Le Cholestérol selon Arté: un grand Bluff qui passe très mal !

statines-cholesterol-arte-cardiovasculaires-lorgeril

Avec plus 1,4 million de téléspectateurs, le documentaire d’Arté sur la supercherie du cholestérol et des statines, ces médicaments censés diminuer la mortalité par accident cardiovasculaire, a fait grand bruit.

Grand bruit, c’est le moins qu’on puisse dire. Très rapidement après la diffusion du documentaire, de nombreuses sociétés savantes, sites internet, associations diverses et variées ont pris position et ont flingué la théorie complotiste défendue par Arté. Rien que ça !

Pour ces personnes et ces institutions-là, les statines sont efficaces pour lutter contre les maladies cardiovasculaires, en faisant chuter le « mauvais cholestérol », notre grand coupable, et toutes les personnes, professionnels de la santé, ministres, péquenauds du coin qui le remettent en question sont des complotistes, des illuminés du ciboulot, des magouilleurs de première !

Les arguments contre Arté, pour les statines

Mais c’est quoi les arguments avancés par nos prostatines ? Il y en a trois, principalement.

  1. Une étude publiée très récemment dans le Lancet fait une synthèse des bienfaits des statines, largement mis en avant, avec peu d’effets secondaires et qui auraient été surestimés par les contradicteurs.
  2. Les polémiques déclenchées par les docteurs Even, de Lorgeril ou encore par Arté seraient responsables d’un arrêt important des traitements par statine, engendrant une véritable crise sanitaire, avec des milliers de morts à la clé. Oui, des milliers. Entre 1.500 et 3.000 en Australie, 2.000 et 6.000 au Royaume-Uni et même jusqu’à 10.000 morts en France !
  3. Finalement, certains internautes très avisés estiment que le Dr Michel de Lorgeril, largement impliqué dans cette défiance grandissante vis à vis des statines, est plombé de conflits d’intérêts… avec des vignobles et des compléments alimentaires pour la santé du coeur.

Alors tout ça est excitant. On va détailler ces points, et vous allez voir qu’on se fout bien de notre gueule, et ce n’est pas forcément Arté le coupable…

LA méta-analyse, LA synthèse, LA preuve qui atteste du pouvoir des statines !

C’est l’AFIS (association française pour l’information scientifique, qui démolit la pseudoscience attention) qui le dit, le Lancet « vient de publier une vaste méta-analyse qui confirme de façon très nette le bénéfice des statines« .

Alors cette étude c’est un mastodonte scientifique. 30 pages, plus de 300 références, des recommandations claires, beaucoup de travail, beaucoup d’investissement, beaucoup de collaborateurs, et beaucoup de conflits d’intérêts. Pardon, quoi ?

Étrangement, il y a pas mal de publications scientifiques (ici, , ou encore ici), de rapports, ou d’ouvrages grand public indépendants qui ne trouvent pas que les statines soient si bénéfiques que ça, et en plus avec des effets indésirables graves et plutôt fréquents… mais passons !

Revenons à cette puissante étude écrite par 28 auteurs qui défendent la prescription, jugée abusive et dangereuse par certains, des statines. Sur ces 28 auteurs, cinq d’entre eux sont exempts de tout conflit d’intérêts avec des sociétés pharmaceutiques qui commercialisent des statines.

En revanche, si un seul reste mystérieux sans indication, les 22 autres entretiennent des liens étroits, et parfois très fort, avec l’industrie pharmaceutique. C’est bien simple, sur les 22 auteurs non indépendants donc, ils ont presque tous reçu des fonds de la part des plus grandes compagnies pharmaceutiques qui gagnent de l’argent avec les statines.

Sur ces 22 auteurs, au moins 10 sont des consultants, des conférenciers ou carrément membre des comités de conseils de ces mêmes sociétés, avec le gros lot pour quatre d’entre eux qui détiennent des brevets ou des actions dans des sociétés qui commercialisent des statines. Le comble du conflit d’intérêts.

Dans ma jeune carrière de chieur professionnel, j’ai rarement vu une publication aussi minée par les conflits d’intérêts, et qui fait malheureusement fi des études indépendantes qui calment un peu les ardeurs de nos consultants adorés…

Une publication directement soutenue par les firmes pharmaceutiques

Attention, on rentre dans du lourd là… En fait, cette étude n’est qu’un vaste copié-collé d’anciennes méta-analyses du même acabit, autant sur la faiblesse de la rigueur scientifique que sur l’énormité des conflits d’intérêts, exactement comme le dénonce le Pr Even.

Cette étude, comme toutes les précédentes qui ont été publiées en 2005, 2008, 2010, 2012, 2015, sont toutes sous la houppette du fameux Clinical Trial Service Unit (CTSU) d’Oxford, lui-même financé par de nombreuses firmes pharmaceutiques, comme Abbott, AstraZeneca, Bayer, GlaxoSmithKline, Merck, Novartis, Pfizer, Roche ou encore Schering.

Le CTSU a mis au monde un vilain petit bébé, le CTTC ou le Cholesterol Treatment Trialist’s Collaboration, à l’origine de toutes les précédentes études dont je vous ai parlé. Un organisme qui est de facto lié à l’industrie de la statine, peu regardant sur l’indépendance des études ou sur les demandes d’autres chercheurs pour accéder aux données stratégiques des patients.

Le seul paragraphe sur les bienfaits des statines de la publication du Lancet fait référence uniquement aux travaux du CTTC, comme de par hasard…

lancet-cholesterol-cttc-ctsu-oxford

Selon le Pr Even, le CTSU reçoit des « centaines de millions des compagnies produisant les statines« , avec par exemple, pour la seule étude REVEAL, plus de « 140 millions de dollars.« 

Finalement, cette étude publiée dans le Lancet, comme tous les autres diablotins, ne serait qu’un écran de fumée scientifique lancé par les fabricants de statines pour sauver les meubles, tant qu’il en reste encore.

La suite de l’article va nous confirmer tout ça… Le meilleur arrive !

Des milliers de morts après l’arrêt des statines !

Toujours d’après nos éminents spécialistes du système cardiovasculaire (ou pas) payés par l’industrie pharmaceutique, les polémiques successives sur les statines auraient entraîné l’arrêt du traitement par de nombreux patients, dans plusieurs pays, et notamment en France !

Et nos spécialistes nous mettent en garde depuis des années sur la surmortalité par accident cardiovasculaire qui va toucher toutes les personnes qui arrêtent leur traitement. Les responsables ? Les polémistes, les émérites docteurs de Lorgeril et Even, et moi-même avec ma modeste implication (comment il se la pète !)

graphe-mortalite-france-uk

(mortalité par accident cardiovasculaire, standardisée pour 100.000 personnes)

Une surmortalité en France ?

Pour la France, des auteurs ont estimé que les polémiques sur le cholestérol et les statines seraient susceptibles d’entraîner la mort en 2013 de 11.000 personnes !

Ça fait froid dans le dos, un patient qui lit ça reprendra vite fait bien fait son cacheton, et on jette à la poubelle son livre signé de la plume d’Even ou de Lorgeril !

Ah moins que… ça ne soit que des foutaises ? Que disent les chiffres officiels de l’INSEE ?

Si vous regardez bien la courbe de mortalité en France standardisée pour 100.000 habitants, on voit plutôt bien qu’en 2013, il n’y a pas eu de catastrophe sanitaire à cause des polémiques ! On observe même une baisse, exactement comme le démontre le chercheur au CNRS Michel de Lorgeril sur son blog éponyme.

Autrement dit, nos chercheurs, médecins, consultants, ou actionnaires de sociétés pharmaceutiques qui commercialisent des statines se prennent une belle claque française… et anglaise !

Une surmortalité au Royaume-Uni ?

C’est le même constat pour les chiffres officiels au Royaume-Uni: en 2013, il n’y a pas eu de surmortalité estimée au maximum à 6.000 cas à cause des polémiques sur les statines.

Comme en France, la mortalité BAISSE.

Pour l’Australie, malheureusement nous n’avons pas encore les chiffres pour 2013, mais les chiffres de 2012 laissent à penser que nous allons une nouvelle fois mettre une bonne claque australienne à cette hypothèse dramatique !

Mais Michel, t’es pas blanc comme neige non plus !

Pour terminer ce billet sur la polémique qui n’en finira pas sur le cholestérol, un peu de folklore avec une enquête sur le docteur, le chercheur, l’écrivain, et le blogueur !

michel-lorgeril-cnrs-cholesterol-arteSur ma page Facebook, un internaute m’a balancé un pavé comme quoi M. de Lorgeril aurait un intérêt a flinguer les statines et le cholestérol, puisque de l’autre côté il vante les bienfaits de l’alimentation méditerranéenne, donc du vin, de l’huile, des oméga-3… Et oh merde, le docteur de Lorgeril aurait un vignoble du même nom (biiiim !) et aurait, toujours selon cet internaute, créé un complément alimentaire riche en oméga-3 pour lutter contre les maladies cardiovasculaires (re biiiim !)

J’ai trouvé l’info surprenante, et j’ai décidé d’enquête bien rapidement sur ce sujet en demandant aux principaux intéressés…

J’ai donc questionné Michel de Lorgeril sur les deux points, ainsi que le vignoble et la société qui commercialise le complément alimentaire.

Ho le bon vin !

Pour le vignoble, les deux protagonistes tombent d’accord: ils ne se connaissent même pas ! Miren de Lorgeril m’a répondu, et me confirme que Michel « est un cousin très éloigné qui n’a aucun lien avec [leur] entreprise]« .

Même refrain du côté de M. de Lorgeril, on laisse tomber le coup du vignoble, 1-0 pour Michel !

Et pour le complément alimentaire ?

Sur le site d’Isodis Natura, il est bien écrit que M. de Lorgeril aurait mis au point la formule du complément alimentaire Cardiom3. Après avoir questionné le docteur, il me précise qu’il ignorait que ce produit était encore en vente et m’invite à contacter les fabricants pour savoir combien il touche, précisant qu’il n’avait donné qu’un « avis » sur la formule.

J’ai donc contacté la fameuse société, et c’est Agnès en charge de la communication de la boîte qui me confirme bien que le produit n’est plus commercialisé. Elle n’a pas réellement répondu à ma question, mais tout porte à croire que notre docteur ne touchait rien, et aujourd’hui, cette hypothèse ne serait même plus envisageable !

Force est de constater que… 2-0 pour Michel de Lorgeril ! On confirme donc avec enthousiasme que le docteur est bien réellement indépendant aussi bien de l’industrie pharmaceutique que d’un vignoble ou d’une société d’huile d’olive et qu’il vaudrait mieux l’attaquer sur son terrain, ses publications et ses ouvrages. Ce sera mieux pour vous !

On reviendra bientôt sur le « French Paradox », également remis en cause par certains, mais vous, vous en pensez quoi de tout ça ?

8 Commentaires

  1. Jeff

    J’ai une alimentation composée à 60% environ de graisses, essentiellement saturées, et je rajoute encore 3 jaunes d’œuf (en poudre) pour faire le compte. Résultat : un ration LDL Sur HDL proche de 1, le HDL lui même supérieur à 1g/l (mon médecin n’a jamais vu ça), et des triglycérides sous les 0,5g, le tout à 50 balais.
    Plus que Lorgeril, lisez Paul Jaminet (uniquement en anglais, hélas), c’est lui et les Paléo type Sisson qui sont dans le vrai.
    Des produits non transformés + Beaucoup de gras, des gludices en quantité modérée (mais suppression des céréales et légumineuses), des protéines sans exces, du sport intense et fréquent mais avec séances trés courtes, et du jeune intermittent = santé et jeunesse pour longtemps.

    Et bravo pour le blog, au passage ;o)

  2. Berti

    Merci pour vos articles,
    L’industrie pharmaceutique est une véritable mafia, plus de doute maintenant.
    Bref, je dirais que rien ne vaut une bonne soupe d’ortie!
    Du coup je vous présente ma chanson sur l’ortie, une plante extra-ordinaire:
    http://soundcloud.com/bertivox/viva-lortie/s-ahY2f
    Cdt

  3. Wilfried

    Encore un super article bien ficelé… BRAVO ! Nos grand-parents, nos arrières grand-parents, etc. ne se souciaient pas du cholestérol. La Nature est trop bien faite pour que l’humain ai besoin de statine pour vivre vieux. Comme toujours, il faut soigner la CAUSE et pas la CONSÉQUENCE. Un bon style de vie, basé sur une alimentation saine de type méditerranéenne et faire de l’activité physique voilà le secret de longévité…

    Et les centenaires d’Okinawa seront d’accord avec moi :)

    Ha on me dit que le régime méditerranéenne n’est pas brevetable ? Arf, c’est embêtant ça :-p

  4. Piney

    Je pense que le documentaire fait avancer la réflexion mais ne la clôture pas. Quant est il de l’utilité des statines sur les malades cardiaques, et notamment ceux porteurs de stens?

    1. Anais

      Rien. Les statines ne servent à rien et sont toxiques. Enfin si, elles servent: elles rapportent BEAUCOUP d’argent à certains. Lisez les livres de Michel de Lorgeril si le documentaire ne vous a pas éclairé, tout y est avec toutes les références scientifiques pour les sceptiques.

  5. Danielle

    Bonjour,
    merci pour cet excellent article.
    J’ai vu dernièrement ce reportage en replay, et je me suis demandée aussitôt ce qu’allaient répondre les sociétés Bigpharma.
    Je n’attendais aucune vérité venant d’eux, mais je ne pensais pas qu’ils puissent à ce point mentir pour tenter de gagner encore de l’argent sur les gens qu’ils rendent malades avec leurs poisons. Ces pauvres gens qui font confiance aux médicaments et à ceux qui les prescrivent sans se poser la question de la preuve d’efficacité ou des conflits d’intérêts.
    Alors, c’est à nous, les petits, à dire la vérité encore et encore à tous ceux qui sont autour de nous.
    Peut-on enregistrer et garder ce reportage, pour le diffuser en famille de temps en temps ? Ou bien existe-t-il un lien sur internet pour envoyer à ceux qui ont besoin de le regarder ?
    Bon courage pour continuer à diffuser des vérités qui font du bien.
    Dany

  6. Djouair

    La santé de ma belle mère n ‘a cessé de se dégrader avec la prise de statines …je l ‘ai a maintes reprises alerté sur les risques lié a la prise de ce médicaments et sur le fait qu ‘il existe des alternatives, mais les arguments de son médecin traitant ont été plus convaincants…
    Elle est décédé d ‘une crise cardiaque et n ‘avait que 64 ans…

  7. Lambert

    Suite à l’emission d’Arte (qui n’a fait que confirmé mes tres gros doutes), j’ai fait stoppé ses statines à mon pere de 80 ans ((je suis medecin généraliste, lui multioperé cardiaque, valves, stents, pontage coronarien)
    Depuis il est en tres grande forme, il me dits se sentir 1000 fois mieux, plus de vertiges , de fatigue, de douleurs. Je le trouve beaucoup plus alerte tant physiquement que psychiquement.
    Il a constaté les effets benefiques de l’arret des statines quelques jours apres seulement.
    Pour ce qui est de mon exercice pro, je fais stopper les statines dès que je peux, surtout chez lez personnes agées.
    À 80 ans et plus, on a le droit de vivre sans s’intoxiquer et sans peur que le cholesterol nous tue non?
    Merci pour cet article .
    Vivement lundi que je stoppe d’autres traitements non seulement inutiles mais surtout toxiques!!
    Nathalie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *