Les raisons d’être du blog, mes conflits d’intérêts et mes recommandations

dur-avaler-jeremy-anso-statistique

Vous allez découvrir dans cet article les principales raisons qui m’ont poussé à commencer l’aventure du Web 2.0 avec l’explicite nom de domaine “Dur à Avaler”.

Mieux encore, vous saurez quelles sont mes motivations actuelles pour continuer de publier des articles, des interviews et des coups de gueule. Toujours dans cet article, je détaillerai avec soins l’ensemble de mes conflits d’intérêts et toutes les sources de financement qui permettent au blog de fonctionner. Oui : ce sera la transparence la plus totale.

Finalement, je vous parlerai dans cet article des statistiques les plus importantes du blog, des victoires acquises et de mes recommandations majeures en terme d’alimentation et de comportements pour préserver votre santé.

Les raisons d’être de Dur à Avaler

Au départ – c’était il y a plus de deux ans maintenant – Dur à Avaler était le résultat d’un désir ardant de partager, avec le monde, mes idées et mes connaissances sur la nutrition et la santé.

Au-delà de ça, j’avais cette envie oppressante d’écrire quelque chose d’original, de me servir de ma tête pour faire quelque chose. Rien n’était très clair dès le départ:

Ecrire des articles ? Oui mais à quel rythme ? Et pour parler de quoi ? Qui lira ces articles ?

Bref, l’excitation est à son comble au départ mais les réelles motivations n’apparaissent que bien plus tard.

Aujourd’hui, et surtout grâce aux innombrables retours par mails et par commentaires des lecteurs du blog, je sais pourquoi je continue d’écrire sur Dur à Avaler.

Dur à Avaler sert.

C’est aussi simple que ça.

Je ne saurais vous expliquer l’émotion que je ressens quand je lis quotidiennement des mails de personnes m’expliquant comment mes articles ont changé leur façon de voir l’alimentation, et leur façon de se nourrir.

Parfois, je reçois des messages étranges de personnes me disant qu’ils ont une hygiène de vie très mauvaise, qu’ils ne changeront rien mais qu’ils ont compris mes messages.

Le fameux déclic. Ces personnes me disent par la suite qu’elles souhaitent commencer un jeûne intermittent, réduire les sodas et les repas aux fast-food, aux profits de légumes, de fruits et d’activités sportives.

Je ne pourrais vous raconter les dizaines et dizaines de témoignages de rémissions de maladies chroniques ou bien d’ améliorations flagrantes de l’ état de santé de ceux qui ont suivi mes quelques conseils, expériences de vie et recommandations.

Je subis parfois de violentes accusations sur la portée de mes articles, ou leur cible.

Dans les articles du blog je partage également mes expériences, parfois simplissimes comme cuire ses légumes en entier pour gagner du temps, ou bien utiliser un cuiseur vapeur pour gagner du temps, de l’argent et préserver la qualité de ses aliments.Même si dans l’idéal je conseille de s’approvisionner en fruits et légumes bio, je suis parfaitement conscient du coût dans un budget serré, raison pour laquelle je conseille avant-tout de se nourrir de fruits et légumes, tout court.

Qu’ils soient bio ou pas, cela n’a que peu d’importance si un plat de carottes, brocolis, aubergines et oignons remplace une soupe industrielle instantanée ou un sandwich pain-jambon-fromage.

Plus récemment, je reçois énormément de retour de propriétaires d’animaux de compagnie qui me révèlent le regain de santé de leur bête à poil en supprimant les pires marques de croquettes, et en choisissant les meilleures.

C’est après la parution de mes nombreux articles sur ce sujet, mais également de mon livre Ce poison nommé croquette, que je me rends compte que le blog sert également aux chiens et aux chats, par le biais des maîtres soucieux de leur état de santé.

Ce point-là est également une fierté et l’une des raisons qui me pousse aujourd’hui à continuer mes enquêtes sur le monde de la croquette, comme par exemple traquer les conflits d’intérêts de nos chers vétérinaires (mais pas tous attention!)

En bref, et pour résumer ce point là, j’ai l’intime conviction que les articles du blog, alimentés par vos réflexions et vos remarques, peuvent apporter des solutions à de nombreuses personnes, tant au niveau de l’alimentation que du jeûne.

J’aimerais maintenant aborder la popularité grandissante du blog.

Dur à Avaler deviendrait-il populaire!?

Le blog a dorénavant plus de deux ans derrière lui, et c’est avec un certain plaisir que je vois l’évolution de la popularité du blog.

Aujourd’hui le blog compte environ 2.800 visites tous les jours. Par exemple, le mois derniers, ce ne sont pas moins de 70.000 internautes qui ont visité Dur à Avaler.

Ces visites nous amènent à plus de 130.000 pages vues par mois, et des centaines de sites dits référents qui partagent et reprennent les articles du blog.

L’année 2013 aura été l’occasion d’accueillir plus de 325.000 internautes, avec 700.000 pages vues et plus de 2.700 commentaires postés.

Au total, depuis le début de cette aventure ce sont plus de 9.300 internautes qui suivent les actualités du blog à travers la page Facebook officielle, l’envoi de mail, mes tweets ou Google +.

Mais Dur à Avaler ce n’est pas que des chiffres ou des pourcentages.

A la lumière des derniers événements qui se sont passés sur le blog, je peux dire sans prendre trop de risques que le blog a dorénavant une large portée sur le web francophone dans les domaines de la santé et de la l’alimentation.

C’est ainsi que je compte pour le blog 3 apparitions télévisées: Dans le microcosme calédonien lors d’un reportage dans le journal télévisé calédonien lors du 20h, et récemment dans l’émission “Défi d’ici” pour parler rapidement de mes thématiques, de mes motivations et de mon combat que je mène sur le blog. Au niveau national, avec un passage très bref dans le JT de 20h sur France 2 à propos du lait.

Mes articles ont eu également des échos au niveau de radio locale et nationale. C’est ainsi que j’ai récemment été invité par Romy dans la radio NC 1ère pour parler petit déjeuner.

J’ai également été à l’origine d’une réaction admirable de Mathieu Vidard, animateur de la sérieuse émission scientifique “la tête au carré” sur France Inter, qui a su réagir à mon travail d’investigation sur les liens d’intérêts non déclarés de médecins interrogés à son antenne.

Plus récemment, j’ai été explicitement cité à deux reprises dans le Huffington Post sur un article traitant de la problématique du gluten.

L’article du HuffPost reprend les résultats de ma dernière enquête sur la qualité d’une étude scientifique et sur les liens d’intérêts cachés par un médecin nutritionniste avec l’industrie céréalière française.

Je ne pourrais vous dire le nombre de journalistes qui prennent contact avec moi par mail pour avoir des informations sur l’alimentation, sur les croquettes, sur certains produits, ou bien pour me parler de futurs reportages pour de célèbres émissions, comme Envoyé Spécial ou Compléments d’enquête.

Pour être complet, j’ai pris toute la mesure de l’impact et de la popularité grandissante du blog lors de mon dernier article assassin sur la dernière stratégie marketing d’une célèbre compagnie néo-calédonienne productrice de soda.

Cet article a été l’occasion pour moi de rencontrer personnellement la direction générale de l’établissement afin de discuter de l’évolution la plus profitable de cette situation: à savoir éviter d’avoir un article dégradant et bien référencé qui circule sur le net.

Cette historie est déjà connue des lecteurs assidus du blog, mais j’ai eu l’occasion de négocier directement la fin du “conflit” en faveur de la population calédonienne, tout en me gardant le droit de dégainer de nouveau.

Pour résumer cette partie: le blog gagne clairement en visibilité. Dorénavant, je dois être bien conscient que des personnes influentes, des journalistes, des élus, des chefs d’entreprise lisent mes billets, et seront susceptibles d’y réagir.

L’indépendance du blog: tous mes liens d’intérêts

Je reçois de plus en plus de commentaires insinuant que j’ai des liens d’intérêts avec je ne sais quelle secte, association, lobby ou autre.

Pour certains donc, je pourrais bien être financé par un tiers, qui aurait un droit de regard sur mes publications et orienterait même mes articles.

Bref, vous vous doutez bien que tout ceci est faux.

Le blog est financé à 100% par mes propres fonds.

Il est 100% indépendant.

Il est plutôt aisé de le rester car les frais de Dur à Avaler sont loin d’être exorbitant. Je dois dépenser en tout et pour tout 5000 CFP par mois, soit 42 euros.

Je suis la seule personne qui administre le blog, je tiens également à le préciser.

Tous mes articles sont le fruit de mes recherches, de mes analyses et reflètent ma vision de la nutrition et de la santé.

Je ne parle pas ici des articles invités bien entendu, fruit du travail d’un autre blogueur .

Pour être complet sur ce point. Le blog met à disposition deux guides gratuits téléchargeables une fois inscrit à la mailing list du blog. Cette inscription est gratuite, et j’envoie un livre numérique avec des recettes paléo en bonus.

Le blog génère des revenus, tout le monde doit le savoir.

La seule source de revenu du blog est la vente de mon enquête sur les écoles nationales vétérinaires et sur la qualité des croquettes sèches pour chien.

Je gagne moins de 500 euros par mois avec les ventes de mon livre numérique.

Le blog ne reçoit aucune source d’argent venant de publicités, et je refuse régulièrement d’écrire des articles sponsorisés pour des produits de santé.

Je tiens plus que tout à conserver une indépendance et une transparence totale.

Vous devez également savoir que je n’ai aucune action chez des revendeurs de croquettes. Les croquettes que je conseille dans mes articles ne sont pas liées financièrement avec moi.

Ah oui j’oubliais, le blog tire également des revenus extrêmement maigres (moins de 10 euros par mois) pour les ventes affiliées avec Amazon. Si vous achetez des livres à travers mes liens d’achats, je reçois une compensation (qui n’augmente pas le prix du livre, je vous rassure) très faible (3%).

Maintenant, ce point doit être clair avec tout le monde.

Dur à Avaler est un blog indépendant. Et même si tout a un prix, je souhaite bon courage à celui qui voudrait m’acheter !

Pour terminer cet article déjà long (mais vous avez l’habitude n’est-ce pas !), je vais vous donner en quelques points mes principales recommandations dans le domaine de la santé.

Les recommandations de Dur à Avaler

La liste d’éléments qui va suivre n’est pas exhaustive. Ce sont probablement les éléments les plus importants selon moi et/ou ceux qui me viennent à l’esprit.

Cuisson

  • Vous devez autant que possible utiliser la cuison douce (inférieure à 100°C) à la vapeur pour vos préparations.

Je détaille l’ensemble des avantages à utiliser ce procédé, mais dites-vous bien que vous pouvez pratiquement tout cuisiner.

Par exemple, ce midi j’ai rempli ma casserole vapeur de patate douce, de chou, de navets en rondelles, d’aubergines, et de poivrons, avec les fanes de navets et des aromates.

A la fin de la cuisson j’ai posé un oeuf (pour un pote) dans la casserole pour qu’il cuise à la vapeur. Je pourrais exactement faire la même chose avec du poulet, du poisson et même des boulettes de viandes ! Le résultat est excellent, et hyper pratique car quasiment autonome !

  • Evitez tant que possible les cuissons calcinées au barbecue, à la poêle ou au Wok.
  • Pour les barbecues, attendez patiemment de faire de bonne braises pour faire cuire en douceur vos plats ou bien utilisez des “plancha” qui empêcheront les flammes de calciner vos pièces de viandes ou vos aubergines en tranche.
  • Pour la poêle et le Wok, même idée: faites attention à la température, utilisez les basses températures.
  • Pour l’huile de cuisson, la meilleure huile est celle de coco mais l’huile de colza fait très bien l’affaire. N’utilisez pas d’huile d’olive pour la cuisson, réservez-là pour vos plats déjà cuisinés.
  • Attention au Wok, la température sur les bords hauts peuvent être très élevées et fortement dénaturer la qualité des aliments, des huiles. N’utilisez votre Wok que pour des aller/retours rapide de légumes ou produits animaux.
  • Utilisez du beurre clarifié. Clarifier son beurre est ultra simple, vous devriez tous le faire !

Apprenez ici comment le faire et utilisez-le pour vos prochaines préparations. Le beurre clarifié tiens très bien la cuisson, il est idéal pour la préparation des pâtisseries ou gâteaux en tout genre, et puis c’est hyper bon avec du curcuma…

  • Un dernier mot sur le four à micro-onde (FAMO)

Il est énormément décrié et pour cause: il élève très rapidement la température des plats et peut donc fortement dénaturer la qualité des aliments.

Il n’y a pas de mystère dans l’utilisation d’un FAMO. Si vous surchauffez vos plats, vous allez perdre des vitamines, des nutriments et dénaturer les enzymes ou les macro-nutriments.

Le FAMO ne devrait être utilisé qu’au température les plus faibles, avec parcimonie, et le moins longtemps possible. Lisez donc mes articles au sujet du FAMO.

  • Bien évidement, manger cru est aussi une excellente chose. Je recommande une part importante de crudités dans le régime alimentaire. Les crudités lors d’apéro et les salades sont des compromis excellents pour associer légumes crus et plaisir du palais.

Lisez mon article sur les légumes crus.

Alimentation

La partie la plus piquante probablement !

  • Au moins la moitié de votre assiette devrait être remplie de végétaux..
  • Achetez toujours des légumes et des fruits frais, les conserves sont simplement inutiles.
  • Limitez autant que possible tous les aliments transformés qui contiennent plus de 5 ingrédients; qui contiennent des ingrédients imprononçables; ou bien que même votre grand mère ne saurait reconnaître.
  • Si vous n’êtes pas intolérant au lait de vache, alors essayez de vous procurer du lait de vache, de brebis ou de chèvre cru, provenant d’un éleveur de confiance (autant pour la qualité du lait que pour le bien être des animaux de la ferme).

A propos des produits laitiers, et peu importe à qui l’on parle, rien ne sert de suivre les recommandations officielles, et totalement biaisées, du gouvernement avec 3 à 4 produits laitiers par jour.

Ne consommer aucun produit laitier peut aussi faire l’affaire, si l’on s’alimente correctement avec une bonne hygiène de vie. Cependant 1 ou 2 produits laitiers, si possible de qualité, sont aussi envisageable, sans crainte infondée pour votre santé.

Pour les produits animaux, c’est compliqué.

  • Il faut bien entendu toujours préférer la qualité à la quantité. Vous devrez donc diminuer vos apports pour augmenter la qualité de ceux-ci.
  • Préférez bien entendu les produits animaux non transformés, et si possible du milieu sauvage. Quant aux quantités, des produits animaux un jour sur deux semblent être une bonne solution. Adaptez en conséquence.
  • Evitez le plus possible les viandes transformées, comme les steack hachés (sauf fait maison avec de la viande de qualité), les charcuteries (ou en petite quantité de bonne qualité), les pâtés ou autres.
  • Pour les produits de la mer, attention à la concentration en mercure qui ne cesse d’augmenter. Par exemple, les boîtes de thon devraient être limitée à une par semaine (et en plus vous éviterez de participer au massacre des autres poissons ou requins).
  • Bien sûr, vous devriez bannir les plats industriels préparés, comme les soupes instantanées ou les plats en sauce plutôt ignobles et chers.

Si vous en achetez, sachez que cela vous reviendra moins cher de manger vos propres préparations, alors mettez-vous à la cuisine !

Le jeûne

  • Jeûner est bon pour la santé. Sur le blog, je fais la promotion active de ce mode de vie très sain et rempli de bon sens.
  • Pour les adultes, je conseille de jeûner régulièrement selon les convenances et les objectifs à atteindre.
  • Le jeûne intermittent de 16 heures est excellent pour débuter et conserver une routine à vie. Adaptez ensuite vos plages horaires en fonction de votre ressenti.

Personnellement je jeûne 24 à 30 heures toutes les 1 à 2 semaines juste avant mon entraînement de sport. Si la peur de tomber dans les pommes vous inquiètes, lisez mon expérience à ce sujet.

  • Le jeûne intermittent met votre corps dans état de manque qui lui convient parfaitement, un état pour lequel nous sommes parfaitement adapté et qui nous permet de “fonctionner” le mieux possible.
  • Augmentation de l’attention, protection neuro-cérébrale et cardiaque, augmentation de la synthèse d’hormones de croissance, lutte contre le diabète mais également l’obésité.

Jeûner est selon moi le comportement le plus simple que vous pouvez mettre en pratique, sans toucher à votre alimentation.

Pour les enfants, les femmes enceintes ou les personnes souffrants de maladies métaboliques (comme le diabète). Restez vigilant, je ne déconseille pas le jeûne mais soyez attentifs aux messages de votre corps.

Pour les jeûnes plus long, allant jusqu’à 6 ou 7 jours, je vous laisse le soin de prendre toutes les précautions avant de les débuter.

Rester au calme, éviter le surmenage et les activités intenses. Toujours rester attentifs aux réactions de son corps et ne pas hésiter à mettre fin à l’expérience si l’on se sent mal.

Si la question vous intrigue, lisez donc les témoignages du blog: les 6 jours de Léa, et les 3 jours de Romain.

Bien sûr, vous devez remuer vos fesses autant que possible ! Bien manger est une chose, mais n’oubliez pas que la sédentarité est pire encore !

Si vous travaillez souvent assis au bureau multipliez les pauses pour vous dégourdir les jambes ou bien faites des étirements sur votre chaises régulièrement.

A la maison, si vous êtes de nouveau amené à travailler sur votre ordinateur, travaillez debout ! Testez donc ! C’est franchement agréable.

Où est la ligne rouge ?

Bien entendu, rien ne sert de vous attaquez à tous les fronts pour améliorer votre hygiène de vie. Si vous achetez plus de légumes, et moins de produits transformés, c’est déjà une énorme victoire. Rien ne sert de vous précipiter sur le bio, même si c’est recommandé.

Vous devez être convaincu que les changements que vous allez opérer seront bons pour votre santé, mais qu’ils vous donneront également du plaisir ! Car oui, cela ne sert strictement à rien de se torturer le palais à coup de brocolis vapeur si on les déteste !

Allez-y progressivement. Une chose à la fois, et conservez toute votre volonté !

L’essentiel a surement été dit. Pour le reste, soit je l’ai oublié, soit je n’en ai jamais parlé sur le blog, soit vous en demandez trop ! Je ne suis qu’un étudiant après tout ! ; )

Bon ap’ !

42 Commentaires

  1. Frankie

    Un grand merci à Jérémy (une fois de plus) pour son blog et toutes les bonnes choses qu’il nous a fait découvrir.
    J’en ai beaucoup voulu à mon cadre de m’avoir stressé au point de me déclencher un psoriasis mais, finalement, avec le recul, il a contribué à ce que je m’intéresse à ce côté de la santé que tant de personnes ignorent.
    D’autres savent ou se doutent mais préfèrent garder, malgré tous leurs problèmes de santé, la même hygiène de vie. C’est vrai que c’est difficile du jour au lendemain de supprimer tant de choses dans son alimentation. Il faut une réelle motivation et une volonté de fer.
    L’autre jour, j’expliquais à 1 collègue migraineuses les méfaits du gluten et lui conseillais d’essayer de ne pas en prendre pendant 1 semaine pour voir si, éventuellement, cela avait un rapport avec ses crises. 1 autre collègue surprend notre conversation et me dit : “ah oui ! le gluten ! mon docteur m’a dit de suivre 1 régime sans pour que je ne sois plus fatiguée !” Eh bien, je ne le fais pas, c’est trop contraignant !!! Je préfère garder mon alimentation actuelle !”

  2. Fabien

    Félicitation,

    Comme quoi, on peut être populaire, lu et diffusé même en étant animée des meilleures volontés et indépendant.

    Merci pour ce blog qui chaque fois que je lis un article me re motive à surveiller mon alimentation. C’est un acte essentiel à la vie que de ce nourrir et pourtant l’industrie agro alimentaire nous a fait perdre la gestion intime de ce moment privilégié avec son corps.

  3. Nicolas

    Bonjour et merci,
    Une immense gratitude envers ce que tu fais.
    C’est bon de sentir que le genre humain peut avancer dans la bonne direction (apprentissage, respect, remise en cause, sagesse…)

    Un petit article un jour sur les jus de fruits/légumes à l’extracteur ?:)

  4. nornahi

    Gora Jérémy !

    Pas besoin de te justifier pour ton blog, on voit qu’il est un pur produit de la passion, et je t’en remercie.
    Continue comme ça, ton action est solide et les réactions en témoignent.

  5. Franck

    Bonjour,

    je voulais juste faire part de ma petite expérience. Je viens d avoir 18 ans et ca fait presque deux ans que je pratique le jeune intermittent. C est quelque chose de très benefique non seulement pour le corps, et de surcroît lorsque l on applique les conseils donnés ici tant au niveau de la manière de cusiner que du choix de l alimentation( vive les legumes^^), je n ai plus aucun problème de sante et je peux me balader en t shirt lorsqu il fait 0° sans même attrape froid^^
    Mais un très gros avantage également au niveau intellectuel, en effet je me sens plus réactif, surtout vers la fin du jeune, j apprends plus facilement, la lecture est plus fluide, c est comme avoir ses capacités boostees^^
    J encourage vivement les gens a essayer cette pratique, même s il ne l adopte pas, c est une bonne expérience mais assez difficile au début :)
    PS: j ai déjà fait plusieurs prises de sang et elles sont toujours nickel;)

  6. Monique de Plum

    Bravo Jérémy toujours fan de mon dernier né et j’apprends en plus toujours plein de choses interressantes
    inutile de vous dire que nous sommes une famille qui combat librement que nul ne peut asservir jamais nous ne nous laisserons acheter et surtout pas pour de la monnaie aussi bien scripturale que sonnante nous sommes libres fidèles à nos idées sincères face à nos expériences
    Jérémy travaille dur dans tous les domaines il continue la tradition de la famille c’est normal tout comme ma fille Magali qui fait sa maison toute seule maison écolo entièrement toilettes sèches extérieures magnifiques ; eau recyclée et réutilisée niveau jardin et Feng shui pour utiliser un mot à la mode en fait c’est une maison naturelle.
    Subitement je pense au lait je ne peux boire que du lait végétal et quand on sait que ici le lait d’amande ou de noisette que j’adore coûte 7 euros!!! c’est de l’or et le citron parfois quand on n’en trouve plus la dernière j’ai payé mon kilo de citrons 4 saisons 10 euros!!!

    et pour la bonne humeur du matin en prenant un petit déj. hygiènique sur notre île chérie l’été arrive il fait chaud et la piscine va revivre.

  7. loli

    Jerem the Best! :)

    1. Jérémy Anso (Post author)

      Merci Loli :p

Les commentaires sont fermes.