danio-danone-sucres-glucides-diabete

Nouveau Danio de Danone !

Je vais faire court. Cet article est le résultat d’un challenge lancé par moi-même (oh) à cause du visionnage d’une publicité sur le mur Facebook d’une amie à propos d’un nouveau produit lancé par Danone, le Danio.

Le challenge consistait à écrire là tout de suite, dans la soirée, une critique de ce produit et la publier sur le blog. Parfois j’ai des idées à la con ! Bref. Revenons à nos Danio.

Dans cette vidéo, on voit une jeune femme au travail (surement en pleine matinée) qui se fait torturer par son ventre, le terrible « G. Ladalle », une création de Danone qui symbolise les fameuses crises de faim que tout le monde connait.

NB : veuillez remarquer que G. Ladalle symbolise en réalité les fameuses crises d’hypoglycémie réactionnelle, le résultat d’un petit-déjeuner avec des produits mal choisis, souvent avec des indices et des charges glycémiques trop élevés.

G. Ladalle torture donc notre chère Emilie (ouais elle a une tête d’Emilie) mais heureusement que la voix off, enfin Danone, a la solution pour Emilie, DANIO !

Danio, c’est « un encas super consistant riche en protéines et faible en matières grasses. Danio de Danone en cas de méchante faim. »

Notez bien le jeu de mot pourri de la dernière phrase, même moi je peux mieux faire (la preuve plus bas) !

Nous avons donc un produit parfait pour les crises de faim, qui est riche en protéines et faibles en lipides (les matières grasses).

Et les glucides ? Il y en a ou pas ?

Allons jeter un coup d’œil sur la composition du Danio de Danone, et le titre de mon article paraîtra plus clair !

Danio riche en protéines mais ULTRA riche en glucides

L’illustration de mon article l’indique plutôt clairement. Sur le site officiel de Danone, nous apprenons qu’un produit Danio (180g) contient 10g de protéines (le fameux « riche » selon la voix off), environ 5g de lipides et 30g de sucres !

Mais comment est-ce possible ? Comment la si philanthropique société Danone ne mentionne-t-elle pas ces 5 carrés de sucre pur dans le Danio ? Probablement un oubli… qu’ils m’excuseront de réparer ici !

Cela étant, toujours selon la page officielle de Danone, nous apprenons qu’un seul Danio de 180g fournira 1/3 de vos apports en sucres pour la journée entière !

1/3 !

Si j’ose résumer un peu. Vous avez donc probablement mangé des biscottes avec de la confiture ultra sucrés qui possèdent un fort index glycémique au petit-déjeuner, ingurgitant de ce fait une bonne grosse dose de sucres (au moins la moitié de vos apports en sucres ont été atteint)

2h plus tard, surprise ! La faim vous prend les tripes et G. Ladalle nique votre matinée et vous ordonne de dévorer un Kinder Bueno sauf que non… Vous avez Danio ! 30g d’extra sucres qui iront joyeusement faire grimper votre glycémie (très probablement) et le cercle vicieux est bien lancé.

Pourquoi ce produit, finement pensé avec une publicité joliment faite, est une arnaque pour votre porte-monnaie et un danger pour votre santé ?

Mon avis sur Danio : Aux caniveaux ! (ouais…le voilà)

Ce produit joue sur un problème assez courant chez les français (et tous les autres occidentaux), les fringales matinales probablement générées par un petit-déjeuner mal préparé.

Rendez-vous bien compte que Danone propose un produit qui alimentera le terrible cercle vicieux métabolique et hormonal de la montée et de la chute de la glycémie et de l’insuline. Lors d’une augmentation trop brutale de la glycémie (principalement à cause d’aliments avec un IG ou CG élevés), le pancréas mobilise toutes ces forces pour sécréter suffisamment d’insuline pour maintenir votre glycémie normale.

Dans cette lutte frénétique, et quand le pancréas finit par gagner la bataille, la glycémie revient à la normale accusant d’une légère baisse en-deca de la normal, ce qui génère une crise de faim. C’est l’hypoglycémie réactionnelle.

Au force de mener ce genre de bataille, votre pancréas pourrait s’essouffler et vous dire d’allez-vous faire mettre avec votre Danio, Coca, ou autres. L’épuisement du pancréas pourrait conduire à l’arrêt de la synthèse d’insuline et vous amener au diabète de type 2.

Je simplifie fortement, mais l’idée est bien là. Une alimentation occidentale, déjà riche en sucres simples, en dessert, soda, fast-food, n’a pas besoin d’un produit « miracle » pour lutter contre les fringales et qui ne fait qu’alourdir votre balance glucidique et à terme votre balance chez le médecin.

Finalement, si vous n’avez pas été assez curieux pour voir la composition du Danio, vous avez raté le principal composant de ces 30g de sucres, du sirop de glucose-fructose. Bref, c’est sans commentaire car ce produit est directement impliqué (au moins associé d’après des études épidémiologiques, voir laNutrition.fr pour plus d’infos) avec le risque de diabète de type 2.

2ème finalement, et pour comparer : Qui a la plus grosse (quantité de sucres) ?

Vous n’allez pas être surpris de savoir qu’une canette de Coca-Cola est à peu de chose près (32g) l’équivalent en sucres de votre Danio (30g de sucres mais 32g de glucides).

Boire un Coca ou manger un Danio, c’est du pareil au même. Après, je vois déjà bondir les diététiciens nutritionnistes prétextant que ce n’est que l’excès qui est dangereux, et bla bla bla…

Oui je suis d’accord. Manger un Danio par mois ne vous tuera pas et ne vous rendra pas diabétique instantanément. Mais maintenant vous êtes prévenu. Alors faites gaffe. Danone, c’est ma société préférée.

Alors Maé, j’ai réussi mon challenge ? = )

PS: vous avez vu cette putain d’infographie qui m’a fait perdre une heure de mon temps pour pas grand chose ?! 


Notes et références

Composition d’un Danio :

fromage frais maigre (34%), lait écrémé, crème, sirop de glucose-fructose, sucre (7.2 %), eau, myrtille (4.6%), protéines de lait, cassis, épaississants (amidons modifiés de tapioca et de maïs, pectine, farine de graines de caroube, gomme guar), gélatine, jus concentré de betterave rouge, jus concentré de sureau, correcteurs d’acidité (citrate de sodium, acide citrique), arôme, ferments lactiques

anso-jeremy-infographie-danio-danone

 

Inscrivez-vous à la newsletter

Rejoignez une communauté de 10.000 abonnés ! Vous recevrez toutes le enquêtes et infos en exclusivité avec un guide offert sur le sucre... Alors arrêtons de chipoter !

88 commentaires
  1. L’intégralité de votre article est mensonge : votre lien est absolument faux ,c ‘est celui d’un produit qui n’a absolument RIEN à voir avec la version française . le DANIO belge est un yaourt gourmand , type dessert . CE N’EST ABSOLUMENT PAS LE DANIO FRANCAIS ENCAS !

    le plus sucré est à 12g de sucre , SOIT DEUX FOIS MOINS que ce que vous annoncez

    http://www.danoneetvous.com/Mes-Marques/DANIO/Faible-en-MG/Myrtille

  2. @ Françoise:

    Il faut relire les commentaires, j’ai en déjà parlé avec un autre internaute. Techniquement, effectivement le produit a destination du marché français est moins riche en sucre mais de seulement 9g !

    Pour 150g de Danio, les belges ingéreront 30g de sucre contre 21,1g pour les français. Et cela n’en reste pas moins élevé !

  3. En fait pour la version française, c’est même moins que ça. Je suis en train de manger un Danio français à la framboise et la composition annoncée est la suivante:
    – 142kcal par pot de 150g
    – 3,6g/2,6g de matières grasses
    – 16,1/15,5g de sucres (donc moitié moins que la version mentionnée ici)
    – 11g de protéines

    Ce qui m’intrigue plus c’est pourquoi cette différence? Pourquoi Danone décide-t-il d’aller fourguer plus de sucre aux belges qu’aux français? Normes différentes? Règlementation différentes? Simple considération épidémiologique?

  4. J ai succombée a la pub de danao et quelle décéption,produit pateux,trop de coulis sucre et beaucoup de mal a le finir,heureusement je n en ai achetée qu’un.A banir des rayons

  5. Heuuu peut-tu préciser dans ton article que tes données sont toutes fausses de chez fausses ?! Ton avis est basé sur des données fausses, TOUT LE MONDE te le dit dans les commentaires, tu dis que tu le sais mais tu ne change pas ton avis ni les choses que t’as écrit…. C’est de la bêtise pure et simple m’enfin…

  6. Je compte minimum une dizaine de commentaire qui ont bien vu qu vous disiez n’importe quoi, j’en suis très contente ! La moindre des choses quand on écrit un article faux, et que tout le monde s’en rend compte, c’est de le supprimer !

    1. A partir du moment où ce produit existe bel et bien. A partir du moment où ce produit est effectivement commercialisé, et même s’il l’est uniquement chez les belges avec ces niveaux de glucides.. Et bien l’analyse en reste toujours CORRECTE.

      Maintenant la subtilité réside dans le fait que le produits français contient un peu moins de glucides. Ok. Il n’empêche que ça reste un produit riche en sucre, un encas pour les petites faim qui ne risque pas d’arranger quoi que ce soit et qu’un fruit, des oléagineux ou autres seront largement mieux !

      Alors non, l’article restera tel quel !

      1. Sur 385 yaourts vendus en France, les teneurs en sucres évoluent de 2.7 g à 23.7 g.
        Les Danio sont donc juste très légèrement au dessus de la valeur médiane.

  7. Quand je pense qu’on me fait la morale parce que je ne petit déjeune jamais (ou parfois un grand verre d’eau ou de jus de fruit) la semaine. Je me lève trop tôt, je ne peux rien avaler avant 7h. Je commence à être très active physiquement vers 7h45 et malgré ça, je n’ai jamais faim avant midi, et encore, c’est de la faim modérée (je suis presque sûre que je pourrais ne pas manger). La fringale de 11h ? Connait pas ~

    A l’inverse, le week end je me lève un peu plus tard et je prend un petit déjeuner (qui va de léger à carrément pantagruelique) vers 9h/9h30… et j’ai toujours très très faim à midi.

  8. Vous feriez bien de préciser que les données que vous donnez viennent de “Danone BELGIQUE”.
    En France, il n’y a pas autant de sucre dans les Danio.

    Pêche : 17.2 g de sucre
    Fruit de la passion : 17.5 g de sucre
    Myrtille : 17.5 g de sucre
    Mangue : 16.9 g de sucre
    Fraise : 16.4 g de sucre
    Framboise : 15.5 g de sucre

    1. Vous avez raison, j’ai le pot Fruit de la passion sous les yeux…avec TOUT LE COULIS ENCORE DEDANS que je n’ai pu finir !

      Ce “yaourt” est simplement inmangeable ! Tout est trop SUCRé !!!! Et pourtant j’aime le sucré mais là, c’est juste trop !
      Le coulis du fond a la texture, le gout et la richesse d’un concentré qu’on utilise pour faire des jus de fruit de la passion! Donc auquel on ajout généralement 10 fois la portion en eau…

      A retirer du marché d’urgence ce faux produit “minceur” mettant en avant ses “0% MG ” !

    2. Désolée, je me suis un peu écartée du sujet, ma pensée était que meme si le taux de sucre est inférieur en France, il y est quand même INMANGEABLE !

      Je n’ose immaginer ce que c’est en Belgique !!

Commentaires désactivés.

En postant un avis, vous acceptez les CGU du site Dur à Avaler. Si votre avis ne respecte pas ces règles, il pourra être refusé sans explication. Les commentaires avec des liens hypertextes sont sujets à modération à priori. Merci d'émettre vos avis et opinions dans le respect et la courtoisie. La partie commentaire sera automatiquement fermé 30 jours après publication de l'article.