Alors que les cas de cancers explosent chez les chiens et les chats, l’alimentation industrielle est de plus en plus pointée du doigt.

© Ryan Stone | Unsplash

Les cancers ne passent pas inaperçus chez nos animaux de compagnie. On les ressent de plus en plus fréquents, de plus en plus foudroyants, et ils laissent les familles face au drame de la perte d’un être cher.

Cancer de la bouche, de la peau, des glandes mammaires ou encore des testicules…

Alors les tentatives pour comprendre les raisons fleurissent.

  • Les polluants
  • La sélection des races
  • Les protections antipuces
  • La vulnérabilité avec l’âge
  • Les prédispositions génétiques
  • L’obésité et l’inflammation galopante
  • ou encore la dégradation de l’alimentation

Ils sont nombreux les facteurs qui pourraient avoir un lien et une incidence sur les cancers canins et félins.

Un domaine qui n’est malheureusement pas assez pris au sérieux ni documenté par des études dignes de ce nom.

Nous n’avons que des pistes, des indices laissés ci et là au grès des initiatives de certaines équipes de recherche.

Ce sujet affronte un énorme problème, avec l’impossible comparaison.

Il est aujourd’hui difficile de comparer l’incidence des cancers chez les chiens et les chats, car nous n’avions à l’époque pratiquement aucun registre, aucune donnée fiable et standardisée sur ces cancers.

On ignore par exemple la fréquence des cancers avant l’ère internationale de la nourriture industrielle à base de croquette ou de pâtée.

« Ce Poison Nommé Croquette » s’étoffe !

C’est dans ce contexte délicat que l’ouvrage de référence sur les croquettes et plus généralement sur l’alimentation des chiens et chats, s’étoffe d’un nouveau chapitre dédié à la cause des cancers.

  • Que peut-on en dire ?
  • Quels sont les facteurs les plus importants dans le risque de cancer ?
  • L’augmentation fulgurante de l’obésité n’est-elle pas dangereuse ?
  • Les croquettes et les boîtes humides peuvent-elles augmenter le risque de cancer ?

Vous allez découvrir dans ce nouveau chapitre comment les croquettes et les boîtes humides peuvent être d’importantes sources de stress oxydatif et d’inflammation pour l’organisme.

Nous remonterons la chaîne de fabrication de ces produits pour en extraire les composantes et montrer la présence de produits de glycation avancée qui s’accumulent inexorablement dans le corps de nos bêtes.

Une accumulation qui pose un risque sanitaire réel.

Des risques qui n’ont malheureusement pas bénéficié d’une suffisante attention de la communauté scientifique, du législateur et des fabricants de ces aliments industriels.

Toutes les réponses dans l’enquête édifiante Ce poison nommé croquette” !

Plus de 1000 références sont décortiquées pour vous, et vous aider à faire les meilleures choix.

Les secrets de l’industrie Pet Food y sont révélés, avec un guide complet sur le Barf pour vous aider à démarrer.

Cet article vous a plu ?

Inscrivez-vous gratuitement à la lettre d'information en rejoignant 10.000 autres abonnés ! Pour vous remercier de votre confiance, un guide complet sur le sucre et plusieurs enquêtes inédites (sur le sang, les dangers poêles, des crèmes solaires, etc.) vous seront offerts !

2 commentaires
  1. Bonjour, j’ai déjà acheté votre livre en numérique il y a quelques temps. Comment faire pour obtenir les mises à jour régulières ?
    Merci.

    Bien à vous,
    Joëlle Boudou

    1. Bonjour Joëlle,

      Merci de ce message. Je vous pris de bien vouloir me contacter par mail et vous donnez toutes les informations nécessaires pour la récupération des mises à jour !

      Au plaisir de vous lire.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Tous les commentaires sont soumis à modération à priori. En postant un avis, vous acceptez les CGU du site Dur à Avaler. Si votre avis ne respecte pas ces règles, il pourra être refusé sans explication. Les commentaires avec des liens hypertextes sont sujets à modération à priori. La partie commentaire d'un article réservé aux membres peut être accessible à tous, mais les commentaires des internautes non inscrits n'ont pas vocation à être publié. Merci d'émettre vos avis et opinions dans le respect et la courtoisie. La partie commentaire sera automatiquement fermé 30 jours après publication de l'article.