Boycottons Santé-Nutrition.org, le site-poubelle qui vit du piratage

sante-nutrition-plagiat-dur-avaler

Mise à jour importante: à ce jour, deux articles supplémentaires ont été écrits pour lutter contre la désinformation manifeste du webmaster de Santé Nutrition. Le premier portant sur la chimiothérapie, et le second sur une soit-disant déclaration de Harvard sur les produits laitiers. Ne vous faites pas avoir.

Vous êtes de plus en plus d‘internautes à lire et partager les articles publiés par le très récent blog “Santé-Nutrition.org”, notamment à travers les réseaux sociaux.

Tandis que la popularité de ce blog explose, avec une fréquentation qui dépasse le million de visites depuis septembre 2014, vous êtes de plus en plus nombreux à nous demander qui est aux commandes de ce blog, quelles sont ses sources et surtout si les informations qu’il diffuse sont fiables.

Je tiens, dans cet article cosigné avec Thierry Souccar, directeur de LaNutrition.fr, à dénoncer vivement et officiellement les méthodes de Santé-Nutrition, qui relèvent probablement de la plus grande entreprise de piratage du net francophone.

Santé-Nutrition : halte au scandale

Ce blog extrêmement simpliste existe depuis un an maintenant et se contente de collecter un peu partout des articles entièrement plagiés, écrits par d’autres blogueurs, professionnels ou par des équipes et des groupes.

Ce blog ne se contente pas de piller la création des autres. Il ne donne aucune information sur les personnes ou l’organisation qui l’animent, au mépris des usages et de la réglementation. Mieux vaut vivre caché quand on se livre à de la piraterie !

Cependant, nous pouvons révéler aujourd’hui que derrière ce blog se dissimule un individu du nom de Yann Soinard. M. Soinard, qui n’a semble-t-il aucune compétence ni dans le domaine de la santé ni celui de la nutrition, est en train de réaliser la plus grande opération de plagiat ou de piratage du net en français.

M. Soinard a depuis un an plagié plus de 1 600 articles selon nos estimations.

Les articles sont re-publiés au mot près, sans que la source soit expressément et correctement citée.

Quand bien même la source serait correctement citée (Nom, prénom, adresse internet, etc.), le simple  fait de plagier entièrement, et sans l’accord de l’auteur de l’œuvre original, constitue un délit, puni sévèrement.

Ainsi, M. Soinard est-il passible, selon l’article L 335-2 du Code de la propriété intellectuelle, d’une peine de 3 ans d’emprisonnement et de 300 000 euros d’amende.

La situation actuelle est grave.

Ce sont des centaines et des centaines d’auteurs qui se trouvent lésés par les agissements manifestement malhonnêtes d’un individu dont les objectifs demeurent inconnus, malgré les multiples relances de certains professionnels.

D’autres, dont les articles ont été copieusement plagiés, ont contacté M. Soinard afin de lui demander de respecter la propriété intellectuelle, de tronquer les articles et d’expliquer le but de ce plagiat généralisé.

M. Soinard semble coopératif lorsqu’il est menacé et qu’on lui demande de respecter la loi, cependant, il reste des plus évasifs quant à ses objectifs.

Pourquoi M. Soinard plagie-t-il le Web français sur la santé, la nutrition et le bien-être ?

Le fait-il pour le bien des internautes ? Est-il conscient de ses actes ? Réalise-t-il qu‘ils sont totalement illégaux ?

Mais surtout, est-il conscient qu’il partage bien souvent le pire en matière d’articles d’informations sur la santé, et qu’il participe à créer un sentiment de désarroi chez les internautes qui lisent ces “articles”?

Des articles bidons : un véritable site poubelle

 Nous nous sommes aperçus rapidement au sein de la sphère santé nutrition du web que certains des articles plagiés de M. Soinard était d’une qualité médiocre, sans la moindre référence, et pouvaient représenter un danger majeur dans l’éducation des internautes en semant le doute dans les esprits.

Aujourd’hui, les internautes nous donnent raison. Nous recevons tous, nous qui sommes administrateurs de sites sur la santé, de nombreux courriers, mails, et questions à propos des articles plagiés par M. Soinard et de leur véracité.

L’exemple le plus éloquent est l’article intitulé “Le côté obscur du soja”, partagé plus de 10 000 fois sur les réseaux sociaux, qui propage des idées délirantes sur le soja.

On apprend dans ce pseudo-article que les personnes qui mangent régulièrement du soja ou du tofu sont “complètement déconnectées de la réalité”, et tiendraient des discours étranges. On vous laisse juge :

“Tout est super et si les enfants meurent de faim, c’est que c’est bon pour leur karma!”

Bien entendu, cet article, son contenu et les informations qu’il propage sont complètement faux. Ils sont l‘œuvre d’un certain Claude Tracks dont le reste de la production témoigne d’une inquiétante confusion intellectuelle.

Des exemples de ce niveau pitoyable, le blog en a pléthore.

Ainsi, l’extrêmisme alimentaire de l’auteur bat son plein avec un article sur le lait, intitulé “Le lait , le 2ème criminel qui se cache dans votre réfrigérateur”, qui ne propose rien de sérieux, si ce n’est que 70% de la population mondiale ne produit pas de lactase.

Pour le reste, la plus large place est donnée au sensationnel, aux bêtises éhontées, au manque cruel de références et d’esprit critique.

Le pire, dans cette histoire de plagiat honteux, est que M. Soinard semble défendre les idées véhiculées par les articles qu’il a piratés.

Santé-Nutrition.org : A éviter d’urgence

Le fonctionnement du blog détenu par M. Soinard est complètement illégal, et nuit à des centaines de professionnels et de passionnés sérieux.

En effet, si M. Soinard présente aussi des articles écrits par nos soins ou issus de nos propres sites, et donc a priori plus fiables (même si nous ne sommes pas infaillibles), l’immense majorité des articles reposent sur des rumeurs, des mensonges, des exagérations, ou sont écrits par des illuminés.

Ce fatras de bêtises crasses, duquel surnagent quelques articles sérieux, en plus de nuire à la santé des lecteurs, nuit gravement à la réputation des auteurs et des sites sérieux qui, eux, diffusent des informations honnêtes et validées. Avec de tels agissements c’est la réputation-même des domaines de la nutrition, du bien-être et de la santé alternatives, et de ses acteurs qui est menacée.

Nous demandons donc à tous les internautes de boycotter ce site poubelle, de ne plus le consulter, de se déliker de sa page Facebook, de ne plus tenir compte des informations qui y sont relayées (sauf source connue et reconnue pour son sérieux) et de partager le plus largement possible cette lettre, et ce autant de fois que vous verrez des liens signés “Sante-nutrition.org/…”

Nous invitons les journalistes, les auteurs, et les directeurs de site ayant été plagiés, à signer avec nous ce courrier et le diffuser largement pour mettre un terme aux agissements de Sante-nutrition.org, et éviter que d’autres pirates utilisent les mêmes procédés délictueux.

Jérémy Anso, journaliste scientifique et Webmaster du blog Dur à Avaler.

Thierry Souccar, journaliste scientifique, directeur de LaNutrition.fr et des Editions Thierry Souccar.

Julien Venesson, Journaliste scientifique, rédacteur en chef d’Alternatif Bien-Être.

Geoffrey Mille, Ostéopathe D.O. et webmaster du site Inspiration-primaire.

Romain, administrateur et rédacteur du site La Santé dans l’Assiette.

Dr Jean-Pierre Poinsignon, rhumatologue.

Emmanuel Grenier, Journaliste scientifique, Ancien rédacteur en chef de Net-Santé-Environnement et Membre de la SFSE (Société Française de Santé Environnement)

Pour signer ce texte et rejoindre ce mouvement, contactez Jérémy Anso (email : anso.jeremy(at)dur-a-avaler.com)

136 Commentaires

  1. JaK

    Bonjour,

    Du point de vue des auteurs des articles repris et diffusés par le site incriminé, je ne vois pas en quoi cela leur nuit, au contraire (sauf s’il ne sont pas cités et encore, être cité ce n’est bon que pour l’égo).
    Qu’est ce qui compte le plus, qu’un article soit lu ou qu’il ne soit lu QUE dans un espace prévu et autorisé à cet effet? C’est en gros la même problématique que pour un auteur de musique ou cinéma. Ce qui compte c’est que son œuvre soit entendue ou vue, non?

    Si ce site existe et suscite des connexions, c’est bien qu’un nombre conséquent de visiteurs y trouvent une information qu’ils jugent intéressante, ce qui les regarde eux et eux seuls.
    En tant qu’auteur de blog, vous avez tout à fait le droit de ne pas être d’accord et de l’exprimer. Je ne sais pas, par contre sur quelque principe ou autorité vous vous appuyez pour en appeler au boycott. Vous semblez sous-estimer la capacité de discernement des visiteurs du dit site.
    En tant qu’auteur ce qui m’incombe c’est d’être lu, sous la forme la plus originale possible (sans censure, ni déformation) et si possible en étant cité comme auteur. Mais quand bien même je ne serais pas cité, je considère un message largement diffusé plus efficient qu’une diffusion confidentielle mais 100% légale (ou respectant la “propriété intellectuelle”… une concept doublement pervers).
    C’est encore plus affligeant de lire les commentaires de certains qui en appellent à la police d’état (le garant de nos libertés, c’est ça?) par voie de délation (un vrai sport national).
    Autre affliction: la propension de certain(e)s à juger le messager avec une moindre considération pour le message… comme d’autres jugeraient irrecevable une requête émaillée d’erreurs orthographiques ou grammaticales.
    Les auteurs originaux et pertinents sont rares, les bloggeurs sont d’abjects plagieurs pour certains et de formidables échos pour d’autres. Prenant l’exemple de la presse et de la profession de journaliste, quelle est la proportion de ceux qui ne font que reprendre et relayer une information (comme le fait le site incriminé) par rapport à ceux qui effectuent un vrai travail d’investigation, de vérification, de recherche, d’enquête, de synthèse et de mise en forme. Certainement une énorme proportion au regard du nombre de détenteurs de la carte de presse.
    Voilà, quoi qu’il en soit et vous l’aurez compris je trouve que cette information, tellement racoleuse* au demeurant et dont vous nourrissez vos lecteurs, n’a pas très bon goût et ne me semble pas très bonne pour ma santé. Je ne comprend pas quel est votre intérêt à vous concentrer sur ce qui ne vous convient pas, plutôt que de privilégier ce qui vous va?
    Peut être vous sentez vous l’âme d’un lanceur d’alerte, d’un chevalier servant une noble cause ou de n’importe quel justicier du net?
    Rassurez vous, vos articles ne sont là que pour illustrer de manière plutôt transparente qui est Jérémy Anso, quel est son positionnement dans le contexte alimentaire, y compris animal. Je ne relèverais pas la somme d’inepties lues sur votre site parmi de nombreuses autres informations plutôt pertinentes… et c’est très bien ainsi car nul ne saurait détenir quelque vérité détachée de tout contexte.

    Les temps que nous vivons sont propices aux clivages de tous genres et avec un tel article vous allez dans ce sens, c’est dommage.

    En conclusion, soit ce site vous porte personnellement préjudice et dans ce cas il faut expliquer pourquoi et considérer cela comme une chance pour vous d’y remédier et ainsi d’évoluer, soit il n’en est rien et dans ce cas, mieux vaut vous taire afin de ne pas risquer d’entacher votre démarche aux yeux de vos lecteurs. Bien cordialement,

    JaK
    ______________________________________________________________________

    *Critique du titre de votre page:
    Boycottons:
    suivez moi camarades… car si j’y vais tout seul, j’aurais l’air stupide!

    le site poubelle:
    vous sous-entendez là qu’on y trouve que des déchets… sympa pour les auteurs!

    qui vit:
    il vous faut sourcer vos informations (revenus, rapports financiers…) sinon vos assertions ne sont que des conjectures qui desservent VOTRE message

    du piratage:
    vous créditez ainsi la thèse fallacieuse qui consisterait à assimiler la copie à du vol !
    ce qui correspond à un pernicieux détournement de langage

    1. Jérémy Anso (Post author)

      Tout est dit dans l’article. Je vous conseille de le lire, le relire, et si vous ne comprenez toujours pas. Fermez votre navigateur, c’est une bonne idée ! ;)

      J’ai malheureusement peur que vous ne soyez pas un blogueur justement pour comprendre la gravité que peut prendre cette situation.

      Ce n’est pas vous qui recevez des dizaines de mails d’internautes complètement perdus et affolés par certains articles complètement faux popularisés par ce site.

      1. JaK

        “Tout est dit dans l’article. Je vous conseille de le lire, le relire, et si vous ne comprenez toujours pas. Fermez votre navigateur, c’est une bonne idée ! ;)”
        Je ne sais pas comment interpréter cette évasive non réponse… suis-je trop stupide pour comprendre ou pour oser la ramener?

        “J’ai malheureusement peur que vous ne soyez pas un blogueur justement pour comprendre la gravité que peut prendre cette situation.”
        Je vous sais gré d’avoir peur pour moi, bien que malheureux c’est bien aimable de votre part!
        C’est sûr que le risque dans cette affaire est gravissime, pas besoin d’être de la race de ceux qui savent… les blogueurs pour s’en rendre compte!
        (c.f; “La belle verte” e Coline Serreau: “ON A TOUCHE A TON RETROVISEUR!!!!”

        “Ce n’est pas vous qui recevez des dizaines de mails d’internautes complètement perdus et affolés par certains articles complètement faux popularisés par ce site.”
        Ce n’est pas moi qui publie des articles à la limite de l’exercice illégal de la médecine.
        Et puis faut assurer le S.A.V. quand on prend le risque de s’aventurer sur ce terrain.
        Vous prendriez vous pour un sauveur, qui plus est, seul détenteur inique de la vérité universelle et absolue?

  2. Ano pa no ny mous - David

    Tiens, encore des “bloggeurs” qui estiment que le droit leur est approprié…

    Juste pour information, et certainement pas pour protéger les personnes que vous attaquez…

    La propriété intellectuelle ne le reste que si elle est diffusée sous copyright…

    Ainsi, au niveau du droit international, si je recopie ici votre texte complet, j’en ai le droit… et vous pourrez toujours blogger que je suis amendable tout ce que vous voulez, ce ne sera pas le cas… Car, vous l’avez posté sur le net, il devient alors “d’utilité publique” en tant qu'”information dispensée gratuitement par le biais d’un média ouvert au public”

    Donc… Avant de dire n’importe quoi sur votre blog… Il serait peut-être temps de retourner sur les bancs des écoles et d’ouvrir vos livres… car… comme chacun le sait…
    NUL N’EST CENSÉ IGNORER LA LOI …. Et les premiers concerné sont ceux qui comme vous, risquent une TRES FORTE AMENDE pour calomnie … ça par contre, oui, c’est ce que vous faites actuellement… et donc je vous conseille fortement en tant que citoyen, de virer promptement vos commentaires ou de les modifiers en enlevant les noms des “accusés” car ils pourraient rapidement se retourner contre vous et vous vous retrouveriez en très mauvaises posture….

    Néanmoins, n’arrêtez pas le reste… J’aime beaucoup la plupart de vos articles et je me trouverai tout bête à ne plus lire les articles habituellement intéressants et pour lesquels j’aime prendre du temps à lire! :)

    Bonne continuation, et continuez le bon boulot, plutôt que de vous fâcher pour des gens qui n’en valent pas la peine! :)

    1. Jérémy Anso (Post author)

      Merci David mais là nous parlons du droit français, alors que viens faire ton droit international ?

      Toutes créations, et peut importe sous quelle forme, t’appartient de droit, sans copyright ou quoi que ce soit en France. C’est le code de la propriété intellectuelle qui le dit. Moi j’invoque des arrêtés, des textes… et toi ?

      Je suis tout à fait dans mon droit de dénoncer les agissements illégaux de ce site. J’attends le procès pour calomnie ! (mais j’en ris d’avance, excuse-moi !)

  3. Flowtime

    A la lecture des derniers commentaires, on peut se demander si l’article a été lu.

    “M. Soinard a depuis un an plagié plus de 1 600 articles selon nos estimations.

    Les articles sont re-publiés au mot près, sans que la source soit expressément et correctement citée.”

    TOUT le site n’est que copies, et les sources, articles d’origine, ne sont que rarement cités. Ce n’est pas un catalogue de liens.

    Comparer des articles de santé à de la musique et du cinéma, c’est d’une grande mauvaise fois… A se demander l’honnêteté et le but des deux derniers commentaires. Et pourquoi ne pas suivre le conseil donné en ignorant l’article? S’intéresser à ce qui est bon?(…)

  4. Martine COZIC

    Dans le style “on est pas sortis”, je dois vous faire savoir que lorsque j’ai voulu partager votre info sur Facebook, l’article qui apparaît lié est en fait encore un article du site que vous dénoncez !!!!!!!! j’ai été obligée de préciser ensuite qu’il fallait surtout cliquer sur le lien et surtout pas sur l’article présenté !!!!

    1. Flowtime

      Bonjour, vous pouvez cliquer dans votre post facebook sur “supprimer l’aperçu”, ensuite modifier votre post et tout en bas indiquez le lien de cet article et appuyer sur entré et valider votre publication. Cela devrait rentrer dans l’ordre. C’est parce qu’il y a le lien du site au début de l’article et facebook valide le premier qu’il trouve automatiquement.

  5. Lou

    Bien, merci pour l’info.

  6. Fournier

    Bonjour, j’ai lu un article sur santé-nutrition qui parle des vaccins infanrix et prevenar qui mettent en cause l’autisme de certains enfants, je suppose que cet article aussi est faux? J’ai pour ma part un enfant avec un énorme retard de langage, qui a été diagnostiquer il y’a 6 mois comme étant un enfant TED, j’avoue que cet article, m’a bien perturbée, surtout que mon fils doit avoir le rappel de ce fameux vaccin infanrix. Il y’a t il un risque ou pas ? Merci

  7. JaK

    A en lire les commentaires, il semble acquis qu’un nombre important d’individus confonde l’internet et le pays des bisounours…
    Nutrition-Sante.org n’est qu’un kiosque, tel qu’il en existe des milliers dans de très nombreux domaines sur de très nombreux sujets… nulle part, je ne vois ce site revendiquer la genèse de ses publications… mais nulle part je ne vois ici de mentions légales précisant les conditions d’utilisation de l’information y figurant. Légalement le copyright 2012-2014 en bas de page ne vaut absolument rien s’il ne correspond pas à un enregistrement de la dite propriété auprès des instances compétentes. Ainsi pour un dépôt de marque, vous aurez soin de contacter l’INPI où vous souscrirez un enregistrement pour une zone (géographique) de protection des droits bien définie (france, europe, monde, avec toutes les variantes).

    Que mes contributions vous dérangent, j’en conviens, elles ne cherchent pourtant nullement à vous nuire, bien au contraire. Il me semble que vous gagneriez à étudier les possibilités que vous offre la publication de vos articles sous Licence Common Creative (http://creativecommons.fr/licences/les-6-licences/), selon moi plus adaptées à la publication et surtout à la diffusion d’oeuvre sur internet, permettant une reconnaissance du caractère unique et original de la création totalement compatible, et ce, contrairement au principe de propriété intellectuelle, en accord avec le potentiel de diffusion d’internet.
    Bien cordialement.

Les commentaires sont fermes.