6 Raisons Majeures pour Préparer un Apéritif Crudité (1/2)

L’apéro, une institution

Les apéritifs ont une place essentielle dans notre société moderne. L’apéro est l’occasion rêvée pour goûter des saveurs uniques, fraîchement préparées par les hôtes, ou bien pour rencontrer de nouvelles personnes.

L’apéritif est avant tout un moment de détente ultime, où chacun se prélasse et discute, bien souvent avec un verre d’alcool et une poignée de pistaches.

Tous les goûts sont au rendez-vous au moment de l’apéro. On retrouve fréquemment des cacahuètes grillées et salées, ou des chips accompagnées de leur sauce au guacamole. De manière plus occasionnelle, des apéros offrent des crudités, comme des carottes, du concombre ou encore du chou. Plus rarement, des préparations originales à base de crevettes, d’aubergines, et des petits fours sont dégustées.

aperitifs-apero-crudites-carottes-chips

Une institution malsaine

L’heure avant l’apéro est cruciale dans le choix des dégustations. Les invités et les hôtes doivent choisir les apéritifs, en quelle quantité, mais aussi est-ce que cela plaira ?

Malheureusement, les apéros sont, pour la très grande majorité, des concentrés de produits industriels, chimiques, artificiels, ceux-là mêmes qui plaisent beaucoup aux invités.

Plaisent-ils réellement ?

Pourquoi les chips au maïs, les petites pizzas croustillantes et les cacahuètes grillées font-elles fureur ? Ces produits sont tout simplement :

  1. faciles d’accès
  2. très populaires
  3. simples à utiliser

N’importe quel magasin, supérette ou commerçant vend ce genre de produits, et bien souvent à un prix dérisoire. Une fois acheté, il suffit d’ouvrir le paquet, de le servir, et le tour est joué !

Les apéros crudités au tapis

Que valent les apéros crudités contre nos très populaires apéros cacahuètes ? Les apéritifs aux crudités ne bénéficient pas d’une image moderne qui rime avec simplicité et efficacité. Il est vrai qu’un apéro crudité demande plus de préparation, d’investissement personnel et, quelque part, d’innovation.

A la grande différence des produits industriels « prêt-à-manger », comme je les appelle, les crudités doivent être lavées, découpées, et leur sauce d’accompagnement préparée à côté.

Pourtant, cette maigre implication de votre part vous évitera des désagréments de santé insoupçonnés, et une très forte valorisation personnelle.

Voici les 6 Raisons Majeures pour Préparer un Apéro Crudité (et oublier, à tout jamais, les chips de maïs et les sauces commerciales)

Toute la suite de l’article est basée sur la comparaison entre deux apéritifs classiques :

  1. Crudités : 1 pomme, 200g de chou, 185g de carottes (2 carottes) ,1/2 boîte de thon naturel (190g) et de la mayonnaise maison (40g)
  2. « Prêt-à-manger » : 1 paquet de chips de pommes de terre (150g), 1 paquet de chips de maïs (198g) et de la sauce au guacamole (300g).

Les 6 raisons majeures pour préparer des crudités

1. Les apéros crudité vous font GAGNER de l’argent

Dans un paragraphe précédent, j’ai dit que les apéros industriels avaient la côte grâce à leur faible coût en magasin. Est-ce vrai ?

L’apéro industriel, utilisé dans l’explication, vous coûtera 1435 fCFP (francs pacifiques pour mes amis de Nouvelle-Calédonie) soit 12 €. Combien vous coûtera l’apéro crudité ? Avec la moutarde, l’huile, l’œuf, et tout le reste ? Seulement 500 fCFP soit 4,2 €. Vous allez dépenser 3 fois plus si vous achetez ces produits « prêt-à-manger ».

Pour les comparer entre eux, il faut utiliser les prix au kilogramme. Pour l’apéro industriel, cela revient à 2400fCFP par kilogramme de nourriture (20,2 €). L’apéro crudité, lui, revient à 590fCFP le kilogramme (5 €). Dans ce cas, en comparant les prix/kg, les apéros industriels sont 4 fois plus chers !

2. Les apéros industriels, « prêt-à-manger », sont des BOMBES chimiques

C’est peut-être le pire des points de l’exposé. Je veux bien comprendre que chacun utilise son argent comme il l’entend, mais acheter des apéros « prêt-à-manger » revient à faire une visite guidée à Fukushima !

C’est bien simple, l’apéro industriel vous fera ingurgiter près de 63 composés différents. Vous allez ingérer des antioxygènes, des acidifiants, des arômes de fumée, de la caséinate de sodium, de la tartrazine (E102, interdit en Norvège, en Autriche, en Finlande et aux USA), un colorant rouge allura (E129, interdit au Danemark, en Belgique, en Allemagne, en Suisse, en Suède, etc.), des stabilisants, des exhausteurs de goûts (glutamate monosodique), des huiles de soja hydrogénées, des lactoprotéines, de l’oignon et de la tomate en poudre, du sirop de maïs et du sucre. Et la liste est encore longue.

Je n’ai pas donné les quantités respectives des ingrédients, mais le guacamole vaut le coup d’œil. Cette sauce à l’avocat ne contient en fait que 0,7 % d’avocat… en poudre ! La sauce contient aussi du piment (2,4 %), et des poivrons (8,7 %).

Notre apéro crudité contient 5 fois moins d’ingrédients, 12 pour être précis. Dans ces ingrédients, nous retrouvons de la graine de moutarde, de l’huile de colza, du jaune d’œuf, de la pomme, du thon, du vinaigre d’alcool, de l’acide citrique et du disulfite de potassium. Pour être totalement honnête, on pourrait rajouter les éventuels pesticides et intrants dans les fruits et les légumes.

3. Les apéros crudités valorisent vos COMPETENCES en cuisine

Un enfant de 5 ans pourra aller au magasin vous rapporter vos paquets de chips préférés mais il ne pourra pas préparer votre apéro crudité.

Réaliser un apéro crudité, c’est apprendre à faire une mayonnaise (extrêmement simple), découper des bâtonnets de légumes ou de fruits, chercher des recettes et présenter le plus élégamment possible les plats préparés.

Vous allez gagner une très forte valeur ajoutée dans le domaine de la cuisine, et c’est une porte grande ouverte à la découverte d’autres saveurs. Vous pourrez découvrir les mousses de sardine à l’huile d’olive (rapide et simple à préparer), les crevettes du pays marinées à l’ananas (plus longue préparation). Au fil du temps, vous allez aiguiser vos sens, et naturellement retourner vers une alimentation plus saine, et plus simple.

La suite ?

3 autres points sont à venir :

  • Les apéritifs crudités favorisent les interactions sociales
  • Les apéritifs crudités améliorent la digestion
  • Les apéritifs crudités sont les favoris sur la table

 


UPDATE: 

La suite de l’article est disponible ici !

11 Commentaires

  1. Tysh

    Voici un article qui pousse à préparer ses apéros ! D’une part pour la contre partie financière très probante, d’autre part pour les vertus nutritionnistes que cela procure.

    Merci djé

    Tysh

    1. Tysh

      * nutritionnelles, pardonnez moi.

  2. Clément

    À quand un petit exemple de recette ? :)

  3. Jérémy Anso

    @Clément: Dans la 2ème partie de ce sujet, je présente des idées de recette pour faire une grande variété d’apéro équilibré et sain ! D’ailleurs, je vais peut-être l’augmenter un peu !

    @Tysh: Merci de ton commentaire ! ; )

    A bientôt

  4. Cécile

    Tu peux toujours faire ton guacamole toi même, dans ce cas, il comporte plus d’avocat ;-)

    1. Jérémy Anso

      Exactement Cécile ! Il faudrait faire son guacamole soit même, qui contiendrait au moins 70 % d’avocat ! Et non 0.7 % !
      A bientot ;)

  5. Pingback: 10 minutes pour vous convaincre de manger vos légumes crus !

  6. Pingback: 50 % des Calédoniens en Surpoids ou Obèses : la faute à qui ? | CALÉDOSPHÈRE | Nouvelle-Caledonie

  7. Bonnie Dubé

    Bonjour,
    J’aime bien tes comparaisons de guacamole on devrait tout faire nous autres mêmes ou
    presque on serait en bien meilleur santé.
    Merci à toi

    1. Jérémy Anso (Auteur de l'article)

      Tout à fait d’accord avec toi ! Plus on cuisine soi-même des produits naturels plus on est en meilleur santé !

  8. lolatheo

    Quel plaisir ce petit clin d’oeil à la Nouvelle-Calédonie ! On se sent parfois un peu loin, surtout en brousse par rapport aux légumes « classiques » bio. Heureusement que l’on peut se rattraper avec les fruits tropicaux, la pêche et la chasse (ça, par contre…

L'ajoût de commentaire est désormais suspendu.