Avoir une activité physique régulière permet-il de contre-balancer les effets négatifs de l’obésité sur la santé ? Une vaste étude espagnole nous apporte des réponses importantes sur deux mesures majeures pour améliorer son état de santé.

(c) Ev | Unsplash

« Obèse, mais en bonne santé »

L’obésité est un problème de santé publique majeur. On la caractérise aujourd’hui par des kilos en trop par rapport à notre taille. On parle classiquement de l’IMC, pour indice de masse corporel (BMI pour body mass index en anglais).

Être en surpoids ou obèse expose à une augmentation du risque d’avoir des maladies métaboliques graves, comme le diabète, l’hypertension et bien sûr des maladies cardiovasculaires pour ne citer que les plus importantes.

Sortir du surpoids ou de l’obésité reste donc un objectif prioritaire de santé publique pour faire baisser le lourd tribut de nombreuses maladies dites de civilisation, avec également en ligne de mire les maladies neurodégénératives comme Parkinson ou Alzheimer, récemment appelé le diabète de type 3.

Mais on sait aussi que l’on peut avoir des kilos en trop, nous faisant sortir des cadres « normaux » imposés par l’IMC, mais être pourtant en bonne santé métabolique.

On sait que l’IMC n’est pas une mesure infaillible. Dans 1 cas sur 3, une personne avec un IMC normal aura une mauvaise santé métabolique et inversement pour les personnes avec un IMC supérieur à la « normale ».

Pour expliquer ces cas particuliers qui font mentir les mesures froides de santé publique, le sport est souvent pointé du doigt.

L’activité physique faite au travail est tout sauf bénéfique

Si vous pensez que votre activité physique faite au travail est comme du “sport”, avec tous les bénéfices qui vont avec, malheureusement, vous vous trompez. La science montre aujourd’hui que le travail physique en milieu professionnel aggrave plutôt la situation.

Avoir une activité physique régulière permet-il de contre-balancer les effets négatifs de l’obésité sur la santé ? Une vaste étude espagnole nous apporte des réponses importantes sur deux mesures majeures pour améliorer son état de santé.

« Obèse, mais en bonne santé »
L’obésité est un problème de santé publique majeur. On la caractérise aujourd’hui par des kilos en trop par rapport à notre taille. On parle classiquement de l’IMC, pour indice de masse corporel (BMI pour body mass index en anglais . . .

La suite de ce contenu est réservée aux membres.

Abonnez-vous pour découvrir les enquêtes inédites et soutenir un site d'information 100% indépendant. Des articles et analyses qui changent la vie.

Pour les membres, remplissez le formulaire ci-dessous.

Cet article vous a plu ?

Inscrivez-vous gratuitement à la lettre d'information en rejoignant 10.000 autres abonnés ! Pour vous remercier de votre confiance, un guide complet sur le sucre et plusieurs enquêtes inédites (sur le sang, les dangers poêles, des crèmes solaires, etc.) vous seront offerts !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Tous les commentaires sont soumis à modération à priori. En postant un avis, vous acceptez les CGU du site Dur à Avaler. Si votre avis ne respecte pas ces règles, il pourra être refusé sans explication. Les commentaires avec des liens hypertextes sont sujets à modération à priori. Merci d'émettre vos avis et opinions dans le respect et la courtoisie. La partie commentaire sera automatiquement fermé 30 jours après publication de l'article.