Ce sera probablement l'une des conséquences inattendues de la mesure gouvernementale sur le petit déjeuner : une augmentation de l'obésité infantile. Si la mesure est avant tout portée pour lutter contre la pauvreté et les inégalités (mais également pour améliorer les performances scolaires des enfants), elle pourra, selon les données de la science, augmenter la prévalence de l'obésité dans cette sensible classe d'âge, déjà touché par ce mal. Toutes les données scientifiques invitent à la prudence avant la généralisation d . . .

La suite de ce contenu est réservée aux membres.

Abonnez-vous pour découvrir les enquêtes inédites et soutenir un site d'information 100% indépendant. Des articles et analyses qui changent la vie.

Pour les membres, remplissez le formulaire ci-dessous.

Inscrivez-vous à la newsletter

Rejoignez une communauté de 10.000 abonnés ! Vous recevrez toutes le enquêtes et infos en exclusivité avec un guide offert sur le sucre... Alors arrêtons de chipoter !