Le Vitaliseur : un couscoussier version grand luxe ?

marion kaplan vitaliseur cuiseur vapeur graisses saturés toxines pesticides onde de forme cuisine quantique

Le vitaliseur de Marion Kaplan est un cuiseur vapeur hors norme qui propose de très nombreux avantages, tant sur le plan de la qualité des aliments, que sur le plan pratique du produit. L’analyse objective du produit nous amène à penser que la plupart des marmites ou cuiseur classique du commerce remplissent les mêmes fonctions, dans les propriétés révolutionnaires, et parfois ésotériques, qui n’engagent que son concepteur.

Le mystérieux cuiseur à la vapeur

Son nom ressort régulièrement dans les articles sur la cuisson à la vapeur que je partage sur ma page Facebook, ou bien dans des mails qui me sont directement adressées… Le vitaliseur de Marion Kaplan vous intrigue et moi aussi.

Marion Kaplan qui se défini comme « bio-nutritionniste » est à l’origine de ce cuiseur particulier qui aurait nécessité « 15 ans de recherche en nutrition quantique », avec l’intervention de spécialistes aux domaines très particuliers, comme la cristallisation des aliments, ou encore les influences vibratoires.

La page de présentation du vitaliseur de Marion est vraiment agréable à regarder et à lire. Tous les arguments y sont présentés, avec des termes parfois intriguant comme la fameuse « nutrition quantique » citée plus haut, ou bien les « ondes de forme », des « cristallisations sensibles » et encore le célèbre « nombre d’or ».

Alors voilà, nous en sommes là. Le vitaliseur de Marion Kaplan aurait des « propriétés révolutionnaires » grâce à la « conception même » du cuiseur.

Quelles sont donc ces propriétés révolutionnaires et quels sont les conceptions qui permettent de les obtenir ?

Le vitaliseur est-il le cuiseur ultime ?

Pour bien comprendre les bienfaits de ce vitaliseur, et après une lecture attentive du site où il est présenté, on peut les séparer en deux catégories :

  • Les bienfaits classiques : ceux que nous sommes en droit d’attendre de tout cuiseur vapeur
  • Les bienfaits révolutionnaires : ceux qui sont propres au vitaliseur, bien entendu de par sa conception particulière et très recherchée.

On va passer en revue les deux catégories, en pesant le pour et le contre des arguments.

Les bienfaits classiques

Bien sûr, le premier argument repose sur la température qui n’excèderait pas les 100°C, logique puisque nous utilisons une cuisson à la vapeur. Sur ce seul point, le vitaliseur de Marion ne diffère pas d’autres produits du commerce qui se base sur la vapeur (douce ou pas, on s’en fou un peu, c’est un terme pour le folklore).

Sauf que d’après le site officiel du vitaliseur, celui-ci pourrait maintenir la température de la vapeur « constante en la régulant ». La construction particulière du couvercle aurait cet effet. Mouais. Je viens à l’instant de me faire une marmite entière de légumes, fanes, avec un œuf et j’ai pu observer la vapeur s’évacuer d’elle-même par les côté et le couvercle. Mon couscoussier s’autorégule ?

D’ailleurs un blogueur a directement pris la température de sa marmite classique avec un thermomètre électronique de laboratoire et obtient des résultats similaires que Marion, moins de 100°C.

Autre point, le vitaliseur cuirait les aliments « sans les dessécher » tout en gardant « vivants tous leurs éléments nutritifs ». Malheureusement, c’est un point commun avec toutes les cuissons à la vapeur, qui préserve au mieux la qualité nutritionnelle des aliments (moins de perte de vitamines, d’enzymes, et de dénaturations diverses).

D’autres avantages avancés sur la page de vente nous indiquent que le vitaliseur serait « innovant » car il permet de « tout cuire simultanément ». Si vous m’avez suivi et que vous avez-vous-même un cuiseur classique à la vapeur, vous devez savoir que c’est tout à fait normal.

Comme je l’ai dit plus haut, je viens à l’instant de me faire cuire des navets avec les fanes, du chou de chine, des radis (oui bon, ils étaient un peu fort…), des brocolis (congelés), des aubergines et un œuf (mis à la fin). J’aurais pu rajouter du poulet, des navets, du poisson et que sais-je encore.

Egalement cité, le vitaliseur permettrait de cuire des repas entier « en un temps record » ; il aiderait à mincir (je doute qu’une étude ait prouvé ce lien avec le vitaliseur…) ; il se nettoie « sans difficulté » ; et peut être adapté sur de nombreuses sources de chaleur.

Pour l’ensemble de ces points, les marmites, couscoussiers ou cuiseurs automatiques plus perfectionnés réalisent le même travail, et Mme Kaplan ne pourrait le nier.

On retrouve aussi le gain de temps, le goût qui serait meilleur, etc., mais là encore, on tombe dans des lieux communs avec les produits traditionnels (que j’ai d’ailleurs déjà mis en avant dans un article dédié à la cuisson à la vapeur)

Non le plus intéressant réside dans les bienfaits exceptionnels ou particuliers grâce à la conception ingénieuse du vitaliseur.

Les bienfaits révolutionnaires

Voilà la partie la plus mystérieuse et intrigante de ce vitaliseur, qui justifierait d’ailleurs son prix plutôt élevé de 260 € (sans la promotion).

L’un des points les plus étonnant est la référence au nombre d’or. Selon Marion Kaplan, le nombre des trous (pour laisser passer la vapeur), leur diamètre et leur répartition ont été calculé selon ce fameux nombre d’or.

Le nombre d’or… C’est un chiffre qui fascine depuis des lustres car on peut le retrouver partout : dans la peinture, l’archéologie, la musique, l’architecture bien sûr ou les mathématiques.

Je vous laisse faire vos recherches sur la toile tellement ce sujet est abondant.

Quoi qu’il en soit, le nombre d’or ou la « divine proportion » se base sur des rapports de longueur… Des rapports qui auraient des influences positives sur les aliments, les nutriments ?

Les bienfaits du nombre d’or sur notre santé ne sont pas clairement mis en avant pour le vitaliseur de Marion, si ce n’est une perforation calculée avec une « extrême précision » ce qui permettrait de « vitaliser » les aliments (d’où le nom ?)

Malheureusement, il n’y a rien de concret sur ce sujet dans la littérature scientifique ou sur la toile, et encore moins dans le délicat domaine de la nutrition et de la santé. Alors un nombre pour faire rêver ? Peut-être.

Autre point important : le vitaliseur permettrait « d’épurer les graisses, toxines et pesticides de surfaces », selon la page officielle.

Le premier point sur les graisses, fortement diabolisées par Mme Kaplan (« graisses nocives » ou « acides saturés nocifs » un peu à tort), n’est pas faux dans la mesure où certains produits animaux (et je pense aux saucisses) suinteront une partie grasse qui retombera inévitablement dans le fond. Mais l’on retrouve ce résultat pour tout type d’ustensile, même un autocuiseur à riz.

Pour les toxines, je suis autrement plus sceptique et j’ai bien peur que la stratégie marketing surfe sur la vague « detox » pas franchement convaincante. A priori, selon les dires de Marion et du site en question, la plupart des aliments cuisinés seraient déjà excellent pour la santé, dynamisés, vitalisés mais alors où sont les toxines ? Et de quoi parle-t-on ? De métaux lourds ?

Le flou nutritionnel et scientifique est ici complet. Et pour les pesticides alors ?

Là aussi, l’intrigante capacité du vitaliseur à débarrasser les pesticides de surface étonne. Le simple contact avec la vapeur d’eau permettrait de nettoyer tous les résidus de pesticides dans les aliments ?

Comment cela pourrait être possible alors qu’il est recommandé de laver, frotter, et même avec une brosse dans l’idéal, les fruits et les légumes pour les séparer des résidus ?

Un ami lors de mon master 1 en France qui était en éco-toxicologie m’avait même confié qu’il fallait insister fortement le lavage des tomates pour se débarrasser efficacement des résidus.

Malheureusement, je ne pense pas que le vitaliseur soit une « machine à faire des légumes bio », selon mes propres termes.

Marion Kaplan aurait également travaillé sur la structure du couvercle afin de prendre en compte les ondes de forme. Selon notre bio-nutritionniste, la forme de ce couvercle qui a été vérifiée par un spécialiste du domaine (Guy Thieux), « a certainement une influence vibratoire sur les aliments ».

On nage dans le farfelue quand bien même nous prendrions ce point au sérieux. Une fois encore, on navigue en plein brouillard, et les termes très vagues démontrent selon moi l’approximatif du concept : « certainement », « une influence »… Oui mais laquelle ? Positive, négative, neutre ?

Mystère.

La vapeur… Que du bonheur !

Pour résumer et conclure, il est clair que le vitaliseur commercialisé par Marion Kaplan fait partie du top pour la cuisson de vos aliments.

Le vitaliseur possède toutes les caractéristiques classiques qui font de lui un allié de choix dans toutes les cuisines : pratique, respectueux de la qualité nutritionnelle des aliments mais pas économique du tout…

Pour un prix hors promotion de 260 €, pratiquement 7 fois plus cher que des marmites ou cuiseurs du commerce, ce produit ne s’adresse évidemment pas à une clientèle modeste.

En tant que cartésien ouvert d’esprit, je peux parfaitement comprendre que pour certaines personnes le nombre d’or ou les ondes de forme puissent être des éléments majeurs pour sélectionner un produit.

En revanche, pour les personnes désireuses de s’équiper d’un produit de qualité, à moindre coût, les ustensiles de base et même électroniques vous apporterons tous les bénéfices d’une cuisson vapeur classique.

Alors, à toutes les sauces et selon les budgets/orientations métaphysiques de chacun… Allons-y à fond sur la vapeur !

178 Commentaires

  1. Judaus

    Juste une petite faute de frappe, « dans les mails qui me sont directement adressés »

  2. Marion Kaplan

    Le Vitaliseur a été conçu il y a 35 ans dans sa première version par l’ingénieur chimiste André Cocard. Nous nous sommes associés pour le commercialiser et écrire un livre de cuisine qui, à l’époque, était révolutionnaire, car n’existait à ce moment là que la cocotte minute et les couscoussiers en aluminium avec des tous petits trous pour que la semoule ne tombe pas! Nous avons élaboré toute une gastronomie de santé avec les viandes à la vapeur ce que jamais personne n’avait osé faire! Nous avons donc été les précurseurs de la cuisine à la vapeur douce! Tout le monde a ensuite suivi! J’ai même été contactée par Rowenta qui voulait mettre notre livre dans leur nouveau cuit vapeur qu’ils venaient de mettre sur le marché! Même si le nombre d’or vous semble ésotérique et fumeux, c’est une « divine proportion  » qui me semble essentielle à appliquer dans un ustensile de cuisson ! Je suis en train de faire des analyses dans un laboratoire d’electrophotonique agrée par le ministère de la recherche, et je publierai les résultats en 2016. Vous comprendrez mieux pourquoi les paramètres du Vitaliseur sont uniques. Peut être n’avez vous pas comparé vos légumes cuits dans votre ustensile avec ceux cuits dans le Vitaliseur ! Enfin, le prix est de 195€ depuis 2013 , car notre but est de le vendre au prix le plus juste pour le consommateur et pour nous , pour nous permettre de faire des vidéos, des recettes, des recherches, bref tout l’environnement d’une éducation pour changer d’alimentation ! Je vous invite à venir goûter la différence chez moi! Marion Kaplan

    1. Jérémy Anso (Auteur de l'article)

      Bonjour Marion,

      En effet je comprends le côté « révolutionnaire » du vitaliseur mais comme vous le dites « à l’époque ». Cela laisse toujours la question de pourquoi continuer à utiliser ce terme (et je comprends que ce ne soit pas le sujet principal de l’article, loin de là). Quoi qu’il en soit je comprends l’utilisation de ce terme selon les arguments que vous avancez. Et je pense que je vais tenter de trouver une personne dans ma ville qui possède un vitaliseur pour réaliser un test un peu vicieux (que j’ai énoncé dans des commentaires précédents) afin de vérifier les avantages sur la qualité gustative qui est très souvent annoncée. Par expérience, et les quelques lectures que j’ai pu avoir, on peut très facilement se conditionner à trouver quelque chose de meilleur surtout si une personne nous vante les bienfaits du produit, et nous oriente vers une conclusion (le prix élevé est également un facteur qui influence artificiellement la qualité vers le mieux). Je vais donc tenter de réaliser des tests de consommation en double aveugle avec le votre et le mien et une grille simple d’appréciation des aliments. J’avoue n’avoir aucune idée de qui gagnera mais au moins dans ce cas on s’affranchit des innombrables biais qui accompagnent ce produit. Si je réalise ce genre de test, je rajouterais les résultats en fin d’article.

      1. DOISNEAU Dominique

        Bonjour,
        Depuis juin 2015, avez-vous pu faire les tests que vous envisagiez ?
        Je suis intéressée par un cuiseur à vapeur douce mais comme sur le marché des articles ressemblant sont 150 euros moins chers que le vitaliseur, avec une apparence proche (dôme moins parfait et trous plus petits néanmoins) je m’interroge.
        Merci de votre réponse si vous avez pû faire l’étude comparative.
        Bonne journée
        D. Doisneau

    2. romain

      Bonjour Marion,
      Avez vous fait les tests dont vous parlez?

      Pourriez vous nous les partager s’il vous plait?

      Merci par avance.

      1. Marion kaplan

        Bien entendu! Ceux qui veulent les analyses biochimiques doivent m’écrire à
        marionkaplan@hotmail.fr et je vous les enverrai par wetransfer car le fichier est trop lourd pour passer directement.
        Sinon il semblerait que beaucoup de « bricoleurs » De vapeur oublient 2 choses: outre le côté De la préservation des vitamines, la rapidité de cuisson si on suit bien nos conseils, et l’aspect organoleptique, bref le goût et la texture des poissons, des viandes et bien sûr des légumes .
        Écoutez votre ventre et observez la facilité de digestion. Pas de barre après un repas 100% vapeur ! Attention évitez les aliments sucrés en fin de repas qui ralentissent la vidange de l’estomac! Portez vous bien

  3. Westray

    J’avais un cuit vapeur électrique et j’ai acheté le Vitaliseur il y a 2 ans et ce que je peux vous dire, c’est que cela n’a rien à voir! Je n’avais pas osé faire de la viande, et la côte de bœuf m’a scotché ! Je suis sportif et si vous m’aviez dit que je mangerai un jour de la viande a la vapeur, je vous aurais ris au nez! Moi qui mangeais peu de légumes , je suis devenu un Gros consommateur. Le fenouil que je détestais, est devenu mon légume favori. Je ne connais rien au nombre d’or, mais ce que je peux vous dire, c’est que je ne regrette pas mon achat. Il est en permanence sur ma plaque , parce qu’en plus, je trouve que c’est un bel objet ( je suis sculpteur)

  4. Claude Isabelle Vieillard

    coucou Jérémy,

    Et pour une fois, onde de forme, nombre d’or,élimination des pesticides et autres arguments marketing détox et vert me laissent un peu perplexe…Néanmoins, après l’avoir testé chez une amie j’en suis totalement ravie. Il cuit plus vite qu’un cuit vapeur normal, décongèle magnifiquement et, comme le dit Westray donne un moelleux incomparable à tous les aliments que j’y intègre et particulièrement les œufs coque dont je peux ajuster la cuisson comme je le souhaite. Bref, j’adore aussi la soupière et le moule pour cuire les terrines et autres flans ou gâteaux à la vapeur ! Il trône sur ma plaque de cuisson tant je le trouve chouette. C’est très rare que je vante les mérites d’un truc spécifique mais en ce qui concerne cet outil, ya pas photo avec les trucs basiques ou pire avec les cuit vapeurs électriques en plastique…. Il faudrait vraiment que tu fasses la comparaison avec une cuisson vapeur plus classique !
    claudisa

  5. Léa

    Aaaah j’aime vraiment tes articles ! :)

    Ma mère m’avait vendu l’idée du cuiseur avec tous les arguments que tu ressors dans l’article.. et maintenant que tu les présentes comme ça, c’est vrai que ça à l’air un peu ridicule..
    Mais mais mais, les légumes cuisent vraiment vite et ils sont délicieux!!

    1. Jérémy Anso (Auteur de l'article)

      Salut Léa,

      Oui je comprends, mais tu as pu tester vraiment la différence de goût, avec genre un test en aveugle en comparant les cuits vapeur sans savoir toi même quel aliment provient de tel cuiseur ? Ce serait un test intéressant à faire, car quand on vend très bien un produit, on s’attend à ce qu’il soit meilleur et bien souvent on trouve qu’il est meilleur. A bientôt :)

  6. BERVOET Béatrice

    J’ai moi aussi le vitaliseur je ne pourrais plus m’en passer. dans le vitaliseur les aliments gardent vraiment leur gout même s’il y en a plusieurs, la cuisson est douce j’y mets aussi bien le poisson les oeufs la viande c’est un régal. J’en fais beaucoup de publicité partout autour de moi un de nos amis est très intéressé et prochainement c’est sur qu’il en fera l’acquisition.

  7. Marie-Joëlle Destrebecq

    J’ai longtemps cuisiné à la vapeur avec un cuit-vapeur « ordinaire » en plastique à 2 étages et je dois dire que j’en étais assez contente. J’entendais parler du vitaliseur de Marion depuis des années, et à cette époque, je ne m’intéressais pas trop à la nutrition et à la santé.
    Puis, après un changement de conscience, je me suis intéressée à la nutrition et donc aussi aux cuissons et aux appareils de cuisson.
    J’ai fait plein de recherches et, suite au congrès sur la nutrition d’Aix-en-Provence en 2013, j’ai décidé d’acheter un vitaliseur.
    Je peux témoigner que c’est le jour et la nuit avec un cuit-vapeur classique. (ce changement va de pair avec un passage à l’alimentation bio)
    Je peux parfaitement comprendre que ceux qui ne captent pas les notions de physique quantique, d’ondes de forme etc. soient sceptiques (ça a été aussi mon cas durant des années). Dans ce cas, n’achetez pas le vitaliseur, mais cela ne change rien à ses caractéristiques uniques.
    Comme dans tout, n’achetez que ce que vous trouvez juste et bon pour vous, mais ne dénigrez pas ce que vous ne comprenez pas.
    Un jour, peut-être, vous comprendrez et vous changerez d’avis…

    1. Jérémy Anso (Auteur de l'article)

      Bonjour Marie-Joëlle,

      Je ne pense pas honnêtement que cet article « dénigre » le vitaliseur de Marion. On va dire que j’analyse ses propriétés selon un angle de vue différent, le mien, et forcément, je cherche petite la petite bête. Mon message de conclusion est clair: le vitaliseur est selon moi l’un des modes de cuisson les plus respectueux des aliments (et encore tout n’est très clair avec la vapeur) mais il conviendrait de modérer un peu les avantages ou bien de s’attendre à des critiques… plus scientifiques je dirais.

      Si je devais tester le vitaliseur ou le faire tester, je le ferais en double aveugle. Avec un cuit-vapeur classique et le vitaliseur, avec les mêmes aliments et une grille pour valider les côtés plus appétissants, plus délicieux, etc. J’avoue être assez curieux pour me lancer dans le test… L’avez-vous fait ce genre de test ? (l’un des rares pouvant déjouer les perturbations de l’appréciation car on attend « quelque chose de meilleur »..)

      1. Marie-Joëlle Destrebecq

        Jérémy,
        lorsque vous ferez vos tests, n’oubliez pas de faire également tester (à l’aveugle aussi), par une personne compétente, le taux vibratoire des aliments avant et après. Je serais très intéressée par les résultats…

        1. Sébastien

          Le taux vibratoire d’un aliment ne fait pas tout, tester la dilatation du biochamp par rapport à l’aliment me paraît bien plus adapté pour savoir si l’aliment nous fait du bien ou non.

          Pour information, un aliment cru sera toujours beaucoup plus vibratoire qu’un aliment cuit à la vapeur mais consommé sur un intestin qui a du mal avec le cru (la plupart des gens ont des intestins en mauvais état suite à des années de consommation de céréales), vous allez faire baisser votre énergie vitale au lieu de le monter.

      2. Jérémy Anso (Auteur de l'article)

        Marie-Joëlle,

        Je ne remet pas en cause les propriétés particulières du vitaliseur au point de vouloir faire des tests avec des personnes compétentes dans le domaine… Ce qui m’intéresse le plus ce sont les effets sur la santé, sur la qualité des nutriments et à la limite sur le plaisir gustatif. Sur ce dernier point, je vais tenter de trouver un ou une inconditionnelle du vitaliseur pour faire ces tests.

        Mais à mon humble avis, à ce jour, je pense que nous surtout grandement besoin d’améliorer nos méthodes de cuissons, nos pratiques alimentaires de bases (plus de vapeur, de légumes, etc…) sans devoir entrer dans les dimensions aussi délicate que la vibration des aliments (ce que je ne nie absolument pas).

  8. Marion Kaplan

    J’ai fait ces test en double aveugle en 1985 avc les rédactrices en chef de Marie Claire et Elle avec Genevieve Lethu! Quand c’était cuit dans mon Vitaliseur , on arrêtait la cuisson dans les 3 autres cuits vapeur, et les mêmes morceaux étaient servis, sans que les convives ne connaissent ceux qui étaient cuits au Vitaliseur. 100% des résultats étaient pour le Vitaliseur’. On avait fait de la viande, du foie gras et des légumes et c’était chez Veronique Lopez qui était attachée de Presse sur Paris a l’époque !

  9. mobilia anna

    bonjour Marion quel est la différence entre le couscoussier et le Vitaliseur merci

  10. Pascale

    Bonjour Jeremy,

    J’apprécie vos articles, que je trouve le plus souvent bien argumentés.

    En lisant celui-ci je me suis demandée quelle avait été votre motivation pour le faire. Simple billet d’humeur ? Un compte à régler avec quelqu’un ? Préparer le terrain pour mieux promouvoir un autre produit au prochain chapitre ? Petite baisse de forme de votre esprit rigoureux ? Autre chose ?

    Vous écrivez ci-dessus (en réponse à Marie-Joëlle) « Je ne pense pas honnêtement que cet article “dénigre” le vitaliseur de Marion. On va dire que j’analyse ses propriétés selon un angle de vue différent, le mien, et forcément, je cherche petite la petite bête. »

    Pour ma part (et c’est mon point de vue) je pense que vous avez parfaitement le droit d’écrire ce que vous voulez sur votre blog. C’est votre blog après tout ! Mais pour ma part je trouve infiniment dommage que vous n’ayez pas testé le Vitaliseur de Marion avant d’écrire ce dernier billet. Si vous l’aviez fait vous auriez certainement mieux su de quoi vous parliez. Et non, moi je ne vais pas vous dire que « vous avez analysé » quoi que ce soit. Mais oui, moi je vais vous dire que j’ai eu le sentiment que vous dénigriez (quand même un peu) le Vitaliseur.

    Je ne suis pas une scientifique. Et je n’habite pas non plus près de chez vous. Simplement je mange bio depuis près de 40 ans, et suis une adepte de la cuisine à la vapeur depuis très longtemps aussi (et du coup j’ai un peu de recul pour pouvoir comparer !).

    Plus récemment j’ai acheté le Vitaliseur. Et ainsi depuis des mois et des mois, plusieurs fois par semaine, nous avons la chance à la maison de pouvoir nous régaler sainement en appréciant ce que le Vitaliseur offre qualitativement de plus dans l’assiette (comparativement à d’autres ustensiles de cuisson vapeur, je précise NON sous pression (je ne parle même pas de cuisson à la cocottre minute hein ? Pas de confusion…)

    Oui, c’est vrai le prix peut être un obstacle pour beaucoup de personnes. Mais l’objet lui-même est qualitatif. Et c’est incontestablement un investissement long terme.

    Le seul moyen de savoir si quelque chose « vaut son prix » c’est de l’essayer soi-même. ? Je vous souhaite Jérémy d’avoir l’opportunité de tester le Vitaliseur de Marion. Et si vous décidez de revenir avec les résultats, je serai bien entendu très interessée pour vous lire à nouveau sur ce sujet.

    En conclusion, je vous répèterais bien volontiers ce que ma grand mère disait : « nous n’avons pas les moyens d’acheter bon marché ».

    Bonne continuation

    1. Jérémy Anso (Auteur de l'article)

      Bonjour Pascale,

      La publication de mes articles dépend principalement des sujets qui me tombent sous la main, et qui parfois me tombent sous la main très régulièrement. J’avais déjà entendu parler du vitaliseur de Marion depuis un moment, écouté des vidéo et lu quelques articles, toujours très positifs, et qui ne remettent bien sûr pas grand chose en question. Mais les concours de circonstances ont fait que j’ai eu plusieurs sollicitation très rapprochées et ma foi… l’envie de l’écrire cet article.

      En tout objectivité, j’aurais aimé tester ce vitaliseur, mais un article au prix de 190 euros pour tester le moelleux, le croquant ou la qualité gustative des aliments… Cela ferait un peu cher payé (Oui oui, c’est bien à moi de trouver quelqu’un pour faire les tests)

      Force est de constater, tout de même, que certains points soulevés pour le vitaliseur laissent perplexes et les termes utilisés. Je ne vais pas reproduire mon article ici dans ce commentaire. Je peux tout à fait comprendre que quiconque qui investisse dans le vitaliseur trouve les résultats meilleurs qu’avec un cuit-vapeur classique… c’est plutôt logique, on va éviter de se tirer une balle psychologique dans le pied… Attention, je ne suis pas en train de dire que tout le monde « invente » la meilleure qualité gustative des aliments avec le vitaliseur… J’ai simplement un gros doute scientifique sur ce point. Marion qui a intervenu sur le blog m’a répondu que des tests en double auraient été réalisés par le passée, donnant le vitaliseur grand gagnant. Je me demande alors pourquoi ceci ne figure pas sur la page de vente comme argument qui est selon plus fort et plus marquant que les ondes de formes « qui auraient certainement une influence sur les aliments » selon les propres mots de Marion.

      Si vous connaissez bien mon blog, vous savez que je ne prépare pas le terrain pour faire la promotion de quoi que ce soit. Jamais je ne ferais une publicité pour un produit afin d’en tirer de l’argent, c’est le fondement même de l’indépendance de ce blog (je revend à la limite le produit de mon travail intellectuel sous forme de livre, d’enquêtes…)

      Je crois sincèrement aux avantages prouvés du vitaliseur sur la qualité nutritionnelle des aliments et sur l’amélioration du profil de certains produits (moins de graisses, si on veut réellement s’en séparer) mais pour les autres aspects, et même le point révolutionnaire qui était vrai il y a 35 ans selon Marion et qui ne l’est manifestement plus aujourd’hui, je me permet de douter.

      A la limite, je pense que les personnes convaincu des bienfaits du vitaliseur de Marion ne chercheront pas plus loin. Ils seront convaincu de réaliser l’investissement de leur vie, et en retireront tous les bénéfices à n’en point douter (maintenant faut-il encore le tester avec un minimum de démarche scientifique). Pour les autres qui se poseront quelques questions sur les avantages cités plus haut, il y aura ici matière à réfléchir et à se poser des questions.

      1. Pascale

        Bonjour Jérémy,
        Merci pour votre réponse.
        Comme vous, je trouve très sain de s’interroger, dans ces temps bénis pour les marketeurs et menteurs de tout poil. Si vous me connaissiez vous sauriez qu’il n’y a pas plus parano que moi quand on essaie de me vendre un truc…

        Je comprends aussi ce que vous voulez dire quand vous dites que quand on a acheté un truc, a fortiori quand il est cher, il est humain de s’auto-convaincre qu’on a fait une bonne affaire et qu’on a eu raison de mettre ses petits sou-sous là-dedans. Je n’ai pas la prétention d’être complètement étanche à ce genre de processus psychologique (comme dit « c’est humain » et… il se trouve que je ne suis pas une « réplicante » tout droit sortie de Blade Runner). Et si vous me connaissiez vous sauriez que je fais partie de ceux et celles qui reconnaissent facilement quand ils se sont plantés, fait une boulette, se sont fait avoir, etc… Dans mon modèle du monde il n’y a pas d’erreur, il n’y a que des leçons à apprendre. Reconnaître, par exemple, quand on a fait un mauvais achat c’est la première étape incontournable pour éviter de recommencer plus tard.

        Je maintiens que le Vitaliseur a été, chez moi, un très bon achat. Je n’ai pas les compétences pour vérifier les trucs d’onde de forme, de nombre d’or, patin couffin. Mais j’ai les compétences pour juger du résultat obtenu. Et il y a de nombreux domaines où trop d’esprit cartésien limite plus qu’il libère (c’est mon avis).

        J’avais aussi été fort surprise de lire dans votre article que vous compariez le Vitaliseur à des produits qui seraient « 7 fois moins cher ». Honnêtement j’ai cherché sur net à quels articles vous pouviez faire allusion. Et je n’ai trouvé aucun produit dans ces gammes de prix (qui soit tout inox 18/10, avec ce type de contenance de cuve, et qui soit fabriqué en Europe.) Mais j’ai peut-être mal cherché.

        Je crois que personne n’a encore abordé ce sujet alors du coup je précise aussi que leur service après vente est très efficace et très professionnel (j’avais eu eu un petit souci avec le bouton du couvercle du Vitaliseur, le couvercle m’a été échangé immédiatement.) Dans le prix qu’on paie il y a aussi certainement une petite partie pour la qualité du service.

        Je précise que je n’ai aucun lien avec Marion Kaplan, et aucune action dans son business. Ma contribution ici, chez vous, a simple valeur de témoignage.

        Bonne continuation Jérémy.

  11. My Green Glam

    Article très intéressant… j’attends les résultats de votre test avec impatience!
    J’utilise pour ma part un cuit vapeur en inox d’une marque quelconque et je serais curieuse de savoir si comme je le lis dans les commentaires les saveurs sont réellement différentes.
    A bientôt donc pour la suite de cet article : – )

  12. gimenez

    Bonjour,
    A la maison nous avons un ensemble de cuisson un peu dans le même style, vendu par démarchage à domicile et c’est assez cher et l’argument massue du vendeur c’est qu’on met tous les légumes différents ensemble et aussi un œuf avec sa coquille et tout ça cuit sans transfert de goût. Ces casseroles ont un couvercle avec un thermoscope « comme ils disent » c’est un thermomètre qui indique la température à l’intérieure et il ne faut pas dépasser les 80°.
    Aujourd’hui on utilise plus que ça, fini la cuisson à la cocotte minute, et j’ai lu quelque part que ce mode de cuisson où on cuisine à 80° c’était très bon pour le respect des aliments et pour notre santé.
    ça fait au moins 10 ans que nous les avons et cet ensemble est tjs comme neuf.
    Jérémy c’est un plaisir de vous lire.

    1. Sarah

      Bonjour Gimenez,
      Je me permets de vous contacter car je m’apprête à acheter un vitaliseur mais il est vrai que je trouve le vitaliseur de Marion très cher. Pourriez-vous svp me préciser le nom et le prix d’achat de votre vitaliseur. Je ne veux pas non plus acheter le 1er prix sur lequel on est souvent déçu
      Je vous en remercie d’avance. Pour l’instant, j’ai juste une cocotte minute mais rend l’âme c’est l’occasion de tester autre chose.

      A bientôt et merci encore.

  13. Anicette

    Bonjour Jérémy,

    je suis moi aussi un peu sceptique à propos du « vitaliseur de Marion » et y réfléchis depuis pas mal de temps, en me disant j’y vais ou j’y vais pas… Ne connaissant pas dans mon entourage immédiat quelqu’un qui a investi dans ce cuiseur, j’attends avec impatience de connaître les résultats de ces tests :-) Merci d’avance et belle journée !

    1. Marion Kaplan

      Je comprends à tous votre prudence par rapport à vos investissements.
      Hélas, le seul moyen de comprendre les qualités du vitaliseur est de goûter et d’observer les effets sur votre digestion. Et là, aucun livre, ni aucune théorie, qu’elle soit énergétique ou biochimique, ne pourra vous donner la réponse. Seules vos cellules, votre microbiote et votre satisfaction personnelle sauront vous répondre. Bien entendu, je parle dans le cadre d’une alimentation qui évite les allergènes comme le gluten et la caséine bovine. Lors de notre congrès les 21 et 22 novembre à Reims, nous aurons un atelier de démonstration et de dégustation pendant tout le congrès. Ensuite, nous ferons partie du train de la gastronomie organisé par la SNCF( 25 nov au 15 décembre ) et qui s’arrêtera dans les grandes villes de France. Vous pourrez déguster à ce moment là. Sinon, si un jour vous faites l’investissement et qu’après les premières utilisations dans la semaine vous n’étiez pas satisfaite, nous vous le rembourserions intégralement. Je ne peux pas faire mieux. Cela fait 30 ans que des milliers de personnes me font confiance, et je ne crois pas que ce soit un hasard!

      1. Chlorophylle

        Bonjour,
        J’avoue que c’est le prix qui me fait reculer.
        Une amie l’a acheté l’an dernier 211 euros (l’ensemble) et cette année, il est à 249. A cela,il faut ajouter 15 euros de frais de port…
        Cela commence à faire vraiment beaucoup…
        Vu le prix, je m’étonne qu’il y ait en plus des frais de port.
        Je suis tentée mais pour mon budget (retraite pas folichonne), c’est vraiment une grosse dépense… qui me fait hésiter…

  14. Gilles Donguy

    Bonjour,

    Difficile de s’y retrouver! Le Vitaliseur de Marion est certainement un très bon appareil pour la cuisson vapeur, mais il est vrai que :
    1/ Certains appareils en inox (éviter le plastique bien sûr!), bien moins chers, permettent une cuisson vapeur tout à fait satisfaisante.
    2/ Certains de ces appareils sont électriques, ce qui est parfois plus pratique que de faire chauffer sur le gaz de grandes quantités d’eau.

    Et pour corser le tout, il faut signaler dans le monde de la vapeur « douce », l’omnicuiseur vitalité : http://www.omnicuiseur.com/sante/quest-ce-que-la-cuisson-basse-temperature
    (encore plus cher!)
    Peut-être Jérémy t’es tu intéressé à cet appareil?

    En tout cas, quelque soit l’appareil utilisé (hors plastique), cuire à la vapeur c’est déjà en soi une excellente habitude à prendre dans le cadre d’une alimentation saine.

    Bien cordialement,
    Gilles Donguy

    1. Acucello

      Ton commentaire m’intéresse, parce que je ne trouve nulle part le prix ! Est-ce qu’il est à ce point hors de prix ? Merci…^^

      1. Jessica

        Les prix sont affichés prochainement sur le site internet. En attendant vous pouvez toujours télécharger la brochure (http://www.omnicuiseur.com/commander-lomnicuiseur-vitalite) où ils sont indiqués !

        Et pour info, l’Omnicuiseur cuit à la vapeur douce et aux infrarouges, il permet même de faire des gâteaux.

  15. astarti

    Pour ma part, j’utilise le vitaliseur depuis plusieurs années maintenant, et lorsque je mange des légumes cuits à la vapeur dans un autre ustensile, je sens et goûte vraiment la différence. La qualité du produit est flagrante et je ne comprends pas la diatribe.

  16. Cathy Broche

    Bonjour à tous.

    Personnellement, j’ai le vitaliseur de Marion depuis plus de 10 ans, je viens d’en racheter un 2ème plus petit (nous ne sommes plus que deux à la maison) et sans rien connaître aux avantages un peu « ésotérisques », je peux vous dire que mon investissement a été largement amorti, je m’en sers tous les jours, légumes, viande, saucisses, poisson (excellent), réchauffage (je n’ai pas de micro-onde).

    Compte tenu de la qualité du produit (inox épais) et du fait qu’il n’y ait aucune technique style électricité (c’est un ustensile « basique »), je sais que dans 10 ans je m’en servirai encore, alors l’investissement est un peu cher, certes, mais il faut voir aussi sur le long terme… J’ai goûté des légumes chez des amis cuits dans un autre cuit-vapeur et j’ai été déçue, mais soyons réalistes je ne suis peut-être pas objective !

    Autre chose, Jérémy parle dans un autre article sur la cuisson vapeur de récupérer l’eau de cuisson des aliments pour s’en servir par ailleurs. Avec le vitaliseur de Marion, ça ne viendra à l’idée de personne, l’aspect de l’eau de cuisson vous fera oublier cette possibilité !

    Bonne journée à tous.

    Cathy Broche

  17. Florence

    Bonjour,

    Voilà un article qui tombe à pic !
    Justement, je me posais cette question, je franchis ou je franchis pas le pas…
    Ce qui me stoppe, et, encore plus en lisant certains commentaires laissés ici, ce n’est pas seulement l’aspect financier du Vitaliseur mais son utilité générale…
    Je m’explique : j’achète le Vitaliseur et j’achète donc bio, c’est mieux quoi !
    Et si je n’ai pas de bio sous la main, je range l’autocuiseur dans le placard où je le transforme en objet de déco ?
    Parce que déjà que le bio, je commence à me poser des questions sur sa qualité (seuls 1% des produits sont contrôlés, à ce qu’il parait) mais surtout que Monsanto voyant perdre des parts de marché, serait ou plutôt est, en train via une filiale d’infiltrer le business…

    Du coup, on est encore plus paumés et ne pas se poser de question serait un brin léger avant d’envisager l’éventualité de s’offrir la Rolls des cuiseurs ! Non ?

    Donc, de toutes les manières, habitant en ville et n’ayant pas la possibilité de produire mes propres légumes, et que les magasins bio à côté ont parfois des légumes pas au top, pour ne pas dire franchement dégueulasses… Si ! Je le dis, je me demande bien ce que le Vitaliseur m’apportera de plus sur mes légumes « pesticidés » ?

    Le nombre d’or, maillon fort du Vitaliseur, (question sérieuse, je précise) pourra t’il réellement décontaminer mes aliments ? Et comment ?

    Merci à Jerémy pour cet article et à Marion pour son éventuel retour.

  18. Eva Claire

    Bonjour
    Auteure culinaire moi même et formatrice en cuisine santé pour régimes spéciaux (www.evaclaire.fr), je me suis souvent interrogée sur l’intérêt réel de cet ustensile dont le prix me rebute aussi. Je ne doute absolument pas de sa qualité mais je ne l’ai jamais essayé bien que personnellement j’aime beaucoup cette idée de « nombre d’or »
    Ayant vécu en Asie, j’aime énormément les paniers vapeur asiatiques traditionnels en bambou qui sont pratiques (légers, empilables, adaptables…) et qui cuisent parfaitement avec les même avantages de la « vapeur douce » (à mon avis) . Je les propose à mes élèves et lecteurs car leur prix d’achat est très modeste et ils sont de plus ravissants…
    Ceci dit j’aimerais aussi bien savoir si le vitaliseur apporte quelque chose de plus afin de pouvoir en parler ou aussi le proposer à certains de mes élèves
    j’aimerais donc beaucoup connaitre le résultat d’un test en double aveugle réalisé avec des ingrédients d’une qualité identique.
    Merci Jérémy (ton blog est d’ailleurs cité dans mon dernier livre « détox gourmande ») de débroussailler ce sujet pour nous…

  19. Maguelonne

    Bonjour Jérémy,
    Merci pour cet article!
    Nombre d’or, bio-nutrition, nutrition quantique… J’avoue que ces termes me font un peu fuir : marketing ou ésotérisme?
    J’ai pour ma part remplacé ma cocotte-minute puis mon cuiseur vapeur électrique par un cuiseur vapeur en inox tout simple, et j’ai déjà vu une grande différence dans le goût des aliments. Dépenser près de 200 euros pour un cuiseur vapeur me paraît personnellement déraisonné, et les arguments commerciaux et « scientifiques » ne me paraissent pas sérieux (je n’y connais rien, mais tous ces termes me font penser à une publicité pour dentifrices ou anti-rides).

    En termes de cuisson douce, à basse température, j’utilise aussi un « crockpot », une mijoteuse électrique (cuisson très longue à basse température : entre 4 et 8 heures), qui reproduit le principe de la marmite norvégienne (pré-cuisson avec ébullition puis isoler le récipient dans des matières retenant la chaleur pendant plusieurs heures) . Pour des ragoûts, des plats qui doivent mijoter, c’est « bluffant » : le goût des aliments est accentué, ce n’est pas sec (cuisson à l’étouffée). A tester pour toi aussi?

  20. MarcD

    J’en ai souvent entendu parler et la encore, tant et tant que ma curiosité attisée ma poussé à … le commander. Je l’aurai sans doute dans quelques jours, je pourrai faire l’essai (et si je ne suis pas convaincu j’espère pouvoir le renvoyer dans la semaine…) mais je ne demande qu’à être (agréablement) surpris, d’autant que j’utilise tous les jours un cuit vapeur, ce serait donc un ustensile utile pour moi. Je viendrai donner mon compte rendu ici en temps utile ;)

  21. Carole

    Bonjour à tous,
    Je ne connaissais pas le vitaliseur (désolée, je verse moyennement dans ce genre d’articles), néanmoins les commentaires élogieux dudit produit ont attisé ma curiosité, et je ne suis certainement pas la seule ! Un avis « positif » de Jérémy provoquerait sans doute une vague de commandes, c’est pourquoi si j’étais à la place de Marion Kaplan (confiante en son produit), je pense que je me fendrais d’un envoi cadeau… Je dis ça, je ne dis rien hein…

    1. Sylvain

      Ah, c’est même une excellente idée, la plupart des blogs devraient en faire la publicité illico :p

  22. Marion Kaplan

    J’ai proposé à Jeremy de venir déguster puis emporter le Vitaliseur s’il le désire , en message privé et j’attends sa réponse . Le partage, la communication humaine et non virtuelle, n’est ce pas ce qu’il y a de mieux?

    1. Carole

      Je suis bien d’accord avec vous ! Mais depuis sa Nouvelle Calédonie (si je ne m’abuse), je pense malgré tout que l’envoi d’un vitaliseur vous reviendrait à moins cher que de lui offrir de venir vous voir (pour le partage et la communication non virtuelle il faudra repasser, mais on fait avec les moyens qu’on a).

      1. Marion kaplan

        J’ignorais qu’il était en nouvelle caledonie. Vous devez mieux le connaître que moi. Mais en tous cas je ne comprends pas votre agressivité …

        1. Carole

          Je ne connais pas personnellement Jérémy, mais pour lire chacun de ses articles depuis de longs mois, il a souvent fait état de sa vie dans les îles.

          Je suis désolée si je vous ai semblée agressive (à quel moment? au contraire j’ai dit que j’étais d’accord avec vous ! :-/), car je n’ai sincèrement aucune animosité envers vous, bien au contraire puisque comme je vous l’ai dit, les bons commentaires sur votre produit m’ont interpelée, et il n’est pas impossible que je devienne une de vos clientes un jour !)

          1. Marion Kaplan

            Désolée Carole,j’ai dû mal interpréter votre parenthèse. Donc désolée. Si vous avez l’occasion de goûter un repas avec le vitaliseur, nous avons mis en place un site http://www.steamsurfing.org où l’on peut s’inscrire gratuitement pour manger selon nos intolérances ou notre mode de vie ( vegan, paléo, sans gluten et vapeur avec le vitaliseur bien sûr). Demandez s’il y a quelqu’un dans votre région! C’est mon fils et ma fille qui s’en occupent… et oui, on travaille en famille pour ne surtout pas se scléroser dans nos croyances et nos habitudes. Vous serez la bienvenue également sur notre page facebook où les utilisateurs communiquent, cela peut peut être vous intéresser. Nous élaborons également de nombreuses recettes, vidéos etc. Tout cela c’est beaucoup d’investissements en temps et en argent et notre société ne vit pas d’amour et d’eau fraîche! Ce que nous recevons, nous le partageons en créant ces communautés et en organisant des congrès! Ce n’est pas pour enrichir les actionnaires, mais au contraire créer un nouveau monde dans lequel on aimerait vivre… c’est Gandhi qui l’a énoncé et c’est ma marque de fabrique! Même nos fabricants sont une entreprise familiale et pour avoir vu les ouvriers, ils sont heureux de travailler avec nous. Donc désolée pour ceux qui veulent commander des produits chinois, issus d’un travail rémunéré misérablement! ok vous aurez un couscoussier à 40€ avec en prime la douleur et la sueur de ces ouvriers chinois qui tiennent plus de l’esclavagisme moderne, que d’une société responsable et éthique!! Jamais je ne pourrai travailler ainsi!

  23. Marc Durant

    Voilà je viens de l’essayer de plusieurs façons, même par radiesthésie (et règle de Bovis). Je lui confronte un cuiseur vapeur classique (Seb RK100801), je vais mettre la même contenance d’eau, je vais couper les légumes en deux, mettre une partie dans le Seb et une dans le vitaliseur. Même temps (20 min).

    Je teste avec le pendule, le plat du Seb donne environ 5000 unités bovis, quant au vitaliseur, un peu plus de 6000. Il réussit ce test (même si la radiesthésie n’est pas une science exacte). J’ai d’ailleurs mis une carotte, une tomate, dans le vitaliseur sans cuisson, ils ressortent après 10 min avec 1000 unités en plus (ça semble une constante).

    Pour ce qui est du goût, texture etc. Ma copine et moi avons testé, et pas de nette différence avec le Seb. Un peu décevant, on essaie de se convaincre en disant « le brocoli ne serait pas un peu plus goûteux ? c’est subtil mais c’est vrai » En tout cas c’est le résultat de notre test.

    Après il est un peu plus grand que le SEB et est en métal (le seb en plastique, j’ai moins confiance). J’hésite à garder le vitaliseur, j’ai encore quelques jours pour me décider.

    1. Marion kaplan

      Faites alors tout un repas et observez votre digestion . Peut être vos cellules et votre microbiote percevront la difference! Mais je vous l’ai dit, si vous n’étiez pas satisfait, je vous le reprendrai car j’aime que mes clients qui me font confiance soient satisfaits ! Je serais vraiment désolée que vous ne le soyez pas. Avez vous pris le pack ? Car si vous êtes végétarien essayez la cuisson du riz ou du quinoa. Ça n’attache pas et cela respecte la cereale. Tenez moi au courant

  24. Marion kaplan

    J’espère Marc que vous avez attendu que l’eau bout à gros bouillons avant de mettre vos légumes . J’espère que vous testerez un morceau de saumon par exemple et un steak façon tournedos dans le filet. Attention il ne faudra le cuire qu’une a deux minutes en fonction de l’épaisseur ! Suivez bien les recettes du livre. Au plaisir de lire vos expériences

    1. Marc Durant

      Oui oui, j’ai laissé bouillir les deux et mis le panier en même temps ;)
      Pas de saumon, ni viande, je suis végétarien.

      Ceci dit c’est un bel objet, et comme je l’ai dit plus haut j’aime le fait que ce soit en inox et pas en plastique, il a aussi l’avantage d’être un peu plus grand que mon SEB. Quant au test radiesthésique, même si ça reste peu scientifique, le gain semble réel, que ce soit lors de la cuisson ou simplement en mettant l’aliment dedans une dizaine de minutes (essayé aussi avec une vieille tomate coupée qui donnait 3000 Bovis, et 4000 après être restée 10 min dans le vitaliseur -sans cuisson).

      C’est juste un peu dommage, et même décevant que je n’ai pas vraiment ressenti (ni ma copine) de nette différence de goût.

    2. Pierillas

      Eh Marion ! Vous me l’envoyez ce vitaliseur ? Je l’attends avec une impatience grandissante. Ma santé est défaillante et je voudrais manger mieux. Mon petit cuit-vapeur ne me satisfait plus.
      J’ai déjà supprimé les produits laitiers et acheté des farines sans gluten. Il ne manque plus que l’appareil avec lequel les utiliser…

      Je l’ai commandé avec le bon de commande spécial et j’ai évité les 15 euros de frais de port, Bertille. On le trouve sur Facebook. Bien sûr il faut joindre le chèque à la commande.

      Vite, vite, vitaliseur ! J’en rêve…

  25. Jérémy Anso (Auteur de l'article)

    @ Marc:

    Merci pour ton retour ! On va dire que c’est le commentaire le plus « nuancé » sur les qualités « gustatives » du vitaliseur. Et c’est très sympa pour l’info sur les Bovis.

    @ Carole et Marion:

    Malheureusement, je viens de répondre à Marion que je refusais bien entendu l’offre de recevoir un vitaliseur gratuitement, car cela nuirait à mon indépendance quelque part: ce n’est pas dans ma politique.

    J’ai une amie qui en possède un et j’ai prévu un test grandeur nature avec beaucoup de personnes, en double aveugle (et même quelques pièges), pour tester les qualités gustatives qui sont largement avancées.

    Je tiens quand même à préciser que je ne remets pas en cause les qualités nutritionnelles qui pourraient être supérieures selon Marion. Mais c’est quand l’aspect gustatif qui revient le plus souvent.

    Je vais à la suite en refaire un article où je publierais les résultats, qu’ils soient positifs ou négatifs (négatifs dans le sens aucune différence statistique entre le vitaliseur et un produit classique).

    Après nous conviendrons qu’il est quand même difficile de juger de la qualité gustative d’un légumes… certains aiment plus croquant, moins croquant, plus mou, etc… Mais on va essayer de faire un truc bien !

    Egalement je ne remets pas en cause l’investissement « à vie » pour un vitaliseur, et donc au final, cela ne revient pas cher si on pense sur du long terme. Mais à ceci je peux répondre que mon cuiseur inox qui m’a coûté moins de 40 euros et que je ne vois pas pourquoi je le changerais au cours de ma vie (sauf cas de force majeur).

    1. Carole

      L’affichage de votre indépendance vous honore ! Cependant je ne vous aurais pas moins fait confiance si vous aviez accepté de recevoir le vitaliseur, et ce, quel que soit votre avis au final (mais je comprends).

      Un test avec beaucoup de personnes, c’est très bien, et je reste vraiment curieuse des résultats.

  26. Fateam

    BonjourJeremy,

    Lorsque j’ai reçu ma newsletter et vu qu’il s’agissait du vitaliseur de Marion, j’ai été très contente de prime abord parce qued’une part, tu te réclames souvent d’une grande rigueur scientifique et d’autre part, parce qu’à ma connaissance, aucun article ne se positionne en critique du vitaliseur ou autres ustensiles de cuisson douce.

    Je vais faire court: je trouve qu’en matière de rigueur scientifique relative à un objet de cuisson, le fait de ne pas l’avoir testé toi-même decridibilise totalement ton article.
    Je pense que tu aurais dû appeler cela « Analyse du discours marketing autour du vitaliseur  » et t’en tenir là.

    J’ai un vitaliseur depuis environ un an, je l’ai acheté non pas pour le nombre d’or et tutti quantique, mais parce que je pars souvent de la théorie de Pascal (enfin, de l’interprétation que j’en ai): si ça marche, mes enfants et moi-même en tireront tous les bénéfices, si ça ne marche pas, cela ne nous fera pas de mal.
    Ce qui avait achevé de me convaincre à l’époque, c’est que j’avais posé une question toute bête sur le site du vitaliseur et c’est Marion Kaplan qui m’avait répondu elle-même (un dimanche !). Cela m’a énormément touché, parce que ça montre que pour elle, ce truc, ce n’est pas un business au sens péjoratif du terme = elle croit en son vitaliseur, elle le vit elle-même, c’est d’ailleurs elle qui l’a mis au point avec un scientifique à l’époque. Et pour moi qui ai un vrai problème avec le marketing, le business sur le dos de la peur qu’on nous vend en ce moment, cela m’a rassurée.

    Pour ma part, je n’ai pas eu le temps de faire l’expérience en double aveugle, mais je le ferai une fois le Ramadan passé (même le soir, nous ne mangeons pas beaucoup).
    Cependant, j’apporte un témoignage sur la qualité de l’inox du vitaliseur: un jour, alors que je pensais avoir allumé tel brûleur sur ma gaziniere, je me suis aperçue bien plus tard (au moins 15 minutes ou plus) que j’en avais allumé un autre sur lequel se trouvait la soupière (qui ne doit pas être posée sur le feu normalement). Elle a juste coloré un peu (couleur pétrole), mais elle ne s’est ni déformée, ni disloquee. J’ai beaucoup croisé d’ustensiles en inox dans ma vie de cuisinière (pour les miens) parce que je ne jure que par ça et la fonte, je n’ai jamais vu une qualité d’inox pareil.

    Puisque tu vas avoir l’occasion d’essayer, Jeremy, pourquoi ne pas reecrire un autre article avec les vraies questions (pas le prix par exemple, parce que lorsqu’on veut manger sain, on est prêt à investir pour un ustensile qu’on gardera à vie).

    Merci d’avoir ouvert le débat en tous cas.

    Fateam

    1. Jérémy Anso (Auteur de l'article)

      Bonjour Fateam,

      J’accepte vos remarques et vos critiques. J’aurais en effet pu tester le vitaliseur avant d’en parler… Mais que l’on comprenne bien une chose: jamais je n’aurais pensé que l’argument « meilleur goût » était aussi prononcé chez les utilisateurs du vitaliseur. Il me semble que cet argument n’est pas reproduit sur le site, et que l’on parle plus d’arguments « santé ».

      On parle donc d’une expérience personnelle: le goût des aliments et qui peut-être fortement et largement influencé par divers facteurs, dont le prix…

      Bref, je vais mener cette petite expérience et j’en ferais un retour sur le blog.

      Pour parler du business de la peur, je tiens quand même à rappeler que les premières choses que l’on peut voir sur la page de présentation du vitaliseur de Marion ce sont des encadrés rouge avec des têtes de morts sur tous les autres modes de cuisson (micro-onde, barbecue, poêle). Ne sommes-nous pas dans une logique de peur, puis d’offre de produit alternatif ?

      Pour mesurer cette remarque, je suis à fond pour la vapeur, le produit de Marion est indéniablement de qualité, rien à dire la-dessus !

  27. Deborah Donnier

    Bonjour Jeremy et les lecteurs,
    je comprend ta démarche « d’analyser chaque argument » et dans mon métier, je fais comme toi.
    Suite à des problèmes de santé, j’ai vraiment vu une différence sur la cuisson de l’aliment avec le vitaliseur, la viande et même les légumes congelés ou non. J’ai fait des test à l’aveugle aussi. Je serai ravie d’en réaliser avec toi, car notre dynamique commune est d’informer sur le vrai du faux.

    Pour le prix, je te comprend, j’ai eu la même réaction au début, puis j’ai testé, j’ai vu que d’autres produits ne me tenaient pas longtemps depuis des années, alors que le vitaliseur ça fait 3 ans et comme neuf.

    Et puis sur le marché en dehors de l’alimentation, quand on voit que certains produits techno. frôlent les 1000€, il y a de quoi se poser la question sur notre société de consommation, enfin la c’est un autre débat et pas celui du vitaliseur ;-)

    Merci pour tes retours, au plaisir

  28. Sandy

    Comme beaucoup, je suis curieuse de connaître les résultats du test gustatif, mais en bonne Américaine, je me pose tout de même certaines questions au sujet du prix.

    La matière première est bon marché.
    En mai 2015, la tonne d’inox se transigeait à 2 500 US$ (2265 euros), soit 2,50 US$ (2,26 euros)/kilo (http://www.journaldunet.com/economie/industrie/prix-des-metaux.shtml).

    Le site officiel du Vitaliseur propose le format « familial » (poids: 3.5 kilos) à 180 euros, soit… 92 euros/kilo! Une augmentation de presque 400%!

    La main-d’œuvre est aussi bon marché.
    Le Vitaliseur est fabriqué au Portugal, où la main-d’œuvre est moitié moins chère qu’en France (http://ec.europa.eu/eurostat/documents/2995521/6761074/3-30032015-AP-FR.pdf/eec9c4c5-899e-4cfe-b5b6-8c6ef414798f).

    Les coûts associés à la recherche et au développement sont inexistants puisque le design du Vitaliseur a été arrêté il y a plus de 25 ans.

    Le coût élevé du produit serait donc justifié par des intangibles, à savoir: des performances mirobolantes, ou… une stratégie marketing de positionnement haut de gamme.

    Oui mais… comment savoir? Les performances miraculeuses, j’ai envie d’y croire, mais…. les publicitaires mentent tellement souvent! À force d’être berné, le consommateur devient méfiant.

    Marion, à 80-90 euros, j’aurais pris le risque d’y croire. À 200 euros? Non. Désolée.

    Je continuerai à vous lire (car j’ai plusieurs de vos livres, que j’apprécie beaucoup) et à faire vos recettes dans des petits paniers en bambou à 10 euros. Si deux continents (Asie et Inde) s’en contentent depuis des millénaires, je devrais pouvoir en faire autant.

    1. Fateam

      Bonjour Sandy,

      Je trouve votre approche tout à fait intéressante, d’autant que celle-ci est plutôt rare dans nos contrées (en tous cas, de par chez moi).
      Du coup, cela amène d’autres questions: qu’est-ce qui justifie une telle marge au niveau du prix ? Je l’ai dit plus haut: l’inox du vitaliseur me semble d’excellente qualité.
      Mais au-delà, qui et comment justifier les allégations de ce que peut réaliser ce vitaliseur ?
      Du coup, j’ai encore plus hâte que quelqu’un puisse proposer une « contre-etude  » serieuse sur le sujet. Non pas à la manière du blogueur cité dans l’article, dont je trouve l’argumentation extrêmement faiblarde (et un ton vraiment déplacé). Mais sur la vérification des bénéfices extraordinaires dont serait doté ce Vitaliseur.

      En tous cas, tout cela m’a incité à le ressortir et l’utiliser davantage, d’autant que des petites vidéos de démonstration fleurissent sur le site de Marion et donnent encore plus envie de l’utiliser.
      Jusqu’à présent, je l’ai utilisé comme un ustensile de cuisson pour une cuisine vapeur saine, mais si je venais à apprendre qu’il y a vraiment plus que ça, cela m’inciterait à l’utiliser davantage…
      Big up!

      1. Fateam

        (suite du précédent message). Tout l’intérêt de l’étude serait surtout pour les personnes intéressées, sceptiques ou indécises avant qu’elles en fassent l’expérience grandeur nature : elles pourraient acquérir le vitaliseur ou un autre cuiseur en toute connaissance de cause.

    2. lililalili

      Marion Kaplan énonce plein de bons conseils de nutrition. Mais je suis complètement d’accord avec Sandy. Je ne suis pas une « bonne Américaine », simplement une « bonne Française » pas très argentée. Perso, j’utilise une bonne casserole en inox à fond bien épais avec un panier-vapeur en verre, ou Pyrex, en tous cas pas en plastique. Et tout va bien pour moi, je peux régler la puissance de ma plaque pour générer une « vapeur douce », magie de la technique ! Cerise sur le gâteau, quand on surveille ce qu’on prépare, ça rend zen. Quant au nombre d’or (lié à des critères esthétiques n’ayant rien à voir avec la nutrition), qui permet la « décontamination », je préfère en laisser là mon commentaire…

    3. tomgua468

      excellent…j’aime vraiment ce dézoomage histoire de relativiser un peu ;)
      j’ai moi meme envoyé un mail à Marion l’an dernier lorsque je désirais passer à la vapeur, pour simplement lui dire que tout ceci était génial mais que comme souvent rester en santé si on en crois les arguments, est encore réserver au riche…je suis à nouveau étudient et la je dis vive ikéa qui propose une superbe marmite en acier inox 18/10 de 5 litres sur lequelle tu pose une belle soucoupe troué qui s’emboite à la ikéa, la température de 94 °c (mesuré avec thermo digital de labos et thermo à IR de cuisine) te cuisine tout parfaitement..mes légumes bio du jardin on un gout , incomparable! moi aussi les pesticides sont inexistant.. je l’invite à venir à Quebec avec un brocolis pour tester! si c’était vraiment pour le bien être des être humain c’est sur que ça serait bien moins cher…

  29. marion kaplan

    Sandy, c’est la première fois que j’entends que le prix d’un produit se justifie par son poids! donc les casseroles en plomb devraient être hors de prix et un foulard Hermès donné avec votre caddy ,tant son poids est inexistant! vous avez l’air très forte pour trouver des prix de grossistes qui ne représentent aucune réalité. Nous n’avons qu’un produit et non toute une gamme, et vous devez donc savoir qu’un prix de revient s’étudie selon le prix de revient de l’usine auquel on ajoute les charges du personnel qui permettent à la société de tourner et les taxes diverses imputées par le pays! Notre Vitaliseur a , depuis 30 ans, bénéficié de nombreuses améliorations: double fond capsulé, poignées brevetées venant d’Allemagne, très coûteuses du fait de leur brevet permettant de ne pas conduire la chaleur ( attention toutefois au gaz qui a tendance à dépasser ), polissage manuel et non chimique comme c’est le cas chez la plupart des fabricants, livre offert gratuitement et surtout tout un environnement du produit qui nous permettent d’informer nos clients: recettes en vidéos, très coûteuses pour nous, gratuites pour vous, articles sur d’autres sites comme http://www.prendsendelagraine.org, gratuits pour vous, très coûteux pour nous, l’organisation de congrès éducatifs via notre autre site http://www.quantiqueplanete.com qui débouchent sur une autre plateforme http://www.quantiquemedia.com où nous mettons régulièrement nos conférences en ligne, gratuites pour vous, très coûteuses pour nous, je fais de nombreuses conférences en France et bientôt à l’ile de la Réunion sans être rémunérée comme c’est le cas de nombreux intervenants connus ( je suis connue en France)… donc, ce n’est pas qu’une casserole vendue au poids à des centaines de milliers d’exemplaires fabriquée dans des usines asiatiques mais tout un monde éducatif et responsable que je tente de créer avec mes enfants et d’autres personnes qui travaillent avec nous dans la plus grande convivialité! Enfin, en regardant ces sites qui se permettent de critiquer, de juger sans avoir essayé ou même goûté à mon produit, et en regardant les commentaires, je m’aperçois que seuls ceux qui ne l’ont pas, le critiquent projetant leur état d’esprit, alors que tous ceux qui l’ont, ne font que témoigner de leur contentement! Je vais donc arrêter de regarder ces sites et je vous laisse à vos débats infondés. Si vous voulez me joindre, je suis très accessible et si vous êtes en France, je vous recevrai avec plaisir, non pas derrière un écran, mais dans la réalité!

  30. Didier

    Je viens à l’instant de lire cette « littérature » et tenais à y ajouter mon grain de sel ;)
    J’ai acheté un cuit vapeur en inox 18/10 pour la modique somme de 40 euros il y a 3 mois environ et, depuis, je ne cuisine pour ainsi dire plus qu’avec ça ! J’avais lu pas mal d’articles sur l’intérêt de ce mode de cuisson présenté comme préservant le mieux les nutriments, minéraux et enzymes des aliments tout en évitant les réactions chimiques induites par les cuissons à haute température du type Maillard, très néfastes pour la santé, mais vu les prix des vitaliseurs de Marion et autres vapok, j’avais vraiment du mal à passer le pas !
    Et je suis donc tombé sur ce cuit-vapeur banal et pas cher… Quelle merveille !!! Des légumes al dente comme je les aime en un tounemain, des viandes cuites à point, ni trop ni trop peu en quelques minutes, des décongélations faciles, rapides et sans micro-ondes !… et j’en passe !… Bref c’est le top !
    Et surtout, j’en arrive pour le moment à la conclusion qu’il n’est pas nécessaire de casser sa tirelire pour s’offrir le vitaliseur afin de jouir des bénéfices de la vapeur douce !
    Et en passant une question à Jérémy ou toute autre personne susceptible de m’éclairer : vu que leur prix et les arguments marketing sont sensiblement les mêmes, savez-vous s’il y a une réelle différence entre le vitaliseur de Marion et le Vapok ?

  31. Fateam

    Hello,

    Les échanges sont fort intéressants, en tous cas, ils m’ont permis de me forger une opinion et de re-découvrir mon Vitaliseur!
    I ? mon vitaliseur ! (je me suis d’ailleurs inscrite à l’événement autour des 30 ans du Vitaliseur qui aura lieu en novembre prochain).
    A + !

  32. Lilou

    Bonjour à vous tous,

    Mais je me pose la question suivante: l’omnicuiseur vitalité se targue des meme propriétés que le cuit vapeur de Marion, mais avec l’avantage de doré les aliments.
    Car un poulet aussi bien cuit et aussi bon pour la santé soit il, il est difficilement attrayant quand il est tout blanc devant ses invités !
    De plus Fateam a raison aucune différences flagrantes entre VAPOK et Vitaliseur de marion.

    Le test entre Omnicuiseur Vitalité et Vitaliseur de Marion serait génial !!!

    Car a choisir un tout en un, l’omnicuiseur cuit santé mais dore les aliments, y compris les tartes pour une vitesse comparable à celle d’un four thermostat normal.

    Alors comment fait marion pour faire doré ses aliments ?? Le four pleine puissance ?? Pas très santé tout ça !

    1. Marie-Joëlle Destrebecq

      L’omnicuiseur et le vitaliseur de Marion sont 2 ustensiles totalement différents.
      L’omnicuiseur cuit à basse température avec des infrarouges mais, contrairement au vitaliseur, il ne permet ni l’élimination des graisses ni l’épuration des pesticides et autres toxiques.
      Et, qu’on le veuille ou non, dès qu’il y a coloration d’un aliment il y a dégradation des produits et formation de molécules toxiques… C’est de la chimie !
      A propos du vapok, c’est juste une pâle copie du vitaliseur…
      Mais c’est à chacun de faire ses choix, c’est pour cela qu’il y a tant d’ustensiles sur le marché.
      Il y en a pour tous les goûts.
      Moi j’ai fait mon choix il y a seulement 2 ans, et je ne le regrette absolument pas… J’ai opté pour le vitaliseur…

    2. L'Omnicuiseur Vitalité

      Bonjour Lilou et Maire-Joëlle Destrebecq,

      Pour l’élimination des graisses lors des cuissons à L’Omnicuiseur Vitalité : conformément à tous les appareils de cuisson , l’Omnicuiseur Vitalité élimine les graisses de surcharge des viandes mais grosse différence par rapport aux fours traditionnels, les viandes cuites à l’Omnicuiseur Vitalité gardent tout leur moelleux car cuites et dorées dans une ambiance vapeur et cela est tout particulièrement vrai pour les viandes dites sèches (rôtis de porc, pintades, lapins…) un vrai régal !

      Leurs tests en laboratoire (à découvrir ici : http://www.omnicuiseur.com/conservation-de-la-vitamine-c-et-des-bonnes-graisses-a-lomnicuiseur-vitalite) prouvent que le dorage des viandes à L’Omnicuiseur Vitalité se fait, résultats scientifiques à l’appui, sans agression. Il est démontré que les bonnes graisses ne se transforment pas en mauvaises graisses.

      Le dorage dans l’Omnicuiseur Vitalité se fait en phase 1 de la réaction de Maillard : les acides gras mono insaturés se transforment sous l’effet de la chaleur en acide gras polyinsaturés. Il y a donc une légère transformation des bonnes graisses mais sans pour autant passer en mauvaises graisses dites graisses saturées que l’on sait néfaste pour la santé.

      Il est bon de rappeler qu’une préparation cuite à la vapeur puis dorée, gratinée dans un four traditionnel perd une grande partie de ses avantages nutritionnels et gustatifs.

      Bonne journée

  33. Lartistafred

    En ce qui me concerne, je cuis mes légumes et mon poisson à la vapeur depuis près de dix ans, avec un cuiseur acheté 60 €, d’une marque que je ne citerai pas (ça commence par un B, ça finit par un N, lol).
    Je n’ai eu que du plaisir à manger depuis, et j’ai réussi à mincir grâce à cela, entre autres.
    Je ne ferai donc pas le pas d’acheter un cuiseur 250 € tout simplement parce que je n’en ai pas l’utilité et que les arguments commerciaux s’y rattachant me laissent plus que septique.
    Je pense que le maître mot pour faire contre-pied à notre société marchande et virtuelle qui veut nous gaver de tout et n’importe quoi réside en un mot : simplicité.

  34. Stéphane

    Bonjour a vous,

    Je reviens sur cette article.

    Je suis Formateur de cuisine,j’adore expérimenté les modes de cuissons.

    Je suis avant tous un amoureux des produits et je respecte leurs cuissons,pour en dénaturé le moins possible leurs structures,saveurs et leurs valeurs nutritives.

    J’ai depuis 2 mois un Vitaliseur que j’ai acheté et je teste différents aliments dans le vitaliseur.

    Au delà du prix qui est de 195 € ce qui reste un somme mais raisonnable en soit.

    Suite a mes tests de cuissons sur les différents aliments,je peux vous dire que le résultat est impressionnant en matière gustative et nutritive.

    Mais bien sur cela reste mon avis je ne suis pas un scientifique et je ne peux me permettre d’engager financièrement des analyses en laboratoire pour valider mes essais.

    J’ai aussi testé le couscoussier ,les fours professionnels en cuisson vapeur .

    Je ne veux pas faire de comparatif et j’ai aucun soucis sur mon intégrité par apport mes propos.

    On a comparé avec mes amis chefs gustative-ment et il y aucun soucis sur le vitaliseur par apport au résultat.

    Je trouve que c’est dommage de bloquer sur un prix de vente.

    Et de mettre ce cuiseur vapeur en dessous de ces performances.

    Sachez que je ne suis pas financé dans mes essais et mes propos par Marine Kaplan.

    Merci a vous.

    1. Lena

      Bonjour Stéphane,
      Je serais curieuse d’avoir votre avis aussi avec l’Omnicuiseur, pour comparer avec vos tests du Vitaliseur de Marion !

  35. Pingback: Entre crudités et fermentés, l’énigme du melon et du jambon | Clair et Lipide

  36. Romu002

    Bonjour,

    hésitant à faire l’acquisition du Vitaliseur et ayant lu avec attention l’article et les commentaires, je me permets de relancer le fil de discussion, en particulier pour savoir si Jeremy a effectué le fameux test en double aveugle!

    Bonne soirée,
    Romuald

  37. Stéphane

    Bonjour Romu,

    Juste pour info j’ai testé sur quelques produits la cuisson en couscoussier et au vitaliseur on a fait fait une dégustation a l’aveugle entre chefs a la suite de ces 2 modes de cuisson et vraiment on a des différences de textures,de gouts avec le vitaliseur un débat qui est difficile a avoir sans avoir fait ce test,l’expliquais c’est un chose mais cela reste du virtuel par contre essayer c’est vraiment important mais comme je ne suis pas un commercial de Marion Kaplan je garde ce test pour moi.
    Merci a vous et demander un possesseur de vitaliseur de vous faire tester les produits suite a une cuisson dans un vitaliseur.
    Bonne journée a vous

  38. Sabine

    Stéphane,
    C’est un peu gros de dire que vous avez fait un test et pas le partager parce que c’est pas « virtualisable ». En effet les goûts et les couleurs sont des choses très personnelles, néanmoins, vous avez un palais et avez fait le tests avec d’autres personnes. Ce sera vos ressentis mais ils ont leur légitimité… Je veux bien croire que vous n’êtes pas un commercial mais avec un tel positionnement, permettez-moi d’en douter. Tout le monde sait que des avis sur internet s’achètent. Regardez le nombre d’officiels sur cet article… Cela montre à quel point ce poste a des conséquences pecunières pour les producteurs des différents produits. Il me parait donc évident de douter de la véracité des avis positifs. Du moins une partie.
    ___________________________________________________________

    Après pour la justification du prix, il semble qu’il soit lié au côté qualité du produit : meilleure matière première, chaîne de fabrication de qualité avec respect des travailleurs ainsi que tout le management de la communauté « vitaliseur ». Et puis il y a probablement un positionnement stratégique, on vend un produit au prix qu’on veut l’acheter… C’est un principe bien connu de l’industrie du luxe ! C’est très bien expliqué dans fight club avec les savons !

    Sinon merci pour cet article qui fait preuve de rigueur scientifique. Le côté unanime de vitaliseur est assez flippant…

  39. Stéphane

    Bonjour Sabine,,,

    Je pense que mon test est a titre personnel et pas une demande de Marion Kaplan pour attester des ces dires au sujet du vitaliseur,ensuite je suis formateur de cuisine,je côtoie des chefs au quotidien donc ce n’était pas un test scientifique mais amical ,il se sont prêtais au jeu de tester les 2 cuissons en couscoussier et au vitaliseur sur 3 critères ,le visuel, la texture,le gout et la cuisson au vitaliseur à toujours eu plus de succès que la cuisson en couscoussier.

    Mon positionnent reste celui d’un cuisinier passionné par les produits qui cuisine au quotidien ,pour moi le vitaliseur restitue le mieux un produit de qualité après sa cuisson.

    Marion Kaplan n’achète pas mon avis mais je comprend vos doutes.

    Je vous remercie d’avoir pris le temps de répondre a mon message scientifique et je vous propose de visiter ma page de pub faccebook au sujet du vitaliseur il y a beaucoup de réponse scientifique a vos questions sachez que Marion Kaplan ne finance pas mon site,mes essais de recettes non plus, mais si voulez financer un jour mes recherches et essais je suis preneur.

    Merci a vous et bonne soirée.

  40. stéphanie

    Bonjour,

    Merci pour cette discussion très interessante. Je suis moi aussi intéressée par les résultats des tests à l’aveugle.

    Merci beaucoup

  41. Jean-Marie Lalsacien

    Très intéressants échanges. merci à l’initiateur.

    Je suis ouvert au paranormal et au quantique, mais le nombre d’or et tutti quanti …

    Végétarien depuis 1972, j’aimerais savoir, SVP, si le « cher » petit modèle suffit pour deux

    Que Mme Marion Kaplan aille, SVP, jusqu’au bout de sa démarche et nous ouvre ses livres de comptes ou nous indique au moins en gros la répartition du prix. demandé.

    La conception du juste salaire (Marion, de sa famille, etc.) est une notion très subjective.

    Cordialement

  42. Marie-Joëlle

    C’est une enquête de police ?
    Parce qu’il me semble que certains vont un peu loin…
    Si vous trouvez qu’un article est trop cher pour ce qu’il vaut (selon vos critères personnels), alors je pense qu’il vaut mieux passer votre chemin et chercher autre chose qui vous convienne et qui soit dans vos prix…
    Je ne comprendrais jamais cette propension à perdre son temps à « enquêter » publiquement sur un produit dont, à mon avis, vous ne serez jamais satisfait car vous avez décidé qu’il en serait ainsi…

  43. Gabrielly

    Bonjour Jean-Marie,

    Le petit modèle est vraiment petit il sert pour du dépannage ou pour les gens qui cuisine en camping car ou sur un bateau.

    Quand tu cuit plusieurs légumes a la fois c’est un peu juste.

    Merci a toi

  44. Bertille

    Le vitaliseur grand modèle coûte 234 euros avec sa soupière et son moule a gateaux, ce qui est un gros investissement.Ajouter 15 euros de frais de livraison me semble vraiment mesquin! Sur n’importe quel site,à partir d’ une certaine somme, il n’y a pas de frais de port…

  45. Jean-Marie

    J’ai acheté un cuiseur vapeur « deux étages » pour 30 euros

    Et je m’en contente

    Ça améliore le goût des aliments surtout pour un vieux végétarien depuis 1972

  46. Henri

    Intéressant comme article, d’autant qu’il reprend exactement ce que j’ai pensé quand j’ai découvert l’existence du vitaliseur, à savoir un prix étonnamment élevé sachant que le côté social et environnemental est très peu mis en avant :

    « Une production limitée, respectueuse de l’environnement « , tout ce que j’ai trouvé après une recherche rapide sur le site …

    De même aucune comparaison n’est faite entre un cuit vapeur classique et le vitaliseur. Uniquement avec des cuissons « classiques ».

    Du coup je me pose la même question que Sandy concernant les marges du Vitaliseur, et sur le gain véritable par rapport à un cuit vapeur inox à 50€, certes produit en chine, mais vu que les conditions de production du vitaliseur restent très floues … est-ce mieux ? (un esclave qu’il soit en Europe ou en Chine, peu importe)

    Ayant travaillé dans le bio en Ile de France, j’ai malheureusement remarqué que le coté social et environnemental est rarement la préoccupation des consommateurs, pour la plupart fortunés. Ceci explique peut-être cela.

  47. Emmanuel L

    Bonsoir,

    Quelqu’un saurait dire la différence entre la vapeur douce et la vapeur.. non douce ?

    D’avance merci !

  48. Zabou

    Bonjour, j’ai presque lu tous les messages laissés, en tout cas on peut en conclure une chose c’est que le Vitaliseur vous fait parler, cela vous intrigue et ne vous laisse pas de glace, je comprends, vous êtes tous curieux et faites attention à votre alimentation, c’est bien c’est déjà un bon départ…En tant qu’utilisatrice « depuis 25ans » du Vitaliseur je trouve que tout ça c’est beaucoup de blabla pour rien, vous devriez plutôt l’essayer, tout simplement l’essayer, laisser parler votre palais puis votre ventre (digestion) le Vitaliseur c’est d’la bombe ! Vous verriez le mien, depuis le temps que je le traine, il a bien du se faire au moins 5 déménagements, maintenant je suis dans le Tarn, j’ai quitté Paris, malgré qu’il n’aie plus de poignée au-dessus du dôme, pour rien au monde je ne le remplacerai par autre chose, sauf pour un Vitaliseur tout neuf bien sûr, car rien n’est aussi grandiose au niveau cuisson saine. L’intérêt du Vitaliseur c’est qu’il sublime tout aliment, vous prenez une carotte standard (non bio) et vous obtenez une carotte sublime qui fond dans la bouche. Avec le Vitaliseur vous redécouvrirez et arriverez enfin à faire manger à vos enfants et à vos conjoints des légumes, pour lesquels d’habitude tout le monde dit « j’aime pas ça, j’en veux pas »…choux de Bruxelles, artichauts, aubergine, asperges, panais, chou frisé, navets nouveaux…vous ferez le soir un merveilleux diner rien qu’avec des pommes de terre bio et une salade de crudités. Nous avions un ami très amusant à Paris qui adorait ce plat et à chaque fois qu’il venait manger des patates à la maison, il me disait su un ton théâtral « Ah ! Zabou…tes pommes de terre….elles se suffisent à elles-mêmes !  » Personnellement on mange très peu de viande mais c’est vrai que j’ai pris l’habitude de faire les filets de poissons et de volailles au Vitaliseur, et les œufs aussi (mollets ou durs) depuis peu, ce sont les vidéos sur le site de Marion qui m’en ont donné l’idée, et l’on a constaté en famille que nous les digérerions mieux. Ces vidéos n’existaient pas avant, il faut savoir que Mme Kaplan a repris la distribution de son produit depuis quelques années seulement, et j’espère d’ailleurs qu’il va enfin faire surface car malheureusement personne ne connait le Vitaliseur !
    Et pourtant j’en rencontre du monde dans le Tarn, avec qui je parle « Alimentation saine » car c’est mon métier, des agriculteurs bio, des fermières, des apiculteurs, des « monsieur et madame tout l’monde » qui font leur potager, des profs d’école, des cuisinières, des « chefs » soi disant diététiques…des patrons de boutiques bio, des écolos, des végétariens, des artisans (produits du terroir)…mais personne ne connait le Vitaliseur ! C’est bien triste, je me sens un peu seule avec mon Vitaliseur préhistorique, cependant j’ai le projet justement de le faire connaitre à travers des cours de cuisine saine, à la portée de tous, à Castres et à Narbonne dans les mois à venir. Si vous le désirez je vous tiendrai au courant. En attendant, mettez des sous de côté et offrez à votre santé cette Rolls de cocotte, qui n’a je vous l’assure, aucun équivalent. Bon appétit !

    1. stéphanie

      Bonjour Zabou,

      Votre témoignage m’interesse. Nous allons déménager dans le Tarn, dans les alentours de Castres, au mois de juillet, comment pourrai-je faire pour vous contacter?

      Merci pour votre réponse

      Stéphanie

    2. Chlorophylle

      L’essayer, c’est l’acheter… et le prix fait reculer… Alors, oui, j’aimerais bien l’essayer… Comment faire ? On va me l’envoyer gratuitement ? Que je puisse essayer ? Que je le renvoie ensuite ? Allons, soyons sérieux. Vous en êtes contente, tant mieux… Mais comprenez que ce prix fasse reculer…

  49. Pierillas Mona

    Voilà, je l’ai reçu. Luxueux, oui, car il est super beau. On n’a pas peur de l’exhiber sur le plan de travail et la beauté ça se paie (il aurait d’ailleurs du mal à entrer dans un placard car il est grand). Bon, je sais, ce n’est pas ce qui nous intéresse en premier lieu, la beauté, le luisant de son inox épais, ce n’est là qu’un petit détail qu’il faut quand même lui reconnaître. Mon cuit-vapeur à 40 euros je le cachais et pourtant il m’a rendu quelques services… Celui-ci a le mérite d’être grand, il peut convenir à une famille d’au moins 4 personnes, voire davantage.

    Pour le moment j’expérimente et fais quelques erreurs, c’est normal, je ne l’ai que depuis 3 jours, j’ai 82 ans et la « comprenette » un peu lente, mais ça vient… par exemple je fais cuire mes stecks un peu trop longtemps de crainte qu’ils soient crus, mais ils sont quand même extra- tendres, et… sans MG ! (je vais peut-être réussir à maigrir…) Des choux-fleurs cuits ce midi étaient pas du tout en bouillie, légèrement croquants, un délice… Un petit reproche pourtant, ne pas saler les légumes pendant la cuisson : après coup c’est un peu fade. Bon, ma tension va me dire merci, ceci compense cela…

    Pardonnez-moi cette diatribe, peut-être pas convaincante mais sincère, je vais conclure en disant que pour le moment ce n’est que du bonheur. Merci Marion.

    1. Jérémy Anso (Auteur de l'article)

      @ Pierillas:

      Franchement, je pense que l’on peut se passer de l’aspect esthétique dans cette réflexion même si ça peut faire plaisir à certains. Je n’ai jamais caché mon cuit vapeur de base, qu’il soit moche ou très moche cela ne me dérange pas, ce qui m’importe c’est bien qu’il fonctionne. Et un cuit-vapeur, rien de plus simple !

      J’ai donc un couscoussier classique, avec lequel je peux faire des repas complets (oeufs, légumes, poissons, viandes, féculents) pour plus de 4 personnes. Absolument tout ce que vous me décrivez peut être réalisé avec n’importe quel ustensile type cuit-vapeur. J’ai testé toutes les cuissons pour les oeufs, beaucoup de légumes, les viandes.. Après c’est chacun ses goûts. Pour la matière grasse, attention, ce n’est peut-être pas elle la coupable dans votre prise de poids, c’est autrement plus compliqué que ça !

  50. Yvon De Marchand

    Que de commentaires ! C’est marrant pour chaque avis négatif, on dirait que 4-5 groupies sont rameutés. Un peu comme le modèle de vente thermomix haha

    1. Marie-Joëlle Destrebecq

      C’est marrant, mais malgré tous les commentaires positifs des personnes qui ont un vitaliseur (et qui donc savent de quoi elles parlent), il y en a toujours pour mettre en doute son utilité et ses différences par rapport à d’autres cuit-vapeur…
      Alors oui c’est parfaitement normal et très sain de faire des recherches et de demander des avis d’utilisateurs pour les produits que vous voulez acheter.
      Après, vous pouvez toujours décider que ce n’est pas ce qui vous convient, mais ce n’est pas pour cela que l’article en question n’est pas de qualité…
      Il serait sûrement intéressant de savoir s’il y a des personnes qui ont acheté le vitaliseur et qui n’en sont pas contentes… parce que jusqu’à présent, je n’ai rien lu de tel.

      1. Yvon De Marchand

        La question n’est pas de savoir s’il est bien ou pas. Avez-vous lu l’article ?

        1. Marie-Joëlle Destrebecq

          J’ai tout lu et j’ai même commenté plusieurs fois.
          Mais maintenant j’arrête de perdre mon temps en discussions stériles qui ne m’apportent rien…
          Bonne suite…

  51. lililalili

    Au secours Jeremy, poste un nouvel article ! Entre les VRP du Vitaliseur et ceux que ça énerve, c’est très stérile tout ça, je suis d’accord. J’ai une cocotte-minute bien ancienne mais bien-aimée et bichonnée, à laquelle j’interdis la plupart du temps la minute (sauf pour les haricots secs) et un couscoussier, ça me suffit largement. J’oubliais, j’ai aussi un panier-vapeur en verre. Et je ne vois pas pourquoi je dépenserais une fortune pour trahir ces amis fidèles.

  52. Bégault

    Bonjour,
    Mon épouse et moi sommes des fans inconditionnels du Vitaliseur
    Nous possédions les deux modèles pour faire face à toutes les situations culinaires !!
    Installés depuis quelques années à St Martin aux Antilles, nous avons dus laisser notre
    Vitaliseur grand modele en Métropole, mais le petit nous a suivi dans notre bagage …
    Helas,une mauvaise chute et notre couvercle a perdu son bouton…
    Je suis donc en recherche d’un nouveau Vitaliseur, mais le site de vente en ligne de Marion
    n’expedie pas dans les Dom !!!
    Il nous faudra sans doute attendre un prochain séjour en France…..
    Heureux  » métros » profitez de votre chance,la cuisine sans Vitalisateur c’est trop dur !!

  53. lililalili

    Il y a vraiment des personnes qui ont un vécu très douloureux… Certains « métros » qui n’ont pas les moyens ni l’envie de se payer un Vitaliseur compatissent.

  54. Marty

    Je ne comprends pas toute cette agressivité vis à vis de la cuisson à la vapeur douce.
    J’utilise aussi un cuit-vapeur douce, dont je suis très content. Les aliments ont vraiment du goût, et en hiver je sens vraiment l’apport en vitamines sur mon énergie !

  55. Claire MAORA

    Bonjour,

    Et oui les DOM sont toujours oublié alors qu’ils sont très consommateur d’internet dû à un isolement certain ! Moi aussi je suis en passe d’acheter un vitalisateur mais bon au prix d’un billet d’avion je vais attendre un hypothétique voyage. Dommage… En revanche je suis étonné de voir certaines personnes dénigrer certains produits. Certains sont chers et très bien, d’autres pas, d’autres pas chers mais super… Bref on en a pour tous les goûts et c’est l’essentiel mais en revanche essayer de comparer sans avoir les produits alors là, je dis Grand Magicien ? Tout le monde parle de son produit mais rare sont ceux qui ont fait des tests. D’ailleurs on attend toujours certains test qui arriveront bien sûr après la guerre…

    A bientôt

    Clarisse

  56. Jean Legardeur

    Je voudrais qu’on m’explique:
    Si le couvercle du vitaliseur de Marion est posé sur le tamis et que la vapeur condensée s’écoule sur la paroi du couvercle et donc sur celle du tamis également, cela signifie t’il que mes aliments ne doivent pas toucher à la paroi du tamis si je tiens à ce qu’ils ne soient pas re-contaminés par les éléments indésirables que la vapeur vient d’en extraire ?

    Je pose la question ici parce qu’il ne semble pas possible de communiquer par courriel sur le site vitaliseurdemarion,fr

  57. Marion Kaplan

    La vapeur au bout de 2 à 3 minutes d’activité ne véhicule aucune particule, donc aucune toxine. Seul le chlore, les essences aromatiques, l’alcool et certaines hormones sont volatiles. C’est la raison pour laquelle il vaut mieux attendre 2 à 3 minutes de pleine ébullition avant de poser les aliments sur le tamis. Vous pouvez très bien appeler la société au 0494012261! Joyeuses fêtes de fin d’année

  58. VAL

    Bonjour,

    Y a t-il des références scientifiques, publications ou des laboratoires pour justifier les avantages du Vitaliseur par rapport au cuiseur vapeur classique ?

  59. Elie

    Bonjour,

    Jeremy je partage ton analyse critique.
    Marion je comprends tes arguments et te remercie pour tes communications « sante nutrition ».

    Au final en tant que consommateur nous recherchons des informations factuelles, pour être 100% convaincu que le vitaliseur est plus qu’un simple cuit vapeur haut de gamme.

    Jeremy – as tu eu le temps d’effectuer des tests comparatifs cuit vapeur X contre vitaliseur ?
    Marion – nous attendons avec impatience les resultats scientifiques mettant en evidence les avantage de ton produit sur la concurrence.

  60. Mona79

    Depuis que je me sers du Vitaliseur de Marion, je trouve que viandes et légumes ont un bien meilleur goût et sont plus digestes. Ce sont pourtant des produits achetés au supermarché, donc souvent de qualité moyenne. De plus il est grand et permet la cuisson de quantités appréciables. Bien sûr il a le défaut de cette qualité, c’est-à dire que lorsqu’on a une petite quantité à cuire, c’est assez contraignant d’utiliser un aussi grand récipient (qu’il faut laver, ensuite). Mais dans l’ensemble j’en suis très satisfaite.

  61. Jean Legardeur

    @ Mona 79 ou autres intéressés à me répondre:

    lorsque vous nous dites que vos aliments ont maintenant meilleure saveur, je serais curieux de savoir si, avant d’utiliser le vitaliseur de Marion, vous cuisiez déjà vos viandes et légumes à la vapeur douce (sans pression) en utilisant un panier troué fait d’acier, de silicone ou autre matière ?

  62. Pierillas Mona

    Mon Vitaliseur je l’ai depuis 3 mois et je ne saurais m’en passer. Il est grand on peut faire cuire un pot au feu et quelle saveur a la viande mijotée dans la soupière après avoir été « épurée » au travers du tamis avec les légumes… Au début je n’y croyais pas, je me disais que ça allait être dur car, dans la soupière, ça ne bouillait pas, mais pas du tout : c’était fondant ! Et pourtant c’était du bœuf acheté au Centre commercial, c’est-à dire de qualité moyenne ; si on peut investir chez un bon boucher, ça doit être vraiment sublime…

    Ses défauts au Vitaliseur ? peut-être celui de ses qualités ? Quand on a un peu de légumes à cuire, cela paraît disproportionné de salir un aussi grand récipient qu’il faudra ensuite laver, bien que cela s’avère relativement facile, même s’il est assez pesant pour mon âge avancé (c’est de la qualité lourde, pas du plastique). Parfois je me dis que j’aurais dû acheter le petit Robinson, mais bon… Il ne faut pas non plus regretter, car avec seulement le petit je n’aurais pas eu la soupière tellement utile… et ce moule à gâteaux qui est vraiment pratique pour démouler puisqu’il se démonte d’un seul geste. Et aussi pour cuire un poulet entier il faut vraiment le grand modèle. Pour dorer cette volaille ? Rien de plus facile : quand elle a rendu ses toxines on la met au four et ça dore, mais c’est un détail car chez moi on ne mange pas la peau. La chair est très savoureuse et c’est finalement ce qui compte, d’autant plus si on la nappe d’une sauce…

    Ceci est donc l’avis d’une acheteuse lambda. Je ne regrette pas du tout mon achat dont je suis très satisfaite.

  63. Mona79

    Oui bien sûr, j’utilisais un cuit-vapeur classique et bon marché dont j’étais moyennement satisfaite (pas le même usage qu’un plus grand) et la saveur était différente ainsi que les temps de cuisson.

  64. bernadette

    juste un ajout 250 ou 195 pour un produit qui est comme neuf et que j’ai depuis 20 ans en l’ayant brulé à plusieurs reprises, c’est pas excessif, surtout que les electriques se cassent au bout d’un moment.
    « vitaliser » est un argument marketing à mon sens, mais on doit tous à un moment y avoir recours pour vendre un produit! mais c’est un bon descriptif aussi :)
    ensuite la viande les poissons oui, bien meilleur gout, quitte à faire revenir à la poile à feu doux pour le coté gril après cuisson!
    Je vis aux États Unis, et croyez moi,le poulet américain, je ne le mangerais pas s’il ne passais pas à la vapeur.
    j’attends avec impatience les analyses, c’est quelque chose que je souhaitais depuis longtemps – enfin Marion, merci !
    Mon père avait à l’époque fait le test à m’aveugle de bien des produits qu’il n’aimait absolument pas, et qu’il mange abondamment depuis.

  65. Val

    Bonjour,
    Quelle est la différence entre le vitaliseur et un cuiseur-vapeur en format couscoussier?

  66. Cath

    Bonjour,

    J’ai lu les commentaires précédents et ne trouve pas réponse à ma question. Quand est il de la température du produit. Le plus important n’est il pas que ces cuit -vapeur ne dépassent pas la température de 100°. Des tests ont ils étaient réalisés ?
    Merci pour votre réponse.

  67. Kouzou

    J’ai un des premiers vitaliseurs. Je viens d’emménager dans un appartement avec toute nouvelle plaque à induction. Le vitaliseur n’est pas reconnu. Il est pourtant vendu pour étant induction-compatible.
    que se passe – t-il?
    Dois-je en racheter un nouveau?
    Merci.
    P. Kouzou

    1. Carole

      Bonsoir P. Kouzou, je n’ai pas la réponse à votre question, mais pour ce qui concerne l’induction, il faut que le fond de l’ustensile (casserole ou autre) soit aimanté pour que ça fonctionne. Vous pouvez donc le vérifier facilement si vous avez un petit aimant sous la main.

  68. Marion KAPLAN

    Bonjour,

    Depuis 2000, le Vitaliseur est compatible avec les plaques à induction.

    A bientot,

    Marion KAPLAN

  69. Mona79

    Il existe des plaques à glisser entre l’appareil et la surface à induction et les « vieilles marmites » fonctionnent. C’est valable pour tous les anciens faitouts qui ne vont pas sur l’induction.

  70. CPO

    Jeremy, bonjour,

    Pouvez vous publier les résultats des tests de comparaison entre le vitaliseur Marion et un cuiseur vapeur d’une autre marque.

    Est ce que Marion peut répondre à Elie du 09/01/2016 concernant les résultats scientifiques mettant en évidence les avantages de son produit sur la concurrence et les promesses attendues ?

    Merci par avance de vos réponses.

    CPO

  71. lise

    Bonjour Jérémy,
    Plus de nouvelles de votre part avez-vous laissé tomber les tests ? Merci de répondre
    très intéressant.
    Cordialement,
    lise

  72. Nath

    bonjour,
    Je me remets petit à petit à cuisiner à nouveau. J’ai une marmite cuiseur Baumstal.
    J’aimerai connaître la différence avec le vitaliseur?
    La partie basse doit être assez remplie pour pouvoir cuire des aliments dans le panier en inox.
    Je redécouvre la cuisson à la vapeur doucement.
    Est-ce qu’avec le vitaliseur grand modèle, on peut cuire des petites quantités?
    En utilisant une plaque à induction, à quelle niveau faites-vous cuire vos aliments avec cet appareil? En moyenne, le temps de cuisson est-il assez long ?
    Je veux bien apporter mon appareil baumstal, produit déjà luxueux en terme de prix, pour faire tous les tests possibles.
    J’habite en IDF. Je suis intéressée pour tester également ce vitaliseur.

  73. Mona79

    Aujourd’hui j’ai fait le cake au citron dans mon Vitaliseur, cuit dans son moule inox bien sûr : excellent.
    Ce gâteau a fait un cratère sur le dessus et, c’est évident, il n’est pas doré. Mais il a très bon goût et la vapeur ne retombe pas sur le gâteau comme dans un cuit-vapeur ordinaire. Pas besoin de le couvrir, c’est appréciable. Je n’ai pas graissé le moule et tout s’est démoulé sans problème grâce aux côtés démontables. Que du bonheur !

    Si on a des petites quantités il est vrai que l’on hésite à utiliser ce grand récipient, là j’ai profité de l’eau bouillante pour faire cuire des endives après le gâteau : vaisselle à ne faire qu’une fois et gain de temps et de combustible. Il suffit de s’organiser.

  74. Thomas

    Bonjour,
    En résumé de la discussion, ceux qui l’utilisent en sont contents …
    J’ai 4 enfants. Est-ce que le grand format est suffisant pour 6 ?
    Merci pour vos retours !
    Thomas

  75. Bernard

    Bonjour
    Comment fait on du riz ou des lentilles avec le Robinson ?
    Merci pour vos réponses
    Bernard

  76. Mona79

    En réponse à Thomas : Oui, je pense que le grand modèle est suffisant pour 6. Je fais cuire un poulet entier, donc ce doit être bien. Quant au Robinson, je ne l’ai pas, donc je ne puis pas répondre, mais j’avoue qu’il ne me viendrait pas à l’idée de faire cuire du riz ou des lentilles dans mon Vitaliseur, bien que l’on puisse le faire, c’est évident, dans un récipient posé sur le tamis peut-être ? Marion vous répondra mieux que moi là-dessus.

  77. Canonge

    Ça me gonfle quand on annonce un test qui ne vient jamais. C’est pas sérieux et ça fait le jeu du vitaliseur . C’est pas la peine de faire des articles qui nous laissent sur notre faim c’est le cas de le dire. En ce qui me concerne je suis très malade. Mon corps est infesté de candidas albicans et je suis en train de revoir toute ma façon de manger . J’ai un revenu de 900€ par mois et un fils à nourrir. J’étudie l’ éventualité de financer ce vitaliseur pour m aider à guérir et me permettre de continuer à travailler car beaucoup d’arrêt de travail. Et ce test m’ aurait permis d’en savoir plus alors je suis vraiment déçue. Oui vraiment déçue ? chantal.canonge@sfr.fr

  78. yesyes

    Bonjour,
    J’attends la réponse quant à la différence avérée avec un couscoussier. La question a été posée par 2 fois sans réponse.
    De plus, lorsqu’on enlève le couvercle, beaucoup d’eau retombe sur les aliments ????
    Surprenant, je pensais que le but était de ne pas « inonder les aliments ».
    Merci pour votre réponse, Marion.

  79. Alex

    Bonjour à tous,
    Fan de cuisson vapeur, j’ai lu attentivement les premiers commentaires sur cette page et m’interroge sur le Vitaliseur, comme beaucoup de personnes, à cause du prix élevé.
    Mon modèle basique m’offre déjà une cuisine succulente et j’aimerais beaucoup goûter pour voir la différence avant d’effectuer un tel investissement.
    Existe-t-il un forum des possesseurs de Vitaliseur où l’on puisse rencontrer des gens de son département et ainsi partager les expériences de chacun ?
    Ou bien une démo prévue dans les Vosges ?
    Merci :-)

  80. Alex

    Je viens de trouver la réponse à ma question !
    Merci

  81. fet

    Bonjour a tous,

    Il m’a fallu un certain temps pour venir à bout de tous ces échanges plus ou moins interessants. LE MONDE EST DINGUE !!!! :-) moi y compris… allez go je vais passer commande, Après tout si on hésite C’est qu’on peut s’en donner les moyens
    Pour en revenir à la vraie question De départ (Car trop de messages Sont chargés « d’émotionelle ») Le prix justifie t-il La différence avec ses semblables moins cher ? La réponse est : c’est un très bon produit. Il peut coûter 10 € Ou 1000 € C’est de la bonne came Maintenant quant à savoir ce que chacun Pense Du prix cela peut durer longtemps Et avec toutes choses … Pour ma part j’ai décidé que je peux me permettre d’investir cette somme pour la santé de toute ma famille (zut l’émotionnelle refait surface:-) Allez bon Choix à tous.

    Ps : prenez soin de votre santé physique votre santé mentale votre santé émotionnelle votre santé spirituelle.

  82. cat

    je n’ai pas tout lu.
    j’ai acheté le vitaliseur et ne pourrais plus m’en passer.
    je viens d’en commander un deuxième pour mon fils et il me tarde qu’il arrive.
    livraison prévue le 11 avril

  83. Juju

    Bonjour,
    j’aurais aimé connaitre la différence entre le vitaliseur et un four-vapeur où je peux régler la température et le temps de cuisson?
    Merci de vos réponse

  84. lise

    POUR JEREMY ANSO,
    Plus de nouvelles de votre part. Nous attendons les résultats de votre test concernant
    le vitaliseur de Marion ???? Avez-vous peut-être reçu un ou plusieurs vitaliseurs gratuits de Marion pour que vous ne dîtes plus rien. Merci de répondre à nous toutes et tous qui attendons
    une réponse depuis un moment. Pour ma part j’utilise un couscoussier et c’est parfait et beaucoup moins cher pour presque la même efficacité. Je trouve que concernant le vitaliseur de Marion il y’a beaucoup trop de pubs sur cet appareil et je n’aime pas beaucoup celà.
    lise

  85. Valentine

    Bonjour Chaboz,

    je me suis moi aussi interrogé sur le vitaliseur de Marion (car il en existe beaucoup sur le marché des cuits vapeurs). Ce qui m’a d’abord plus c’est sa commodité et son approche du nombre d’or. Ensuite j’ai testé et j’ai trouvé une efficacité.
    Le fait que le Dr Joyeux soit radié ne veut pas dire qu’il est néfaste pour autant.

    Pensez-vous que l’Ordre des médecins soit totalement transparent sur leurs méthodes et sans failles ? Si oui, pourquoi encore plus de malades en 2016 ? Ne soyons pas dupes et ouvrons les yeux.
    Par exemple, un employé devrait-il être choisi uniquement sur ses diplômes et pas sur son expérience professionnel ?

    je vous conseille de découvrir le média Prévention Santé, qui informe de façon juste et sans langue de bois http://www.prevention-sante.eu

    Bonne recherche,

  86. Marie

    En effet, les difficultés rencontrées par le professeur Joyeux n’ont rien à voir avec sa fiabilité : il est radié à cause d’une vaste pétition qu’il a lancé pour demander au ministère de la santé de faire remettre en vente les vaccins inoffensifs et peu coûteux qui ont disparus au profit des vaccins comportant des risques (aluminium et multiplicités de vaccins inutiles ) et surtout au moins 10 fois plus chers pour notre bourse et pour la SS.
    Ça a fort déplu à l’industrie pharmaceutique qui tient le ministère dans sa main …

    Donc attention à ne pas faire de raccourcis rapides.

    Cela n’enlève pas la question sur le Vitaliseur qui a beaucoup d’arguments marketing pour lui mais aucun test fiable et scientifique sur la valeur des ondes de forme, du nombre d’or et la largeur des trous
    Convaincue de l’utilité de la cuisson douce, à défaut de réponse à mes questions j’ai tout de même acheté un appareil équivalent mais 7 fois moins cher… J’investirai volontiers quand je serai certaine de l’effet des ondes de forme et de l’impact du nombre d’or sur l’alimentation.

  87. Jérémy Anso (Auteur de l'article)

    @ Tous:

    J’ai du intervenir pour supprimer des commentaires qui faisaient un terrible amalgame entre cet article, le Vitaliseur, le Pr Joyeux et sa récente radiation de l’ordre des médecins qui n’a rien à voir. J’invite tous les internautes a se concentrer sur le sujet: le Vitaliseur et rien d’autres.

    En ce qui concerne les tests, et les demandes répétées et parfois oppressantes de certains internautes, j’aimerais rappeler que je ne dois aucun test à personne. J’aimerais énormément faire ce test en double aveugle et comprenez bien qu’il ne concernerait que le côté « gustatif » et ne permettrait donc pas de vérifier un quelconque effet sur les nutriments ou minéraux. Je refuse catégoriquement de recevoir gratuitement le Vitaliseur pour faire ce genre de test, je recherche toujours des personnes dans mon entourage pour le faire. Mais n’oubliez-pas que ça ne répondra pas aux questions principales.

  88. Rick

    Je ne suis pas propriétaire de vitaliseur, juste intéressé par la cuisson à la vapeur douce. J’ai passé un long moment à lire tous les commentaires. Et quelque chose me saute aux yeux et me surprend : voilà plus d’un an (1er juillet 2015) que Jérémy Anso a parlé d’un test. Je cite :

    « J’ai une amie qui en possède un et j’ai prévu un test grandeur nature avec beaucoup de personnes, en double aveugle (et même quelques pièges), pour tester les qualités gustatives qui sont largement avancées… »

    De nombreuses personnes demandent ses conclusions, son avis… Le test a-t-il été réalisé ? Hélas, pas de réponse… Je m’interroge, pourquoi ce silence ? Quel dommage…

  89. colette

    bonjour,

    j’ai trouvé par hasard ce site et j’ apporte mon expérience
    Avant j’avais un cuit vapeur de très bonne qualité en inox. Mais
    je n’avais pas pu cuire de la viande ou des gâteaux, car ils ressortaient
    humides à chaque fois, le couvercle étant « plat » sur tout les cuits
    vapeur .
    Et puis un jour j’ai été invitée chez une famille qui avait un vitaliseur.
    Nous avons mangé du poulet cuit à la vapeur, et j’ai été scotchée.
    Depuis que j’ai le vitaliseur, je cuisine sainement, et qu’on le veuille
    ou non, le vitaliseur n’a rien à voir avec un cuit vapeur inox classique !

  90. Meri

    Bonjour,

    Je suis tombée sur ce blog en cherchant un comparatif sur les cuit vapeurs.

    Merci Jérémy pour cet article, le seul que j’ai trouvé non directement lié au vendeur du vitaliseur et qui m’a paru le plus objectif de tous.

    J’ai trois commentaires :

    1) Sur le fondement scientifique :
    J’ai lu en détail le site http://www.vitaliseurdemarion.fr/officiel/. Il y a beaucoup de termes scientifiques dans le descriptif du vitaliseur mais aucune preuve scientifique (pas de référence, pas de détails expérimentaux, subjectivité des méthodes d’évaluation, etc.). De plus, noyer l’internaute dans un jargon technique et complexe (nombre d’or, onde de forme) est une technique classique pour passer pour un professionnel, du moins pour une autorité qui en sait bien plus que son auditoire (voir par ex. ici : https://cercle.institut-pandore.com/mentalisme/apprendre-a-manipuler-un-public-entier-grace-a-5-methodes-simples)

    2) Sur le vendeur :
    Dis moi qui tu es et je te dirai ce que tu vends. J’ai voulu en savoir plus sur Marion Kaplan. Etonnamment j’ai eu du mal à trouver une biographie objective de cette personne relativement médiatique. J’ai quand même trouvé ce site : https://www.psiram.com/fr/index.php/Marion_Kaplan. A vous de juger.

    3) Sur la perception de la qualité :
    De nombreuses personnes vantent la qualité de la nourriture cuite au vitaliseur. Dans le livre de Robert Cialdini « Influence et Manipulation », celui-ci défend l’idée que le prix et la valeur perçue influencent notre jugement de valeur. Donc, comme l’a dit Jérémy, les avis positifs peuvent être influencés par le marketing autour du produit et son prix plus élevé que la moyenne des cuit vapeurs en inox qui fonctionne sur le même principe (cuisson vapeur à pression ambiante, commercialisée sous le nom « vapeur douce »). L’influence du prix sur la perception de la qualité est d’autant plus importante que les critères explicites de comparaison sont peu nombreux (mesure du goût, de la préservation des vitamines, etc.).

    Ma conclusion : le marketing démesuré et à mon avis mensonger du vitaliseur ne révèle finalement aucun avantage concret du celui-ci par rapport à d’autres cuit vapeurs inox à cuisson à pression ambiante et couvercle incurvée nettement moins chers.

    Méri, normalienne en Physique Fondamentale et Docteur Es Science.

  91. Méri

    Bonjour,

    Je suis tombée sur ce blog en cherchant un comparatif sur les cuit vapeurs.

    Merci Jérémy pour cet article, le seul que j’ai trouvé non directement lié au vendeur du vitaliseur et qui m’a paru le plus objectif de tous.

    J’ai trois commentaires :

    1) Sur le fondement scientifique :
    J’ai lu en détail le site http://www.vitaliseurdemarion.fr/officiel/. Il y a beaucoup de termes scientifiques dans le descriptif du vitaliseur mais aucune preuve scientifique (pas de référence, pas de détails expérimentaux, subjectivité des méthodes d’évaluation, etc.). De plus, noyer l’internaute dans un jargon technique et complexe (nombre d’or, onde de forme) est une technique classique pour passer pour un professionnel, du moins pour une autorité qui en sait bien plus que son auditoire (voir par ex. ici : https://cercle.institut-pandore.com/mentalisme/apprendre-a-manipuler-un-public-entier-grace-a-5-methodes-simples)

    2) Sur le vendeur :
    Dis moi qui tu es et je te dirai ce que tu vends. J’ai voulu en savoir plus sur Marion Kaplan. Etonnamment j’ai eu du mal à trouver une biographie objective de cette personne relativement médiatique. J’ai quand même trouvé ce site : https://www.psiram.com/fr/index.php/Marion_Kaplan. A vous de juger.

    3) Sur la perception de la qualité :
    De nombreuses personnes vantent la qualité de la nourriture cuite au vitaliseur. Dans le livre de Robert Cialdini « Influence et Manipulation », celui-ci défend l’idée que le prix et la valeur perçue influencent notre jugement de valeur. Donc, comme l’a dit Jérémy, les avis positifs peuvent être influencés par le marketing autour du produit et son prix plus élevé que la moyenne des cuit vapeurs en inox qui fonctionne sur le même principe (cuisson vapeur à pression ambiante, commercialisée sous le nom « vapeur douce »). L’influence du prix sur la perception de la qualité est d’autant plus importante que les critères explicites de comparaison sont peu nombreux (mesure du goût, de la préservation des vitamines, etc.).

    Ma conclusion : le marketing démesuré et à mon avis mensonger du vitaliseur ne révèle finalement aucun avantage concret de celui-ci par rapport à d’autres cuit vapeurs inox à cuisson à pression ambiante et couvercle incurvée nettement moins chers.

    Méri, normalienne en Physique Fondamentale et Docteur Es Science.

    1. fumistique

      Bravo, il reste encore quelques personnes avec un esprit critique et une formation scientifique dans ce monde de manipulation généralisée ! Internet est une aubaine pour gruger les gens sans éducation, c’est tellement flatteur de se sentir faire partie d’un groupe d’initiés au dessus du lot en avalant (!) un jargon pseudo scientifique qui n’accepte aucune contradiction car c’est une vérité révélée … Plus facile de lire des forums que de faire de longues années d’études !
      Acheter un ustensile de cuisson vapeur avec des matériaux sains et durables oui, participer à un marketing viral pour gogos non !

    2. Chlorophylle

      Pourrait-on avoir une liste (deux ou trois modèles par exemple) de ces cuit-vapeur à pression ambiante et couvercle incurvé dont vous parlez ? Cela m’intéresse! Merci d’avance. Après tout, on peut faire de la publicité pour d’autres produits puisque nombre de personnes, ici, en font pour le vitaliseur… Ce serait un grand service pour les personnes qui, comme moi, ne peuvent pas mettre une telle somme dans un ustensile de cuisine, fût-il exceptionnel…

  92. Marion Kaplan

    Bonjour Mérie,

    Je comprends vos interrogations et me propose d’y répondre :
    Sur le fondement scientifique, le Vitaliseur a été concu par un ingénieur chimiste, André Cocard, et des tests ont été réalisés pour prouver de son efficacité. Aujourd’hui on change de produit tous les deux ans. Le Vitaliseur a plus de 30 ans, et je vous assure qu’avec le poids des grands distributeurs et fabricants d’ustensiles de cuisine, si le Vitaliseur surfait simplement sur un « bon marketing », cela ferait longtemps que l’on entendrait plus parler.
    N’hésitez pas à me contacter en privé si vous souhaitez que je vous envoie les tests et analyses réalisés par des laboratoires.

    Vous vous posez des questions sur « le vendeur ». J’ai créé ce produit il y a 30 ans, j’ai décidé de confier la gérance pendant 10 ans pour me consacrer à la recherche et à la rédaction de plusieurs livres. Vous vous documentez sur « psyram », un site d’informations plutot … « hasardeux ». Je fais confiance à votre libre arbitre quant aux sources de vos informations.
    Pour l’aspect « marketing » du Vitaliseur : Avez-vous déjà vu une publicité à la TV sur le Vitaliseur ? Dans quelconque magazine grand public ? dans la rue ? Nous avons une communication ciblée et aucun vendeurs ; seules les personnes qui apprécient le produit en parlent, et nous n’utilisons en aucun cas de grands moyens de communication pour en parler. Si vous l’avez connu, c’est surement que vous êtes sensibilisée à ce milieu.

    Ma conclusion : si vous pensez que le Vitaliseur est un produit inefficace, trop cher et fondé seulement sur des arguments marketing, alors ne l’achetez pas et préférez un panier vapeur moins onéreux.

    Si vous être tout de même intriguée par le Vitaliseur, goûtez simplement une viande ou un légume cuit avec et donnez moi vos impressions.
    amicalement

  93. Frédéric

    Bonjour Jérémy,

    Désolé mais vos atermoiements sur le fait de ne pas recevoir le vitaliseur gratuitement vous discrédite plutôt qu’autre chose. Vous pourriez faire ce fameux test promis qui n’arrive jamais, on commence à se lasser … Rien ne vous empêche de renvoyer ce vitaliseur une fois les tests effectués et de le faire savoir. Au moins, on en aurait le coeur net, tout le reste ressemble un peu à de la littérature vaine. Du concret, bon sang, du concret !

  94. Perrot gerard andré

    Eh oui Jérémie …quel dommage..

  95. Rick

    Méri,
    Avez vous repondu favorablement à la proposition de Marion ? Que pensez vous des tests réalisés en laboratoire sur le vitaliseur ?
    Vous qui avez les competences, éclairez nous svp.

  96. Rick

    Y a-t-il quelqu’un un jour qui répondra favorablement aux propositions de Marion ? Jeremy ? Meri ? Allez jusqu au bout de votre analyse !!!

  97. Carole

    J’aurais aimé avoir des nouvelles concernant le vitaliseur… Jérémy, où en sont les essais? …

    Je suis tombée sur ce lien, qui évoque des incohérences dans les résultats d’études : https://alimentationintelligente.com/2016/04/04/la-cuisson-vapeur-et-des-etudes-incoherentes/

  98. Live

    Bonjour,

    Me posant des questions sur les bienfaits de notre alimentation, j’ai découvert Marion Kaplan et du même son vitaliseur. Ayant une sensibilité aux ondes et croyant fermement qu’elles ont une influence sur nous, mais étant sceptique et pragmatique malgré tout, je souhaitais me renseigner sur le sujet. D’où ma présence sur cette page. L’article publié par Jeremy n’a fait que traduire mes doutes. Jusque là rien de nouveau. On ne sait pas ce que cela vaut sans l’avoir testé. Ok.

    Mais ce qui motive ce commentaire c’est que je suis scandalisée car personne, ou presque, n’a daigné répondre aux propositions de Marion Kaplan. Déjà, donnez moi le nom d’une personne médiatique ou d’un fabricant qui prend la peine de répondre aux questions et de s’exposer aux avis négatifs (agressions ?). C’est une chance qui est donneé ! Et malheureusement je déplore que cette occasion en or n’ai pas été exploitée. Bien que non encore tout à fait convaincu par le produit (et de toute manière n’ayant pas les finances pour), je donne un point de bonne foi à Marion Kaplan. Car un fabricant convaincu de vous vendre un bon produit pour vous et votre bien être, près sincèrement a le défendre, et bien cela ne court pas les rues. Donc, même si je conserve des retenues, pour cela : bravo !

    Je finirais par prendre à partie l’auteur de l’article. Votre article a été publié mi 2015. Nous sommes fin 2016. Avez-vous pris contact avec Marion Kaplan pour tester le produit ou encore avoir les résultats des études réalisées ? Je l’espère car dans le cas contraire, ce serait cela qui serait « dure à avaler ». Merci de nous fournir une vision critique des choses, ce qui est important dans notre société de la sur-information, mais il est tout aussi bien d’aller au bout de la démarche.

    Merci à vous

    1. Anicette

      Bonjour,

      Enfin un commentaire objectif dans tout ça, ça donne un peu d’air :-) Je suis tout à fait de votre avis, il y a un bon moment maintenant qu’on reste sur sa faim et les discussions n’ont guère fait avancer la chose (mis à part pour et contre, rien d’autre, pas d’arguments concrets)… ne perdons pas espoir, peut être verra t on une conclusion à ce sujet ?
      Belle journée à vous !

  99. GusDRAS

    Bonjour,
    J’ai parcouru le début des commentaires, ai décidé l’aller vers la fin au bout de 20 posts car je ne voyais rien de nouveau, et les commentaires des aficionados du « vitaliseur » me gonflaient (j’ai parfois pensé à des « barons », des complices). Ma copine a acheté le vitaliseur. J’ai acheté un simple cuit vapeur pour ma mère. Certes les trous sont plus petits et le couvercle est en verre (je prends soin parfois d’y coincer un ch’tiot bout de truc pour être sûr que la vapeur s’échappe, des fois que ….). Mon opinion perso : je suis TOUT à fait d’accord avec l’auteur du blog : le vitaliseur c’est pipeau (rien que le nom ….) et madame Kaplan est une super grande maligne qui fait une marge d’enfer ! tant mieux pour elle ….. et je teste à l’instant les réactions des gogos : ma copine me dispute vertement de dire du mal de son merveilleux machin, car je voulais lui acheter un petit cuit-vapeur pour deux personnes, en ai trouvé un à 18 euros sur internet, facilement comparable à l’équivalent à 140 roros de Kaplan …. oh qu’est-ce que j’ai pris !!! j’ai eu droit au couvercle pas bien, aux trous pas assez bien calculés (et le nombre d’or, qui servait surtout aux bâtisseurs de cathédrale, enfin bref …. mort de rire). Sur le marché il y a des coucoussiers à 30 euros, et on trouve des grands cuits vapeurs en très bon inox pour moins de 60 euros. Pour le reste ….. j’avoue que c’est du grand art … commercial.
    (je m’attends à être crucifié pour avoir médit sur une merveille mise au point il y a 35 ans par le grand schtroumpf ….)
    @ t’chao

    1. Chlorophylle

      Pouvez-vous nous préciser quel cuit-vapeur à 18 euros vous avez acheter (un lien serait bienvenu) ? Ce qui me semble important, cela dit, c’est que le couvercle ne soit pas plat… Mais j’ai un vieux cuit-vapeur… en fait, même pas : j’avais acheté une casserole en acier émaillée (qui n’a pas fait long feu, de qualité vraiment médiocre) mais elle était accompagnée de deux paniers à trous assez gros en inox et d’un couvercle en verre, bombé, muni d’un petit trou pour que la vapeur s’échappe. Pas cher du tout… Mais j’ai ce matériel depuis 15 ans et le couvercle n’est plus tout aussi efficace… Alors j’aimerais bien savoir ce que vous avez acheté, voir si je peux remplacer mon vieux cuit-vapeur par quelque chose d’aussi bien (voire de mieux) mais pas au prix du vitaliseur – qui n’est pas dans mes moyens. Merci d’avance!

  100. Brigitte

    Bonjour
    5 juillet 2015 Vous dites : « Bref, je vais mener cette petite expérience et j’en ferais un retour sur le blog »

    je trouve juste dommage que cela n’ait pas de suite ………..

    Pour le coût , c’est peut être comme les casseroles inox vous en avez à tous les prix

    Je précise que je cherche juste des renseignements afin d’acheter un cuit-vapeur

  101. GusDRAS

    Je me suis trompé …. c’est 16 euros plus les frais de livraison (et franchement, en une seule requête avec un moteur de recherche, je suis tombé dessus, z’êtes pas encore « rodé » sur le net) :
    https://www.amazon.fr/Prima-Cuiseur-inoxydable-finition-brillant/dp/B005DTU7T2/ref=sr_1_1?s=kitchen&ie=UTF8&qid=1478941280&sr=1-1&keywords=cuiseur+vapeur+inox

    C’est un petit modèle rappelez vous. …. reçu la semaine dernière, me semble correct… ma copine a dit : oh oui mais celui là ne va pas durer 20 ans ou 30 ans, …. va savoir. En tout cas j’ai regardé de très près comment ça fonctionne, au niveau des gouttes de condensation, avec un couvercle relativement plat donc, et transparent. Et bien les gouttes partent vers les bords !!

    Je vais me permettre un autre commentaire désobligeant : pourquoi réclamer comme un dû ces « petites expériences » ? En dehors de tests gustatifs (tests en aveugle) comment voulez-vous mesurer l’effet du « nombre d’or » (mouaarff) ? Et quand bien même, je suis très circonspect pour ne pas dire incrédule sur ces tests en aveugle, quand je vois déjà ce qu’il se passe lors de séances de dégustation de vin …. Pour le reste, d’aucuns diront : « oui mais les trous, dans le vitaliseur, ils sont plus gros » … et ç cuirait moins vite et moins bien …. bon courage pour en mesurer les effets !!!
    @ tchao, Gus

  102. GusDRAS

    Ah si j’ai trouvé :
    X2CrNiMo17-12 (AISI 316L ou A4) : C : 0,02 %, Cr : 16-18 %, Ni : 11-13 %, Mo (molybdène) : 2 %, dits « inox chirurgical » et « inox marine », utilisés dans les industries chimiques, pharmaceutique, pétrolières, agro-alimentaires (cuves…), mobilier urbain, et aussi intensément en milieu nautique

    L’inox chirurgical c’est du 316, ce que j’utilise sur mon bateau. Normal.

    1. Chlorophylle

      Le couvercle semble plat (sur la photo) alors, pas très bon pour les aliments…

      1. GusDRAS

        vous me demandiez un lien, vous auriez pu me remercier, …. au moins. et j’ai fait un commentaire sur les gouttes et le couvercle …. alors je ne comprends pas ce que vous entendez par « pas très bon pour les aliments » … à moins que vous ne soyez un « sous marin », un « troll » pro vitaliseur ?

    2. Chlorophylle

      Un exemple de commentaire par une personne qui l’a acheté et qui, visiblement, n’en est pas satisfaite : « Poignees noires, bouchon plastique noir, materiau tres leger. Pas tout Inox. les compartiments du dessus sont tres bas. l article recu n a rien a voir avec la photo. »…
      D’autres se plaignent que c’est une arnaque…
      Que penser de tout cela ?

      1. GusDRAS

        et bien MOI je peux en parler :
        j’ai eu en mains et j’utilise :
        – le vitaliseur, chez ma copine,
        – un modèle de même taille avec couvercle plat, chez ma mère,
        – le petit modèle sus évoqué ….
        ça cuit pareil ! allez, pour 17 euros ça va pas vous faire un trou … au porte monnaie ;-)

  103. Chlorophylle

    Curieux, GusDRAS, je ne trouve pas votre dernier commentaire où vous dites avoir utilisé ce cuit-vapeur… Et vous dites que « ça cuit pareil ». Mais si le couvercle est plat, les gouttes retombent sur les aliments et les toxines accumulées dans la vapeur d’eau ne sont pas éliminées. Par ailleurs plusieurs acheteurs se plaignent du fait que les paniers s’emboîtent mal et que beaucoup de vapeur s’échappe…
    Je vous remercie d’avoir recherché pour moi, mais je ne suis pas convaincue par la qualité de ce produit. Il n’est pas cher, certes, mais il n’a pas l’air top non plus. Cela dit, ce n’est pas la peine d’être agressif (dans votre réponse précédente, qui n’apparaît pas non plus ici). Bonne journée.

  104. GusDRAS

    J’ai laissé un commentaire entre « Je me suis trompé …. » et « Ah si j’ai trouvé », dans lequel je donnais quelques liens sur d’autres « cuit-vapeurs » (des chers et des pas chers), qui a été modéré (si je mets « censuré » ça passe modérateur ??) et j’expliquais entre autres ce que j’avais vu au niveau des gouttes de condensation. Je suis curieux de voir si ce post va être modéré ;-) modérateur ??

    1. GusDRAS

      ah je viens de regarder, mon post n’a pas encore été « modéré », je suppose parce qu’il y a des liens ?
      En tous cas vous avez « allègrement » sauté un passage :
      « … j’ai regardé de très près comment ça fonctionne, au niveau des gouttes de condensation, avec un couvercle relativement plat donc, et transparent. Et bien les gouttes partent vers les bords !! »
      et agressif car vous m’avez posé une question et que vous n’avez pas eu la courtoisie d’y faire allusion. Cela se fait même sur le net, n’est-ce pas ?

      1. GusDRAS

        …. quant aux toxines dans la vapeur d’eau …. alors là vous « gobez » tout ce qu’on vous dit. J’aimerais qu’on me prouve le principe du « detox », « détoxage », « détoxi…. nation ? ». La graisse part, certes, ;-)et surtout la température de cuisson est maîtrisée. Le reste …. je me marre comme disait Coluche !! vous pensez vraiment que des aliments non-bio vont être « améliorés » par le « Vitaliseur » ????

  105. GusDRAS

    …. par contre (puisqu’il en est question sur ce site) je ne saurais trop recommander le jeûne. Il y a quelques années existait un site appelé http://lejeunetherapeutique.groups.live.com/ … malheureusement je ne le vois plus dans les moteurs de recherche. Quelqu’un saurait-il ce qu’il en est ?

    J’en avais fait mon livre de chevet lorsque je m’étais lancé (avec succès) dans un jeûne assez long.

  106. Chlorophylle

    Le jeûne ne convient pas à tout le monde… Les personnes qui, comme moi, souffrent d’hypo-glycémie ne sont pas améliorées par le jeûne… Une nourriture équilibrée, oui.
    Quant à vos remarques sur les toxines et autres, sur les cuit-vapeur que vous affectionnez, je respecte vos choix…
    Je n’ai d’ailleurs pas vu les liens que vous donniez pour voir d’autres cuit-vapeur : où sont-ils ?
    Cependant, je ne suis pas vraiment convaincue (par le vitaliseur non plus d’ailleurs…) Vous n’avez pas répondu à ce que reprochent certains acheteurs du cuit-vapeur vendu sur AMAZON et qui ont constaté des fuites importantes de vapeur. Avec le vôtre, ce n’est pas le cas ?

    1. GusDRAS

      Décidément …. vous me désespérez ;-)
      1- renseignez vous bien sur le jeûne, vous serez surprise de lire qu’hypoglycémie ou même anémie ne sont pas des contre-indications pour le jeûne, bien au contraire …, il y a d’ailleurs une information sur ce même site, …. j’ai déjà été sujet à l’hypoglycémie, et j’ai jeûné « un certain nombre » de fois. Une semaine, deux semaines, parfois, pendant 40 jours pour la plus longue durée, à l’eau, …. mais je peux me tromper n’est-ce pas ?
      2- pour les liens servez vous donc d’un moteur de recherche, saisissez « cuit-vapeur + Amazon », et vous aurez largement de quoi faire …. si vous ne savez pas ce qu’est un moteur de recherche, je ne fais pas de pub, demandez autour de vous,
      3- pour le coup des « des fuites importantes de vapeur » …. encore heureux !! mais pas plus qu’un « vitaliseur » voyons ! si vous ne voulez pas de fuites, vous prenez une cocotte minute. Mon machin à 17 euros vaporise normalement. Le reste, c’est de la thermodynamique :

      Premier principe de la thermodynamique : principe de conservation de l’énergie ; introduction de la fonction énergie interne, U.
      Deuxième principe de la thermodynamique : principe d’évolution ; création d’entropie, S.
      Troisième principe de la thermodynamique ou principe de Nernst : l’entropie d’un corps pur est nulle à T = 0 K.

      On évoque parfois deux autres principes :

      Principe zéro de la thermodynamique : la température est une grandeur repérable.
      Quatrième principe de la thermodynamique, comme nom donné à la théorie d’Onsager : il existe une relation linéaire entre les courants volumiques et les forces thermodynamiques.
      etc ….

      1. Flo

        Bonjour,

        Très bon article qui résume bien le vitaliseur : cuiseur vapeur sans pression en vrai inox 18/10, pour cela j’adhère à 100%. Tout le reste n’est que rêverie.

        Je suis ingénieur et certains arguments avancés par la marque me font éclater de rire!
        La marque devrait valoriser ses qualités basiques et oublier le reste, qui frôle la publicité mensongère.

        Un cocotte minute en inox est saine si on sait l’utiliser. On enlève la soupape,on met un fond d’eau, un panier vapeur et on fait cuire à feux doux. Ainsi on génère de la vapeur sans pression.
        Par contre je ne garantis rien sur le biochamp et le taux de vibration mais je laisse Guy Thieux, « spécialiste de ces domaines » faire les calculs ;)

        PS : je connais bien le vitaliseur car ma mère en a acheté un…

        1. Chlorophylle

          Merci pour les conseils quant à l’utilisation d’une cocotte-minute! Cela me convient tout à fait. Je suppose que vous mettez quand même le couvercle, mais sans la soupape (comme vous le précisez)… Par contre on va mettre plus d’eau que lorsqu’on se sert de la soupape. Dès lors les légumes (par exemple) ne risquent-ils pas de tremper dans l’eau ? Merci!
          PS. Que pense votre mère du vitaliseur ? Personnellement, c’est le prix qui me fait reculer… Par ailleurs, avez-vous entendu parler des ondes de forme ? Merci encore.

          1. Flo

            Pour ce qui est du retour d’expérience sur le vitaliseur : ma mère en est très satisfaite, cuisine beaucoup avec et le recommande même. Donc si vous l’achetez (et au vu des autres commentaires) vous ne serez pas déçus.

            La question est : ne peut on pas obtenir le même résultat sans le vitaliseur ?
            Bien sur que oui ! Le principe est de faire cuire dans un nuage de vapeur sans pression. Si la pression augmente les particules d’eau vont monter à plus de 100°C et donc dévitaliser les produits (problème des cocottes minutes).

            Donc dans une cocotte (ou autre) on met un fond d’eau, un trépied pour ne pas que les aliments trempent dans l’eau et on pose le panier avec les aliments dessus. Il faut fermer le tout en ne bloquant pas la vapeur car sinon la pression va monter etc…

            En ce qui concerne les ondes de forme, etc je n’y crois pas. A mon avis ces notions se raccrochent à de la physique pour paraitre plausibles mais sont en réalité du domaine du mystique.

  107. Chlorophylle

    Ne soyez pas désespéré! Je ne voudrais pas que vous vous rendiez malade à cause de moi…
    Très intéressant, votre cours sur la thermodynamique.
    Merci de vous donner tant de mal!
    Oui, je sais ce qu’est un moteur de recherche.
    Oui, j’ai trouvé des cuit-vapeur.
    Quant à celle qui s’échappe, il me semble qu’habituellement, elle ne fuit pas par les côtés (entre les paniers). Mon très vieux cuit-vapeur a dans le couvercle en verre un petit trou fait exprès pour que la vapeur s’échappe et en tout cas, il n’y a aucune fuite par les côtés, ce que déplorent les acheteurs de celui dont vous parlez vendu sur Amz.
    Voilà. Pour le moment, je vais conserver mon vieux tromblon, tant qu’il fonctionne (mais il a au moins 15 ans et donne des signes de fatigue…)
    Après je verrai en fonction de ce que je trouve, des avis…
    Et pour le jeûne, de toute façon, pas en hiver… du moins pas quand la température est en-dessous de zéro, si ? Vous faites ça ? Perso, j’attendrai l’été… Ce que je regrette, c’est de ne pas avoir pu faire une cure de raisin! Ça aussi, c’est excellent pour la santé! Pendant 15 jours-3 semaines, ne consommer que du raisin (bio : on mange tout, peau et pépins compris). Mais ce n’est pas évident de trouver du raisin bio à un prix abordable… Je me rattrape sur le vin (non, je plaisante)…
    Bonne soirée!

  108. GusDRAS

    Bon ….. c’est encourageant …. y compris de vous savoir garder le vieux tromblon !!
    Pour le jeûne, pas de saison de préférence, même si le jeûneur est frileux. A propos de saison, perso, je repars dès mardi en Asie, pour six mois au moins, car ici novembre me m’est pas supportable. ;-) …. et ça me reposera des forums …..

  109. Chlorophylle

    Alors, reposez-vous bien! Ressourcez-vous et profitez de la vie!
    Merci pour votre retour. Contente que vous vous sentiez « encouragé » si je garde mon vieux fait-tout… fait, d’ailleurs, de bric et de broc, puisque la casserole utilisée n’est pas du tout celle qui était vendue avec les paniers. L’essentiel, c’est que ça cuise bien, n’est-ce pas ?
    Bon voyage!

  110. Caro

    Bonjour à tous
    Je passe par ici parce que je m’intéresse à la cuisson santé… Je n’ai pas lu tous les commentaires, mais j’ai vu que certains parlaient aussi de l’Omnicuiseur Vitalité, avez-vous prévu d’en faire un test ? J’aimerais connaitre la différence avec le Vitaliseur.
    merci !

  111. Carole

    Bonjour à tous et toutes, ce n’est pas la première fois que je poste ici (du côté des sceptiques à la base), et je viens donner quelques nouvelles. Mon anniversaire étant passé par là, je me suis lancée dans l’achat du vitaliseur !

    Je l’ai reçu il y a environ 3 semaines, et je peux vous dire qu’il a déjà énormément servi. C’est un bel ustensile, léger pour sa taille, facile d’utilisation comme d’entretien. Maintenant, est-ce qu’il fait son boulot? Je dirais que oui, car la cuisson est rapide, et les aliments sont effectivement bons. Je dois préciser toutefois que jusqu’ici j’utilisais surtout ma cocotte, donc les aliments baignaient dans l’eau… J’avais bien un cuit-vapeur électrique, mais en plastique, pas pratique du tout, avec des paniers super pénibles à nettoyer (d’où… je ne l’utilisais pas souvent…).

    Mon bilan personnel est donc positif, toutefois comme beaucoup je déplore le prix du vitaliseur. Ce serait à racheter, je le rachèterais… Mais je conçois que tout le monde n’en a malheureusement pas les moyens.

  112. Mona 79

    D’accord avec vous Carole. Je l’ai depuis un an et j’en suis satisfaite, bien que, contrairement à vous, je le trouve lourd (la cuve) à nettoyer : l’âge sans doute… A part ce petit inconvénient personnel, il est tout à fait conforme à ce que j’attendais.

    Bon appétit !

  113. legrand

    bonjour
    oui moi je reste septique car le prix, quand même …
    moi je cuis mes légumes dans une casserole en verre avec ds le fond un panier vapeur éventail ou margueritte et par dessus le couvercle tjrs en verre, une autre façon de cuire à la vapeur … exemple ce midi, j’ai mis des lentilles, préalablement trempées tte la nuit, avec 2 carottes, j’ai laissé 15mn et c’est cuit avec un trés léger croquant pour les carottes, je précise avoir mis un thermometre à sonde qui affiché à peine les 80° donc … le gout est excellent et je prends tjrs du bio …
    aprés côté chiffre d’or ou ésothérique, chacun crois ce qu’il veut
    en tout cas c’est sur qu’à ce prix là, je réfléchis à deux fois car faut pas exagérer, la différence qualitative n’est qd mm pas MAGIQUE, bon soit mieux que la cocotte minute mais avec ma casserole, je trouve que c’est drolement suffisant …

    1. Chlorophylle

      Que pensez-vous de celle-ci (prix plus abordable) ?
      https://www.amazon.fr/s/?ie=UTF8&keywords=casserole+vision&tag=googhydr0a8-21&index=aps&hvadid=155841145881&hvpos=1t1&hvnetw=g&hvrand=7380786146196606796&hvpone=&hvptwo=&hvqmt=e&hvdev=c&hvdvcmdl=&hvlocint=&hvlocphy=9055272&hvtargid=kwd-3901485291&ref=pd_sl_6ojxlbmfc0_e
      Pyrex – 4936920 – Cocotte Ronde – Collection Verre – 3,5 L
      Elle est en bas de la page. Moins jolie que les autres, mais moitié prix à peu près. Comme je ne sais pas quelle taille fait la vôtre, si c’est plutôt une cocotte ou une casserole, je vous demande… Merci pour vos précisions!

  114. Chlorophylle

    Votre casserole est entièrement en verre ? Quel en est le prix et où en trouve-t-on ?
    Le panier vapeur éventail, c’est la même chose qu’une marguerite ?
    Merci pour vos réponses!
    En ce qui me concerne, j’ai abandonné l’idée du vitaliseur (trop cher), j’ai une banale casserole avec des paniers à gros trous en inox : avec deux paniers, je fais déjà pas mal de choses. Mais votre système me parait intéressant… et goûteux!

  115. Chlorophylle

    Ben, les prix ne sont pas donnés non plus!
    Presque 100 euros pour une 3,5 l…
    Laquelle avez-vous acheté ?
    En tout cas, je trouve que c’est très cher… à moins qu’on puisse en trouver ailleurs à un prix moins élevé ?

  116. legrand

    non pas donné mais très bon pr la cuisson et non toxique … les miennes achetées sur le bon coin

    1. legrand

      surtout éviter le cuit vapeur en plastique parait-il que le plastique chauffé libère Bisphénol A (BPA)trés mauvais pour la santé …

      1. legrand

        sans faire de PUB j’ai retrouvé cela dans mes archives :

        http://www.nature-vitalite.com/cuit-vapeur-vapok/241-cuit-vapeur-vapok.html

        on ne sait plus quel chat fouetté

  117. vincent

    j’ai un vitaliseur depuis plus d’un mois. certes c’est ‘pas donné’. j’ai reflechi un moment avant de m’engager dans cet achat mais les resultats sur le gout des aliments et les techniques de cuissons sont au rendez-vous, que se soit pour les soupes, les legumes la viande les cereales … au final mes seuls ustensiles utilisés à present dans ma cuisine sont une casserole pour chauffer de l’eau, une poele et le vitaliseur. plus besoin de rien d’autre…de plus , etant souvent etourdis en laissant sur le feu je n’ai plus de soucis de retrouver du riz cramé sans plus d’eau dans un faitout comme autrefois
    je ne sais si ‘le nombre d’or’ des trous a une incidence, je ne pourrais m’avancer sur le sujet mais au point de vue culinaire il n’y a pas photo. et de plus conçu et fabriqué en France. alors oui c’est un peu cher mais moins qu’un smartphone a 800€ qui lui ne cuit pas les aliments

  118. Mona 79

    D’accord avec vous Vincent. J’ai le mien depuis plus d’un an et j’en suis très satisfaite. Mon poulet cuit en entier avec pour fignoler un peu de dorure au four et c’est bien meilleur, la viande moelleuse et pas desséchée. pour les légumes idem et j’ai même fait cuire une langue entière dans la soupière après l’avoir passée dans le tamis avec ses légumes : une soupe délicieuse et une langue de boeuf cuite à point. Que demander de mieux ? Un peu cher, oui, mais je pense que, si l’on en prend soin, on en a pour le reste de ses jours… Bon appétit !

  119. Scole 10

    Je suis persuadé, pour l’utiliser, des bienfaits de la cuisson vapeur.
    Ce qui me gêne, dans l’argumentaire de madame Kaplan, c’est la phraséologie. Ce jargon pseudo scientifique sent un peu trop le « New Age » à mon goût. J’ai vu, dans certains salons consacrés aux médecines douces, des appareils plus ou moins loufoques servis par un verbiage élaboré destiné à éblouir le chaland. Exemple: un dispositif dans lequel sont placés les médicaments prescrits par le médecin et qui, pointé sur le patient, permettait sous formes d’ondes de n’en diffuser que les effets positifs en supprimant les effets indésirables.
    Il me semble que l’autosuggestion entre en grande part dans les bienfaits promis par le vitaliseur.
    Max Planck aurait été sans doute ravi d’apprendre qu’il existe aujourd’hui une cuisine quantique…

L'ajoût de commentaire est désormais suspendu.