Les oeufs sont des aliments consommés dans le monde entier. Qu’ils proviennent de la poule ou d’autres animaux, les oeufs contiennent des éléments nutritifs hors du commun et intègrent bien souvent des alimentations équilibrés. Nous allons voir les nombreux bienfaits d’une consommation d’oeuf, sous couvert scientifique. Vous n’êtes pas sans savoir que l’oeuf est la référence pour l’OMS concernant les apports en protéines : l’oeuf contient tous les acides aminés essentiels dans un équilibre quasi parfait. Idéal pour l’enfants. Mais attention de ne pas abuser des oeufs, surtout si l’on a des comportements à risques (tabagisme, sédentarité, etc.)

les oeufs sont d'excellentes sources de protéines pour n'importe quelles personnes qui ne présentent pas de diabète

UPDATE: si vous avez des questions sur le mythe du “bon” et du “mauvais”cholestérol, c’est par ici !

« Qu’est-ce qui est apparu en premier : l’œuf ou la poule ? »

Pour la première fois dans ce blog je vais traiter le sujet des œufs dans notre alimentation.

Dans cet article, je ferais exclusivement référence aux œufs de poules, les plus communs, bien que les œufs de canards, de cannes, et même de cailles existent également.

Vous découvrirez dans la suite de l’article que les œufs cumulent beaucoup d’avantages, beaucoup de préjugés, avec son lot d’inconvénients.

C’est pour l’ensemble de ces caractéristiques nutritionnelles que les œufs sont vus comme le « saint Graal » des adeptes du régime paléolithique.

J’ai recensé 12 raisons pour :

  • Commencer dès demain à ajouter des œufs dans vos menus
  • Mieux choisir vos œufs, et pourquoi pas construire un poulailler
  • Abattre vos préjugés sur les œufs et la santé
  • Limiter votre consommation de viandes industrielles, peu recommandables

Un œuf par jour, pourquoi ?

La facilité de préparation, les propriétés nutritionnelles, les bienfaits reconnus sur la santé sont autant de points développés dans la suite de l’article.

Je vous recommande chaudement de lire attentivement ces 12 points (plus ou moins scientifico-centrés) mais également les limites de consommation, les conditions d’élevages optimales et les pièges de l’agroalimentaire.

D’avance, excellente lecture.

Les œufs contiennent tous les acides aminés essentiels, dans les proportions idéales

Les protéines nous sont vitales pour la construction, reconstruction, réparation ou la maintenance de toutes nos cellules.

L’œuf est donc le modèle de référence en matière de qualité des protéines car il possède les 9 acides aminés essentiels que notre organisme ne peut pas synthétiser, et ils sont tous parfaitement digérés par l’organisme.

Un indice a été inventé pour évaluer la qualité des différentes sources de protéines. Cette indice (PDCAAS) prend en compte la digestibilité des protéines, et la composition en acides aminés essentiels.

L’œuf possède donc un score de 1 (le maximum), la farine de blé 0,41 ou les lentilles avec 0,52 (source)

Vous n’êtes pas sans savoir que l’Organisation Mondiale de la Santé recommande les œufs comme source de protéines de référence pour les enfants.

Voici la liste des neufs acides aminés essentiels :

  • histidine
  • isoleucine
  • leucine
  • lysine
  • méthionine
  • phénylalanine
  • thréonine
  • tryptophane
  • valine

Même cuit, les protéines de l’œuf sont hautement biodisponible

Les cuissons conventionnelles dégradent la qualité des aliments. Les températures trop élevées dénaturent les protéines, les inactivent, ce qui les rends inutile pour notre organisme.

Cependant, les protéines présentes dans un œuf cuit résistent particulièrement bien à la cuisson.

Ce sont près de 94% des protéines qui sont toujours biodisponible après une cuisson.

Les œufs protègent nos yeux

Le jaune d’œuf est riche en caroténoïdes, dont la lutéine et la zéaxanthine. Ces deux caroténoïdes présents à hauteur de 2000 microgrammes et 1000 microgrammes respectivement présentent des bienfaits pour la santé de nos yeux (1).

Une étude publiée en 2006 dans le journal Investigative Ophthalmology & Visual Science viennent de démontrer que ces deux caroténoïdes ont des rôles protecteurs contre la cataracte et la dégénérescence maculaire liée à l’âge (DMLA).

Les risques de DLMA seraient réduits de près de 80% et de près de 50% pour la cataracte (2).

Ils n’augmentent PAS le risque cardiovasculaire

Un œuf par jour couvre entièrement nos besoins en cholestérol. C’est pour cette raison que l’œuf est le bouc émissaire des médecins et des nutritionnistes lorsque l’on parle de maladies et d’accidents cardiovasculaires.

Pour comprendre la problématique de l’œuf et du cholestérol, deux points très simples.

Premièrement, l’alimentation nous apporte seulement 30% de notre cholestérol (apport exogène), alors que notre organisme produit les 70% restant (apport endogène).

D’autre part, deux études dont l’une d’entre elle publiée dans le célèbre Journal of the American Medical Association, ont prouvés qu’une consommation quotidienne d’un œuf par jour n’augmente pas le risque cardiovasculaire (3-4).

Par contre, les personnes atteintes d’un diabètes voient leur risque augmenter, ils doivent donc rester vigilant.

Les oeufs sont des aliments consommés dans le monde entier. Qu'ils proviennent de la poule ou d'autres animaux, les oeufs contiennent des éléments nutritifs hors du commun et intègrent bien souvent des alimentations équilibrés. Nous allons voir les nombreux bienfaits d'une consommation d'oeuf, sous couvert scientifique. Vous n'êtes pas sans savoir que l'oeuf est la référence pour l'OMS concernant les apports en protéines : l'oeuf contient tous les acides aminés essentiels dans un équilibre quasi parfait. Idéal pour l'enfants. Mais attention de . . .

La suite de ce contenu est réservée aux membres.

Abonnez-vous pour découvrir les enquêtes inédites et soutenir un site d'information 100% indépendant. Des articles et analyses qui changent la vie.

Pour les membres, remplissez le formulaire ci-dessous.

Inscrivez-vous à la newsletter

Rejoignez une communauté de 10.000 abonnés ! Vous recevrez toutes le enquêtes et infos en exclusivité avec un guide offert sur le sucre... Alors arrêtons de chipoter !

34 commentaires
  1. En effet lorsque j’étais à la campagne j’ai appris à gober un oeuf frais par jour comme les anciens, au début c’est dur mais après on s’habitue.
    Pour nourrir les poules je leur donnais des grains de mais laissés par les agriculteurs après récolte. Sinon du blé c’est le top et c’est plus cher que le maïs.
    Avec le blé elles ne prennent aucune graisse et ce n’est que de la chair délicieuse.
    ce jour je demeure en ville et Je me bas avec les supermarchés qui vendent des oeufs 8 JOURS APRES LA ponte. et les débiles qui vous disent regardez la date limite de consommation qui va jusqu’à 1 mois. les commerçants tarés pensent que je vais manger des oeufs de plusieurs jours…….
    MAIS CE N’EST PAS INTERDIT DE MANGER UNE BONNE OMELETTE AUX HERBES ET UNE BONNE BROUILLADE ( TOMATES REVENUES PLUS OEUFS ET PLUS UN PEU DE VIANDE HACHEE) dans la semaine.

  2. Merci BARDOUIN! c’est seulement ces deux varietes de nourriture qui sont plus meilleures chez les poules? je crois qu’elles ont besoin aussi d’une variation bien equilibree des nourritures! elles mangent pendant la journee et la nuit?

  3. Top article merci . Cela confirme tout ce que j avais déjà lu. Je commence tous les matins! Et aucune faim avant midi.
    Merci

  4. j’ai maintenant un poulailler contenant 60 poules pondeuses,j’encaisse 100 à 120 oeufs par jour…que puis-je faire pour que mes poules pondent encore plusque ça? le blé,du riz et des maïs sont les varietés de nourriture qu’elles consomment,me proposerez-vous certaines autres variatés d’aliments s’il vous plait?

Commentaires désactivés.

En postant un avis, vous acceptez les CGU du site Dur à Avaler. Si votre avis ne respecte pas ces règles, il pourra être refusé sans explication. Les commentaires avec des liens hypertextes sont sujets à modération à priori. Merci d'émettre vos avis et opinions dans le respect et la courtoisie. La partie commentaire sera automatiquement fermé 30 jours après publication de l'article.