© Jérémy Anso

Le mélange simplissime de chaires de pamplemousse avec du miel donne un dessert savoureux et nutritif. Essayez-le sans plus attendre !

Délicieuse amertume

Briser l’amertume du pamplemousse vert avec du miel pour en faire un dessert délicieux et riche en nutriments, c’est l’idée simple que je vous propose d’essayer dès que vous pouvez.

Le pamplemousse c’est un énorme agrume principalement composé d’eau (oui, vous buvez littéralement en mangeant) avec une amertume plus ou moins prononcé selon les variétés.

Je ne parle pas ici de la variété rouge ou le pomélo, contre-indiqué lors de la prise de médicament et pour diverse affection. Il concentre notamment certains médicaments dans le sang. Il faut être prudent dans ce cas bien précis.

Le pamplemousse, c’est basiquement une décharge de :

Manger des agrumes et réduire les risques de maladie ?

Comme tous les fruits et les légumes, le pamplemousse et les agrumes de manière générale permettent d’apporter d’importants nutriments à l’organisme.

Des antioxydants, des vitamines, des minéraux, des fibres dont la littérature scientifique semble montrer les associations positives pour de nombreux états de santé.

Ces études ne sont pas parfaites. Elles sont surtout (mais pas toutes) basées sur des études épidémiologiques et font état d’association et non de lien de causalité.

Autrement dit, d’autres facteurs confondants existent peut-être et expliquent cet effet protecteur que l’on observe.

Néanmoins, la consommation d’agrumes dans la littérature scientifique est associée à un risque réduit de :

  • de cancer gastrique (1)
  • d’incidents et maladies cardiovasculaires (2, 3)
  • de cancer naso-pharyngé (4)
  • de cancer des poumons (5)

Sur le poids, une méta-analyse d’essai clinique randomisé montre un effet positif des agrumes ou des extraits pour le maintien du poids (6). Quoi qu’il en soit, la consommation de fruit ne fait pas grossir, malgré ce que certains peuvent en dire.

La simplissime recette

Le plus compliqué dans la recette, c’est probablement de s’occuper du pamplemousse.

  1. Il va falloir le couper en deux et l’éplucher minutieusement pour extraire toutes les parties comestibles du fruit.
  2. Déposer ensuite les morceaux de pamplemousse que vous allez mélanger avec deux cuillères à café de miel de votre producteur préféré
  3. Pas plus. L’idée est d’atténuer l’amertume du pamplemousse, mais de conserver le goût (sauf si vous ne l’aimez pas…) avec une note sucré et parfumé.
  4. Placer le mélange au réfrigérateur et déguster tout simplement en dessert ou pour toute autre occasion.

Et le miel ?

Le miel… c’est quelque chose ! Riche en glucides bien sûr, mais aussi en certains nutriments, il entre dans de nombreuses recettes et même dans des soins médicaux (il améliore la vitesse de cicatrisation notamment).

Pour en parler, quoi de mieux que de vous rabattre sur mon ouvrage électronique gratuit que vous pourrez lire calmement sur ce sujet une fois inscrit. C’est gratuit.

Mieux s’alimenter

Notre alimentation est un pilier de notre bonne santé. Loin de déterminer à 100 % notre état de santé, une bonne alimentation riche en produits bruts peu transformés et généreux en fruits et légumes nous mettra dans les meilleures conditions possible.

L’excès de viandes transformées ou encore de produits ultra-transformés facile d’emploi comme les galettes de riz soufflé ne sont pas associées à des états positifs.

C’est la raison pour laquelle je propose aussi plusieurs autres recettes :

Vous avez aussi cet article à votre disposition pour découvrir des dizaines d’idées de bons petits-déjeuners pour choisir ou faire le vôtre !

Cet article vous a plu ?

Inscrivez-vous gratuitement à la lettre d'information en rejoignant 10.000 autres abonnés ! Pour vous remercier de votre confiance, un guide complet sur le sucre et plusieurs enquêtes inédites (sur le sang, les dangers poêles, des crèmes solaires, etc.) vous seront offerts !

5 commentaires
  1. Bonjour, je découvre vos articles depuis quelques jours et je vous remercie beaucoup pour le travail d’éclairage que vous effectuez. Je suis surprise que vous conseillez de manger le pamplemousse en dessert. En effet j’ai lu que les fruits devraient être mangés en dehors des repas, car ils ne seraient pas digérés à la même vitesse. Est-ce que c’est un sujet que vous avez traité quelque part ? Si c’est le cas cela m’intéresse. (Ainsi que le thème des combinaisons alimentaires, car j’ai lu également qu’il ne faudrait pas manger sucré en fin de repas, car ce serait des enzymes différentes qui inhiberaient la digestion du plat .)Merci beaucoup

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Tous les commentaires sont soumis à modération à priori. En postant un avis, vous acceptez les CGU du site Dur à Avaler. Si votre avis ne respecte pas ces règles, il pourra être refusé sans explication. Les commentaires avec des liens hypertextes sont sujets à modération à priori. La partie commentaire d'un article réservé aux membres peut être accessible à tous, mais les commentaires des internautes non inscrits n'ont pas vocation à être publié. Merci d'émettre vos avis et opinions dans le respect et la courtoisie. La partie commentaire sera automatiquement fermé 30 jours après publication de l'article.