Manger 5 fruits et légumes par jour: un message inutile et dangereux

manger-fruits-legumes-jours-gouvernement

Protéger les consommateurs avant tout !

La publicité sur nos écrans est omniprésente. J’y ai même consacré un article, et notamment sur les dangers pour notre santé des produits proposés (produits laitiers, plats préparés, etc.)

Aujourd’hui, la télévision ne pourrait fonctionner sans l’apport majeur de fond par les publicitaires, et notamment ceux de l’agroalimentaire.

Je vous rappelle que l’industrie laitière en France dépense un tiers de son budget dans les annonces publicitaires. Je vous rappelle également que cette industrie, la plus puissante de France, génère près de 20 milliards d’€ de chiffre d’affaire.

Il est maintenant avéré que les publicités impactent nos choix en matière d’alimentation. Les techniques de neuro-marketing, de conditionnement ou de renforcement positif nous dirigent vers des produits spécifiques et bien souvent dangereux.

C’est pourquoi, le Gouvernement en accord avec les grandes firmes de l’agrobusiness a décidé d’instaurer des messages d’avertissements destinés aux consommateurs (jeunes et moins jeunes) pendant les spots publicitaires.

Les messages de prévention du Gouvernement

Vous les connaissez tous. Essayons de nous en rappeler ensemble…

  •  Manger 5 fruits et légumes par jour »
  •  Pour votre santé évitez de grignoter »
  •  Limitez les produits trop gras, trop sucrés, trop salés »
  •  Faites au moins 30 minutes d’activité par jour »

J’ai un trou… mais peut-être qu’un passage sur mon site préféré Mangerbouger.fr m’aidera un peu !

Bien on a le compte en fait ! Après une visite sur le site, on peut lire ces 4 messages qui doivent apparaître de manière proportionnelle :

  •  Pour votre santé, mangez au moins 5 fruits et légumes par jour »
  •  Pour votre santé, pratiquez une activité physique régulière »
  •  Pour votre santé, évitez de manger trop gras, trop sucré, trop salé »
  •  Pour votre santé, évitez de grignoter entre les repas »

Finalement, en bas de page les auteurs indiquent une étude statistique réalisé auprès de 1000 personnes sur l’arrivée de ces messages dans les publicités.

Les auteurs énoncent 3 chiffres :

  • 87 %  des Français accueillent favorablement ces annonces
  • 71 %  des Français ont mémorisés ces annonces
  • 79 %  des Français pensent que c’est un bon moyen pour sensibiliser les problèmes de l’alimentation.

Bref, ces chiffres sont bien jolies mais ne veulent pas dire grand-chose quand à l’éfficacité des annonces.

J’ai épluché pour vous, cette fameuse étude statistique et j’ai découvert les chiffres qui dérangent…

Les chiffres que vous ne devriez pas connaître

Le but de ces messages est, normalement, de nous faire changer nos comportements à risques. Pourtant, voici les réponses aux questions essentielles de l’étude :

Ces messages vous incitent-ils à…

  • Mangers davantage de fruits et légumes au quotidien : 52 % ne sont pas d’accord.
  • Limiter votre consommation de produits trop sucrés, trop gras et trop salés : 55 % ne sont pas d’accord.
  • Remplacer votre boisson sucrée par de l’eau : 63 % ne sont pas d’accord.
  • Faire davantage d’activités physiques : 66 % ne sont pas d’accord.

Les résultats sont là, pardon, ne sont pas là plutôt…

La suite est pire encore. J’enfonce le clou avec deux autres sondages sur les changements effectifs des comportements alimentaires.

J’insiste sur deux résultats, très intéressants:

Depuis le passage des annonces « mangerbouger.fr » à télé, est-ce que vous avez changés…

  • Vos habitudes alimentaires : 79 % disent non. Vlan (de un…)
  • Vos habitudes d’achat : 82 % disent encore non. Re vlan (de deux…)

Comment comprendre ces résultats ?

Il apparait que les Français n’ont pas vraisemblablement changés leurs habitudes. Mais est-ce réellement un problème ?

Je veux dire, si les habitudes sont déjà bonnes, pourquoi les changer ?

Malheureusement, les chiffres de santé publique en France et les chiffres sur les comportements alimentaires nous montrent que les Français ne font pas toujours les bon choix.

En résumé, cette étude montre bien que oui, à force de passer et repasser un message, on l’intègre mais que non, ces messages n’apportent rien de bénéfique à la population qui peuvent les voir.

Mais c’est pire que ça, si je vous disais que ces messages faisaient l’inverse ? vous me croirez ?

L’étude qui met les annonces du Gouvernement à mal

Une étude publiée en 2012 dans le journal Marketing Letters* par l’école de management de Grenoble prouve la relative inefficacité des messages du Gouvernement dans les spots publicitaires.

En effet, les chercheurs ont fait visionner à deux groupes les mêmes messages publicitaire avec ou sans les messages de prévention du Gouvernement (mangerbouger.fr). Ensuite, les participants avaient le droit de prendre une collation, soit une glace ou un fruit.

Les résultats ?

Les participants qui visionnaient les annonces avec les messages de mangerbouger.fr ont été deux fois plus nombreux à choisir la glace contrairement à l’autre groupe, où la publicité n’étaient pas empreintes de message de prévention.

Les chercheurs expliquent ces résultats par le fait que les participants qui visionnent la publicité et les messages de prévention en même temps justifient leur mauvais choix alimentaires en se disant :

« oui mais si je mange-des fruits, des légumes, moins gras, moins… etc, etc- alors j’irais mieux ».

En d’autres termes, lorsque les deux messages (la publicité du produit et la prévention contre ce produit) sont visionnés en même temps, le consommateur peut se déculpabiliser de ces prochains achats, peu recommandables.

*Marketing Letters est un petit journal qui possède un facteur d’impact de 0,63 contre 2,5 pour les journaux les plus pointus du domaine. De plus, selon l’Acedemy of Marketing Science, ce journal se place à la 34ème position sur 41.

Un bilan plus que mitigé

Au final, le bilan est très mitigé voire mauvais.

D’une, la population Française n’est que peu sensible aux messages de prévention et ne tend pas à changer ses comportements. De deux, ces messages ont un effet pervers sur les comportements des consommateurs et favorisent plutôt les choix à risques.

Cet article vous a intéressés ? Alors partagez-le avec vos amis !

 – Jérémy Anso

 

13 Commentaires

  1. ANSO MONIQUE

    Très bien Jérémy, sujet très interréssant et je constate, de façon non scientifique car je ne suis pas comme toi mais plutôt anar. que plus on nous force à faire qque chose moins on le fait ou on peut devenir complètement contre (par exemple Alain plus on lui dit de manger fruits et lègumes pour sa santé moins il en veut); pour moi pas de problème mais un petit conseil le mieux c’est de les consommer ainsi: une cuillère d’huile d’olive avec du citron et tous les lègumes et les fruits ensemble coupés en très petits dès (4mm) et quand on a une envie on ouvre le frigo. et on savoure
    ce mets délicieux. Monik

    Reply
  2. Jérémy Anso

    Super méthode pour consommer une bonne ration de fruits et de légumes. D’autant plus que je préfère également les manger crus pour préserver un maximum de nutriments essentiels. J’y reviendrai dans un prochain article !
    Au plaisir de te lire maman ; )

    Reply
  3. Cuisinevgr

    J’avais déjà lus l’idée des légumes en morceaux à grignoter … Je vais sûrement re-piquer l’idée et vraiment le faire cette fois !! :)

    Sinon en règle général le PNN et ses idées …
    – 5 fruits et légumes par jour
    – 3 produits laitiers par jour
    – Viande et poisson au moins 1 fois par jour
    – Féculents à chaque repas

    … Ben je sais pas, mais moi si je mange ça tous les jours je prends 10kgs dans l’année :o

    Reply
    1. Jérémy Anso

      Exactement ! Très bien dit.

      Reply
    2. Elisa

      excellent calcul, criant de vérité, d’une logique incontestable!!!!

      Reply
  4. kevin

    Les conseils en matière d’alimentation en France sont en effet loin d’être parfaite. En ce qui conserne la communication, il est souvent dit par exemple que le fait de répéter un message plus de 3 fois dans un espace de temps limité ne nous permet plus de taitrer le message favorablement. C’est pourquoi lorsque j’entraine des personnes pour les motiver j’utilise toujours de nombreux encouragements differents pour qui y ai toujours un impact psychologique sur la personne.

    Pour en revenir à l’alimentation, je trouve le guide d’alimentation Canadien bien plus adapté et sain pour la santé.

    kevin

    Reply
  5. Roger R

    Hi,
    Moi, je prends cela de manière positive. Je suis de formation scientifique, et les messages, je les traitent pour mon bien dans le sens que j’ai fait des recherches sur le sujet et je mange maintenant plus que 5 fruits et légumes par jour. L’idée serait de manger 70% de fruits et légumes par jour, en limitant la viande les riz les céréales les féculents. Donc dans les 30% add: viande et féculants.
    Je suis à ces niveaux par jours.
    Ps: Limiter la consommation de céréales, de riz de graines de blé de graines germées à la portion congrue. Le riz blond ou blanc ou complet, blé et en générale les graines sont néfastes pour la santé osseuse et dentaire liés au faite qu’ils contiennent de l’acide phytique qui empêche la fixation du calcium sur les os et dents.
    Voir la nutrition des peuples anciens par docteur Weston Price.

    Reply
  6. marcela

    5 fruits et légumes par jour – 3 produits laitiers par jour – Viande et poisson au moins 1 fois par jour – Féculents à chaque repas-

    cette frase m’horripile!!!

    Les fruits LOIN des repas

    Légumes crus ou cuits à la vapeur

    PRODUITS LAITIERS- vannir

    viande – vannir

    Féculents -oui, mais farines COMPLETES

    super votre site que je découvre
    merci!!
    marcela

    Reply
    1. Jérémy Anso (Post author)

      Merci Marcela ! ;)

      Reply
  7. Mona Oz

    Cinq fruits et légumes par jour… ^^
    Ca ne veut RIEN dire…
    Cinq quoi ?
    Cinq pastèques ? Cinq grappes de raisin ?
    Ils auraient mieux fait de dire « cinq élément végétaux différents »,et encore, encore eût-il fallu savoir lesquels !
    En sachant que les aromates fraîches valent chacune un de ces fameux « fruits et légumes ».
    Foin de ces considérations…
    Nous ne sommes pas tous égaux devant l’assiette… parce que l’humain n’est pas « formaté », pas du tout, à chacun son équilibre alimentaire personnel…
    Et… nos intolérances, maladies métaboliques et autres allergies ne nous viennent pas tant de la sorte d’aliments que de la montagne de saloperies que la pollution, intentionnelle ou non, nous fait absorber insidieusement, chaque jour…
    Il n’en demeure pas moins certains « standards » à respecter pour une santé meilleure et… plus heureuse !
    Vous voulez manger équilibré ?
    DIVISEZ VOTRE ASSIETTE EN 6…
    Moitié végétaux, 1/6 protéines et le reste en féculents, incluant le pain.
    Je dis volontairement « protéines » pour ne pas fâcher les végétariens…
    Ne pesez pas vos aliments, SURTOUT PAS, procédez en volumes… utilisez des petits bols chinois pour doser après cuisson ce que vous mangez. Vous n’aurez jamais faim.
    Ne mangez pas gras, privilégiez les huiles 1ère pression à froid, utilisez vos produits laitiers CRUS, à ajouter juste avant de servir, pour les nutriments essentiels à votre vue et à votre peau.
    Privilégiez les cuissons vapeur courtes, sachez qu’un bouillon de poule remplace la viande, évitez les « doubles emplois » (la charcuterie « en entrée », c’est votre part de viande) bref, SOYEZ VIGILANTS…
    Rappelez vous que notre « gastronomie » a été élaborée à une époque où les hommes descendaient à la mine ou débardaient dans les bois, où les femmes battaient le linge au lavoir par 10° et donc, ils avaient des besoins nutritionnels qui sont aujourd’hui divisés par 3 (au minimum).
    Usez et abusez des légumes, OUI, ils sont une mine d’or de vitamines et de minéraux, à condition d’avoir été cultivés sur terre préservée (donc, bios) et, soyons triviaux, ils permettent votre bon transit intestinal ! Utile, ça…
    Pensez à donner du goût à vos préparations avec des épices, des aromates, diminuez le sel à tout prix, mangez le plus basique et frais possible, un aliment qui a besoin de 15 ingrédients annexes pour être consommable est forcément mauvais à l’arrivée !
    Évitez l’alcool qui fait exploser le stockage de vos graisses et vos index glycémiques bien longtemps après son absorption ! Il faut une semaine de détox au bouillon de légumes pour éliminer et neutraliser les effets dévastateurs d’une cuite ! ;-)
    Mangez en fonction des saisons, rappelez-vous que votre corps a une chronobiologie innée !
    Les fraises en décembre n’ont pas seulement le « goût du luxe », elle ont le goût du n’imp’ et n’ont jamais « vu » 1cm² de terre…
    Supprimez tous les grignotages, et, quand vous recevez (ou êtes reçu), appliquez la « loi du 3″… Trois chips OU trois cacahuètes OU trois feuilletés apéritif, trois verres de liquide pour toute la soirée, incluant l’eau, vous aurez vite fait de choisir !
    Vous dérapez ? Détox le lendemain au bouillon de légumes et jus de citron dans beaucoup d’eau. A consommer sans modération.
    Vous avez prévu de traîner tout un dimanche ? Faites-vous de la soupe maison… et mangez-la en trois fois…
    Un peu de bon sens et de modération vous éviteront les médicaments anti-migraine et les états nauséeux propres à la sur-consommation de substances nocives…
    ECOUTEZ VOUS…
    Ecoutez vos envies, c’est votre corps qui vous parle !
    Même s’il s’agit de manger la moitié d’une côte de boeuf (ou un kilo de brocolis vapeur) ;-)
    Il vaut mieux être vigilant, ouvert et réceptif à soi-même toute sa vie
    qu’au régime, même un mois, avec tous les risques de carences dramatiques que ça implique !
    ;-)

    Reply
  8. Emma

    Très bon article de fonds. Pour moi, manger 5 fruits et légumes par jour est une absurdité complète… J’aime manger des fruits et des légumes, mais je ne vais pas les compter, je peux en manger plus, je peux en manger moins… Pour moi, une seule chose compte vraiment, c’est qu’ils soient « de saison », la nature nous donne ce qui est bon pour nous, alors profitons en !!!
    Pour ceux qui souhaite consommer plus responsable, voici un Calendrier des fruits et légumes de saison (http://fruits-legumes-saison.com) très pratique et sur lequel vous pouvez vous baser.

    Reply
  9. Pingback: Fft | Pearltrees

  10. Elisa

    Encore un slogan visant à « éduquer » la population, cette ridicule volonté de répandre à toute force des arguments « pédagogiques ».Que ce soit en rapport avec le comportement routier, l’abus d’alcool, le tabac, ça n’arrête passur les écrans à la radio, dans les pubs. Bilan de toute cette agitation médiatique: on ne réussit qu’à prêcher les convertis, les ivrognes continuent à se cuiter, les chauffards à foncer, les fumeurs à tousser….Et immanquablement cette ritournelle: » avec modération »… Toutes ces prescriptions bien pensantes ne concernent qu’une minorité d’entre nous, et cette minorité n’en a rien a faire, continue à vivre dans le déni, l’addiction. A quoi bon nous saouler avec la modération et continuer à gaspiller des Euros pour une diffusion inutile….. Sans doute le désir de nous faire croire qu’on se préoccupe de notre bien être.

    Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *