La multiplication des contacts entre l’homme et les animaux est un facteur de risque dans l’émergence de nouvelles maladies infectieuses et d’épidémies. Faut-il arrêter de consommer des animaux pour réduire ce risque ? Quels sont les autres paramètres à prendre en compte ? Éléments de réponse dans cet article.

Avec la nouvelle pandémie de coronavirus (Sars-Cov-2), le monde retient son souffle pour endiguer la catastrophe, mais cherche également des coupables. C'est humain et légitime de chercher l'origine d'un problème pour essayer de le . . .

La suite de ce contenu est réservée aux membres.

Abonnez-vous pour découvrir les enquêtes inédites et soutenir un site d'information 100% indépendant. Des articles et analyses qui changent la vie.

Pour les membres, remplissez le formulaire ci-dessous.

Cet article vous a plu ?

Inscrivez-vous gratuitement à la lettre d'information en rejoignant 10.000 autres abonnés ! Pour vous remercier de votre confiance, un guide complet sur le sucre et plusieurs enquêtes inédites (sur le sang, les dangers poêles, des crèmes solaires, etc.) vous seront offerts !