La nutrition, c’est compliqué. Pourtant, le célèbre docteur Michael Greger vulgarise à merveille cette science détonante dans de courtes vidéos. Un peu trop courtes d’ailleurs. Un peu trop orientées aussi. Découvrez une analyse factuelle des dérives dans l’argumentation du Dr Tout Végétal.

Nutrition Facts du Dr Greger fait des bidouillages scientifiques dans ces vidéos. L’analyse complète d’une vidéo sur l’impact négatif de la diète paléo sur le profil lipidique (rétractée depuis 2017…) est un cas typique de ces manoeuvres malhonnêtes pour amener le lecteur à épouser son idéologie plutôt que de développer son libre arbitre.

Dr Greger. Source : la chaîne YouTube de Nutrition Facts.

Vous devez visionner cette vidéo pour vous en faire une première idée et mesurer l’ampleur des petits arrangements faits par Nutrition Facts. Cette vidéo et cet article mettent la concentration de l’insuline dans le sang sous le feu des projecteurs.

L’insuline, ce n’est pas n’importe quelle hormone, elle est vitale. L’hormone est produite par les cellules bêta du pancréas après un repas pour faciliter l’absorption du glucose par nos cellules et tissus. Son rôle est primordial pour stabiliser la glycémie – le taux de glucose dans le sang.

Nous savons que son dosage est un indicateur pertinent pour mesurer le risque de plusieurs maladies métaboliques1. Une insulinémie élevée et chronique n’est jamais bon signe. Le Dr Greger a bien raison de le préciser.

À cause d’une sécrétion chronique élevée d’insuline, les cellules et tissus vont devenir progressivement insensibles à son action. Les cellules bêta du pancréas vont réagir à cette perte de sensibilité en produisant davantage d’insuline pour faire baisser la glycémie, avec tous les risques que cela comporte (le développement d’un diabète de type 2).

Car en produisant davantage, les cellules deviennent encore plus résistance; le pancréas produit davantage d’insuline et s’épuise jusqu’à la destruction de ces cellules bêta.

Mais c’est là où la machine à forger des idées de Nutrition Facts s’emballe. Le Dr Greger va réaliser des pirouettes scientifiques, piocher ci et là dans la littérature scientifique des graphiques et des chiffres qui valident sa théorie, uniquement la sienne.

L’objectif sera de vous faire détester la viande, les oeufs et le poulet et de vous amener à réaliser l’incroyable bénéfice d’une alimentation végétarienne, et mieux, végétalienne.

Tout cela commence avec une publication d’importance conduite en 19972. Des scientifiques australiens ont mesuré la réponse insulinémique de plusieurs participants avec 38 aliments de notre quotidien (du porridge, des pommes, bananes, de la viande, des cornflakes, des lentilles, etc.)

Le Dr Greger va présenter un graphique qui compare plusieurs aliments en fonction de leur impact sur l’insuline circulante. Une pomme, du porridge, des pâtes blanches, de la viande et du poisson.

Extrait de la vidéo YouTube de Nutrition Facts sur le régime paléolithique.

D’emblée, la pomme, le porridge et les pâtes captent notre attention grâce à la faible réponse en insuline qu’ils entraînent alors que la viande et le poisson, qui ne contiennent pourtant pas de glucides, font grimper l’insuline circulante.

La réaction est immédiate. Les produits animaux élèvent dangereusement l’insuline circulante. La suite de la vidéo est un rouleau compresseur contre les produits animaux. Un graphique apparaît très rapidement pour nous montrer que peu importe la source (du boeuf, du poulet ou du porc), la réponse en insuline sera la même. Autrement dit, toutes les viandes ont le même effet, et seraient donc toutes à éviter.

Un énième graphique apparaît et sonne le glas de la viande puisqu’elle augmente l’insuline circulante autant que du glucose pur. Un coup de massue qui fait son effet.

Voici le graphique qui compare la réponse de la viande et du sucre pure sur la production d’insuline.

Il ne reste plus qu’à faire un ultime lien entre taux d’insuline élevé et des maladies pour boucler la boucle. Le Dr Greger n’hésitera pas à faire apparaître un graphique qui insinuera que vous avez plus de risque d’avoir un cancer3, alors que cela ne concerne que les diabétiques.

Voici le graphique qui met le feu au poudre en faisant un lien entre insuline, diabète et risque de cancer !

Ce redoutable enchaînement est un savant montage de différentes études scientifiques balancées sans recul nécessaire ni analyse critique. On mélange tout, dans tous les sens, mais on fait prendre une belle mayonnaise. C’est beau à voir.

Je pioche par ci et par là !

Dès le premier graphique, le Dr Greger est coupable d’avoir savamment sélectionné les aliments qui collent parfaitement avec son idée de départ : incriminer sans discernement les produits animaux.

La nutrition, c'est compliqué. Pourtant, le célèbre docteur Michael Greger vulgarise à merveille cette science détonante dans de courtes vidéos. Un peu trop courtes d'ailleurs. Un peu trop orientées aussi. Découvrez une analyse factuelle des dérives dans l'argumentation du Dr Tout Végétal.

Nutrition Facts du Dr Greger fait des bidouillages scientifiques dans ces vidéos. L'analyse complète d'une vidéo sur l'impact négatif de la diète paléo sur le . . .

La suite de ce contenu est réservée aux membres.

Abonnez-vous pour découvrir les enquêtes inédites et soutenir un site d'information 100% indépendant. Des articles et analyses qui changent la vie.

Pour les membres, remplissez le formulaire ci-dessous.

Inscrivez-vous à la newsletter

Rejoignez une communauté de 10.000 abonnés ! Vous recevrez toutes le enquêtes et infos en exclusivité avec un guide offert sur le sucre... Alors arrêtons de chipoter !