblissement de l’organisme.

Triste révélation, une horreur était présente dans ma cuisine sans que personne (ou presque) ne le sache.

Voilà où j’en étais jusqu’à pas si longtemps. Aujourd’hui, j’ai plutôt changé d’avis ou plutôt appris beaucoup sur le sujet, et maintenant vous allez savoir de quoi il en retourne à propos des dangers supposés des FOM.

Pour bien comprendre la problématique du FOM, et de ses effets possibles sur notre alimentation et sur notre santé, il faut savoir de quoi on parle…

3. Le principe du FOM

Un FOM, comment ça marche ? C’est quoi ? Autant de questions naïves mais essentielles pour comprendre parfaitement le problème

Très simplement, le FOM est une boîte métallique qui va chauffer, et possiblement cuire, les aliments (ou autres, mais attention !) à l’intérieur en agitant les molécules d’eau des aliments.

Rien de plus. Le FOM excite les particules d’eau présentes dans nos aliments grâce à des micro-ondes, environ 2.5 gHz, ce qui va créer le phénomène de chaleur, de chauffage et donc de cuisson.

Les ondes du FOM sont définies comme non ionisantes, c’est-à-dire qu’elles n’altèrent en aucune façon les liaisons chimiques des molécules. A la différence des rayons ultraviolets, gamma et des rayons X, qui eux, sont ionisant et peuvent donc altérer la structure et la composition des molécules. Ces rayons dit ionisant sont cancérigènes, mutagènes, et tout le monde connait les dangers de ces rayons sur la santé. Ils peuvent altérer l’intégrité de l’ADN.

Au risque d’insister, les ondes des FOM sont donc non ionisantes, elles n’altèrent pas la structure de l’ADN, ni les liaisons chimiques, mais excitent bien les molécules d’eau pour créer de la chaleur.

Pour bien comprendre que ce phénomène (FOM) n’est pas révolutionnaire et plutôt de faible amplitude, il faut le comparer avec l’activité du soleil, par exemple.

4. Le FOM et le rayonnement solaire

Un FOM classique agitera 2.5 milliards de fois les molécules d’eau par seconde. Ce chiffre paraît, à première vue, astronomique mais n’est rien en comparaison de l’activité des rayons solaires sur notre peau.

Le rayonnement solaire classique, qui touche notre peau, nous réchauffe, c’est un fait. Le soleil chauffe grâce au même mécanisme d’agitation moléculaire que le FOM. Les rayons solaires vont exciter les molécules d’eau de notre épiderme, entre 100 et 30.000 fois plus vite que le FOM classique !

Ce paragraphe a pour but de relativiser la dangerosité des FOM, car ils reposent sur des processus tout à fait naturels et bien connus, et ma foi, sans grand danger pour la santé.

Remarque importante, l’exposition très prolongée au soleil est dangereuse pour le derme, car il entraine des brûlures plus ou moins graves. Et il en va de même pour le FOM si jamais vous êtes tenté de mettre la main dedans (et de réussir à le faire fonctionner).

Regardons maintenant quelles sont les principales critiques, plus ou moins graves pour la santé, qui sont adressées aux FOM.

5. Les dangers supposés pour la santé

Les dangers répertoriés sur le web sont nombreux, avec plus ou moins de sources scientifiques à l’appui. On peut classer les effets délétères des FOM en 2 grandes catégories qui sont étroitement liées.

a. Effets délétères sur les aliments consommés

C’est le principal argument contre les FOM. Réchauffer ou cuire des aliments au FOM altère la structure des aliments, modifie donc leur composition et génère donc des sous-produits toxiques, cancérigènes et mutagènes sur l’organisme.

Plusieurs variables physiologiques seraient touchées par la consommation de produits chauffés ou cuits avec des FOM. Notamment, une diminution de l’hémoglobine, du bon cholestérol, et une augmentation du mauvais cholestérol, des leucocytes qui démontrent globalement un affaiblissement du système immunitaire.

Petite remarque ; nous avons vu qu’il n’y a pas de bon et de mauvais cholestérol. Les niveau de HDL (« bon ») et de LDL (« mauvais ») n’indiquent, en aucune manière, un meilleur santé cardiovasculaire.

Pour revenir sur les effets nocifs du FOM sur la santé, on peut retrouver des effets :

  • Dégénératifs
  • Cancérigènes
  • Altérations sanguines
  • Altérations nutritionnelles du lait (perte de vitamines, et du pouvoir « protecteur » du lait maternel)
  • Génère des composés radiolytiques
  • Cancers stomacaux et intestinaux

La liste est encore longue. En résumé, la cuisson avec le FOM détériore tous les aliments et les liquides, ce qui entraînerait une dégradation de notre état de santé. Cela se traduisant par des formations de cancers, de maladies dégénératives, et l’affaiblissement du système immunitaire.

b. Effets délétères des ondes sur notre organisme

Le four à micro-onde émet un champ électromagnétique, qui serait responsable de céphalée, de réactions allergiques, de troubles oculaires, de troubles du sommeil ou de fatigue générale.

Comme cela est écrit, cette partie mettra l’accent sur la réalité scientifique à propos du FOM. Je pense que vous allez être surpris des conclusions, comme j’ai pu l’être grâce à mes recherches.

Lisez ici la suite de cet article !

Avez-vous entendu parler d’effets nocifs des fours à micro-onde ? Essayez-vous d’utiliser votre four à micro-onde le moins possible ?

Bonne continuation et à bientôt

9 Commentaires

  1. Clément

    « Avez-vous entendu par­ler d’effets nocifs des fours à micro-onde ? »

    Oui ! D’ailleurs, j’ai hâte de lire la suite de cet article.

    « Essayez-vous d’utiliser votre four à micro-onde le moins possible ? »

    Cela va faire plusieurs semaines que je n’ai plus de micro-onde chez moi et ça ne me pose aucun problème !

    Reply
  2. Axelle

    Un an et demi sans micro onde, pas le moindre problème, hâte de lire la suite : Djé go ooon !

    Reply
  3. Jérémy

    Je vous avoue à tous les deux que j’ai également hâte de le publie cet article ! Je me retiens depuis 2 jours pour ne pas le publier ! Demain, 7h, il sera dans les bacs !

    Merci de vos commentaires à tous les deux, a+ ; )

    Reply
  4. Clément

    Mais pourquoi te retiens-tu ? On attend nous ! x)

    Reply
  5. Pingback: Russie : Pourquoi a elle interdit l’usage des fours à micro-ondes ? | Archives Millénaires Dissidentes

  6. liccardi

    Ont entend deux versions sur les fours à micro ondes,des éminents scientifiques,ils disent ça ne
    nuis pas à la santé et d’autre qui nous détruit la santé!!!Alors qui croire!!!

    Reply
  7. MARIE ANNE

    Bonsoir ! Vous pourriez expliquer le LDL et le HDL ??

    Reply
  8. Nelia

    Whoever wrote this, you know how to make a good artielc.

    Reply
  9. http://www./

    beserta resep dan analisis usaha ini. terima kasihTerimakasih atas respon yang Ibu berikan.Penjelasan telah kami kirim melalui email.TerimakasihSalam Sukses

    Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *