produits-laitiers-harvard-consommation-vache

L’école de santé publique de Harvard fait son assiette santé

L’une des Universités les plus prestigieuse de la planète, et qui publie des travaux régulièrement sur les effets de l’alimentation sur notre santé, vient de créer son « assiette santé » (Healthy eating plate) en réponse à celle émise par le Département de l’Agriculture (USDA) des Etats-Unis.

assiette-saine-harvard-sante-nutritionLes chercheurs de l’école de santé publique de Harvard publient donc les bases d’une assiette équilibrée selon plusieurs références scientifiques qui attestent du bienfondé de ces recommandations, avec notamment « un risque plus faible de maladies cardiaques et de mort prématuré ».

Cette « assiette santé » a été principalement créée pour pallier les « insuffisances » de l’assiette équilibrée émise par le Département de l’Agriculture américain.

Des recommandations bancales et des pressions

Selon Harvard, les recommandations alimentaires émises par le département américain, pour la pyramide alimentaire et l’assiette à remplir, ont été malmenées durant plusieurs années…

Les premières recommandations étaient basées selon les chercheurs de Harvard sur des « preuves scientifiques bancales ».

Aujourd’hui les nouvelles recommandations émises par l’USDA auraient été soumise à un « lobbying intense » de la part de nombreuses industries agroalimentaires afin de lisser les recommandations.

L’école de santé publique de Harvard n’y va donc pas de main morte sur ce sujet. Mais c’est surtout l’une des recommandations qui nous intéresse, celle sur les produits laitiers, et la désinformation encore une fois « flagrantissime » que peux réaliser le site « Santé Nutrition » à ce sujet.

Pas de produits laitiers selon Harvard ?

Vous n’aurez donc pas raté que mon site indéniablement favori (oh la bonne blague !), « Santé Nutrition », vient de publier un article nommé :

« Harvard déclare que les produits laitiers ne font pas partie d’une alimentation saine »

Dans cet article très court qui est censé reprendre EXACTEMENT les mêmes informations que moi sur le site de Harvard, nos braves et honnêtes auteurs nous expliquent ce que pense les chercheurs de Harvard sur les produits laitiers…

L’axe principal de ses recherches porte sur l’absence de produits laitiers au sein d’une alimentation saine fondé sur l’assertion de Harvard que « …une consommation élevée peut augmenter le risque de cancer de la prostate et probablement du cancer de l’ovaire. »

  • A AUCUN moment, « l’assiette santé » de Harvard ne fait mention de ces points.
  • A AUCUN moment, « l’assiette santé » de Harvard ne recommande d’éviter les produits laitiers.

En réalité, les chercheurs de l’école de santé publique de Harvard conseillent ceci :

“Evitez les boissons sucrées, limitez le lait et les produits laitiers entre 1 et 2 portions par jour, et limitez les jus à un verre par jour. »

Comment être plus clair ? Selon ces chercheurs, une consommation raisonnable comprise entre 1 et 2 produits laitiers par jour est tout à fait acceptable, et recommandable, pour maintenir une alimentation équilibrée.

Toutefois, et ceci n’est pas mentionné directement sur la page de Harvard, il est tout à fait possible de se passer des produits laitiers, surtout s’ils ne sont pas bien tolérés.

Santé Nutrition, réellement à boycotter !

Une fois de plus j’espère vous convaincre de l’inutilité et la malhonnêteté flagrante dont fait preuve le webmaster de ce site poubelle.

En plus d’être bidons, les articles sont majoritairement faux et font dire exactement l’inverse de ce qui est dit par des pointures scientifiques du domaine.

Je vous invite à partager massivement cet article, avec un titre volontairement similaire à celui de Santé Nutrition, pour faire la contre pub d’une information erronée.

N’oubliez pas que Santé Nutrition est à boycotter… incontestablement.

Inscrivez-vous à la newsletter

Rejoignez une communauté de 10.000 abonnés ! Vous recevrez toutes le enquêtes et infos en exclusivité avec un guide offert sur le sucre... Alors arrêtons de chipoter !

23 commentaires
    1. Non non, le lait de vache n’est pas bon pour nous. Il est pour le veau, qui pèse 300kg à 1 an.. On est très loin de ce poids nous, humains ;)

    2. Christian,

      Le Pr Joyeux n’est pas non plus irréprochable sur tous les sujets qui touchent à la santé. Ses positions ne sont pas toutes extrêmement bien claires et supportées par des références scientifiques sérieuses. J’ai déjà par le passé repris le Pr, je l’ai même questionné sur des points précis de notre alimentation et autres, il ne m’a jamais répondu.

      1. Merci de ta réponse Jeremy. Moi même je me pose des questions ces derniers temps sur l’intégrité de cet homme qui œuvre de concert avec Jean Marc Dupuis (un pseudo) et qui a toujours quelques choses à vendre, bizarre ?

  1. A noter que les portions “américaines” sont de 150 à 175 g pour un produit laitier frais (type yaourt) et plutôt de 50 g pour le fromage contre respectivement 100 à 125 g et 30 g pour nos portions “nationales”… Bref ils ont grosso-modo les même recommandations journalières que nous ! Très amusant je trouve, donc pas de quoi faire un fromage de ces querelles aussi stupides qu’inutiles…

  2. Y a t il des publications de Harvard sur l’alimentation paleo ? L’ “assiette paleo” differe quelque peu de celle preconisee par Harvard, alors que faire pour manger sainement ? Faire un mix des deux ?

  3. Bravo pour vos efforts et votre opiniâtreté assez remarquable ! Je suis infirmière de santé publique et affligée par le peu de connaissances de la population en général au sujet de alimentation ! Mais aussi très remontée contre la désinformation !!! Bonne continuation et courage ;-)

    1. Etonnant qu’ils ne parlent pas du cancer du sein qui en nombre croissant dans les pays industrialisés.
      La pilule + les hormones de confort pour les femmes ménauposées + les produits laitiers gorgés d’hormone sont de vrais bombes à cancer du sein.
      Ne comptez pas sur les laboratoires pharmaceutiques pour vous en informer car cela leur rapporte des milliards ! (les hormones et le cancer …)

  4. Le mieux c’est simplement d’observer la nature. Effectivement aucun mammifère ne consomme du lait à l’âge adulte et non plus du lait d’une autre race. Pourquoi en serait il autrement pour l’humain ? De toute façon le lait et surtout le lait de vache actuel n’apporte strictement rien sur le plan nutritionnel qu’on ne puisse trouver dans d’autres aliments et généralement de meilleur qualité ou plus assimilable.

  5. Bonsoir, j ai une question importante!
    j ai une amie qui ne sais plus donner le seins à son enfant de 1 an et elle me demande si son enfant a encore besoin de lait et si oui, que faire pour lui apporter ce qu il a besoin au niveau calcium?

Répondre à Emilie Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En postant un avis, vous acceptez les CGU du site Dur à Avaler. Si votre avis ne respecte pas ces règles, il pourra être refusé. Les commentaires avec des liens hypertextes sont sujets à modération à priori. Merci d'émettre vos avis et opinions dans le respect et la courtoisie.