6 Astuces pour apprécier une Pizza SANS culpabiliser

manger-pizza-crudite-salade-fruits

On mange quoi ce soir ?! Des pizzas !

Question et réponse classique des vendredis ou des samedis soir où la fatigue accumulée dans la journée rend toute tentative de cuisine extrêmement pénible.

J’ai vécu cette même expérience chez moi, samedi soir, en compagnie de ma famille (quelques adultes et des jeunes marmots) où le mot « pizza » s’est imposé de lui-même devant la tâche sans nom de nourrir 7 personnes en appétit.

L’idée de manger une pizza ne m’emballe pas spécialement, surtout si elle provient du supermarché mais un peu moins si elle provient d’une pizzeria (et encore…) Bref.

Ce n’est pas le plat le plus équilibré qui existe sur Terre. De la farine, du sucre, du gras (et ce n’est pas forcément de l’huile d’olive !), des traces de légumes, parfois des crevettes (mais il faut sortir son porte-monnaie), du gluten en veux-tu en voilà. Re bref.

Le pire avec les pizzas, c’est le côté goinfre comme des porcs qui doivent manger le plus rapidement possible sous peine de rester sur sa faim. Et quitte à manger des pizzas, pourquoi ne pas boire des sodas ! Les deux étant souvent, et tristement liés.

Pourtant, je peux vous dire que j’ai passé un excellent moment en compagnie de cette pizza aux allures peu recommandables pour les puristes de la nutrition. Comment j’ai fait ? J’ai tout simplement bouleversé la manière dont on mange habituellement ces préparations d’origine italienne.

Au nombre de 6, je vais maintenant vous exposer les Astuces pour profiter d’une pizza qui vous fait tant plaisir, tout en conservant un bon équilibre alimentaire et sans culpabiliser !

Les 6 Astuces, testées et approuvées

Rendre une pizza intéressante sur le plan nutritionnel et avoir en même temps l’esprit tranquille c’est possible. Voici la méthode en détail, étape par étape.

1. Mangez dans une assiette avec des couverts

C’est bien évidement la base, fini les parts entières prises d’une main et dévorée en 20 secondes sans même que votre cerveau ai pu se rendre compte qu’il y avait à manger dans votre bouche !

On part du principe que la pizza doit être mangée comme tout autre plat, il faut donc s’installer correctement avec une assiette et des couverts afin de découper des petits morceaux. C’est important car cela contribue fortement à limiter la « goinfrerie » habituelle pour manger un maximum de part dans un minimum de temps…

2. Servez-vous une part après l’autre

Dans votre assiette, vous ne mettez qu’une seule part ! C’est là encore le même principe que précédemment, du bon sens. Vous devez donc remplir votre assiette une première fois avec une part de pizza (généralement les tailles sont standards, mais je vous laisse seul juge)

Vous aurez bien entendu la possibilité de vous resservir une deuxième fois, voire une troisième fois si votre appétit d’ogre n’est pas satisfait !

3. Intégrez des crudités dans votre menu

C’est le point central de la méthode. Il faut vous faire à l’idée que la pizza n’est qu’un accompagnement, et non un repas à lui tout seul. Si vous réussissez à rentrer cela dans votre tête, la suite devient extrêmement facile.

Je vous conseille de grossièrement remplir un bon tiers de votre assiette par une ou des crudités, comme une salade de tomates, des carottes râpées, des concombres émincés, un poivron frais, etc.

Pourquoi des crudités et pas des légumes cuits à la vapeur par exemple ? Les crudités passent mieux selon moi et se mélange très bien avec le chaud de la pizza, tandis que des citrouilles vapeurs, des brocolis ou des aubergines cuites ne se marient pas hyper bien avec ce plat. C’est mon avis perso, je vous laisse expérimenter là-dessus !

4. N’oubliez pas le dessert, un fruit !

Dans mon exemple, 1/3 de mon assiette est composé de fruit (des quartiers de pomme). Vous devez dans la mesure du possible intégrer un dessert qui vous plait dans cette assiette déjà intéressante (avec les crudités).

Ne vous limitez pas à mon exemple, vous pouvez très bien remplacer les quartiers de pomme par du riz complet, des carottes râpées et prendre votre dessert plus tard sans forcément le mettre dans l’assiette.

Finalement, on peut très bien imaginer un dessert moins « sain » qui vous ferait plus plaisir, comme une crème brûlée, des gâteaux, etc. cependant je vous laisse encore une fois seule juge si cela est de la gourmandise, de l’abus, ou autres.

5. Buvez de l’eau

Un conseil d’ordre général mais qui a son importance. Vous n’avez PAS besoin de boire un soda ultra sucré ou un sirop industriel à base de fructose extrait du maïs pour apprécier votre pizza !

Arrêtons un peu les clichés, et soyons honnêtes un peu. Un verre d’eau, légèrement aromatisé si vous le désirez, convient parfaitement. Rien de plus. Je ne citerai pas les moult avantages à boire de l’eau plutôt qu’une boisson gazeuse. C’est tout de même évident pour tout le monde, l’un est bon l’autre moins ? OK.

6. Mangez lentement (peu importe le menu !)

Mon dernier conseil de l’article. Il est vrai dans toutes les situations mais l’est encore plus lorsque vous mangez des produits « border line ». Manger votre part de pizza selon ma méthode vous permettra (et j’en suis sûr) de considérablement ralentir votre rythme pour manger.

Même si vous mangez votre part rapidement, entre 5 et 7 minutes, c’est tout de même largement MIEUX que les pauvres 20 secondes debout, devant la télé avec les yeux qui lorgnent déjà une seconde part.

Ensuite, vous pouvez faire une prévention active. Vous pouvez vous dire « Ok, je vais manger le plus lentement possible, et ce malgré le fait que je mange de la pizza ». 20 minutes pour manger, pizza ou pas, c’est excellent pour contrôler son apport calorique, écouter les signaux de son corps (estomac, cerveau, etc.) et apprécier véritablement ce que l’on est en train de manger.

Retour sur ma soirée Pizza

Je vous propose un retour sur ma soirée pizza de ce samedi. Personnellement, j’ai dû manger deux assiettes, soit 2 parts, pour être bien avec une bonne sensation de satiété.

Dans ma première assiette il y avait un mélange de salades et de carottes râpées avec une part de pizza, de l’huile d’olive, du poivre, du basilic et de la menthe du jardin.

Dans la seconde assiette, celle que je vous présente en illustration (réalisée avec mes petites menottes), j’ai remplacé les carottes râpées par une pomme en quartier.

En guise de boisson, j’ai préféré boire un thé chaud à la fin du repas avec un mélange d’épices d’Inde franchement excellent, et légèrement piquant.

Les limites des Astuces

Les astuces que je vous présente ici ne doivent pas être détourné de leur but premier : celui de rendre une soirée pizza vivable nutritionnellement et acceptable sur le plan psychologique. Ces astuces ne doivent en aucun cas servir de prétexte pour manger des pizzas 2 ou 3 fois par semaine !

La pizza c’est pour plus de la moitié des glucides, avec un index glycémique modéré (49) et une faible densité nutritionnelle.

Par ailleurs, pour les afficionados des pizzas maison souvent beaucoup plus chargé en légumes et en accompagnement, les astuces présentées plus haut doivent être suivies de la même manière !

Erratum: il n’y a pas de « s » à environ dans ma photo d’illustration, mea culpa !

15 Commentaires

  1. giunela

    Puoi mangiare una pizza fatta con farina integrale e verdure grigliate, con una buona mozzarella di bufala ed un filo d’olio d’oliva extravergine. Naturalmente appena sfornata e non certo fredda.
    Magari con una buona birra !

  2. Ludovic

    Merci pour tes astuces, la pizza se mélange bien avec de la salade verte aussi ;)

  3. Milouin été

    Ah, mais je faisais déjà tout ça : chez nous la pizza, c’est maison ou du pizzaiolo italien, toujours avec de la salade verte et un fruit en dessert.

  4. Jean Croque

    La pizza c’est un tueur niveau calorique surtout si c’est une pizza américaine à pâte épaisse mais une pizza italienne faite dans les règles de l’art à pâte fine, ça passe bien si comme tu le dis on choisit les bon assortiments.

    Pour moi, on devrait se faire plaisir de temps en temps en considérant une part de pizza en remplacement du pain, ce qui revient mécaniquement à en manger moins !

    Quand à ce que tu dis au sujet de la vitesse du repas, c’est tellement vrai. Il faut manger lentement et mâcher. Je le sais mais j’ai pris malheureusement l’habitude manger trop vite. Mais je change.

  5. superlightman

    bien pour tout sauf pour les fruits en dessert en fin de repas, mieux vaut les prendrent en dehors ou avant,sauf si tu aimes les flatulences…;-)

  6. Helene

    Post d’actualite: j’ai justement mange une pizza hier soir (la premiere en plusieurs mois). Non seulement ca ne cale pas (fringale nocturne après) mais ca n’entretient pas non plus la vivacite et l’enthousiasme. J’avais prevu de la manger avec un chou fleur au four, mais comme le chou fleur a mis 45′ a cuire, et la pizza 12′, je ne le mangerai finalement que ce soir! La prochaine fois j’essaierai de la marier avec de la ratatouille fait maison, c’est pret en maxi 20 minutes meme si elle sort du congelateur.
    Manger de la pizza 2-3 fois par semaine, pour certains, c’est optimiste. Quand je vivais en coloc, j’ai connu des gens qui mangeaient de la pizza, des hamburgers et des panninis, avec des frites, midi et soir, et la plupart de mes collegues font aussi comme ca, sous pretexte qu’ils ont besoin de toutes leurs forces pour aller a la gym (1 a 2 heures par semaine, pas toutes les semaines!).

  7. Nathalie

    Merci pour tes articles !
    Juste un truc, les fruits c’est meilleur en dehors des repas car ils se digèrent dans l’intestin grêle et fermentent en attendant leur tour, de plus, ils font mauvais ménage avec nombre d’autres aliments.
    Sûr que les pizzas, c’est pas le top !

  8. Thigat

    Bonjour à tous !
    Alors grand amateur de cuisine comme vous le savez, donc je fait moi-même ma propre pâte à pizza et avec de l’huile d’olive. Je fait différentes pizza, aux légumes, viande, fromage, je fait souvent des mélanges sur une seule pizzas. Par exemple viande haché (maison) et légumes (courgettes, tomates en rondelle épaisse). Je sale très peu, je préfère mettre des herbes de mon balcon, comme le thym, sauge, et romarin… et un peu d’huile piquante faite maison (huile d’olive et piment du jardin…)
    Alors faites vous plaisir avec une bonne pizzas maison, manger doucement dans une assiette et des couverts comme le dit notre ami jéremy…

  9. Helene

    Essaye pizza (coupee en petits morceaux comme recommande Jeremy) + tajine vegetarien (sans couscous) bien epice: ca se marie tres bien, et le tajine cale bien l’estomac :)

  10. kevin

    A oui il faut surtout garder son verre à coté de soi car généralement on à très soif après avoir mangé une pizza. Un peu de jus de citron dans un verre d’eau c’est pas mal aussi :)

  11. Romain du régime paléo

    Salut Jérémy,
    Astuce approuvée +1 !
    Pour ma part, j’aime bien privilégier une pizza sans gluten avec des ingrédients « pleins » et l’accompagner de salade paléo et compagnie.
    Romain

  12. Pingback: Quelques astuces pour manger des pizzas sans culpabiliser

  13. Acid

    J’ai essayé cette astuce et c’est vrai que ça passe mieux, plus sain. Je recommande.

  14. loli

    Cc jeremy :)
    J’aime ton humour lol c’est intelligemment bien expliqué mais moi la pizza fait des misères à mon ptit ventre :( et pourtant j’adore ça. L’acidité de la tomate ça le fait pas :(

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *