Croquettes à tout prix : les ravages de la pensée unique

croquettes-cereales-veterinaires-purina-glucides

Pour nourrir son chien ou son chat, vous avez plutôt l’embarras du choix. Entre les fameuses croquettes, ultra répandues et plébiscitées, les boîtes humides, les diètes crues (type « raw », « BARF », « Whole prey ») ou bien les alimentations ménagères… Internet regorge d’informations pour satisfaire tous les appétits.

Ce sujet bien particulier attire de plus en plus l’attention car les propriétaires d’animaux de compagnie sont de plus en plus nombreux à se poser des questions sur l’alimentation de leur poilu.

Que faut-il donner ? A quelle fréquence et selon quelle quantité ?

Pour vous aider dans ces moments d’égarements, la télévision arrive à la rescousse pour votre plus grand malheur !

Oui, pour votre plus grand malheur. Vous avez bien lu.

La croquette : cette déesse intouchable

Récemment, une émission diffusée sur France 5 (La quotidienne) s’est proposé de nous parler de l’alimentation de nos animaux de compagnie. Un sujet d’émission prisé par nos journalistes, qui remettent donc le couvert mais avec de nouveaux invités cette fois-ci.

Pour venir parler « croquettes » sur le plateau, trois invités :

  1. Une vétérinaire, Laetitia Barbelin, que l’on connait bien et qui s’était illustré dans la dernière émission pour avoir classé le chien comme étant « omnivore ». Ok.
  2. La directrice commerciale et marketing du groupe Nestlé Purina en personne.
  3. Le directeur commercial d’Animal Food Diffusion (AFD) qui distribue la marque Almo Nature en France.

Donc voilà où nous en sommes. Nos animateurs et journalistes ont donc choisi de faire venir sur le plateau des représentants de croquettes et de boîtes humides, sans malheureusement de contre-pouvoir marqué sur le plateau.

Au tout début de l’émission, Isabelle Taillandier, la directrice commerciale et marketing de Nestlé Purina fait la promotion du groupe. Rien d’étonnant là-dedans.

Ce qui est surprenant, ce sont les réponses évasives et extrêmement floues données aux journalistes, qui semblent s’en satisfaire ou ne souhaitent tout simplement pas aller plus loin.

1ère exemple, et 1ère démonstration de la stratégie de communication du groupe : vous enfumez, au maximum.

L’un des animateurs de l’émission prend au hasard un paquet de croquettes, et il se trouve que ce sont des Fido Fun Tastix (j’imagine qu’il y a un jeu de mot avec « fantastique », pas maaaaaal) en demandant pourquoi les céréales sont en première position dans la liste des ingrédients.

La réponse de Mme Taillandier est limpide : le produit choisi par le présentateur est un « aliment de type Snack » (comprendre une gourmandise), alors que toutes les autres croquettes « complètes et équilibrées » contiennent elles des « matières d’origine animale », toujours selon la directrice. Donc tout va bien.

Deux choses sont pourtant à retenir de cette réponse:

  • Les céréales ne poseraient à priori aucun problème dans les produits « snack »
  • Tous les autres produits hors « Snack » de Purina n’auraient pas de céréales en première place.

Malheureusement, pour avoir étudié pratiquement toute la gamme Fido de Purina, et l’impact des céréales sur la santé des chiens, on nage dans un océan de désinformation.

Premièrement, la gamme Fido propose de très nombreuses croquettes standards, jugées complètes et équilibrés, qui sont composées principalement par des céréales, comme l’atteste cette (terrible) liste d’ingrédients du produit « Croq’ Mix Junior » :

Céréales (50% dans les croquettes vertes et jaunes), viandes et sous-produits animaux (viandes 14% dans les croquettes rouges et marrons), huiles et graisses, extraits de protéines végétales, sous- produits d’origine végétale, substances minérales, légumes (4% dans les croquettes vertes et jaunes).

Mais Purina, c’est également la fameuse marque Friskies, longuement épluchée dans mon enquête, et qui place les céréales quasi-systématiquement en première position de tous les produits proposés !

Ce point est manifestement gênant pour la directrice commerciale et marketing puisqu’elle tente de noyer le poisson, en omettant clairement de dire la vérité.

Mais pourquoi ? Les céréales n’auraient pas la côte auprès des propriétaires ?

Oui, ce point est gênant car les céréales représentent pour les fabricants de croquettes qui les utilisent une matière première bon marché, énergétique (autant que les protéines) que l’on intègre facilement dans les croquettes.

Pour justifier la présence de ces céréales dans les croquettes, la vétérinaire sur plateau affirme que l’amidon contenu à l’intérieur est indispensable pour réaliser la croquette. Soit, c’est loin d’être faux (même si la technologie d’aujourd’hui permet de fabriquer des croquettes avec des taux d’amidon très bas)

En tout cas, nous n’apprendrons pas au cours de cette émission que les céréales apportent principalement des glucides dont les besoins sont équivalents à ZERO pour les chiens et les chats. Autrement dit, un chien ou chat privé de céréale, de riz ou toute autre source de glucides se portera à merveille, tant que le reste sera complet.

Nous n’apprendrons pas que les conditions de stockage, la qualité sanitaire, et les risques pour la santé des animaux de compagnie sont plutôt élevés avec une alimentation riche en céréales.

Nous n’apprendrons pas que derrière le terme « céréales », nous ne sommes pas en mesure de savoir ce que mange réellement notre poilu (du blé, du maïs, de l’orge ?)

Non, il est préférable de parler de croquettes « complètes et équilibrées », qui sont « spécialement étudiées pour apporter tous les nutriments nécessaires aux animaux », quand bien même ce sont les industriels eux-mêmes qui décident de tout cela !

Dans la suite de l’émission, le directeur commercial de la marque Almo Nature n’hésite pas à sortir la carte ultime pour vendre son produit : le manger !

Sans juger la qualité nutritionnelle de la pâtée, le directeur commercial en arrive tout de même à manger, et faire manger à l’un des présentateurs, un produit au poulet.

Seule différence selon lui, il n’y a pas de sel !

BARF, mensonges et propagande

Dans la suite de l’émission, c’est le BARF qui est à l’honneur avec un reportage d’un couple qui nourrit leurs chiens avec des steaks hachés crus, uniquement. Ce reportage dépeint cette pratique alimentaire comme étant du BARF…

Et c’est bien là que le bât blesse puisque le couple filmé ne respecte absolument pas les grandes lignes – et les petites – du BARF.

Pour faire très simple, le BARF propose de donner à son animal (ici un exemple pour un chien) :

  1. De la viande squelettique (60 à 70%)
  2. Des os crus, en évitant les os porteurs (10 à 15%)
  3. Des abats (foie, cœur, etc.) (10%)
  4. Des légumes (5 à 10%)
  5. Des fruits (5%)

En suivant cet exemple, il y a de très forte chance que votre animal de compagnie bénéficie d’une alimentation quasi-optimale.

Mais force est de constater que le couple suivi lors du reportage ne suit pas les principes du BARF, qui servira malheureusement de référence ou d’exemple pour tous les téléspectateurs non-avertis.

Finalement, on reste encore une fois extrêmement déçu de la qualité et de l’indépendance des informations fournies lors de ce genre d’émission. Il est surtout navrant de ne pas avoir sur le plateau de véritable contradicteur qui pourrait au moins tempérer la propagande extrême pour les croquettes et les pâtées industrielles.

Ce qu’on retiendra de cette émission c’est bien que le groupe Purina travaille d’arrache-pied sur le packaging des produits, alors qu’il devrait se concentrer sur la qualité. Et qu’il vient de pondre récemment la gamme « Optinutrition » que je vais me faire un plaisir d’analyser.

17 Commentaires

  1. Chris

    Non ce n’est pas du vrai BARF mais c’est tout de même complet et équilibré, ils achètent ces pains congelés à des marques qui surfent sur la mode du BARF et cela reste mieux que les croquettes.
    Voici la composition de leurs portions congelées :

    Ingrédients : boeuf (45%)(muscle, panse, poumon, foie, coeur,
    rognon, sang), poulet (45%)(muscle, gésier, peau, coeur,
    cartilage, foie), son, vitamines, minéraux

    1. Franck

      Peux tu donner les marques dont tu parles car je suis à la recherche de produits BARF pour ma chienne golden ?

      1. Chris

        Je sais pas si annoncer des marques est autorisé :
        il s’agit de la maison du barf
        j’ai pas encore testé mais ça semble pratique… j’attends les prix

      2. Ridz

        Si je peux me permettre, composer les rations toi-même plutôt que d’acheter des trucs tout fait est bien mieux, les trucs tous faits ne sont pas équilibrés, et c’est du broyé. Et puis avec de bons plans ça te reviendrait même moins cher.

  2. Martine

    Pour le BARF, mes chiens n’aiment pas cru.
    Je prends des pains de viande congelés que je cuisine moi même avec des légumes de saison et un rajout en céréales. En ce moment, je mets beaucoup de pommes, ils adorent, des carottes, des blettes, un peu de tout. Les croquettes, je regarde la composition et ne prends pas des marques grande surface et pour mes animaux, c’est un peu l’appoint, ils en consomment très peu. Pour ma chatte, c’est bizarre, elle préfère les croquettes, sinon, elle chasse dans le jardin.

  3. Kara

    Merci pour ton article, toujours passionnant. Analyse fine avec son petit aromate d’ironie. Bravo!

  4. bearstef

    Comme d’habitude une bonne analyse de la situation. Même si je ne vénère pas les croquettes j’en utilise pour mon chien. j’ai choisi des croquettes sans céréales avec des morceaux de viandes qui ne sont pas des cartilages et des sabots. Evidemment elles ont un coup supérieur aux marques classiques avec céréales. Je tente de trouver un moyen de convaincre ma compagne (c’est plutôt son chien) de passer au BARF. J’utilise la marque BRIT « CARNILOVE » au prix de 60 euro les 13 kg. Si tu en a entendu parler donne nous ton opinion sur cette marque pas encore trop connue apparemment. Elles entre (pour moi) dans la catégorie « moins pire » à un tarif que je peux pratiquer même si je suis plus enclin à conseiller ACANA dans le cas ou on veut des croquettes. merci pour ton blog et tes enquêtes honnêtes.

  5. marie

    Je confirme les propos de Martine : j’ai deux chiens, mâle (50 kg) et femelle (25 kg).
    Le mâle aime et tolère très bien le cru ; il sait très bien gérer les os également.
    La femelle n’aime pas le cru et… le digère très mal! Nous avons même fini aux urgences véto (vidange du pylore bloquée, état pré-dilatation) après quelques jours au cru! Je lui cuis donc très légèrement la viande et ajoute légumes peu cuits ou crus, selon le légume, et mixés finement, ainsi qu’un peu de céréale sans gluten (riz ou millet, sarrasin, tapioca…), plus un peu d’huile de colza bio et coquilles d’oeufs brisées en complément minéral. Tout se passe bien ainsi.
    Nos chiens sont donc comme nous : il y a des principes alimentaires généraux, mais à adapter selon les préférences et sensibilités individuelles!

  6. lililalili

    Je m’étais enregistrée cette émission. Ce n’était que de la pub, aucune information réelle. Et ça m’avait bien étonné, que le BARF, dont j’ignorais l’existence, ne se résume qu’à l’achat de pains de viande congelés !

  7. Patricia

    Merci de continuer à démontrer les mensonges des pets food qui ne pensent qu’au profit et surtout pas à la santé de nos chers poilus. Notre combat depuis 2007 :
    http://www.croquettes-chats-chiens.com/

  8. lililalili

    Et pour les chats, on leur donne quoi ? Un blog ?… Un site ?…

    1. Patricia

      si vous avez suivi le lien et parcouru le site, vous aurez compris (et en lisant également le commentaire de notre présidente en dessous) que les adhésions nous permettent de faire les analyses qui coutent très cher ; et de donner à nos adhérents (ce n’est pas public car si plus de cotisations … plus d’analyses) les marques à acheter ainsi que des réductions chez nos partenaires.
      http://www.croquettes-chats-chiens.com/adhesion.htm

  9. lililalili

    Ou un lien sur le site de Jeremy ?…

  10. PONCET ANNE

    MERCI à JEREMY ANSO qui une fois de plus a le courage de dire des vérités pas très agréables à ces géants de croquettes pourries de mycotoxines. Qui sont la cause de nombreux cancers, entre autres maladies.
    Nous analysons depuis 2007 ces marques : que ce soit PURINA (NESTLE) – PROPLAN – HILL’S – ROYAL CANIN * elles contiennent toutes – et en première position – des céréales qui d’ailleurs pour la plupart viennent d’Asie. DU VRAI POISON.
    Nous venons d’analyser – comme toutes les années, parce que nos adhérents en sont toujours surpris – les marques citées ci-dessus. Et que croyez-vous ? Plus de 500 µg/kg de DONS (vomitoxines) et 3 fois plus de ZEARALENOEN (285 µg/kg) alors que pour les animaux de ferme le taux maximum des Normes Européennes à ne pas dépasser est à 100 µg/kg et c’est déjà 10 fois trop important pour les chats et les chiens qui sont des CARNIVORES… HONTE à ces chaines TV qui nous contactent d’ailleurs pour avoir notre avis qu’ils ne diffusent jamais et que maintenant j’envoie sur les roses !
    BUSINESS ? Bien sûr puisque les chaines de TV touchent énormément de fric avec la publicité faire par ces Pets-foods – ils ne vont pas cracher dans la soupe ?? signé la Présidente de l’association SNAC – Loi 1901 sans but lucratif depuis 2007 – qui condamne leurs croquettes depuis déjà 8 ans et donne les analyses pour preuves à tous ses adhérents. 50 analyses par an pour 10 à 12.000 Euros par an. Qui fait mieux que la SNAC ?
    Je le dis comme je le pense ; tous ces Pets-foods tuent nos animaux sans aucun remord ni état d’âme ! Pourvu que le fric rentre. Bon courage aux animaux dont les propriétaires ne veulent pas nous croire malgré nos analyses faites par les laboratoires LABOCEA qui dépendent du Ministère de l’Agriculture et pas les laboratoires de ces vendeurs ! C’est une honte qui continuera combien d’années ? Quand on voit ce qu’on fait aux hommes, alors les animaux ça ne compte pas. Mme Poncet.

  11. lililalili

    Quand on voit ce qu’on fait aux hommes (et aux enfants des femmes et des hommes), alors les animaux ça ne compte pas. lililalili

  12. Soubeyrat

    Bonjour,
    Il me semble bien que les chats ont besoin de plus de viande que les chiens.Toute proportion gardée! Perso, j’achète de la viande pour steak haché dans une boucherie de qualité* (env 11/12€ le kg) et découpe à l’avance des petits bouts que je mets au congèl pour donner à ma minette chaque matin; je ne me vois pas aller acheter qq grammes de viande tous les jours…!
    Je viens de découvrir ce site super intéressant, merci!
    Vous souhaitant de bonnes fêtes, Magali
    * Avec l’ensilage, la viande de supermarché est dégueu (et même en bio, parfois)…. même mon chat ne s’y trompe pas, quelle odeur !….

  13. lefevre sandrine

    bonjour Jeremy
    j’ai acheté ton livre il y a quelques mois « ce poison nommé croquette »et je viens de le finir .
    tu as fait un travail remarquable de recherches et d’analyses, un véritable travail de journaliste d’investigation. et j’ai appris beaucoup de choses que je recherchais par rapport a l’alimentation des chats. Toutefois, sur les chats tu as analysé beaucoup de marques totalement inconnues et pourtant j’en connais beaucoup alors qu’on pouvez attendre l’analyse des marques les plus connues comme royal canin ou des marques dites alternatives comme origen, purizon. De nombreuses personnes achètent leur croquettes en hyper marché pour des raisons économiques et cela aurait également été bien qu’il y est des analyses sur one de purina one ou sur ultima car il est bien connu que les friskies sont très mauvaises mais pour les autres c’est moins évident surtout quand on a pas lu ton livre . Enfin aujourd’hui beaucoup de personnes commandent sur des sites internet zooplus, bitiba, zoomalia, wanimo….et ces sites proposent une gamme très très élargie de produits de provenance de nombreux pays et il aurait été intéressant d’avoir ton avis sur ces marques ou sur les marques les meilleures selon certains pays, je sais qu’en suède la marque bozita propose des croquettes et des aliments humides avec de forts taux de viande ou de poisson et que les vaindes ont nobles car les viandes issue d’élevage en batterie sont interdites …en bref je te remercie pour ton livre qui m’a fournit de nombreuses réponses a mes interrogations et est venue compléter les recherches que j’avais commencer a faire. mais je pense qu’un second livre pourrait venir compléter le premier. merci pour tout le travail fournit et franchement le prix de ton livre est très bas par rapport à la masse de travail qu’il a du te demander . bravo. j attend avec impatience le livre sur les nourritures humides de nos chiens et nos chats Sandrine

L'ajoût de commentaire est désormais suspendu.