Voici l’enquête la plus complète sur la réalité scientifique et médicale du nettoyage du foie et de la vésicule biliaire. Tous les faits sont décryptés et les principaux protagonistes interrogés.

Le sommaire de l’enquête

Partie 1

1. L’importance du foie et de la vésicule biliaire

  • Canaux biliaires et hépatiques

 2. La méthode de nettoyage du foie et de la vésicule biliaire

  • les ingrédients nécessaires pour la cure
  • Quel protocole a mettre en place ?

 3. Les fameux calculs de cholestérol

 4. Les miracles de la cure

Partie 2

 5. Le mythe de la cure du foie et de la vésicule biliaire

  • Les calculs ignorés par la science

Box : les autres pierres du système hépatique

  • L’inutile acide malique

Box : Comment “ramollir” véritablement des lithiases ou des pierres ? 

  • Le sulfate de magnésium a-t-il un intérêt ?

La dilatation du sphincter d’Oddi

La contraction de la vésicule biliaire

Partie 3

  • Calculs et lithiases biliaires : l’origine du mythe
  • Les boulettes se forment dans l’intestin

Box : l’effet du sulfate de magnésium sur l’intestin

 6. Le cholestérol de la discorde dans les boulettes ?

Box : Un peu de théories mathématiques pour expliquer le volume des boulettes

 7. Le supplice de Denis Lecourieux, auteur d’AgirSanté

Box : Et le jus de pamplemousse ?

 8. Libérer les canaux biliaires, vraiment ?

Partie 4

 9. Les témoignages positifs sont-ils fiables ?

  • Des problèmes qui s’en vont et reviennent ?
  • Des échographies pas fiables ?

 10. Comment expliquer les bénéfices ?

  • L’acide malique qui protège ?
  • Restriction calorique et meilleure alimentation
  • L’ornithine magique ?
  • Un véritable antiparasitaire ?

 11. Fini le cholestérol trop élevé ?

 12 .Disparition des “tâches hépatiques” ?

 13. Les dangers de la cure du foie

  • 1 L de jus de pomme par jour ?

Partie 5

 14. Conclusion et les leçons à retenir

  • Quelle quantité de gras pour “purger” la vésicule biliaire ?

La cure du foie…

Couverture du livre d’Andreas Moritz sur la cure et le nettoyage du foie.

L’ouvrage d’Andreas Moritz, L’incroyable nettoyage du foie et de la vésicule biliaire, et le protocole du Dr. Hulda Clark, propose de procéder à une purge du foie (et de la vésicule biliaire) pour améliorer son fonctionnement et de nombreux paramètres de santé (cancer, diabète, manque d’énergie, sommeil perturbé, digestion difficile, etc.)

Les deux méthodes ne sont pas réellement identiques mais se basent sur les mêmes principes fondateurs, les mêmes hypothèses et mesures de succès.

L’objectif de la cure est d’évacuer les nombreux amas de cholestérol présent dans le foie, la vésicule biliaire et les canaux hépatiques avec une purge simplissime.

La cure consiste en une prise sulfate de magnésium concomitante avec un grand verre d’huile d’olive.

L’intérêt est de chasser ces amas de cholestérol hors du foie, de les observer dans les toilettes, de les compter et de répéter l’opération jusqu’à disparition des amas et des symptômes.

La cure s’accompagne, selon les promoteurs, d’une prise :

  • d’acide malique pour faciliter l’évacuation des amas de cholestérol,
  • de jus de pamplemousse ou de citron,
  • d’une teinture extra-forte des graines du noyer noir (juglans nigra) pour tuer les parasites présents et,
  • d’ornithine pour gérer l’excès d’ammoniac produit par les parasites tués.
Exemple d’un résultat classique d’une cure du foie et de la vésicule biliaire, avec des boulettes de gras vert jaune. (c) Dr Clark.net.

Dur à Avaler a enquêté avec profondeur et rigueur sur les allégations de santé que cette cure promet. Les résultats de cette enquête montrent que la cure ne permet pas de réaliser ce qu’elle est censée faire : extraire des amas de cholestérol qui obstruent les canaux hépatiques.

Les résultats de cette enquête sont difficilement contestables, tant les évidences scientifiques et notre compréhension médicale du foie et des produits utilisés n’indiquent à aucun moment que cette cure peut fonctionner.

En revanche, la cure apporte une série de bienfaits incontestables sur la santé des pratiquants, tous explicables rationnellement (prise de compléments alimentaires, effet placebo, surdiagnostic radiologique, résolution spontanée, etc.)

Découvrez l’enquête la plus approfondie, minutieuse et loyale sur le nettoyage du foie et de la vésicule biliaire, avec des études scientifiques et des travaux qui n’ont jamais été portés à la connaissance du public.

Une enquête inédite à découvrir en 5 parties

Inscrivez-vous à la newsletter

Rejoignez une communauté de 10.000 abonnés ! Vous recevrez toutes le enquêtes et infos en exclusivité avec un guide offert sur le sucre... Alors arrêtons de chipoter !

52 commentaires
  1. Bonjour
    J’ai fait 22 cures du foie du docteur Clarck et ses cures m’ont simplement sauvé la vie !
    Je tiens les résultats des analyses médicales à votre disposition.

    1. Bonjour Elian !

      Merci de ce message hautement apprécié ! Ce serait avec le plus grand des plaisirs que d’échanger sur ce sujet plus en détail sur ma boîte mail !

      Pouvez-vous me contacter sur : anso.jeremy@dur-a-avaler.com, avec vos documents et votre expérience dans le détail ?

      Merci beaucoup pour votre témoignage spontané ! A bientôt de vous lire.

      PS : pour tenir informer tous les lecteurs, je n’ai jamais eu de retour de la part d’Elian concernant les analyses. Aucune réponse à mes mails non plus…

  2. Vos commentaires me donnent de moins en moins envie de lire votre enquête. Vous écrivez “Votre alimentation change de jour en jour, votre activité physique, probablement la durée entre les cures et les quantités d’huile ? L’heure à laquelle vous vous coucher, les ingrédients utilisés, etc. Tous ces paramètres peuvent faire tout changer.” Non, je m’alimente comme d’habitude pendant les cures. Et pour la cure et surtout le jour du nettoyage, il y a un protocole très précis, avec des heures, des quantités exactes des différents ingrédients (vos commentaires prouvent que vous n’avez jamais lu le livre de Moritz et encore moins essayé de faire le nettoyage). Je continue à me demander pour qui vous travaillez…

    1. Salut Mona,

      Personne ne vous oblige à lire l’enquête, et surtout pas moi. Je vous encourage à le faire pour développer votre esprit critique et découvrir des analyses alternatives, factuelles et un poil plus scientifique.

      Vous avez aussi le droit de vous poser des questions sur l’indépendance de ce site et de la mienne. C’est un sujet majeur et d’importance. Me concernant, Dur à Avaler et moi-même sommes 100% indépendant de n’importe quel structure public ou privé. Aucune publicité de la part de produits pharmaceutiques ou naturelles, rien de rien, si ce n’est l’engagement des lecteurs qui font confiance à Dur à Avaler depuis de nombreuses années. J’ai par ailleurs écrit plusieurs livres et articles qui dénoncent les abus de l’industrie pharmaceutique et agroalimentaire (lisez donc mon livre “Santé, mensonges et (toujours) propagande, vous verrez bien pour qui je “bosse”), mais également certaines personnalités qui défendent des approches plus naturelles, mais tout aussi inutile et parfois dangereuse. Vous l’aurez compris, je n’épargne personne et mes positions changent en fonction des avancées de la science.

      Mais revenons à notre sujet, la cure du nettoyage du foie et de la vésicule biliaire. Je sais bien que les cures proposées par Moritz et Clark conseillent de suivre certaines routines alimentaires, horaires, etc… mais vous pensez réellement que vous mangez strictement la même chose tous les jours à tous les repas ? Les mêmes quantités de glucides, protéines ou lipides ? Votre activité physique également, votre niveau de stress est lui aussi constant pendant la cure, etc, etc ? Ces paramètres changent que vous le vouliez ou non, mais reste de toute manière secondaire. La cure permet l’élimination du cholestérol biliaire, ce qui est quelque chose de tout à fait normal et naturel quand on mange un peu de graisse, dans l’intestin puis à travers le côlon et le rectum. Là c’est pas normal, toutes les graisses sont normalement récupérées par l’organisme. C’est bien la diarrhée et l’évacuation massive à la suite de l’ingestion du sel d’epsom qui permet, avec l’acide citrique ou le jus de pamplemousse, de former les boulettes de graisses et les expulser.

      Encore une fois, revoyez vos connaissances anatomiques sur les canaux biliaires qui sont extrêmement petits et ne permettent pas d’expulser des boulettes de 4 cm… C’est juste du bon sens, rien de plus. D’ailleurs, certains ont ingéré des colorants alimentaires avec la cure et ont retrouvé le dit colorant des boulettes évacuées… Encore un argument en faveur d’une fabrication des boulettes par la cure.

      Que l’on puisse trouver des bénéfices à la suite de la cure ? Je ne le nie pas, bien au contraire, mais surement pas grâce à l’expulsion de boulettes de gras qui seraient dans le foie ou la vésicule biliaire. C’est tellement plus complexe, que la simplicité de cette histoire racontée par Moritz et Clarck la rend attrayante. Je peux comprendre.

      Finalement, comme dit précédemment, il est bien difficile de se défaire d’une idée préconçue et d’imaginez que l’on puisse se tromper. Je reste à l’écoute de tous les témoignages et toutes les nouvelles données de la science ou médicale qui pourraient tendre à prouver que les dires de Moritz ou Clark sont vrai… mais à l’heure actuelle, ce n’est pas le cas.

      Concernant le Dr Clark, qui fait la promotion de la même cure, je vous rappelle qu’elle a écrit des ouvrages extrêmement controversés sur de nombreuses maladies, que sa fondation revend des objets tout à fait inutile et ne propose pas une analyse scientifique de la littérature scientifique. Elle a été dans le passée interdite d’exercer la médecine aux USA. Ce n’est pas non plus un modèle de confiance en terme de rigueur médical et scientifique, vous en conviendrez.

      J’ai voulu essayer la cure, pensant que j’allait régler mes problèmes de peau vu les miracles avancés par l’auteur… mais en creusant je me suis rendu compte de la supercherie de cette cure. J’ai réglé tous mes problèmes de peau en trouvant une intolérance au soja… tout simplement. Mais cela est juste mon expérience personnelle qui n’a aucune valeur scientifique. Ni la vôtre d’ailleurs.

  3. Bonjour,

    Je pratique moi aussi la cure du foie du Docteur Clark et la cure anti parasitaire.
    Chaque fois que je fais la cure du foie, ma vue s’améliore, je digère mieux et ai plus de vitalité.
    J’ai des acouphènes en permanace et celles ci diminuent après chaque cure du foie.
    Je pense qu’en débarassant son foie des toxines, le corps se sent mieux et le système digestif se remet à neuf. Comme l’intestin est lié au cerveau les acouphènes diminuent…

    En tous les cas je ne refléchis plus…Cette cure est étonnante de bienfaits
    MERCI MADAME CLARK
    Cette dame a fait d’énormes recherches sur le lien SANTE et PARASITES et toutes ses cures ont prouvé leur efficacité
    TROP SIMPLE voilà pourquoi on ne veut pas y croire
    Tant pis pour les incrédules!!!

    1. Salut Dominique et merci pour ce commentaire qui illustre à merveille ce travail d’investigation !

      L’enquête que j’ai mené et écrite dit précisément cela : elle aide bien les gens à aller mieux. Les ingrédients de la cure en eux-même produisent ces effets. L’ornithine est un puissant complément alimentaire qui augmente la vitalité et l’énergie au quotidien, et ne négligeons l’effet placebo de voir ces petites boulettes de gras sortir… :)

      Avec la cure, vous ne permettez pas à votre foie de se débarrasser des toxines. Ce n’est tout simplement pas possible. Le corps le fait tout seul, et très bien en permanence ! Même remarque concernant les parasites, aucune étude scientifique ni médicale n’a prouvé l’efficacité des produits utilisés dans la cure. Le Dr Clark n’a jamais apporté la moindre évidence scientifique ou objective de l’efficacité de cette cure, malheureusement.

      Vous trouverez autant de témoignages positifs comme le votre, que de témoignages négatifs et même de personnes qui auraient pu finir très mal (et même en mourir) à cause de la cure. C’est véridique. Il faut faire très attention.

      Après, si la cure vous fait du bien et ne vous dégoûte pas trop de l’huile d’olive… alors j’en suis ravie pour vous ! Mais d’autres apprécient d’avoir une information objective et mesurée sur des allégations de santé aussi farfelue que la cure du foie ! ;)

  4. Merci Jeremy en tout cas pour votre démarche qui semble faire montre d’une réelle curiosité scientifique sans pour autant avoir l’esprit fermé. Bravo de garder votre calme et un ton positif et respectueux, même quand cela fait 14 fois que vous devez répéter la même chose. J’avais acheté le livre de Moritz pour faire la cure du foie, mais ayant un calcul de 2cm dans la vésicule biliaire, j’ai eu trop peur de la faire: essayer de faire passer un calcul de 2 cm par un canal de 5mm, même bien dilaté par du sulfate de magn, cela me paraissait impensable ( et mon médecin traitant, très ouvert, doutait fort que ce soit même possible) du coup j’avais peur de finir aux urgences, avec le ridicule en prime… J’ai eu très peur de l’opération ( anesthésie ET suites possibles) donc j’ai repoussé l’intervention et j’ai pris soin de moi pendant 3 ans avec ce gros calcul, sport, hydratation, vitamines, réduire sucres raffinés, coupé les graisses au max perdu 25kg, santé nickel, plus aucune crise parès les 3 premières et une cholecystite, qui a guérie sans souci… mais un jour je me suis mise à faire crise sur crise pendant plus d’1 semaine , quoique je mange…et je savais que le moment était venu de dire “bye bye” à ma vésicule… L’opération nickel, rétablissement au top, alors qu’on m’avait pas mal effrayée avec les conséquences possibles d’une ablation. Il y avait un ganglion inflammatoire près de ma vésicule qui a été enlevé. Mon médecin et le médecin qui me faisait les échographies de controles avant m’avaient dit que garder un calcul qui pose souci, pendant longtemps, peut dégénérer ( en cancer à long terme). Mais ces médecins me disaient cela parce que je leur posais plein de questions et ils précisaient ” en l’état actuel des connaissances”… comme quoi, il y a des médecins qui 1) sont humbles 2) ne veulent pas faire PEUR à tout prix ( mon médecin traitant m’a soutenue à fond dans ma démarche, et comme je lui avais posé la question sur le risque un jour il m’avait dit “Si vous étiez ma fille ou ma femme je vous conseillerais l’opération, mais en même temps, garder une vésicule qui “parle” c’est un peu comme conduire VITE: vous pouvez très bien rouler pendant des années sans avoir aucun accident, même si le risque est statistiquement plus élevé” et 3) qui respectent les choix de leurs patients, gardant un rôle de soutient, rassurant… Lors de la dernière crise douloureuse qui m’avait clouée au sol de douleur, j’ai appelé mon Dr, pour lui demander la lettre pour le chirurgien il m’a dit “Je vous fais ça dans la demie heure, passez la prendre quand vous voulez”. Dans cette histoire, le seul reproche que j’aurais à faire c’est au médecin anesthésiste: il m’avait dit avant l’op “Après l’opération faudra bouger hein, pas faire sa malade”… Donc comme je me sentais bien je suis partie en balade en forêt 3 jours post op, 3km, aie aie ça tire, résultat: j’ai eu 1 semaine d’arrêt en plus car j’avais du faire une petite déchirure sur une cicatrice toute fraiche. Grosse douleur… Mon médecin m’avait alors lâché “3km?? à J+3? Mais faudrait vous attacher vous!” Je tenais à partager ce long témoignage pour donner une autre vision des médecins qui ne sont pas tous des manipulateurs ou des inconscients à la solde de “big pharma”. Et j’apprécie le genre de démarche que vous faites Jérémy!! Je n’ai pas senti de dénigrement de votre part face à cette cure du foie, mais une démarche de curiosité louable. Et pour les gens qui sont à fond pour la cure du foie, je trouve ça super que ça leur fasse du bien, et je suis toujours ouverte à des approches alternatives. à chacun de toruver celle qui lui fait du BIEN, que ce soit réel ou “placebo”. Bonne continuation à tout le monde!

    1. @Severine Le choix de faire une opération est donné à tout le monde. Je trouve cependant problématique que Jérémy classe la cure comme arnaque, alors qu’elle a fonctionné pour des milliers de personnes. Et bizarrement, l’effet placebo n’est mentionné que pour les cures naturelles, mais jamais pour les médicaments chimiques. Pourquoi?
      Je n’avais pas de problèmes de foie, mais j’ai fait six nettoyages. Au deuxième, j’ai évacué un calcul qui avait presque la grosseur d’une noix (et dont j’ignorais évidemment la présence), d’autres de la taille de pois chiche. Les autres nettoyages ont produit des résultats moins spectaculaires. Au dernier, presque rien n’est sorti… Or, si le résultat était dû uniquement à l’huile et aux autres ingrédients de la cure (comme le prétend Jérémy, qui n’a visiblement jamais lu le livre de Moritz, puisqu’il écrit que celui-ci aurait écrit qu’il fallait “des dizaines et des dizaines de nettoyages”… Ce qui n’est pas vrai, puisque Moritz écrit qu’il faut généralement une douzaine de nettoyages, parfois plus, jusqu’à 24 si mes souvenirs sont bons… ce qui est loin des dizaines et dizaines!!!). Jérémy accuse également Hulda Clark de ne rien y connaître au fonctionnement du foie… Elle était tout de même Dr en médecine, donc elle devait avoir des notions. Chacun fait ses choix, mais dénigrer cette cure sans avoir lu vraiment les livres et sans l’avoir essayée. Bof!

      1. @ Mona :

        Je persiste sur les mots que j’ai choisi.

        Une arnaque intellectuelle car il est impossible de faire sortir des calculs de cette taille depuis le foie. C’est biologiquement impossible. Je n’ai jamais dit que les boulettes étaient formé grâce à l’huile d’olive, mais bien par le cholestérol biliaire principalement. Certains on trouvé effectivement de l’huile d’olive, mais la plupart du temps on trouve du cholestérol.

        Une arnaque intellectuelle car il n’y a aucun travaux ou preuves scientifiques qui montrent que le sel d’epsom permet de dilater les canaux biliaires.

        Une arnaque intellectuelle car il n’y a aucun travaux ou preuves scientifiques qui montrent que l’acide malique aurait le moindre effet pour “ramollir” les pierres.

        Une arnaque médicale puisque la cure promet une évacuation de calcul qu’elle crée elle-même. Aucun produit ingéré dans la cure ne permet de faire une cure parasitaire, c’est un mensonge médicale et scientifique. Ou bien apportez donc la preuve du contraire, je l’attends toujours.

        Ensuite, vous jouez sur les mots. Si Moritz dit 24 cures, et que je des “dizaines et des dizaines”, on est donc dans la vingtaine ce qui est parfaitement cohérent avec les dires de Moritz.

        Concernant Hulda Clark, je n’ai pas vraiment d’avis en fait. Soit elle était incroyablement ignorante, soit elle induit volontairement les gens en erreur pour faire la promotion de ces nombreuses méthodes controversées, et dont l’efficacité n’ont jamais été démontré. C’est au choix.

        Finalement, je pense qu’il faut arrêter de parler de cet effet placebo. Je l’ai mentionné, car toutes les thérapies ou médicaments ont des effets placebo (ou plutôt effets contextuels) mais c’est extrêmement mineur je pense dans notre situation. Il y a beaucoup d’auto-persuasion, beaucoup de subjectifs et aussi la prise de produits qui ont de vrais effets, comme l’ornithine qui je le rappelle possède de nombreux effets que de nombreuses personnes mentionnent.

        Allez donc voir l’exemple extrêmement illustratrif de Denis Lecourieux qui a réalisé presque une vingtaine de cure et ses résultats. Vous verrez que parfois il y a “moins” de boulettes, parfois “plus” mais qu’il n’arrive jamais à obtenir ce que certains auteurs avancent : avoir deux nettoyages sans “pierre”. Pour quelles raisons ? Car l’organisme produit en permanence du cholestérol qui finira dans la bile, une bile qui sera évacué avec la prise d’huile d’olive et qui permettra à l’organisme de rejeter ce cholestérol qui n’aurait jamais du sortir. Pourquoi ? Car le cholestérol est entièrement, normalement en tout cas, récupérer par l’organisme. Mais le sel d’epsom entraîne une forte diarrhée donc voilà.

        Mais bon, pour savoir tout cela, et dans les détails avec toutes les preuves à l’appui, il faut lire l’enquête intégralement, et mettre ses à priori de côté ! ;)

  5. Bonjour.

    J’ai pratiqué cette cure du foie il y a quelques années suite à des douleurs importantes à la vésicule pendant 3 semaines (surtout en position couchée) qui m’ont obligé à prendre des antalgiques assez forts. Ne souhaitant pas me faire enlever la vésicule (qui doit bien avoir une utilité), j’ai découvert sur internet ce protocole de nettoyage.
    N’étant pas très patient, j’ai zappé la préparation à l’acide malique et n’ai pas non plus pris d’ornithine ni de broux de noix que j’aurais du commander ce qui aurait repoussé la cure. or j’étais vraiment très pressé d’obtenir un soulagement.
    Dès le lendemain de la cure, mes violentes douleurs ont disparu totalement et depuis ne sont jamais réapparues. Je suis persuadé que si j’étais allé voir mon médecin celui-ci m’aurait orienté vers une ablation de la vésicule, comme mon père l’avait subie dans les années 70.
    Vous parlez d’auto persuasion. Je ne pense pas que ce soit mon cas, étant quelqu’un de très rationnel. Je ne pensais pas d’illeurs être soulagé d’une manière aussi radicale. Par contre votre hypothèse selon llaquelle les boules de cholestérol se forment dans l’intestin plutot qu’elles soient expulsées des canaux biliaires est très possible car les plus grosses atteignaient 2 cm. Mais comme le sulfate de magnésium est destiné à assouplir ces conduits, il est possible aussi qu’elles viennent des canaux biliaires. La réponse est surement dans votre enquête complète mais étant actuellement dans une période financière difficile je n’aurai donc jamais la réponse à cette énigme.
    Ma “guérison” serait donc due à la vidange de la vésicule suite à la prise massive d’huile d’olive ? Si c’est cela, que d’économies ferait la Sécu si les médecins prescrivaient ce protocole. en hopital, afin de pouvoir intervenir en cas d’obstruction éventuelle des canaux biliaires. Cela durerait 24 ou (ou 48 h par sécurité). Mais c’est vrai qu’il y aurait un énorme manque à gagner pour l’industrie médicale. Il faut bien que tout le monde vive… quitte à charcuter les malades.
    Je ne pense donc pas que cette cure soit une supercherie. Elle peut apporter de réels bienfaits. C’est vrai qu’il y a toujours un risque d’obstruction et vous avez eu raison de le mentionner. Pour ma part, je connaissais ce risque avant la cure mais ne regrette absolument pas de l’avoir pris. Il doit être assez mince car j’ai vu des dizaines de témoignages positifs et pas un seul mentionnant un accident de ce type. Peut-être que seules les personnes satisfaites se sont manifestées.
    Voila pour mon témoignage concernant cette cure du foie.

    1. Salut Mikael et merci pour ce commentaire très enrichissant !

      Ton témoignage est intéressant et mérite quelques éclaircissement. Quand tu dis au début que tu ne souhaitais pas te faire enlever la vésicule, est-ce que tu as eu des échographies, et un diagnostic précis ? Si oui, aurais-tu des clichés que nous pourrions voir afin de vérifier s’il n’y aurait pas eu de surdiagnostic (ce qui arrive malheureusement beaucoup. Autrement dit, on retire inutilement des vésicules biliaires).

      Je parle bien d’auto-persuasion mais cela n’est qu’un des nombreux paramètres de la cure. Et je parle surtout de cet effet pour d’autres paramètres plus subjectif : énergie au quotidien, idée noire, etc, etc. Ton cas est bien différent.

      Comment pourrait-on être sûr que c’est bien la cure unique que tu as faites qui t’as permis d’aller mieux ? Encore plus intéressant, comment être sûr que c’était bien ta vésicule biliaire qui posait problème ? D’après Moritz, il faut faire des dizaines et des dizaines de nettoyages afin d’évacuer des milliers de “pierres” pour soigner sa vésicule et son foie. Tu n’en as fait qu’une seul ou plusieurs ? La suite de ton commentaire semble montrer que tu n’es pas allé consulter de médecin ni fait d’échographie. Donc comment être sûr ? (déjà que les radios ne sont pas fiable et entraînent des cas de surdiagnostic.)

      L’enquête précise bien que le sulfate de magnésium est connu pour dilater le sphincter d’Oddi, et rien d’autre. Il n’a pas d’effet sur la dilatation des canaux biliaires qui ont des dimensions ridiculeusement faibles (on est dans l’ordre du millimètre) . Donc comment pourrais-tu évacuer des boulettes de plus de 20 ou 30 mm ? Cette question défie la logique quelque part. Et personne n’a jamais pu apporter d’éléments tangibles et scientifiques. Je rappelle bien que nous avons trouvé du colorant ingéré pendant la cure dans certaines boulettes, prouvant une fabrication de ces dernières dans le système digestif.

      1. Merci pour votre réponse argumentée. Je suis de plus en plus convaincu que ces boulettes se forment dans le tube digestif. Ce que je ne comprends pas c’est que la Dr Clark, qui est une scientifique et qui doit surement connaitre les dimensions des canaux biliaires, soit aussi convaincante quant à l’expulsion des “calculs” de ces canaux.
        Personnellement, je n’ai aucune radio de ma vésicule avant de faire cette cure. Tout ce que je peux dire c’est que j’avais de violentes douleurs de plus en plus intenses juste sous les côtes, côté droit (le foie étant plus à droite), un peu comme un point de côté permanent, particulièrement douloureux en position allongée, ce qui m’obligeait à prendre des antalgiques et même anti-inflammatoires (Voltarène LP) pour calmer la douleur. Du jour de la cure, plus aucune douleur. Je craignais que celle-ci revienne dans le temps mais je n’ai jamais revécu cette situation de souffrance. Je ne pense pas que ce brutal arrêt des douleurs que je supportais depuis 3 semaines soit une coîncidence. Je suis persuadé qu’il est dû à la vidange gastrique suite à la prise d’huile d’olive. Sans doute mes “calculs” ou boues diverses permettaient cette vidange.
        Impressionné par toutes ces boulettes , j’ai refait 2 fois cette cure pensant que mon foie s’en trouverait mieux mais n’ai pas senti de différence sur ma forme physique avant-après la cure.
        Je viens de réaliser en écrivant ce message que la prise de Voltarène Libération Prolongée a pu stopper l’inflammation d ema vésicule car je l’ai pris en dernier recours, peu avant de faire la cure. Dans ce cas l’arrêt de la douleur serait dû au Voltarène qui est un anti-inflammatoire puissant.
        Ce serait très intéressant de poser la question au Dr Clark concernant le passage des “calculs” compte tenu de la taille des canaux biliaires. Elle aurait peut-être une explication. C’est étonnant que cette question ne lui ait jamais été posée. Enfin, si ces milliers de personnes soulagées par cette cure l’ont été grace à l’effet placebo, le bilan est très positif. Clark et Moritz seraient donc des gourous à la tête d’une secte s’adressant à des personnes particulièrement fragiles et suggestionnables ^_^
        Bonne journée à vous.

      2. Merci de ce nouveau commentaire Mickael !

        Personnellement je ne pense pas que Hulda Clark soit convaincante mais qu’elle surfe (surfait en fait) sur la méconnaissance générale de certains, ce qui est normal car on ne peut pas être expert de tout, et utilise des phrases chocs pour obtenir l’adhésion qu’elle cherche. Mais quand on creuse sont argumentaire, on réalise qu’il n’y a pas grand chose qui tient la route. Vraiment pas grand chose, toutes les réponses dans l’enquête.

        La prise massive d’huile d’olive va effectivement entraîner une forte contraction de la vésicule biliaire pour libérer la bile dans le système digestif pour décomposer la graisse. Avec cette vidange, il est bien possible d’évacuer des boues, ou des sludges qui auraient pu se transformer à terme en calculs, et déclencher des procédures médicales.

        Mais est-ce que la cure permet de nettoyer le foie ? Est-ce que la cure permet d’extraire des pierres de la taille de 30 voir 40 mm alors que les canaux hépatiques ne dépassent pas 3 ou 4 millimètres ? A la lumière de toutes les évidences médicales et scientifiques à notre disposition, les réponses sont plutôt négatives.

        J’ai déjà interroger la site d’Hulda Clark pour répondre à mes principales questions sur la cure. J’ai également questionner d’autres auteurs de sites sur la cure, des experts, et dans tous les cas je n’ai jamais eu des réponses à mes questions. Seul Denis Lecourieux du site Agir Santé a échangé avec moi. Ses réponses étaient loin d’être satisfaisantes et lui-même ne comprenait pas vraiment comme la cure pouvait extraire les boulettes. Toutes les réponses dans cette enquête bien sûr !

      3. Bonjour
        J’ai moi aussi pratiqué cette cure et j ai évacué pas mal de calculs D’ après ce que j’avais lu avant de commencer cette cure c’est que l’ingrédient qui sert a ramollir les calculs afin de faciliter leur passage est le jus de pomme ( 1 l /jour pendant 5 jours) et non pas le sulfate de magnésium Ensuite tu mets en avant le fait que la grosseur de certains calculs par rapport aux canaux empêcherait l expulsion de ces derniers
        mais lorsque l’on regarde par exemple la grosseur d’une tete de bébé qui passe par l utérus on peut se dire pourquoi pas?

      4. Bonjour Freu,

        Je vous encourage chaudement à lire cette enquête complète. Vous apprendrez tout, et notamment le rôle de l’acide malique qui est apporté par le jus de pomme. Vous découvrirez qu’il n’a strictement aucune propriété pour ramollir quoi que ce soit. Le sulfate de magnésium est utilisé pour dilater le sphincter d’Oddi, mais cela arrive naturellement. La comparaison avec un accouchement est plus qu’inapproprié. C’est dans la nature que cette partie de l’anatomie puisse se distendre pour permettre la naissance (et encore, ce n’est pas toujours possible). Ne mélangeons pas tout.

  6. @mikaël Encore un témoignage positif :o)
    J’ai fait un nettoyage mi-septembre, le sixième au total. Pratiquement rien n’est sorti, à la différence des nettoyages précédents (le plus impressionnant ayant été le deuxième). Donc si le résultat était lié uniquement à l’huile et aux autres ingrédients de la cure, le résultat devrait être plus ou moins identique à chaque fois, vu que le protocole et l’heure sont toujours les mêmes (comme je l’ai déjà écrit plusieurs fois dans ce blog). Je ne soutiens donc absolument pas la thèse de l’arnaque.

      1. Bonjour à vous,
        et comment pouvez vous répondre au fait que la prise de vinaigre de cidre les jours qui précèdent la cure (arrêt plus de 24h avant) puisse changer la solidité de ces mêmes calculs s’ils n’étaient pas présents avant la cure en elle-même?
        J’invite chacun à vérifier par soit-même en variant les prises de vinaigre de cidre (acide malique) de 2 à 5 CAS par jour, il verront la solidité des calculs de cholestérol varier de même, jusqu’à la beau biliaire jaunâtre avec 4 ou 5 CAS/jr
        Pour info on refait des calculs dans le foie proportionnellement à la graisse (ou sucre) qu’on consomme et celle qui est évacuée avec la bile
        Selon les retours bcp de personnes ne sortent plus rien au bout de x cures et au bout d’un certain temps a la reprise des cures en sortent à nouveau….la graisse est le support d’excrétion de bcp de toxiques liposolubles également….d’autres en sortent tjrs car s’alimentent tjrs de la même manière en faisant les cures…
        De toute façon quiconque fait des recherches apprend que les autopsies des foies occidentaux ont quasi tous des calculs du fait de notre suralimentation avec le temps ils durcissent et de temps en temps passent ou se forment dans la vésicule…le manque de certaines vitamines du groupe B et l’ex B4 Choline nous manque souvent (stress mémoire alimentation déficiente etc) aussi pour produire une bile correcte et évacuer les graisses correctement
        bye

      2. Salut Billybob,

        Tes précédents commentaires n’ont pas été validé car n’apportant pas beaucoup d’éléments factuels et scientifiques (ni même médicaux) à ce débat. Il n’y a pas de censure. C’est simplement le fonctionnement de la quasi-totalité des sites internet : une modération des commentaires pour éviter les commentaires injurieux ou inutiles.

        Pour te répondre, l’enquête précise de nombreuses choses, et notamment l’expérience d’un jeune homme qui a bu un colorant rouge et qui l’a retrouvé dans certaines de ces boulettes, confirmant l’une des pistes développer dans cette enquête : la fabrication des boulettes dans le tube digestif. Cette personne est pourtant un fervent défenseur de la cure, mais sa démonstration est sans appel. D’autres scientifiques ont pu montrer la présence d’acide gras présent dans l’huile d’olive dans ces fameuses boulettes.

        Ta démonstration avec le vinaigre de cidre n’apporte malheureusement aucune preuve de l’efficacité de la cure pour évacuer des calculs qui seraient dans le foie. Le foie peut effectivement être engorgé de graisses, et cela s’appelle une stéatose hépatique non alcoolique ou plus simplement la maladie du foie gras. J’ai fait des recherches pour trouver des preuve de calculs dans le foie, avec autopsies, rien du tout. Nous attendons tous que tu apportes des éléments tangibles et des faits plutôt que des “on dit que”.

      3. “Ta démonstration avec le vinaigre de cidre n’apporte malheureusement aucune preuve de l’efficacité de la cure pour évacuer des calculs qui seraient dans le foie. Le foie peut effectivement être engorgé de graisses, et cela s’appelle une stéatose hépatique non alcoolique ou plus simplement la maladie du foie gras. J’ai fait des recherches pour trouver des preuve de calculs dans le foie, avec autopsies, rien du tout. Nous attendons tous que tu apportes des éléments tangibles et des faits plutôt que des “on dit que”.”

        Bonjour Jéremy,
        Alors ça c’est du raccourci….les “ont dit” viennent des mes propres expériences et de mes propres travaux médicaux depuis plusieurs années….et chacun sera libre de vérifier par soit même car le vinaigre n’a jamais tuer personne….
        les ont dits ce sont plutôt les études dont on ne peut prouver d’où elles viennent et par qui elles sont financées…et celle que l’on choisi de mettre en avant….juste à peu de bon sens suffira à chacun de ne plus faire confiance à aucune étude quand on sait que les occidentaux en sont quasi à un cancer sur 2 personnes au cours de leur vie….
        premièrement si vous aviez bien cherché ce que dit le docteur Clark, elle précise bien que les calculs mous se trouve dans le foie et que les durs sont dans la vésicule….bien entendu cela dépend ce que l’on appelle “un calcul”….mais vous en conviendrez que les fameux calculs durs ne se forme pas instantanément par magie dans la vésicule sans passer par le foie….et qu’il y a des phases d’accumulation de graisses, de déchets, parasites, de minéraux etc et qu’ils durcissent avec le temps pour parfois rester bloquer à la sortie….c’est une question de bon sens!!!!
        Ce qui arrive dans la vésicule est obligatoirement passé par le foie et encore faut-il connaitre sa fonction de filtrage du sang (métaux lourds parasites bactéries molécules étrangères….), stockage sucre/graisses etc et ce que les calculs se forment dans la vésicule ou dans le foie, ces composantes viennent du foie, cest obligatoire!!!

        La stéatose hépatique non alcoolique dite NASH je connais….et comment croyez vous qu’elle intervient….de la même manière que ce qui favorise les “calculs”, excès alimentaires et sédentarité!!!! le mouvement aide le passage de calculs et oui et si vous cherchez les causes des calculs….la sédentarité est une des causes première…même énoncée par les scientifiques….quand on veut vraiment trouver bien sur….
        Enfin bon c’est ce qui fait rigoler en médecine asiatique, en occident on a un médecin pour le cœur, l’autre pour la peau, les poumons, les pieds….pas étonnant que vous dissociez la graisse hépatique de la formation des calculs….
        croyez vous qu’il apparaissent par magie dans la vésicule? ce qui y est, ai obligatoirement passé par le foie….
        ensuite le vinaigre de cidre pris jusqu’à 24h avant ne prouve rien? c’est que vous ignorez les temps de digestion….un liquide c’est environ 3/4 d’heure maximum….donc il ne peut avoir un impact sur les “boules vertes que si elle sont présentent avant la prise de l’huile, 24h plus tard!!!!! Et chacun est à même de pouvoir le vérifier, contrairement à toutes les expérimentations “choisies de l’article”
        De plus tout ce que vous consommez arrive en premier lieu au foie après l’intestin (par la veine porte), donc c’est que clairement le vinaigre ramolli ce que contient le foie puisque pris 24h avant la fameuse cure!!!!
        Maintenant c’est sûr qu’en imaginant que les calculs de la vésicule sont des blocs de pierre qui se forment spontanément par magie dans la vésicule…..sans prendre le fonctionnement dans son ensemble, avec des tas d’analyses biaisées comme c’est l’habitude de nombreux labos pour continuer leur commerce….
        enfin le vinaigre (acide malique) tout le monde peut essayer et vérifier par soit même…..et qui connait le temps des différentes digestion sait pertinemment qu’il ne pourrait pas agir 24h après au moment de la prise de l’huile….
        De tout façon avec ce type d’approche vous ne pouvez pas comprendre car vous dissociez la graisse hépatique de la création même des calculs durs…alors qu’elle en est une des composante principale….
        De toute façon, vous êtes partie pris car quand une personne utilise un colorant et qu’on en trouve dans les boulettes vous dites que c’est formé à partir de l’huile….donc là l’argument vous convient….mais quand une personne vous dit que prendre du vinaigre de cidre 24h avant (acide malique) qui sera digéré depuis 24h et que cela change la solidité des fameuses boulettes, vous dites que ça ne prouve rien….alors que c’est là même que cela prouve tout…..
        enfin la plupart de tout ces raisonnements ne se limitent quà une partie du fonctionnement de la sphère hépatique/digestion….donc c’est facile de faire dire ce que l’on veut en retirant la moitié des infos….
        Je le répète donc il est impossible que ce soit l’huile d’olive qui forme les boulettes car l’huile d’olive digéré plus de 24h avant influe sur leur solidité, libre à chacun de vérifier….
        Ensuite si vous ne comprenez pas que la graisse hépatique est une des composantes des calculs durs ont est pas rendu :) comme l’a bien précisé le docteur Clark…..de toute façon c’est tellement logique, mais de nos jours…..
        le foie filtre les déchets, que croyez vous qu’il se passe quand les veines sont comprimez par la graisse, que le foie est mal alimenté en sang et que les déchets sont mal filtrés (pour ça que la bile coule mal et que les selles sont décolorées par l’absence de bilirubine décomposition globules rouges)….
        pourquoi croyez vous que les recherches indiquent que le sport fait baisser les rechutes de cancers….allez un peu de bon sens…c’est une accumulation des graisses et des déchets qui en est le problème (et la manque de cofacteurs alimentaires pour le travaille de détox du foie mais ça il connaitre le système MFO oxydo-réduction et phase de conjugaison au glutathion et c’est pas tous les médecins qui connaissent ça et surtout pas en France….)

        Pour ajouter un petit plus sur la taille des calculs par rapport au conduit cholédoque, vous avez des certitudes qui ne sont pas les miennes, je n’ai pas été mesurer son élasticité et de savoir la taille de ce que les femmes accouchent donne une bonne idée de ce que la nature est capable….:)

        Vous avez jugé que mon précédent commentaire n’apportait rien, là où est l’erreur justement, ce que j’expliquai est une partie inhérente du problème liée à l’alimentation etc qui permet de comprendre le fonctionnement global….vous limitez le raisonnement à “c’est des calculs….c’en ai pas….” voilà pourquoi dans 10 ans nous aurons encore ce même type de discussion discréditée par les labos/médias etc (mêmes actionnaires)

        Voilà mon avis, je suis navré qu’il ne vienne pas appuyer votre article j’espère que vous aurez l’honnêteté de le mettre en ligne car il ne contient rien d’offensant,et chacun pourra débattre….et se faire son opinion….et temps quil n’y aura pas de réponse au vinaigre….

        Maintenant si vous partez du principe que cela n’apporte rien, vous êtes juge et partie, ce qui sont pour faire simple les mêmes méthodes qui sont appliquées depuis des années pour maintenir le statut-quo
        Bien cordialement,

      4. @BillyBob :

        Ce qui est intéressant c’est que tu fais une fixation sur le vinaigre de cidre et l’acide malique, et que la variation des quantités que tu as pris sont la preuve de l’efficacité de la cure. Tu utilises également l’argument de l’homme de paille, en me faisant dire ce que je n’ai pas dit, et le comble, c’est que tu commentes (et que je valides tes commentaires…) sans même avoir lu l’enquête. Je n’oserais pas critiquer un article ou un livre sans l’avoir lu. Nous n’avons pas les mêmes principes. Dommage.

        Le fait est que le corps humain est extraordinaire, mystérieux encore aujourd’hui et que nous ignorons beaucoup de chose. J’en suis bien d’accord. Il y a bien une part d’élasticité des conduits dans le corps humain, le canal cholédoque peut par exemple être distendu jusqu’à 25 mm et complètement obstrué par des calculs, et pourtant permettre l’évacuation normale de la bile. Mais comment une boulette de cholestérol pourrait sortir du foie ou même de la vésicule biliaire avec une taille de 40 mm ?

        En réalité, tu n’arrives pas à justifier cette impossibilité biologique et physique. Les canaux intra-hépatiques font moins d’un millimètre, et pourtant, Hulda Clark et Moritz affirment que la cure permet d’évacuer ces pierres du foie. Pour toi, c’est simple, c’est le vinaigre de cidre ! Alors que nous n’avons aucune information scientifique ni médicale sur le vinaigre de cidre et le ramollissement de ces boulettes de cholestérol. Tu fais même l’amalgame en parlant de la cuisine et du vinaigre pour nettoyer le calcaire…? Mais te rends-tu compte que tu es à côté de la plaque ? Les boulettes n’ont rien à voir avec du calcaire, c’est du cholestérol pur !

        Je ne nie pas ton expérience, je la nuance et souhaite l’évaluer, la comprendre. C’est ça le raisonnement scientifique. Ton expérience personnelle ne vaut malheureusement pas grand chose, j’aimerais qu’elle soit plus fiable. As-tu des éléments précis sur les quantités ingérés, les heures, les espacements entre les cures, ton alimentation, etc ? Le tout bien noté pour vérifier tous les paramètres ? Vérifier aussi les différences, si c’est significatifs ou pas ? Je reste ouvert à tous les témoignages, et je vois que toi, tu as bien du mal à accepter qu’une personne ait pu trouver un colorant dans les boulettes, prouvant de facto la formation de le tube digestif (et encore ce n’est qu’un élément parmi des dizaines d’autres).

        Ici, personne ne nie l’importance de l’activité physique, de l’alimentation et de nombreux paramètres sur l’état de santé et notamment la formation des lithiases biliaires, les vrais pierres. Les femmes sont mêmes plus à risque que les hommes à cause d’un contexte hormonal différent. Cette enquête n’a jamais dit que la cure ne “fonctionnait” pas. La cure fonctionne dans le sens où elle permet la prise d’un complément alimentaire avec des effets scientifiquement démontré (ornithine) et permet effectivement de contracter fortement la vésicule biliaire et d’entraîner donc une sortie du cholestérol stocké dans la bile et concentré, entraînant ainsi la formation des fameuses boulettes.

        L’enquête précise bien toutes les erreurs de diagnostic médical que l’on peut faire sur les lithiases biliaires ou les fameuses boulettes. On parle ici de surdiagnostic et d’erreur d’analyse d’image échographique. Du coup, certaines personnes vont penser avoir réussi à évacuer un calcul grâce à la méthode alors que c’était une bulle d’air, de la boue biliaire ou un artefact lumineux (ou d’autres choses encore). Cette notion devrait hautement vous intéresser.

        J’ai pris la peine de mon côté d’analyser tous les témoignages, positifs et négatifs. De contacter les auteurs des cures (du moins les représentants vivants) et les principaux défenseurs de la cure pour avoir leurs avis, leurs témoignages, leurs idées sur le fonctionnement. J’ai réalisé une enquête contradictoire avec des éléments scientifiques et médicaux, consultés des livres d’anatomies et de terré des études scientifiques que personne n’avait jamais lu (manifestement jamais Hulda Clark non plus…) Et toi Bilybob ? Tu as fait varier la quantité d’acide malique et cela prouve que le tout fonctionne ? C’est rapide, facile et j’espère que les internautes ne se laisseront pas avoir par ce raisonnement trop simpliste. La réalité est autrement plus complexe.

        Tu fais en plus un amalgame entre graisses et cholestérol, deux choses qui n’ont rien à voir. Le cholestérol est impliqué dans de nombreux processus physiologique dont son stockage dans la bile. La maladie du foie gras, c’est autre chose.

        Réponds donc à ces simples questions :

        – Où sont les documents médicaux et scientifiques qui attestent de l’effet du vinaigre de cidre (ou de l’acide malique) pour “ramollir” des calculs ? D’ailleurs, comment expliques-tu que le Dr Hulda Clark propose la cure sans acide malique ni jus de pomme ou vinaigre et permette d’obtenir les mêmes résultat qu’avec la prise d’acide malique (c’est à dire des boulettes bien formées) ?

        – Où sont les preuves scientifiques de l’efficacité de la teinture mère extra-forte de noyer noir contre les parasites ? On attend toujours les preuves. J’imagine que tu as des références sous la bras.

        – Où sont les preuves scientifiques ou médicales, les éléments piochés sur internet qui prouvent que le sel d’epsom permet de dilater les canaux hépatiques et intra-hépatiques, jusqu’à 40 fois leurs tailles pour permettre d’évacuer des boulettes de gras ?

        – Comment expliques-tu que Denis Lecourieux, auteur du site Agir Santé qui a réalisé plus de 20 cures, n’a jamais réussi à obtenir l’arrêt de production de boulette et n’a jamais eu des résultats positifs significatifs ? (tous les arguments sont détaillés dans l’enquête).

        – Savais-tu qu’un repas fait de deux oeufs et d’un peu de crème permet de dilater encore plus efficacement le sphincter d’Oddi que le sel d’epsom via la synthèse d’une hormone particulière ?

        Dans l’attente d’une honnêteté intellectuelle de ta part, j’attends donc que tu lises l’enquête, ce serait la moindre des choses si tu penses avoir des arguments qui tiennent la route.

  7. Tout ce qui est démontré scientifiquement comme efficace l’est-il vraiment ?
    Le science c’est qui et quoi ?
    Parfois juste un peu de bon sens et d’expérience peuvent suffire.

    Comme les bains de siège qui ne sont pas du tout reconnus et qui pourtant ont une efficacité redoutablespour ceux qui l’essaient.
    Le coup du placebo, quand ls science n’explique rien …
    Moi si j’avais écouté lé science je serais surement morte à l’heure qu’il est./

    1. @ Printa, merci pour ce commentaire.

      Les bains de siège n’ont malheureusement rien à voir avec cet article (qui pour rappelle servent uniquement à se placer avec détente dans un bain chaud pour détendre une inflammation ou des éventuels hémorroïdes).

      Pour répondre à ta première question, non bien sûr que non. Il y a aussi le bon sens, mais la bonne science est là pour nous aider à prendre certaines décisions et éclairer le grand public. Il y a de la bonne et de la mauvaise science. En tant que chercheur, je sais de quoi je parle. Il faut faire attention avec les études scientifiques, décrypter les financements, les pièges de la méthode, l’analyses statistiques des résultats, etc.

      Le coup du placebo est un détail. Un détail extrêmement minime. On ne pourrait même pas en parler, mais je constater que de nombreux internautes font une fixation dessus. Je vous propose de répondre à ces simples questions :

      – Avez-vous des preuves, scientifiques ou autres, de l’efficacité du sel d’epsom pour dilater des canaux biliaires ?
      – Avez-vous des preuves de l’efficacité de l’acide malique pour “ramollir” des calculs ?
      – Avez-vous des preuves d’une quelconques efficacité anti-parasitaire des brous de noix noir ?

      Faites vos recherches, développez votre esprit critique et apportez donc des arguments solides sur la table. Ou plus simple, lisez donc cette enquête inédite et extrêmement complète sur ce sujet. Vous risquez d’être bien surpris :)

  8. Bonjour à tous.
    Je trouve ce débat intéressant, du moins il commence à le devenir, le début étant un peu répétitif.
    Je m’intéresse moi-même à cette méthode ayant des soucis de digestion et ayant subit pendant des années diverses douleurs à l’abdomen et dans le dos.
    J’ai fait mes petites auto-médications une fois avec succès et une autre la cata !
    La première fût avec une cure de probiotiques d’un mois qui m’a tout remis en ordre. J’entends par là que j’allais 2 fois à la selle par jour, je faisais des selles parfaitement moulées, souples, sans odeur et nulle besoin de s’essuyer après. A partir de ce moment j’ai retrouvé un sommeil parfait, couché tous les soirs à 21h pétantes, réveillé à 5 heures et en grande forme. Petite précision, je ne dormais qu’une fois toutes les 3 nuits avant cela. De même les polypes qui obstruent mon nez se sont mis à se décongestionner progressivement mais rapidement. Cependant ma douleur atroce sous les côtes côté droit subsistait. Pensant que ça venait du foie j’ai fait une cure d’huile essentielles en capsules préparée par un pharmacien selon la recette du livre “ma bible des huiles essentielles” et là littéralement brûlé de l’intérieur, tout repart à zéro, catastrophe. Je suis allez voir une praticienne en médecine traditionnelle chinoise récemment. Par une méthode de massage nommée Tui na, elle m’a enlevé une contracture au niveau du plexus solaire. Ça m’a également enlevé la douleur du côté droit et de l’omoplate. Elle m’a expliqué que c’était tous des points d’attache de l’estomac. Donc toute ces douleurs avaient une même. Juste avant cela un magnétiseur m’avait enlevé une douleur à la partie gauche du visage que j’avais depuis des années suite à un coup reçu. Mais il avait été incapable d’enlever celle de l’estomac. Tout ça pour dire que la mécanique du corps est complexe d’autant plus que s’ajoute l’aspect émotionnel et mental. Qu’il faut toujours être prudent et demander conseil à des personnes compétentes. Et qu’une personne peut être compétente pour certaines choses et pas d’autres. Pour en revenir à notre sujet ! ( :
    Je me pose quand même la question: est-ce qu’un canal de 4mm ne peut pas s’étirer pour atteindre 10 fois ça taille 4cm ? Une fourmi étant capable de porter 300 fois sont propre poids? Dans les témoignages, y a-t-il des gens qui avaient réellement des calculs et s’en sont débarrassé. Avez-vous recueilli leur témoignage ? Votre étude peut-être intéressante si il y a une recherche contradictoire poussée et révélatrice.
    Je me méfie également des allégations de la science et des scientifiques qui ne savent bien souvent que ce qu’ils ont appris. Et ignore des choses qui sont pourtant connus de certains depuis des millénaires.
    La praticienne en MTC que j’ai consulté m’a dit que J’avais un excès d’humidité et de chaleur dans la rate et qu’il fallait que je mange beaucoup de champignons noirs pour drainer celle-ci. Allez dire ça à un scientifique et il vous riera au nez. C’est pourtant issus de connaissances multi-millénnaires basé sur l’observation et la déduction. J’avais consulté également un médecin généraliste accupuncteur, chinois de surcroît. Je lui ai dit que j’avais des selles jaunes qui flottent et il m’a répondu que c’était normal.
    On sait pourtant que l’aspect des selles est l’un des premiers éléments de diagnostic. C’est dire combien l’ignorance peut être grande même chez ceux que l’on croit instruits.

    1. Merci de ce témoignage Hitchiboo.

      Il est bien difficile de comparer la capacité des fourmis à soulever X fois leurs poids avec la mécanique et la biologie des artères ou de certains canaux chez l’homme. Soyons sérieux, il n’y a aucun rapport. Mais oui, les canaux peuvent bien entendu s’élargir, et ils le font. Ils le font bien souvent à cause des calculs qui s’entassent dans certains canaux, pouvant parfois entièrement obstruer le passage. Mais le corps humain est exceptionnel… de complexité. Surtout, il tolère de s’écarter de la norme, jusqu’à un certain point bien sûr. Dans notre cas, nous avons bien sûr des cas documenté d’expulsion de véritables calculs biliaires. Les expulsions sont en général très douloureuse, et la pierre coule au fond des toilettes. Elles ne flottent pas. C’est normal. Quoi qu’il en soit, des travaux scientifiques présentés dans cette étude font état de blocage de canaux biliaires par des calculs, pouvant dilater jusqu’à 25 mm les dits canaux. Il y a donc une extension mécanique du à la pression et la présence des pierres. Après, est-ce que le sel d’epsom permet une dilatation de tous les canaux hépatiques et biliaires jusqu’à 40 mm pour sortir des boulettes sans la moindre douleur ? Je ne pense pas.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En postant un avis, vous acceptez les CGU du site Dur à Avaler. Si votre avis ne respecte pas ces règles, il pourra être refusé. Les commentaires avec des liens hypertextes sont sujets à modération à priori. Merci d'émettre vos avis et opinions dans le respect et la courtoisie.