pomme-par-jour-poison-mortel

“Une pomme par jour vous éloigne du médecin pour toujours”

Qui ne connait pas ce célèbre adage ? Est-ce qu’une pomme par jour nous éloigne réellement du médecin ? Tout le monde se rend bien compte que ce n’est pas une simple pomme, bien qu’elle possède une foule d’antioxydants, de fibres, de vitamines et de micronutriments, qui nous maintiendra en parfaite santé !

Même si vous prenez une pomme par jour, mais qu’à côtévous mangez tous les jours au fast-food, vous regardez pendant 4 heures la télévision et que la seule activité sportive dont vous faites preuve est le « clic » de votre souris d’ordinateur

…Alors là, vous risquez fort bien de voir votre médecin assez régulièrement !

La réalité biologique derrière le dicton

Manger une pomme par jour n’est pas dénué de sens. Au-delà de cette malheureuse petite pomme, ce dicton se base plutôt sur un mode de vie sain et équilibré. Manger une pomme par jour signifie manger des fruits, des légumes, du bon quoi !

De nos jours, avoir une alimentation équilibrée est un passage obligatoire pour être en bonne santé. La détérioration de l’état de santé de la population est accablante. On doit plutôt orienter son régime alimentaire vers des légumes et des fruits frais, des poissons et des viandes maigres, etc, etc.

Des fruits frais bons pour la santé ?

Les fruits sont des aliments-clés pour une alimentation équilibrée. Manger des fruits est bon pour la santé, mais qu’en est-il des fruits contaminés par des pesticides ou engrais chimique ?

La culture des fruits est largement contaminée par une grande (très grande) quantité de pesticides. “La révolution verte” a permis notamment (ou plutôt forcé) à des agriculteurs de produire plus grâce à des intrants qui éliminent mouches, limaces, cochenilles, mais également virus végétaux et autres.

Tous ces pesticides qui arrosent nos fruits (2) (et légumes) se déposent sur les peaux, mais pénètrent également dans le fruit: on parle de pesticides systémiques. S’il est plutôt facile et aisé de laver ou rincer un fruit pour limiter la consommation des pesticides superficiels, il est plus délicat d’enlever ceux présents dans la chair (c’est impossible !).

“Une pomme par jour vous rapproche du cimetière pour toujours !”

Vous devez maintenant vous doutez où je veux en venir. Je vais vous donner la liste des fruits et légumes qui contiennent le plus, et le moins de pesticides dans leur chair (c’est-à-dire lavés et rincés).

Les fruits et les légumes les plus contaminés

Voici la liste des 6 fruits les plus contaminés, le n°1 étant le plus contaminé de tous (1):

  1. Les pommes
  2. Les pêches
  3. Les fraises
  4. Les nectarines
  5. Les raisins
  6. Les myrtilles

Et voici la liste des 6 légumes les plus « arrosés » par l’industrie chimique :

  1. Le céleri
  2. Les poivrons
  3. Les épinards
  4. La laitue
  5. Les concombres
  6. Les pommes de terre

On remarque que la fameuse pomme censée nous tenir éloigné du médecin peut en fait nous en rapprocher. Il est fortement conseillé de consommer ces fruits sous le label « biologique » ou ‘organic’ en anglais. Il en va de même pour les légumes. Exception pour la pomme de terre qui ne sert absolument à rien dans notre alimentation. Elle possède un index glycémique trop élevé, elle participe à l’élévation dangereuse de la glycémie et s’implique dans les maladies liées à l’obésité et au diabète.

Les fruits et légumes les moins contaminés

Les 7 fruits les moins contaminés, le n°1 étant le moins contaminé de tous :

  1. L’ananas
  2. L’avocat
  3. La mangue
  4. Le kiwi
  5. Le melon
  6. Le pamplemousse
  7. La pastèque

Les 8 légumes les moins contaminés :

  1. Les oignons
  2. Le maïs
  3. Le chou
  4. Les petits pois
  5. Les asperges
  6. Les aubergines
  7. Les patates douces
  8. Les champignons

Vous pouvez par contre abuser de ces fruits et légumes pauvres en pesticides. Toutefois attention au maïs hautement transgénique et aux patates douces très riche en amidon, et donc sur le même banc des accusés que sa cousine la pomme de terre.

Bien évidemment, la présence de pesticides dans les fruits et les légumes ne doit pas être un prétexte pour ne plus en consommer. Au contraire, il faut composer avec les dérives de la société et jongler avec les produits “bio” pour toujours avoir un apport varié et complet de fruits et de légumes.

Bon appétit !

Références

(1) http://www.ewg.org/foodnews/summary/

(2) Pesticides : Révélations sur un scandale français

Inscrivez-vous à la newsletter

Rejoignez une communauté de 10.000 abonnés ! Vous recevrez toutes le enquêtes et infos en exclusivité avec un guide offert sur le sucre... Alors arrêtons de chipoter !

81 commentaires
  1. Bonjour

    Avec tout ce que je viens de lire sur le gluten, les céréales, les fruits etc. Je suis du genre à manger plutôt des aliments biologiques du moins je fais tout pour. Car pour moi ce n’est pas simplement un phénomène de mode, j’ai été éduquée comme ça. Mais ce que je voudrais savoir si vous pouvez me répondre, comment faire pour manger encore mieux vu tout ce qui se passe dans notre monde. Le gluten est il vraiment dangereux, le lait aussi même bio. Merci de m’informer.

  2. le plus contaminé des légumes fruits sont les fraises, elles sont arrosées par un cocktel des pesticides et ce pour lutter contre les pourritures. Un fruit de fraise bien présenté peut vous cacher de poison. On arrive parfois à au moins 15 traitements sur toute la période de protection, cette folie de traitement donnera des fruits de fraise commercialisés contaminés avec des teneurs dépassant les LMRs. Je crois qu’il faut éviter de manger fraises non biologiques et si s’il est possible de les manger en fin de saison.

  3. Article très interessant merci !

    Faut juste insister sur la nécessité du bio pour les pommes car oui sans les pesticides elles sont bourrées de polyphenols très utiles pour note santé !
    A l époque du dictons je pense que les pesticides n existaient presque pas !

  4. Je ne savais pas pour la pomme. C’est le seul fruit que je consomme sous forme de compote. Il m’est impossible de manger d’autres fruits crus à cause de ma rectocolite. Tous ls fruits me font mal même ceux acides. J’ai entendu bcp de bien sûr le coing. Ce fruit protège le colon donc je vais dire adieu à la pomme…

  5. L’ordinaire des français qui vivaient dans des villes pendant la dernière guerre mondiale était composé de rutabagas, de topinambours, de patates douces, souvent gelées, de pain -rationné -, de viande – rationnée – de mauvaise qualité…..Les jours de pommes de terre étaient rares, c’était la fête. Les oeufs ????? plus que rares…..
    Bien entendu, le beurre était absent de même que le fromage, le chocolat….revenus avec les américains. Je m’en souviens parfaitement, je suis née en 1935.
    Nous avons bien de la chance actuellement de pouvoir choisir entre produits bio et non bio
    Céleste

  6. Hé ben moi je raffole des pommes, je suis obligé de me restreindre, j’arrive parfois à dépasser 2 kgs par jour. Plus j’en mange et plus j’ai envie d’en manger. Lorsqu’il y a des promos j’en prends 50 kgs dans le chariot et parfois je fais un deuxième tour illico. Il fut un temps on allait chez les
    producteurs et on en ramenait 200 kgs. Elles ne sont pas bio, j’en mange depuis longtemps ( trop ok ) j’ai 75 ans. Si l’on veut mieux manger faut acheter un grand terrain et tout produire soi même….poules, lapins, cochons, chèvres, faire ses légumes, avoir ses arbres fruitiers, son eau comme jadis avec un puits, …et ….etc………………………………….

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En postant un avis, vous acceptez les CGU du site Dur à Avaler. Si votre avis ne respecte pas ces règles, il pourra être refusé. Les commentaires avec des liens hypertextes sont sujets à modération à priori. Merci d'émettre vos avis et opinions dans le respect et la courtoisie.