Faut-il se faire une fameuse "pasta party" avant de faire un marathon ? Si vous êtes dans la réalisation classique d'une épreuve sportive, vous avez probablement dû entendre qu'il fallait impérativement manger des féculents en grande quantité avant la course pour faire le plein d'amidons, et de donc de réserves d'énergies. Pourtant, vous allez voir dans cet article que cela relève plus du mythe que d'autre chose. Oui nous avons suffisamment de réserves pour faire un marathon. Il y a des explications logiques et physiologiques derrière tout . . .

La suite de ce contenu est réservée aux membres.

Abonnez-vous pour découvrir les enquêtes inédites et soutenir un site d'information 100% indépendant. Des articles et analyses qui changent la vie.

Pour les membres, remplissez le formulaire ci-dessous.

Cet article vous a plu ?

Inscrivez-vous gratuitement à la lettre d'information en rejoignant 10.000 autres abonnés ! Pour vous remercier de votre confiance, un guide complet sur le sucre et plusieurs enquêtes inédites (sur le sang, les dangers poêles, des crèmes solaires, etc.) vous seront offerts !