Végétalisme: une déviance alimentaire mortifère selon le Pr Tounian

Le professeur Tounian vient une nouvelle fois de publier un article à charge contre le végétalisme. Cette fois, les végétaliens et les végétariens sont taxés d’être des anti-vax, des fanas de l’agriculture biologique et des dangers pour la santé de leurs enfants à cause d’une alimentation mortifère ! Le Pr Tounian confesse une partie de ses conflits d’intérêts dans cet article, je vous propose de redécouvrir les faiblesses de son argumentaire et l’ensemble de ses conflits d’intérêts avec l’industrie agroalimentaire !

Tounian est en croisade contre les mangeurs de légumes !

Le professeur Patrick Tounian, qui est le chef du service de nutrition et gastro-entérologie pédiatriques à l’hôpital Trousseau de Paris, est en véritable croisade contre les végétariens, les végétaliens, les parents végétaliens, les médecins végétaliens, mais aussi contre les ostéopathes, les homéopathes, les naturopathes, contre Popeye (qui ne mange que des épinards), les revendeurs de lait de soja et j’en passe, et j’en passe…

Le Pr Tounian réalise depuis des mois, des années même, une véritable vindicte médicale et nutritionnelle contre tous les adeptes du régime végétalien, mais surtout contre les parents qui oseraient donner ce genre d’alimentation a leurs enfants.

Le professeur juge cette diète comme une « déviance alimentaire mortifère », dans son dernier avis d’expert publié dans le Figaro, ou bien comme une « véritable maltraitance nutritionnelle » dans son dernier avis publié dans les colonnes de l’organe de propagande de l’industrie laitière.

Arrêtez donc de torturer vos enfants à grands coups de concombres et de carottes moisies ! Arrêtez donc de gaver et de maltraiter vos enfants à coup de lentilles et de haricots mungos ! Selon le professeur Tounian, vous, oui vous qui êtes végétaliens ou végétariens, vous êtes aussi « paranoïaques envers le lait », vous êtes également de mauvais parents avec un « refus des vaccins » mais pire… vous êtes pour l’agriculture biologique… Enfer et damnation !

L’article publié le 17 février 2017 dans les colonnes du Figaro est la preuve absolue que le Pr Tounian a complètement pété les plombs. Vous allez découvrir que le professeur confesse ses liens d’intérêts avec l’industrie agroalimentaire, confesse son manque de rigueur de scientifique, et nous confirme bien que sa parole sur cette question ne vaut strictement… rien.

La fausse polémique sur les boissons végétales

Quatre paragraphes pour nous rappeler que les boissons végétales normales ne sont pas adaptées pour les nourrissons. Quatre paragraphes pour nous rappeler à tous qu’il faut utiliser des boissons maternisées ou spécialement conçues pour les nourrissons. Quatre paragraphes pour inviter le législateur a faire apparaître la mention « danger pour le nourrisson » sur ce genre de boisson.

Si la démarche est louable, car oui ces boissons végétales ne doivent pas être données aux nourrissons, elle est totalement partiale: les laits de vache, de brebis, de chameaux ou de Lama sont également proscrits pour les nouveau-nés !

Le Pr Tounian part en croisade contre les boissons végétales, et souhaitent les faire étiqueter en conséquence, mais pourquoi ne pas alors étiqueter tous les bonbons, les sucreries, les cochonneries, les morceaux de barbaques, la farine comme inadaptés et dangereux pour le nourrisson ? Sérieusement, dans quel monde vit notre cher professeur ?

Tout comme il existe des laits animaux adaptés aux nourrissons, il existe des laits végétaux adaptés aux nourrissons. Est-ce si difficile à comprendre ? C’est de la sensibilisation générale qu’il faut réaliser, et non une vindicte ciblée sur un produit qui ne vous plaît pas, doc !

L’absence du moindre argument scientifique

Pour justifier sa logique, le Pr Tounian n’hésite à utiliser des arguments immémoriaux, ainsi, « tous les scientifiques sans exception sont unanimes pour admettre que l’absence de produits carnés, de poissons ou de lait accroît considérablement les risques de carences nutritionnelles, et ceci depuis des millénaires »

Tous les scientifiques, sans exception, et depuis des millénaires ! Chapeau bas. C’est Docteur Pierre à feu qui doit être ravie de voir ses études lues et suivie pour le Pr Tounian, et notamment à travers sa vieille base de données www.PubMedPaleolithic.com !

Même si nous manquons de recul avec des études à long terme sur des personnes végétaliennes depuis l’enfance, nous avons de sérieuses raisons de penser qu’une diète bien menée (ce qui n’est pas simple à comprendre au tout début) pourrait être au pire neutre pour la santé, au mieux bénéfiques.

Par le passé, le Pr Tounian s’est essayé à deux reprises de faire planer un risque de fracture et d’ostéoporose sur les petits bambins végétaliens, sur la base d’un raisonnement scientifique douteux.

Un raisonnement scientifique digne d’un étudiant de Licence:

  • Une mauvaise lecture des articles scientifiques que le docteur cite
  • Une sélection précise des études qui accompagnent et valident son raisonnement
  • Une omission des études les plus récentes et les plus sérieuses sur ce sujet

Petite parenthèse

D’ailleurs, il est intéressant de noter que le Pr Tounian mentionnait des valeurs de 500 à 550 mg de calcium par jour dans son Cholé-Doc de l’industrie laitière (le CERIN), alors que le community manager du CERIN vient de publier un article comme quoi l’histoire des 500 mg de calcium par jour c’est de la foutaise. Voilà que le community manager du CERIN vient contredire son plus fervent défenseur, le Pr Tounian, bien joué les gars !

Le Pr confesse ses conflits d’intérêts… mais pas tous !

Voici la démonstration du génie du professeur: avant de se faire attaquer sur ses nombreux conflits d’intérêts, il prend la peine d’en expier une partie, la partie émergée de l’iceberg ! Le professeur nous précise que:

« Vraisemblablement conscients de la pauvreté de leur raisonnement scientifique, ils n’ont souvent d’autre issue que d’accuser les experts d’être vendus aux industriels de l’agroalimentaire pour s’y opposer. Il est exact qu’un grand nombre de médecins et de chercheurs ont des liens d’intérêt avec les industriels de la filière bovine, et j’en fais partie. »

Le professeur précise sa pensée:

« Mais soyons clair, ce sont les industriels qui viennent acheter les services de ces scientifiques, et non l’inverse. Mais en aucun cas un médecin réputé ne risquerait sa carrière et sa renommée pour proclamer des thèses incompatibles avec son éthique scientifique. »

Premièrement, le professeur confesse des liens d’intérêts avec l’industrie agroalimentaire de viande. Mais ce dernier oublie de préciser ces liens d’intérêts avec Nestlé, Danone, Carrefour, Mead Johnson et le CNIEL, l’industrie laitière en personne. Le professeur aurait reçu 20.000 € de la Fondation Nestlé France pour des projets sur l’alimentation dans ses dimensions biologiques, sociales ou humaines.

Deuxièmement, le professeur semble justifier ces nombreux liens d’intérêts, car ce sont les industriels qui sont venus le chercher et non l’inverse. Un raisonnement extrêmement puissant qui dédouane l’ensemble des médecins et scientifiques avec des conflits d’intérêts à rallonge. Encore une fois, bravo la logique, je me prosterne.

Finalement, le professeur avoue bien qu’il suit « son éthique scientifique » et non pas les consensus scientifiques indépendants. Le problème est bien là: son éthique scientifique est plombée par des raccourcis douteux, des banalités dérangeantes, des approximations scientifiques inacceptables et des conflits d’intérêts dignes d’un consultant de premier ordre.

Si le professeur invite les « nombreux adultes herbivores [à] manger ce que bon leur semble« , nous invitons le professeur Tounian a publier ce qu’il souhaite, mais de grâce, qu’il nous épargne de sa logique industrielle et profondément non scientifique !

1 Commentaire

  1. jibel

    Bonjour Jeremy et bravo pour ton « entrevue » que je préfère a « interview » de 30mn , super que ça a été …. 8-) 8-)

    Bon pour ce Pr Tounian qui est , comme moi, breton hé oui….. Comment ce scientifique en est arrivé la? ? Quel mystère ! Faudrait lui demander quelques questions, que mange t’il, que bois-t’il… Il est contre tout ou il n’est même pas meneur de ses propres erreurs. Aie , aie je le plains… C’est comme si, moi qui suis macrobiotique, mais pas végétalien ni végétarien ni végan qui pourtant est proche de la macrobiotique avec quelques manques.. Je ne suis pas paleo non plus, mais ça n’est pas pour ça que je devrais être un critique de tout.. Ça serait du grand n’importe quoi…45 années de macrobiotique avec de temps en temps des écarts qui sont toujours a accepter sans avoir de replis sur les erreurs qui le sont pour tout le monde dans n’importe quelle façon de se nourrir … Bonne journée a tous et félicitation a Jéremy le bien nommé 8-) 8-)

    Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *