© Julia Topp | Unsplash

Prendre des extraits de curcuma pour lutter contre le covid-19 ? Voilà l’idée défendue par une équipe indienne, avec une étude moulée dans le « gold standard ». Enquête.


Le curcuma… c’est la célèbre racine originaire d’Asie qui parfume à merveille les plats, en les teintant de jaune, tout comme nos mains qui s’hasarderaient à les couper.

Cette racine que l’on utilise réduite en poudre fait partie intégrante de l’alimentation d’Asie, et notamment en Inde. Le curcuma entre dans la préparation du fameux carry ou curry dont le goût ne laisse pas indifférent. Chez nous aussi.

Au-delà des aspects culinaires, ce sont les propriétés médicinales du curcuma qui nous intéresse. Car le curcuma contient un principe actif très prisé : la curcumine.

C’est bien la curcumine que l’on drape de nombreux bienfaits sur la santé allant de l’effet anti-inflammatoire, anti-oxydant, antiviral, cardio et neuroprotecteur et j’en passe.

Le curcuma et sa molécule star, la curcumine, fait ainsi partie des remèdes de grand-mère surpuissants pour soulager les petites affections du quotidien.

Des rhumes, des angines, des maux de tête… Et pourquoi pas le Covid-19 ?

Ce serait logique.

  • Le SRAS-Cov-2 est un virus, le curcuma a des propriétés antivirales.
  • Le SRAS-Cov-2 emballe notre réponse inflammatoire, le curcuma est un anti-inflammatoire.
  • Le SRAS-Cov-2 peut ouvrir la porte à des infections bactériennes, et le curcuma a des propriétés antibactériennes.

C’est un candidat idéal sur le papier. Et nous avons justement des études sur ce sujet qui apportent des éléments réponses.

On va détailler ensemble les résultats d’une équipe indienne qui ont mené un travail selon le « Gold Standard » en médecine, avec un essai randomisé, contrôlé en double aveugle (1).

La curcumine qui terrasse le covid-19

Prendre des extraits de curcuma pour lutter contre le covid-19 ? Voilà l’idée défendue par une équipe indienne, avec une étude moulée dans le « gold standard ». Enquête.

Le curcuma… c'est la célèbre racine originaire d’Asie qui parfume à merveille les plats, en les teintant de jaune, tout comme nos mains qui s’hasarderaient à les couper.

Cette racine que l’on utilise réduite en poudre fait partie intégrante de l’alimentation d’Asie, et notamment en Inde. Le curcuma entre dans la préparation du fameux carry ou curry . . .

La suite de ce contenu est réservée aux membres.

Abonnez-vous pour découvrir les enquêtes inédites et soutenir un site d'information 100% indépendant. Des articles et analyses qui changent la vie.

Pour les membres, remplissez le formulaire ci-dessous.

Cet article vous a plu ?

Inscrivez-vous gratuitement à la lettre d'information en rejoignant 10.000 autres abonnés ! Pour vous remercier de votre confiance, un guide complet sur le sucre et plusieurs enquêtes inédites (sur le sang, les dangers poêles, des crèmes solaires, etc.) vous seront offerts !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Tous les commentaires sont soumis à modération à priori. En postant un avis, vous acceptez les CGU du site Dur à Avaler. Si votre avis ne respecte pas ces règles, il pourra être refusé sans explication. Les commentaires avec des liens hypertextes sont sujets à modération à priori. La partie commentaire d'un article réservé aux membres peut être accessible à tous, mais les commentaires des internautes non inscrits n'ont pas vocation à être publié. Merci d'émettre vos avis et opinions dans le respect et la courtoisie. La partie commentaire sera automatiquement fermé 30 jours après publication de l'article.