Copyright 2012 - 2018 Dur à Avaler

Dur à Avaler est un blog d'information sur la santé, la nutrition, l'univers du médicament et les conflits d'intérêts. Le blog est entièrement sans publicité pour faciliter la lecture des articles. Les articles sont le résultat d'une recherche scientifique minutieuse pour apporter des conseils et lancer des débats constructifs. Les article sont rédigés par Jérémy Anso, docteur en biologie et des auteurs invités pour des sujets particuliers. Le blog n'a pas vocation à remplacer le lien entre un patient et son professionnel de santé, mais bien de le renforcer par la confiance, la lecture critique des évidences scientifiques et le rendre plus transparent.

Irène Grosjean est une star des courants alternatifs sur la santé et la médecine. Naturopathe depuis des dizaines d’années, on l’appelle la “papesse du cru” puisqu’elle recommande une alimentation strictement végétale et crue, à base de fruits. Ses prises de paroles sur Internet sont d’une grande sagesse, d’un bon sens incontestable, mais aussi et surtout d’une incohérence scientifique hors du commun. Les contradictions d’Irène Grosjean illustrent le manque de rigueur dans l’interprétation des preuves scientifiques. Malgré tout, elle reste un miracle pour toutes les personnes qui croisent son chemin. Enquête sur la papesse du cru en France.


Sommaire

1. La papesse du cru

2. Le livre d’Irène Grosjean : “La vie en abondance”

3. Une vision scientifique ?

4. Des organes de frugivores

  • Des reins trop faibles ?
  • Des intestins très longs ?

Box : les chimpanzés consomment de la viande

Box : Miguel Barthéléry : la caution scientifique d’Irène Grosjean ?

5. Les incohérences et contradictions d’Irène Grosjean

  • L’exemple de la vache folle
  • Tous les produits animaux ne se valent pas selon Irène Grosjean
  • Robot mixeur, extracteur de jus, huiles…
  • Mangue, banane, avocat : où est l’écologie ?

Box : Enfants colériques, des propos délirants ?

  • Des graines germées pour arrêter la faim dans le monde ?

6. Irène Grosjean : une papesse miraculeuse, incohérente et non scientifique

La papesse du cru

Capture d’écran de Youtube, de sa vidéo “Vivre en abondance” (c) Chou Brave

Irène Grosjean est un monstre sacré de la médecine alternative. Elle possède une audience et une notoriété hors du commun dans l’univers de la naturopathie et des approches complémentaires pour retrouver la santé.

Sa page Facebook compte plus de 30 000 personnes. Irène Grosjean dispose d’un site dédié Santé Naturopathie.com, mais la “Papesse du cru”, comme on l’appelle dans le milieu, est surtout connu pour ses conférences et ses stages, dont les réservations partent littéralement comme des petits pains.

Irène Grosjean dévoile son parcours de vie dans ses nombreuses vidéos en ligne. Elle a ainsi découvert la naturopathie très jeune, à l’âge de 27 ans nous dit-elle, et est devenue naturopathe en 1958, cela fait donc plus de 60 ans.

Irène Grosjean est une star des courants alternatifs sur la santé et la médecine. Naturopathe depuis des dizaines d'années, on l'appelle la "papesse du cru" puisqu'elle recommande une alimentation strictement végétale et crue, à base de fruits. Ses prises de paroles sur Internet sont d'une grande sagesse, d'un bon sens incontestable, mais aussi et surtout d'une incohérence scientifique hors du commun. Les contradictions d'Irène Grosjean illustrent le manque de rigueur dans l'interprétation des preuves scientifiques. Malgré tout, elle reste un miracle pour . . .

La suite de ce contenu est réservée aux membres. Si vous êtes déjà abonnés, identifiez-vous ou bien abonnez-vous pour découvrir les enquêtes inédites sur la santé, l'alimentation, la médecine et bien d'autres.

Total
187
Shares

Inscrivez-vous à la newsletter

Rejoignez une communauté de 10.000 abonnés ! Vous recevrez toutes le enquêtes et infos en exclusivité avec un guide offert sur le sucre... Alors arrêtons de chipoter !

17 commentaires
  1. Article intéressant et bien argumenté scientifiquement. Petite question concernant le tableau sur les purines: il y a deux fois les poissons. Est-ce pour distinguer les petits poissons plus riches me semble-t-il comme les anchois, harengs, sardines ?

    1. Bonjour Krotoum et merci du commentaire ! Mea culpa pour le graphique, j’ai fait la correction mais c’était “pois”. L’erreur vient du correcteur dans les tableurs qui met automatiquement les mots commençants pareil. Cela m’avait échappé !

  2. Bonjour Jérémy,

    On peut dire que vous remettez les pendules à l’heure avec les aiguilles dans le bon sens de la nature humaine.

    Article très intéressant comme toutes vos réflexions passées et qui espérons feront atterrir sur notre planète terre les adeptes de la miraculeuse lune Irène Grosjean en écoutant leurs corps et ses besoins naturels.

    Je connais ce que tu ressens et la porte du bonheur s’ouvrira semble être l’appel d’Irène Grosjean.

    Vous avez dit gourou avec des stages hors de prix, on serait tenté de la penser.

    1. Bonjour Dominique,

      Merci du commentaire. Vous l’avez bien saisi, l’objectif de l’article est d’être informatif pour mesurer avec le plus de recul la portée des propos que peux avoir un “influençeur”. Je reste convaincu qu’Irène Grosjean sème du bonheur à tout vas pendant ses stages et ses conférences, mais il n’en reste pas moins que certains propos sont incohérents et non scientifique.

      Je précise simplement que je ne dis pas dans l’article qu’Irène Grosjean est un “gourou”, ni le sous-entend. Certains peuvent le penser, je reste neutre sur cette question qui ne touche pas à l’alimentation et à la santé.

  3. Bonjour Jérémy,

    Oui, ma pensée a dépassé le cadre pour lequel votre article a été façonné dans la logique scientifique avec preuves à l’appui.

    Simplement, cette guide du bonheur vers ce nouveau conditionnement alimentaire encercle de par son halo certaines personnes désireuses de chercher autre chose que de rétablir un équilibre de sa santé physique ou mentale via l’alimentation quitte à dépenser des sommes déraisonnables.

  4. Bonjour,
    La découverte d’Irène Grosjean m’a beaucoup apporté . Je n’avais aucune pathologie particulière mais j’avais besoin de sortir de l’allopathie traditionnelle qui traite les symptomes mais s’interroge rarement sur les causes du mal.
    J’ai testé les préceptes d’Irène et j’avoue que ça fonctionne. Le cru me procure beaucoup d’énergie et de bien-être. L’adoption d’une nourriture à 90% végétale et 60 % crue m’a ouvert de nouveaux horizons physiques et psychiques. Je suis plus calme et sereine qu’avant , plus tolérante, bienveillante …Une véritable transition psychologique ! Mes enfants et mon mari apprécient ! Je traverse ma période de ménopause avec beaucoup de tonus et sans désagrément notable…aurait-ce été le cas autrement ?
    Je cautionne totalement votre analyse sur certaines affirmations d’Irène et je dois dire que son livre m’a assez déçue. Mais ses conseils sur le sommeil, la respiration et l’élimination sont tout à fait sensés. Pour l’alimentation, je constate que chaque fois que je mange des féculents, je suis plus lymphatique par exemple. J’ai adopté les fruits ( en purée, jus ou smoothie ) chaque matin et je ne changerai plus pour rien au monde tellement les bienfaits sont réels.
    J’ai également arrêté les laitages ( de vache) avec beaucoup de bienfaits constatés.
    Merci pour votre analyse fine et objective !

    1. Bonjour Catherine,

      Merci pour ce commentaire. Je vous rejoins totalement sur les bienfaits sur la santé d’une amélioration de l’alimentation, d’une manière générale. Je pense que de très nombreuses personnes, pour ne pas dire des centaines de milliers, auraient à y gagner que de mettre plus de végétaux et de fruits dans leur assiette. C’est incontestable, et c’est pour cette raison notamment que je pense qu’Irène Grosjean fait plus de bien que de mal.

      Pour le cas des féculents qui rendraient lymphatiques, je me pose la question du mécanisme. On digère parfaitement bien les féculents et nos intestins sont faits pour en manger. En revanche, est-ce le fait d’avoir supprimé les féculents qui a donné un effet “coup de boost” ou bien de retirer une catégorie d’aliment que l’on mange en général en excès et avec de mauvais accompagnement ?

      Je n’essaie pas de trouver la petite bête, mais je me demande. Souvent, les féculents les plus classique sont les pâtes qui seront accompagné de fromage râpé ou d’une sauce bolognaise industrielle ignoble. En plus, on va “s’éclater le bide” et ce sera selon moi le meilleur moyen de “dormir” après un repas et d’avoir ce fameux état lymphatique.

      Je pense que si nous faisions comme les japonais centenaires d’Okinawa qui ne mangent jamais à satiété, on se sentirait bien mieux après nos repas, même riche en féculents.

      Il y a aussi la part de ces féculents, ils ne devraient pas prendre toute l’assiette bien sûr, et on devrait surtout privilégier les légumineuses ou d’autres avec des index glycémiques bas.

      En tout cas, je ne pense pas qu’il y est une réponse simple à un problème aussi complexe. Peut-être que l’éviction des féculents entraîne l’éviction d’un allergène qui de suite améliore l’énergie et l’état de santé général. Sans que les féculents n’en soient véritablement la cause… Je ne sais pas, on peut tout imaginer et peut-être que je suis un peu bloqué dans un carcan scientifique mais je pense que beaucoup de choses d’entre-mêlent.

      Merci pour ton témoignage et ton commentaire sur cette enquête : )

      1. Tu as complètement raison sur les féculents et j’ajoute que le distingo entre céréales complètes et autres est important !
        Sans compter la modération nécessaire sur les quantités !
        En matière de nutrition , j’aime beaucoup les conseils du Dr Greger de l’université Cornell : très documenté !
        À bientôt et merci de ton retour .

  5. Excellent article !
    Je ne crois pas que cette dame fasse “plus de bien que de mal” car je vois le nombre de personnes diagnostiquées cancéreuses qui se précipitent sur cette théorie délirante sans aucune distance critique… et qui en viennent, pour certaines, à refuser tout traitement conventionnel.
    Les thérapeutes qui proposent un remède panacée universelle sont dangereux. Même les pires commerçants de l’industrie pharamaceutique ne se prêtent pas à ce jeu.
    Je vous envoie en message personnel des infos intéressantes (mais pas publiables) sur une tragédie directement liée aux pratiques promues par Irène Grosjean.

    1. Si vous n’avez pas encore compris que les cancers sont une histoire d’argent,je vous plains soit que vous êtes un idiot utile ou un parfait représentant de ce système.Quoiqu’il en soit vous n’avez pas ou vous n’osez pas le répéter:Irène Grosjean le précise pas dans ces vidéos les cancers sont les résultats de nourriture malsaines pour nos cellules.Si l’on revient à une nourriture fruits pour l’énergie et légumes crus pour la structure le corps se rétablit merveilleusement bien.Elle l’a prouvé avec des cas concrets.

      1. Je laisse ce commentaire qui illustre à merveille l’absence de regard critique et le danger du discours de certaines personnes.

        Ici, personne ne nie que l’industrie pharmaceutique se fait de l’argent sur le traitement des cancers. J’ai même écrit un livre avec un chapitre sur ce sujet pour le dénoncer. Dénoncer l’indécence des prix et l’inefficacité de la majorité des nouvelles thérapies. J’ai écrit de nombreux articles pour dénoncer cela sur Dur à Avaler. Vous êtes tombé au mauvais endroit pour dire ce genre de chose.

        Irène n’a malheureusement rien prouvé du tout avec ces conseils. Elle a probablement eu de la chance. Car oui, dans certains cas, en changeant simplement son alimentation on peut se délivrer de son cancer. Ces cas existent, et son extrêmement rare.

        Si des témoignages glanés ci et là sur internet vous suffisent et son des preuves de l’efficacité, vous devez revoir d’urgence vos critères car ils sont bien bas et pourrez être dangereux pour d’autres personnes. Pour rappel dans l’actualité, une jeune maman de 30 ans est décédé d’un cancer du sein (curable) car elle a refusé tout traitement conventionnelle pour une diète végétalienne.

        Je vous invite d’urgence à revoir vos bases médicales et scientifiques pour éviter de dire n’importe quoi. Et surtout, je vous invite à lire l’enquête dans son intégralité pour émettre un avis, ce serait la moindre des choses.

  6. Un sincère merci pour cet article passionnant.
    Qui me permet d’ailleurs par la même occasion de découvrir ce site ! Je n’ai pas hésité la moindre seconde pour m’y abonner (au vu du prix dérisoire), et à écrire ce commentaire. (Mon niveau de contribution et d’expression sur le web est d’ordinaire au niveau 0, c’est pour dire…)
    Je n’arrive pas savoir si elle fait plus de bien que de mal. Ici, ce qui me frappe le plus est le caractère manichéen de son discours (largement illustré par cette plaquette “j’ai le choix !” citée en début d’article, dont le contenu graphique et textuel est d’une conception grossièrement ingénieuse…) Comme vous le dites, la richesse de l’homme est sa complexité. Et encore plus que l’homme, le vivant de manière générale est une machine complexe, subtile et fascinante, fruit d’une adaptation incessante à son environnement. Penser que c’est simple peut rassurer certaines personnes, qui voient dans les paroles de cette dame une solution à tous leurs maux. Et pour moi, là où le danger rôde, c’est justement dans la façon dont le message est reçu et traité. Bien qu’il y ait des choses qui me semblent complètement aberrantes (cette histoire de mucosités par exemple, ou de “maladie – mal à dieu” qui n’a aucun sens étymologiquement, ou tout simplement le tout cru en fait – il y a beaucoup d’aliments qu’il ne fait pas bon de manger crus, même blanchis, et d’autres pour lesquels la cuisson décuple leur bienfaits, je pense notamment à la tomate ou aux crucifères), je conçois qu’on puisse ne pas avoir la démarche de remettre en question leur véracité : certaines personnes vont suivre ses “recommandations” à la lettre, aveuglément, et prendre tout comme une vérité absolue ; d’autres prendront peut-être plus de recul et prendront ce qui leur semblent bon de prendre. De la même manière, certaines personnes vont vivre ça de manière hyper positive et saine, d’autres mettrons leur santé physique en danger, ou leur santé mentale en en faisant qu’un énième objectif à atteindre dans une quête malsaine de performance et de perfection.
    Je crois qu’il faut prendre le temps de nous écouter et de nous observer un peu plus attentivement. La nature est bien faite. L’altérer à notre guise a les effets délétères que l’on observe aujourd’hui. Les gens ont peur de tout, y compris de se nourrir, et il est difficile de gérer une peur dont l’objet est un besoin vital, primaire et universel (puisque même les galaxies passent leur temps à se manger entre elles, nous ne sommes après tout que de insignifiants hôtes postés sur le maillon d’une chaîne alimentaire qui nous dépasse complètement). Gardons donc notre mesure et notre bons sens. J’ai l’impression que ce manque nuances est très en vogue en ce moment, et c’est bien triste à voir parfois…

  7. Irène Grosjean est dangereuse. Elle est sans nuance, autoritaire et partiellement incompétente. C’est bien pour les petits bobos, mais son obsession des purges mène à des dérèglement graves. A fuir absolument.
    Casasnovas est mieux, moins gourou.

    1. Je pense qu’il y aurait une enquête supplémentaire à réaliser pour connaître l’impact des recommandations et conseils sur certaines pathologies graves… Je ne peux que, malheureusement, confirmer le fait qu’Irène manque de nuance et qu’elle assène des “vérités” sans fondement scientifique, quand bien même on peut être d’accord sur certains points… Elle n’aura jamais répondu à mes questions, mais je vais surement la recontacter pour essayer d’avoir son avis sur les sujets de l’enquête.

  8. Bonjour
    À mon tour de vous faire part de mes commentaires
    Irene grosjean est dans la vérité il suffit de prendre du temps pour lire Campbell walker les études du docteur Morse etc…livres en pagaille
    Mais son principale problème
    Son mauvais caractère elle est lunatique et vous racrochera au nez ..j y ai eu droit je sais de quoi je parle…parce qu elle était en rendez vous et n avait pas de temps …
    Elle vous prendra 90 euros une consultation Skype pour 20 mn ou vous ne comprendrez strictement rien de ce qu elle vous dit si vous débutez dans le monde vegan
    Elle vous purgera à vous rendre malade sans écouter ce que vous avez à lui dire
    Sa fille nelly qui fabrique les huiles essentielles pensent détenir une clef …hors ses huiles ne sont pas adaptées pour l ensemble …elles peuvent vous rendre malade ..
    Ça coûte très cher car bcp trop de complément à prendre …une huile de 10 ml coûte 35 euros ….il vous en faudra 5 à 6 flacons différents
    Je suis vegan depuis très longtemps les jus de légumes fruits etc…oui c est super mais ne pas rentrer dans un dôme il y a bcp de choses à côté
    Casanovas est plus sérieux….
    Le problème d irene elle pense que l ensemble est pareil et c est son erreur …
    Il faut être bien pour être en phase avec les autres
    Ce n est pas la papesse du cru ..elle a été prendre tout ce que d autres dans les années 1890 à 1970 avaient découvert. Mais elle ne le dira pas …..ses purges existent depuis tjr …je suis pas là pour démolir mais pour rendre les galons à ceux qui le méritent
    Prenez soin de vous ..n écoutez que vous…
    L endoctrinement c est à fuir

  9. Bonsoir,
    Je viens de faire un stage avec Irène Grosjean. Je ne trouve pas que le prix du stage soit onéreux. Comparez avec d’autres stages; avec plusieurs ateliers sur la respiration avec un coach de sportifs de haut niveau-professeur de yoga, des ateliers de “crusine” bio, des repas bios, un cadre très agréable. La possibilité d’échanger avec des dizaines de personnes sur différentes maladies et expériences, les témoignages de certains anciens stagiaires en formation de thérapeute de santé. C’est un tout. Qu’est-ce que trois jours de stage dans une vie si cela peut vous amener à manger et penser plus sain? Si cela peut vous amener à changer votre hygiène de vie et vous aider à guérir?
    La plupart des cellules malades se nourrissent de sucres, d’acidité.
    Elle ne mange plus de viande depuis des décennies, etc, se purge une fois par mois car elle reconnait en avoir besoin vu son héritage familial, elle partage son expérience, celles de certains des personnes qui la consulte, certains étaient présents et témoignaient, bien vivants et très créatifs dans leur nouvelle vie.

    Vous avez dit “autoritaire”? non, je ne pense pas, elle sait avoir de l’autorité quand il faut, quand une série de phrases très négatives sort de ma bouche, elle m’offre la possibilité de prendre conscience de la portée de mes paroles et de leurs résonances sur ma vie et celle de mon entourage, c’est comme une direction, une couleur que je dois donner à ma vie, une décision radicale de changer. Ou on veut être en bonne santé et on agit sur tous les plans pour atteindre son but, ou, essaie “à moitié” en ayant peur de se tromper, de ne pas trop dépenser d’argent (je me suis bien fourvoyer dans une clinique en Allemagne!!). Je vous encourage à ne pas avoir peur de rater la lune que vous visez, vous risquer de gagner les étoiles, et cela pourrait suffire pour finir assez agréablement votre vie ici-bas.
    Belle aventure à vous!

    Les purges: elle prévient bien le public présent que la purge est un moment éprouvant, et de ne commencer qu’à partir du moment où l’on se sent assez fort. Elle donne des conseils pour bien la choisir, mais votre libre arbitre vous autorise à prendre d’autres conseils si envie et besoin. Elle encourage les gens à l’autonomie, à remercier la vie chaque matin et à positiver, à répéter un jolie phrase au moins trois fois car “les choses les plus simples ont tendance à être plus facilement oubliées” (phrase d’Abd al Malik, je crois, entendue ce matin à la radio) je trouve les propos d’Irène Grosjean plutôt sain dans ceux que j’ai retenus. J’ai pris beaucoup de notes, je les relierai plus tard à la lueur des sites et propos scientifiques si je ne guérie pas.
    Je ne me suis pas encore penchée sur les théories des uns et des autres.

    Depuis début juillet, je profite de mes vacances pour expérimenter diverses alimentations (omnivore, végétarienne, végétalienne, crudivore et végétalienne à la fois), et ce avec retours en arrière de temps en temps. Et j’observe que, sur des jours différents, même une seule part de gâteau frais et bio, des chips bio, un excellent fromage de brebis d’un très bon traiteur me dégoûtent, moi qui suis très gourmande… et les pensées sont moins “joyeuses” qu’après des jus de légumes et de fruits.

    Contrairement à certains de vos propos précédents, elle ne prétend pas avoir tout inventer de ce qu’elle affirme, elle site de nombreux livres anciens concernant les purges, les diètes associées au repos, etc.
    Il y avait des personnes du corps médical en stage dont un médecin homéopathe qui n’a pas semblé choqué par ses propos, bien au contraire. Des personnes lui sont envoyées directement par le Professeur Joyeux.

    1. Il est bien dommage de commenter cet article sans avoir lu l’enquête complète. L’enquête ne dit jamais qu’Irène Grosjean est autoritaire, on parle surtout des connaissances scientifiques et des conseils prodigués, qui parfois sont de bon sens, mais sont aussi incohérents et peuvent être dangereux dans une certaine mesure.

      Le prix du stage n’a même pas à intervenir dans ce débat. Chacun fait ce qu’il veut de son argent, même si ce n’est pas donné non plus.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En postant un avis, vous acceptez les CGU du site Dur à Avaler. Si votre avis ne respecte pas ces règles, il pourra être refusé. Les commentaires avec des liens hypertextes sont sujets à modération à priori. Merci d'émettre vos avis et opinions dans le respect et la courtoisie.