Crédit photo : Visual Hunt.

Avoir la vie la plus longue possible en parfaite possession de ses moyens, voici le rêve de bon nombre d’entre nous. Car si aujourd’hui vieillir est souvent synonyme de maladies, de dégénérescence et d’incapacité physique ou mentale, cela est loin d’être vrai pour tout le monde.

Ils sont désormais extrêmement célèbres et populaires, les centenaires qui appartiennent aux fameuses “blue zones” ou zones bleues ne cessent d’attirer l’attention des scientifiques et des médecins. Et pour cause, ces vieux des vieux ont bien souvent une longévité exceptionnelle, mais aussi une qualité de vie hors du commun.

Autrement dit, ils vieillissent en bonne santé et défient les lois de la biologie humaine. Les maladies dégénératives ou métaboliques semblent être réduites au silence chez les habitants d’Okinawa ou de Sardaigne.

Quelles en sont les raisons ? Est-ce leur alimentation ? Souvent riche en produits végétaux, de qualité et brut. Est-ce leur mode de vie ? Souvent rurale, sans stress avec un entourage familial et amical fort. Est-ce leur habitude de vie ? Souvent actifs, ils entretiennent un jardin, se promènent en forêt et font des siestes régulièrement.

Au-delà de notre environnement proche sur lequel nous pouvons agir, n’y aurait-il pas aussi une part de chance ? Par chance, on peut mentionner la génétique particulièrement avantageuse de certains, mais aussi l’hérédité familiale qui pèse dans la balance.

Cette série d’articles vous propose de découvrir toutes ces facettes, et bousculer vos a priori sur la longévité :

Cet article vous a plu ?

Inscrivez-vous gratuitement à la lettre d'information en rejoignant 10.000 autres abonnés ! Pour vous remercier de votre confiance, un guide complet sur le sucre et plusieurs enquêtes inédites (sur le sang, les dangers poêles, des crèmes solaires, etc.) vous seront offerts !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Tous les commentaires sont soumis à modération à priori. En postant un avis, vous acceptez les CGU du site Dur à Avaler. Si votre avis ne respecte pas ces règles, il pourra être refusé sans explication. Les commentaires avec des liens hypertextes sont sujets à modération à priori. La partie commentaire d'un article réservé aux membres peut être accessible à tous, mais les commentaires des internautes non inscrits n'ont pas vocation à être publié. Merci d'émettre vos avis et opinions dans le respect et la courtoisie. La partie commentaire sera automatiquement fermé 30 jours après publication de l'article.