La vérité sur la biodisponibilité du calcium alimentaire

Le premier épisode d’une longue série

J’écume les sites internet pour trouver les plus belles perles en matière de nutrition et de santé. Je recherche surtout les cas de désinformation caractérisés qui peuvent avoir des effets non négligeables sur la santé des potentiels lecteurs !

Je commence donc une série de « Rappel à l’ordre » qui pioche le meilleur du pire des sites de santé de la toile.

Mes articles « rappel à l’ordre » seront publiés sur le blog mais également sur le site incriminé, s’il dispose d’un forum libre de discussion. Un lien pointera vers Dur à Avaler pour la lecture complète de l’article.

Doctissimo, le mauvais élève

Ce site est avant tout connu pour ses forums très actifs, des centaines de sujets sont ouverts tous les jours sur tous les sujets possibles et inimaginables.

Les propos recueillis sur les forums de ce type doivent être pris avec des pincettes, n’importe qui peut émettre un avis médical.

Par contre, l’équipe de Doctissimo composée de plus de 30 médecins et au moins 5 nutritionnistes réalise les articles de fond de Doctissimo. Tout le monde peut les consulter et ils apparaissent bien souvent en tête de recherche Google.

A partir de là, cela devient intéressant. Si on se penche de plus près sur certains articles, écrits par l’équipe sous la supervision d’un comité éditorial et scientifique, on trouve des perles, que dis-je des pépites de science !

« Vrai ou faux ? Le calcium des légumes vaut celui des produits laitiers. C’est faux. »

Voici le titre copier/coller d’un article présent sur le site de Doctissimo dans la grande rubrique des produits laitiers. L’article est court et va droit au but.

L’auteur affirme que le calcium laitier assimilé à hauteur de 30% (ce chiffre est presque exact, 32.1% en réalité) représente « la meilleure source de calcium ». Pour justifier ces propos, l’auteur compare ce taux d’assimilation de 30% avec celui d’un légume, les épinards.

Il est vrai que l’épinard n’est pas le champion en termes de biodisponibilité du calcium. Seulement 5% du calcium est assimilé par l’organisme, ce qui est très peu comparé à celui d’un bol de lait !

Mensonge par omission

L’article en lui-même n’est pas faux, les pourcentages sont plutôt exacts, les conclusions semblent bonnes. Il n’y a qu’un seul problème, pourquoi avoir choisi le seul exemple des épinards ? N’existe-il pas d’autre légumes, d’autres aliments qui contiennent du calcium ?

Ce que l’article ne vous dit pas c’est que l’épinard possède le taux d’assimilation du calcium le plus faible que l’on connaisse ! Hasard ? Oubli ?

Peu importe, la vérité est toute autre.

La biodisponibilité des autres « légumes »

L’épinard n’est pas le seul, il y a d’autres amis bien chargés en calcium qui, eux, n’hésitent pas à nous donner ce calcium (taux d’assimilation plus fort).

Qui sont-ils ?

Strictement pour les légumes, nous avons les taux d’assimilation du calcium suivant (1, 2) :

  • Chou = 65%
  • Chou de Bruxelles = 64%
  • Brocoli = 61.3%
  • Bette chinoise* = 53.8%
  • Chou frisé = 49.3%

Ils sont tous supérieurs à celui des produits laitiers (qui est le même pour tous les produits laitiers), même largement supérieurs !

Pour information, mis à part les légumes nous avons les taux suivants :

  • Sardines en boîte = 27%
  • Haricots blancs = 21.8%

Pas mal du tout, on frôle les 30% de notre bol de lait quotidien ! Les eaux minérales calciques ont des taux d’assimilation compris entre 30 et 45%.

Bien évidemment, je ne parle pas ici des quantités de calcium qui se trouvent dans ces aliments. La question porte sur les taux d’assimilation du calcium. Cependant, pour être complet, aucun n’aliment n’égale les produits laitiers en terme de quantité de calcium. Il faut le savoir, on doit pondérer la quantité de calcium avec celle qui est réellement assimilée par l’organisme.

Mais pourquoi les rédacteurs de Doctissimo orientent-ils l’article de cette manière ? Veulent-ils tromper les lecteurs ? L’enquête commence.

*Si vous vous posez la question, la bette chinoise est une espèce de chou qui ressemble fortement au chou de chine. On l’appelle Pak Choy ou Bok Choy.

Centre de recherche et d’informations nutritionnelles

Voici la source de l’information de cet article, le Centre de Recherche et d’Information Nutritionnelles (CERIN). Cette association (loi 1901) qui sonne très officielle n’en est rien.

Le CERIN existe depuis le début des années 90, il a été créée par le CNIEL. CNIEL ou le Centre National Interprofessionnel de l’Economie Laitière.

Le CERIN n’est rien d’autre qu’une vitrine de l’industrie laitière pour valoriser et promouvoir les produits laitiers et leur consommation. Sauf que le Centre de Recherche et d’Information Nutritionnelles berne pas mal de monde, peut-être même les rédacteurs de Doctissimo ?

Quoi qu’il en soit, la source n’est pas fiable puisqu’elle fait partie intégrante de l’agrobusiness. Le titre de l’article est faux, le calcium végétal vaut largement si ce n’est mieux celui des produits laitiers. Et pour finir l’article recommande évidemment de consommer au moins 3 produits laitiers par jour.

Affaire classée !

Vous trouverez ici le lien qui mène au sujet sur le forum de Doctissimo.

Références

(1) http://www.health.gov/dietaryguidelines/dga2005/report/HTML/D1_Tables.htm
(2) Lait, mensonges et propagande. Edition Thierry Souccar
 

Combien de temps pensez-vous que le sujet survive avant modération ? Vont-ils enfin changer leurs articles pour correspondre avec la réalité ?

24 Commentaires

  1. Maeva

    Wow, mon ami, cet article est bien écrit et percutant.
    Par contre, il manque juste TA source à toi pour les valeurs d’assimilation que tu donnes, histoire qu’on soit vraiment convaincu (mais je le suis déjà ne t’inquiètes pas =) c’est juste pour le principe !)

    Reply
    1. Jérémy Anso

      Salut Maé ! Merci pour ton commentaire qui me fait super plaisir !

      Et tu l’as bien remarqué que je n’ai mis aucune source pour cet article, c’est vrai !
      Je n’ai pas jugé nécessaire de cité quoi que ce soit pour les taux d’assimilations étant donné qu’aucun articles scientifiques ne traitent la question.
      Cependant, tous ces chiffres sortent d’un livre plutôt sérieux et sauvagement indépendant de l’industrie laitière
      « Lait, mensonges et propagande » de Thierry Souccar ! Donc c’est du sérieux !

      Merci d’être passée ! Et tiens moi au courant pour le côté impact environnemental de la question !
      A bientôt ;)

      Reply
      1. Anne

        Salut Jérémy,

        J’aimerais bien savoir quelle est ta source (et celle de Thierry Souccar) pour le taux d’assimilation du calcium des sardines et les eaux calciques.

        Thierry Souccar a beau être sérieux, il est loin d’être impartial. Par exemple, il dit: 75% de la population mondiale est intolérante au lait. Or ce chiffre ne veut rien dire, et il le sait. L’intolérance au lait va de presque 0% dans les pays nordiques à 100 % au Japon. En France (son public) elle est de 20% dans le nord, 40% dans le sud. Pas 75%.

        Reply
        1. Jérémy Anso (Post author)

          Hello Anne,

          Pour les taux d’assimilation du calcium, les chiffres viennent de sources officielles de l’ANSES et des table CIQUAL. De ce côté là, je pense que l’on peut être serein.

          L’intolérance au lactose n’est qu’une partie infime de la grande problématique des produits laitiers. 20 ou 40% peu importe, les français sont autant touchés que les scandinaves au niveau des fractures osseuses avec une propagande laitière très développée !

          Reply
  2. Jox

    Très bon article! Arguments percutants!
    Et vouloir s’attaquer ou du moins critiquer un géant du conseil-médical-tout-azimut français du net, chapeau !

    Reply
    1. Jérémy Anso

      Merci Jox ! Merci beaucoup de ton encouragement ! :)

      Reply
  3. JP Rivière

    Bonjour,

    Cet article s’appuyait, comme vous le mentionnez, sur des sources incomplètes. Nous venons donc de le modifier : http://www.doctissimo.fr/html/nutrition/mag_2001/mag0511/nu_4019_calcium_vf.htm

    Nous effectuons des mises à jour régulières du site et d’autres sont à venir, notamment sur l’agro-alimentaire.

    Bien à vous

    JP Rivière

    Reply
  4. Tysh

    Un Article qui faut prendre le temps de lire jusqu’au bout ! le fond comme la forme est trés convainquant.

    revenons maintenant sur le fond qui me semble être le plus intéressant pour nous lecteur.
    je suis complétement d’accord avec jeremy anso pour toutes ses connaissances qu’il nous apporte de manière trés ludique et posée. il arrive à combiner savoir et partage sur les biens faits de la biodisponibilité des légumes qui m’a entièrement convaincu.

    Merci Mr ANSO.

    Reply
    1. Jérémy Anso

      Merci de cette éloge Tysh ! ; )
      A bientôt sur le site !

      Reply
  5. Alexandre

    Je ne suis pas convaincu par tout cet article.

    Les chiffres des légumes sont lancés à la chaîne mais finalement, aucune source…

    Le blog, qu’on vient de me faire découvrir, est à mon sens une bonne initiative mais sans sources, ça perd en crédibilité et je me demande pourquoi croire ce blog plutôt que d’autres ?

    J’ai lu un autre article (les 10 mensonges sur les produits laitiers) qui m’a plus convaincu, c’est vraiment ici, l’absence de source devant cette abondance de pourcentages qui me gêne.

    Bonne continuation ceci dit, je reviendrai lire des articles.

    Reply
    1. Jérémy

      Salut Alexandre,

      Tu es la 2ème personne qui critique l’article à propos des références et des sources utilisées. Je la prends donc bien au sérieux, mais j’avais déjà répondu à ce propos (cf. les premiers commentaires).

      Tu as pu voir que dans les articles que je publie sont bien souvent garnis de références scientifiques pour appuyer mes dire. Ici, l’objectif de l’article était de remettre en place la vérité sur les taux d’assimilations du calcium par l’organisme. A l’origine, l’article de doctissimo ne disait pas toute la vérité à propos de la biodisponibilité du calcium des légumes. Je n’ai pas remis en cause les chiffres d’assimilations, mais simplement qu’il y avait mensonge pas omission.

      Pour rentrer dans les détails de la critique, tout un chacun peut chercher sur internet les pourcentages de calcium des aliments et trouver ces chiffres. Par contre, les articles scientifiques sont plus compliqués à trouver, et eux, doivent être cités absolument.

      Pour conclure, je ne vais pas justifier 100% de mes propos avec un article scientifique parce que ce n’est pas possible. Par contre, j’ai bien rajouté 2 sources qui m’ont permis de citer ces résultats. Tu peux les consulter, si tu veux !

      Merci de ton commentaire et n’hésite pas de revenir et de continuer !
      A bientôt

      Reply
    2. jskin59

      Bonjour
      Votre méconnaissance du sujet et votre naïveté font que vous baignez dans le flot des idées reçues et établies au profit des lobbies industriels et financiers .C’est votre droit ,nul n’est obligé de croire des choses sensées mais l’ignorance est la mère de l’insouciance .
      je vous invite a continuer dans votre mode de vie ne changez rien il est très bien !!!!

      Reply
  6. James

    Une des raisons principales rendant l’absorption du calcium si pauvre est le taux faible de vitamine D dans un régime standard. En fait, si la consommation de vitamine D (et K2) augmente, le calcium sera bien plus absorbé dans l’intestin. Ce n’est donc pas en se goinfrant de calcium qu’on change nécessairement les choses mais en enrichissant son régime de vitamine D, sans oublier la K2.

    Reply
  7. laurence

    Bonjour
    Vos articles sont vraiment tres interressant, avec une pointe dhumour cest parfait

    Je ne bois plus de lait depuis que jai regardé la video de you yube
    VOUS AIMEZ LE LAIT ??????? OK

    Ca calme
    Merci

    Reply
    1. Jérémy (Post author)

      Salut Laurence, je vais bientôt publier un article spécialement dédié à la problématique de la qualité du lait. il devrait beaucoup t’intéresser ! A bientôt (et merci ; )

      Reply
  8. Pingback: Choisir un substitut au lait maternel | Quand Zalah materne

  9. Pingback: Connaissez-vous le chou kale, ce légume superstar ? | Santé Nutrition

  10. Pingback: Le Cri du Cagou — Apprendre la Malbouffe pour 18.000 F par mois avec la Province Sud

  11. Romain

    de nombreuses infos erronnées que je me permet de corriger, même si bien des légumes sont plus intéressants que le lait, je suis d’accord.
    Un légume peut avoir une biodisponibilité supérieure, mais s’il contient moins de calcium (en mg) le corps absorbera moins de calcium à dose égale (aux 100g par exemple)
    Exemple concret :
    100g de lait contiennent 125mg de calcium, biodisponible à 32% soit 40,13mg assimilés.
    100g de brocoli contiennent 49,3mg de calcium, biodisponible à 61,3% soit 30,22mg assimilés. (moins intéressant que le lait à même proportion)
    100g de pain complet cont. 71,43mg de calcium biodisponible à 82% soit 58,57mg assimilés.
    (plus intéressant que le lait à même proportion, pour ce qui est du calcium bien sûr)
    100g de Chinese Cabbage Flower leaves (?) cont. 281,18mg de calcium biodisponible à 39,6% soit 111,35mg assimilés ! (beaucoup plus intéressant que le lait)
    100g de Chinese Mustard green (?) cont. 249,41mg de calcium biodisponible à 40,2% soit 100,26mg assimilés.

    Je me suis basé sur ton lien, la Table D1-19 Comparison of Various Sources of Calcium, Considering Bioavailability. (http://www.health.gov/dietaryguidelines/dga2005/report/HTML/D1_Tables.htm)

    Très intéressant également, le pissenlit contient 473mg Ca / 100g, je n’ai pas la biodispo mais on peut imaginer qu’avec seulement 25% de biodispo, taux bas selon moi, on explose le lait. De la même manière, l’ortie qu’on peut consommer en soupe contient 630mg / 100g (idem je ne connait pas la biodispo mais la encore on doit exploser le lait)…

    Conclusion, c’est la biodisponibilité (ce que le corps humain « garde ») qui est importante et non la quantité de calcium contenue dans la plante ni le seul taux de biodisponibilité. Je n’ai pas cherché pour tous les végétaux mais il est évident que le lait est loin d’être la seule, et encore moins la meilleure, source de calcium.

    Par ailleurs dire que tous les produits laitiers contiennent la meme quantité de calcium est erroné, même si la biodisponibilité reste la meme. Exemple, le lait qui est « concentré » dans le fromage Cheddar amene à 720mg de Calcium pour 100g de fromage; biodisponible à 32.10%, soit 231.6mg de calcium assimilé par l’organisme humain pour 100g de fromage mangés…

    j’espère que cette correction d’importance fera avancer la compréhension. Meme si dans les grandes ligne je suis d’accord que le lait est loin d’être miraculeux, surtout quand on considère son mode de production souvent inhumain et toutes les saloperies qu’il peut y avoir dedans. un conseil, manger des légumes bio ou non traités, varier les variétés et ne pas se focaliser sur le lait voire réduire sa consommation… :)

    Car n’oublions pas qu’un excès de calcium n’est pas bon non plus !

    bonne continuation ! :)

    Reply
  12. fishinou

    Salut Jeremy,

    Juste info l’article de Doctissimo à été modifié. Ils annoncent désormais « c’est vrai » et donne d’autres exemples que celui de l’épinard ;-)

    Reply
  13. Isabelle

    Bonjour Jeremy,

    merci pour cet article , avez vous de infos concernant les eaux minérales calciques et l’eau du robinet ?

    Reply
  14. Jean Dubio

    A propos des epinards, il convient de rajouter que sa faible biodisponibilité est due à la cuisson, qui transforme les oxalates, et qui viennent neutraliser le calcium present dans ce legume, et peut en sus venir pomper le calcium de l organisme.

    En revanche, le calcium des epinards consommés cru ( en salade ou en jus), est abosrbé a plus de 50% (Norman Walker disait 100%…)

    Reply
  15. Apollo

    La question de la biodisponibilité du calcium est primordiale. Afin de simplifier la lecture des chiffres, pourriez-vous rajouter la ration journalière optimale (comme sur santé Canada). Car bien des aliments riches en calcium biodisponible ne se mangent pas aux 100 grammes.
    EXEMPLE INUTILE :
    – « Par ailleurs dire que tous les produits laitiers contiennent la meme quantité de calcium est erroné, même si la biodisponibilité reste la meme. Exemple, le lait qui est « concentré » dans le fromage Cheddar amene à 720mg de Calcium pour 100g de fromage; biodisponible à 32.10%, soit 231.6mg de calcium assimilé par l’organisme humain pour 100g de fromage mangés… »

    POUR NE PAS EXPLOSER VOTRE TAUX DE CHOLESTEROL : A VOS CALCULETTES CAR LA PORTION DE FROMAGE EST DE 30 GRAMMES :

    Reply
  16. CONGE

    article très très très interessant ..surtout continuez comme cela , et ne changez rien à votre attitude .En tant que médecin j’apprecie votre honnêteté …bien à vous

    Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *