Le site web c19study.com est-il une source d’information fiable ou partiale ? Analyse d’un site très sollicité dans le débat sur l’hydroxychloroquine.

Capture d’écran du site c19study.com

c19study.com sous les feux des projecteurs !

Vous êtes de plus en plus nombreux à venir me demander mon avis sur le site internet c19study.com (et ses petits rejetons).

Un site qui propose une analyse des études faites sur l’hydroxychloroquine (HCQ).

Une analyse singulière et surtout positive puisque les résultats de cette analyse sont très positifs en faveur de l’HCQ, surtout si la prise s’est faite très tôt (on dit dans les trois premiers jours après les premiers symptômes).

On parle de phase précoce. Plus tard, ce serait trop tard pour observer un effet positif (d’où les nombreux résultats négatifs en phase tardive).

Le site c19study.com est abondamment cité dans les débats qui enflamment les réseaux sociaux sur l’efficacité ou non du fameux plaquénil produit par Sanofi pour traiter des rhumatismes inflammatoires comme les lupus et la polyarthrite rhumatoïde (1).

Le site est beau, clair et va droit au but.

Difficile de passer à côté du message qu’il souhaite faire passer, à savoir combien de vie nous aurions pu sauver si nous avions utilisé massivement l’HCQ le plus tôt possible.

Au moins 670 000 vies humaines auraient pu être sauvées selon un site annexe hcqlost.com qui propose un décompte plutôt morbide en temps réel, selon les résultats de la science (2).

Capture d’écran du site hcqlost.com

Les chiffres et les flèches pointent tous dans la même direction : l’HCQ est très efficace en traitement précoce, un peu moins en tardif.

Un site qui présente aussi des mappes monde où l’on peut voir les pays qui recommandent l’utilisation de l’HCQ (en vert).

Un site dont les auteurs pourraient être très fiers s’ils étaient dans la communication ou le web-design… mais là on parle de science, d’intervention thérapeutique et de vies humaines.

C’est sérieux. On ne doit pas passer rapidement sur les résultats des études, ni sur la méthodologie utilisée, les participants, les tests statistiques et les conflits d’intérêts éventuels.

Tout cela demande du temps, quelques connaissances et surtout beaucoup d’éthique pour en faire une synthèse honnête, en reconnaissant ses limites et ses éventuelles erreurs.

L’objectif est d’apporter aux lecteurs les informations brutes décryptées, pour qu’ils puissent les comprendre, s’en saisir et se forger une opinion éclairée. Votre opinion sera la vôtre.

Ce site internet se décline sous une troisième forme, sous le nom de hcqmeta.com, qui propose une analyse globale de ces études sur l’HCQ (on parle des méta-analyses qui ont des avantages et des inconvénients), de les discuter et d’en tirer toutes les conclusions nécessaires (3).

Vous êtes donc nombreux à me demander ce que vaut ce site aux apparences très sérieuses avec des conclusions favorables à l’utilisation massive et précoce de l’HCQ.

Est-il sérieux ? Les analyses sont-elles fiables ? Honnêtes aussi ?

Cet article peut énormément vous intéresser si comme de nombreuses personnes vous vous demandez si les informations sont légitimes.

Si vous êtes déjà convaincu du bien-fondé de ce site internet c19study.com, il serait alors intéressant de mettre vos certitudes, juste quelques instants, de côté pour découvrir cette analyse indépendante.

Car il y a de sérieux problèmes avec c19study.com.

Dans le même registre plusieurs documentaires récents et personnalités ont utilisés les données – un peu rapidement – du site c19study, notamment dans :

C19study.com : décryptage des arguments

Vous inonder d’information

La première stratégie mise en place par le site c19study.com, et de loin la plus flagrante, est de vous inonder d’informations scientifiques et d’études.

Le site web c19study.com est-il une source d’information fiable ou partiale ? Analyse d’un site très sollicité dans le débat sur l’hydroxychloroquine.

c19study.com sous les feux des projecteurs !
Vous êtes de plus en plus nombreux à venir me demander mon avis sur le site internet c19study.com (et ses petits rejetons).

Un site qui propose une analyse des études faites sur l’hydroxychloroquine (HCQ).

Une analyse singulière et surtout positive puisque les résultats de cette analyse sont très positifs en faveur de l’HCQ, surtout si la prise s’est faite . . .

La suite de ce contenu est réservée aux membres.

Abonnez-vous pour découvrir les enquêtes inédites et soutenir un site d'information 100% indépendant. Des articles et analyses qui changent la vie.

Pour les membres, remplissez le formulaire ci-dessous.

Cet article vous a plu ?

Inscrivez-vous gratuitement à la lettre d'information en rejoignant 10.000 autres abonnés ! Pour vous remercier de votre confiance, un guide complet sur le sucre et plusieurs enquêtes inédites (sur le sang, les dangers poêles, des crèmes solaires, etc.) vous seront offerts !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Tous les commentaires sont soumis à modération à priori. En postant un avis, vous acceptez les CGU du site Dur à Avaler. Si votre avis ne respecte pas ces règles, il pourra être refusé sans explication. Les commentaires avec des liens hypertextes sont sujets à modération à priori. Merci d'émettre vos avis et opinions dans le respect et la courtoisie. La partie commentaire sera automatiquement fermé 30 jours après publication de l'article.