10 Raisons pour Bannir le Pain Blanc

pain-blanc-danger-sucre-gluten

Le roi de la table

Chers lecteurs, je m’attaque aujourd’hui au monument de nos cuisines, le monstre sacré des tables à manger, le meilleur ami des goûters (pour les grands, comme les petits)…j’ai appelé le Pain Blanc !

Il fallait bien que je m’attarde un jour à la sacro-sainte baguette française la plus populaire des boulangeries, car oui, la baguette de pain blanc est la plus vendue en France ! Avec plus de 10 milliards de baguettes dévorées par an, les français raffolent de ce trésor national (1) ! Toutes les secondes, ce n’est pas moins de 320 baguettes qui sont englouties sans regret !

Incontournable lors des repas, le pain blanc est utilisé comme accompagnement classique, pour saucer la fin d’une assiette, ou même pour faire un petit sandwich d’appoint.

Idéal lors des sorties en mer, des ballades en montagne ou des repas improvisés, le pain blanc est l’ami n°1 des pique-niques, des snacks, et même des chaînes de restauration.

Ce pain blanc est tellement répandu dans nos maisons, qu’il est présent chez au moins 98% des ménages français. Le pain blanc, c’est une institution surpuissante.

Mais est-il  « blanc » de tout soupçon ? Malheureusement, le pain blanc est bien souvent attaqué par les nutritionnistes, et les diététiciens indépendants des industries céréalières…à juste titre.

Le loup est dans la bergerie

C’est le cas de le dire ! Le pain blanc est accusé de tellement de maux, qu’il est purement et simplement à bannir de nos maisons, de nos tables et de nos pauses déjeuner en tout genre !

Mais pourquoi ?

Les professionnels de la meunerie clament que le pain blanc ne fait pas grossir, et qu’il serait même autorisé pour les diabétiques (de type 2). Pourtant, le pain blanc est loin d’être un aliment recommandable, pour un bon nombre de raisons…10 pour être précis !

Sans plus attendre, voici 10 raisons pour bannir votre pain blanc favori et le remplacer par autre chose, d’autres pains ou d’autres saveurs, qui seront détaillés en fin d’article.

10 raisons pour bannir le pain blanc

Si vous avez une once de conscience pour votre corps et votre santé, ces raisons doivent suffire à vous donner la force de changer de comportement, à adopter de nouvelles habitudes et à dire adieu à cette baguette.

1. Des calories vides, vides, vides !

Le pain blanc traditionnel est réalisé avec des farines blanches raffinées appelées « T55 ». T55 veut dire que pour 100g de farine, il y aura 0,55 grammes de minéraux. Ce sont ces minéraux qui sont intéressants, ils représentent des micronutriments essentiels à la bonne santé de votre organisme.

En comparaison avec la farine blanche T55, les pains complets peuvent atteindre 1,5 grammes de minéraux pour 100 g de farine, des farines T150 donc.

Vous l’aurez compris, les pains blancs sont réalisés avec les farines les plus pauvres du marché, on parle alors de calories « vides ». C’est-à-dire que vous allez manger, ingurgiter un aliment, faire travailler l’ensemble de votre système digestif…pour 3 fois rien (ou presque)

2. Du gluten, beaucoup de gluten

Le pain blanc, c’est du blé. Du blé directement sélectionné par nos très chers semenciers pour des teneurs en gluten de plus en plus fortes.

Comme je l’ai énoncé dans mon article sur « 2 mois sans gluten », le gluten est impliqué dans plus de 55 maladies différentes. Les plus connues sont l’intolérance au gluten et la maladie coeliaque.

Autrement dit, manger du pain blanc, c’est ouvrir de grandes portes (lésions) dans votre maison (tube digestif) là où elles ne devraient pas être.

Je conseille vivement de lire mon article sur le gluten pour plus d’informations (où le trouve-t-on, comment l’éviter et les dangers pour la santé)

3. Du sucre, beaucoup de sucre

Si le pain blanc n’est pas rempli de nutriments, mais de quoi peut-il bien être fait ? D’amidon !

Pour faire simple, l’amidon, c’est juste des sucres simples (du glucose) assemblés en très longues chaînes ce qui forme de l’amidon. Même si le pain blanc n’a pas un goût sucré d’entrée de jeu, il est pourtant fait à 85 % de glucides (2).

Si vous voulez limiter vos apports en sucre, ne cherchez plus, arrêtez le pain blanc.

4. Il est addictif

Ce point découle du précédent. Le pain blanc est fait principalement de sucre (amidon, 85%), et comme tout produit « sucré », il crée une des addictions les plus fortes qui existe.

Il est bien difficile de résister face à un morceau de pain, le circuit de la récompense est bien rodé, mangez du pain et c’est le bonheur assuré ! Mais pas pour vos organes !

Comment s’en rendre compte ? Très simple, oubliez volontairement le pain à table, et il ne faudra pas attendre 5 minutes pour entendre les premiers râleurs qui exigerons leur, ô combien vénéré, morceau de pain blanc !

5. Il possède un index glycémique élevé

C’est quoi encore cette histoire d’index glycémique ? L’index glycémique c’est la capacité d’un aliment à faire grimper votre taux de sucre sanguin (glycémie). Autrement dit, plus un aliment aura un fort IG (Index Glycémique) plus il fera grimper votre glycémie. Une glycémie élevée entraîne une forte production d’insuline pour faire descendre rapidement cette glycémie.

Ce fonctionnement est classique, et même normal. Sauf que le pain blanc augmente dramatiquement la glycémie (IG = 95, 78 sur 100 selon certains articles), et donc la sécrétion d’insuline. Cette augmentation monstrueuse aura pour conséquence une insensibilisation des cellules de notre corps à l’insuline (à cause des pics répétés) et donc d’un potentiel diabète de type 2.

D’autre part, l’insuline sera incapable, à terme, de stocker la totalité du sucre sous forme de glycogène (réserve de sucre), et le stockera sous forme de gras.

*Nota : un aliment possède un IG moyen, et donc recommandable, lorsqu’il est en dessous de 50.

6. Le pain blanc fait grossir

Oui, un aliment avec un IG aussi élevé consommé aussi régulièrement entrainera une prise de gras, et à terme, une prise de poids.

Même si les boulangers assurent que le pain ne fait pas grossir, mais aussi certains médecins (partenaires des fabricants de pains), le pain blanc n’est absolument pas votre allié minceur (3).

7. Le pain blanc est bourratif

En voilà un argument bien léger ! Pas si sûr, le pain blanc rassasie très bien. Nous l’avons dit, il est le parfait compagnon du randonneur, car après un sandwich, nulle faim ne persiste !

Une des conséquences logiques est qu’il est « chassant ».

8. C’est un aliment « chassant »

« Chassant » ? Cela veut dire que manger du pain blanc, c’est moins manger de légumes, de fruits, de jus vitaminés, de viandes de qualité ou même de poisson.

Il ne faut pas négliger l’impact du pain blanc dans l’équilibre alimentaire de nos repas, de nos goûters et de nos pauses déjeuners à l’extérieur.

Imaginez un goûter sans tartine de pain, on peut facilement rajouter 1 ou 2 fruits, quelques poignées d’amandes ou un petit fromage. Au final, l’addition ne sera pas la même.

9. Du sel, beaucoup de sel !

Le pain c’est du sucre mais du sodium également, ou du sel ! 100g de pain blanc, c’est prendre 50 % des apports journaliers recommandés en sel.

Imaginez 3 repas, 100g par repas, le compte est vite fait…Maintenant rajoutez vos poignées de sel quotidiennes dans vos préparations, les plats déjà salés (que vous ignorez), les sauces salées, ou les biscuits salés.

Bref, l’excès de sel est dangereux pour la santé. Il est même classé dans les fléaux des sociétés modernes. Il est directement lié à l’augmentation de la pression artérielle et toutes les maladies cardiovasculaires qui y sont liées (4 – 6).

10. Le pain blanc n’est pas gratuit

Bien qu’il ne soit pas très cher (90 centimes d’€), le pain blanc n’est pas gratuit. Or, vous devez dépenser de l’argent pour au final, quoi ? Pour avoir la réponse, relisez les points précédents.

Les alternatives au pain blanc

Savoir que le pain blanc n’est pas recommandable est une chose, mais savoir par quoi le remplacer en est une autre.

  • L’alternative la plus simple, mais pas la moins onéreuse, est de remplacer le pain blanc par ses cousins aux farines complètes (T80 jusqu’à T150). Ces pains complets sont davantage fournis en nutriments, possèdent un IG plus bas et moins de gluten  mais sont plus chers.
  • Vous pouvez également opter pour des galettes de maïs, ou de sarrasin. Comment saucer votre plat avec ces produits ? Comment retrouver le plaisir de finir son assiette entièrement ? Il vous suffit d’émietter, et de broyer finement vos galettes pour faire une pâte, et manger le tout.
  • Vous pouvez également décider de ne plus manger de pain, et de ne pas le remplacer. C’est la situation la moins onéreuse, mais vous devrez faire attention de ne pas compenser par un snack sucré, un gâteau industriel ou autre.

Et vous, la fameuse baguette accompagne-t-elle vos moindres repas ? Etes-vous par la même occasion un habitué des sandwichs ? Est-ce que le prix des pains complets est un frein à l’achat selon vous ?

 

Merci de votre lecture, de vos partages et avis critiques sur l’article !

A bientôt et bon appétit !

 


Notes et références

  1. http://www.planetoscope.com/Autre/957-consommation-de-baguettes-de-pain-en-france.html
  2. http://www.lanutrition.fr/fraliment/fraliment/5592-pain-baguette.html
  3. Newby PK.  Dietary patterns and changes in body mass index and waist circumference in adults. Am J Clin Nutr. 2003, 77(6):1417-1425.
  4. Asaria, P., Chisholm, D., Mathers, C., Ezzati, M. & Beaglehole, R. Chronic disease prevention: health effects and financial costs of strategies to reduce salt intake and control tobacco use. The Lancet, 370, 2044-2053.
  5. He, F. J. & Macgregor, G. A. 2008. A comprehensive review on salt and health and current experience of worldwide salt reduction programmes. J Hum Hypertens, 23, 363-384.
  6. He, F. J. & Macgregor, G. A. 2002. Effect of modest salt reduction on blood pressure: a meta-analysis of randomized trials. Implications for public health. Journal of Human Hypertension, 16, 761-770.

221 Commentaires

  1. Stephane

    Bonjour a tous, en me promenant récemment dans le quartier d’Odeon j’ai découvert la boulangerie Pain Noir Pain Blanc (qui semblerait vient d’ouvrir ses portes et propose), c’est plutôt inhabituel, du pain noir (pain allemand dit Schwartzbrot) et de nombreux pains aux farines de seigle ou pains aux graines, forts bons par ailleurs.
    J’ai eu l’occasion de discuter un peu avec le propriétaire qui m’a partage son enthousiasme pour ces pains « alternatifs » et c’était vraiment enrichissant.
    Je vous recommande vivement d’y faire un saut si vous êtes dans le quartier: 42 rue Dauphine.
    Ils ont un petit site web avec quelques photos: http://pain-noir-pain-blanc.fr

  2. dsf

    A vous écoutez on ne mangerait que des fruits et végétaux bio non?

  3. tartinia

    justement non je mange protéiné (oeufs, tofu, jambon, poisson, etc) et des végétaux mais pas tant que ça, j’ai supprimé seulement tous les féculents (sauf le matin un peu de pain si j’en ai envie avec beurre et confiture sans sucre), c’est comme ça que j’ai perdu du poids en pré ménopause pour rentrer dans les détails glamours, c’est la période ou souvent on prend du poids.
    Avant je me nourrissais « équilibré » sans aucun résultat et pour cause on nous a tellement mis dans l atête que le pain et les féculents sont indispensables que sans m’en rendre compte j’en mangeais trop, comme c’est du sucre rapdie ça appelle l’appétit.

    Maintenantje mange plus, mais je maigris et j’en suis ravie.
    Par contre franchement le pain complet n’est pas tellement mieux que le blanc (mis à part les fibres) c’est aussi des glucides à l’état pur.

    Après pour les gens qui n’ont aps de problème de poids tant mieux pour eux, ils mangent ce qu’ils veulent mais pour des gens comme moi qui ne mangeaient pas beaucoup, plutot sainement et grossissais, c’était un problème.

  4. Zelgiust

    Une succession d’erreur, d’allégations péremptoires, de faits « scientifiquement prouvés » sans sources, d’erreurs manifeste d’appréciations et, ce qui est plus grave, de conseils parfaitement inutile voir dangereux pour certains…

    Ne tenez en aucun cas compte de tout ce qui est dit dans cet article

    1. tartinia

      Si c’est à moi que vous vous adressez je ne parle que de mon expérience, d’ailleurs hier j’ai mangé du pain aux deux repas et j’ai repris un kilo !!! en mangeant pourtant très peu. Ca et le jus de fruit sont de vraies bombes calorifiques. Plus que le gras.

  5. Kiren

    Je voudrais mettre en garde contre l’éviction de pain. On m’a toujours dit que le pain fait grossir. Depuis l’adolescence, je le bannis de mon alimentation. Je consomme surtout des légumes dû fromage et des légumineuses ainsi que dès yaourts bio nature. Et donc me Voila pourtant en très gros surpoids depuis l’adolescence. Lasse des régimes yoyo faits toute seule je suis allée voir une nutritionniste que beaucoup autour de moi ont apprécié. Je lui explique que je mange bio. Que je ne mange pas beaucoup de féculents. Pas de gluten. Peu de lactose. Pas de fast food bien sur etc…et là elle comptabilise les calories de ma journée. Environ 1000! Elle me dit donc que mon soucis depuis ma jeunesse est le fait que je m’affame. Et me remet du pain à tous les repas. J’ai commencé il y a un mois. -4kg. Le régime est finalement proche d’un régime crétois. Par contre je ne prend que du pain complet en magasin bio. Au final je jongle avec le gluten du mieux que je peux. Et je consomme du pain des fleurs depuis des années déjà. J’ai décidé de demander à ma compagne de manger le meme pain que moi car je suis inquiète. Surtout que je suis peut être en gros surpoids mais mes analyses sanguines ont toujours été excellentes. Elle non. Mon fils ne consomme jamais de pain blanc non plus sauf un burger maison de temps en temps. Tout est cuisine chez nous. Je fais meme mes conservés depuis deux ans. Je ne trouve pas que les pains complets bio sont chers. Les recommandations de la nutritionniste sont: 110g le matin 60g à midi et 60g le soir. Donc ca ne me coûte pas cher car ils pèsent lourds.

  6. Bergonzo

    j’ai tellement a dire pour contre dire toute les conneries que vous dite une fois de plus, mais je n’ai pas de temps a vous consacré, la dernière fois que j’ai critiquer tout le topic en long en large et en travers mon message à était supprimer.

  7. Bergonzo

    Je lis tranquilement tout les commentaire et je vois tout se que vous prenais dans la gueule par des gens qui connaisse au moins se que c’est des glucides ^^ !

    Jeremi :
    « En revanche j’ai un doute, pourquoi les glucides sont-ils indispensables pour notre santé ? »

    bha peut être que c’est 60 % de notre alimentation… tu sais que dans les fruits et les legume que tu parle tant c’est quasiment que des glucide ?

    c’est à mourir de rire !

  8. youyou

    slt mr et vraiment merci pour le blog
    Je suis là pour confirmer que le pain blanc fait gravement grossir(je parle en connaissance de cause).Pour ceux ou celles qui veulent perdre du poids je vous encourage a arreter immediatement pour voir des resultats.Depuis que je consomme plus de pain mon ventre a totalement disparu je peux maintenant apercevoir mes abdos qui depuis 2010 avaient du mal a sortir la tete de l’eau.alors oui je confirme c’est un aliment a bannir totalement.et en plus ya pas que le pain il ya d’autres alternatives donc faites des recherches.bonne chance a tous dans leur quete vers l’amaigrissement et n’abandonné jamais ca peut prendre du temps oui des fois on a tendance a stagner niveau poids mais si ca vous deja arrivé dites vous que c’est normal et allez y a fond.
    Mes Encouragements

  9. Azahara

    Je découvre ton blog et je me retrouve totalement dans tes articles ;)
    D’ailleurs, la plupart des commentaires des diététiciens me conforte dans ma démarche cad de me former à la nutrithérapie plutot qu’à la diététique. D’ailleurs le collaborateur, Monsieur Van Vlodorp, de Monsieur Curtay qui organise la formation (CFNA, Namur, Belgique) le soulignait lors d’un we d’introduction à la nutrithérapie : lorsqu’il est appelé pour des conférence dans des écoles, les Directeur lui ont déjà dit qu’ils avaient eu des propositions de conférence gratuite et les enfants repartaient même avec un sachet de produits !!!! Bah en même temps lorsque c’est sponsorisé par Danone ou Nestlé…

    Le statut de nutrithérapeute n’est pas reconnu mais je préfère donner 2400 euro pour une formation indépendante que pour entendre ce que l’on nous rabache déjà en télé ou en radio.

  10. Moubarak

    Ouf ! Pas simple… !!! Je mange deux baguettes de pain blanc par jour. Et je suis surpris des dangers du pain blanc sur la santé. Tout de suite, je finis mon stock de pain au frigo, et change de formule. Le pain, il est moins cher, mais la santé c’est toute la vie. S’il y a moyen d’abandonner le PAIN BLANC, il faut le bannir de nos tables. Merci pour cet article.

  11. Zozober1

    L’auteur de cette article a vrement la plume mais il raconte beaucoup de connerie, j’ai regarder dans les commentaires et il as un peu de mal avec les glucides par exemple ??? et tout est extrapolé…
    Pour azahara qui s’intéresse au conférence, c’est très bien mais regarde d’autre site plus scientifique. Sur se que l’on dit à la télé, c’est adapté au grand public mais sache que Danone et nestle derrière les pub il y a un gros travail scientifique, ma mere travaille à Danone ?
    Et pour les gens qui veulent perdre du poid avant de s’intéresser au pain, concentrer vous sur le Gras et le sucre que vous ingéré. Parceque jusqu’à dire « j’ai arrêté le pain j’ai vrement maigris » moi ça me fait trop rire ???

  12. mlavie

    mais que j’en ai marre d’entendre cette phrase a la mode: le lait c’est pas pour les humains.
    que je saches Le Christ buvait du lait ( pas de vache) …..et à mon avis Dieu est mieux placé que nous même avec toute notre « science » pour savoir ce qui est bon pour l’homme ou pas…..?
    Mais ce n’est que mon avis.

  13. Patrick

    J’ai 64ans, grand amateur de pain. Mes parents ont chacun 94 ans, grands amateurs de pain.
    Je me demande quel est le taux de dangerosité de ce diable blanc.

  14. Mina

    aliment chassant oui j’ai remarqué, c’est bien pour ça que j’en mange quand je n’ai pas une thune.
    Patrick : c’est tout à fait possible, mais peut etre qu’à l’époque il était bien meilleur en qualité ! et ça ne réussit pas du tout à ceux qui ne tolerent pas le gluten oui qui gonflent dès qu’ils mangent… quoiqu’il en soit dans les périodes où j’en mange même complet j’ai des douleurs à l’estomac et un ventre énorme.
    mlavie désolée de vous en remettre uen couche mais à la base le lait de vache meme si les humains peuvent en boire sans forcément s’en trouver mal… c’est pour les veaux, haha !
    et je connais personnellement plusieurs personnes qui après avoir cessé d’en consommer ont vu des problemes qui allaient de l’eczema ou de la perte de cheveux aux crises psychotiques s’améliorer parfois jusqu’à disparaitre. Toutefois, du lait de vache d’il y a un siecle ou 2 ou d’il y a 2000 ans devait etre autrement plus sain que celui de pauvres creatures bourrées d’antibiotiques et dénaturées à force de croisements pour toujours plus de rendement pour que vous le consommateur satisfait ingurgite sa brique quotidienne de chez hypermarché du coin, quant à l’argument divin je le trouve un peu spécieux, un « Dieu » qui considererait bon pour ses creatures un lait empoisonné résultant des progres techniques au service du profit et de la souffrance animale aurait tout d’un foutu esclavagiste fort mal intentionné.

    1. Paul

      Putin mais tu racontes vrement que de la merde ? C’est fou ! Pk tu viens mettre une tel merde sur un blog ? J’ai pas le temps de contre dire 1 à 1 t’es argument, ton cas est desesperé…

  15. Djouair

    Je constate a quel point ce sujet déchaine les passions et ce n ‘est sûrement pas un hasard!

    L ‘addiction au pain blanc transpire dans de nombreux commentaires et a travers eux je viens de revivre la période ou j’ ai du faire face aux réactions de mon entourage quand je lui ai annoncé fièrement que j ‘avais fini de manger du pain blanc et des biscottes aussi mdr!!personne n ‘a partagé mon enthousiasme..
    Il y a de cela …18ans..depuis , je me nourris d ‘un max de légumes cuit/cru,fruits, fruits secs, oléagineux, oeufs et poissons en petites quantité..le pain ne me manque pas du tout et pour me faire plaisir de temps a autre du pain essène..
    Je suis complètement d ‘accord avec Jérémy, et je pense que certains ferait mieux d’expérimenter au lieu de critiquer..J ‘ai même réussi a convaincre ma mère qui est diabétique et comme par miracle elle a enfin réussi après des années de galère a stabiliser sa glycémie et son traitement a été revu a la baisse..
    Et n ‘en déplaise aux diététiciens , ce n ‘est pas parce qu ‘ils ont des diplômes qu ‘ils ont la vérité..d’ailleurs toute personne avec un peu de bon sens et a l ‘écoute de son corps n ‘a pas besoin d’en consulter…surtout si c ‘est pour s ‘entendre dire que le pain blanc est un aliment de santé!(c ‘est ce qui était conseillé a ma mère à la place des biscuits ou viennoiseries mais guère différents finalement)
    Alors que l ‘on ait envie d ‘en manger par plaisir c ‘est une chose mais nier qu ‘il fait grossir, élève la glycémie, déminéralise etc..c ‘est juste de la mauvaise foi..

  16. Jav210

    Bonjour,
    Juste une expérience… pas directement liée au pain blanc :
    Je suis prof, et les conseils de classe se poursuivent parfois très tard…
    L’établissement fournit gentiment une boîte de gâteaux (vous savez, la grosse boîte en fer avec des biscuits ronds, des carrés, des enroulés, des chocolatés… hummm !) et ça tourne, et à chaque tour, j’en prends un… ou deux ! Mais la faim n’est jamais calmée :-( J’ai un jour décidé d’emporter deux fines tranches de pain complet ou petit épautre (local, artisanal, bio au levain, etc. bien sûr) C’est simple à grignoter, même un peu rassis, entre le dernier cours et le premier Conseil de classe (5 minutes). Et là : plus d’envie de petits biscuits, plus de petite faim jusqu’à mon retour à la maison.

  17. Jav210

    Re-bonjour,
    Une question à l’auteur, j’étais en train de faire une recherche là-dessus et n’ai rien trouvé :
    Si je suis « en déplacement » hors de ma région, il devient difficile de retrouver mon excellent pain du marché ! J’essaie alors un pain complet d’une boulangerie… comment dirais-je… conventionnelle (?) Et j’ai, dans la bouche, l’impression que ce pain « complet » est en fait une farine blanche industrielle sans goût à laquelle on a ajouté… du son !!! Et ça prendrait l’appellation « complet » ! J’en suis persuadé… mais je n’ai aucune preuve à part mes papilles et mon palais. Avez-vous une infos là-dessus ?
    Les « Artisans boulangers » n’ont pas d’autre choix (?!?) que d’utiliser les farines industrielles fournies par leur « enseigne ».

    1. Djouair

      @Jav210
      Je me permets de te répondre pour confirmer ce que tu penses…
      Je l ‘avais lu dans un livre « La santé par les fruits,les légumes et les céréales » de Jean Valnet qui entre autre expliquait le danger de consommer ce pain de façon régulière étant donné que le son en question n ‘est pas issu de l ‘agriculture biologique donc très chargé en pesticides…de quoi s ’empoisonner a petit feu!
      Pour lui si l ‘on veut manger du pain complet il doit être impérativement bio!

      Il s ‘agit donc bien de farines industrielles auxquelles est ajouté du son , ce n ‘est pas qu ‘une impression!!!

  18. Guinaliu

    Bonjour à tous,

    Pour bien commencer je préfère informer que je suis chef boulanger artisanal depuis plusieurs années et je suis entrain de créer ma boulangerie bio (façonnage à la main, farines blanches bannies)

    Comme bien peu de professionnels malheureusement, je déplore grandement les méthodes modernes de panification qui sont simplement un ÉNORME machine à fric un point c’est tout, bien évidement au détriment de vôtre santé…

    Cela dit il je suis tout autant agacé d’entendre tout et n’importe quoi concernant le pain.

    Je compte donc mettre à plat les faits avérés et les pures spéculations ou détournements d’observations à ce sujet.

    NON le pain ne fait pas plus grossir que des pâtes… venant du même blé et contenant le même amidon (sucre lent et non rapide), c’est plutôt ce que l’on met sur ses tartines qu’il faut surveiller^^

    OUI le pain blanc, et de surcroît peu cuit est clairement indigeste et vous fera brûler des calorie pour ne vous nourrir que très peu.

    Mais l’information CAPITALE et quasiment jamais évoquée, est que l’amidon peu cuit (et surtout chaud!!!!!) fait dégager dans le cerveau des exorphines qui sont assèz proches des endorphines mais dans une moindre mesure.
    L’ingestion de ces exorphines provoquent une sensation de bien être et d’apaisement, ce qui explique pourquoi on peut manger une baquette peu cuite et chaude presque d’un coup, tandis que réaliser cela avec une baquette bien cuite deviens beaucoup moins plaisant arrivé à la moitié.
    Ce qui explique l’explosion des affiches « pain chaud » ou « pain cuit toute la journée » ou encore la présence de diffuseur d’odeur de pain chaud devant les boulangeries dans la rue..
    Oui oui ça existe et ça fonctionne très bien.

    Concernant les farines il y a effectivement une présence scandaleuse d’additifs/adjuvants, auxiliaires technologiques, améliorants. Le plus souvent dès son élaboration chez les meuniers, et aussi très souvent dans les labos de boulangerie de part l’ajout « d’améliorant » dans la recette…
    Ces produits de traitement peuvent atteindre 15% DU POID TOTAL DU SAC… 15% de non farine que l’on fait ingurgiter aux consommateurs.

    Les risques réels pour la santé sont présents en tout premier lieu au sein même des farines, surtout dans les produits de boulangerie/viennoiserie industriels.
    Avec une présence quasi permanente de dérivés d’acides gras alimentaires (E470 à E495) qui sont TRES TRES MAUVAIS POUR L’ORGANISME, provoquent quantité de troubles et effets secondaires, mais les rapport d’analyses sur l’homme indiquent officiellement « aucun effets secondaires connus à ce jour, potentiellement cancérigène, etc…) Énorme arnaque!

    les mono et diglycéride d’acides gras ont énormément d’applications, telles que support pour colorants et arômes, émulsifiant, stabilisant, dans les cosmétiques, enrobage de fuits et légumes, liant pour BETON ET MORTIER… etc.

    La première chose à entreprendre pour débarrasser la profession de ses abus est d’informer et agir pour le retrait pur et simple de ses produits destinés à la production industrielle pour uniformiser la production.
    Il n’y en à absolument pas besoin dans une production artisanale, car il y a suffisamment de techniques de correction sans passer par ses méthodes pour pallier aux problèmes éventuels venants de l qualité des farines.

    J’espère avoir apporté quelques informations importantes à ceux qui cherchent à s’informer sur le sujet.

    Pour finir, je conseille aux consommateurs de pain de manger du pain CUIT et non blanc, de farines riches en minéraux (type complet, épeautre, petit épeautre, seigle), le moins pétri possible pour éviter un réseau de gluten trop important (de préférence à la main dans une maie) et au possible une pâte pauvre en sel (norme à 18g/Kg de farine maximum peu souvent respectée élas) car une baguette correspond à la moitié de l’apport journalier en sel quand même…

    Cela offre déjà une base correcte pour manger du pain sans détériorer sa santé, en quantité raisonnable de préférence.

    Le meilleur conseil que je puisse donner est de produire ou se procurer au maximum des produits frais et sains, ne faites pas confiance aux industries qui ont pour objectif « investissement minimum, rendement maximum », à n’importe quel prix et le plus souvent au détriment de votre santé :/

    Je vous souhaite une bonne santé, un bon appétit et de bonnes fêtes à tous :)

    Guinaliu Cornejo Dorian.

  19. Dr JO

    Que de réactions pour du pain blanc!
    Il faut boycotter le pain industriel c’est clair et sans discussions.
    Il faut utiliser des farines sans pesticides. C’est clair aussi.
    Les baguettes « Tradition » sont en général de bonne qualité.
    Manger du pain de façon raisonnable sans excès.
    Tout cela n’est pas bien compliqué.
    Ah! j’oubliais mais ne le prenez pas mal: essayez d’éviter les fautes d’orthographe. Elles pullulent!

Les commentaires sont fermes.