Sans lait ou sans gluten ? L’industrie laitière voudrait vous faire enfermer !

cerin-produits-laitiers-calcium-gluten

Parlons nutrition !

Il s’est déroulé le 30 juin un très grand moment dans l’histoire de la diététique et de la nutrition. Le Cerin, un organisme de propagande de l’industrie laitière que je ne présente plus, a organisé un débat autour des régimes sans lait et sans gluten.

Pour discuter de ces deux sujets terriblement d’actualité, 3 spécialistes ont été conviés au débat :

En gros, pour notre Jean-Michel Lecerf, ce débat ce jouait un peu comme à domicile tellement il atteste de nombreuses et étroites relations avec le Cerin.

  • Olivier Bernard : le célèbre pharmacien québécois qui détient le blog « Le Pharmachien ». Vous allez découvrir dans la suite de ce billet, qu’il m’a agréablement surpris, avec les propos les plus mesurés mais quelques boulettes, quand même.
  • Gérald Bronner : finalement il nous fallait bien un professeur en sociologie pour tenter de comprendre pourquoi les gens deviennent fous, et s’empressent sans raison d’éliminer le lait, le blé, les céréales ou l’aspartame. Là aussi, certains arguments, quand ils ne frisent pas le ridicule, sont incroyablement choquants.

Le résumé, en très vite !

1 heure d’émission où la parole est revenu principalement à M. Lecerf et M. Bronner.

Bien entendu l’émission est construite de manière à démonter les régimes sans lait et sans gluten.

L’objectif de l’émission est simple :

Faire comprendre aux professionnels de la santé que nos deux régimes sont soit inutile soit dangereux, et qu’ils doivent absolument faire changer d’avis la moindre âme perdue qu’ils seraient amenés à rencontrer.

Les objectifs secondaires ont bien sûr été remplis :

  1. Redorer l’image des produits laitiers, avec encore et toujours cette carence qui vous pend au nez sans eux.
  2. Associer les « antis » à des mouvements sectaires (dixit M. Lecerf).
  3. Discréditer toutes les sources d’informations alternatives (comme mon blog !), en les assimilant à des mouvements anti-vax (contre la vaccination)

En gros, impossible de ne pas réagir quand on voit une émission pareille. Et puisque que selon le sociologue du plateau la vérité unique des recommandations officielles livrent un bras de fer avec les rumeurs infondées, je vais apporter ma pierre à l’édifice de la rumeur.

On va passer en revue les bourdes, les erreurs, les conneries, les mensonges, et les petites perles cachées en arrière-plan qui sont peut-être passé inaperçu pour vous, mais que j’ai noté avec perfidie.

Bien sûr, notre journaliste animatrice du débat est totalement partisane. Certaines questions m’ont contraint à l’auto-flagellation avec deux baguettes de pain blanc… Et dieu sait que l’index glycémique fait mal.

La dérégulation du marché de l’information

Pour notre spécialiste en sociologie, le marché de l’information serait ainsi dérégulé, et aurait permis à certaines rumeurs, qui existeraient depuis longtemps, d’être connues de tous et de véritablement « essaimer ».

Selon M. Bronner, il y aurait un marché dit « conventionnel » représenté par des professionnels de l’information, tels que les journalistes mais également les universitaires (il s’intègre dedans évidemment) ou les médecins par exemple. Ces personnes ou ces corps de métiers-là serait « légitime pour prendre la parole dans la place public ».

Et les autres ? Vous, moi, Thierry Souccar ? On devrait se la fermer à en croire notre professeur.

Pire encore, le sociologue n’hésite à faire le lien entre les argumentaires anti-laits ou anti-gluten aux arguments anti-vaccins, qui « se ressemblent beaucoup ».

Incroyable. Comment peut-on décemment associer deux sujets aussi différents, avec des dimensions polémiques et politiques complètement différentes. Pour M. Bronner, rien d’impossible.

Les propos du professeur de sociologie sont tout simplement choquants. L’ère du numérique, du partage de l’information, de la viralité et du Web serait pour lui une sorte de dérapage et de dégradation de la qualité de l’information où n’importe qui pourrait ainsi prendre la parole et faire valoir sa position (un contre exemple ici avec Santé-nutrition).

C’était mieux avant… bien sûr… au temps des pigeons voyageurs c’était plus difficile de faire connaître la terrible situation de nos Suédois sur le plan osseux, quand bien même ce sont les plus gros consommateurs de produits laitiers !

A quand la censure de l’internet ? Suis-je bête, c’est déjà prévu.

L’industrie du sans gluten devrait être interdite

Au cours de l’émission, le constat sur le régime sans gluten est sans appel: très peu de personne sont intolérantes (ils annoncent une personne sur 100 voire 200), et l’hypersensibilité au gluten serait un concept fumeux non reconnu par la communauté scientifique.

Notre belle communauté scientifique tiens donc…

Au final, un régime sans gluten sans intolérance serait stupide ou dangereux pour nos spécialistes, et pourrait même entraîner des problèmes de santé.

A ce propos, notre journaliste met en avant l’essor impressionnant de l’industrie sans gluten, qui propose des alternatives bien souvent moins intéressantes pour la santé des personnes au régime.

Notre journaliste pose carrément la question la plus incroyable du plateau :

Comment lutter contre ce phénomène-là ?

Comprendre = comment lutter contre le développement de l’offre du sans gluten !

Eh bien c’est simple. Légiférons contre les mentions sans gluten, interdisons le sans gluten, et puis tant que l’on y est, le gluten devrait être mis partout pour éviter du « sans gluten ».

Rajoutons du gluten dans les pommes de terre, dans les œufs, les courgettes et les carottes. Un petit coup de lobbying en Europe, avec l’appui de céréaliers et des laitiers, et hop, tout le monde au gluten !

Rassurez-moi, je ne suis pas le seul à être choqué par ce genre de question ?

Le lait : beaucoup de bénéfices et peu de risques !

Alors attention, mode [propagande ON] pour ce paragraphe.

M. Lecerf s’en va en guerre contre les sans lait et démontre l’intérêt phénoménal à consommer des produits laitiers et les nombreux dangers de NE PAS en consommer.

Selon le médecin parfaitement indépendant *ironie*, les non consommateurs de lait auraient un risque de fracture supérieur de 33% par rapport à des consommateurs de lait. Pire, ce risque de fracture monte à 115% pour les membres inférieurs !

Choquant me direz-vous, mettons-nous tous à boire du lait ! Hum pas si vite.

Pour justifier tout cela, une étude est pointée en fond d’écran. Qui cherche trouve dit-on, et j’ai retrouvé l’étude en question qui date de 1997 [1]. Elle a presque 20 ans… mais bon.

Pas de problème sur l’étude, je vais être gentil. Aucun conflit d’intérêt, et tout le tralala. Mais est-ce qu’on peut baser un risque de fracture sur une seule étude ? Une étude d’association en plus ?

  • Pourquoi M. Lecerf n’a-t-il pas mentionné cette étude publiée la même année qui ne trouve aucun bénéfice au calcium sur le risque de fracture [2]  ?
  • Pourquoi M. Lecerf n’a-t-il pas mentionné cette étude publiée en 1999 regroupant plus de 75 études [3], ou encore celle de 2000 [4], ou bien celles de 2005 [5] et de 2007 [6] qui démontrent clairement l’absence de protection sur les fractures avec la consommation de produit laitier ?

Pourquoi ? Le manque de rigueur ou d’honnêteté scientifique ?

Car des études plus récentes qui démontrent que les produits laitiers n’ont aucun effet sur les risques de fracture, il y en a d’autres !

Je ne citerais pour finir que cette étude publié en 2008 [7] qui va justement dans ce sens. Ben dis donc, doit-on remercier « la dérégulation du marché de l’information » ?

Mais attendez, car la suite est encore plus drôle, ou pas.

Parmi les risques qui trônent au-dessus de la tête de tous les « sans lait » nous avons :

Un risque de diabète augmenté, de cancer du côlon, d’hypertension, de perte de muscles (oui oui) et de mortalité cardiovasculaire.

lait calcium produits laitiers risques de fractures cardiovasculaires lecerf cerinSur ce dernier point, et pour le justifier d’une manière scientifique, la rédaction du Cerin nous passe des graphiques qui nous montrent clairement qu’on va tous mourir d’un infarctus sans boire 3 verres de lait par jour (bon j’exagère un peu, je suis chaud là) selon les résultats d’une étude.

Justement, de quelle étude on parle ? Attention le gag arrive… C’est écrit en tout petit et en tout moche mais on peut lire exactement ceci :

« V. Bongard Eur. heart J 2012 article soumis pour publication, données exploitées avec l’autorisation de l’auteur. »

Ok. Déjà, mon cœur de chercheur bondis à la lecture « d’article soumis ». M.Lecerf base notre risque de mortalité cardiovasculaire, et fait peur à tout le monde avec, sur la base d’un article qui n’a même pas été publié et qui a peut-être été refusé depuis ?

Nous sommes en 2015, pourquoi ne pas avoir cité l’étude publiée ? Est-elle réellement publiée ?

En réalité l’étude a bel et bien été publiée, mais pas dans le journal scientifique annoncée…

J’ai réussi à retrouver la trace de cette étude [8], effectivement publié en 2012 mais pas dans n’importe quel journal…

Si soumettre à « l’European Heart Journal » peut paraître rassurant et prestigieux, car il est quand même classé 158ème sur 29.000, en revanche être publié dans les « Archives of Cardiovascular Diseases Supplements » est loin d’être aussi prestigieux…

Selon le classement officiel des journaux scientifiques de la planète, ce journal est à la …. 21.000ème place, dans les bas-fonds de la science.

Pour vous dire, en 2012 ou en 2013, les papiers publiés dans ce journal ont été cités 3 ou 6 fois… On nivelle par le bas.

Mais plus grave encore dans cette historie qui pourrait paraître anecdotique, c’est la qualité de l’étude ! Ce n’est même pas une étude a proprement parler. Le PDF que j’ai obtenu du site en question n’est en réalité que le résumé d’une présentation orale des chercheurs. Bref, le pire en matière de preuve. Bravo le Cerin, et bravo M. Lecerf.

Les boulettes, les conneries ou les avis sans intérêts

La première boulette revient à notre Pharmachien sur le régime paléolithique, qui fait d’ailleurs sourire notre journaliste dès qu’il parle avec le fameux accent québécois. Selon Olivier Bernard, la diète paléolithique consisterait à manger le même blé que celui de nos ancêtres.

Ah mince. Ce n’est peut-être pas le sujet de prédilection dans les officines québécoise mais le régime paléolithique est SANS blé. Qu’il soit moderne, ancien, avec 76 chromosomes, en round-up ready ou même sans gluten (merde c’est drôle) !

M. Lecerf, notre expert sur les produits laitiers, tente subtilement de décrédibiliser l’Organisation Mondiale de la Santé, oui, l’OMS. Cette même OMS dénonçait (bon elle ne dénonçait pas vraiment) le fameux « paradoxe du calcium » qui démontre que les pays qui consomment le plus produits laitiers, et donc de calcium, ont le plus de problèmes osseux (fractures, ostéoporose, etc.).

Mais selon Lecerf, attention, les recommandations de l’OMS n’auraient rien à voir avec celles de la France (3 à 4 produits laitiers par jour) ou de l’Europe. Alors rien ne sert de sortir l’argument « Mais l’OMS a dit que »…

La journaliste, et comble de l’ironie, M. Lecerf n’hésite pas à parler « d’’experts vendus à l’industrie » pour s’amuser et tourner en bourrique les gens comme moi qui dénonce les conflits d’intérêts. D’ailleurs pourquoi ne pas avoir mentionné les nombreux liens entre notre médecin et l’industrie laitière ? Une perte de temps surement.

M. Lecerf toujours à la manœuvre au début de l’émission n’hésite pas à discréditer tous les lanceurs d’alertes. Et quand il parle de gens « pas forcément compétent » et « animé par de mauvaise intention », mais de qui parle-t-il exactement ?

Parte-t-il de Thierry Souccar qui dénonce vivement, et avec un argumentaire autrement plus fiable, la sur-recommandation de produits laitiers ? Du Pr. Henry Joyeux ? Hmm ?

D’autres conneries ou avis sans intérêts concernent toujours M. Lecerf, qui nous raconte son anecdote au cours d’un congrès durant lequel il mange avec des scientifiques au régime sans lait ou sans gluten, et qu’à partir de là, il ne pouvait plus discuter ! Ben voyons.

Est-il possible d’être aussi réfractaire aux choix de chacun, et de s’enfermer dans des idées rétrogrades ? Que dire de la remarque sur les Tupperware ? Trop compliqué ? On parle de quoi là, de faignants ou d’habitude alimentaire ?

Ah oui, selon M. Lecerf « le plaisir alimentaire l’emporte toujours » ! Au diable faire attention à ce que l’on mange, au diable l’orthorexie, faisons-nous plaisir !

Vous seriez même suspecté de faire partie d’un mouvement sectaire si vous êtes anti-lait… Gare à vous.

N’oublions pas non plus en début d’émission, notre médecin de l’Institut Pasteur de Lille qui nous dit que chez nos ancêtres ce n’était pas forcément mieux, d’un point de vue alimentaire, car « l’espérance de vie était très courte ».

Ce genre d’argument ne tient pas la route aujourd’hui.

Dernière remarque à propos de M. Lecerf et non des moindres. Il nous raconte l’histoire d’une femme qui mange sans lait, sans gluten et sans sucre et qui serait complètement « affamée » en allant « droit à la dénutrition ». Il est vraiment intéressant de remarquer que si l’on ne mange plus de gluten, plus de lait et plus de sucre (raffiné et ajouté, on entend), il ne reste plus rien à manger… A la poubelle les milliers de variétés de légumes, de tubercules, de fruits, les poissons, les noix, les amandes, les viandes de qualité, les légumineuses, les graines germées, les algues ! On se demande même comment l’Homme a-t-il pu survivre pendant 7 millions d’années sans lait et sans gluten et sucre ajouté…

Alors pour terminer en beauté, et pour suivre les conseils de M. Bronner le sociologue, il faut que l’oligopole cognitive sur la nutrition domine l’espace internet…

Alors commentez cet article, et partagez-le pour que ce bras de fer entre nous et les experts blindés de conflits d’intérêts, soutenus par l’industrie, aille dans le bon sens.

Perso, j’ai envoyé deux, trois corbeaux à l’adresse du Cerin, j’attends une réponse !

Allez… For the Watch !!


Notes et références

[1] Honkanen, R., Kröger, H., Alhava, E., Turpeinen, P., Tuppurainen, M., & Saarikoski, S. (1997). Lactose intolerance associated with fractures of weight-bearing bones in Finnish women aged 38–57 years. Bone, 21(6), 473-477
[2] Cumming RG, Cummings SR, Nevitt MC, Scott J, Ensrud KE, Vogt TM, Fox K. Calcium intake and fracture risk: results from the study of osteoporotic fractures. Am J Epidemiol. 1997 May 15;145(10):926-34
[3] Kanis JA. The use of calcium in the management of osteoporosis. Bone 1999;24:279–90
[4] Weinsier RL, Krumdieck CL. Dairy foods and bone health: examination of the evidence. Am J Clin Nutr. 2000 Sep;72(3):681-9.
[5] Lanou AJ, Berkow SE, Barnard ND. Calcium, dairy products, and bone health in children and young adults: a reevaluation of the evidence. Pediatrics. 2005 Mar;115(3):736-43
[6] Bischoff-Ferrari HA. Calcium intake and hip fracture risk in men and women: a meta-analysis of prospective cohort studies and randomized controlled trials. Am J Clin Nutr. 2007 Dec;86(6):1780-90.
[7] Nieves JW, Barrett-Connor E, Siris ES, Zion M, Barlas S, Chen YT. Calcium and vitamin D intake influence bone mass, but not short-term fracture risk, in Caucasian postmenopausal women from the National Osteoporosis Risk Assessment (NORA) study. Osteoporos Int. 2008 May;19(5):673-9. Epub 2007 Nov 13.
[8] Bongard, V., Ruidavets, J. B., Simon, C., Dallongeville, J., Wagner, A., Cottel, D., … & Ferrières, J. (2012). 312 Consumption of milk is associated with a reduced risk of mortality in middle-aged men. Archives of Cardiovascular Diseases Supplements, 4(1), 100.

66 Commentaires

  1. Cyril

    Sidérant! Et certainement l’un de tes meilleurs articles!

    1. Jérémy Anso (Auteur de l'article)

      Oh merci Cyril ! Mais je t’avoue que j’ai eu une sacrée inspiration pour cet article là ! ; )

  2. Stéphane

    Superbe article, bravo! Concernant l’article cité sur les fractures datant de 1997, tu disvqu’il date de presque 10 ans, en fait, c’est presque 20!

    1. Jérémy Anso (Auteur de l'article)

      « presque 20 ans… » corrigé ! Merci Stéphane !

      Dans ma tête j’ai foiré le calcul, tellement je me suis dit que c’était trop vieux déjà 10 ans…Mais en fait c’est pire que ce que je ne pensais !

      Merci pour ton commentaire !

  3. Wilfried

    Bravo Jérémy pour ce très bon article qui démonte bien cette émission…

    J’ai regardé ce pseudo-débat (sans contradicteurs) et j’ai eût tellement les oreilles qui saignaient par la quantité d’absurdités à la minute que j’ai vraiment dû me faire violence pour le regarder en enter…

    1. Jérémy Anso (Auteur de l'article)

      Merci Wilfried, et je dois dire que j’ai eu le même sentiment que toi en écoutant l’émission. Même si à la fin, je me suis dit que c’était trop mais aussi suffisant pour que je dégaine la plume… Il est plutôt difficile de débiter autant de désinformation rapidement, le Cerin en est pourtant capable.

  4. behrens

    A partager au maximum, en soulignant que la verite n est autre que celle venant des constats enregistres par les personnes souffrant d intolerance au gluten et au lactose.
    Toutes declarations contraires provenant des industries agro-alimentaires et laitieres, ainsi que des « pseudo-scientifiques » comme les medecins payes ou « recompenses » par ces industries ne sont pas credibles et ne doivent pas etre prises en compte.
    Qui mieux que les personnes intolerantes peut dire que les regimes ou plutot alimentation sans gluten ou sans lactose leur permet d aller mieux
    Il n y a de meilleur temoignages ou preuves que ceux des malades eux-memes.
    Et j en fait partie.

    1. Jérémy Anso (Auteur de l'article)

      Salut Behrens,

      Je suis d’accord dans une certaine mesure. Oui pour les médecins payés par l’industrie: leurs messages doivent être pris avec des pincettes et fortement mis à caution. En revanche, s’il est intéressant et pertinent d’obtenir les témoignages des personnes qui se soignent réellement par l’éviction du lait ou du gluten, il me semble important de pouvoir se fier à des études scientifiques publiées par des scientifiques pour démêler le vrai du faux, les intuitions des effets avérés, avec les potentiels effets placebo etc.

  5. Francois

    Et puis il me semble qu’il utilise à tort et à travers le terme nocebo et en déforme le sens plusieurs fois… Pas brillant ni très sérieux…

    1. Jérémy Anso (Auteur de l'article)

      Oui… On voit bien que les termes de nocebo ou placebo sont utilisés fréquemment pour tenter de décrédibiliser les symptômes liés à la consommation de gluten ou de lait…

  6. Gaetan Camarda

    Bonjour, Je vous lis depuis peu… et à vrai dire, je trouve cet article trés trés bon !
    Ecrit dans un language courant avec de l’ironie, trés compréhensible, j’ai vite compris que cette video d’une heure de ces 3 charlatans était une sombre blague, puis j’ai vu votre site ( partagé par Naturacoach) et Julien venesson en parler, je me suis dit : ‘ enfin des réactions!! ‘
    Merci pour cet article et pour vos informations digne de ce nom !
    Continuez comme ça!!

    1. Jérémy Anso (Auteur de l'article)

      Salut Gaetan et merci pour ton commentaire !

      J’espère que cet article te donnera envie de lire mes prochains et anciens articles !

      Je ne sais pas si les informations que je propose sont « digne de ce nom » mais je suis persuadé quelles sont au moins bien meilleures et autrement d’actualité que celle du Cerin & co ! Au plaisir !

      1. jibel

        @Jérémy Anso,
        Cet article que je viens de découvrir ce matin va dans le sens du commentaire que j’ai fais hier sur le sujet  » JM Cohen et ses âneries » .
        J’ai d’ailleurs quelques réflexions en rab sur le sujet du lait pourvoyeur de calcium etc, etc votre blog a encore de beaux jours devant lui , bonne journée

  7. loli

    Si le gluten devrait être mis partout on ne ressemblerait plus à des êtres humains mais plutôt à de la colle!! Mdr

  8. Mieusement

    Merci à vous pour tout ce que vous faites. C’est rassurant de voir des gens comme vous, qui ont des capacités d’analyse et d’écriture et qui se battent contre des personnes d’aussi mauvaises foi.

    1. Jérémy Anso (Auteur de l'article)

      « qui ont des capacités d’analyse et d’écriture »

      Wow, merci beaucoup pour ton commentaire !!

  9. Diogène

    Inconditionnel de feu le Docteur Seignalet il est curieux que ces « experts’ ne l’aient pas cité comme un dangereux criminel avec son livre « l’alimentation ou la 3ème médecine.. »et .plus encore avec l’application journalière qu’il en faisait auprès de ses malades….qui eux s’en portaient mieux étrangement….

  10. Jacques Valentin

    Il faut lire la fiche wikipedia de Gérald Bronner : « Ses détracteurs s’interrogent sur un éventuel lien entre sa critique du principe de précaution et sa fonction au sein du Conseil d’orientation scientifique de la société Areva, l’un des leaders mondiaux du secteur nucléaire.
    Dans son livre La planète des hommes. Réenchanter le risque, il fustige « la ronde des atermoiements précautionnistes » dans la lutte contre l’épidémie de choléra à Haïti en 2010, qui aurait retardé l’utilisation d’eau de Javel pour traiter les eaux contaminées. Après vérification par un journaliste du journal Le Monde, cette histoire s’est révélé être un hoax, ce qu’a reconnu Gérald Bronner. »

    Par ailleurs, ce n’est pas précisé sur Wikipedia, mais c’est Bronner est un des très rares universitaires qui accepte d’apporter sa caution à la Miviludes (l’organisme français de lutte contre les sectes). Les rapports de la Miviludes sont célèbres pour leur indigence intellectuelle et le recours à un universitaire parisien ayant ses entrées dans les médias est donc importante pour eux. Pas sur toutefois que cela relève tant que cela le niveau.

    Sa prestation dans le dernier rapport de la Miviludes était justement : « Le risque sectaire et Internet – Introduction au texte de Gérald Bronner, Métamorphose du croire
    radical : pourquoi Internet peut-il être un incubateur de la pensée extrême ? (p 21)
    http://www.derives-sectes.gouv.fr/sites/default/files/publications/francais/Rapport-au-Premier-ministre_2013-2014_Miviludes.pdf

    Tout ceci explique le lien surprenant et déplacé avec la lutte contre les opposants à la vaccination et le rapprochement avec la lutte contre les sectes ainsi que le niveau pitoyable de la discussion.

    C’est bien triste et inquiétant pour la démocratie de voir les journalistes organiser ces campagnes de manipulation de l’opinion.

    cordialement

    Jacques

  11. Kara

    waow WAOW , j’admire ton travail de recherche et ton humour aussi. Je viens de regarder une bonne partie de l’émission-clown dont tu parles, c’est assez insupportable à digérer.
    Au poind de vue du langage corporel, j’ai remarqué aussi que notre expert Lecerf n’a pas l’air très à l’aise dans ses baskets, tics nerveux, corps tordu et jambes entortillées. Aurait-il conscience de sa mauvaise foi?
    Et le sociologue qui nous parle d’expérience sur l’effet placébo, en prenant la voyance comme exemple, ha ha ha très habile.
    Depuis que je ne consomme plus de produits laitiers, je VAIS mieux, je me SENS revivre!

    1. Jérémy Anso (Auteur de l'article)

      Bien vu pour le docteur Lecerf ! Je trouvais également qu’il avait une attitude étrange dans certaines situations !

      Et un grand merci à toi pour ton commentaire ! = )

  12. Cat L

    Merci pour cet article édifiant une fois de plus et qui laisse pantois… Et merci de continuer à défendre les intérêts de tous, puisque l’alimentation c’est quand même notre premier médicament.

    1. Jérémy Anso (Auteur de l'article)

      Salut Catherine et merci ! Ton commentaire fait chaud au coeur, et je ne risque pas d’arrêter le combat !

  13. Elodie

    Bonjour,
    votre article est très intéressant mais pardon de le mentionner ici, il y a des fautes d’orthographes et ça m’embête de le partager ainsi (je sais que c’est décrébilisant pour certains) … voulez-vous que je corrige celles que j’ai vu ? vous pourrez supprimer mon commentaire car il est un peu HS :-/ Mais bravo pour l’article !!

    1. Jérémy Anso (Auteur de l'article)

      Salut Elodie ! Vous avez la possibilité de m’envoyer les fautes par mail, que je corrigerais ou de le dire par le biais des commentaires ! Je ne vais pas supprimer votre commentaire je vous rassure ! Les fautes d’orthographes, ce sont un peu les femmes de ma vie… Elles ne vont jamais me quitter, elles sont incroyablement fidèle ! ; )

      1. Helene

        J’adore ta reponse :) Tu ne pourrais pas utiliser le correcteur d’orthographe de ton logiciel de traitement de texte? Quand j’utilise ma tablette, je n’ai meme pas a taper les mots que j’utilise le plus souvent en entier: quelques lettres suffisent pour avoir une liste et il n’y a plus qu’a cliquer sur le mot que je veux.
        Bon article: je n’ai aucune envie de perdre mon temps a regarder cette emission. Denutrition et puis quoi encore…

  14. Martha

    Franchement, je crois maintenant que les médias sont aussi arrosés par les lobbys produits laitiers et produits du blé. En effet, ce genre d’émission est déjà passé sur une chaîne télé belge, avec le même genre d’étude, même genre d’ « experts » (conflit d’intérêts), mêmes accusations, je suis allée directement sur le site web de l’émission où on pouvait faire un commentaire, je leur ai dit que c’était vraiment honteux un tel parti pris flagrant pour un journaliste qui doit informer et non prendre parti ! Je m’en vais de ce pas aller mettre mon commentaire aussi sur cette émission, si je trouve

    1. kara

      Martha
      voici le lien youtube, tu pourras y mettre ce que tu penses

    2. kara
    3. jibel

      merci pour le lien ça m’interesse 8-)

  15. Léa

    aaah j’attendais ta réaction :) parfait, on est complêtement d’accord…
    moi j’avais envie de relever les 2-3 phrases pas trop concon qu’ils ont sorti, histoire de faire contre-balance…
    mais bon me retaper le documentaire, c’est pas trop possible…
    super article !

    1. Jérémy Anso (Auteur de l'article)

      Coucou Léa ! Merci pour ton commentaire, si on est complètement d’accord, alors c’est parfait ! Rah pis je n’ai pas oublié pour le vitaliseur… Faut vraiment qu’on se fasse ça ! Bonne soirée ! = )

  16. Christiane Lombard

    Merci pour votre article. Tant qu’il y aura des gens pour dénoncer la bêtise et la cupidité meurtrière, c’est la liberté qui s’exprimera. Ces personnes dont vous parlez ont de gros intérêts financiers et commencent à avoir peur de l’ampleur que prend le mouvement « sans gluten et sans lait ». Même les personnes qui ne sont pas intolérantes se portent nettement mieux avec une alimentation exempte de ces cochonneries. Ce n’est pas d’aujourd’hui que ce constat est fait. Mais les êtres humains sont considérés comme des animaux qui rapportent du fric, il ne faut surtout pas arrêter le processus de rentabilité! ça marche de paire avec Big pharma. J’ai même entendu un pseudo scientifique dire une fois à la télé que les pesticides n’étaient pas si graves que ça pour la santé et que si c’était le cas lui même serait mort depuis longtemps. Ce qui est sûr c’est que la bêtise et l’appât du gain devraient tuer plus rapidement.

  17. ludovic

    Merci Jeremy pour ton article, la vérité doit triompher. Par contre je crains que ton site va subi la censure…
    Si on fait rien bientôt ceux qui ne consomme pas des ogm tous les jours seront assimilé à des conspirationnistes qu’il faudra « traiter » !
    a+.

  18. Marianne

    Bonjour Jeremy,

    très bon article, que je vais également alimenter
    nous sommes 5, sur les 5, 2 sont allergiques au gluten, cela représente 40 % d’entre nous qui sont allergiques.
    quant au lait : une de mes filles ne peut pas consommer le lait et cela depuis l’âge de 3 mois. Elle n’en est absolument pas carencée à ce jour.
    bonne continuation
    Marianne

  19. coach poids sante

    c’est toujours agréable de te lire. Ce qui m.etonne le plus c’est qu’il n’existe aucun zéro Nada intérêt nutritionnel à la présence du gluten dans L’alimentation.

    Par contre il est prouvé que des produits de sa digestion incomplète se comportent comme des opiacés entraînant dépendance.

    Dépendance réduite par la naloxone dans une étude chez les boulimiques ?

    Pour induire cette dépendance à la malbouffe, le gluten est introduit dans l’alimentation industrielle. Bonne continuation

    1. jibel

      Vous y allez un peu fort ,non? Je suis consommateur de seitan depuis 40 ans..Il y a 40 ans personne n’avait d’ intolérante au gluten qui je le rappelle entre dans la composition du seitan.
      Quelle est la vrai raison de cette soudaine crise contre le gluten ? hein? je vais vous le dire on peut tous remercier les lobbies de l’agro-alimentaire, les producteurs de produits chimiques ‘ogm, pesticide, fonjicide j’en passe et des meilleures, (remerciez encore Monsanto) qui a force d’être étendus sur les cultures , notamment de blé font que ces ceréales deviennent dénaturées et son pauvres , non plus leur vigueur nutritive a contrario au céréales d’il y a 40 ans et plus…La voila, la vrai raison de cette « épidémie » d’intolérance au gluten….
      J’ai dans ma specialité donné cours de cuisine ou était incorporé le seitan a dose raisonnable
      Un jour une dame me dis , « j’ai supprimé les produits carnés » , bravo et vous avez remplacé ça par quoi?  » « par le seitan et j’en mange +/_ 2Kg par semaines » voila, encore une des erreurs, a ne pas faire…même si les protéines vegetales sont moins pénalisantes que les protéines animales , c’est tomber de Charybde en scylla , cette personne n’avais rien compris .
      Donc ne pas trop vite jeter la pierre au gluten , mais sur la tête des industriels de la chimie de l’agriculture qui elle fait vraiment tout pour qu’on produise de plus en plus de cochonneries.

  20. Jackie

    Bonjour

    je vous partage un petit article sur le gluten …

    http://www.bon-coin-sante.com/blog-sante-sans-prise-de-tete/alimentation-nutrition/dangers-et-mefaits-du-gluten-sur-notre-sante/

    Je vous souhaite une merveilleuse journée

    Bis Jackie

  21. Franckae

    J’adore cette fin de paragraphe :
    « On se demande même comment l’Homme a-t-il pu survivre pendant 7 millions d’années sans lait et sans gluten et sucre ajouté…  »

    Merci Jérémy ;)

  22. Annie

    excellent article ! merci Jeremy, tiens bon, il faut des gens comme toi pour tenir tête à ces fieffés menteurs qui ne servent que leur argent et donc les intérête des lobbies.

    Faut-il oublier un à deux milliards d’asiatiques qui ne mangent (-aient, hélas ! la mode occidentale ravage le monde) jamais de gluten ou très très peu et pas de laitages non plus ? Et qui auraient dû tous devenir dénutris et ostéoporotiques à mort, tous fracturés, alités, quelle c…erie !!
    Ces chers « spécialistes quallifiés » nous rétorqueraient sans doute que leurs gènes sont différents, leur ADN s’est modifié…m’enfin ils ont bien commencé comme nous comme chasseurs cueilleurs, sans gluten ni laitages et ont continué !

    1. Jérémy Anso (Auteur de l'article)

      Merci Anniiiiiie ! :D

  23. Simon

    J’y arrive très bien et puis le laitage c’est avant tout pour les bébés chez les mammifère.Il y’ a que des accros pour croire à un excès de croissance chez eux… Bref, drôle de vision a ce point de vue…

  24. nicole Lamy

    Merci Jérémy pour ta qualité de veilleur. Grâce à toi, nous sommes informés de toutes les manipulations qui veulent nous conditionner à la « malbouffe – pensée unique », hors d’elle point de salut !
    Tes articles sont d’excellente qualité, ton côté scientifique donne confiance dans tes analyses, sans oublier ton humour !
    Merci pour tout et bonne continuation.
    Au fait : ta thèse avance t-elle ? (mon côté maman qui s’inquiète)

    1. Jérémy Anso (Auteur de l'article)

      Merci beaucoup Nicole !

      Pour la thèse ça avance ! J’aurais du choisir un sujet sur la nutrition mais on fait avec ! Au plaisir de te lire.

  25. Sisdi

    Je suis une femme qui ne mange plus de gluten, lait et sucre ( oh tiens, comme celle citée dans l’émission ) et j’ai petit a petit un nombre incroyable de symptômes douloureux qui partent les uns après les autres, je commence enfin à retrouver la santé !

    1. Jérémy Anso (Auteur de l'article)

      Merci pour ton commentaire ! Beaucoup vont également dans ce sens là !

  26. MONIQUE ANSO

    Bravo mon fils article formidable et très intéressant bien sûr
    bon Elodie tant pis pourles « fotes » d’orthographe ce n’est pas biologiquement transmissible « l’orthographe naturelle » dommage par contre devant un tel article les « fotes » je ne les aie même pas vues!
    Ludovic pas de censure pour mon fils nous sommes en liberté normalement et nous avons le droit de critiquer heureusement !! comme on dirait on est « charlie »
    pour l’histoire du seitan je n’aie pas trop compris si ce n’est que nous sommes contre l’abattage des animaux OK le prix d’ailleurs devrait largement faire disparaitre les carnivores et manger 6 bananes à un repas c’est quand même meilleur que de la viande ça encombre moins notre appareil de nutrition!!
    dommage que je n’aie pas vu l’émission il y a que des émissions nulles à la télé pour une fois que l’on pouvait critiquer et s’exciter devant cet appareil
    mais Jérémy veille ….. et fait sa thèse aucun problème mon fils est super sérieux bref je lui trouve que des qualités normal me direz vous non non !!!
    car étant à la maison il a trouvé le temps de travailler dans la propriété et pas de petits boulots ceux là je peux les faire mais de gros boulots d’entretien qui entretiennent la musculature et réjouit sa maman qui tremble de peur devant tout outillage dangeureux!!!
    bien à vous de Calédonie

  27. Dujardin Marie

    J’ai découvert il y a quelques mois votre Blog et je le lis avec grand intérêt.
    Votre « décortiquage » de la pensée unique en matière de nutrition est utile et
    questionnant, cependant je partage l’avis d’Elodie (pardon à Maman Anso….)
    acceptez de faire corriger vos fautes d’orthographe…… car si elles ne remettent
    pas en cause vos talents et votre travail, elles « compliquent » le partage de vos
    articles ………

    1. jibel

      Oui bien sur, chère Marie,
      pensez vous vraiment qu’un S oublié a la fin du mot ou quelques chose d’autre pourrait faire perdre le fil de la pensée du lecteur en « compliquant » le partage des articles.
      C’est un peu du tirage de cheveux, en principe, je suppose que Jérémy Anso doit s’aider lors de la rédaction de ses articles d’un correcteur d’orthographe, plus un sur les conjugaisons, plus un autre sur la syntaxe et pour finir, je l’avais oublié celui la sur la grammaire, etc, etc….. Faut -être un peu sérieuse Mesdames, une petite faute d’inattention dans la rédaction ne va certainement pas être communiqué a l’Académie Française
      ou il pourrait subir la vindicte de nos chers académiciens. Ni même outrer les connaissances linguistiques de certain(e)s

    2. Jérémy Anso (Auteur de l'article)

      Bonsoir Marie ! Merci beaucoup pour l’intérêt que vous portez sur mes articles !

      Pour les fautes je dois dire que je reste sceptique. Il fut un temps, j’avais une relectrice hors pair qui relisait chacun de mes articles avant publication. Pas une seule faute, rien. Je recevais des mails d’internautes pour me féliciter de la qualité « orthographique » de mes articles.

      Au final, ce travail ne venait pas de moi, et ne me poussais absolument pas à faire des efforts pour la grammaire ou l’orthographe. Alors maintenant cela fait quelques temps que je n’ai plus de « relecteur » et franchement, ce n’est pas plus mal. Je dois faire des efforts pour faire le « moins de fautes possible » mais impossible de toutes les voir. Alors c’est comme ça, malheureusement, je pense que mes articles auront toujours des fautes à droite ou à gauche, et j’ai envie de vous demander, qu’est-ce qui est le plus important ? La justesse de l’information et du message scientifique pour éviter d’avaler n’importe quoi ? Ou bien le défaut d’accord avec l’auxiliaire avoir ou être ?

      En toute franchise, je comprends tout à fait votre remarque, je dois recevoir une demande par mois de « relecture » de la part d’un internaute pour mes fautes. J’apprécie beaucoup, mais pour moi ce serait impossible à réaliser. Alors je vis avec, j’ai horreur de l’orthographe, de la grammaire, mais j’essaie de faire de mon mieux. Dur à Avaler, c’est aussi pour l’orthographe. C’est comme ça : )

  28. Rafa

    Bravo Jérémy pour ton analyse édifiante. Bien sûr les médias qui ont pignon sur rue ( entre autres la TV ) nous désinforment la plupart du temps et depuis très longtemps. Pour cette raison je n’ai plus la télé chez moi depuis bientôt 5 ans. Trop de bêtises, trop de mensonges, qui visent à nous manipuler pour le profit des grosses industries, des lobbies. L’argent, le profit sont toujours derrière la plupart des infos dont on nous rebat les oreilles à longueur de journée. Heureusement, il y a des gens comme toi qui n’ont pas de liens d’intérêt avec ces lobbies et qui osent courageusement dénoncer ces pseudos scientifiques corrompus, au comportement criminel, qui profitent de leur notoriété fabriquée et mise en scène par ces même lobbies, pour affirmer des inepties morbides, voir mortelles.

    Je me permets de donner ici un lien sur un site très intéressant où le linguiste nord-américain Noam Chomsky expose une liste des « Dix Stratégies de Manipulation » à travers les média :
    http://blogs.mediapart.fr/blog/diogene-junior/251010/dix-strategies-de-manipulation-de-masses

    L' »information » concernant entre autres certaines pseudo émissions ou articles sur la santé n’y échappe pas… puisque ce sont toujours les mêmes qui tirent les ficelles. Comment peut-on accepter que quelques personnes, quelques familles s’arrogent le droit de diriger le monde selon leurs seuls intérêts et au détriment de notre santé ? C’est un scandale et je suis de tout coeur avec toi pour dénoncer ces manipulateurs. Merci encore pour ce fabuleux travail d’investigation et d’information que tu fais pour la bonne cause. Rafa

  29. christine

    Malheureusement, c’est de l’information de masse et le but sera atteint. La majorité du public n’aura pas cet esprit critique et restera convaincue des propos « pseudo-savants »… les personnes bien informées ne tomberont pas dans le piège mais elles restent minoritaires.

    Merci pour vos recherches qui nous donnent des arguments de poids pour défendre nos convictions malgré la résistance et la mauvaise foi presque généralisées…

  30. Dr Pascal Chassin

    Merci Jérémy pour ton bel article. Pour éviter que ce débat qui prend beaucoup d’ampleur mais reste encore « le pot de fer contre le pot de terre » à l’échelon de la population d’un pays, ne reste qu’entre initiés convaincus, il faudrait trouver les moyens pour nous, les détracteurs de ces manipulations « intox », de pourvoir jouer dans la même cour, en terme de pouvoir de diffusion et d’audimat !!
    En tant que nutritionniste et scientifique, je dois ramer sans cesse pour faire ouvrir les yeux à l’écrasante majorité de la population, sur les dérives mercantiles de l’industrie agroalimentaire et ses conséquences sur la santé. Heureusement, beaucoup sont sensibles à ces notions et comprennent qu’ils sont bernés.
    Après il y a la pratique quotidienne et les habitudes alimentaires : pas facile à changer pour tout le monde….
    A quand la possibilité pour ceux qui choisissent de bien se nourrir de pouvoir vivre socialement comme les autres ? Cela veut dire, à quand un plat ou un menu sans laitage ni gluten proposé dans chaque restaurant, dans les cantines scolaires, dans chaque point de vente de restauration rapide ? Est ce trop demander que d’avoir ce choix ?

    Et si l’on tentait de se battre pour mener l’expérience d’une alimentation adaptée à nos besoins physiologiques grâce à une offre alimentaire de qualité sur notre petit territoire de Calédonie ? Avec l’aide de la volonté politique locale, cela pourrait servir d’exemple pour la planète.
    Je suis convaincu que c’est possible….mais avec beaucoup de détermination et de courage.

    Pascal

  31. Gluten-Free Lady

    Cela fait un moment que je lis ce blog, sans commenter, mais le commentaire du Docteur Chassin m’a interpellée. En 2014, lassée d’alterner constipation et diarrhée, d’avoir les yeux gonflés en permanence, d’être perpétuellement crevée, d’avoir des insomnies et de souffrir de reflux, d’avoir des plaques de boutons rouge sur les coudes et les bras et des croûtes sur le cuir chevelu, j’ai arrêté le gluten « pour voir ». Miracle: en quelques mois, plus RIEN! Les symptômes digestifs ont disparu en premier, puis TOUT le reste. Sauf les croûtes dans la tête. Celles-là sont parties quand j’ai réalisé qu’elles revenaient systématiquement à chaque fois que je mangeais du fromage de vache. Du coup, je suis donc maintenant sans gluten et sans lait, en Calédonie.Pas fastoche, sauf que je constate que les rayons sans gluten (et souvent sans lactose non plus) de nos supermarchés se sont remplis et élargis depuis quelques mois, sauf que comme d’habitude chez nous, quand il n’y a plus, ben faut attendre le prochain bateau…

    Tout ça pour dire que je rejoins le docteur précédemment cité, et qu’il est urgent de faire quelque chose concernant l’alimentation. Je vois autour de moi de plus en plus de gens chercher à s’alimenter de façon saine, de plus en plus de gens conscients des dégâts provoqués par l’alimentation industrielle.. Il faudrait commencer par les cantines des écoles, pour que les enfants qui ne tolèrent pas le gluten puissent aussi manger comme les autres. Mais cela demande de revoir beaucoup d’habitudes ancestrales, et je crains que les préoccupations actuelles de notre gouvernement ne soient bien éloignées de celles de la santé publique…

    En tous les cas, merci à Jérémy pour ce blog, et je soutiens totalement son initiative de réveiller les gens. Et désolée pour ce loooong commentaire!

    1. jibel

      Bonsoir,
      Comme j’ai essayé de l’expliquer plus haut ..J’ai fabriqué du seitan fait a base de farine de blé complète dont on extrait la pulpe après lavage qui devient le gluten, puis cuit dans un bouillon aromatisé ect, ect… j’ai aussi fais du tofu qui aussi une préparation très intéressante au niveau des protéines végétales….
      Je ne vais pas faire un cours de cuisine ici, ça n’est pas le sujet …..
      Encore faut-il savoir de quoi parle-t-on? le gluten s’il est utilisé dans une préparation non -industrielle , genre seitan, n’est absolument pas condamnable sur les effets qu’il peut éventuellement apporter a 3,25 personnes pour 1000 ! (c’est déjà trop)
      Maintenant, que les industriels profitent de « cette manne trafiquée » pour rajouter dans les produits de grandes consommations, gâteaux sec, pain industriels, la plupart du temps même pas bio….. j’en passe et des meilleurs, que les pauvres, les 3.25% / 1000 ont des intolérances ou des allergies c’est parfaitement dommageable ! Je le répète pour que ça soit bien compris, il y a 40 ans personne n’avait ni d’intolérance ni allergie a cause du gluten…La vrai raison est qu’avec les cochonneries qui sont épandues sur nos cultures depuis 50ans +/- les blés, épeautres et autres céréales d’où l’on peut extraire le gluten, sont devenus moins riche grâce au mutation d’année en année qui ont transformé la valeur du contenu de la teneur en qualité nutritive . Pour en faire des blés de qualités médiocre. Ce qui conduit a, justement, les industriels a mettre du gluten de mauvaise qualité a la va comme je te pousse dans tout et n’importe quoi…..Plutôt « remerciez » les, les industriels véreux de la chimio-agroalimentaire de vous avoir provoqué ses désagréments pendant de nombreuses années , hélas…. Personnellement je défendrais ce produit qui est une alternative au produits carnés. Toujours avec une consommation raisonnable, j’en mange toujours depuis 40 ans sans problème .

      1. Gluten-Free Lady

        J’entends tout à fait ce que vous dites, et je partage votre opinion concernant les dommages provoqués par les pesticides et autres produits. J’ignore d’où vient mon intolérance, je sais juste qu’elle est bien réelle, et qu’elle dure depuis longtemps, avec aggravation au fil du temps. Et j’espère pouvoir me faire tester prochainement sans avoir à remanger de gluten, parce que c’est trop l’enfer, apparemment, la recherche à ce sujet progresse, on verra bien.
        Je n’ai jamais essayé le « seitan » dont vous parlez, et j’aurais très peur de le faire, vu la façon dont mon corps réagit si je mange du gluten accidentellement, mais je conçois tout à fait que cela vous convienne.

        1. ji

          Bonjour,
          Il existe ce site pour apprendre a faire le seitan, vous en saurez plus en vous y rendant. Sachez qu’il est mieux de le préparer soi même avec une bonne farine complète de blé ou d’épeautre en suivant pas a pas les conseils…Mais, il y a un mais….. c’est très long. Je vous engage a en faire l’experience et peut-être même a le consommer, vu votre problème important, est-ce que le jeu en vaudrait la chandelle ? C’est a vous de voir ? Il arrive qu’on trouve du seitan déjà fait! Est-ce qu’ils ont respectés les recettes a la lettre? certains utilise de la farine de gluten pour aller plus vite et en produire plus…Ça n’est pas correct….de la vient, probablement, les allergies et intolérances dont vous parlez, hélas…. Faut vraiment faire attention a ce qu’on achète même si ça vient de magasin « bio » Je vous souhaite une bonne journée, que votre PB trouve definitivement sa solution , cordialement 8-)
          https://vegeweb.org/recette-pour-preparer-le-seitan-a-partir-de-la-farine-de-ble-t490.html#p3890

  32. jibel

    Désolé pour le doublon, erreur de ma part 8-)
    Bonjour,
    Il existe ce site pour apprendre a faire le seitan, vous en saurez plus en vous y rendant. Sachez qu’il est mieux de le préparer soi même avec une bonne farine complète de blé ou d’épeautre en suivant pas a pas les conseils…Mais, il y a un mais….. c’est très long. Je vous engage a en faire l’experience et peut-être même a le consommer, vu votre problème important, est-ce que le jeu en vaudrait la chandelle ? C’est a vous de voir ? Il arrive qu’on trouve du seitan déjà fait! Est-ce qu’ils ont respectés les recettes a la lettre? certains utilise de la farine de gluten pour aller plus vite et en produire plus…Ça n’est pas correct….de la vient, probablement, les allergies et intolérances dont vous parlez, hélas…. Faut vraiment faire attention a ce qu’on achète même si ça vient de magasin “bio” Je vous souhaite une bonne journée, que votre PB trouve definitivement sa solution , cordialement 8-)
    https://vegeweb.org/recette-pour-preparer-le-seitan-a-partir-de-la-farine-de-ble-t490.html#p3890

  33. Grossbouff

    Une émission scientifique de très grande valeur mais en allemand (Scobel pour ceux que ca intéresse) avait aussi pour sujet le « sans lactose » et « sans gluten », avec une nette composante sociologique. Je n’ai pas regardé le débat qui suivait parce que c’était un peu tard mais les reportages montraient que 80% des consommateurs de « sans gluten » n’étaient pas intolérants. Pour l’intoléreance au lactose on connait déjà les chiffres en Europe, vu qu’on connait bien l’origine génétique c’est pas trop compliqué. Les producteurs ne manquant jamais une occasion de déveloper de nouveaux marchés, ils se jettent avidement dans l’ouverture et s’arrangent pour associer le « sans gluten » avec « plus sain ». En fait ce n’est ni plus sain ni moins sain, c’est juste plus tolérable pour ceux qui sont intolérants (20% des consommateurs, je re-précise).
    L’élimination du gluten pose un problème majeur pour la préparation de pas mal d’aliments et certains instituts se vouent entièrement au développement de recettes sans gluten.

    Conclusion générale: le « sans gluten » et « sans lactose » est sans conteste un phénomène de mode qui peut être utile si on est intolérant mais qui n’est pas plus sain qu' »avec » si on n’est pas intolérant.
    Le gluten a une réelle utilité à plusieurs point de vue (texture, gout, conservation….), fabriquer des aliments sans gluten représente un challenge pour les producteurs et demande un investissement conséquent pour rechercher des solutions.

  34. BERREE

    Dans les années 60, les petites briques de lait étaient apparues dans toutes les maternelles et on nous poussait à les boire : j’y étais et j’avais bien du mal à finir mon berlingot mais « c’était pour la bonne cause » qu’ils disaient. Pour lutter contre la dénutrition et nous donner toutes les chances de bien grandir était leur argument enveloppé de discours humaniste et généreux…
    Quelques décennies plus tard on apprenait que c’était pour relancer la production laitière française et que l’homme politique qui avait décidé ça en était très proche : la même chose…L’intérêt ne devait pas être pour les petites têtes blondes.
    50 ans de passés : c’est toujours la même chanson et de plus en plus prégnante. Les labos utilisent le mêmes neurones dédiés au commerce. Savez vous qu’aux states ils avaient l’intention de mettre des statines dans l’eau du robinet pour lutter contre les maladies cardoi-vasc. dans certains états ? Ben peut-être que Véolia pourrait faire pareil avec le lait, y aurait qu’à le tirer à l’évier en y rajoutant le guten on aurait plus qu’à passer ça au four et on aurait de la brioche !
    Merci pour ce travail Jérémy
    Christine

    1. ipierret

      j’apprécie beaucoup le travail de Jeremy et pour l’anecdote, je vous recommande la lecture de Ravage de Barjavel écrit dans les années 40, vous y découvrirez le lait dispo au robinet dans tous les foyers parisiens.
      http://www.lelivrequiparle.com/univers-cd-adultes/litterature/fantastique-science-fiction/ravage/product_info.php/cPath/152_25_50/products_id/7964

  35. jibel

    Bel humour 8-) 8-) on peut remercier P.Mendes france pour son efficacité a nous avoir fait boire le lait des vaches, merci a lui

  36. Florian

    Bonjour,
    Je viens de tomber sur votre blog et je vous remercie pour votre travail. La désinformation doit être combattue. Les seules carences alimentaires dans ma vie que j’ai eues ont été provoquées par le gluten qui a empêché mes intestins d’absorber les minéraux et autres vitamines.
    Bonne journée.

    1. jibel

      Bonjour,
      De quel gluten parlez vous, ça serait intéressant de le savoir, merci 8-)

  37. Dr Pascal Chassin

    Je lis les derniers commentaires et certaines conclusions et affirmations m’interpellent. En ce qui concerne le gluten, attention à ne pas trop négliger l’incidence de cette substance. Je rappelle juste pour ceux qui pensent que l’humanité en consomme depuis la nuit des temps et que par conséquent, on ne comprend pas pourquoi cela pose problème aujourd’hui en concluant un peu hâtivement à un phénomène de mode, que l’espèce humaine a évolué SANS cette denrée durant plusieurs millions d’années et que depuis les quelques 10000 ans que nous en consommons, notre patrimoine génétique n’a pas encore eu le temps de s’y adapter parfaitement. (trop peu de générations). Ce n’est pas parce que le problème n’avait pas été identifié qu’il n’existait pas : les ossements des pharaons sont de bien piètres qualités par rapport aux ossements solides beaucoup plus anciens que ceux-là provenant d’humain n’ayant pas connu la consommation de gluten (les céréales acidifiantes contribuent largement à favoriser la perte de calcium tout comme le lait et les laitages d’ailleurs, tendant à décalcifier les os contrairement à ce que les publicités vont racontent).

    Mais en ce qui concerne le gluten, le problème est différent et il a été démontré récemment que la gluten rend la barrière unicellulaire intestinale hyperperméable chez tout le monde.
    Sensible ou pas sensible cliniquement au gluten.

    Bien sur il faudra attendre d’autres études sérieuses pour en savoir plus, mais actuellement, toutes les études de recherche portant sur ce sujet laisse profiler une direction vers laquelle je ne serai pas étonné que l’on finisse par affirmer que le gluten de par son action sur la paroi intestinale et son antigénicité spécifique, est à l’origine de la plupart des maladies auto-immunes insoignables encore aujourd’hui.

    Prudence donc, personnellement, j’ai vraiment éliminé toute source de gluten.Tant que l’on ne sait pas vraiment comment le feu brûle, mieux vaut ne pas trop y jouer.

  38. jibel

    @Dc Chassin,
    Personnellement, cela fait + de quarante ans que je connais ce qu’est le gluten, certes pas ce qu’il en ai rapporté exactement le fonctionnement de ce produit par tout le monde en faisant exactement toutes les contraires de ce produit???? J’essaye d’apporter mes années et le fonctionnement du gluten comme il devrait être …Je ne peux aller le si loin de la compréhension des utilisateurs …… merci 8-)

    1. Kara

      c’est franchement confus! C’est une blague?

L'ajoût de commentaire est désormais suspendu.