Voici les meilleures raisons de commencer dès maintenant à suivre ou vous rapprocher d’une diète méditerranéenne, pour votre santé et votre bien-être.

Crédit image : freepik.com

C’est quoi l’alimentation méditerranéenne ?

C’est le modèle alimentaire originaire du pourtour méditerranéen connu mondialement pour ses effets bénéfiques sur la santé. Les grands principes de cette diète sont simples, et donnent la part belle aux aliments bruts et peu transformés.

Voici les principaux aliments et groupes d’aliments autorisés qui doivent être abondamment consommés :

  • Les légumineuses
  • Les céréales complètes
  • Tous les fruits et les légumes
  • Les oléagineux (noix, fruits à coques, etc.)
  • Des huiles (colza, olive)

Puis les principaux aliments et groupes d’aliments autorisés qui doivent être consommés avec modération :

  • Les volailles
  • Les oeufs
  • Les produits laitiers (fromages et yaourts, surtout de brebis)

Finalement les aliments ou groupes d’aliments qui doivent être contrôlés et limités :

  • La viande rouge
  • Les produits riches en sucres et industriels (chocolat, farine blanche, produits ultra-transformés)
  • L’alcool, le vin en rouge en particulier pendant les repas

Pourquoi suivre la diète MED ?

Pour de nombreuses raisons. En voici une sélection pour vous, avec les références scientifiques en fin d’article.

Peu ou pas de frustration alimentaire

La diète MED n’interdit pas la consommation d’aliments précis, contrairement à d’autres (comme le régime paléolithique ou sans gluten) qui impliquent de nombreuses évictions et possiblement des frustrations.

Des frustrations qui pourront miner les efforts pour suivre ledit régime, tandis que le régime MED laisse la possibilité de consommer de nombreuses catégories d’aliments.

Il faudra quand même suivre les grands principes pour réduire sa consommation de produits industriels riches en sucres et/ou ultra-transformés.

Des recettes variées

Avec de nombreux aliments autorisés et des combinaisons pratiquement infinies, le régime MED offre une importante diversité de recettes et de plats, aussi bien pour le petit-déjeuner que le dîner, pour les desserts que les entrées.

Ce régime pourra donc logiquement limiter la monotonie d’une diète restrictive avec beaucoup d’aliments interdits. Elle pourra aussi apporter beaucoup de plaisir aux apprentis cuisiniers ou à ceux et celles qui souhaitent découvrir de nouvelles saveurs.

De la cuisine à faire

Forcément, avec principalement des aliments bruts, peu transformés et le minimum du minimum de produits industriels, la diète MED va vous pousser à cuisiner davantage !

Cela peut être un frein pour ceux et celles qui n’avaient pas beaucoup l’habitude de le faire, mais à terme, ce sera une habitude plus que positive et bénéfique pour tout le monde.

Personnellement, je vois la cuisine comme la pièce centrale de la maison, où la magie de la découpe, des cuissons (à la vapeur notamment) et des recettes agit ensemble pour partager un excellent repas en famille ou avec des amis.

Lisez ces petites astuces de cuisine pour vous aider à gagner du temps dans la préparation de vos légumes notamment. Car si on cuisine de plus en plus, il pourra être intéressant de gagner en vitesse et en précision pour gagner du temps, que nous savons précieux.

Aussi, pensez à cuisiner plus de quantité pour faire au moins plusieurs repas afin de couvrir deux jours. Pas plus, car on cela pourrait devenir monotone et vous dégoûter d’un ou plusieurs aliments pendant quelque temps.

Lutte contre la maladie du foie gras

Elle est silencieuse, indolore et pourtant elle joue clairement en votre défaveur. La maladie du foie gras (non-alcoolique, NAFLD) se développe lentement mais sûrement quand les conditions sont réunies, et en particulier une mauvaise alimentation avec un excès de sédentarité.

Elle peut être grave et atteindre des stades irréversibles en fibrosant les tissus hépatiques. Les conséquences peuvent être graves : fibrose hépatique, insuffisance hépatique, cirrhose et cancer.

Des travaux montrent justement le rôle préventif, mais aussi curatif (sauf si trop avancée) de l’alimentation MED sur le foie gras.

Les composantes alimentaires, avec la part belle aux fruits, légumes et sources de glucides complexes à index glycémiques bas, pourront aider à rééquilibrer la dangereuse situation et éviter les graves complications.

Découvrez-en davantage sur la maladie du foie gras dans cet article dédié.

Je vous invite à découvrir la vérité sur la cure du foie avec de l’huile d’olive d’Andreas Morritz et d’Hulda Clark (enquête réservée aux membres).

Réduit le risque de diabète

En privilégiant les aliments recommandés de la diète MED, plusieurs études indiquent des bénéfices importants dans la régulation de la glycémie avec un risque plus faible d’avoir un diabète de type 2.

La nature des aliments, complets et peu transformés, qui impacteront moins la glycémie et la production d’insuline ont probablement un rôle important dans la réduction de ce risque, mais pas uniquement.

On peut aussi miser sur la réduction du stress oxydatif ou de l’inflammation de l’organisme (et de bas grade).

Faire de vrais repas sans grignotage intempestif, ou même en sautant le repas du soir (une forme de jeûne intermittent) sont aussi des comportements bénéfiques dans la lutte contre le diabète de type 2.

>> Lire le dossier (réservés aux membres)

Réduit le risque de maladies cardiovasculaires

C’est un point majeur que l’on ne peut ignorer : les maladies cardiovasculaires sont la première cause de mortalité dans nos sociétés modernes. C’est un enjeu majeur de santé publique d’actionner tous les leviers qui réduisent ce risque.

L’alimentation MED pourrait bien faire partie de ces leviers. De nombreuses études rapportent un signal positif entre suivre cette alimentation et la réduction de nombreux événements cardiovasculaires.

Si tous les travaux n’apportent pas le même degré de preuves, avec des incertitudes à cause de la nature des travaux (études de cohortes, prospectives, etc.), le jeu pourrait bien en valoir la chandelle.

Peu de risque de suivre ou de se rapprocher de ce modèle avec des bénéfices que l’on peut attendre sur sa santé cardiovasculaire. Ceci étant dit, un point à ne pas négliger c’est bien l’activité physique, un pilier majeur d’un bon état de santé.

Réduit le risque de maladie d’Alzheimer

Cette maladie neurodégénérative laisse les malades dans une situation délicate, avec l’absence du moindre traitement efficace sans graves effets secondaires. La prévention est donc l’arme de référence contre la maladie d’Alzheimer.

Dans le dossier (réservé aux membres) sur les stratégies à mettre en place, l’alimentation fait partie des leviers importants pour mettre toutes les chances de son côté.

L’alimentation MED permet d’apporter de nombreux nutriments (vitamines, fibres, antioxydants) qui peuvent aider à lutter contre la maladie d’Alzheimer, ou du moins à ralentir sa progression si elle est entamée.

De nombreuses études prometteuses mettent ainsi en avant cette alimentation (et d’autres qui partagent les mêmes composantes) avec peu de viande rouge, d’aliments industriels riches en sucres et beaucoup de fruits, légumes, légumineuses et produits complets.

Voici une autre raison particulièrement importante et intéressante pour se rapprocher d’une diète MED (mais pas uniquement…)

Réduit le risque de cancer

1/3 de nos cancers ont pour origine une mauvaise alimentation, riche en produits animaux industriels (comme la viande rouge transformée, les hamburgers, etc.), en produits industriels ultra-transformés riches en sucres, sirop de maïs et additifs en tout genre.

Un chiffre suffisamment important pour nous alerter sur l’importance de notre alimentation dans la prévention de nombreux cancers.

La plus récente méta-analyse sur ce sujet montre l’effet bénéfique de l’alimentation MED sur la prévalence de nombreux cancers, surtout celui du côlon.

Les composantes les plus bénéfiques du régime seraient la consommation de fruits, de légumes, de céréales complètes, mais aussi la réduction de la consommation d’alcool (ou bien avoir une consommation modérée pendant les repas).

Un verre d’alcool est-ce déjà trop pour la santé ?

Découvrez l’enquête réservée aux membres sur un sujet d’intérêt public, qui mêle tradition, science et intérêt économique majeur.

Si ce sujet vous intéresse, d’autres articles sur l’alcool et notamment la critique des bienfaits de la bière !

L’alimentation MED : s’en inspirer et s’en rapprocher

Je ne révèle aucun secret sur l’alimentation MED dans cet article. Se rapprocher des aliments les plus naturels, les plus bruts, avec ce qu’il faut de cuisine et de plaisir sera nécessairement bénéfique pour votre santé (sauf allergie ou intolérance spécifique, on est d’accord).

La diète MED ne doit pas être érigé en Saint Graal alimentaire et vous mettre la pression pour la suivre sans écart. Bien au contraire, voyez cette alimentation comme un modèle pour s’inspirer de recettes délicieuses et saines et pour varier de vos habitudes de cuisine.

Se rapprocher de ce modèle alimentaire, à votre rythme et en se fixant des objectifs réalisables, vous rapprochera de votre cuisine, d’aliments bruts sortis tout droit du marché avec peu d’additifs et de conservateurs en tout genre.

Le crédo de cette diète, si je peux vous donner mon ressenti, serait de continuer de se faire plaisir, sans restriction alimentaire (pratiquement toutes les catégories sont présentes), mais en négociant mieux les équilibres des différentes catégories.

  • On fait la part belle aux fruits, légumes, tubercules et oléagineux (surtout de saisons si possible)
  • On limite la consommation d’alcool, de produits industriels et de produits animaux transformés (viande rouge incluse)

Pour ces nombreuses raisons, et pas forcément pour la perte de poids (1), vous avez beaucoup à gagner à vous inspirer des habitudes alimentaires du pourtour méditerrannéen !

Inscrivez-vous à la newsletter

Rejoignez une communauté de 10.000 abonnés ! Vous recevrez toutes le enquêtes et infos en exclusivité avec un guide offert sur le sucre... Alors arrêtons de chipoter !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En postant un avis, vous acceptez les CGU du site Dur à Avaler. Si votre avis ne respecte pas ces règles, il pourra être refusé. Les commentaires avec des liens hypertextes sont sujets à modération à priori. Merci d'émettre vos avis et opinions dans le respect et la courtoisie.