© Visual hunt

Les colliers en ambre auraient le pouvoir d’apaiser les douleurs pendant les poussées dentaires des nourrissons. On peine pourtant à trouver la moindre preuve d’efficacité, alors que les risques existent, et sont sérieux.

Un remède naturel et efficace ?

Les colliers d’ambre sont populaires auprès des couples touchés par un heureux événement. Mais le nourrisson pourra rapidement souffrir d’importante douleur à cause de la poussée des dents.

Une phase plutôt délicate pour bébé, mais aussi les parents qui vont devoir gérer les crises et les pleurs.

Heureusement, les colliers d’ambre sont là pour remédier à ce problème.

Mais comment diable ces colliers fonctionnent-ils ?

C’est l’ambre, cette pierre semi-précieuse, qui est à l’origine des bienfaits du collier. Car l’ambre permettrait d’équilibrer les flux énergétiques du nourrisson, et ainsi de calmer les douleurs, de dissiper l’anxiété et même de favoriser le sommeil.

Sur certains sites internet on avance également que le contact de l’ambre avec la peau permet de relarguer dans l’organisme des composés hautement bénéfiques pour le nourrisson.

On parle notamment de l’acide succinique qui a des effets anti-inflammatoires, expliquant les bienfaits observés.

On retrouve sur internet de nombreux témoignages positifs avec l’utilisation des colliers d’ambre. La douleur se dissipe instantanément, ou parfois cela prend plus de temps.

On trouve aussi que bébé dort mieux, qu’il pleure moins et qu’il est plus détendu.

Dans le même temps, les parents adeptes des colliers sont aussi inquiets.

On parle de cas de strangulation ou d’étouffement avec les fameux colliers antidouleur en ambre. Raison pour laquelle on retrouve des bracelets ou bien des colliers plus proches du cou pour éviter de s’accrocher n’importe où.

  • Qu’en est-il vraiment ?
  • Quels sont les bénéfices attendus d’un collier en ambre chez les nourrissons ?
  • Quels sont les risques ? Parle-t-on seulement de strangulation ou d’autres choses ?

On revient dans le détail sur une mode populaire pour soulager les passages difficiles de nos nouveau-nés !

Dans la série “Miracle ou Arnaque”, je vous propose de découvrir l’intérêt des colliers d’ambre pour soulager les douleurs de bébé pendant la poussée des dents !

Voici les autres enquêtes “Miracle ou Arnaque” :

Les colliers en ambre auraient le pouvoir d’apaiser les douleurs pendant les poussées dentaires des nourrissons. On peine pourtant à trouver la moindre preuve d’efficacité, alors que les risques existent, et sont sérieux.

Un remède naturel et efficace ?
Les colliers d’ambre sont populaires auprès des couples touchés par un heureux événement. Mais le nourrisson pourra rapidement souffrir d’importante douleur à cause de la poussée des dents.

Une phase plutôt délicate pour bébé, mais aussi les parents qui vont devoir gérer les crises et les pleurs.

Heureusement, les . . .

La suite de ce contenu est réservée aux membres.

Abonnez-vous pour découvrir les enquêtes inédites et soutenir un site d'information 100% indépendant. Des articles et analyses qui changent la vie.

Pour les membres, remplissez le formulaire ci-dessous.

Cet article vous a plu ?

Inscrivez-vous gratuitement à la lettre d'information en rejoignant 10.000 autres abonnés ! Pour vous remercier de votre confiance, un guide complet sur le sucre et plusieurs enquêtes inédites (sur le sang, les dangers poêles, des crèmes solaires, etc.) vous seront offerts !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Tous les commentaires sont soumis à modération à priori. En postant un avis, vous acceptez les CGU du site Dur à Avaler. Si votre avis ne respecte pas ces règles, il pourra être refusé sans explication. Les commentaires avec des liens hypertextes sont sujets à modération à priori. La partie commentaire d'un article réservé aux membres peut être accessible à tous, mais les commentaires des internautes non inscrits n'ont pas vocation à être publié. Merci d'émettre vos avis et opinions dans le respect et la courtoisie. La partie commentaire sera automatiquement fermé 30 jours après publication de l'article.