Royal Canin Medium Adult Chien (sec)

Note globale : 7/20

Remarques particulières : Malgré la renommée de la marque, ce produit est de qualité très inférieure.

Estimation des macronutriments principaux
Méthodes d’analysesHydrates de carboneProtéinesLipides
Analyses du fabricantNA2514
Matière sèche (%)43.427.615.5
Apport calorique (%)41.225.633.2

Royal Canin Medium Adult (sec)

Ingrédients. Protéines de volaille déshydratées, farine de mais, mais, farine de blé, graisses animales, protéines de porc déshydratées, blé, hydrolysat de protéines animales, pulpe de betterave, huile de poisson, huile de soja, levures, sels minéraux, hydrolysat de levure (source de manno-oligo-saccharides)

  • Fibres (en % de matière sèche) : 6.3
  • Cendres (en % de matière sèche) : 5.9

Les ingrédients en rouge sont controversés.

Analyse de la qualité des ingrédients

1er ingrédient. Les protéines de volailles déshydratées sont considérées de qualité inférieure. Dans ce cas présent, les fabricants restent trop vague dans les termes utilisés. Ainsi, le terme de « volaille » ne mentionne pas l’espèce animale utilisée (dinde, poulet, canard, etc.). Egalement, le terme « protéines » ne nous permet pas de savoir de quelle partie de l’animal nous avons affaire. Est-ce les protéines sont issues de morceaux de viandes squelettiques ? De sang ou d’os ? Ou plutôt de viscères, de pattes et de têtes ? Impossible de la savoir sous ces termes. Le terme « déshydratée » signifie ici que le produit a été transformé avant cuisson pour être plus concentré en protéines qu’en eau.

2ème ingrédient. La farine de maïs est un ingrédient controversé dans l’alimentation pour chien et chat. Cet aliment n’apporte que des calories sous forme de glucides, dont les besoins pour nos animaux de compagnie sont de zéro. L’index glycémique de la farine de maïs est élevé, la densité nutritionnelle est faible et cette matière première est peu onéreuse pour les fabricants. Pour l’ensemble de ces raisons, l’utilisation de céréale dans l’alimentation pour animaux de compagnie ne bénéficie pas d’une appréciation positive, avec notamment le risque élevé d’allergie.

3ème ingrédient. Le maïs est une céréale controversée dans l’alimentation des animaux de compagnie. Cet ingrédient est peu onéreux pour les fabricants, il est de faible qualité et densité nutritionnelle, apportant beaucoup de glucides au produit fini. Il ne reçoit pas une appréciation positive dans nos analyses, avec notamment les risques d’allergies pour les animaux.

4ème ingrédient. La farine de blé est un ingrédient controversé dans l’alimentation pour chien et chat. Cet aliment n’apporte que des calories sous forme de glucides, dont les besoins pour nos animaux de compagnie sont de zéro. L’index glycémique de la farine de blé est élevé, la densité nutritionnelle est faible et cette matière première est peu onéreuse pour les fabricants. Pour l’ensemble de ces raisons, l’utilisation de céréale dans l’alimentation pour animaux de compagnie ne bénéficie pas d’une appréciation positive, avec notamment le risque élevé d’allergie.

5ème ingrédient. La graisse animal ou matière grasse animale est un ingrédient de qualité inférieure issue des sous-produits animaux, et transformé à haute température. L’absence de mention de l’espèce animale utilisée renforce l’appréciation négative de cet ingrédient. Une matière grasse de qualité doit faire mention de l’espèce végétale ou animale utilisée.

6ème ingrédient. Les protéines de porc déshydratées sont considérées de qualité inférieure à moyenne. Dans ce cas présent, les fabricants idéntifient clairement l’animal utilisée, mais restent trop vague dans les morceaux effectivement utilisés. Ainsi, le terme « protéines » ne nous permet pas de savoir de quelle partie de l’animal nous avons affaire. Est-ce les protéines sont issues de morceaux de viandes squelettiques ? De sang ou d’os ? Ou plutôt de viscères, de pattes et de têtes ? Impossible de la savoir sous ce terme. Le terme « déshydratée » signifie ici que le produit a été transformé avant cuisson pour être plus concentré en protéines qu’en eau.

7ème ingrédient. Le blé est un ingrédient fortement controversé dans l’alimentation des animaux de compagnie. Il est qualifié de faible densité nutritionnelle, il apporte beaucoup de glucides et peut-être lié à des phénomènes d’allergies.

8ème ingrédient. Le terme « hydrolysées » signifie ici que le produit a été transformé avant cuisson (défini selon un texte européen, CE 1774/2002). Cette transformation consiste à exposer les protéines animales à des températures très élevées (une première fois pendant 3 heures à plus de 80°C, et une seconde fois pendant 30 minutes à plus de 140°C) et une pression hyperbarre (supérieur à 3 bars). Ici, nous savons simplement que nous avons affaire à des protéines d’origine animale, oui mais de quelle espèce ? Du poulet, du boeuf ? Des morceaux nobles ou des sous-produits ? Aucune idée, la qualité générale de cet ingrédient est de ce fait basse

Conclusions et recommandations

Que dire sur l’équilibre des principaux macronutriments (glucides et protéines) ?

Avec des apports caloriques sous forme de glucides compris entre 35 et 45 %, ce produit se place dans la moyenne en termes de quantité d’hydrates de carbone (glucides). Cette quantité de glucides est tolérable dans une alimentation pour chien, mais reste élevée. Les chiens peuvent tolérer des quantités modérées de glucides, mais doivent impérativement être maintenu le plus bas possible. A ce titre, il serait judicieux de trouver un autre produit avec une quantité d’hydrates de carbone (glucides) moins importante. N’hésitez pas à vous orienter vers autre chose si le produit est convenable avec des apports caloriques en glucides moins élevés.

Au niveau des protéines, une alimentation naturelle reposerait sur des apports caloriques en protéines de l’ordre de 53%. Avec des apports caloriques en protéines compris entre 25 et 30%, ce produit se place dans la moyenne des produits du commerce. C’est un point positif pour un produit destiné aux chiens. Vous pouvez baser l’alimentation de votre animal sur ce produit, en prenant en compte l’analyse de l’apport calorique en protéines (et pourquoi pas chercher des produits avec des apports supérieurs). Toutefois, il y a quantité et qualité. Référez-vous à la partie de l’analyse dédiée à la qualité des protéines pour jauger plus efficacement ce produit.

Que dire de la qualité générale des ingrédients et du produit ?

Ce produit contient beaucoup de céréales, qui le composent à priori en majorité. Malheureusement, les céréales sont matières premières controversées dans l’alimentation des carnivores, qui sont des sources de glucides, de protéines végétales et parfois d’allergies. La qualité générale du produit baisse significativement avec la présence accrue de céréales.

Les produits animaux composent une faible part de produits animaux, ce qui est un élément négatif car nous en recherchons en priorité et en majorité dans les produits pour animaux carnivores domestiques. Plus la part de produits animaux est faible, plus la part de produits végétaux sera importante. Attention au choix des protéines, les produits déshydratés ou en farine contiennent plus de protéines que les produits frais.

Aucun élément toxique ou dangereux pour la santé de nos carnivores domestiques (comme le BHA ou le BHT) n’est présent dans cet aliment. C’est un point très positif car certaines marques, et certains produits en contiennent dans la liste des ingrédients.

Attention, cet aliment n’est pas exempt de sous-produits. Les sous-produits peuvent représenter une source d’excellente qualité, avec notamment les abats (foie, cœur, etc.), mais également de piètre qualité (les plumes, les poils, les têtes, viscères, etc.) La qualité pouvant être extrêmement variable, c’est une catégorie d’aliments de qualité inférieure.

Finalement, nous avons ici un produit d’une mauvaise qualité pour nos carnivores domestiques. Ce produit se place dans l’avant-dernier tiers de notre classement. Ce produit n’est pas recommandé.

Dernier avertissement

Je tiens à vous rappeler que les analyses et les recommandations écrites sur la plateforme « Mes croquettes à la loupe » ne représentent que la vision de l’auteur. Les produits analysés ne sont pas testés sur des animaux de compagnie. Ainsi, les résultats des produits recommandés ou non sur la santé de votre animal dépendent de la qualité réelle du produit. Afin de vous faire une meilleure idée des limites des analyses, je vous invite à lire mon avertissement à ce sujet.

Pour tout changement d’aliment pour votre animal, nous vous conseillons de lire cet article.

Important : si vous êtes perdu dans votre navigation, revenez sur votre page d’accueil.


Notes et références

Dernières mise à jour : 30/06/2015

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *