Un masque pour les gouverner tous, un masque pour les trouver. Un masque pour les rassembler tous et dans les ténèbres les lier !

© Adam Nieścioruk | Unsplash

Dangereuses muselières

Au cœur de la pandémie de Covid-19, les masques.

Les masques que tout le monde désirait et souhaitait porter quand il n’y en avait pas. Scandale de la gestion des stocks stratégique oblige.

Une fois disponibles, les masques sont devenus le symbole d’une forme de soumission. La muselière qui soulève d’innombrables polémiques.

Le scandale politique, avec les mesures coercitives, a progressivement glissé vers un scandale scientifique. Les masques seraient inefficaces pour réduire les infections de virus respiratoires.

Une mesure politiquement et scientifiquement injustifiée donc.

Ils sont aussi accusés de nous étouffer à notre insu.

Les enfants aussi.

La respiration est difficile avec un masque. L’oxygénation du sang en paye le prix.

Maux de tête, perte de concentration, évanouissement et même décès… Nous avons un déferlement d’informations anxiogènes, graves et contradictoires de l’effet des masques sur la santé.

Des huissiers et des avocats se sont mêlés à cette histoire pour faire reconnaître les dangers et le préjudice subit par la population.

Mais quand la politique et la justice se mêlent à des questions médicales, ce n’est jamais bon signe.

On sort du terrain de la science.

Car nous avons d’un côté le retour rassurant et positif de nombreux professionnels de santé. Des soignants qui confirment l’innocuité des masques avec leur expérience de terrain.

Prolongée, mais subjective.

De l’autre côté, nous avons des citoyens masqués qui témoignent d’une baisse de la saturation d’oxygène.

Une mesure faite grâce à des oxymètres commandée sur Ali Express.

Des retours concordants de maux de tête et d’une sensation d’étouffer.

Mais là aussi, ce sont des retours subjectifs.

Et si un essai clinique nous mettait tous d’accord ?

Il suffit parfois d’une seule étude.

Bien faite et indépendante pour mettre tout le monde d’accord.

Et si je vous disais que nous l’avons cette étude ? (1)

Un masque pour les gouverner tous, un masque pour les trouver. Un masque pour les rassembler tous et dans les ténèbres les lier !

Dangereuses muselières
Au cœur de la pandémie de Covid-19, les masques.

Les masques que tout le monde désirait et souhaitait porter quand il n’y en avait pas. Scandale de la gestion des stocks stratégique oblige.

Une fois disponibles, les masques sont devenus le symbole d’une forme de soumission. La museli . . .

La suite de ce contenu est réservée aux membres.

Abonnez-vous pour découvrir les enquêtes inédites et soutenir un site d'information 100% indépendant. Des articles et analyses qui changent la vie.

Pour les membres, remplissez le formulaire ci-dessous.

Cet article vous a plu ?

Inscrivez-vous gratuitement à la lettre d'information en rejoignant 10.000 autres abonnés ! Pour vous remercier de votre confiance, un guide complet sur le sucre et plusieurs enquêtes inédites (sur le sang, les dangers poêles, des crèmes solaires, etc.) vous seront offerts !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Tous les commentaires sont soumis à modération à priori. En postant un avis, vous acceptez les CGU du site Dur à Avaler. Si votre avis ne respecte pas ces règles, il pourra être refusé sans explication. Les commentaires avec des liens hypertextes sont sujets à modération à priori. La partie commentaire d'un article réservé aux membres peut être accessible à tous, mais les commentaires des internautes non inscrits n'ont pas vocation à être publié. Merci d'émettre vos avis et opinions dans le respect et la courtoisie. La partie commentaire sera automatiquement fermé 30 jours après publication de l'article.