Booster son Système Immunitaire avec 3 jours de jeûne : le récit de Romain

jeune-ventre-systeme-immunitaire-hypoglycemie

Un esprit sain dans un corps

Faire du sport régulièrement, et sans forcément se détruire les genoux à la course à pied ; manger ‘healthy’ ou une majorité de végétaux (de saison et bio de préférence) ; et faire des jeûnes occasionnellement sont des comportements qui mettent toutes les chances de votre côté pour rester en bonne santé, ou bien le devenir.

Nul besoin de revenir sur les bienfaits d’une alimentation équilibré, avec peu de sucres transformés, peu de produits industriels (sodas, plats préparés, nouilles chinoises), avec une majorité de produits naturels.

Nul besoin également de prouver les bienfaits d’une activité physique régulière, car la science sait maintenant que rester assis, ou sédentaire de manière générale, tue et tue énormément. Au passage juste un conseil pour vous, essayer de bosser debout sur le plan de travail une heure ou deux par jour.

Finalement, je n’ai nul besoin de vous prouver les bienfaits d’un jeûne intermittent sur la santé, mais si certains se demandent encore où sont les preuves scientifiques, et bien voici les principaux articles sur le sujet :

Mais voilà. Tout le monde ne jeûne pas. Tout le monde ne mange pas sainement. Et tout le monde ne fait pas une activité physique régulière toutes les semaines.

La réalité se place plutôt à l’interface de tout cela. Un peu de malbouffe, pas trop de sport ; ou bien beaucoup de sport et beaucoup de malbouffe. Toutes les combinaisons sont possibles !

Lesquelles sont les meilleures ? Lesquelles sont les pires ? J’en sais rien et ce n’est pas spécialement la science qui vous dira exactement combien de frites manger par jour pour être en forme. Mais on peut s’y rapprocher.

Le plus intéressant, ce sont les retours d’expériences de ce genre de mélange entre comportements sains et malsains, si je polarise à l’extrême.

C’est pour cette raison que je partage avec vous le retour d’expérience de Romain, un ami basé en Nouvelle-Calédonie sur une expérience unique qu’il a réalisé il y a peu.

3 jours de jeûne pour Romain

On va dire que Romain se place dans le commun de l’alimentation occidentale, et je pense qu’il sera d’accord avec moi. Quand il me raconte ce qu’il mange de manière général, c’est principalement des pâtes, des produits transformés, des pizzas, chips, sodas, des fast-food et compagnie.

Romain fait en réalité partie des personnes que j’aimerais pousser le plus possible à changer sensiblement d’alimentation, vers plus de végétaux et moins de fast-food.

Mais le plus surprenant, c’est que Romain a réalisé il y a quelque temps un jeûne de 3 jours pour tenter de booster son système immunitaire, sans pour autant changer son alimentation.

Retour d’expérience.

L’interview de Romain

Q1 : Salut Romain, j’aimerais que tu te présentes rapidement aux lecteurs du blog. Quel âge as-tu ? Comment manges-tu la plupart du temps ? 

Bonjour à tous, voilà je m’appelle Romain, je pense que tout le monde l’aura compris, je viens de passer le cap des 34 ans, je suis commercial dans une société informatique. J’ai une alimentation plus que douteuse mais en même temps relativement minimaliste je dirais.

Mon régime est réglé comme une horloge toutes les 7 heures est essentiellement composé de fromage râpé accompagné de pâtes en sauces, elles-mêmes accompagnées d’un steak haché ou de saucisses ^^

Hahaha ! Pour mon âge je vous avouerais que parfois j’ai un peu honte, sauf par-contre de ma carbo qui est de très très loin la meilleur du monde ^^. [ndlr, je ne l’ai jamais goûté, impossible de confirmer ! : p]

Cependant, afin de rééquilibrer ce régime de Studentfoodporn, appelez-le comme vous le voudrez, tout au long de ma semaine je ne consomme que de l’eau ou des cafés entre les repas, je ne grignote « jamais ».

Quand arrive le week-end ou les quelques regroupements entres amis dans la semaine, j’ai des soirées plutôt sévèrement arrosées (^^) ou je pars malheureusement dans l’excès en terme de consommation de boissons alcoolisées accompagnées de sodas dont je ne citerai pas les noms (Coca cola, pepsi et autre red bull !!!)

Toute fois, j’insiste sur le fait que vous ne trouverez dans aucun de mes placards ni frigo des sodas ou autre même des chips, car je m’évite toute tentation à ce niveau-là dans ma grotte, car un saucisson entier ou autre paquet de chips (voir camembert) ont une durée de vie plus que réduite une fois passé le seuil de ma porte … enfin parfois ils ne le passent même pas…

Je mesure 1,81 je pèse environ 80 kilos je crois et je suis un ex fumeur de 19 ans à 30 ans pile poils, enfin je ne pratique pas de sport régulier, si ce n’est le lever de coude !

Q2 : Comment t’es venu l’idée de faire un jeûne de 3 jours ? Et surtout pourquoi tu voulais en faire un ?

33 ans l’âge du Christ je voulais terminer cette année, que j’ai symboliquement appelé mon année de résurrection oulala que c’est original, autant sur le plan professionnel, que moral et je voulais un accompagnement physique.

J’ai aussi lut rapidement sur les forums que le jeûne de 3 jours relançait le système immunitaire et forcerait les cellules souches à recréer des nouvelles cellules immunitaires toutes fraîches afin de se débarrasser de cellules ou corps étranger inutiles dans l’organisme.

Le jeûne aurait des vertus qui seraient utilisé dans les cures contre le cancer et qui donnerait des résultats étonnant…. Et deux dernières choses, j’ai aussi une peau encore sujette à l’acné à mon âge sur le torse et je n’arrive pas à m’en débarrasser depuis des années, allergie au gluten ?!? Je n’en sais rien … et pour finir ça faisait deux semaines que je traînais une espèce de grippe que tout le monde a et je voulais voir si ça allait m’aider à m’en débarrasser plus vite.

Q3 : J’imagine que tu avais certains préjugés et idées reçues sur le jeûne, peux-tu nous en parler ?

Je n’avais pas plus d’idées reçues que de me dire :

Est-ce que je peux survivre  3 jours sans manger???

On passe notre vie à bouffer bouffer bouffer, et l’idée de ne pas manger pendant des jours était pour ma part parfaitement inconcevable… Alors que c’est chose courante dans le règne animale !

Et je pense que pour bien vieillir, il faut bien mais peu s’alimenter car trop bouffer c’est toxique, tout comme le sport, il ne faut pas en faire trop non plus, prenons exemple sur les tortues !

Q4 : Personnellement, je trouve ça incroyablement courageux de commencer pour la première fois par un jeûne de 3 jours. En général je conseille de commencer par 16h de jeûne et d’augmenter progressivement. Peux-tu nous raconter en détail comment ce sont passé ces 3 jours ? As-tu fait une préparation avant (alimentation, psychologique) et qu’as-tu mangé après ?

Tout d’abord merci mais à mon sens, il n’est pas question particulièrement de courage mais de détermination :)

Alors je me suis préparé durant l’apéro le vendredi soir ou je me suis fait une bonne plâtré de pâtes avec une dernière bière vers 22h.

Ce n’est que le lundi à 14h30 que j’ai pris un probiotique (Bion 3) et j’ai brisé mon jeûne avec une barquette de frites à partir de 18h30, pour enchaîner avec une boisson alcoolisée à base de Wishky à 19h, pour finalement terminer cette journée avec une pizza entière pour mon anniversaire !

Je n’ai jamais dit que j’allais changer mes habitudes alimentaires ! Ah si oups (^^) !

La psychologie autour du jeûne est la même que la détermination que l’on peut avoir lors de tentative d’arrêt de la cigarette.

C’est donc un sevrage d’une drogue car nous sommes drogué à la bouffe, c’est donc très sain pour l’esprit, c’est un acte de contrôle de soi qui procure une sensation de satisfaction lorsque vous constaterez que vous pouvez garder le contrôle de vos désirs et notamment les plus instinctifs

Il faut apprendre à se priver parfois !

Pour vous raconter brièvement les étapes, je pense qu’il est bien de commencer le jeûne par une nuit, ça permet de casser directement le sentiment de faim que l’on ne ressent pas au lever et qui ne se réactive que si vous stimulez votre envie, enfin cela est mon cas.

Les premières 24h sont passées comme une lettre à la poste… Le premier jour on est bien, vous ne remarquerez rien de spécial sauf que vous vous êtes transformé en vrai bonbonne d’eau ! Je n’ai pas bu d’eau minérale mais par contre je buvais de l’eau très régulièrement…

La 2eme nuit se passe plutôt bien mais certains effets commencent à se ressentir pendant la nuit, mon nez qui habituellement est tout le temps bouché, c’est progressivement complètement dégagé.

2ème jour, le réveille des sens !

Bien évidement vous vous levez et aller prendre un bon verre d’eau matinal avec une urine très sombre signe que vous éliminez bien (^^)

Vous vous sentez léger, pas plus fatigué que n’importe quel matin brumeux, et vos sens vont être exacerbés toute la journée comme si votre chasseur intérieur venait de se réveiller !

Odorat X2 , cerveau super attentif, vous avez une sorte de second souffle qui se met en route, je dirais, pensez toujours à boire régulièrement, vos lèvres vont peut-être un peu se flétrir pendant la journée mais rien de plus !

On se pose des milliards de question normalement à ce stade vous auriez dû avoir ces fameuses crises d’hypoglycémies… Rien du tout !

Ou bien tomber dans les pommes… Foutaise ! Tout va bien et vous avez la patate. Vous vous rendez compte que votre corps encaisse très bien mais n’allez pas non plus faire un footing, enfin je n’ai pas essayé et je déteste courir :) !!

Vous pouvez faire ce que vous voulez, en l’occurrence je suis sorti dans un bar boire des pintes d’eau et voir des amis qui ont essayé de me faire boire et manger des cacahuètes (rho les vilains) !!

Lorsque vous faites ce genre de démarche, privez-vous juste de la bouffe mais pas du reste car cela rendrait le concept encore plus contraignant ! [ndlr, mais surtout dangereux car il faut boire durant le jeûne !] Faite juste attention  car votre corps produit de l’énergie plus doucement !

3eme nuit !! Cette nuit-là était un peu plus agitée à cause de l’excitation du corps.

Pendant cette nuit, le corps va démarrer le processus de chauffe comme je l’avais lu : votre corps active enfin ce fameux mécanisme immunitaire, votre température corporelle est maintenue un poil plus élevée sans avoir les symptômes d’une maladie. C’est un sentiment un peu étrange mais vous sentez des changements internes !

Le 3ème jour, les yeux commencent à piquer et on a le sentiment d’avoir les nerfs de la peau très sensibles !

Là j’ai compris ce que je ressentais, c’était les mêmes symptômes que l’arrêt de la cigarette : on est complètement accro à la bouffe et votre corps vous le fait savoir même si j’ai du gras en stock pour survivre je ne sais combien de jours  !

Pas de panique, bien que l’on fasse attention à ses déplacements, on bouge plus doucement, on peut faire tout ce qu’on veut, mais j’ai eu peur de faire des malaises en voiture.

Je suis allé à la plage en … voiture et j’avais aussi un peu peur du soleil mais je me suis dit que ça devrait aller ! (^^)

Q5 : Depuis que tu as fait ce jeûne de 3 jours, quels sont les bienfaits que tu en as retiré ?

Je me sens beaucoup plus éveillé, mon corps se fatigue beaucoup moins vite qu’avant !

J’ai guéri de ma grippe seulement deux jours suivant le retour à mon alimentation de type malbouffe [‘studenfoodporn’, selon les termes de Romain]

Je continue de prendre des compléments Bion3 qui je pense ont eu beaucoup plus d’effets grâce au jeûne, ma peau est également moins abimées, et je pense avoir eu une mycose du pied qui s’en est allée…

Globalement tout va mieux, et je sais que ce ne sont pas mes compléments alimentaires qui ont fait ça car j’ai déjà fait de nombreuses cures par le passé et ça n’a jamais eu autant d’effet.

Q6 : Penses-tu que tu vas réitérer l’opération ? Rallonger la durée ? Ou bien commencer à améliorer en même temps ton alimentation ?

Je pense que le jeûne est véritablement efficace sous cette forme car la réaction immunitaire qui nettoie l’organisme est vraiment intéressante.

Tu m’excuseras mais je reste sceptique sur l’utilité du jeune de 24h, peut-être à la rigueur pour apprendre à se priver de nourriture !

Après certaines personnes n’en ont pas besoin, mais moi si !

Je pense réitérer l’opération régulièrement : deux fois par ans me semblent juste ou une fois par trimestre, mais ce n’est pas simple de trouver 3 jours consécutifs pour être relativement au calme.

Enfin, je renouvellerais bien l’expérience en prévenant mon entourage afin d’éviter tout problème…

Q7 : Finalement, que retires-tu de ton expérience de jeûne ? Aurais-tu des conseils à donner aux personnes qui se trouvent dans une situation comme la tienne, et qui sont probablement les plus nombreux dans nos sociétés occidentales ?

Je dirais apprenez à désapprendre et ayez foi en vos capacités :) tel est l’enseignement de Yoda dans Star Wars haha

Bien que je sois avec la médecine occidentale et toutes les recherches qui vont dans le sens des médicaments (comme des vaccins), on se rends compte que cette médecine seule ne suffit pas, et qu’il faut la coupler avec des méthodes naturelles pour se maintenir en très bonne santé.

Attention de ne pas trop vous user à faire trop de sport, ne mangez pas trop et essayez de manger bien comme tu le préconise Jérémy (j’ai d’ailleurs encore beaucoup à faire dans ce domaine :)

Très sincèrement, j’ai vraiment l’impression que ce jeûne m’a plus que requinqué que tout ce que j’ai pu essayer auparavant ! Alors faites-en un en prenant toutes les précautions mentales nécessaires pour vous rassurer et en prévenant votre entourage, qui vous administrera un verre d’eau avec du sucre, si vous avez le moindre pépin énergétique (^^) mais cela n’arrivera pas !

Ou si cela arrive cela ne sera que le fruit ‘non sucré’ de votre imagination, quel paradoxe (^^). N’oubliez pas que c’est vous qui êtes aux commandes de votre corps.

J’ai comme eu l’impression que pendant cette expérience mon corps était ravi de cette petite pause et il me l’a bien rendu :).

Conclusions

J’ai volontairement laissé le style d’écriture particulier de Romain, qui s’exprime avec beaucoup d’humour et de franc-parler. Les opinions de Romain sur le jeûne peuvent être débattues sur le blog, mais son expérience doit avant tout chose servir les lecteurs curieux de ces jeûnes, et de conforter les jeûneurs sur cette voie, plus que royale.

Merci Romain pour tes réponses, j’espère que tu vas continuer sur la voie du jeûne mais que tu te pencheras également sur le côté alimentation de ta vie. Bonne continuation à toi et merci pour ton temps.

46 Commentaires

  1. JB

    Le genre d’expérience qu’il faut tenter, sur une journée pour commencer.

    Avec tout ce qu’on nous raconte sur le jeûne, il est toujours surprenant de réaliser ses capacités sans manger… complètement à l’opposé des on-dit, comme le dit Jérémy.

    C’est pas dur !

  2. jibel

    Bonne expérience , Romain va t-il prendre conscience , aussi, qu’une alimentation équilibrée , suggérée par Jérémy , aurait probablement a long terme , les mêmes effets ? Vu son essais , ces « confidences  » sur son « régime malbouffe » les petits excès en tout genres , alcool fort + boisson a base de coca , défini dans son comportement un grand déséquilibre (rhume qui ne veut pas se guérir etc) alimentaire . Une bonne pris de conscience a se sujet lui serait d’un grand « secours »
    Attention ceci n’est pas une critique , juste une constatation……Des lors ou je ne suis pas complètement sevré des soi-disant petits plaisirs de la vie , bière et autres petits apéros , pour faire comme tout le monde . En plus , sachant ce que je pratique au niveau de la nourriture et d’une certaine philosophie 8-)
    Je suis moi-même tenté a essayer cette forme de jeune 8-) Je donnerais en temps voulu le résultat de ma propre expérience . Bon nouvel essais a Romain , bonne jeunée a tous 8-)

  3. Sylvie M

    Bonjour!
    Petite question:
    Je jeûne 24 à 36 heures par semaine et je mange HYPER sainement (bio, des tonnes de légumes…).
    Récemment j’ai voulu faire un jeûne de 48 heures, histoire de me préparer à faire un jeûne de 3 jours, et je n’ai pas réussi à tenir 48 heures. Au bout de 40 heures j’ai été prises de vertiges et je n’arrivais pas à tenir debout. J’ai donc rompu mon jeûne car je ne veux pas que jeûner devienne une expérience désagréable mais je ne comprends pas pourquoi je me suis sentie aussi faible.
    Si quelqu’un a des conseils ou une idée sur le pourquoi du comment, je suis preneuse.
    Merci :)

    1. nornahi

      Bonjour Sylvie,

      Je commence un jeûne aujourd’hui, que j’espère faire durer 6 ou 7 jours. J’en avais déjà suivi un durant 7 jours à titre d’expérience il y a 7 ou 8 ans. Mon amie -suivra ce deuxième jeûne sur la même période- avait voulu le faire avec moi, mais elle a dû s’interrompre au bout du troisième jour : en fait elle avait une forte carence en fer et ses réserves de cet élément étaient largement en-dessous de la normale. Elle a depuis retrouvé ses réserves en fer. Peut-être as-tu toi aussi une carence en un élément ou un autre. Des tests de laboratoire prescrits par ton généraliste pourraient te le révéler. Cela peut avoir également pour origine ton âge ou ta constitution. Cela peut être encore les conditions météo : un temps très orageux, une canicule ou encore le froid sont autant de conditions énergivores pour refroidir ou réchauffer la machine corporelle.
      Bonne recherche.

      1. Sylvie M

        Hey Nornahi!
        Merci pour ton commentaire! En effet j’ai une carence en fer. Je n’avais pas fait le rapprochement, mais maintenant que j’y pense c’est sans doute la raison qui explique tout.
        Je prends des suppléments depuis peu, je réessayerai dès que possible.
        Merci encore pour ta réponse :)

        1. jibel

          @Sylvie M,
          Bonjour , je vais tenter d’expliquer ce probleme de « carence » ,l’ayant moi-même experimenté il y a quelques 40 années …Quel joli mot que ce mot la : « carence » qui explique qu’en fait lors d’experience de jeune a +/- long terme ? que se passe t-il dans votre corps , quand vous changé radicalement et brutalement de forme de nourriture ou de plus de nourriture 8-( Ben , votre corps , composé de cellules qui ont de la mémoire, elles , de ce que vous avez ingurgité tout au long de votre vie , se voit privés de toutes les choses , bonne ou mauvaise , renacle et vous le font savoir :
           » comment on a plus droit aux bons alimants habituels, se disent les cellules , je vais te donner une bonne carence en fer , magnesium et autre , de cette façon tu va revenir a la nourriture d’avant , Non , mais !!  »
          Voila ce qu’est la carence , une fois que votre corps va s’habituer a votre experience de X jours de jeüne , cette carence d’elle même , disparaitra . Ce qui veut dire qu’en finale il ne faut pas faire de jeune « agressif » directement , a la sauvage…… Un jeûne ça se prepare doucement pour arriver a une plénitude lors de l’experience la plus longue 8-)

          1. Sylvie M

            Merci Jibel pour cette explication :)
            En ce qui me concerne je jeûne toutes les semaines donc je pensais être bien préparée.
            A priori les carences en fer sont fréquentes pour les femmes en âge de procréer, donc pas de quoi m’inquiéter :)

            1. Kat

              Attention tout de même pour les carences : il vaut mieux faire un petit bilan avant, pour être sûr qu’il ne s’agisse que quelque chose de passager. Pour le fer, je parle en connaissance de cause, je suis carrencée car je ne le fixe pas. Jamais. J’ai eu beau prendre tous les compléments alimentaires du monde depuis le tout début de mon adolescence, des médicaments, surveiller mon alimentation, tous le reste est sain, mais je ne fixe pas le fer. Régulièrement, mon médecin je faire essayer tel ou tel complément… pour capituler au bout de trois ou six mois d’essai. Je me connais, donc je sais qu’elle est ma faiblesse, du coup cela ne m’handicape pas tant que cela.

    2. Michaël

      Je n’ai aucune carence, sauf épisodiquement en magnésium, mais à chacun de mes jeûnes je prends des compléments alimentaires.

      Vitamines, magnésium, sels minéraux.

      Pour un jeûne court de 3-4 jours c’est normalement totalement inutile si vous êtes en bonne santé et que vous n’avez pas de carences.

      Pour un jeûne moyen ou long (>10 jours) je le fais toujours.

      My 2 pences on it…

    3. Léa

      En ayurvéda, on déconseille à certaines personnes les jeûnes, principalement celles qui ont une prédominance « vata ». Ce sont les personnes qui ne devraient pas s’essayer à des jeûnes trop longs (max 2-3 jours), ça les déséquilibre.
      Cherche un peu des tests ayurvédiques sur le net et vois si tu es plutôt de type vata, et si ça te parle :)

    4. sylvestre

      j’ai jeûné plusieurs fois la 1ere fois 8j (involontaire plus d’argent) la 2e sauté des repas, ensuite 3j, je n’ai jamais eu de vertige. Attention, de ne pas se raconter des histoires. C’est dans la t^te les vertiges. S’il ny a pas de problème de santé, le jeûne est salutaire, pour la paix intérieure. Il apprend à tenir dans la volonté, la determination. Il guérit. rajeunit nous rend plus sensible.

  4. Maie

    Je trouve le témoignage de Romain très intéressant.
    Je suis assidûment ton blog, Jérémy, que je trouve particulièrement riche depuis environ trois mois après la découverte du livre « Le jeûne, une nouvelle thérapie ».
    J’ai 41 ans et une petite puce de 4 ans. Depuis ma maternité, j’avais non seulement pris, et conservé, plusieurs kilos, mais j’ai également commencé à ressentir des douleurs récurrentes au niveau du dos, des cervicales (vilaine névralgie cervico-bracchiale), des genoux et chevilles. Ma vue est plus trouble aussi. Grosse fatique continuelle.
    Je ne cache pas avoir pris l’habitude de compenser ma fatigue par des soirées grignotage de produits sucrés et/ou salés qui me donnaient l’impression d’un plaisir et coup de fouet immédiat, mais me laissait après coup, vidée et dégoûtée. Je me sentais littéralement intoxiquée avec des brûlures d’estomac et autres sensations physiques désagréables.
    Depuis la découverte de ce livre et de ton blog, j’ai commencé à envisager le jeûne intermittent. Après un essai de quelques jours, j’ai abandonné par manque de volonté, par des habitudes trop encrées… Sans abandonner mon souhait de me rééduquer et de retrouver une meilleure forme.

    J’ai trouvé la volonté de m’y mettre, il y a trois semaines, en partant en vacances au Cambodge. Avec le calme, le repos, la chaleur, j’ai non seulement réussi à passer trois semaines en jeûnant 16h par jour, mais j’ai, par deux fois, poussé jusqu’à 36h sans problème.
    Je me sens mieux. J’ai dégonflé, perdu près de 4 kilos et rééduqué totalement mon alimentation. J’ai eu la chance de visiter le Cambodge hors des hôtels et restaurants pour touristes (si ce n’est trois jours où j’ai réussi sans souci à dire non aux gaufres et autres croissants dorés).

    Je démarre donc la quatrième semaine sans problème, mais avec la reprise du travail (9 à 10h devant un ordinateur et 2h de train de banlieue par jour). J’espère que ces trois semaines auront pu ancrer le « jeûne » comme une habitude. Que je ne craquerais pas. J’aimerais d’ailleurs aller plus loin et tenter l’expérience de Romain. Mais Est-ce compatible avec des journées de travail (à voir le vendredi suivi de deux jours de week-ends) ?

    Dans tous les cas, ce que j’ai réussi à faire depuis ces trois semaines, c’est en grande partie grâce à ton blog, Jérémy (et en petite partie, ma volonté « acharnée ») et aux témoignages et liens dont tu nous fais profiter.

    J’espère continuer sur cette voie, retrouver ma pleine forme pour rester une « jeune » maman alerte, profiter de ma famille et de la vie en bonne santé le plus longtemps possible.

    Merci pour tout ça, Jérémy.

    P.S : Il me reste également un grand chantier à mettre en branle, la cigarette.
    Petite question subsidiaire: je prends la pilule. En la prenant le matin, serait-elle suceptible de rompre les bienfaits du jeûne ? Merci d’avance, Jérémy

    1. nornahi

      Bonjour Maie,

      Je n’ai pas trop compris ce que tu entends par « jeûner pendant trois semaines 16h par jour ». Manges-tu les soir, comme les musulmans lors du ramadan ? Je ne sais pas si c’est très bon mais si c’est le cas alors ce n’est pas un véritable jeûne, juste une discipline de consommation alimentaire quotidienne.
      Pour t’apporter mon expérience personnelle, je dirais que faire un authentique jeûne (à l’eau uniquement !) de trois jours ne devrait pas t’empêcher de travailler devant un ordinateur 9h par jour. La perte énergétique n’est pas si grande, et de toutes façons le mode « jeûne » n’intervient véritablement qu’au bout de 2 à trois jours de privation de nourriture. Tu pourras cependant noter une petite baisse de régime dans ton travail au troisième jour du jeûne car le travail cérébral est souvent gourmand en sucres ; ou peut-être plus tôt si tu as l’habitude de manger beaucoup de sucres ou de chocolat : ça m’arrive quand je décide d’arrêter quelques jours de manger ce délice. Normalement, avec un peu de force de volonté, même si tu fais à manger à tes enfants, tu devrais résister à l’envie de manger qu’on appelle dans nos société « la faim ». La véritable faim n’intervient que lorsque ton corps a dévoré l’essentiel de tes réserves en graisses et autres tissus « superflus ». Et puis tu verras, c’est réjouissant d’avoir accompli ce qu’on prend d’ordinaire pour l’impossible. Un détail, cependant : reprends la nourriture doucement juste après la rupture du jeûne, sinon ton corps voudra reconstituer trop vite ses réserves : commence par un jus de fruits le matin, un potage à midi et pas plus qu’un plat de légumes cuits sans trop de graisse le soir. Les kilos perdus n’en reviendront que plus lentement.
      Enfin pour la cigarette, j’ai entendu beaucoup de bien de la méthode utilisée par l’Hypnose Ericksonienne qui ne nécessite que deux à trois séances et permet d’éviter de prendre ces cochonneries que sont les patches.
      Bon jeûne !

      1. Maie

        Désolée Nornahi, je me suis mal exprimée.
        Effectivement, je parlais du jeune intermittent quotidien qui a fait l’objet de plusieurs articles de Jérémy. Rien à voir effectivement avec le jeûne de Romain, mais je souhaitais m’exprimer sur mon expérience à ce niveau et remercier Jérémy sur l’ensemble de son blog.

        Je te remercie pour tes conseils sur le jeûne de 3 jours qui me conforte dans l’idée de le positionner sur la fin de semaine pour être plus facile à gérer.

        Concernant la cigarette, j’envisage déjà l’hypnose et vais me renseigner un peu plus sur l’Ericksonienne (j’ai déjà vaguement entendu parler de Milton Erickson).

        Merci beaucoup

  5. Michaël

    Je jeûne depuis un an au minimum 1 semaine tous les 2 mois.

    Je débute un jeûne de 31 jours en août, ce sera mon deuxième jeûne d’un mois complet.

    Je suis dispo pour une interview :)

    1. Audrey

      Haaaaaaaaaaaaaaaaa !!! Un jeûne de 30 jours !!! Ça me semble infaisable pour moi actuellement … :-) Ne pas manger 1 jour, ok ; 3 jours, ok mais 1 mois !! ?? Comment fais-tu ?

      1. Michaël

        Ah, désolé Audrey je n’avais pas vu ta question.

        Hé bien pour le jeûne de 30 jours (je l’ai rompu le 30 ème jour) en fait physiquement ça n’a pas été dur. J’ai eu tous les bienfaits habituels, et 3 effets désagréables.

        – Quelques mots de tête après plusieurs semaines parfois le soir. Pendant 1h à 4h. Mais c’est très léger ça ne m’a pas empêché de travailler.

        – Les genoux qui claquent. Ils ont claqué pendant encore 3 mois après le jeûne. Ça c’était chiant.

        – Quelques crampes. Facile de s’en débarrasser il suffit de prendre des sels minéraux et de boire de l’eau gazeuse. Ca a duré 1/2 journée maximum ^^

        Je prenais des vitamines tous les jours à partir de ~10 jours.
        Et je m’autorisai un ou deux thés avec une cuillère de miel par jour.

        Par contre, j’ai vu que dans mon entourage le jeûne semblait plus dur pour les autres.
        Je pense que c’est dû à la morphologie. Moi je suis carrément gros, et les amis autour de moi qui ont voulu essayer sont « normaux ».

        Cela dit, un autre ami qui fait 2 fois par an des jeûnes de 1 mois est normalement constitué (plutôt sportif même) et ne semble pas rencontrer ce genre de problèmes. Par contre il est en sous régime dés la deuxième semaine alors que moi je pète la forme pendant toute la durée du jeûne. Il rencontre aussi les effets de claquements des os, mais ça dure moins longtemps que moi.

        Voilà. Bon courage ! :)

  6. frankie

    C’est Jérémy qui m’a fait connaître le jeune intermittent et je le pratique depuis plus d’un an maintenant avec un réel bonheur (je me sens vraiment mieux). J’ai essayé 1 jeûne plus long mais au bout du 3ème jour j’ai dû arrêter car je me sentais vraiment trop faible (mon coeur battait de plus en plus doucement et j’avais souvent envie de dormir). Il faut dire que je n’ai pas vraiment de réserves (je mesure 1.76 m pour 62 kgs).
    Je me suis mise au sport : tous les matins 1/2 h de vélo (12 km minimum) et je mange bcp de fruits, de légumes crus, des graines, fruits secs et oléagineux. Très peu de viande (pas en semaine mais le WE). Plus aucun produit laitier, plus de gluten.
    Merci Jérémy !

  7. Aurelie

    Merci Jérémy de nous partager autant de récits de personnes qui ont vécu, avec leur gain d’énergie ou baisse et fatigues.
    Ce qui est important effectivement, c’est d’écouter son corps. Le moindre signal d’alerte du corps ou de l’esprit, c’est pour piloter en bonne cohérence entre les deux ;-)

    A propos, nous avons de nombreuses personnes, avec Ojade, qui pratiquent le jeune intermittent et qui boostent littéralement leur énergie.
    Cela me donne une idée : publier aussi sur mon blog, des vécus de personnes qui boostent leur énergie en ne buvant que de l’eau. Par exemple, je connais quelqu’un qui a tenu plus de 40 jours …. finalement, il a dû arrêté car cela « désociabilise » notamment lorsqu’on est le seul à ne pas manger à un repas de mariage, anniversaires, fêtes de famille, restau entre collègues.
    En résumé, un super gain d’énergie, de sacrés économies de budget … et une tranquillité d’esprit incroyable. Plus la peine de paniquer si les tomates ont attrapé le mildiou au potager. Just Ojade ;-)

    A propos, il y a 15 jours, j’ai testé ma première journée de jeûne : plutôt facile … je me sentais presque « coupable » de me sentir aussi bien et de regarder les autres « manger par faim/ par manque de sensation de satiété ».
    Allez je profite de cet été et de ces supers articles pour tester 3 jours … je vous tiendrai au courant ;-)

  8. xyz

    Article toujours aussi intéressant à lire. En parlant de système immunitaire, je suis tombée sur un reportage tv sur l’influence des parasites sur les allergies (moins de parasites, augmentation des allergies) aurais tu des info’ à ce sujet ?

  9. Miyuki

    Bonjour tout l’monde! Ce blog est une première pour moi. J’arrive depuis un courriel que je viens de recevoir ce matin du site PasseportSanté.ca qui me transmet un extrait de Jeremy avec un lien vers ici. J’adore! Je suis du genre francparler, alors vous comprenez pourquoi j’aime vous lire, tous.

    Bon qui suis-je ? Voilà. Je suis une femme de 64 ans mesurant 5 pieds et pesant 207 lbs. Oui, je suis obèse. Même que certains diraient « obèse morbide ». Pourtant, je suis plutôt en bonne santé. Sauf que je suis aux prises avec de l’arthrose dans les genoux, une « anthérolysthésis » dans la colonne entre L5 et S1 (2 vertèbres désalignées), je commence à ressentir les méfaits de l’arthrite dans les doigts et je suis réveillée la nuit par des crampes dans les mollets. Je prends une pilule pour ma thyroïde « à vie » (prescrite bien sûr), j’ai toujours du mucus dans la gorge qui change parfois ma voix et me fait tousser, début de cataracte, nez qui ne respire pas correctement et se bouche pendant le sommeil, d’où apnée du sommeil (je porte un masque CPAP), je commence à perdre l’équilibre, mais à part ça tout va bien. Le docteur me l’a dit : « Vous êtes en parfaite santé! » Alors, je ne m’en fais pas. Sauf que j’ai toujours été curieuse du pourquoi et du comment, du quand et du quoi, vous voyez ce que je veux dire. Parfois trop…. « Arrête de poser des questions! », qu’on m’a souvent suppliée.

    Comme beaucoup, ma vie a été jusqu’au 15 avril 2010, un petit enfer. Oh rien de grave, pas de maladies dégénératives (maintenant oui, dégénérescence dans la colonne vertébrale, d’après le radiologue, mais « maladie de la vieillesse » d’après un médecin), pas d’accidents, rien que ce qui relève de la « normale » (ici, vous pouvez rire). Dans tout ça, je crois que je suis un peu sarcastique…. Excusez-moi, mais c’est que j’ai un merveilleux sens de l’humour, d’ailleurs il m’a sauvé la vie dans mes « creux ».

    Un petit enfer, pcq je ne me suis pas vraiment préoccuppée de mon corps physique. Probablement pcq je me sentais étouffée par cette enveloppe que je considérais comme très restreignante. Depuis une enfance plus ou moins disfonctionnelle avec un père pédophile et une mère maniaco-dépressive, pas étonnant que je sois devenue dépendante de la bouffe, pour toutes sortes de raisons. Mon échappatoire: faire comme si…. Faire semblant d’être heureuse, faire semblant que je n’ai besoind de rien, etc. pas question de demander de l’aide. D’ailleurs je ne savais même pas que j’en avais besoin. D’habitudes en habitudes, de dépression méconnue à une autre, année après année, anxieuse sans en connaître l’existence et encore moins la cause, je suis devenue borderline, ou pour employer les termes médicaux « troubles de personnalité limite », pour ce que ça veut dire. Concrètement, j’en suis arrivée à la paranoïa avec dépression majeure. D’où ce fameux 15 avril 2010 où je lui ai sauté à la gorge avec toute la rage et les colères accumulées depuis presque 60 ans. Heureusement, ou malheureusement, ça dépend de quel côté on regarde ça, « elle » s’est sauvée en courant. Et c’est le fait de pouvoir m’observer après, pendant quelques secondes à peine (merci à ma curiosité), qui m’a définitivement réveillée. Cette collègue, je l’ai détestée pendant au moins 10 ans, en tolérant toujours, avec mon humour habituel, cynique parfois. Mais aujourd’hui, je lui dois la Vie. Je lui ai d’ailleurs transmis mes remerciements.

    Ouff!! Donc, ce « réveil » m’a beaucoup instruite sur la vie en général, sur la « réalité » quotidienne, sur mon énorme besoin d’aidesss. Et j’ai appelé à l’aide. Aujourd’hui, j’en connais un peu plus sur mon corps, la santé, les besoins de ma « machine corporelle » et ses mécanismes, sur « l’essence sans plomb » à lui fournir pour ne pas qu’elle s’enraille et le temps de repos au frais entre mes déplacements. Je peux remercier la Vie aujourd’hui de m’avoir tant appris. Je me remercie aussi parfois d’être aussi curieuse. Mais dieu! que j’ai la tête dure!!! (ici, vous pouvez rire encore).

    La Vie m’a gâtée. Oui, malgré tout, je sais que j’ai été privilégiée, choyée par la Vie. J’en remercie cette Force chaque soir et chaque matin, en riant. Et encore maintenant, ici, en lisant ce blog et certains articles, dont sur le jeûne, je ris de constater la synchronicité de mon cheminement. C’est que j’ai recommencé à cuisiner, bouffe que je tente de construire saine et bio. Je consulte souvent le site de SOS Cuisine pour des menus équilibrés à 1800 calories. Et je consulte beaucoup d’articles sur la nutrition. Que de contradictions!!! Même les soit-disants scientifiques, docteurs inclus quels qu’ils soient, se contredisent. Comment s’y retrouver??? Heureusement, il y en a qui donnent l’heure juste… je crois.

    Et parfois, je découvre des sites « magiques », comme ici. « Dur à avaler, des articles de santé pour s’informer et agir. » Exactement! M’informer et AGIR, surtout AGIR. Jeremy, tu es un amour!! J’aime tout de ton site. L’apparence, la navigation, les liens, le francparler des blogueurs, les sujets et le contenu bien sûr! Ça fait des heures que je le parcoure et je dois faire un gros effort de volonté pour cesser, mon estomac et mon cerveau m’envoient des signes de détresse…………

    Te gêne pas pour couper mon commentaire, je réalise qu’il est très long, voire pénible à lire pour certains, peut-être…. pas besoin de vous dire que j’ai aussi la jasette facile. Je vous quitte donc, pour l’instant, mais pas avant d’avoir ajouté ce site dans mes favoris. Et je vais confirmer mon courriel dans quelques minutes. Merci pour les cadeaux Jeremy! Super intéressant! Et bien d’accord avec ce qui se passe ici. (((((((( HUGGGSSS ))))))))

  10. Audrey

    Bonjour tout le monde,
    Hier, j’ai réalisé mon tout 1er jour de « jeûne » (pour être plus exacte, je dirais mon 1er « vrai jour de jeûne volontaire », car dans le passé, ayant connu des périodes d’anorexie, il m’arrivait fréquemment de manger très peu, voir rien du tout …)
    Pour tout vous dire, à l’heure où je vous « parle », mon jeûne n’est toujours pas rompu (pas faim, donc je le poursuis encore 1h ou 2 …)…
    Ce que j’ai ressenti, hier : une faim diffuse ( mais « tenable ») à partir de 12h30 et qui m’a accompagnée le restant de la journée … Ce matin, au réveil, plus faim du tout … (Qui dort dîne, dit-on …) …
    NB : je suis diététicienne (depuis peu) et titulaire également d’un master en psychologie clinique … Tout ceci, pour vous dire, qu’on peut être diét. ET très intéressé(e), par le jeûne … A moins que je sois davantage psy que diététicienne … C’est possible … ;-)
    Prochaine étape pour moi : un jeûne de 48 h, puis un de 72h …

  11. gribouille

    Si mon petit-déjeuner se résume à 2 ou 3 mugs de thé il m’est impossible de jeûner radicalement (en ai-je vraiment envie d’ailleurs ? pas sûr …) :
    je mesure 1 mètre 68 et pèse 42 kilos (au mieux !).
    Pourtant, normalement, je me nourris sans privation aucune
    (je me souviens de mes collègues infirmières mangeant des petits pots pour bébés
    pour calculer facilement le nombre de calories, écœurées de me voir manger sans prendre un gramme).
    Le poids a toujours été un problème pour moi : trop « mince » affirmaient mes médecins successifs, voire « trop maigre » ….
    Le stress, de fortes contrariétés me coupent l’appétit régulièrement.
    Récemment, après le décès d’un proche, boule au niveau de la gorge et de l’estomac :
    incapable de manger = je ne pesais plus que 38 kilos … et ne tenais plus debout !
    Malaises à répétition, aggravation de mes problèmes de tension labile et de tachycardie …
    Le jeûne, oui, pourquoi pas ? … mais encore faut-il être en bonne santé à la base
    me semble-t-il, non ?

    1. jibel

      @Gribouille,
      Suite a votre message dans « 101 façon de petit déjeuner », je suis tombé par hasard sur ce commentaire ci et mon impression, en vous lisant, est hélas la bonne….Faut faire attention Gribouille…… 1.68 pour 42 kg voire 38 c’est dangereux, il serait grand temps que vous vous nourrissiez de façon plus équilibré, cordialement 8-)

  12. gribouille

    @jibel
    16 heures et quelques chez moi ….
    j’ai faim ….
    peu m’importe l’heure, je vais cuisiner :
    poireaux, carottes, pommes de terre bio …
    et comme tout le monde se moque de moi quand je parle de millet (nourriture pour piaf)…
    m’en fous, je vais me faire un gratin !!
    bizarre …. « on » rigole de ma nourriture de piaf
    mais « on » me la réclame quand j’ai de la visite !
    va comprendre …

    1. jibel

      @Gribouille,
      Pas compliquer a comprendre, faut d’abord savoir ce qu’est le millet, que moi aussi je consomme en proportion pour accompagner mon riz complet et les légumes. On peut aussi en faire une crème mélangé avec de l’avoine par exemple…..ou du riz complet ou tout autre céréales c’est pas le choix qui manque et en voiture avec le mixer !!
      Donc le millet est une céréales ou assimilés telle qui, si vous ne le savez pas, est très « absorbeur » de liquides quels qu’ils soient. Justement conseillé pour les personnes en surpoids
      avec ce type de céréales ça ne m’étonne pas beaucoup que votre poids soit aussi taille de guêpe. Manifestement pour vous, je ne verrais pas une cure de jeune très appropriée, bon courage cordialement 8-)

  13. TAHRAOUI Med

    j’ai fait un jeûne dit thérapeutique qui m’a permis de perdre 35 kilos tout en faisant du vendredi une journée ouverte c’est a dire je mangeais tout ce bon me semblait.Je faisais beaucoup de sport et je suis arrivé a 1h30 de fouting un jour sur deux.
    j’ai perdu cette obésité mais tout en restant en trés bonne santé, je suis meme guéri de beaucoup de maladies dont je soufrais; Par ex j’étais un peu hypertendu a cause de mon obésité morbide, j’avais le sommeil perturbé et tant d’autres trucs, mais grace au jeune j’ai retrouvé ma santé et mon corps.
    maintenant j’ai repris le jeune depuis 1 semaine apres 4 mois d’arret parce que la faim me manquait beaucoup a vrai dire, j’etais tellement heureux et épanoui dans la faim quotidienne.

    PS: je ne mangeais qu’un ou deux fruits par jour et je buvais beaucoup d’eau

  14. Audrey

    C’est qui, qui a fait un jeûne de 65h (de mardi soir, 19h à 12h, aujourd’hui) et, qui est toute contente d’avoir réussi ?? !! J’ai fait un compte rendu sur mon blog … Je recommencerai après les fêtes et 3 jours, si possible !!

  15. Léa

    Casser le jeûne avec des frites, de l’alcool et une grosse pizza, j’adore ce type!! :D C’est tellement gonflant et déprimant de lire en boucle des articles sur le jeûne qui ne parlent que de soupes de légumes, de tisanes et de fruits, et de préparation avant-après, etc.
    Ce gars a tout compris!

  16. Aurelie

    Pour le jeune, surtout si on fait du sport en même temps, le corps a besoin de minéraux.
    Une astuce santé absolument géniale : l’eau de mer de René Quinton ;-)
    Je vous laisse découvrir son utilisation : aussi bien pour les sportifs de haut niveau, les femmes enceintes, les gastro, l’arthrose … et bien d’autres avantages car il ne s’agit pas uniquement de ré-équilibrer le corps avec « exactement les mêmes proportions de 92 oligo-éléments », mais aussi de ré-équilibrer l’acido-basique.
    Ca donne un effet boost terrible !

    1. gribouille

      Bon … je ne reviens pas sur mon impossibilité à jeûner (voir plus haut) mais j’aimerais plus de renseignements quant au sérum ou eau de mer de Quinton dont je n’avais jamais entendu parler jusqu’ici. J’ai fouillé sur internet évidemment pour en savoir plus et surtout avec une idée derrière la tête :
      petite et ado, j’avais droit chaque jour à une cuillère à soupe de Marinol.
      J’en ai donné également à mes enfants puisque ma Maman me disait que ça renforçait les défenses immunitaires.
      Alors … quelle(s) différence(s) entre l’eau de mer de Quinton et le Marinol (eau de mer également) ?
      @ jibel : je jubile, ma balance affiche 45kg, quel « exploit » !!!

      1. jibel

        @Gribouille, 8-)
        En cliquant sur le nom d’Aurelie , en principe c’est l’accès a son blog qui vente les mérites du principe de l’eau de mer selon René Quinton. Qui , j’aime a le rappeler, fait partis des Quelques chercheurs et savants (+/- 80) vilipendés par les ordres des médecins et de la pharmacie.
        Ces personnes ont étés regroupés, selon leur découvertes, dans 4 volumes écrits par Pierre Lance, justement au sujets de ces savants et chercheurs mis au banc de la société parce qu’ils ont mis au point des solutions qui, bien sur ne sont pas commerciales et ne rapporte rien financièrement au industries mercantiles, parce qu’il faut que toute « découvertes » ou mise au jour quelques fois évidente, doivent faire du fric. Alors que ça n’est pas nécessairement la préoccupation première de ces chercheurs. On peut en penser ce qu’on veut, mais ces gars ont Œuvrer pour le bien être des gens , ont fait fi de critiques……. Quelques fois en sont arrivés a des extrémités malheureuses pour eux ….. 8-) 8-)

        1. gribouille

          @ jibel : je ne connais pas Aurelie, ce qu’elle fait dans la vie, ni son blog …
          je passe peut-être ici pour une naïve,
          pourtant je lis, je me renseigne où je peux sur internet en faisant du tri,
          trouve parfois de quoi avancer dans mes réflexions, mes déductions, mon vécu mais c’est loin d’être facile !!
          Je ne « gobe » pas tout et n’importe quoi
          même si mes écrits laissent peut-être penser le contraire …?
          Mais … jimel … , ou je suis « out » ou vous (tu) n’avez (n’a) pas répondu à ma question :
          quelle est (sont) la (les) différence(s) entre le sérum de Quinton et le Marinol ?
          Ça, je n’ai pas trouvé sur internet !
          Certains médecins homéopathes que j’ai consultés ont dû faire face à des problèmes
          certainement :
          le frère (médecin homéopathe) de Mireille Dumas (toute la presse en a parlé),
          et « mon » dernier en date a mis la clé sous le paillasson sans crier « gare » !
          Alors, c’est quoi cette médecine … « de merde » ?
          Oui, j’en ai marre de devoir cotiser à « donf » alors que ce qui ne risque pas de me déglinguer n’est pas ou si peu remboursé !!
          C’était mon coup de gueule de la journée …
          à bientôt

          1. jibel

            Chère Gribouille,
            Dans la discussion, il y a le commentaire de Aurélie, concernant l’eau de mer de R.Quinton. C’est déjà un commentaire complet sur le sujet. our faire ça il te suffit de faire un clic gauche sur le prénom d4aurélie et tu aura accès a son blog, elle donne moult explications sur le « sérum » de Quinton ou alors aller la :
            http://www.google.be/url?q=http://www.vulgaris-medical.com/blog-sante/et-si-parlait-naturopathie/l-eau-de-quinton-le-remede-originel&sa=U&ei=fb47VfiAKI31aO2QgKgO&ved=0CCkQFjAA&usg=AFQjCNHI_-aH5oaALZqaNMYI4K6EQIDlFg
            ou bien la :
            http://www.google.be/url?q=http://fr.wikipedia.org/wiki/Ren%25C3%25A9_Quinton&sa=U&ei=fb47VfiAKI31aO2QgKgO&ved=0CC8QFjAB&usg=AFQjCNEyB0rabRY2MvE0G3-XlKYnz1ifxw
            ou encore ici :
            http://www.google.be/url?q=http://www.youtube.com/watch%3Fv%3DBiI2GdmzYvw&sa=U&ei=fb47VfiAKI31aO2QgKgO&ved=0CEAQFjAD&usg=AFQjCNEJ1hrFmpzRwku5xqSQuDKfO8Li6w
            bonne lecture @+ 8-)

            1. gribouille

              Merci pour tes liens jibel.
              Je t’avoue qu’ils sont en attente de lecture puisque je cherche et fouille tant et plus
              depuis ce matin …
              une vidéo a cependant retenu mon attention :
              celle de Thierry Casasnovas qui évoque ce sujet que je trouve hyper intéressant.

              https://www.youtube.com/watch?v=BiI2GdmzYvw

              Je vais de ce pas lire d’autres vidéos et le blog d’Aurélie …
              dans mon cas, rien à perdre … peut-être beaucoup à gagner … ?
              crise d’arythmie et maux de tête +++ hier soir :
              je me sentais passer de « l’autre côté » !
              Et l’angoisse qui n’arrange rien, au contraire !!
              Trouver une alternative …

  17. jibel

    @Gribouille,
    La différence me parait être flagrante le sérum de Quinton c’est de l’eau de mer qui a subit une transformation pour être utilisé, si je ne m’abuse, en injection sous cutanées.
    Quand au marinol il provient du cannabis et après extraction se présente sous forme de gélule. Ce sont deux produit qui en principe n’ont rien a voir entre eux
    Voila ce que j’ai trouvé sur le net pour le « marinol »
    C’est commercialisé sous le nom de Marinol® aux Etats Unis, au Canada, en Afrique du Sud, en Australie et en Nouvelle Zélande. Il a la même fonction que Cesamet® et s’utilise également pour les symptômes d’anorexie chez les patients atteints de VIH ou cancer terminal.
    Les cannabinoïdes synthétiques ont toutefois présenté des effets secondaires en n’étant pas administrés avec leurs antagonistes, comme le Cannabidiol et autres qui modulent l’effet du THC, pour cela les compagnies pharmaceutiques ont commencé à extraire directement les plantes de cannabis pour observer l’éventail très large de cannabinoïdes disponibles.

    1. gribouille

      C’est aussi ce que j’avais trouvé jibel mais, évidemment, inimaginable de penser une seule seconde que ma Maman m’ait fait ingurgiter ce produit !
      Alors, erreur de ma part sur le nom ? possible …
      ce matin, je repars en quête d’autres résultats et en page 2 : bingo !

      http://www.pharmaservices.fr/se-soigner/marinol-flacon-200ml

      Me voilà rassurée.
      Cependant, et même si la composition a quelque peu changé (goût pêche etc…),
      au final le sérum de Quinton me semble bien plus intéressant et je l’essayerais bien.
      Bon dimanche à tous

  18. Aurelie

    Bonjour,
    Je vois que mon commentaire à fait réagir … merci de vous être renseigné.
    Voici une interview de l’auteur Jean-Claude Secondé, l’auteur du livre « la mer est un docteur » : il a retrouvé toutes les posologies utilisées avec le plasma et ampourles René Quinton. Ca devrait vous plaire ;-)

    http://www.jcseconde.com/books/page104/

    Pour ma part, je suis passionnée par l’eau, et j’ai pris une année (l’an dernier) où j’ai fait des recherches à fond dans l’eau. J’ai découvert des résultats très intéressant … d’où mon blog que je crée pour diffuser cette information, méconnue, malheureusement, alors que l’eau , c’est la base, me semble-t’il de beaucoup de nos maux / ou bien-être.

    En tout cas, j’apprécie beaucoup votre blog « dur à avaler », et je le recommande aussi.

  19. Planchenault Luca

    Bonsoir à tous, je tombe sur ce site par hasard en me documentant sur le jeûne. J ai envie de partager un peu ce que je vis, pour ma part j’ai 20 ans et je fais un jeûne de 3 jours pour decrasser tout mon corps avant un virage nutritionnel et le début d’une bonne condition physique. J’en suis à plus de 50 heures sans nourriture et avec que de l’eau. Le premier jour à été réellement facile. Aujourd’hui, mon deuxième jours, plus compliqué, pas beaucoup dormi car insomnie (ca ne me ressemble pas du tout, tiraillé par la faim) et plus dur, quelques voyage à faire en voiture mais je suis maintenant au calme. Pour élever un peu le niveau avant la fin (-de24h) j’ai cuisiné pour ma femme une assiette tomate mozza jambon cru avec de l huile de sésame et du pain grillé… et tout ça avec amour!!! Je cesserai mon jeûne demain à 18h… merci de m’avoir lu ça fait du bien de partager. Bon courage à tous et n oubliez pas qu’il est mieux d’accompagner un jeûne d’un travail spirituelle profond…
    Merci de m’avoir lu.
    Luca

    1. Planchenault Luca

      ..

    2. Michaël

      Félicitations et bon courage!

      Le premier est toujours dur psychologiquement.
      Ensuite, si un jour tu fais l’expérience d’un jeûne moyen terme (7~10 jours) tu verras que 3 jours c’est vraiment très facile :)

      Pour ce qui est du spirituel, c’est totalement secondaire.
      Je n’ai aucune spiritualité en moi (mais alors rien de rien) et j’ai fait plusieurs fois une semaine de jeûne (5 ou 6 fois), plusieurs fois 5 jours de jeûne (5 ou 6 aussi) une fois 21 jours et une fois 30 jours.

      La spiritualité a toujours été absente de mes jeûnes.
      Par contre la sérénité et la bonne humeur font très très vite leur apparition :)

  20. Pingback: Santé | Pearltrees

  21. Youba

    Tres interressant comme blog. Merci à tous ceux qui ont partagé leurs experiences.

  22. levert

    Deuxieme jour..pas trop dur..mais en ayant mal lu un blog..je me suis autorisée environs quattre verres de jus de fruit (le blog parlait de jus de legumes )…?

  23. jibel

    Bravo 8-)

  24. Abdelwaheb

    Bravo ! Marrant exactement la même histoire ! Accro au coca Pepsi ou encore mangeur de chocolat j ai décidé de jeûner les fameux 3 jours ! A l exception près le deuxième jour j ai couru 7,60 kilomètres en 45 minutes ! Après c est sur que c est pas facile facile mais on s y fait ! Plus mentale que physique !! Courage !!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *