Les brownies au chocolat industriel sont des produits ultra-transformés qu’il faut impérativement limiter pour rester en bonne santé. Découvrez dans cet article une recette savoureuse, végétalienne et crue d’un brownie maison aussi bien délicieux pour les papilles que la santé.

Source : Unsplash

Mon petit brownie industriel…

Les supermarchés offrent une multitude de gâteaux pour le dessert ou le goûter, des grands comme des petits. Parmi l’offre disponible, vous avez la possibilité d’acheter des brownies prêts à être mangés sur-le-champ.

Souvent au chocolat, personne ne reste indifférent face à eux. Malheureusement, pour les apprécier à leur juste valeur il vaut mieux éviter de lire la composition de ces derniers.

Pourquoi ? Parce que l’on parle de produits industriels conçus pour être conservés longtemps dans les rayons et pour plaire à un maximum de personne. Pour plaire, l’ajout immodéré de sucre et de gras est des stratégies classiques et payantes de l’industrie agroalimentaire.

Voici notre ami, le brownie au chocolat et aux pépites de Brossard dont la composition révélée par Open Food Facts laisse rêveur.

Les deux premiers ingrédients, sucre et huile de colza, composent au moins 40% du produit fini et confirment bien nos doutes sur le rôle de ces deux ingrédients pour faire chavirer nos envies et nos goûts.

On trouve également dans ce genre de brownie au chocolat du sirop de glucose-fructose, du blé, du lait écrémé concentré sucré, et toute une panoplie d’additifs, tels que les E322, E450 (pour les sels métalliques de diphosphates).

Ce sont des produits ultra-transformés, qu’il est important de limiter (moins de 10% de vos apports caloriques) pour éviter le développement de maladie grave (diabète, obésité, syndrome métabolique, maladies cardiovasculaires, etc.)

Voici la classification des aliments selon leur degré de transformation, NOVA :

Le site d’information sur les compositions des aliments de l’agroalimentaire nous indique que l’un des additifs pourrait être issu de l’huile de palme.

(c) Dur à Avaler.

Je ne ferais pas un pamphlet sur l’huile de palme, mais cette industrie fait plus de mal que de bien à l’environnement, et je ne saurais vous conseiller l’excellent site « Vivre sans huile de palme » pour en apprendre davantage sur ce sujet.

Bref, ce genre de produit extrêmement classique dans l’offre des supermarchés et des supérettes de nos villes et villages n’est pas l’idéal du tout sur de nombreux points.

Alors quand il existe des alternatives simples et franchement pas mauvaises aux brownies industriels, et bien j’aime en parler.

Pourquoi faut-il se méfier des galettes aux céréales soufflées ?

Les galettes aux céréales soufflées sont loin d’être des aliments sains que l’on peut consommer sans modération et à n’importe quel moment. Bien au contraire, il faut bien encadrer sa consommation et la manière de les manger pour mieux contrôler ses bombes à glucides et à l’index glycémique élevé.

À LIRE ICI.

Le brownie au chocolat cru, végétalien et savoureux

brownie-cru-vegetalien-maison-pommesJ’ai pu tester une recette du tonnerre durant une après-midi avec mon pote Damien qui tient le blog « Raccourci Minimaliste », et qui s’intéresse beaucoup aux alternatives végétaliennes.

Avec des ingrédients ma foi simples à trouver, mais pas forcément donnés (hé oui, on parle là d’un dessert ou d’un goûter à déguster et non à dévorer tous les jours), j’ai eu la chance de goûter à ce brownie au chocolat qui ne nécessite aucune cuisson.

Uniquement à base de pommes, de dattes, de cacao pur, de coco râpé et d’amandes et de noix, ce dessert ne devra passer qu’une nuit au réfrigérateur pour être prêt le lendemain.

Très chocolaté, mais également très sucré, il ne faudra pas non plus abuser de ce brownie au dessert et au goûter, et il faudra quand même vous armer d’un mixeur pour préparer le tout.

Au goût, ce brownie déchire. Impossible de rester indifférent face à la présence de sucre contenu naturellement dans les ingrédients de la recette. Il est donc inutile d’en rajouter, si ce n’est un peu de miel à la fin pour le “coulis”. Alors un “dessert” gourmand qui en plus vous fait manger une pomme… que demander de plus ?

Les ingrédients

  • Une pomme (avec la peau, rincez bien)
  • Une bonne dose de cacao en poudre
  • Plusieurs dattes dénoyautées
  • Une poignée d’amande et de noix
  • Un bol de coco râpé

Préparation du brownie

  1. Mélangez tous les ingrédients dans un gros bol
  2. Mixez tout jusqu’à obtenir une pâte avec une texture correcte et qui tienne bien
  3. Une fois fait, placez le mélange dans le plat définit.
  4. Tassez bien le mélange et rajoutez une couche de cacao avec un peu de miel par-dessus
  5. Conservez au frais pendant une nuit au minimum et dégustez le lendemain bien frais

Si vous avez d’autres idées de recettes pour réaliser des gâteaux ou des préparations simples qui ne nécessitent aucune cuisson, partagez-les avec nous !

La mayo industrielle est MORTE

Je ne mange plus de mayonnaise industrielle toute faite du commerce depuis des années. J’ai abandonné l’idée d’acheter un produit si simple et si agréable à faire, que l’on peut goûter à toutes les sauces, pour le bonheur de ses invités et de son palais. Vous allez découvrir dans cet article pourquoi je n’achèterais plus jamais de mayo industrielle, quelles sont mes recettes favorites à tomber par terre et comment les préparer en seulement 2 minutes. Oui, la Mayo industrielle est MORTE.

Cet article vous a plu ?

Inscrivez-vous gratuitement à la lettre d'information en rejoignant 10.000 autres abonnés ! Pour vous remercier de votre confiance, un guide complet sur le sucre et plusieurs enquêtes inédites (sur le sang, les dangers poêles, des crèmes solaires, etc.) vous seront offerts !

20 commentaires
  1. Merci Jérémy pour cette recette finalement pas plus riche que tout ce qu’on peut manger en ces périodes de fêtes.
    Je vais vite aller acheter des dattes pour la faire.
    Youpi

  2. Un mariage d’ingrédients qui ne fait pas seulement l’affaire de nos papilles gustatives mais aussi celui de notre système immunitaire qui peut rester bien tranquille et laisser aller nourrir notre corps de ces substances naturelles!… Mention d’honneur!

  3. Je m’en suis fait un hier soir pour mon anniversaire, très bon:)
    j’ai juste oublié la coco et ne l’ai pas laissé reposer au frigo… ça sera pour la prochaine fois.
    merci pour la recette et bonne fêtes…

  4. Ce week end je l’ai testé, il est très bon avec ce petit goût de frais qu’apporte la pomme.
    La prochaine fois j’y ajouterai de la cannelle.

  5. Super recette, j’ai très envie de la réaliser bien que là la priorité soit plus sur la galette des rois ! ;-)
    Je mets de côté… cela à l’air délicieux !!!

    Merci beaucoup et excellente année à vous Jérémy. Merci pour vos articles que j’adore lire.
    Sandrine.

  6. Jeremy,

    merci pourcette belle recette et tres belle annee 2016

    Je vais l.essayer sans dattes pour voir :
    Dois faire eviction de tous les sucres pour traiter une candidose… Due à des antibio (que j’ai du avaler malgré tout à cause dune extraction dentaire )
    Serai interessee de savoir si vous connaissez ce sujet et avez des conseils alimentaires ds ce cas précis?
    Merci pour votre blog et son esprit que j’adore
    Do ´

  7. Bonjour,
    Bonne année et merci pour ces bonnes idées à suivre.
    Merci beaucoup pour cette recette. Pour varier à la place de la pomme et des dattes on peut mettre de la banane et de la graisse de coco.
    Mercedes

  8. Bonjour,

    Je te souhaite Une très bonne année 2016 avec plein de belles et bonnes choses. J’essaierai ton brownie lorsque je ne serai plus en cétose…A très bientôt.

  9. bonjour! merci beaucoup Jérémy, j’ai essayé la recette et elle est très bonne. ma famille s’est bien régalée. bonne continuation pour ton travail et c’est toujours un plaisir pour moi de lire tes articles!

  10. Alors à la place des dattes, j’ai mis des figues séchées… Et c’est super bon, avec ce petit côté craquant des graines de figues..

  11. Salutations bonne à nez Jéremy et bon agneau à toutes et tous. Meilleurs vœux.

    Merci pour cette recette qui allie plaisir (pour les yeux et pour l’intestin) et santé.

    Tu m’as donné envie de partager cette recette de carottes parfumées :

    Ingrédients :

    – 3 carottes (300 g)
    – 1 c. à soupe de persil frais haché (ou déshydraté)
    – 20 g d’amandes effilées
    – 1 c. à soupe de fleur d’oranger
    – 1 jus de citron
    – 1 c.à soupe d’huile Oméga 3/6
    – 1 c.à soupe de miel liquide
    – sel

    Préparation :

    Éplucher et râper les carottes
    Les mélanger avec le persil, les amandes et le miel
    Préparer une vinaigrette avec la fleur d’oranger, l’huile, le citron et le sel
    Incorporer la vinaigrette
    Servir frais
    Astuces :

    – On peut ajouter d’autres ingrédients à cette recette : des olives noires, des câpres, des dés de saumon, des miettes de thon, des petites crevettes….
    – Ajouter une pointe de curcuma et de poivre pour un bénéfice anti cancer.

    Attention au choix du miel : beaucoup de marques proposent des mélanges d’origines non européennes ! Moi je privilégie toujours les miels européens, bio de préférence.

    Ses avantages :

    – Les carottes peuvent être préparées à l’avance et conservées au réfrigérateur, grâce au jus de citron qui est un conservateur naturel.
    – C’est un plat facile à emporter en pique-nique dans une boîte hermétique.
    En verrines à l’apéritif, elles apporteront une touche de couleur.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Tous les commentaires sont soumis à modération à priori. En postant un avis, vous acceptez les CGU du site Dur à Avaler. Si votre avis ne respecte pas ces règles, il pourra être refusé sans explication. Les commentaires avec des liens hypertextes sont sujets à modération à priori. Merci d'émettre vos avis et opinions dans le respect et la courtoisie. La partie commentaire sera automatiquement fermé 30 jours après publication de l'article.