La réponse est oui. L’amidon est l’élément principal des céréales qui remplissent en grande quantité les croquettes industrielles que l’on trouve dans le commerce. Une réalité extrêmement vraie chez les produits pour chien, avec parfois plus de 50% de céréales, et un peu moins vrai pour les croquettes pour chat.

L’amidon, ce n’est pas un produit toxique ou une insulte, c’est un glucide complexe, comme celui qu’on retrouve dans le pain ou nos biscottes, et qui va nécessiter l’action de plusieurs chaînes métaboliques pour être dégradé et converti en énergie.

Classiquement, l’amidon nous donnera du glucose sous l’action de l’amylase qui sera uniquement synthétisé par le pancréas de nos carnivores domestiques. Nous, nous avons de la chance, car nous sommes capables d’avoir de l’amylase salivaire qui va préparer le terrain pour la suite !

Pour chaque gramme de glucose donné à l’organisme, celui-ci en retirera 4 kcal, de l’énergie que l’on cherche tous (idem pour les protéines et 9 kcal pour les graisses, les vilaines).

Mais les chats et les chiens sont des carnivores domestiques, qui ont des histoires évolutives bien différentes, et reposent essentiellement dans le milieu naturel sur une alimentation carnée. Pourquoi diable devrait-on leur donner des céréales ? Pour plein de raisons.

Mais la question n’est pas ici de savoir ou de déterminer si les glucides complexes sous forme d’amidons sont néfastes pour la santé de nos chiens et chats, mais plutôt de savoir si ces derniers sont bien capables de les digérer ou non .

Car des idées reçues circulent sur internet, et certains groupes de conseils sur Facebook, notamment le fait que le chat serait incapable de digérer de l’amidon, contrairement au chien qui lui est en parfaitement capable. Cette remarque entraîne bien évidemment un constat évident et implacable : le chat est un véritable carnivore, le chien est lui omnivore. La preuve par les faits.

Capture d’écran d’un conseil que l’on peut trouver sur les groupes de conseils à propos des croquettes.

Mais de quels faits parle-t-on ? Car si on parle de faits scientifiques, les données que je vais vous présenter risquent de vous faire tomber de votre chaise.

Les glucides sont-ils toxiques ?

Difficile de répondre par oui par non, lisez plutôt nos plus récentes connaissances scientifiques sur ce sujet.

Les chiens et les chats digèrent (très bien) l’amidon

Les résultats que je vais vous présenter proviennent de deux études uniquement, mais on en trouve d’autres qui montrent des résultats globalement similaires. Ici, dans notre cas, on parle bien sûr d’aliments bien cuit, car si la cuisson est ratée, nous savons tous pertinemment que la digestion ne sera pas bonne du tout. Si rappelez-vous…

Bref. La première étude chez le chien a mesuré les taux de digestibilité de différentes sources d’amidons (tous les pourcentages en matière sèche, MS)1 :

  • de la farine de manioc (42%)
  • du maïs (53%)
  • du sorgho (59%)
  • du riz de brasserie (46%)
  • des lentilles (70%)
  • des pois (66%)

Pour réaliser cette étude, 21 femelles et 15 mâles adultes en bonne condition et de race mélangée ont été suivi pendant la durée de l’étude. Toutes les différentes alimentaires présentent des pourcentages différents pour être équilibré au niveau des recommandations internationales de l’AAFCO.

Le reste de l’alimentation était composé dans tous les cas de farine de sous-produits de volaille, de protéines de soja, de gras de volaille, et d’un mix de vitamines et minéraux (identique à chaque fois).

Au bout de plusieurs jours d’étude, selon un protocole particulier de nourrissage, de ramassage des déjections et d’analyses pour déterminer la part digérée ou non, nous obtenons les résultats suivants :

Les résultats parlent d’eux-mêmes : avec des quantités relativement élevées de sources d’amidons dans les croquettes pour des chiens, les taux de digestion de l’amidon sont très élevés, en moyenne de 99%. Donc oui, le chien est capable de digérer efficacement de l’amidon.

Chez le chat désormais. L’explication de la méthode sera plus rapide puisque c’est la même que précédemment. La même équipe a renouvelé l’opération, avec les mêmes produits (mais des concentrations différentes, quoique très proches), toujours avec 36 chats, mâles et femelles, en bonne santé2.

Voici les différents taux des sources d’amidons dans l’alimentation de ces carnivores domestiques :

  • de la farine de manioc (41%)
  • du maïs (52%)
  • du sorgho (57%)
  • du riz de brasserie (44%)
  • des lentilles (68%)
  • des pois (65%)

Voici les résultats des taux de digestibilité des amidons par nos chats (de race mélangée aussi).

Les chiffres parlent là d’eux-mêmes. En moyenne, 97% de taux de digestibilité pour nos céréales et légumineuses, contre 99% pour les chiens, alors que nous avons des carnivores !

Attention toutefois, certains études ont bien mis en évidence des taux de digestion de l’amidon de 40% seulement, souvent avec des produits crus.

On comprends bien pourquoi.

Est-ce que nous avons tous raté quelque chose ? Est-ce que les chats sont en réalité des omnivores capables de manger du muesli au petit-déjeuner à nos côtés et de faire des déjections parfaites ?

Non, ces résultats témoignent qu’en réalité, quand les sources d’amidons sont bien cuites et bien préparées, elles sont plutôt bien digérées par les chiens et les chats. Ces résultats doivent nous rassurer quant à l’utilisation de ces éléments dans la ration : oui, ils les digèrent bien.

Cet article ne répond pas à la question de la légitimité et de l’innocuité des céréales (en plus de la dimension éthique) dans l’alimentation d’un carnivore domestique. Attention, n’allez pas trop loin dans l’interprétation de cette information.

D’autres articles complets viendront illustrer et expliquer les autres résultats de ces études, notamment sur l’impact de ces sources d’amidons sur la glycémie et le taux d’insuline dans le sang. Ces informations apporteront des indications sur les ingrédients les plus à risques dans le développement d’un diabète de type 2 par exemple.

  • Conclusion : si à l’avenir une personne vous dit que le chat ne digère pas l’amidon des céréales, car c’est un carnivore et que le chien peut le digérer, car c’est un omnivore… faites-moi le plaisir de lui partager cet article.

Pour les autres, j’ai un ouvrage complet et scientifiquement sourcé sur le sujet de la nourriture pour animaux de compagnie :

Ce poison nommé croquette, à découvrir d’urgence.


Références

1. Carciofi, A. C., Takakura, F. S., De‐Oliveira, L. D., Teshima, E., Jeremias, J. T., Brunetto, M. A., & Prada, F. (2008). Effects of six carbohydrate sources on dog diet digestibility and post‐prandial glucose and insulin response. Journal of Animal Physiology and Animal Nutrition, 92(3), 326-336.

2. De-Oliveira, L. D., Carciofi, A. C., Oliveira, M. C. C., Vasconcellos, R. S., Bazolli, R. S., Pereira, G. T., & Prada, F. (2008). Effects of six carbohydrate sources on diet digestibility and postprandial glucose and insulin responses in cats. Journal of Animal Science, 86(9), 2237-2246.

Total
57
Shares

Inscrivez-vous à la newsletter

Rejoignez une communauté de 10.000 abonnés ! Vous recevrez toutes le enquêtes et infos en exclusivité avec un guide offert sur le sucre... Alors arrêtons de chipoter !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En postant un avis, vous acceptez les CGU du site Dur à Avaler. Si votre avis ne respecte pas ces règles, il pourra être refusé. Les commentaires avec des liens hypertextes sont sujets à modération à priori. Merci d'émettre vos avis et opinions dans le respect et la courtoisie.