Les émotions positives sont-elles si fortes et protectrices qu’elles empêchent ru riz de pourrir ? On revient sur la célébrissime expérience du riz enfermé dans des bocaux et soumis au pouvoir des intentions. Alors, miracle ou arnaque ?

Illustration de l’expérience du riz avec deux bocaux et des étiquettes aux émotions différentes.

Le pouvoir des intentions… sur le riz !

Nos intentions auraient des pouvoirs magiques.

Elles peuvent influencer la matière grâce à des vibrations, permettre de soigner et de faire des choses plutôt extraordinaires.

J’ai traité du sujet plus en profondeur dans un précédent article avec les fameuses expériences des cristaux d’Emoto et des émotions. Une enquête complète que je vous recommande chaudement de lire, car vous avez probablement de nombreuses questions. Et cela tombe bien, car j’apporte de nombreuses réponses.

Mais dans la lignée des expériences controversées du japonais Masaru Emoto sur la cristallisation, nous avons aussi une pullulation d’expérience de la pensée positive… sur du riz.

Des expériences que vous avez forcément dû entendre ou voir passer généralement de cette manière :

  • Une personne prend deux bocaux identiques plus ou moins hermétiques
  • Les pots ont été stérilisés puis remplis d’une portion de riz blancs préalablement cuits
  • La personne met une étiquette sur chaque pot avec des intentions positives (souvent « je t’aime ») et négatives (souvent « je te déteste »)
  • La vidéo ou l’article présente au bout de 4 à 7 jours, parfois jusqu’à 2 mois après, l’état des deux pots
  • Bien souvent, le pot soumis aux intentions positives ne pourrit pas ou beaucoup moins que l’autre soumit aux intentions négatives.

Vous avez ici le résumé de la vaste majorité des vidéos et des articles que vous trouverez sur ce sujet. Une expérience simple à réaliser, que de nombreuses personnes ont pu faire, et qui semble démontrer la puissance de nos intentions sur le devenir du… riz blanc.

Comme le riz blanc est principalement composé d’eau, et nous aussi comme tout ce que nous mangeons (sauf si vous ne mangez que des gâteaux secs ou des galettes industrielles, et ce n’est pas recommandable sur la durée…), les implications semblent importantes.

Les intentions négatives semblent accélérer le pourrissement du riz, donc peut-être de nos cellules, tandis que les remerciements, la gentillesse et l’amour semblent préserver le riz de la funeste dégradation purulente.

Nous aurions donc tous intérêts à pratiquer la pensée positive activement !

Mais cette expérience soulève de nombreuses questions. Des questions scientifiques, pratiques, statistiques, mais aussi de bons sens.

En réalité, l’expérience du riz et de la pensée positive est un exemple parfait pour découvrir les fondements de la recherche scientifique, de la rigueur de l’évaluation et de l’importance de contrôler les tenants et aboutissants d’une telle expérience.

Autre point plutôt cocasse, mais l’expérience du riz qui est systématiquement associé à Masaru Emoto n’a pourtant rien à voir avec lui. Le japonais à l’origine des clichés de cristaux n’a aucun rapport avec cette histoire de riz qui moisit ou pas.

Alors pourquoi le riz ? Je ne sais pas.

Mais le riz est :

  • Pas cher
  • Accessible partout
  • Facile à cuir
  • Riche en eau
  • Populaire au Japon, pays d’Emoto…

Il semble donc parfaitement convenir pour ce type d’expérience. Mais comme je vous le disais, la vaste majorité des récits que vous pourrez trouver sur la toile souffre de limites majeures, et d’un biais de survivant très prononcé.

Pour en avoir le cœur net, j’ai décidé de réaliser ma propre expérience du riz et de la pensée positive… à grande échelle. Avec une vingtaine de pots, un protocole standardisé, des analyses en aveugle et une analyse statistique prévue à l’avance.

À l’heure où j’écris ces lignes, l’expérience n’a pas encore été faite. Ce sera le clou du spectacle de cet article. On va revoir ensemble dans le détail, et d’une manière dépassionné, pourquoi cette expérience du riz est douteuse et pourquoi vous devez vous méfier des vidéos retrouvées sur la toile.

Miracle ou Arnaque : la vérité sur les cristaux de Masaru Emoto

Nos pensées peuvent profondément influencer la qualité et la structure de l’eau. Les cristaux d’Emoto sont la preuve vivant du pouvoir de nos intentions. Mais les expériences d’Emoto sont fragiles et n’ont jamais été sérieusement menées.

À lire ici.

Les émotions positives sont-elles si fortes et protectrices qu’elles empêchent ru riz de pourrir ? On revient sur la célébrissime expérience du riz enfermé dans des bocaux et soumis au pouvoir des intentions. Alors, miracle ou arnaque ?

Le pouvoir des intentions… sur le riz !
Nos intentions auraient des pouvoirs magiques.

Elles peuvent influencer la matière grâce à des vibrations, permettre de soigner et de faire des choses plutôt extraordinaires.

J’ai traité du sujet plus en profondeur dans un précédent article avec La suite de ce contenu est réservée aux membres.

Abonnez-vous pour découvrir les enquêtes inédites et soutenir un site d'information 100% indépendant. Des articles et analyses qui changent la vie.

Pour les membres, remplissez le formulaire ci-dessous.

Cet article vous a plu ?

Inscrivez-vous gratuitement à la lettre d'information en rejoignant 10.000 autres abonnés ! Pour vous remercier de votre confiance, un guide complet sur le sucre et plusieurs enquêtes inédites (sur le sang, les dangers poêles, des crèmes solaires, etc.) vous seront offerts !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Tous les commentaires sont soumis à modération à priori. En postant un avis, vous acceptez les CGU du site Dur à Avaler. Si votre avis ne respecte pas ces règles, il pourra être refusé sans explication. Les commentaires avec des liens hypertextes sont sujets à modération à priori. Merci d'émettre vos avis et opinions dans le respect et la courtoisie. La partie commentaire sera automatiquement fermé 30 jours après publication de l'article.