Les plantes réputées dépolluantes pour nos maisons et nos bureaux gagnent en popularité malgré l'absence de preuve scientifique sérieuse et robuste. Si elles ne font courir aucun risque, l'effet purifiant est négligeable dans des conditions réelles d'utilisations. Enquête sur une pratique qui mêle la santé, la science et l'ignorance.

Le "boom" des plantes dépolluantes

La suite de ce contenu est réservée aux membres.

Abonnez-vous pour découvrir les enquêtes inédites et soutenir un site d'information 100% indépendant. Des articles et analyses qui changent la vie.

Pour les membres, remplissez le formulaire ci-dessous.

Cet article vous a plu ?

Inscrivez-vous gratuitement à la lettre d'information en rejoignant 10.000 autres abonnés ! Pour vous remercier de votre confiance, un guide complet sur le sucre et plusieurs enquêtes inédites (sur le sang, les dangers poêles, des crèmes solaires, etc.) vous seront offerts !