Comment j’ai vaincu mon Psoriasis sans aucun traitement

psoriasis-shampoings-cheveu-huiles-essentielles

Un coup de blues puis des plaques rouges

Je n’oublierais jamais cette visite chez ma dermatologue en Nouvelle-Calédonie, ce jour où j’ai appris que j’avais un psoriasis, une maladie du cuir chevelu, et pour la vie.

Avant de continuer cette histoire chez ma dermato, petit flash-back, pour mieux comprendre le pourquoi du comment.

A la fin de ma licence en science de la vie en Calédonie, je me suis expatrié en France pour poursuivre dans cette voie universitaire, avec un master en écologie et biologie des populations, à Angers pour les plus curieux.

Bref, ce ne sont pas mes études le plus important dans cette histoire. Mais c’est plutôt à travers ce parcours universitaire, que j’ai changé du jour au lendemain de climat, avec la découverte des 4 saisons, des températures négatives, du froid de canard, du soleil qui ne chauffe pas et des hivers, parfois très grisâtres de la Bretagne.

C’est bien à ce moment-là, en France, que je découvre avec grande joie une nouvelle emmerde qui devient un peu trop régulière à mon goût : des irritations, des plaques rouges et des pellicules en permanence. L’horreur.

Ca dure et ça dure, jusqu’au jour où je rentre en vacance chez moi en Calédonie, et que je décide enfin de visiter ma dermatologue, et de découvrir ce que j’ai : le fameux psoriasis. Maintenant c’est plus clair pour vous.

Je suis donc avec elle, en train de lui parler de ces fameuses plaques rouges ignobles, désagréables, des pellicules et du caractère très chiant de ce truc.

Le diagnostic tombe rapidement, le mot psoriasis est lâché, et ma dermatologue m’explique avec beaucoup de finesse et d’humour que mes cheveux, et plus particulièrement mon cuir chevelu, a vécu un vrai « coup de blues » durant mon voyage en France.

Probablement le climat sec et froid, mais surtout le manque d’ensoleillement du crâne, avec une tignasse un poil trop imposante.

Bien entendu, je sors du cabinet avec une ordonnance bien remplie. Allez hop, je traverse la route direction la pharmacie, pour récupérer mes produits miracles : un produit sur puissant à utiliser contre les plaques rouges (j’ai oublié le nom exact) ainsi que deux shampoings spéciaux, que l’on ne trouve qu’en pharmacie (et qui devraient peupler ma salle de bain en permanence dorénavant).

Pour être complet, j’avais un shampoing nommé « T Gel » à n’utiliser qu’une fois par semaine au maximum, et un shampoing extra doux à utiliser quotidiennement.

C’est quoi un psoriasis, simplement

Le psoriasis est une banale inflammation de la peau, qui peut toucher le cuir chevelu (le plus fréquent), les mains, les coudes, les aisselles ou même les ongles.

La fiche technique du psoriasis de Passeport Santé est plutôt bien faite à ce sujet. Donc en gros, vos cellules de la peau déconnent gravement : elles se multiplient trop rapidement, 6 fois plus rapidement que des cellules normales.

Du coup, les cellules s’accumulent, elles forment des croûtes et desquament (ce sont les fameuses « pellicules »). Toujours selon cet article, moins de 5% de la population seraient touché par cette maladie inflammatoire.

Je trouve ce chiffre étonnamment bas pour connaître un paquet de contaminés comme moi, et mes doutes ont été quelque peu confirmés par une amie coiffeuse, qui m’atteste que ce chiffre doit être sous-estimé notamment à cause des nombreux cas qui s’ignorent (et qui ne consulteront jamais) !

Des traitements certes efficaces mais un psoriasis toujours présent

Maintenant on revient à nos moutons, ou à nos pellicules plutôt.

Alors je dois dire que le traitement dermatologique à appliquer sur les plaques rouges fonctionnait plutôt bien. Pour ma part, la douleur était rapidement calmée, et les plaques « séchaient » rapidement.

Ce traitement me dérangeait dans la mesure où il signifiait pour moi l’échec de mes shampoings réguliers et spéciaux… Pourquoi se psoriasis était toujours là !?

Je crois que personnellement, ce psoriasis était le plus infernal à vivre durant mes entraînements de boxe en France, où le mélange de sueur et d’agressions répétées sur le crâne m’accablaient de plaques rouges loin sur mon front !

J’ai même déjà eu la remarque d’un partenaire qui me disait que j’avais d’énorme plaques rouges sur le front, et je ne me souviens plus quel bobard j’ai raconté.

Il était impossible pour moi de me rincer les cheveux sans faire de shampoing. Si j’avais le malheur de me rincer les cheveux uniquement, alors les irritations apparaissent dans l’heure qui suit, et aussi les horribles démangeaisons.

Pour résumer, malgré les nombreux conseils des coiffeurs que je visitais régulièrement, les traitements de ma dermatologue, ce maudit psoriasis était toujours là, à guetter le moindre écart « hygiénique » de ma personne.

Mais voilà, j’ai quand même réussi au bout du compte à battre cette foutue inflammation. Je n’ai pas suivi de protocole particuliers contre le psoriasis, mais mon expérience pourrait en aider plus d’un, j’espère !

Vaincre son psoriasis sans traitement

L’histoire remonte à moins d’un an il me semble quand je découvre l’incroyable expérience d’Antigone, intitulé « Le jour où j’ai arrêté de me laver les cheveux ».

Dans cet article, Antigone nous raconte pourquoi elle a choisi d’arrêter d’utiliser des shampoings industriels, avec tous les risques que cela comporte, comment se porte ses cheveux et son cuir chevelu, et donne même des recettes de cuisine pour faire son shampoing maison.

L’article m’interpelle. Je me lave moi-même les cheveux régulièrement, trop régulièrement à mon goût, et je suis d’accord avec les arguments d’Antigone sur la qualité, plus que douteuse, des shampoings, et sur les impacts sur notre santé et notre environnement.

Je me suis donc lancé secrètement à la mode du « no poo » (pour « non au shampoing ») pour voir les effets, et pourquoi pas, observer une amélioration de mon psoriasis.

Les résultats sont simplement extraordinaires.

Cela fait maintenant depuis un sacré bout de temps que je n’ai pas mis une seule goutte de shampoing dans mes cheveux, et je dois dire que mon cuir chevelu et mes cheveux n’ont jamais été en aussi excellente santé, si j’ose dire.

C’est devenu un plaisir de sentir au toucher une crinière vigoureuse, qui ne m’irrite que très rarement, avec comme cerise sur le gâteau, un psoriasis qui n’apparaît plus ou si peu.

C’est bien le résultat le plus impressionnant de ce « no poo » auquel je ne pensais pas au début de l’aventure.

Pour être complet, j’utilise aussi, épisodiquement, des traitements naturels qui fonctionnent sur moi, aussi bien pour entretenir mon cuir chevelu que pour lutter contre les inflammations du psoriasis (quand il pointe le bout de son nez).

Alors voici pour vous ma routine « capillaire » :

De temps en temps, peut-être une fois par semaine ou quand j’en ressens le besoin, je me « lave » les cheveux et le cuir chevelu avec du bicarbonate de soude mélangé dans un verre d’eau.

C’est le seul traitement préventif que je fais sur ma tête.

Systématiquement après ce « lavage », je m’enduis d’un mélange d’huiles essentielles et d’huile végétale pour apaiser et hydrater mon cuir chevelu. J’utilise personnellement un mélange d’Ylang-Ylang et de Gaulthérie dans de l’huile d’argan.

L’Ylang-Ylang est l’huile essentielle pour le traitement des cheveux malades, ou pour l’entretien, et la Gaulthérie calme très bien les inflammations et les irritations.

Bien entendu, dès que je sens que mon cuir chevelu déconne, et commence à chauffer et à gratter, je me fais le même petit mélange que je vous ai présenté et je l’applique sur mon crâne.

Conclusions et limites

Alors bien sûr je vous raconte mon histoire, mes astuces et mon expérience sur un psoriasis du cuir chevelu. Je ne sais absolument pas si ma dermatologue approuverait mes traitements, peut-être que oui, et je ne sais absolument pas si cela fonctionnera avec vous.

Ceci étant dit, il est quand même intéressant de se poser la question de l’utilité de ces shampoings industriels sur la réelle santé de nos têtes !

Psoriasi ou non, d’ailleurs Antigone n’en parle pas du tout dans son article, je conseille à tout le monde de tenter l’expérience du « no poo » et d’observer par vous-même comment évolue votre cuir chevelu.

Les pointes sont-elles moins ou plus grasses ? Moins d’irritation ? Des cheveux plus brillants, moins cassants ?

Moi je me suis surtout intéressé aux irritations et à la qualité générale du cheveu qui est selon moi bien meilleure qu’avant !

Alors n’hésitez pas à vous lancer et nous en parler sur cet article ! D’ailleurs qui fait déjà le « no poo » et qu’en retirez-vous ?

94 Commentaires

  1. Celine

    Grâce aussi au blog d’Antigone je me suis lancée dans le no-poo. Psoriasis, cheveux devenus fins fragiles et très secs, et chute de cheveux. Il fallait agir. J’ai commencer avec le bicarbonate avec rinçage au vinaigre de cidre et huile essentielle d’ylang ylang pendant quelques mois. Mais trop desséchant pour mes cheveux frisés. Depuis 2 mois j’utilise du Ghassoul en poudre + miel + vinaigre de cidre une fois par semaine toujours avec le même rinçage. Résultat bluffant, cheveux forts, propres et sains. Et pas de démangeaisons. J’ai aussi abandonner les couleurs chimiques et j’utilise aujourd’hui du henné. Fini les shampoings et masques hors de prix inefficaces. Porte-monnaie et cheveux heureux.

    1. Alourhzal Mohamed

      Bonjour
      Je soigne le psoriasis
      En 35 jour
      Voilà mon n de tele 0638572382

      1. Hamza

        Vous habitez ou mr mohamed ?

      2. lydia

        svp vous pouvez nos donner plus d explication sur le traitement

  2. Frankie

    Je profite du témoignage de Jérémy pour apporter le mien.
    Il y a 2 ans, j’ai subi 1 stress important à mon job : 2 mois + tard j’étais couverte de psoriasis.
    Je vois 1 dermato qui me prescrit Diprosone. Ca a tout fait disparaître. Et puis c’est revenu aux coudes. J’ai vite arrêté ce traitement quand j’ai appris que la Cortisone ne guérissait pas le psoriasis mais seulement l’écartait pour 1 temps.
    J’ai alors suivi le régime du Dr SEIGNALET il y a environ 6 mois (plus de produits laitiers ni de gluten).
    Et aujourd’hui, je n’ai plus rien !

    1. LucileMajors

      Bonjour,

      Dans le cadre d’une émission de radio prévue pour demain ce mardi 16 septembre, nous recherchons des personnes pensant que les sentiments peuvent avoir une influence sur la santé physique.
      Ici, vous nous parlez de stress en cause de votre psoriasis.
      Accepteriez-vous de partager votre expérience avec nos auditeurs ?

      Cordialement

      1. Ben

        LucileMajors,

        Je fais partie des personnes qui pensent que le psoriasis (et pas que le psoriasis) est « psycho-somatique ». Il n’arrive pas par hasard et j’en ai fait l’expérience, c’était en 2000-2001.

        Mais je pense que nous n’irons pas plus loin : l’approche utilisée a été celle de la Médecine Nouvelle du Dr. Hamer, connue maintenant du grand public sous le nom de « la médecine qui tue ».

        Bon courage à toutes et tous.

      2. Fouza

        Cette annonce est obsolète mais je peux donner min témoignage sur l’effet du pu stress sur le psoriasis, mon fils était âgé de 11 ans il jouait avec ses copains au foot, quabd son copain sonne dans l’interphone et le dit qu’il est tombé et qu’il s’est fracturé le bras je suis descendue en courant car j’envisageais le pire bon hôpital intervention et là j’avais ressentie comme une piqure d’insecte au niveau du cou sous le cuir chevelu j’ai touché c’était enfle après quelques temps c’était le psoriasis ça fait 10 ans des je stresse ça revient

    2. Mary

      Seignalet guérit tout ! Je le fais aussi, psoriasis depuis toujours mais de façon chronique, rhumatismes pendant 2 mois et entre-temps plus rien (on me soupçonne un rhumatisme psoriasique mais aucun diagnostic posé car plus de rhumatismes actuellement). Pour ceux et celles qui ont du psoriasis, testez le henné (neutre ou non, ça peut être le moment de tester les colorations naturelles), aussi l’HE de lavande, le dernier rinçage au vinaigre de cidre (tete en avant c’est le top pour bien atteindre la base du cuir chevelu où le pso se développe le plus), mais surtout une bonne hygiène alimentaire ! La consommation de produits laitiers aggrave le psoriasis, le gluten rend les intestins perméables et facilite la pénétration de toutes sortes de maladies plus facilement, le pso est une maladie d’elimination. Je conseille à tous le regime Seignalet et l’arrêt total de ces médicaments et produits chimiques sur nos corps deja surexposés aux dangers des pesticides et autres. Au fait l »huile de nigelle aussi est efficace.

  3. anais

    Comme toi Jeremy, je souffre depuis petite de psoriasis au cuir chevelu et récemment depuis ma grossesse, de celui dit en goutte sur les bras et jambes… je désespère car j’ai tout essayé mais rien n’y fait et celui sur le corps ( qui a commencé simplement sur le coude gauche) gagne tout mon corps ;( je me dis que ma mauvaise alimentation, plus le stress de vivre a l’étranger et le déséquilibre hormonale lié à ma grossesse passée en son la cause mais comment le guérir …

  4. France19

    Je souscris à 100% à ce que dit Frankie ! Si le psoriasis peut être déclenché par un stress, il se développe surtout sur un terrain fertile, c’est à dire encrassé. Les principaux aliments courants qui encrassent l’organisme sont les produits laitiers et les céréales (surtout celles contenant du gluten). En les supprimant, on coupe les vivres au psoriasis.
    J’ai connu une dame qui avait un psoriasis très étendu sur le buste, qui avait essayé en vain tous les médicaments possibles et imaginables, puis qui avait adopté un régime 100% cru sans céréales ni produits laitiers, à base de fruits et légumes, avec des oléagineux, et un petit peu de viande, oeufs et poisson crus, et depuis, son psoriasis a complètement disparu. Il revient lorsqu’elle fait un écart à ce régime, ce qui suffit à la motiver de continuer.

    Les céréales cuites et les produits laitiers créent ou augmentent les phénomènes inflammatoires, pas seulement pour les psoriasis, mais de toutes sortes, y compris en cas de blessures.

    1. Sabah

      Bonsoir
      Cela.fait 14 mois que Je suis un régime sans produit laitier sans ble sans oeufs car ma fille est pollyallergique aplv et que je l’allaite mais ça n’a pas empêcher le psoriasis de s’installer sur mon cuir chevelu…😣

      1. Mary

        La disparition des symptômes peut mettre entre 1 mois et des années avant d’avoir lieu. Si vous consommez d’autres céréales que le blé (avoine, orge, Millet, maïs etc), les principes du sans gluten ne sont pas respectés et cela peut vous empêcher de guérir.

  5. DocteurBonneBouffe

    Et beh… Je suis surprise de tes conclusions… Qui pourrait penser que les shampoings industriels pouvaient nous apporter plus de mal que de bien…
    En tout cas bravo pour ce bel article! J’espère qu’il aidera beaucoup de personnes dans le même cas que toi!

  6. Marie

    Suite à de nombreux articles, j’ai pratiqué le no-poo durant plusieurs mois : lavage aux oeufs (avec un càc de rhum), bicarbonate de soude et rinçage au vinaigre, farine de pois chiches, … bref, j’ai tenté un peu tout ce que je lisais et le résultat était chaque fois excellent.
    Moi qui devais me laver les cheveux un jour sur deux, après quelques temps de no-poo, je tenais presque une semaine ! Et mes cheveux étaient plus « vivants ».
    Mais un jour, au détour d’un rayon de mon magasin bio, je me suis laissée tenter par un shampooing, certes bio mais shampooing quand même.
    J’en versais un petite càc dans une bouteille et je l’allongeais avec de l’eau.
    Résultat : petit à petit, j’ai à nouveau atteint le rythme d’un shampooing tous les deux jours et mes cheveux étaient plus ‘mous’, ‘plats’.
    Pourquoi, je n’en sais rien mais toujours est-il que je me suis remise au no-poo à ma plus grande satisfaction.

  7. David

    J’ai également un psoriasis mais sur la totalité du corps et cela depuis 8 mois.
    Je suis déjà au régime sans gluten sans produits laitiers mais rien a faire !!
    Ce maudit psoriasis est bien ancré !!!
    C’est pas très glam mais je vais tenter les douches sans savon…
    Frotter au gant et a l’eau… On verra bien.
    Je te transmettrai mon retour d’expérience Jeremy.
    A bientôt et encore merci pour tes articles que je lis toujours avec plaisir

    1. Chachouw

      Bonjour David,
      juste pour info, sachant que je n’ai pas de psoriasis du tout, mais j’ai une peau très capricieuse. Je me suis mise au « no poo » il ya quelques mois et c’est vrai que ça marche super bien, Rien à voir avec tout ces shampooing que j’ai essayé durant toutes ces années et sans résultat probant. Je me suis également dis que pour le corps c’est pareil. alors j’ai fait quelques recherches et aujourd’hui j’utilise le savon d’alep, c’est un savon naturel… et ma peau est vraiment mieux maintenant. Par contre attention au « faux » savon d’alep, Je ne sais pas si ça peut t’aider mais tu pourrai essayer… après tout!!!
      et bon courage avec ce pso… tu vas t’en sortir, perds pas espoir!!

      1. David

        Merci chachouw !!
        Je vais essayer le savon d’Alep artisanal.
        Merci pour tes encouragements

  8. Crousty

    Bonjour,
    J’utilise régulièrement du bicarbonate (alimentaire) comme déodorant et je n’ai jamais rien trouvé de plus efficace ! Je n’avais pas pensé à l’utiliser en shampooing, Quelqu’un pourrait-il me donner un dosage précis, car je me gratte souvent la tête, et j’aimerai bien trouver la solution à ce problème. Il est vrai que je fais des couleurs depuis de nombreuses années à cause des cheveux blancs apparus très jeune ! Idem pour le « soin » avec l’Ylang-Ylang (quel dosage).
    Merci Jérémy pour votre blog que je suis depuis que je l’ai découvert il y a quelques mois maintenant et que je trouve super ! Ainsi qu’aux divers commentateurs qui laissent des témoignages souvent intéressants aussi.

    1. ERNEST

      Depuis plus de six ans, je n’utilise que du savon d’Alep pour mes soins corporels, soit douche, cheveux à la place des shampoings et aussi pour me laver les dents.
      Plus de problèmes, peau, caries, plus de chute de cheveux. etc.
      Une fois par semaine je me lave les dents avec du bicarbonate de sodium, et aussi pour les cheveux après le savon d’Alep.
      Le bicarbonate comme déodorant sous les aisselles c’est aussi super.

  9. Em VanH

    En ce qui me concerne, j’étais également couverte de psoriasis des pieds à la tête… à mon travail, j’étais sous stress permanent, mon petit ami de l’époque me donnait aussi pas mal de fil à retordre au niveau du stress, je suivais des cours du soir, dormais 4h maximum par nuit…
    et un jour tout a changé, … ou du moins commencé à changer…
    une nouvelle collègue est arrivée et m’a expliqué à quel point le sucre et la junk food étaient l’ennemi de la peau, et catalyseurs de mon psoriasis.
    Elle m’a donné un tableau de classification des aliments selon les principes de l’alimentation vivante.
    entre-temps, mon petit copain m’avait laissé tomber et mon travail m’a licenciée il y a qq mois…
    ben, une alimentation saine, pleine de fruits, de céréales complètes, moins de sucres, plus d’eau et plus de thé combinés à la récupération de sommeil rendue possible grâce à mon chomage forcé… tout a disparu. j’ai bien encore une plaque ou l’autre de temps en temps si je fais un écart, mais… au moins je peux me mettre en maillot, montrer mes jambes et serrer la main aux gens sans ressentir leur dégout.
    essayez toujours, si vous êtes comme j’étais, ça peut marcher. Dire que j’avais perdu espoir…

    1. Helene

      Salut Em!
      Je me reconnais vraiment dans ton histoire. J’ai bosse dans plusieurs boites ‘infernales’ et ma sante s’est rapidement amelioree quand j’ai pu les quitter ! Avoir besoin de gagner sa vie (payer le loyer, les factures etc.) est vraiment une espece d’esclavage : j’aimerais tellement ne pas avoir besoin d’autant d’argent et pouvoir faire la difficile question boulot !
      Cote peau, jamais eu de psoriasis, mais j’ai eu un erytheme de contact cause par des soutiens-gorge en polyester : pas vraiment plaisant et difficile a vivre en societe (se gratter la tete ou les bras, passe encore, mais les seins…). Ma dermato a pique un de ces fou-rires !
      J’ai essaye le ‘no poo’, notamment avec du bicarbonate de soude et du vinaigre de cidre, mais j’avais le cuir chevelu qui grattait et les cheveux plats et ternes, donc j’ai recommence les shampooings + apres-shampooings. En revanche, depuis que je suis paleo, je n’ai plus besoin de cremes pour la peau, ni de deodorant, alors que je fais pas mal de sport. Je commence a utiliser des huiles essentielles et envisage de fabriquer mes propres shampooings et cremes pour le visage, mais pour l’instant j’en suis encore au stade essais.

  10. Marc | blog-sans-gluten.com

    Dans cette histoire, ce que je vois c’est une fragilité de la peau qui est mise en évidence par un shampoing aux effets agressifs. Enlever le shampoing enlève peut-être une source d’agression mais probablement pas la vraie cause à l’origine du phénomène.
    Je lis aussi plusieurs commentaires et je vois quand même une tendance à tester une alimentation sans gluten et sans lait pour résoudre ce type de soucis.

    C’est clair que ça n’est une solution miracle mais ça peut aider.
    Moi ma fille a eu de l’eczéma sur tout le corps depuis la naissance, une vrai catastrophe. Vers l’âge d’un an, on a remplacé le lait artificiel dérivé du lait de vache par un lait artificiel à base de riz et son eczéma a disparu en 3 jours (et je n’exagère pas). Donc je ne peux qu’y croire…

    En fait, le gluten et le lait sont juste des sources majeures de réactions allergènes alimentaires qui ont des effets et des impacts parfois surprenants. Mais en réalité n’importe quel aliment peut finir par être mal toléré, induire des réponses immunitaires et des effets sur notre corps (parfois les effets sont asymptomatiques, c’est à dire sans aucun signe visible ni perceptible à l’oeil nu).

    Perso je n’ai pas eu de problèmes de peau, j’en ai eu plein d’autres, des problèmes… Et c’est seulement après avoir enlevé les 56 aliments auxquels j’étais devenu intolérant (gluten et lait compris) que j’ai recommencé à vivre.
    Et encore je simplifie, parce que c’est beaucoup plus complexe encore en réalité.

    A quand un mode d’emploi pour (sur)vivre dans notre monde moderne, pollué et malade ?

    Merci Jérémy, encore un excellent article, très apprécié. (Désolé que la France métropolitaine ne t’aie pas apporté que du bon !).

  11. Martine

    Serait-ce trop beau pour être vrai?! Je fais du pso du cuir cheveulu depuis l’âge de 8 ans… 40 ans déjà. Ça n’a jamais arrêté, avec des crises plus ou moins fortes, et depuis quelques années des plaques sur le corps. Une lueur d’espoir? C’est ce que cet article me donne. J’ai tous les ingrédients à la maison alors je vais essayer no-poo c’est certain! Merci de rechercher ce qui peut être bon pour nous, et à nous de vérifier si cela nous convient ou pas… Au moins ça nous maintien « éveillés »!

  12. Helene

    Pour ceux qui, comme moi, n’ont pas encore osé sauté le pas du no poo, je mets quelques gouttes d’huile essentielle de tea tree dans mon shampoing et je n’ai plus de psoriaris !

  13. eclectik girl

    Au no poo depuis octobre 2013, meme si je n’avais pas de psioriasis ni de probleme de peau en particulier, je souhaite juste apporter ma petite pierre à l’édifice : en réduisant les lavages de cheveux, le sébum se rarefie, les cheveux sont plus propre, plus longtemps. Doux, plus de volume.
    Le no poo est économique, écologique et bon pour la santé, mais cela bouscule des critères d’hygiene (éronné) bien ancrés dans nos sociétés occidentales.
    Ma routine : 2 à 3 no poo par mois (1 bds, 1 au hénne colorant, et parfois 1 au rhassoul).
    Parfois des lavages à l »eau clair ( water only)
    le tout, toujours suivi d’un rincage au vinaigre de cidre.

    1. Frankie

      Je n’ai pas non plus de psoriasis mais l’idée du no poo m’intéresse. Aussi, j’ai consulté le blog d’Antigone et me suis lancée : cela fait 8 jours que je n’ai pas lavé mes cheveux. J’ai dû faire appel à l’argile verte car cheveux vraiment trop gras et ça marche ! Je n’ai jamais eu autant de volume et je les coiffe comme je veux. Je vais donc les laver ce soir avec le bicarbonate et les rincer avec le vinaigre et l’ylang-ylang. Et puis attendre 1 mois avant de les relaver.
      J’espère que ça ira.

      1. Jérémy Anso (Auteur de l'article)

        Super ça Frankie ! Ben tiens nous au courant si tu le souhaites de comment évolues tes cheveux et ton cuir chevelu ! L’expérience est inédite à maints égard ça c’est sûr ! Bon courage pour la suite.

        1. Frankie

          Merci Jérémy pour tes encouragements. Ca me touche comme tout ce que tu fais. Tu m’as tant apporté ! J’en profite pour te remercier encore une fois. Je peux t’avouer que tu as changé ma vie. Tu m’as ouvert les portes de la santé. Que du bonheur !
          Quant au no-poo, je vais essayer (après avoir lu les questions/réponses d’Ophélie) de rallonger d’un jour chaque semaine de non lavage pour arriver au mois entier sans me laver les cheveux. Déjà, je me rends compte qu’en les brossant quotidiennement plus de 2 mn ça leur fait du bien et les rend plus beaux (plus de volume et de forme alors qu’ils étaient plats et mous). Je suis persuadée que tous ces produits de beauté chimiques (shampooing, gel, crème, etc…) sont nocifs. J’arrête aussi de me teinter les cheveux.
          Le naturel, il n’y a que ça de vrai !

  14. Amélie

    Je suis également au no-poo depuis 5 mois, par contre moi ça a été l’inverse. J’ai toujours eu des période de psoriasis occasionnelles qui ont plus ou moins disparus à l’utilisation du shampoing H&S (à EVITER !), et 3 mois après l’arrêt total des shampoing les croûtes et démangeaisons reviennent…
    Je désespère un peu, mais du coup en lisant les commentaires je me rend compte que mon hypothèse sur l’alimentation doit être la bonne, car sa correspond à peu prêt à la période où j’ai reprit produits laitiers et gluten à gogo !
    Faut que je me ré atèle à supprimer tout ça de mon alimentation, de manière un peu plus durable cette fois, pour voir si ça arrange les choses…
    Dans tous les cas je pense qu’il n’y a pas de solution miracle pour tout le monde, chacun doit trouver sa solution (ou plutôt la cause du psoriasis ?) et c’est super de proposer un tas de possibilités pour que tout le monde trouve chaussure à son pied.
    En tout cas contente de lire cette allusion au no-poo, c’est pour moi une pratique phare de la santé au naturel.

  15. André

    Bonjour Jeremy,
    Un grand merci pour tes articles toujours super intéressants !!!
    Concernant le psoriasis, pourrais-tu, stp, donner quelques indications sur la quantité de bicarbonate que tu utilises ( proportion,dilution, fréquence du traitement).
    Merci à toi pour ces précisions.

  16. thomas

    Bonjour à tous j’ai tenté la même expérience que Jérémy depuis 1 mois environ , car mes démangeaisons étaient insoutenables .J’ai été voir des dermatologues et cela ne changeait rien au contraire .Toujours les même shampoings comme le SEBIPROX ,qui m’irritait plus le cuir chevelu qu’autre chose .
    Bref je me suis souvenu de cette émission putassière « c’est mon choix » ou un type racontait qu’il ne se lavait plus les cheveux .J’ai cherché sur le net et je me suis lancé .Je me les rinces à l’eau uniquement et mes cheveux sont resplendissant et doux .Pour mon Psoriasis je l’ai combattu aussi avec du vinaigre de cidre .

    Je déconseille les dermatologues .Adolescent déjà il m’avait donné une crème pour l’acné qui ma donné des plaques rouges sur le visage et aucun n’a été capable de réduire mon Psoriasis.

  17. sonia

    Bonsoir,
    Si Jérémy pouvait donner donner les doses de bicarbonate et d’huiles essentielles ça serait quand même bien !
    J’aimerai aussi savoir comment vous rincez l’huile végétale et d’argan avec huiles essentielles ?? J’attends impatiemment votre réponse car j’ai du psoriasis en permanence depuis des mois et beaucoup de démangeaison sans parler de la perte de mes cheveux, car mon crane ne respirant les racines souffrent ….

    Cordialement

  18. PierreM

    Intéressant comme article.
    Je n’ai pas forcément de psoriasis, mais quelques pellicules par-ci par-là.
    C’est plus la tendance « no poo » qui m’intéresse. Je n’aime déjà pas trop trop me laver les cheveux. Alors je vais tenter cette approche.
    Est-ce que du bicarbonate non alimentaire pourrait faire le coup ou est-ce trop violent pour la peau ?
    Merci et bonne continuation.

  19. Amélie

    Sonia :

    AntigoneXXI a fait un long article sur le no-poo sur son blog où tout est détaillé. J’invite ceux qui sont intéressés par la démarche à aller le lire, c’est très complet :
    http://antigonexxi.com/2013/10/23/le-jour-ou-jai-arrete-de-me-laver-les-cheveux/

    Il existe aussi un groupe facebook (privé) où vous pouvez poser toutes vos question : No poo & water only

    Bonne chance :)

  20. Guillaume

    Merci Jeremy pour tous ces articles et le temps que tu y consacres, ton blog est une vraie mine d’information, c’est une aide précieuse au quotidien.
    Est-ce que tu peux partager les doses exactes pour ton mélange eau bicarbonate ainsi que pour les huiles essentielles que tu cites ? Merci beaucoup !

  21. Amélie

    Guillaume, pour le mélange de bicarbonate, c’est environ une cuillère à soupe, et ajouter de l’eau jusqu’à ce que ça forme une pâte ou un liquide épais, selon les préférences de chacun.
    S’en servir comme un shampoing, sur cheveux mouillés, bien frotter (ça ne mousse pas du tout !), rincer, et faire un rinçage au vinaigre de cidre (ou vinaigre blanc).
    Environ 1/3 vinaigre, 2/3 eau, et quelques gouttes d’huiles essentielles au choix, ylang ylang et tea tree sont les HE phares pour le cuir chevelu.

    Pour info, j’ai donné un lien au dessus qui va vers l’article du blog d’Antigone où tout est précisé.

    1. Guillaume

      Merci Amélie pour ces infos. J’avais bien vu ton lien vers l’article d’Antigone (également mentionné dans l’article de Jeremy ci-dessus) qui est effectivement très précis. Toutefois, la cuillère à soupe de bicarbonate de sodium dans un petit verre d’eau, ça ne donne pas vraiment de la pâte, mais plutôt de l’eau avec un fond de poudre, ce n’est pas vraiment un mélange « liant »….:o) Cela dit, tu confirmes la recette, donc on va dire que c’est normal … :o) Et pour les HE, Jeremy parle d’un mélange d’Ylang-Ylang et de Gaulthérie dans de l’huile d’argan, d’où ma question sur le dosage… Antigone, elle, mélange eau, vinaigre et qlq gouttes d’Ylang Ylang… Bon, ben on va essayer un peu tout ça – et merci pour l’HE de Tea Tree – une de plus à tester…!

      PS: je déconseille par contre vivement de remplacer le vinaigre de cidre de pomme par le vinaigre blanc, rien à voir en terme de potassium et d’éléments minéraux ! :o) Et surtout, prendre du bio et non pasteurisé ni non traité.

      1. Amélie

        Heu non t’as pas compris !
        La cuillère à soupe c’est pas dans un verre d’eau, c’est dans un récipient vide ^^
        Puis tu y ajoute de l’eau, petit à petit, y’en a pas besoin de beaucoup, jusqu’à ce que ça ait la consistance que tu souhaite, pâte ou liquide épais..

        1. Guillaume

          D’accord, je tente comme ça , merci de la précision Amélie.

  22. Martine

    J’ai essayé le no-poo depuis maintenant un mois avec du psoriasis. Malheureusement pour moi, ce n’est pas génial. Le psoriasis prend de la place comme à l’habitude. J’essaie de tenir bon, mais je pense que je vais devoir faire un traitement. Je vais quand même continuer le no-poo, la plupart du temps, qui au fond ne doit pas être mauvais pour le cheveux… À suivre…

    1. Amélie

      Le psoriasis a bien souvent des causes profondes, parfois alimentaires, souvent émotionnelle.
      Pourquoi ne pas commencer pas là pour voir ce qui peut être changé ?
      Pour moi non plus le no-poo n’a rien changer (au contraire, j’ai l’impression que ça m’a réveillé une nouvelle crise).
      Après le bicarbonate ça décape, ça ne convient pas forcément à tous les types de peau, peut être essayer des choses plus douces.

      1. Martine

        Merci pour votre réponse. Effectivement, il y a probablement quelque chose de bien profond, mais après plus de 40 ans, je n’ai pas encore trouvé!! L’hérédité est probablement la meilleure réponse (mère et grand-père). Pour l’instant je suis devenue au fil des ans plutôt Zen, j’essaie d’éliminer le gluten, de manger plus naturellement, de mettre du vinaigre de cidre sur les plaques au niveau du tronc… et de continuer à suivre les trucs et astuces des autres! J’espère que de votre côté vous trouverez votre « petit miracle ». Merci.

  23. Kee

    Merci beaucoup ! Ma vie capillaire est sauvée !

  24. Valérie du Mans

    bonjour
    dis moi quels sont tes dosages concernant l’huile d’argan et les huiles essentielles ylang ylang et gauthérie??
    merci

    1. Jérémy Anso (Auteur de l'article)

      Bonjour Valérie, perso je fais à la louche en fonction de la masse de cheveux et la quantité d’huile que tu veux mettre. Pour ma tête, avec donc peu de cheveux quand même, je mets une noisette d’huile dans le creux de ma main, 2 gouttes pour chaque huiles essentielles ; )

      1. Valérie du Mans

        Bonjour Jérémy
        Merci pour ta réponse si rapide.
        Dis-moi, il y a quelque chose qui me trouble : le fait de te mettre de l’huile d’argan et des HE ne te graisse pas les cheveux ??? tu es … sortable après ;-) ????

        Cela fait deux jours maintenant que j’ai fait mon shampoing au bicarbonate et ça commence à me gratter et me chauffer moins… heureusement … car c’était INSUPPORTABLE …. crois tu que j’avais mis trop de bicarbonate????

  25. Valeriemartin72@gmail.com

    ah oui dis moi aussi ….. le fait que tu mettes de l’huile d’argan et des He , tu le fais pour ton cuir chevelu uniquement ou tu allonges sur les cheveux ????
    merci

  26. Shioya

    Bonjour

    Après de long parcours sur des sites je tombe sur le votre. J ai 27ans et été diagnostiquer de psoriasis des ongles. Mais juste des ongles. Je remarque bp de pellicule et des ongles avec des pigments en forme de dee a coudre depuis un peu près deux ans mais rien de plus. Est ce que quelqu un saura me dire si cette forme peut se dégrader ou ça ne bougera pas. Car pour l instant ça ne me gêne pas vraiment dans ma vie courante mais si ça dégrade, faut il que je commence des traitements de prévention ?

    Cordialement

    Shioya

    1. Mary

      J’ai du psoriasis tout le temps aux ongles aussi (plus précisément à la base des ongles, truc super chiant qui gratte tout le temps), invivable il suffit que je coupe une tomate ou que je presse un citron, un peu de jus et ça brûle. Quelques solutions m’ont aidée même si j’en ai encore mais ça s’est amélioré : plus de produits chimiques ! Càd liquide vaisselle, produits pour nettoyer la salle de bain etc EXIT ! Désormais bicarbonate et vinaigre pour tout nettoyer, peu agressif et ça m’a beaucoup soulagée. Ensuite l’alimentation (Seignalet), et du henné sur les bouts des doigts (pendant la pose ça picote mais dans les jours qui suivent ça gratte beaucoup moins (j’utilise du henné colorant mais henné neutre totalement possible). Et puis quand on fait le menage vraiment porter des gants, protéger au maximum les doigts.

  27. mimi

    salut tout le monde, je tombe par hasard sur ce blog et je voulais faire un témoignage concernant les pellicules et le psoriasis et aussi le bicarbonate .
    alors moi j’utilise aussi le bicarbonate et le vinaigre de cidre mais pas de la même façon que vous mais pas en shampoing mais plutôt en masque avant de faire mon shampoing et depuis que j’ai cette routine mes cheveux se portent bien et mes pellicules ont disparu .
    pour le masque je mélange un demi verre de vinaigre, ou pus ça dépend des fois y’a pas vraiment de dosage précis , avec une poignée de bicarbonate ça fait une petite réaction chimique et j’étale sur le cuir chevelu tout en massant bien sur le cuir chevelu . sinon vous pouvez aussi mettre le vinaigre d’abord après disperser le bicarbonate sur le cuir chevelu et masser , et puis laisser poser deux heures, des fois je dors avec et voilà je me lave naturellement les cheveux au shampoing et au rinçage je fais aussi du vinaigre de cidre et ça marche sur les pellicules et les cheveux sont aussi plus beaux brillants et ne cassent pas

    pour le psoriasis j’en ai jamais eu mais je connais des gens qui ont utilisé le cade sur le psoriasis et ça les a guéris , soit l’huile de cade soit le cade , c noir et ça pue mais ça marche sur beaucoup de problème de peau y compris le psoriasis, moi j’ai déjà utilisé sur un eczéma et ça a marché .
    voilà c’était mon témoignage j’espère que ça va aider

  28. murielle

    bonjour je découvre ce blog qui me rassure et en meme temps me laisse des doutes…j’ai du psoriasis depuis 1991(et nous sommes en 2015!!!)et malgré de nombreux traitements j’en ai toujours autant voir plus meme si j’ai connue quelques périodes ou ca s’attenuait….c’est héréditaire(mon grand pere ma mère moi meme et maintenant mon fils)alors comment peux t’on imaginer que le bicarbonate puisse régler ca!!!!!
    Après avoir vu dermato medecin en France et a l’étranger le verdict est toujours le meme:c’est une maladie a vie!!!!
    moi ca me pourrit la vie et le moral je me prive de beaucoup de loisirs a cause de mes plaques je m’interdit beaucoup de tenue aussi(difficile pour une femme très féminine).
    le regard des autres est tres pesant….
    j’aimerais tellement vous croire.

    1. Martine

      Moi aussi j’ai du psoriasis depuis 40 ans maintenant. J’ai beaucoup cru au naturel, mais comme vous c’est héréditaire. Rien n’y fait, à part la Cortisone et la photothérapie que j’ai découverte récemment. Ça blanchit seulement avec des poussées ici et là, un peu trop souvent à mon goût!Quand j’étais jeune c’était juste dans le cuir chevelu, maintenant ça s’étend au corps. J’en ai même eu sur le visage. Le mieux est de l’accepter. Quand on se compare on se console. Mon pso est tellement rien par rapport à ce qu’ont d’autres personnes. Et puis, quand je sens un questionnement, je l’explique aux autres, ils finissent par oublier. Rester Zen et profiter de la Vie ça aide. Je ne laisserai pas le pso me pourrir la Vie, je n’en ai qu’une à vivre et il ne gagnera pas :)

    2. Sophie

      Ma fille souffre d un pso du cuir chevelu apres de nbx traitements inefficaces une dermato barjo j en ai parle avec une infirmiere qui m a conseille la kinesiologie. Je me renseigne aupres d un pharmacien car je me mefie des derives sectaires des therapies alternatives et trouve une femme pratiquant cette methode depuis 20ans. Le jour du rdv ma fille est fatiguee par son pso pale toute molle. La consultation est sensationnelle presque magique elle me dit que ma fille porte en elle l abandon subit par son pere enfant et que pendant ma grossesse elle s est battu pour vivre pour elle les conflits sont une question de vie ou de mort inconsciemment bien sur. Elle fait circuler ses energies lui conseille les fleurs de bach correspondant a sa problematique. Elle est ressortie en forme les joues bien roses et une semaine apres qusiment plus rien. Et nous dit d attendre 6 mois a 1 an pour revenir si cela revenait. C est revenu donc nous y retournons car c est un vrai travail sur la gestion des emotions mais le repit lui a permis d etre une ado comme les autres

    3. Mary

      Même si c’est héréditaire et ça ne se soigne pas, ça peut s’attenuer. Testez donc le regime Seignalet pendant une longue durée, dans ses travaux il y a de nombreux témoignages qui ne pourront que vous encourager.

  29. françoise

    J’ ai du pso depuis 10 ans , pendant des années je l’ ai laisse vivre et il y a un an , j’ ai commence à en avoir dans le cuir chevelu et quelques marques au niveau du front ; j’ ai alors réagi , d’ abord en allant chez un magnétiseur , qui m’ a appris que mon foie était malade ,c’ est la cause du psoriasis , il m’ a conseille une bouillotte tiède , au coucher , et le lendemain matin le pso avait blanchi ……….j’ ai alors compris les bienfaits des traitements naturels et depuis j ai
    arrête tous les produits laitiers , le pso a diminue , mais je veux le faire disparaitre totalement .
    j’ utilise du gros sel de mer, une poignée dans une bassine d’ eau apres la douche et j’ y mets mes pieds pdt 5mn pour le pso des ongles et avec un coton j’ imbibe les zones affectées , nombril , aisselles , jambes , je me lave les cheveux avec un shampoing bebe et je fais un massage avec 2 c à soupe de sel fin que je laisse agir 5 mn et je rince . Avant le shampoing , j’ applique de l’ huile d’ Olive avec quelques gouttes de tea-tree sur les pellicules , ça marche assez bien ; mon vrai problème c’ est les marques sur le front que j’ essaye d’ enlever avec une crème weleda . peut être le vinaigre de cidre ……..
    le sel de mer m’ est vraiment bénéfique , j’ attends cet ete pour retrouver le chemin de la plage , je ne me suis pas baignée depuis des lustres , je suis bretonne et vivant au bord de mer , je compte sur l’ eau de mer pour soigner définitivement le pso , j’ ai lu plusieurs témoignages dans ce sens ;j’ ai aussi decide d’ arrêter le sucre sous toutes ces formes , je crois que la clef est dans une alimentation saine
    je vous ai lu avec beaucoup d’ intérêt , Bon courage !

  30. Amo

    La solution radicale mais qui est imparable pour les habitué, rasage de crane…

    je suis prof de fitness et travail souvent avec une casquette. Malgré une hygiène impeccable transpiration + casquette ne font pas bon ménage.

    Arrivé les beaux jours, chaque année je me « tond » le crane et en quelque jour je n’ai plus rien…

    Bon courage à tous

  31. Geena Kozaczyñski

    À la période la plus stressante de ma vie, à 33 ans, j’ai commencé à faire du psoriasis au niveau du cuir chevelu. On était dans le déménagement, mes 2 filles & moi, apres avoir habité 10 années dans un même endroit stable. C’était un mois de juin très chaud, donc je lavais surtout mes cheveux après chaque voyage de boîtes pour me rafraichir… le psoriasis s’énervait. Aux fraicheurs d’automne, le problême s’est calmé et je me suis mise à shampoiner mes cheveux beaucoup moins souvent.
    Bien, j’ai constaté, qu’en utilisant que le shampoing neutrogena (non pas au charbon qui fait ressortir nos quelques cheveux blancs), le transparent qui sent très bon et qui nettoie bien tout résidu, pas + que 2 fois/mois, et le problême disparût! Mes cheveux sont devenu + beaux, j’avais + le goût de les attacher, de me coiffer. Et puis, il y a Garnier~Fructis qui a également créé un shampoing que j’ai adoré; transparent, spécialement conçu pour ceux qui ont tendance à avoir ce problême du cuir chevelu… mais je ne l’utilisais pas trop souvent, loin de là. Revitalisant; sur pointes seulement et très peu surtout.
    Dernièrement, il a encore fait vraiment chaud. Je n’avais plus de shampoing et je me suis lavé les cheveux énormément, souvent; je viens d’essayer tous les shampoing de mes filles en peu de tmp…
    Et vlan! Je viens de voir se poindre une partiel du psoriasis à la racine des cheveux de mon toupet, pas + gros qu’un $0,10cent …après plusieurs années à avoir écarté le problême en espaçant mes shampoinages.
    Heureusement, moins de stress cette fois-ci, puisque je sais ce que j’ai à faire, ou plutôt à ne pas faire, pour que cet énervé se résorbe rapidement. Ouf!
    Geena K

  32. yasmine

    Bonjour, mon fils de 2 ans à un psoriasis depuis l’age de 7 mois sur 90 % de son corps , dur dur à vivre il est sous traitement cortisone soriatane et je ne vous parle même pas de toute les crèmes que j’utilise pour hydrater sa peau……. pouvez-vous me dire si je peux utiliser le mélange indique pour son cuire chevelu ??? et donne moi svp des astuces pour sa peau je suis complètement perdu avec cette maladie impressionnante j’aimerai arrêter tout les traitements je n’en peux plus
    a bon entendeur merci de me répondre svp

    1. Iza

      yasmine arrêter les produits laitiers pendant un mois remplacer par lait d avoine C est peut être la solution courage

  33. Martine

    Bonjour Yasmine,

    ouf, effectivement ce ne doit pas être évident pour votre fils et vous. Je sais que l’été j’en avais beaucoup moins: le fait d’être au soleil, moins de stress (car il doit ressentir votre stress…) faisait que j’avais moins de psoriasis lorsque j’étais beaucoup plus jeune. Il est certain que le soleil et la cortisone ne font pas bon ménage. Mon avis tout personnel, comme vous y faites allusion: pourquoi ne pas essayer d’arrêter pour l’été les traitement de cortisone? prendre des bains de mer (si vous avec la mer proche) ou des bains de sels de mer; le sel aide beaucoup. Exposer le corps au soleil avec une bonne protection solaire et continuer d’utiliser des crèmes naturelles hydratantes? Peut être, je ne suis vraiment pas experte, le fait de rompre cette routine de mettre la cortisone, et l’anxiété qu’elle cause, pourrait être bénéfique? Profitez de la crème hydratante pour faire des massages apaisants, relaxants… Je vous souhaite beaucoup de courage et de sérénité.

  34. Fabienne

    très intéressant… je tente parfois le no poo au bicarbonate de s mais il me semble que le bicarbonate n’agit pas de la même façon suivant l’eau utilisée… j’en suis très contente en vacances (eau très douce), et chez moi, ça rend les cheveux très secs (eau très dure). Quelqu’un a-t-il fait les mêmes constatations?
    est-ce lié à la dureté de l’eau… ou à d’autres raisons?
    Mon pso a l’air de bien apprécier (les vacances ou le no poo, je ne sais pas!)
    Comment faites-vous, vous qui avez une eau dure?

  35. CHEMISE

    Bonjour, ai parcourue votre récit et souhaiterais échanger avec vous par mail.

    A bientôt

    Leslie.

  36. MaMo

    Bonjour,
    Je teste depuis 3 semaines le « no poo », au début j’utilisais 2 jaunes oeuf + 1 càs de Rhum + 1 càc de miel, contente du résultat mais demangeaisons et squames qui reviennent. Alors j’ai tenté le bicarbonate + eau et rinçage vinaigre de pomme, au bout de 4 jours, demangeaisons et squames réapparaissent…
    Ma question est la suivante : Avez vous eu des résultats immédiatement? Y a t il un laps de temps pour que le cuir chevelu s’habitue?
    Merci de vos réponses.
    Cdlt.
    MaMo

  37. samia

    interressant merci

  38. Mira

    Bonjour,
    J’ai du pso depuis toujours, de l’acné et des problèmes digestifs graves à 36 ans . Avec tout ça, il était temps de trouver un reméde efficace car les prescriptions médicales ont juste l’avantage de faire augmenter le trou de la Sécu. Grâce à internet, j’ai découvert il y a 8 mois que le gluten et les produits laitiers étaient responsables de tous mes maux inflammatoires. Mais pourquoi AUCUN médecin, ni spécialiste n’a fait ce constat avant ??? Aujourd’hui, plus d’acnée, plus de maux de ventre mais il me reste à combattre le pso. J’ai les cheveux frisés et les lave tous les jours. Dès demain, je me mets au NO POO, ce sera dur, je vous l’accorde mais si ça marche ce sera un GRAND soulagement !!!! MERCI à toutes ces personnes qui ne se contentent pas de suivre une société dictée par les industriels et qui nous apportent des alternatives efficaces. MERCI JEREMY ANSO. Cdlt

  39. Michel

    Comment éradiquer le psoriasis ,coude, genoux,main et partout ou il se présente. Après avoir traîner cette peste pendant des années et las des crèmes ,daivobet etc….J.avais une grosse plaque au genoux qui me prenait la tête depuis quelques années au moins 3 ans si ce n’est plus.je me suis mis a essayer les truc les plus fous et la un jour j’avais dans mon frigo des magrets de canard je décidé de couper un petit morceau de magret et frotta la graisse du magret sur la plaque,je précise LA GRAISSE et ce psoriasis depuis a disparu et la peau est redevenue comme avant en 15 jours,j’ai appliquer la graisse qui laisse une couche luisante sur le genoux et entretenue cette couche luisante jusqu’à guérison complète .Comme dit le proverbe qui tente rien n’a rien !!! et puis le reste du magret il passe au barbecue miam !!

  40. Bernard Colette

    Je decouvre votre site à l’instant ayant du psoriasis depuis plus de 40 ans je suis très intéressée par vos expériences. Je suis moins atteinte que beaucoup d’entre vous,je supporte mais je suis très gênée par celui qui atteins mon cuir chevelu.Depuis le mois d’août j’évite les squames épaisses en me frictionnant avec huile d’amande douce ou sésame que je laisse reposer 1h avant mon shampoing ceci tous les 2jours.Etant à la retraite ce n’est pas trop contraignant et me donne un certain confort que je n’ai jamais connu.,pour le corps lait hydratant apres la douche c’est tout

  41. Laura

    J’ai 19 ans et moi aussi je fais du psoriasis depuis l’age de 12 ans sur mon cuir chevelu et un peu sur le dos depuis quelques mois et j’ai peur d’en attraper à d’autre endroit. Étant donné que mon père en a aussi sur le cuir chevelu et commence à en avoir sur le visage.. je suis un traitement que mon médecin m’a prescrit du « betnovate scalp » c’est du liquide que je dois appliquer sur mon cuir chevelu et une crème « elocom » pour mon dos et j’en mets un peu sur mon cuir chevelu aussi. Ça fait deux jours que je l’applique et mon psoriasis à un peu diminué et ne me démange plus. J’attends encore de voir de meilleures amelioration. J’aimerais trouver un miracle pour le faire disparaître à jamais..

  42. Flo

    Bonsoir! L’année passée, j’avais déjà visité ce sire, et pendant les vacances de Noël, je lai retrouvé par hasard, etant à la recherche d’un traitement natural pour mon psoriasis.
    Ça fait plus ou moins depuis l’âge de 8 ans que ça a commencé à apparaître? Ça s’est aggravé à l’âge de 9-10 ans, et je n’avais au départ que la maladie au cuir chevelu. Graduellement, ça s’empire, et depuis1-2 années, j’ai du psoriasis sur mon corps (surtout le dos). J’ai eu 17 ans en novembre. Ça fait si longtemps que j’ai cette maladie, c’est infernal! j’ai suivi de nombreux traitements médicamenteux, la plupart ont fonctionné, mais ça n’est que temporaire ! depuis plusieurs jours, j’ai arrêté un traitement qui a durée depuis l’été jusqu’à ce jour-là, car je voulais passer à quelque chose de naturel, ras le bol des gels, crème qui ne fonctionnent qu’un temps!
    Ça m’a fait du bien de ne plus avoir de psoriasis, mais des que je l’ai arrêté et beaucoup espacé (espacé car le docteur a dit que je devais espacer de plus en plus l’application du gel que mon corps et mon cuir chevelu ), c’est réapparu très vite sur mon crâne ! Pour mon corps , ça réapparaissait malgré que je continuais le traitement avec des espaces de joues de plus en plus grand.
    En redécouvrant cet article,,ça m’a redonné du courage et un peu de patience.

    Pour certains, ça marche, et pas pour d’autres, mais je préfère tenter quelque de naturel que rien du tout, j’en ai marre des trucs Composés d’autres trucs chimiques prescrits!
    Je tente le naturel, le plus possible, depuis samedi dernier, donc 5 jours, justement, et ça fait 4 jours que je ne me suis pas lavé les cheveux !
    Je tente le no poo!
    Malgré les démangeaisons du cuir chevelu, j’essaye de ne pas trop gratter!
    Mais c’est vraiment difficile, alors je le fais légèrement,,ou un petit massage !
    C’est très dur, mais j’essaye!
    Pour m’aider, comme dit dans l’article d’Antigone, j’utilise la maïzena, ça aide ! Mes cheveux ont moins l’air gras! Haha tant pis si les gens me trouvent degueux avec mes cheveux ! Qui n’a jamais eu les cheveux gras ou pas bien lavé ? Et puis, je le fais pour moi avant tout!

    Quand j’aurais commencé le no poo( donc, après avoir espacé d’au moins 1 semaine et commencé à mettre le fameux shampooing, etc.,), je reviendrais ici (si je m’en rappelle ) pour parler des résultats, lorsqu’il y en aura !

    J’espère de tout coeur que, même si cette maladie est à vie ( elle est sûrement héréditaire chez moi, et je suis quelqu’un de très stressé, c’est comme « ancre » en moi, cette nervosité, ce stress invisible, constant, toujours là même quand je ne fais rien ), qu’elle s’apaise un petit peu !
    Pour mon corps, j’essaye l’huile d’olive ! J’ai lu de très bonnes choses sur cette huile, pas que la cuisine! Depuis que j’ai commencé à en mettre ( juste assez pour au moins mettre sur les plaques ) , mes plaques sur mon dos, par exemple, sont moins « secs »!
    Évidemment, les plaques ne partent pas ( ou pas encore???) , mais en tout cas, ça apaise les démangeaisons et je sens que c’est mieux! C’est pour hydrater la peau de mon corps !
    J’aimerais tellement me sentir bien dans ma peau! L’école, ça n’aide pas,avec les devoirs, etc.c’est encore plus stressant !
    Si seulement je pouvais soigner ma maladie par la racine: l’origine de la maladie! Le déclenchement ! Même si c’est héréditaire, est-ce obligé que la maladie s’exprime à cause l’hérédité, justement ? Je ne sais pas

    Dans tous les cas,,je ne baisse pas les bras!
    A bientôt, quand j’aurais des résultats !
    Et puis, si le psoriasis ne part pas, au moins,,y aura quand même des choses positives : si je réussis, je n’aurais plus besoin de me laver les cheveux aussi souvent qu’avant !

  43. jérôme

    Bonjour,
    Est ce que quelqu’un a entendu parlé de, ou essayé, l’huile de Krill? J’ai vu que c’était conseillé en cas de psoriasis. C’est une des application, noyée parmi beaucoup d’autres vertus que l’on prête a ce produit…

  44. Annie

    Bonjour, en 2011 juste apres l’accouchement de mon fils j’ai choppe des plaques en gouttes apres avoir donne le sein dans cette region, puis un an apres des gouttes aux plis un peu partout dans mon corps, mais j’ai vencu le pso en lavant mes cheveux tous les jours avec un shampoing pour bebe tout bete, et je rince avec du vinaigre et bicarbonate. En effect j’ai remarque que le pso aime le sebum, donc je prends 3 douches par jour et je lave bien avec une eponge douce sur mes plaques avec un savon au zinc, je desinfect mes plaques avec du biseptine et je passe deus fois par jour une pomade que s’appelle mycoster achete en pharmacie sur mes plaques. Puis apres quand les plaques rouges partent je continue au savon zinc , 3 bains par jour, et je passe sur les plaques un peu de l eau hamamelis des q je vois que la peau a besoin d etre hidrate plusieurs fois par jour avec un carre de cotton. Surtout pas de creme etc faut suprimer le sebum et maintenir la peau hiper propre. En plus bien manger les legumes, viande etc et boire de l eau, sortir les apres midi.

  45. Milina

    Bonjour,

    J’ai également du psioriasis depuis deux ans (déclenché par un stress en période de master).
    Mes cheveux étaient avant bouclés et assez volumineux, j’ai depuis beaucoup perdu de cheveux et ils sont beaucoup plus fins et presque raides… j’aimerais savoir si c’est arrivé à quelqu’un d’autre de perdre ses boucles en conséquence du psioriasis ??
    Je pense tenter le no-poo pr voir si cela me rend mes cheveux d’avant …

  46. Lud

    De nombreuses indications et recettes ont été données sur ce site, dans l’article ou en commentaire. La plupart apporteront un réel soulagement à cette maladie. Étant moi-même touché par cette maladie, psoriasis du cuir chevelu, j’aimerais apporter mon témoignage et mes convictions.
    Rappelons que le psoriasis est une maladie génétique, auto-immune, héréditaire, inflammatoire et psycho-somatique. Ce qui signifie, pour simplifier, que le corps humain réagi au stress et à certaines substances par un processus inflammatoire. Cette inflammation n’a aucune incidence visible chez la plupart des gens, sauf pour nous, génétiquement touché par le psoriasis où l’inflammation va se manifester par un dérèglement du renouvellement cellulaire (épi)dermique (plaque rouge, desquamation etc…). Le psoriasis apparaît alors à certains endroits précis (ongle, cuir chevelu, genou, coude etc…) sans que l’on sache réellement expliquer pourquoi, et d’une manière générale à l’endroit du corps où la peau est (ou a été) agressée (soit par un choc violent, soit légèrement mais régulièrement) et où il faut la « réparer ».

    Le psoriasis étant une maladie génétique, il faut accepter en premier lieu de vivre avec jusqu’à la fin de ses jours (ou jusqu’à traitement futur par thérapie génique). Cependant, on peut arriver, de manière durable et naturelle à en supprimer les symptômes. Voici donc, selon l’essentiel à mettre en œuvre :

    1 – Le Stress/Anxiété
    Sans que l’on sache vraiment l’expliquer, on sait que le stress joue un rôle primordial dans l’expression de la maladie et ses symptômes. Tout doit être fait pour réduire le stress au minimum. Le sport en général est un excellent premier moyen, il permet le temps de l’effort d' »occuper » l’esprit et donc de diminuer l’anxiété (peur du futur). Le sport permet également de libérer temporairement des endorphines, molécules du « bonheur ». Il permet enfin de libérer l’énergie accumulée par les émotions négatives (colère, haine, frustration, dégoût etc…). Certaines disciplines sont spécialisées dans la gestion du stress : Yoga, Méditation, Pilates etc… Enfin il est primordial de faire un travail sur soi pour identifier les différents sources de stress qui nous affecte. Le manque de sommeil et sa mauvaise qualité est LA source majeure, si ce n’est la première, qui touche l’ensemble de la population Française (mondiale?).

    2 – L’Alimentation :
    Outre le stress et la « psycho-somatisation » on a vu que le psoriasis était essentiellement un maladie dite « inflammatoire » et auto-immune. Cela signifie que le corps réagi de manière très négative à certaines substances. La liste est probablement grande et très peu d’étude allant dans ce sens sont réellement effectuées. Cependant, nous connaissons à l’heure actuelle, avec quasi certitude, quelques aliments responsable de ces processus inflammatoires et à supprimer totalement de notre alimentation : le LAIT, le SUCRE, le GLUTEN.
    -> Le LAIT : à cause du Lactose qu’il contient, un sucre qui ne peut-être digéré et assimilé par le corps qu’à l’aide d’une enzyme, la Lactase, naturellement présente chez les bébés (1ère année) elle diminue ensuite rapidement jusqu’à disparaître totalement chez certaine personne. Aucun être humain sevré ne devrait boire du lait, encore moins celui d’une autre espèce animal (vache). S’il vous est trop difficile de supprimer le Lait, vous pouvez commencer par le remplacer par du lait « facile à digérer » qui est en fait enrichie en Lactase, avant de le remplacer définitivement par d’autre boisson plus saine.
    -> Le SUCRE : le sucre raffiné, ou saccharose est un des pires poisons dont ils vous sera difficile à supprimer au début puisque les industriels de l’agro-alimentaires, qui ont depuis très longtemps compris son pouvoir addictif, en ajoutent dans la QUASI-TOTALITE des plats préparés, sauces, conserves, gâteaux etc… que l’on achète. Et parfois dans des quantités inimaginables (cf sodas et céréales du petit dèj). Bien sur les aliments pour enfants sont la cible privilégiés des ces assassins masqués. Ici pas vraiment de solutions, limiter au maximum l’achat de ces produits transformés et lire scrupuleusement les étiquettes lorsqu’on ne peut s’en passer.
    -> Le GLUTEN : il s’agit d’une protéine contenue dans certaines céréales, blé principalement mais aussi orge et seigle. La encore il s’agit d’une protéine difficile à digérer (plus ou moins selon les personnes) et qui peut donc endommager la paroi interne de l’intestin, qui nous permet d’absorber les nutriments comme les vitamine par exemple. Le problème est qu’on consomme trop d’une part (pâte et pain notamment) et que les industriels, une fois de plus, ont complétement modifié la teneur en gluten des Blés qui sont cultivés de nos jours, uniquement dans un soucis de rentabilité. Cela signifie simplement qu’une tranche de pain de nos jours à une teneur beaucoup plus élevé en gluten qu’une tranche de pain du siècle dernier.
    Pour terminer ce chapitre sur l’alimentation, je conseillerais vivement à toute personne atteinte de psoriasis de revoir son alimentation et de se diriger vers une alimentation beaucoup plus saine, du type Végétarisme entre autre.

    3 – Soin de la Peau
    Un grand soin doit être apporté à la peau, puisqu’elle est en définitive celle sur qui se concentre l' »anomalie » fonctionnelle. Prendre signifie en fait 2 choses simples en théorie : la protéger et la nourrir. La protéger d’abord de tout ce qui constitue une agression pour elle : le chaud, le froid, les frottements, l’humidité, la sécheresse etc… Mais aussi tout les produits chimiques qu’on peut parfois y mettre dessus, notamment les SHAMPOOINGS. Toutes les huiles et crèmes que l’on vous recommandera, en plus de certaines propriétés bien spécifique (anti-inflammatoire pour l’HE de Gaulthérie par exemple) n’auront en fait pour but que d’HYDRATER votre peau et c’est bien là l’essentiel, pour permettre à vos cellules de fonctionner « normalement ».

    Il s’agit là de 3 principes fondamentaux qui, s’ils sont mis en œuvre, vous permettront, avec certitude, de voir une diminution des symptômes du psoriasis, et dans la plupart des cas une absence TOTAL des symptômes. Bien sur, puisque la maladie est génétique, ces symptômes feront leur réapparition sitôt que vous ne respecterez plus ces préceptes. Bien que le psoriasis puisse être un lourd fardeau à porter, pourquoi ne pas l’envisager au final comme une chance, celle d’une échelle, d’un thermomètre, d’un indicateur précieux : celui du bien être de notre corps.

    Rappelez-vous cette douleur dans la gorge lorsque que vous buviez de l’alcool….
    Rappelez-vous cette douleur dans les poumons lorsque vous fumiez du tabac….
    Rappelez-vous ce Psoriasis sur votre peau lorsque vous maltraitiez votre corps…
    Notre corps s’exprime et nous parle, écoutons le!

    Merci à toi lecteur d’avoir lu ce long discours en espérant qu’il puisse éclairer un peu ton chemin ; )

  47. nath

    Mon mari souffre de psoriasis du cuir chevelu, depuis 2 ans il utilise un shampoing au lait d’ânesse et le psoriasis a disparu. Si ça peut aider…

  48. MULTIN

    Bonjour,

    J’ai lavé avec le bicarbonate de soude et le vinaigre de cidre pour soigner le psoriasis.
    Ensuite j’ai massé les huiles essentielles ylang-ylang, gaulthérie avec de l’huile d’argan.
    Je suis surprise car mes cheveux deviennent plates et gras à cause de l’huile.
    Par contre, le psoriasis diminue légèrement…

    Que faire pour éviter des cheveux plates ? Merci pour des conseils.

    Fifine

  49. ANTOINE SULTANA

    Bonjour,

    Ne peut-on pas appliquer le mélange huile d’argan/Huiles Esentielles AVANT le champoing au bica/vinaigre, de telle sorte à ce que les cheveux ne graissent pas ? Je n’ai pas encore essayé, mais j’imagine que ça doit être un problème non ?

    Cordialement

  50. laurence

    Bonjour à tous, j’ai 20 ans et j’ai du psoriasis depuis ma naissance par période, ça vient ça part, j’ai tout essayé.
    Au départ, cortisone, crème plus ou moins forte, devobet, ça marche jusqu’à un certain moment, lorsque mon corps s’y habitue.
    Il y a deux ans j’ai fais des séances d’UV dans un hôpital spécialisé en dermatologie, j’y ai rencontré un dermatologue spécialisé dans le pso qui m’a conseillé de faire des UV pour ma forme de pso qui est en goutte (étalé sur l’ensemble du corps).
    Ca a très bien marché, tout a disparu jusqu’à ce que revienne depuis quelques jours.
    On m’a toujours dis que le facteur principal était psychologique, c’est pourquoi je suis étonné de voir à quel point notre régime alimentaire peut y jouer.
    Je souhaiterai savoir si certain d’entre vous ont parfois de légère crise ou si cela abouti toujours à de grande crise ?
    Je suis au début d’une crise, je n’ai que quelques boutons mais je me dis que peut etre en changeant radicalement de mode de vie cela peut freiner la crise voir l’arrêter….

    1. Fabienne

      Bonjour,
      Depuis mon dernier post sur ce site, j’ai aussi constaté que l’alimentation avait un grand rôle, pour moi le pso est sensible aux sucres – rapides et lents- en 6h environ après en avoir mangé. Le facteur stress n’est pas négligeable dans cette réaction, c’est sur.
      Un remède trouvé un peu par hasard, conseille au préalable pour des problèmes digestifs: cataplasmes d’argile , et argile par voie interne. La plaque de pso disparait petit à petit, et mon ongle retrouve un air plus normal….

  51. Nathalie

    Bonjour,

    j’ai 30 ans et du psoriasis au niveau du cuir chevelu et c’est avec surprise que je découvre la méthode « no poo »
    Je suis passé comme vous tous par différents chemins pour tenter d’en venir à bout,head and shoulder, huile d’amande douce, ou d’argan le goudron (pitié la catastrophe ), et sans oublier notre super ami traitement à la cortisone que le dermato va systématiquement nous prescrire avec un effet négatif à long terme. Donc j’ai dit stop j’ai fait attention à mon alimentation car elle joue un rôle quand même essentiel,
    Un jour mon médecin m’a parlé d’un shampoing naturel qui s’est averé efficace sur certains de ces patients. Il est à base d’huile de carapa procera je me suis dit pourquoi pas ? Une huile peu connue et je n’en avais jamais entendu parler qui a des propriétés anti-inflammatoire et cicatrisante entre autre.
    J’utilise ce shampoing depuis 1 semaine et honnêtement je revis je me gratte moins et ça c’est déjà du bonheur car se gratter jusqu’à saigner merci à suivre biensur .
    Le shampoing est concentré donc pas besoin d’en mettre des tonnes.
    Par contre la méthode no poo me parait intéressante et surtout moins couteuse. Et l’huile de d’Ylang-Ylang je ne connais pas trop peux-t-on m’éclairer ?

  52. joshua

    Bonjour,
    Si on utilise la méthode no poo on aura les cheveux gras non ?
    Et faudrait que je me rase le crane pour avoir moins de psoriasis (je suis un homme)

    1. joshua

      petit corrigé ;)

      Et faudrait-il que je me rase le crane pour avoir moins de psoriasis ?(je suis un homme)

  53. Delphine

    Bonjour à tous! Le psoriasis est en effet lié à l’alimentation car directement lié au système immunitaire! Dans mon cas j’ai du arrêter le lactose mais ça peut aussi être d’autres aliments (ou conservateurs, pesticides…..). Malgré le faite d’avoir réussi à me débarrasser au quotidien des « croutes », lorsque je traverse une periode de stresse, fatigue, malbouffe …. les plaques et les démangeaisons reviennent. J’ai testé tous les produits disponible dans le commerce et en pharmacie et j’ai découvert un shampoing miracle: Shampoing Antipelliculaire – Gingembre de The Body Shop (A base d’écorce de bouleau, de saule blanc, de mousse de chêne, de miel issu du Commerce Equitable et de panthénol). Comme ça si vous cherchez encore un remède, tentez votre chance !!

  54. christena

    coucou, je voulais juste faire une petite parenthèse, car au début, lorqu’une plaque rouge à apparu sur mon cuir chevelur, JE PANIQUAIS, ensuite je suis aller me renseigner puis j’ai remarqué que le psoriasis et l’éczema (jai oublier le reste du mot) sont presque pareilles , mais l’eczéma ne sort qu’a cause du stress, lorqu’on est émotionnelle, etc. Donc rensigner vous sur leczema peut etre que vous aviez seulementde leczema qui est facile a guerir!!

  55. Sandra S.

    Help…

    Bonjour,

    Atteinte d’arthrite psoriasique depuis 10 ans, j’ai réussi à vaincre mes douleurs articulaires en éliminant le gluten, le lait et les oeufs de mon alimentation. Ce régime m’a également permis de ne plus souffrir de rétention d’eau, de rhinite chronique, de migraine, de ballonnement et de douleurs intestinales.
    Par contre, niveau psoriasis, aucune influence… Ca devient vraiment difficile à gérer…
    Je ne suis pas du genre « calme » donc évidemment, ça n’aide pas.

    Je vais tenter vos « recettes magiques »… Wait&see !

  56. thierry p

    moi aussi j’ai cete sale bete il y a un moi que j’ai vu cela mon medcib me donner du diprosone
    c’est pire je me suis faire couper les cheveux à rat j’ai la tete en sang c’est le stress
    je vais me faire operre de l’epaule plus encore et encore
    j’arrette tout ces shampoings et on verra bien
    thierry

  57. Tiina

    Bonjour à tous,
    Un grand merci pour l’article, et merci pour les messages. C’est agréable de voir que certains s’en sortent, c’est réconfortant de savoir qu’on est pas les seuls à se battre avec cette maladie.

    Mon psopso chéri fut conçu par une grosse poussée d’anxiété, et naquit dans la chaleur épaisse du climat de la Chine méridionale où nous venions d’emménager. Une pièce de cinq francs en plein milieu du crâne, il m’amusait et je le regardais grandir avec curiosité, d’abord jusqu’à l’oreille droite, puis en quelques années jusqu’à l’oreille gauche. Il a huit ans maintenant, et je n’ai que le haut du crâne encore à conquérir.

    En faisant une thérapie d’acupuncture sur 4-5 mois (il y a 6 ans), je me suis rendue compte que le meilleur moyen de traiter mon psoriasis est d’accepter son existence. Nous vivons ensemble avec certaines règles, je lui laisse le droit d’exister et il me laisse le mien.
    En acceptant son existence, en arrêtant tout traitement spécifique, j’ai laissé tomber une grande source de stress: vaincre les squames et vaincre mon stress. Pour moi, combattre l’anxiété provoquait un stress sous-jacent constant, les traitements et l’attention que je donnais à la maladie la renforcait. Mes démangeaisons ont ensuite fortement diminué (je dirais 70% des démangeaisons).

    Je suis aux shampoings naturels depuis 4 ou 5 ans maintenant, d’abord des shampoings faits maisons avec huile de ricin, avocat et tout autres ingrédients dit bénéfiques pour mon psopso chéri.
    Depuis 9 mois, je suis aux shampoings 100% naturels, c’est-à-dire alternativement selon mes envie:
    – farine de pois chiches
    – oeuf
    – farine de pois chiches et oeuf
    – shampoing traditionnel birman
    – masques d’huile d’olive
    – shampoing à la bière
    – vinaigre (rinçage)
    – masque de yogurt et avocat
    etc

    Ces derniers 4 mois, j’étais en poste dans une région reculée de la Birmanie, et forcément, n’avais pas accès à quoi que ce soit de qualité, ni l’option trousse de toilette de 3 kilos. J’y suis allée qu’à l’oeuf. Tu sais, l’oeuf juste avant de faire une omelette? simplement tout bête, un oeuf entier, jaune et blanc bien mélangé. Le jaune nourrit le cheveu et lui donne force et brillance, la saponine du blanc le lave.

    Mon psopso ne diminue pas. Pas du tout. Mais un seul shampoing industriel me détruirait le crâne. Ces shampoings naturels appaisent, et ne me donnent pas l’envie de gratter. Depuis que je traite mes cheveux comme une salade en cuisine, ils sont super beaux, éclatants, forts, j’ai moins de perte de cheveux, et plus long que jamais (même plus long qu’avant l’apparition du psopso chéri). De plus, je ne me les lave que quand j’en ai envie, une fois en 4-7 jours.

    Mon psopso chéri m’a appris plusieurs choses, la première, c’est qu’il faut prendre soin de soi, pas toujours foncer foncer foncer dans la journée, et se priver de toute dépense inutile (« un café dehors? je le fais mieux à la maison, et c’est trop cher » -> non, t’as besoin d’une pause, tu prends un café.) La deuxième, c’est que la beauté n’est jamais entièrement naturelle, mais nécessite des soins appropriés, ainsi juste se laver les cheveux ne suffit pas, il faut aussi les nourrir.

    De vos messages, je constate une fois de plus que l’alimentation est la prochaine étape santé/beauté. Pour moi, c’est une muraille de Chine, j’aime manger, je voyage beaucoup en terres reculées et ne peu pas « faire de chichi » pour le non gluten, ou autre. Des excuses, ne m’en voulez pas, mais persuadez-moi avec des arguments plus que convaincants, car s’astreigner à un régime alimentaire est un sacrifice tellement énorme à mes yeux, j’ai au contraire très peur qu’il soit une telle source de stress et donc que je n’obtienne aucun résultat..

    Un grand merci à tous ceux qui postent, et à tous ceux qui souffrent je leur souhaite de rester positifs, de prendre du temps pour eux et de se faire plaisir.

    1. Frankie

      Bonjour Tiina,
      C’est un stress énorme sur mon lieu de travail qui m’a déclenché le psoriasis dont j’ai souffert pendant plus d’un an.
      Je ne l’acceptais pas (aucun cas de psoriasis dans la famille). J’ai voulu absolument m’en débarrasser au plus vite mais le + naturellement possible. Je me suis donc documentée. J’ai lu un article sur le régime du Dr SEIGNALET (sans laitage ni gluten). Ca m’a semblé particulièrement difficile à suivre mais mon envie d’en finir avec cet handicap était si forte que j’ai tenu le choc. En 3 mois, plus rien !
      Etant guérie, même en continuant ce régime qu’on disait bon pour maintes raisons, j’ai commencé à faire des écarts et Il est revenu aux yeux et aux oreilles.
      J’ai donc repris mon régime le + strictement possible.
      Résultat : je n’ai + rien aux yeux (qui était à vif à force de les frotter) ni à mon oreille droite. Par contre, celle de gauche me démange et desquame encore un peu.
      Je sens que j’en viens à bout.
      C’est difficile de se dire qu’à cause d’un c… on est condamnée à se priver de certaines choses.
      Un jour, une patiente m’a demandé de lui prêter mon livre « l’alimentation ou la 3ème médecine » du Dr SEIGNALET pour sa fille qui souffre de cette maladie.
      Elle vient de me le rendre et m’a dit que sa fille ne suivra pas ce régime qu’elle trouve trop contraignant.
      C’est son choix. Je le respecte. Chacun son truc. Les pso ne se ressemblent pas tous. Peut-être qu’il en existe des + supportables que d’autres.
      Ce qui me console c’est de savoir que les produits laitiers et le gluten sont mauvais pour la santé.
      Bon courage

      1. Tiina

        Hello Frankie,

        Merci pour ton message. Et un énorme bravo pour l’effort!

        Je le dis toujours, si j’avais du psopso dans des régions visibles, j’aurais peut-être plus de courage pour un régime alimentaire aussi stricte. Chez moi, depuis 8 ans il ne dépasse pas la limite de la pousse des poils.

        Un point très important à savoir pour ceux chez qui la maladie vient de se déclarer, c’est qu’effectivement tous les psopso sont différents. Le mien et celui de ma mère se sont déclarés en même temps, ce qui marchait pour elle ne marchait pas du tout pour moi…

        Je me contente de shampoings de cuisine, et maintient ma beauté du visage avec toutes sortes de trucs de grand-mère. Un jour certainement, lorsque mon travail le permettra, je m’astreindrai à un tel régime. J’aimerais beaucoup savoir combien de temps il t’a fallu pour voir les premiers résultats?

        un grand merci pour ton témoignage.

        1. Frankie

          J’ai commencé à voir des résultats au bout d’environ 2 mois.
          En fait, en y réfléchissant bien, ça a été un mal pour un bien.
          En effet, toutes les recherches effectuées m’ont amenée à découvrir des sites très intéressants comme celui de Jérémy qui m’a appris énormément (merci Jérémy pour ton travail).
          Depuis, je mange beaucoup plus sainement (bio, fruits, légumes, noix, graines, …). J’ai investi dans un extracteur de jus. Je fais minimum une 1/2 heure de sport (rameur, vélo d’appart’) par jour.
          Je suis une autre femme. A 56 ans j’ai une pêche d’enfer contrairement à mes collègues + jeunes.
          J’ai converti mon conjoint qui a eu qq difficultés à me suivre au début mais il reconnait aujourd’hui que ce changement est vraiment salutaire et qu’on a fait le bon choix.
          Il n’arrive pas à se passer de fromage mais il avoue souffrir moins des articulations quand il arrête d’en manger. Quand il vient à se plaindre de ses douleurs, je lui rappelle qu’il sait ce qu’il ne doit plus manger pour les éviter !!!

          1. Mary

            Le témoignage dont j’avais besoin ! Il suffit de lire le livre de Seignalet pour trouver la motivation, rien ne coûte d’essayer et surtout en dehors du fait de se soigner, c’est pour la santé ! Perso je n’ai plus mes symptômes de rhumatismes mais j’ai découvert Seignalet entre-temps, du coup j’applique surtout pour avoir une alimentation plus saine et non pour guérir, quoique de deux choses l’une puisque pas de retour de rhumatismes (j’ai 26 ans). Sachez surtout que les améliorations peuvent mettre des semaines comme des années à venir, il faut suivre strictement le regime pendant une longue période et sans écart pour espérer des résultats. On se trouve tous des excuses et moi la première mais sachez qu’il s’agit principalement de manger beaucoup de fruits et légumes (bio de préférence), crus ou peu cuits, d’utiliser des laits végétaux (remplace parfaitement tout lait animal), et éliminer tout ce qui est industriel (synonyme de malsain de toute façon), rien de bien compliqué, on s’initie rapidement à la cuisine « sans » et on restaure ses intestins, tout y est plus sain, on s’en rend compte une fois qu’on est dedans. Bon courage à vous, rien n’est difficile quand il s’agit de la santé et on a tout à portée de nos jours.

  58. Tiina

    bon, là je m’abonne juste aux commentaires.. sorry

  59. Sabah

    Bonjour
    Je ne suis pas certaine que le psoriasis est liée à l’alimentation ma fille de 18mois que Jallaite a plusieurs allergie alimentaire dont le lait l’œuf et le blé donc du coup je suis le même régime qu’elle puisque je l’allaite et je le suis depuis qu’elle a 4mois et pourtant cela fait environ 4mois que jai du psoriasis sur le cuir chevelu uniquement donc j’ai tester sebiprox Diprosalic etc ça ne passe pas il n’y a que le cidre de pomme qui me soulage mais bon j’aimerai vraiment m’en débarrasser je ne sais plus quoi faire

  60. David Devaux

    Bonjour,

    J’ai 46 ans et j’ai le psoriasis depuis l’âge de 15 ans donc depuis 31 années !

    J’ai tout essayé !
    Je n’ai pas besoin de vous faire la liste, mais croyez moi j’ai tout essayé, et rien ne m’a guérit !
    Oui il y à bien eu des remèdes qui ont diminuer, ou stabiliser mon psoriasis mais beaucoup trop contraignant.
    Par contre j’ai eu la chance de rencontrer un grand scientifique le professeur Keshe, qui a fait des découvertes révolutionnaires sur le plasma ou lumière qui a des applications dans divers domaines. Lors d’un appel sur son site web il y a quelques années pour ceux qui souhaitaient participer à des test, je me suis inscrit, c’est ce qui m’a permit de le rencontrer. Alors qu’il été prouvé que le plasma guerissait des cancer, des paralysies et autres maladies graves, le Pr Keshe me disait que pour mon psoriasis il ne pouvait rien faire, ce fût pour moi une déception. Il me disait que le psoriasis etait une maladie de cause psychique et m’apprit que la guérison nécessitait la compréhension de soi.
    Je ne suis toujours pas parvenu aujourd’hui à la compréhension de moi-même psychiquement et spirituellement parlant, mais j’y travaille.
    Ce qui ont eu la chance de guérir suite à des soins ou régimes particulier, à mon sens leur maladie ne devait pas avoir de causes psychiques profondes ou complexes comme c’est le cas pour moi.
    Je pense avoir compris le principes de compréhension de soi suite à de longue recherches et méditations, il me reste de le mettre en pratique et de persévérer czr c’est un travail de longue haleine qui demande science et patience.
    Cela consiste dans les grandes lignes par une identification à travers la conscience et l’observation intérieure de soi des émotions, sentiments, pulsions du corps, souvenirs, qui influent sur nôtre pensée et donc notre intelect de manière que nous nous y identifions et inconsciemment en faisons notre vibration, notre mode de conscience, notre facon de vivre, et cela agit aussi sur nos organes. Le travail est donc un travail d’observation, d’identification, puis désidentification de ces éléments qui font notre pensée et qui sont en fait la conscience egotique à laquelle nous nous identifions en croyant qu’elle est nous et qu’une fois que de manière vigilente nous ne la nourissons plus en ne nous identifiant plus à elle elle fini par disparaître pour laisser place à ce que nous sommes réellement et ainsi nous retrouvons ce que nous sommes et l’harmonie ce qui conduit à la guérison.
    Il se peut aussi que certain facteurs proviennent de choses ou d’injustice que nous avons fait subir à d’autres et donc qui ne serait pas dependant de nous , mais plutot qui serait du ressort de la justice universelle, ex : vous avez un jour gravement nuit à une personne et cette personne a souhaité profondément avoir votre peau, ce qui aurait eu pour conséquence que la justice universelle aurait eu pour conséquence votre maladie de peau ou psoriasis. Dans ce cas le remède serait de se repentir profondément à la source de la justice, Dieu et de faire un pacte ou une promesse, un engagement en échange de la guérison de votre maladie, mais cela marchera seulement si vous êtes sincere profondément et fidèle à votre engagement.
    Biensur le travail de la comprehension de soi-même et un combat de titan, mais il amène à une guérison en profondeur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *